• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > SYRIE : Bas les masques à « Le Média »

SYRIE : Bas les masques à « Le Média »

Les démissions se succèdent à "Le Média" qui montrent des journalistes bien propres sur eux s'émouvoir de la façon dont est traitée la question syrienne. Une chance pour "Le Média" de devenir véritablement indépendant et intéressant ?

Décidément la Syrie, comme le Venezuela, fait tomber beaucoup de masques. On se souvient de Catherine Kirpach, ancienne de LCI embauchée par Le Media, qui avait repris une dépêche de l'AFP sur le Venezuela sans la vérifier. La dépêche prétendait que les candidats de l'opposition étaient empêchés de s'inscrire pendant six mois. L'élection présidentielle ayant lieu avant, Catherine Kirpach concluait son "info" par un gourmand "Cherchez l'erreur". Or l'erreur n'était pas là où la pensait la "journaliste" : face à la fronde des socios du Média, elle devait avouer au JT suivant que l'AFP avait fait une erreur de traduction (reconnue dans la soirée : le mal était fait donc) et qu'il aurait fallu comprendre que les candidats de l'opposition recalés par la Cour Suprême de Justice avaient en vérité six mois supplémentaires pour s'inscrire ! Mais Catherine Kirpach se cachait piteusement derrière l'erreur de l'AFP car c'était bien elle la responsable de ce mensonge en direct, qui avait sauté sur une dépêche de l'AFP comme si l'agence en question était absolument digne de confiance et l'avait relayé pour montrer que, comme tous ses collègues journalistes très courageux, beaux, et moraux, elle était contre le "tyran" Maduro au Venezuela. Le cas montrait de façon flagrante l'erreur petite-bourgeoise du Média, embauchant des journalistes installés en pensant se faire ainsi une crédibilité, dédaignant la main tendue de Maxime Vivas et du Grand Soir pour le traitement de la question vénézuelienne, et se retrouvant avec un cas grave de mensonge avéré et de propagande pro-atlantiste visant à préparer les esprits à un coup d'état à la Pinochet au Venezuela (bourgeoisie comprador locale et CIA main dans la main). Cette erreur incroyable n'avait pourtant pas suffi à discréditer Catherine Kirpach auprès des fondateurs du Média.

C'est à présent la question syrienne qui fait des dégâts dans la rédaction du Média. Une à une, les belles âmes quittent le navire, ne supportant pas la présence sur le plateau du chroniqueur libanais Claude el Khal, celui-ci ayant eu l'outrecuidance de ne pas vouloir diffuser les images (mal ou pas du tout sourcées) relayées en boucle sur les autres médias à propos de la Ghouta et censées démontrer que Assad est un boucher mangeur d'enfants crus et qu'il faut immédiatement... bombarder la Syrie pour sauver sa population. "Cherchez l'erreur" aurait pu dire avec le ton mielleux qu'on lui connaît Catherine Kirpach... ou pas, car la glorieuse journaliste a elle aussi démissionné :

"Je démissionne de @LeMediaTV pour une, et une seule raison, twitte notre belle âme : le plateau de C. Elkhal sur la Syrie. Comme journaliste et citoyenne c’était un cas de conscience. Je reste fière de mon travail sur les migrants à #Lemedia pendant ces 2 mois. Cette aventure fut aussi la mienne."

Jusqu'au bout donc, Catherine Kirpach restera propre sur elle-même, sûre de son fait et persuadée d'être dans le camp du bien ; comme beaucoup de ses égaux de classe, petit-bourgeois s'insurgeant en coeur avec les médias achetés par la grande bourgeoisie pour dire leur "écoeurement", leur "honte", leur "colère", parce que l'occident n'agit pas en Syrie et ne va pas bombarder Damas pour aider les populations civiles sur place (comme le grand Sarkozy, l'inestimable BHL et l'inégalable Juppé l'ont fait en Libye, avec le succès que l'on sait). La petite bourgeoisie aime crier en coeur sa révolte, sa colère, comme elle l'a fait au lendemain des attentats de Charlie, s'affichant partout et la larme à l'oeil avec son autocollant tout mignon "Je suis Charlie". Avant de se faire tirer comme des lapins quelques dix mois plus tard sur les terrasses des quartiers gentrifiés de Paris, où on est si bien entre soi, et si beaux. Là encore, nos petits-bourgeois ont pleuré, se sont serrés dans les bras, un peu hagards, mais se plaçant en rangées fières et droites derrière leurs gouvernants pourtant directement responsables des attentats qui venaient d'avoir lieu. Et les voilà à battre leur coeur, à se dire révoltés par le sort d'Alep, de la Ghouta, à réclamer des actes, de la solidarité. Et - car il ne faudrait pas que ce beau récit de leur courage soit entaché par la possibilité qu'on puisse être de simples ignares incapables de s'informer autrement que dans les organes à propagande des milliardaires et les médias gouvernementaux - on s'insurge contre ceux qui apportent un autre son de cloche, on traite de "complotistes" ceux qui prétendent que les "rebelles modérés" en Syrie sont des mercenaires islamistes parmi les plus sanguinaires, payés, armés et envoyés depuis le début par notre belle démocratie, la France, et ses alliés (Israël, Arabie Saoudite, Qatar, Royaume-Uni, Turquie, les inévitables US). On n'a évidemment pas lu le rapport de Seymour Hersh sur les premiers bombardements chimiques de la Ghouta en 2013 ("c'est vieux tout ça...") tendant à démontrer que c'étaient nos beaux rebelles amoureux de la liberté qui avaient envoyé les missiles sur les populations civiles et avaient ensuite compté (avec quelques raisons) sur l'unanimité des médias à la solde de la bourgeoisie et des industries de l'armement pour laisser penser qu'il s'agissait là d'un crime honteux du "boucher-suceur-de-sang-mangeur-de-petits-enfants Bachar". Le bombardement de Damas n'était pas passé loin alors, le déjà historique ex-président François Hollande n'hésitant pas à le regretter encore aujourd'hui devant les journalistes de RT (l'interview est-elle cependant vraie, une telle bêtise couplée à une pareille autosatisfaction dans un homme ayant copieusement tout raté paraissant assez irréelles ?).

Soyons franc, les démissions en nombre qui concernent aujourd'hui le Média à propos de la Syrie pourraient bien être une excellente nouvelle pour ledit Média. Passée cette étrange lubie d'avoir voulu recruter des journalistes installés dans le milieu et incapables de remettre en cause leurs pratiques journalistiques, qu'ils aient au-dessus d'eux un propriétaire milliardaire ou non, les fondateurs du Média vont peut-être aller chercher les compétences là où elles sont vraiment, là où elles ont fait leurs preuves. Ils l'avaient déjà fait en interrogeant Maurice Lemoine sur le Venezuela, peut-être - au lieu de l'insulter - iront-ils enfin voir du côté du Grand Soir de Maxime Vivas. L'écrémage auquel on assiste pourrait donc avoir du bon, si tant est évidemment que, et Sophie Chikirou, et Gérard Miller, en tirent les bonnes conclusions. Sans aller jusqu'à l'embauche d'un Thierry Meyssan (et pour les questions touchant la constitution, l'Europe ou la monnaie, un Etienne Chouard, on peut rêver), mais du moins sans des tireurs dans le dos du style Noël Mamère ou Catherine Kirpach.

 

P.S : Si besoin était, notons que du côté du NPA, le délire sur la Syrie (après celui sur la Libye ou le Venezuela) ne s'arrange pas, et montre combien les trotskystes (ce qui inclut également le mouvement Ensemble !) ont une étonnante propension à promouvoir le calendrier guerrier atlantiste. On cherchera par contre toute protestation contre la tentative d'assassinat du candidat de gauche pour les présidentielles en Colombie, Gustavo Petro.


Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

55 réactions à cet article    


  • alinea alinea 7 mars 2018 16:02

    Oui, c’est une bonne chose ! elle prouve que Le media ne voulait pas être partisan, et, qu’au fond cela est impossible !
    La vérité n’a qu’un visage, quant à la croyance, elle est multi faces !
    Mais cela prouve quelque chose de désespéré, c’est que ceux qui croient sont incapables de se remettre en question, et n’ont aucune envie de savoir.
    Je souhaite de beaux jours à ce média, qui prouve donc qu’il n’a pas une « direction » tendancieuse, mais peut-être, comme les Charlies sont fort nombreux, finira-t-il par ne plus pouvoir mettre du beurre sur les épinards de tous les collaborateurs, journalistes, reporters, analystes, qui eux savent et veulent faire savoir.
    Et ça, pardon, mais je le trouve très triste.



    • alinea alinea 7 mars 2018 18:13

      @doslu
      Excellent article ! merci


    • François Vesin François Vesin 8 mars 2018 10:54

      @alinea
      «  La vérité n’a qu’un visage »


      Bravo !
      C’est essentiel que nous soutenions celles et ceux
      qui considèrent que nous informer c’est d’abord et
      avant tout relater une vérité objective et étayée.

      Seul ce préambule peut permettre ensuite d’en faire
      l’analyse, la critique et le commentaire au gré des
      opinions subjectives de chacun.

      Le Media a toute sa place dans le désert qu’ont créées
      les puissances financières mais il n’acquerra sa légitimité
      et notre respect qu’en élevant sans cesse ses exigences
      quant à la véracité de ses sources comme l’a fait Claude El Khal. 

      ps : ses craintes étaient fondées si l’on en croit le témoignage suivant :

    • CRICRI59 CRICRI59 8 mars 2018 13:12

      @François Vesin
      Bonjour témoignage très intéressant et qui n’en pas douter est le reflet de la vérité, merci


    • Christ Roi Christ Roi 8 mars 2018 13:16

      le Média est un journal americano-trotskiste qui fonctionne sur les financements de qui vous savez. Tout naturellement personne ne le lit mais le pactole venu de l’étranger engendre un combat de boue entre les crocodiles venus s’en rassasier. Nous sommes au fond de la laideur humaine.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 mars 2018 19:23

      @alinea
      Ne pas être partisan.... Un journaliste doit rapporter des faits, qu’il les trouve en allant enquêter sur place, ou sur Internet. Encore faut-il savoir ce qu’on cherche...

      Si on cherche absolument à accuser Assad de tuer son peuple, on ne va pas faire les mêmes recherches que si on veut savoir qui a financé les Talibans et Daesh... ??

      Si on veut enquêter sur autre chose que les dépêches de l’ AFP, il faut se poser les questions que les médias mainstream ne se posent jamais.
      Et qu’ils ne veulent surtout pas que l’opinion publique se pose...


    • Cateaufoncel 7 mars 2018 16:14

      C’est tout la gauche entonnoir, ça !

      Quand on voit où en est la France et où la mènent Bruxelles et Macron, se déchirer pour des histoires de Syriens et de Vénézuéliens, c’est du délire.

      Ajoutons à cela la défense systématique des clandestins et on a l’explication de sa stérilité dans l’isoloir.


      • V_Parlier V_Parlier 7 mars 2018 18:50

        @Cateaufoncel
        Mais la défense de l’immigration clandestine sous prétexte d’humanisme est encore plus incohérente quand les mêmes protagonistes prônent des déstabilisations exterminatrices... quoique... il peut y avoir une cohérence : Faire venir chez nous tous les pires repris de justice, terroristes, bandits, etc...


      • Cateaufoncel 7 mars 2018 20:37

        @V_Parlier

        Les clandestins allogènes ont été investis du rôle de damnés de la terre, que les salariés n’ont plus voulu jouer quand ils se sont aperçus qu’on profitait de ce qu’ils avaient le dos tourné, pour leur voler leur pays.

        « Faire venir chez nous tous les pires repris de justice, terroristes, bandits, etc... »

        L’erreur, c’est de croire que sur la durée. ils seront maîtrisables.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 mars 2018 19:27

        @Cateaufoncel
        Comme si le FN s’attaquait aux USA, et expliquait les dessous des guerres d’ingérence... Son unique crédo c’est de s’en prendre à l’ Islam en général, et aux migrants, mais jamais aux causes, ni aux responsables.


      • charly10 7 mars 2018 16:29

        Bien vu, pour une fois qu’un media ose dire autre chose que la doxa, on ne va pas pleurer. André Shiffrin, dans un essai traitant de la dérive de l’information, intitulé « Le contrôle de la parole »disait ; « C’est justement lorsqu’une majorité est d’accord sur quelque chose, qu’on doit commencer à douter. »

         Dans l’affaire syrienne, il y a ce que l’on veut nous faire croire , et la réalité que seuls les services spéciaux connaissent. Il n’y a pas de médias en Syrie toutes les infos proviennent du Liban. Personne n’est dupe, la trêve humanitaire est également nécessaire pour les « rebelles » qui espèrent avoir des armes et des munitions (les stocks s’épuisent) via les convois « humanitaires » pour continuer la lutte. Pour cela, il faut garder la population civile en otage et faire un maximum d’images avec l’aide des casques blancs ; Quant au stock de produits chimiques ils sont toujours là chez les rebelles qui espèrent un déclenchement d’un bombardement occidental pour lignes rouges franchies. il suffisait de voir le visage de M.Le Drian à Moscou pour comprendre que la Russie a prévenu tous les intéressés qu’elle abattra tous les avions qui oseront, à cette fin, rentrer dans la zone qu’ils contrôlent. Et Macron qui avait lancé qu’il interviendrait si les gaz étaient employés, ne peut rien faire car, ce fait n’est pas vérifié .D’autres hypothèses existent.

         Un contrôle des couloirs humanitaires et des camions devront être ystématiques car on a déjà vu beaucoup d’ONG, que je ne citerai pas, se livrer à un jeu dangereux par certains services…rendus aux rebelles.
        Tout cela est malheureux pour les populations civiles qui sont otages des djihadistes et subissent des deux côtés. Mais la guerre sans morts n’existe pas. Nos générations occidentales ont oublié ce fait.

         


        • V_Parlier V_Parlier 7 mars 2018 18:52

          @charly10
          Cet après-midi sur BFMWC ils annonçaient que l’armée « du régime » prélevait du « matériel » dans ces camions humanitaires, tien tiens... j’ai pensé comme vous.


        • alinea alinea 8 mars 2018 09:55

          @charly10
          Il y a quelque chose de plus que cela, de plus profond : ceux qui croient la version occidentale ne peuvent pas croire que l’occident soit à ce point pourri ; ils en sont, y sont intégrés, voir l’occident tel qu’il est leur est impossible.On nous a toujours dit que nous étions dans le camp des bons, des gentils, et c’est si confortable.
          Voir la réalité, il faut bien l’admettre, c’est tomber de haut, comprendre que tout n’était qu’illusion...il faut se rendre à l’évidence,tous n’en sont pas capables.


        • Emohtaryp Emohtaryp 8 mars 2018 12:09

          @alinea

          Voir la réalité, il faut bien l’admettre, c’est tomber de haut, comprendre que tout n’était qu’illusion...il faut se rendre à l’évidence,tous n’en sont pas capables.

          Ne tombent de haut que ceux qui ont avalé des couleuvres médiatiques depuis des lustres et qui se réveillent en sursaut.....
          Transcender le déni de vérité demande un certain effort que beaucoup n’ont pas encore cette capacité, et ce quelque soit le niveau d’éducation, à savoir que même l’érudition ne protège pas contre la bêtise et la moutonnerie....

        • alinea alinea 8 mars 2018 14:15

          @Emohtaryp
          Il y a deux choses : ignorer ; j’étais dans ce cas là pendant longtemps, parce que je ne me posais pas la question ; et puis refuser, quand les infos transpercent la couche de mensonges !
          aujourd’hui, je pense que l’on ne peut guère être ignorant, mais refuser, il y en a énormément !


        • Attila Attila 8 mars 2018 16:37

          @alinea
          " Voir la réalité, il faut bien l’admettre, c’est tomber de haut, comprendre que tout n’était qu’illusion...il faut se rendre à l’évidence,tous n’en sont pas capables. "
          On devient adulte lorsqu’on comprend et que l’on admet :
          que les choses ne sont pas comme on veut. Les choses sont comme elles sont et on n’y peut rien, il faut faire avec.
          que le monde n’est pas comme on veut. Le monde est comme il est et on n’y peut rien, il faut faire avec.
          Face à l’accumulation de preuves, un adulte normal commence par se poser des questions, puis il admet qu’il s’est trompé ou qu’on l’a trompé.

          Oui, il est difficile d’admettre qu’on s’est trompé à ce point, mais ceux qui n’y arrivent pas sont de pauvres petits n’enfants perdus dans leurs rêves. Le gros problème de notre pays est qu’ils sont devenus majoritaires. Il y a une trentaine d’années, j’avais eu l’occasion d’entendre et de lire un certain nombre de témoignages de français vivant ou ayant vécu aux États-Unis. Tous les témoignages étaient unanimes sur un point : Le peuple américain ? Ils sont très gentils et très accueillants. Mais alors, ce sont de grands enfants !!!! 
          Trente ans après le peuple français est devenu comme les américains.

          .


        • Attila Attila 8 mars 2018 16:48

          @charly10
          " Il n’y a pas de médias en Syrie toutes les infos proviennent du Liban. "
          Ben si, il y a l’agence SANA :
          Les terroristes attaquent aux obus le corridor humanitaire pour la sortie des civils pendant la trêve.

          .


        • charly10 8 mars 2018 17:31

          @Attila

          bonjour

          Effectivement il y a SANA.Mais nos médias occidentaux ne connaissent que l’AFP. Et malheur a celui qui ose dire autre chose que la doxa.Loin de moi l’idée de privilégier ce que dit SANA, mais la véritable investigation commence par l’analyse de ce que disent chacune des parties et ensuite de vérifier sur place. Or à ma connaissance il n’y a pas de journalistes occidentaux dans la Goutta.. 


        • Attila Attila 8 mars 2018 23:26

          @charly10
          Ah ! Vous parliez des médias occidentaux ? Il y en aurait aux portes de la Ghouta à la sortie des couloirs humanitaires, d’après Sputnik . Mais on n’a pas plus de précision.
          Il n’y a plus de journalistes dans les médias occidentaux, ce ne sont plus que des employés payés pour défendre les intérêts des actionnaires.

          Pour vérifier la fiabilité de l’agence SANA, on peut faire des recoupements avec des témoignages sur place, pas forcément de journalistes (même des vrais). Il y a, par exemple des organisations caritatives religieuses qui ont des membres agissant sur le terrain :
          La lettre d’Alep

          Caritas Syrie

          Il y avait aussi à Alep, l’an dernier, le militant humanitaire Pierre Le Corff qui a tourné des vidéos sur place.

          .


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 mars 2018 07:47

          @Attila
          Je crois que vous changez de sujet... L’article ne porte pas sur la naïveté des Français, ou sur leur capacité à se laisser manipuler par la propagande, mais sur un média censé informer autrement que les autres médias.
          Si c’est pour dire « qu’ Assad massacre son peuple » , on a déjà les mêmes à la maison !


          La bataille de Mossoul en Irak présentait la même situation : plus de 300 000 civils pris en otage par les terroristes : 11 000 morts. Mais c’était l’armée irakienne et les USA qui menaient l’offensive, les médias avaient de titres tout à fait différents :

          L’Express : « Mossoul, fief de Daesh libérée par les forces de Bagdad »

          Le Point : « L’Irak proclame la libération de Mossoul, bastion de Daesh »


        • Attila Attila 9 mars 2018 12:05

          @Fifi Brind_acier

          Je n’ai pas l’impression d’être hors-sujet car quand j’écris ça :
          "Pour vérifier la fiabilité de l’agence SANA, on peut faire des recoupements avec des témoignages sur place, pas forcément de journalistes (même des vrais). Il y a, par exemple des organisations caritatives religieuses qui ont des membres agissant sur le terrain :

          La lettre d’Alep

          Caritas Syrie« 

          je décris le travail de base d’un journaliste normal. Est-ce ainsi que l’on travaille dans »Le Média" ?A chacun de le vérifier.

          .


        • Attila Attila 9 mars 2018 13:53

          @Attila
          Avec plus d’un million d’habitants à Alep et 8 millions à Damas il y a forcément de nombreux témoins d’où partent les roquettes qui s’abattent sur la ville, car un départ de roquette ça se voit. Lien.

          .


        • Attila Attila 9 mars 2018 22:30

          @Fifi Brind_acier
          Je vous répondais à propos de mon message du 8 mars 23:26. Si c’est de mon message précédent de 16:37 qu’il s’agit, je répondais au message d’Alinea en apportant un complément d’analyse, comme Emohtaryp.
          Message d’ Alinea que je trouve très juste.

          .


        • Jacques_M 29 octobre 2018 16:47

          @alinea
          « Voir la réalité, il faut bien l’admettre, c’est tomber de haut ... »

          Tout à fait, et je viens encore de tomber de haut en lisant l’article suivant :
          l’Etat belge aurait joué un rôle dans le financement de milices libyennes coupables de trafic d’être humains.


        • Piere CHALORY Piere CHALORY 7 mars 2018 17:13

          ’’Le Media’’ 


          -))

          Rien que le drôle de nom de ce média pas du tout drôle ; vecteur de l’insane en majuscule de la Doxa-imaginée-dissidence ; alerte sémantiquement l’éveillé du Web, même fatigué. 

          Comment ? 

           smiley

          Comment croire à ces paroles paroles paroles ; à ces menteries sournoisement calibrées pour bobo simplique penseur intermédiaire à vie subalterne ???

           smiley

          Le lancement claironné @ tout berzingue de ce contre feu foireux sur tous les médias lessiveurs de têtes fragiles, laveurs de crasse complotiste à la javel idéologique rêvée par manants nocifs & crapuleux requalifiés zélites d’une nation agonique, en préfigurait le but ultime : enfumer le mougeon auto-alerté par la fuite de son capital maigrelet.

          Le Media & ses sbires se résume donc intellectuellement & finalement à  : Troll un jour, troll toujour(pluriel, invariable)

           smiley

          Bon, peut-être que les naïfs-journalistes-rebello-humanoïstes qui ont signé le contrat pensaient pouvoir s’exprimer hors les clous... 

          C’est raté !




          • foufouille foufouille 7 mars 2018 17:34

            « ceux qui prétendent que les »rebelles modérés" en Syrie sont des mercenaires islamistes parmi les plus sanguinaires, payés, armés et envoyés depuis le début par notre belle démocratie, la France, et ses alliés (Israël, Arabie Saoudite, Qatar, Royaume-Uni, Turquie, les inévitables US)"
            j’ai arrêté de lire après cette bouse islamiste.


            • leypanou 7 mars 2018 18:08

              @foufouille
              explique-toi là, qu’est ce qui te choque ? Les rebelles prétendûment modérés ne sont-ils pas des mercenaires ?


            • foufouille foufouille 7 mars 2018 18:26

              @leypanou
              rebelle = rebelle. un mercenaire n’a pas besoin de boucliers humains que je sache.
              les kurdes ont effectivement une aide US de 2000 hommes pour les entraîner ce qui ne veut pas dire qu’ils ne deviendront pas des tarés ensuite.
              toi y en a comprendre ?



            • leypanou 7 mars 2018 18:45

              @foufouille
              donc tes mercenaires sont russes ? : « russes » ne veut rien dire ; les tchétchènes sont russes, comme les dagestani.
              La Russie a proposé l’évacuation des rebelles pour que Damas ne reçoive plus d’obus tirés de la Ghouta orientale dont quelques-uns sont tombés près de l’ambassade russe. Les « rebelles » ont négocié de faire partir un groupe, le moins important, en échange d’une autonomie et pouvoir rester, le gouvernement syrien a dit non.
              De toute façon, le gouvernement syrien leur propose une évacuation pour un autre endroit qui sera tôt ou tard attaqué ensuite. Toute la Syrie devrait être libérée de tous les takfiristes.


            • foufouille foufouille 7 mars 2018 18:52

              @leypanou
              "payés, armés et envoyés depuis le début par notre belle démocratie, la France, et ses alliés (Israël, Arabie Saoudite, Qatar, Royaume-Uni, Turquie, les inévitables US)"
              tu vois la russie dans sa liste ?
              si la russie les évacue, elle va bien les protéger.
              ce sont juste des islamistes tarés.


            • leypanou 7 mars 2018 19:10

              @foufouille
              si la russie les évacue, elle va bien les protéger : protéger non mais ni la Russie, ni la Syrie ni l’Iran ne vont bombarder leur convoi jusqu’à destination finale.


            • foufouille foufouille 7 mars 2018 19:16

              @leypanou
              donc ce ne sont pas les USA qui vont les évacuer.
              "Dans un communiqué, le ministère russe de la Défense se dit prêt à garantir l’évacuation des rebelles de la Ghouta et de leurs familles, en leur accordant « l’immunité » et en permettant aux combattants de conserver leurs armes."


            • Croa Croa 7 mars 2018 19:33

              À foufouille,
              La vérité te choque ? Tu les préfères « islamistes radicaux », c’est à dire devenus tarés par l’action de fins prêcheurs comme le suggère la propagande habituelle ? Ce serait rassurant bien sûr : Ces gens ne sont pas comme nous (c’est ce qui est suggéré) et c’est pour ça que ça marche !
              Hé bien non tout simplement des mercenaires, des guerriers payés pour faire la guerre, nourris et logés, bref recrutés avec signature d’un engagement. Bref des têtes brûlés, pas des « radicalisés » !... Et c’est l’occident qui paye ! 


            • Disjecta Disjecta 7 mars 2018 20:49

              @Croa
              J’applaudis des deux mains, Croa. Et j’ai l’impression que Foufouille n’a rien compris à ce qu’il a lu. A-t-il compris que, dans la phrase qu’il extrait, l’idée essentielle c’est qu’on incite l’opinion publique occidentale à voir dans les mercenaires islamistes de la Ghouta envoyés par la France et le reste des « rebelles modérés », des « défenseurs de la liberté » ? Idée qu’il qualifie de « bouse islamiste » ce que, en retournant les choses dans tous les sens, je n’arrive pas à comprendre.
              Foufouille, quelle est ta position sur la Syrie ? Tu veux une intervention occidentale, type Libye ? Ou tu dénonces cela ? Histoire de mettre les choses au clair.


            • Doume65 8 mars 2018 11:25

              @foufouille
              « j’ai arrêté de lire après cette bouse islamiste. »
              Donc selon toi, dénoncer l’islamisme des « rebelles », c’est produire de la bouse islamiste !?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 mars 2018 19:06

              @Disjecta
              Merci pour l’article, mais sur la Syrie, je suis de votre avis, ce n’est pas une erreur, mais la ligne politique de la FI. On n’est pas obligé de montrer des photos de victimes pour savoir qui est l’agresseur, et qui est agressé. Ni pour savoir qui tire les ficelles des guerres d’ingérence, il suffit de chercher sur Internet ...
              Cf « Qui a créé Daesh et Al Qaïda ? »


              Mais le fait de ne pas avoir de photos permet de renvoyer dos à dos les terroristes et l’armée syrienne. Au bout de 6 ou 7 ans de guerre, si on n’a pas compris, c’est qu’on passe son temps à lire les médias presstitués. Inutile donc de faire croire à un Media différent.

              Ce n’est pas une erreur, car Quatennens a fait pareil, il explique qu’on n’a pas de preuves, de photos, mais... il sait qu’ Assad massacre son peuple ... ! C’est vers 19 minutes de la vidéo.

            • Attila Attila 8 mars 2018 20:08

              @Croa
              « Hé bien non tout simplement des mercenaires, des guerriers payés pour faire la guerre, nourris et logés  » . . . et drogués !
              Captagon

              .


            • Trelawney Trelawney 7 mars 2018 17:46

               Avant de se faire tirer comme des lapins quelques dix mois plus tard sur les terrasses des quartiers gentrifiés de Paris, où on est si bien entre soi, et si beaux.


              Encore un qui aurait du s’arrêter à la natation. Ca lui aurait évité de se noyer dans son vomi

              Puisque Assad a besoin de bras, retournez donc en Syrie

              • Xenozoid Xenozoid 7 mars 2018 18:21

                media...media,,,media,,,media...
                hou hou,
                medias....medias....medias...medias.....
                hou hou hou hou hou,

                aux pays bas ils appellent cela « de franse slag » je vous laisse chercher


                • Jean Roque Jean Roque 7 mars 2018 22:39

                  Syrie, Venezuela : pomponnage anti-système pour des collabos mondialistes négriers.


                  • Attilax Attilax 8 mars 2018 09:14

                    yep ! Totalement d’accord avec cet article : si le Media veut vraiment exister, ils doivent faire du journalisme autrement, et ça implique à priori de ne pas prendre les vieilles ganaches qui sévissent déjà sur les autres chaînes. Mauvais départ donc, mais laissons leur le temps de grandir...


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 8 mars 2018 18:45

                      @Attilax
                      Ils devraient prendre Asselineau comme rédac chef !
                      Au moins, ils auraient des informations sourcées, et des analyses différentes des médias presstitués... !! Mais, j’oubliais, ils sont contre le Frexit, alors ça peut pas faire ....


                    • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 mars 2018 10:36

                      Voir ma réaction suite à l’article : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-ghouta-et-les-idiots-utiles-du-202121?debut_forums=100#forum5152917


                      C’est le même commentaire que je remets ici, mais en plus je vous dis que les Etats terroristes occidentaux dont l’Etat français est LE CHEF DE FIL, ont largement dépassé le seuil des destructions inimaginables ! 

                      Les premières décennies de ce siècle de merde ont montré la vraie nature de l’humanité, sa nature barbare qui fait honte au monde animal ! Je crache sur la carcasse onusienne plus qu’inutile qui pue l’hypocrisie et la honte !

                      • Emohtaryp Emohtaryp 8 mars 2018 11:54

                        @Mohammed MADJOUR

                        ..... les Etats terroristes occidentaux dont l’Etat français est LE CHEF DE FIL, ont largement dépassé le seuil des destructions inimaginables ! 
                        Les premières décennies de ce siècle de merde ont montré la vraie nature de l’humanité, sa nature barbare qui fait honte au monde animal !

                        On ne peut pas dire mieux, certes, mais de là à classer la France comme chef de file, faut quand même pas pousser, nos « pseudo gouvernants » sont au plus des caniches criminels inféodés qui finiront même par être les dindons de la farce ( ce qui est déjà le cas..)....
                        Pointez les vrais responsables de cette horreur, genre Saouds, Qatar, Israël, Turquie, usa et ces idiots utiles dont la France et l’UE qui suit la descente aux enfers....
                        On a déjà honte de cette engeance d’ordures, alors pas la peine d’en rajouter et de stigmatiser une population à qui on passe son temps à mentir et à manipuler, nous sommes déjà très nombreux à avoir compris, mais il reste encore une part hélas conséquente de cette population qui continue à très mal voter et à se laisser embobiner par tous ces bobards éhontés....
                        La phase d’éveil et de prise de conscience est très longue et semée d’embuches mais elle est en route, faut être patient en attendant la « Karchérisation » des écuries d’Augias....
                        Soyez sûr que ce moment arrivera, comme une sorte de Nuremberg 2.0 qui n’épargnera personne cette fois-ci à l’échelle mondiale...

                      • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 8 mars 2018 17:02

                        @Emohtaryp

                        Je confirme ...

                        «  »INTÉRÊT NATIONAL OBLIGE, JE COMPTE BIEN SUR VOUS POUR PARTAGER MES ÉCRITS AVEC L’ENSEMBLE DES « PARTIS », MOI-MÊME N’AYANT PAS LES MOYENS NÉCESSAIRES POUR LE FAIRE«  » :


                      • Attila Attila 8 mars 2018 18:54

                        @Mohammed MADJOUR
                        «  l’Etat français est LE CHEF DE FIL, »
                        On est descendu en grade : de premier de cordée on est rétrogradé en chef de fil.

                        .


                      • cettegrenouilleci 8 mars 2018 22:20

                        @Mohammed MADJOUR

                        En attribuant à « la nature barbare de l’humanité » les horreurs imposées par les guerres, les destructions, les pillages , l’application de la loi d’airain du marché et de la course au profit qui entraîne chaque jour dans son sillage son lot de délocalisations, de destructions d’entreprises, de milliers de vies basculées dans le chômage et la misère, vous faites la part belle aux grandes sociétés capitalistes et à l’oligarchie euro-atlantique !

                        N’est-ce pas le caractère prédateur foncier du système capitaliste qui porte en son sein la surexploitation des hommes et de l’environnement, le chômage, la misère, les guerres qui font gonfler les profits des grandes sociétés, l’écrasement des libertés, la prolifération de régimes dictatoriaux seuls capables d’imposer par la force et par la ruse des politiques criminelles rejetées par les peuples ?

                        Je ne parle pas ici des « dictatures » dénoncées par les marionnettes politiques de l’oligarchie euro-occidentale pour déclencher des opérations de reconquêtes coloniales et mettre aux pas les peuples qui entendent défendre leurs droits, leur indépendance, leur dignité , leur culture, leurs traditions refusant ainsi de se soumettre aux injonctions du grand capital, aux menaces, aux blocus et aux agressions des états et de la classe politique qui servent ces exploiteurs impitoyables et jamais rassasiés.

                        Je parle, en premier lieu, de la dictature bien réelle imposée aux Français et aux autres peuples européens broyés dans le piège infernal de l’Union Européenne concoctée, organisée, phagocytée par le grand maître états-unien avec la complicité, le concours de dirigeants traitres à leur nation .

                        La politique de la France n’est ni pacifique, ni glorieuse, ni respectable puisqu’elle s’inscrit docilement dans les plans et les ambitions de domination planétaire de l’impérialisme. Elle n’est toutefois pas le chef de file de cette croisade même si elle joue le rôle d’un séide zélé pour le compte de ses maîtres de Washington ayant choisi la voie de l’asservissement de son propre peuple, la souillure des guerres néocoloniales de l’empire auxquelles elle participe, la honte et l’humiliation et la condamnation de sa classe politique sur la scène internationale, pour conserver ses privilèges et les étendre impunément pour prix de sa trahison.

                        L’ONU n’est pas parfaite. Ce n’est pourtant pas un outil à mépriser ni à vouer aux gémonies.
                        Les voix des nations se font entendre à l’ONU, pas aussi fort qu’il le faudrait, mais assez toutefois pour contrecarrer pour partie les plans de guerre de l’impérialisme et favoriser, même insuffisamment, le retour à la paix dans les pays ravagés par des guerres d’agression, et mieux encore empêcher le déclenchement de conflits armés dans diverses régions du globe.

                        Le danger d’une guerre nucléaire généralisée existe. Serait-il moindre , ou plus menaçant, si cet outil très imparfait qui s’efforce de réguler la coexistence pacifique des divers peuples de la planète et qui crée les lois et les obligations internationales cessait de fonctionner ?...


                      • glenco01 8 mars 2018 11:23

                        A ce sujet il faut noter que le Secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a reconnu vendredi 2 février 2018 que les États-Unis d’Amérique n’ont jamais eu la moindre preuve démontrant que le gouvernement syrien avait utilisé du gaz toxique contre sa propre population, qu’il s’agisse de la tragédie de la Ghouta survenue en août 2013 ou de la tragédie de Khan Cheikhoun survenue en avril 2017.

                        De plus, l’ancien ambassadeur américain en Syrie, M. Robert Ford, a jeté un autre pavé dans la mare, en déclarant devant le comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, que l’administration américaine a dépensé pas moins de 12 milliards de dollars ces quatre dernières années pour déstabiliser le gouvernement de Damas.
                        Source ici


                        • bouffon(s) du roi bouffon(s) du roi 8 mars 2018 12:53

                          Le média qui parle de médias dans les médias, ou le manège enchanté spectaculaire ^^


                          • Le421 Le421 8 mars 2018 20:05

                            Je trouve très intéressant ce qui se dit sur Le Média.
                            Parce que premièrement, les gens s’étonnent de ne pas voir un projet apparaître totalement abouti, dès le départ, ce qui est quasiment impossible...
                            Deuxièmement, si on veux sortir des sentiers battus, vu l’habitude prise sur le « tout consensuel » et le débat stérilisé à la javel, il y a un sacré boulot à faire.
                            Et pour finir, je sortirais une petite devise. En bien ou en mal, l’important pour exister, c’est qu’on parle de soi.
                            Post-scriptum :
                            Un article qui commence par évoquer le standard du Vénézuela affiche d’office son orientation.
                            Cuba et Fidel Castro ne sont plus au goût du jour, visiblement !!  smiley


                            • pipiou 8 mars 2018 21:56

                              J’aime bien l’auteur, il est tellement sûr de ses convictions que tout discours contradictoire est un délire ayant vocation à promouvoir le calendrier guerrier atlantiste.

                              C’est ça le vrai journalisme : arriver avec sa Vérité, et ne surtout pas s’intéresser aux avis différents.


                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 mars 2018 08:03

                                @pipiou
                                Justement le Média n’a pas d’avis différent ... Depuis 2011, tous nos médias répètent en boucle qu’ Assad massacre son peuple, et que les rebelles sont l’opposition démocratique qui se révolte contre Assad et qu’il faut leur porter secours... fake news et pipotron !


                                Voici sur cette question les documents que publie l’UPR :

                                - Sur les armes chimiques utilisées par Assad :
                                "Le Secrétaire américain à la Défense, James Mattis, a reconnu vendredi 2 février 2018 que les États-Unis d’Amérique n’ont jamais eu la moindre preuve démontrant que le gouvernement syrien avait utilisé du gaz toxique contre sa propre population, qu’il s’agisse de la tragédie de la Ghouta survenue en août 2013 ou de la tragédie de Khan Cheikhoun survenue en avril 2017.« 


                                - Sur la pseudo révolte des rebelles contre Assad :
                                 »Quatre jours plus tard, le mardi 6 février 2018, c’est l’ancien ambassadeur américain en Syrie, M. Robert Ford, qui a jeté un autre pavé dans la mare, en déclarant devant le comité des Affaires étrangères de la Chambre des représentants, que l’administration américaine a dépensé pas moins de 12 milliards de dollars ces quatre dernières années pour déstabiliser le gouvernement de Damas."

                                En fait de révolte populaire, ce sont les USA qui ont dépensé 12 milliards de $ pour mettre le boxon et déstabiliser la Syrie... , pour pouvoir ensuite justifier l’ingérence.


                              • leypanou 9 mars 2018 09:00

                                Cet article de l’économiste Jacques Sapir ainsi que celui-ci du journaliste Jacques-Marie Bourget sur la question méritent d’être lus.

                                Inutile de rajouter que je partage parfaitement ces 2 points de vue.

                                Dernière nouvelle (de China Global Television Network  : le gouvernement syrien vient de séparer la Ghouta orientale en 2 et 50% ont été libérés, autrement dit, la fin est proche pour les takfiristes et autres même si 3 camions pour évacuer des gens ont été détruits par les takfiristes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès