• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tariq Ramadan parti, arrive Marwan Muhamad

Tariq Ramadan parti, arrive Marwan Muhamad

Marwan Muhamad ancien du collectif contre l’islamophobie, a sollicité les musulmans en vue d’une nouvelle organisation de l’islam en France et recueilli 27000 participations en quatre mois, nous dit Libé. D’aucuns ne seront pas étonnés que seulement 7% des musulmans accordent leur soutien au « Conseil Français du culte musulman » (CFCM) très controversé par les musulmans depuis des années, et que 63% appellent à une organisation nouvelle pour les représenter. Ceci étant, il ne faut évidemment pas en déduire qu’une organisation serait capable de réunir ces 63% de musulmans (et les autres) qui ne se retrouvent que dans leur refus d’être représentés par le CFCM. Nombre d’entre eux revendiquant des prérogatives incompatibles entre les courants de cette opposition. L’unité des communautés musulmanes est un vœu pieux qui n’est pas davantage probable en France qu’il ne l’est ailleurs.

Ahmet Ogras l’actuel président du CFCM, ne sera pas étonné. L’« Union des organisations islamiques de France » UOIF (cataloguée « terroriste » par les Emirats Arabes Unis), ambitionnait de supplanter le CFCM depuis longtemps et fédérait les mécontents du CFCM.L’organisation des « Musulmans de France » l’a remplacée.

Pour ce qui suit on retiendra que le CFCM est adoubé par le gouvernement français et que l’OIF chère à Tariq Ramadan et bien disposée envers les frères musulmans, était sous surveillance.

Ainsi, ce rapide coup d’œil panoramique permet de comprendre que les musulmans pourraient ne pas être près de s’entendre sur le choix d’une organisation réprésentative, d’autant qu’elle supposerait d’être reconnue par le gouvernement français pour se substituer au CFCM.

Marwan Muhamad ambitionne d’imposer par la base une union de façade que les différentes associations musulmanes n’ont pas réussi à créer depuis des décennies en France. Plutôt que d’essayer de les rassembler sous une même bannière avec un programme commun, alors qu’il sait cet objectif inatteignable, il les réunit derrière celle des mécontents du CFCM dont ceux qui entendent leur islam au-dessus des exigences laïques de la République, ce qui est bien plus facile. Cette démarche n’est qu’une étape probablement sans lendemain sauf à lui donner un écho encore injustifié. Le gouvernement ne devra pas se laisser aveugler par les sirènes unies des mécontents ni nécessairement encourager une organisation imposante de musulmans en France au motif que cet interlocuteur saurait adresser les messages du gouvernement à ses sympathisants. Le contraire serait-alors possible aussi.

La démarche de Marwan Muhamad reste donc à considérer avec circonspection. L’islam ne faisant pas bon ménage avec les démocraties, que peut-on attendre d’une association qui regrouperait 6 ou 7 millions de musulmans dont l’Institut Voltaire rappelait que 25% d’entre eux placent la charia au-dessus des lois de la République ?

Une organisation qui représenterait tous les musulmans en France n’est pas nécessairement souhaitable sauf si son mot d’ordre était le respect de la laïcité, avec un engagement permanent à condamner toutes les exactions des musulmans et à imposer le respect des lois de la République à tous. La marche reste haute pour quelques-uns.

Une organisation qui représenterait plus de 10% de la population aurait inévitablement des tentations politiques. Même si on n’en est pas là, on se rappellera que lorsque des élections « libres » ont eu lieu en Algérie, le gouvernement qui craignait l’institution d’une République islamique, annula immédiatement les élections qui donnèrent vainqueur le Front islamique du salut, parti issu de religieux. S’en suivi des années de guerre contre le GIA notamment.

Même histoire en Egypte avec l’élection du parti de la « Société des frères islamiques ».

L’histoire des organisations religieuses musulmanes puissantes ne plaide pas en leur faveur en démocratie.

Marwan Muhamad devra convaincre de ses intentions les non musulmans aussi pour être accepté. Avoir quitté le collectif « contre l’islamophobie » est une bonne chose si son intention est de créer celle « pour un islam laïco-compatible ».

Tariq Ramadan ne lui a pas montré le bon chemin.

Documents joints à cet article

Tariq Ramadan parti, arrive Marwan Muhamad Tariq Ramadan parti, arrive Marwan Muhamad

Moyenne des avis sur cet article :  2.57/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • aimable 2 octobre 18:12

    on pourrait presque dire , tant qu’ils ne s’entendent pas tout va bien pour nous , sinon avec les politicards que nous avons , ce sera pour nous l’enfer .


    • Jonas 2 octobre 22:57

      Marwan Muhammad, ex porte-parole du CCIF organisation politique proche des Frères Musulmans, Marwan Muhammad rêve de transformer la France en un califat islamique dominé par la Charia, ici une conférence donnée à la Grande Mosquée d’Orly en 2011 :

      « Qui a le droit de dire que la France dans trente ou quarante ans ne sera pas un pays Musulman ? Qui a le droit ? Personne dans ce pays n’a le droit de nous enlever ça. Personne n’a le droit de nous nier cet espoir là. De nous nier le droit d’espérer dans une société globale fidèle à l’Islam.Personne n’a le droit dans ce pays de définir pour nous ce qu’est l’Identité Française. »

      Pour endoctriner les musulmans aux principes de la charia, Marwan Muhammad donne des conférences dans les mosquées de France en compagnie entre autres de Rachid Houdeyfa, l’imam de la mosquée de Brest qui explique aux musulmans que « une femme qui sort sans hijab n’a pas d’honneur, qu’elle ne s’étonne pas qu’on abuse d’elle », « les enfants qui écoutent ou qui jouent de la musique seront transformés en singes et en porcs »

      Ainsi qu’avec l’imam de la mosquée du Bourget et de Bobigny, Nader Abou Anas qui explique que « la femme ne doit sortir de chez elle que par la permission de son mari. »

      • zygzornifle zygzornifle 3 octobre 08:27

        « Conseil Français du culte musulman » 



        hahaha quand on voit la merde que la France a foutue partout au Maghreb et en Afrique pas étonnant que les Musulmans se touchent le cul avec ses conseils ....

        • Captcha 3 octobre 21:12

          @zygzornifle
          La France n’est pas seule à mettre « la merde »... bien facile de s’en prendre à ce pays ! Les musulmans se toucheront autant de fois jusqu’à comprendre que les décisions des gouvernements (y compris ceux d’Afrique et d’Afrique du Nord) ne sont des motivations pieuses et saintes.


        • Jonas 4 octobre 17:27

          @zygzornifle


          Je me suis toujours élevé contre les interventions occidentales dans les pays arabo-musulmans comme en Afrique. 
          Mais la faute de ces interventions sont dues aussi a ces pays qui sont incapables , malgré de nombreuses organisations dont ils se sont dotées , de trouver la moindre solution à leurs conflits, internes et externes. 
          Je prends comme exemples 4 cas.
          1) La Libye c’est l’impuissance des pays arabes qui a contraint l’ONU de charger les pays occidentaux d’intervenir. La Résolution 1973, c’est le Liban , représentant de la Ligue Arabe qui a fait penché la balance pour l’intervention que le forcing franco-britannique. C’est la Ligue arabe ce machin, qui a déclaré « Muammar Kadhafi a perdu toute légitimité du fait des violations dangereuses commises contre son peuple, il faut sauver le peuple ». Allusion a la mer de sang promit par Kadhafi. 

          2) Ce n’est pas la France qui a été l’instigatrice des années de plomb en Algérie , et ses 200 000 ou 300 000 morts mais les gouvernements successifs Algériens qui ont travaillé avec les islamistes. 
          3) Le prétendu , « Printemps Arabe » ce n’est pas la France, il suffit de lire la presse de l’époque (LE Monde-le N.Observateur , Libération , etc ) qui vendaient , la jeunesse arabe qui prend son destin en main en chassant les dictateurs et qui ont comparé , la Révolution Arabe de 2010 a celle de 1848. 
          Vous avez le résultat , en Tunisie et en Egypte. 

          4) La Syrie ,le dictateur Bachar Al-Assad, ne fait rien d’autre que ce que son père a fait avant lui en 1982, à Hama en massacrant plus de 40 000 personnes. 
           
          Donc , vouloir toujours , rendre les pays Occidentaux responsables du capharnaüm arabe est facile. Depuis 1948 , plus de 75 conflits , guerres, coups d’Etat , assassinats , massacres se sont déroulés sans l’intervention de l’étranger dans ces pays. Pour se massacrer , ils connaissent la recette, pas besoin de l’autre. 


        • zygzornifle zygzornifle 3 octobre 08:28

          Comme le disait Kadhafi la guerre contre l’occident sera gagnée par le ventre de nos femmes ....


          • Captcha 3 octobre 21:21

            @zygzornifle
            N’importe quel citoyen de l’Inde a compris que les décisions coloniales anglaises n’étaient pas le fait des anglais eux-mêmes... mais ici nous devons supporter des pékins qui souhaitent embraser chaque lieu où ils passent. Marwan Muhamad est un dictateur en puissance, un phallocrate, un macho en puissance qui pense utiliser le ventre des femmes pour envahir et convertir la France à l’Islam selon les préceptes de Kadhafi ? Alors finalement nous devrions raviver plus largement la mémoire des peuples qui ont été esclavagés et tués par les arabo-musulmans en Afrique et aussi en Europe. Tant qu’à faire : mettons tout sur la table !


          • math math 3 octobre 08:50

            Mon dieu, nous sommes tombés bien bas en France ?


            • Dom66 Dom66 3 octobre 14:56

              « L’islam ne faisant pas bon ménage avec les démocraties » tout est dit …


              • Jonas 4 octobre 09:57

                L’islam de France , ne veut strictement rien dire , car , je l’ai répété , ici a plusieurs reprises , que l’Islam c’est l’islam , c-à-d une religion archaïque, obscurantiste et qui prêche la haine à l’encontre des non musulmans. Le pratiquant de cette religion ( qui a 4 siècles de retard, comme le disait l’oncle de Tarik Ramadan, Gamal Al-Banna) maudit juifs et chrétiens au début de chacune de de ses 5 prières , la Fatiha , avec surtout les versets 6 et 7.


                Les musulmans se défendent de n’être nullement des racistes, ni des xénophobes en répétant les 2 versets , mais  seulement fidèles à leur livre saint le Coran qui pour eux est incréé ,( manifestation de l’attribut divin, et en tant que tel il est inimitable et parfait) 

                A qui les musulmans veulent faire croire , que répétant 17 fois par jour , comme dans d’autres circonstances, mariages, circoncisions, enterrements ces 2 versets n’entament en rien leur cerveau En une simple année le musulman pratiquant répète 6 205 sa haine contre les juifs et les chrétiens.
                 Il parait que si l’on regarde trop souvent des films violents à la télévision cela peut jouer sur notre comportement. Mais crachait 6 205 fois sa haine contre les juifs et les chrétiens et un moyen de prêcher le « vivre ensemble ».  

                Le prêcheur /violeur Tarik Ramadan est d’origine égyptienne par son père , mais né en Suisse. 
                L’aboyeur Marwan Muhamad, icône , du quotidien Le Monde , est d’origine égyptienne , né à Paris. 

                Tous deux sont Frères musulmans , tous deux sont pour la « démocratie » parce qu’ils sont installés en Occident , mais contre la démocratie dans les pays musulmans. Ces deux vedettes musulmanes sont tellement courageuses , qu’ils ne vont pas prêcher la démocratie , en Egypte chez Al-Sissi , mais chez nous , comme si la France ou la Suisse ont besoin d’arabo-musulmans pour la démocratie. 

                D’ailleurs le CFCM, est la quintessence de la démocratie musulmane. Les représentants de ce machin musulman , sont élus par rapport à la surface de leur mosquée, c-à-d , plus une mosquée est grande , plus elle a d’élus. Cela cela l’islam de France et la démocratie. 


                • Jonas 4 octobre 17:50

                  A l’auteur , 


                  L’islam de France est une fumisterie , que nos gouvernements cherchent à nous vendre en pensant que cela , suffirai pour faire de l’islam , religion archaïque , une religion comme les autres. L’islam n’est pas une religion comme les autres. 
                   
                  Il ne faut rien connaître a l’islam , pour qu’une telle idée puisse germer dans un esprit bien fait. Un esprit qui pense , que toutes les éducations toutes les cultures sont identiques et que toutes vont dans le sens de mettre l’humain au centre. C’est une grosse erreur ! 

                  Parce que , même si tous les musulmans de France , je dis bien tous, venaient à se convertir au bouddhisme , rien ne changera de l’islam, absolument rien, en Arabie saoudite, en Egypte ,en Irak, Turquie, Tunisie, Afghanistan, en Iran, au Maroc, Algérie , Mauritanie etc. L’islam c’est l’islam , il suffit d’ouvrir les yeux et de regarder ce qui se passe dans ces pays où ils sont majoritaires sans parler des pays Occidentaux. Rapprochez-vous et jeter un petit coup d’oeil aux Philippines , Thaïlande , Nigéria, Ingouchie ,Dagestan , Tchétchénie, Xinjiang , Birmanie etc. Des problèmes, toujours des problèmes ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès