• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tous Avec Sarkozy

Tous Avec Sarkozy

Au Tous Sauf Sarkozy, je propose un Tous Avec Sarkozy. Contre-attaquer ce ‘’front’’ mauvais de gauche qui se dit démocrate, mais seulement en apparence. Car il emploie un phrasé nauséabond et des méthodes scandaleuses, indignes de vrais ‘’démocrates’’. Ce sont eux les marchands de la peur et qui mettent en péril notre démocratie. Levons nous donc pour faire barrage à cette gauche, que ce ‘’front’’ ne passe pas, et que notre démocratie ne trépasse pas.

Je me rappelle d’un épisode d’X-files (désolé pour la référence, la prochaine fois j’essaierai d’être à la hauteur en piochant dans nos classiques mais la citation illustre à merveille la réalité du comportement de la gauche) ou un des protagonistes dit sans cesse ‘’nous ne sommes pas ce que nous avons l’air d’être’’.

La gauche dans son ensemble pourrait faire sienne cette phrase. En effet, à gauche, on se dit et répète à l’envi, à croire qu’ils essaient déjà de s’en convaincre, d’être d’authentiques démocrates, humanistes, soucieux de leur prochain et/ou voisin, respectueux des libertés publiques et ayant le sens de l’intérêt général (de l’Etat dans leur vocabulaire, le Deu ex machina selon leur doctrine). A croire, pour paraphraser Valéry Giscard d’Estaing, qu’ils auraient le monopole des sentiments généreux. Quelle prétention !

Hélas, depuis le début de la campagne, les faits et les déclarations démontrent tout le contraire. Bref, de démocrates, il n’y aurait que l’apparence ! En grattant, c’est un tout autre masque, bien effrayant, qu’ils dévoilent. Reprenons.

Commençons par le plus grave : les attaques portées contre le ‘’physique’’ du leader de l’UMP. Tellement ignoble qu’il est difficile de relever. Ou de s’abaisser ! Je ne compte pas, par exemple, dans les commentaires, sur Agoravox, ceux faisant allusion à la petite taille de Nicolas Sarkozy. Nauséeux ! Des droits de l’hommiste qui n’en n’ont que le nom !

Quand François Bayrou affirme que Nicolas Sarkozy est une menace pour la démocratie, a-t-il bien mesuré la portée des ses paroles, surtout, de la part d’un ex-prétendant à l’Elysée ? Nous sommes dans le délire le plus total. Faut-il mettre ce dérapage volontaire sous le coup de l’amertume et de la rancœur conséquence de son élimination de la course à l’Elysée ? En tous cas, François Bayrou continue dans la grosse artillerie comme il l’a fait tout au long de sa campagne, contre les médias par exemple.

Nicolas Sarkozy a toujours respecté à ce jour les règles de la démocratie qui sont, pour ceux et celles qui ont une déficience en ce domaine : la pluralité des opinions, la pluralité des partis, un Etat de droit, la séparation des pouvoirs (judiciaire, législatif et exécutif) et l’existence de contre pouvoirs. Laquelle a-t-il violé à ce jour ? Et qui en ferait donc un ‘’dictateur’’ en puissance ? Même un liberticide ? Juste de la caricature poussive dans le but de faire peur. Pas à l’honneur de leur initiateur.

Nicolas Sarkozy serait la personnalisation du pouvoir. Et sous François Mitterrand ? Et sous Jacques Chirac ? N’est ce pas un des avatars de notre régime présidentiel ? Nicolas Sarkozy serait la concentration dangereuse des puissances de l’argent et des médias ! Un Berlusconi bis. Première objection, est-il à la tête d’un empire médiatique ? Non à ce jour. Deuxième objection : et sous François Mitterrand ? Et sous Jacques Chirac ? N’est ce pas un certain François Bayrou qui a dénoncé cette collusion, qui serait donc née ex nihilo avec l’accession au gouvernement de Nicolas Sarkozy ! La ficelle est trop grosse. Tiens, ou est ce même François Bayrou en rébellion contre la puissance des médias, ‘’faiseurs de rois et de reines’’, quand ceux la même lui offrent une belle tribune d’échange avec la candidate socialiste et concentrent ces feux sur lui alors qu’il a été éliminé ? Nicolas Sarkozy serait le représentant du ‘’CAC 40’’, le grand méchant ‘’riche’’ et de l’argent facile. Et sous François Mitterrand, les scandales financiers, les délits d’initiés ? Non ça ne vous rappelle rien ? Avec Nicolas Sarkozy ce serait l’avènement de ‘’Big Brother’’ ! Et les écoutes sous François Mitterrand ? On continue ? Ou la mémoire vous revient ?

Il ne s’agit pas de justifier. Mais de démontrer la mise en scène de cette peur qui n’existe pas ! On produit de la peur. C’est le principal fonds de commerce, faute d’un programme qui tient la route, de la gauche. Elle emprunte donc à l’extrême droite et fait du populisme sans le savoir !

Cette diabolisation malsaine n’est que le fruit plus qu’amer de la réussite de Nicolas Sarkozy et que ses thèmes trouvent un écho favorable parmi les électeurs. Comme l’écrit Yvan Rioufol du Figaro dans sa chronique en date du 28 avril : ‘’ Que le PS s’agace du score (31,18 %) de Sarkozy est compréhensible : un homme ayant serré la main de George Bush et montré de l’intérêt pour l’économie de marché aurait dû, théoriquement, être battu, sans même que soient rappelées ses positions, forcément nauséeuses, sur la défense de l’identité française et de la nation. Mais les Français, qui viennent de renvoyer à ses lubies la gauche antilibérale et immigrationniste, n’obéissent plus à la pensée manichéenne’’.

Outre la diabolisation outrancière du candidat, autre argument qui me fait choisir le leader de l’UMP : la gauche oscille entre déni et falsification de la réalité. Déni car elle croit, et elle est la seule au monde, toujours aux vieilles lunes économiques qui datent d’un autre âge, abandonnées par toutes les puissances industrielles modernes, et qui ont mené, déjà par le passé, à l’impasse. Et donc à la déroute de notre pays. La gauche, si elle accède à l’Elysée, sera contrainte, deux ans plus tard, comme l’avait fait en 1983, François Mitterrand et Jacques Delors, de revenir sur ses promesses, soit de conduire une politique d’austérité pour éviter à tout prix une sortie de route aux dommages (collatéraux) socio-économiques dramatiques. Que personne ne se leurre !

Falsification de la réalité concernant le social avec la promesse illusoire de toujours plus de droits, de protection et d’assistanat sans coût collectif et sans douleur. Avec la gauche, la France sera soit ‘’l’île aux enfants’’ ou ‘’le monde merveilleux de Mary Poppins’’. Elle nous sert de l’utopie ! Avec les frustrations et les déceptions qui en suivront. Avec la gauche c’est le refus de reconnaître un vrai problème identitaire de la Nation et l’un de ses pendants l’immigration sans parler de l’éclatement de notre République. Sauf de circonstances et pour ne pas se laisser distancer par l’opinion publique. Du faux, de l’opportunisme et non du vrai et du volontarisme en la matière.

Je déteste cette façon faire de la politique. La gauche en montre son visage le plus odieux. Celui de l’injure, de l’insulte, du dénigrement systématique, du mensonge abusif, de l’intimidation et même du délit de ‘’faciès’’ (comment l’appeler autrement dit quand on s’en prend au physique). Bref, indigne de toute personne qui s’affirme démocrate. Et le respect ? Pourtant un mot qu’ils ont plein la bouche. Trop probablement. Mais insuffisamment dans la tête.

La politique ce sont des idées, des programmes, des projets, des convictions et une vision d’un pays et de l’avenir en compétition entre les candidats. Avec la gauche nous en sommes loin. Et c’est cette gauche qui me fait peur. C’est cette gauche qui fait peser une réelle menace sur notre démocratie. Et, cela va sans dire, sur notre pays. Et non le contraire. Comment croire en son respect de l’autre, de la/sa différence ?
C’est de leur coté qu’il y a craindre une chasse aux sorcières.

La meilleure des défenses est l’attaque. Au Tout Sauf Sarkozy, je réponds par un Tous Avec Sarkozy. Pour que cette gauche ne passe pas, et que notre démocratie ne trépasse pas, je voterai donc pour Nicolas Sarkozy.

PS : Bravo à Loic le Meur pour son initiative de rendre public les bloggeurs et personnalités du monde l’Internet qui soutiennent Nicolas Sarkozy. Il faut viraliser. Je propose à chacun de publier sur son site cette liste. Et ainsi créer une véritable chaîne numérique de soutien.


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • jak 2 mai 2007 10:31

    De l’air frais sur AVOX, bravo. J’ajouterai que si la gauche venait a diriger notre pays pendant 5 années, 2012 verrait resurgir comme un seul homme, le vote d’extrême droite, suite aux désillusions engendrées par les chimères de 2005


    • nantor nantor 2 mai 2007 12:13

      Chacun ses opinions ...

      Certaines « attaques » contre Sarkozy peuvent effectivement choquer ses défenseurs.

      Par contre, comprenez que de très nombreuses personnes, dont je fais partie, ne supportent pas l’agressivité permanente dont il fait preuve depuis des années.

      Je ne doute pas une seconde de ses capacités énergétiques et je suis certain qu’il mettra en place ce qu’il prône, s’il est élu. Il en a les capacités et la volonté.

      Simplement ses positions hargneuses (je ne souhaite pas aller trop loin dans les adjectifs !) systématiques, sa réthorique policière, sa dialectique dangereuse m’inclinent à penser que la société qu’il souhaite mettre en place ne conviendra jamais pour la France.

      Je ne reviendrai pas sur ses propos type « racaille », « karcher » on n’en a que déjà trop parlé.

      Par contre son projet « Travaillez plus, Gagnez plus, Endettez-vous plus » est, à mon humble avis (et sans agressivité) d’une pauvreté insigne. Ses circonvolutions (anti Chirac devant Bush puis louant son futur-ec président), sa pseudo-émotivité (« j’ai changé ») son culte de la personnalité ne m’attirent que peu !

      Je suis désolé, mais même si comme vous j’en ai ras la casquette des gauchos extrêmes (qui vivent dans le passé nostalgique de dictatures du prolétariat !), jamais, mais jamais je ne voterai pour quelqu’un qui souhaite mettre en place une société entre Tatcher et Berlusconi.

      Chacun son opinion ; je pense que votre poulain a de très très fortes chances d’être élu dimanche. Pour ma part je respecterai ce choix issu des urnes et de la majorité, mais j’ai bien peur que notre pays ait un réveil douloureux dans 5 ans (et, svp, pas de contre-arguments du type « avec Ségo ce serai pire »)


    • Rage Rage 2 mai 2007 16:26

      C’est plat, creux, vide.

      Voilà où mène la communication : esprit vidé de toute substance critique.

      Votre article, rédigé depuis l’étranger démontre bien qu’en cachant le fond, on arrive très facilement à faire croire n’importe quoi avec la forme.

      La prolifération de « pro-Sarko » ne doit pas faire oublier que derrière la stigmatisation volontaire sur le personnage se cache bien d’autres vides comme son programme, son équipe, sa façon de procéder etc...

      Le jeu de la « victime », prisé par M.Le Pen est un jeu qui coûte cher à la France, nous l’avons vu en 2002.

      Votez donc aveuglément, croyant ce que les médias veulent bien vous dire alors que votre champion refait l’histoire tous les matins en se rasant : nous allons bien vite déchanter si « monsieur » passe.


    • PasKal 4 mai 2007 09:32

      Ré-écoutez la fin de la DECLARATION DE SARKOZY DE NAGY BOCSA LE SOIR DU 1ER TOUR !

      « Vive la République ...mais AVANT TOUT et SURTOUT : VIVE LA FRANCE ! » (sic).

      La conception de TOUS NOS CHEFS D’ETATS (sans exception AUCUNE, de quelque bord politique qu’il provienne ...hormis Pétain !), depuis que nous sommes en République, a toujours été :

      "LA REPUBLIQUE ET LA FRANCE SONT ’UNE’ et INDIVISIBLE.

      PAS DE HIERARCHIE ENTRE ’LA REPUBLIQUE’ ET ’LA FRANCE’

      ET DISENT TOUJOURS : « VIVE LA REPUBLIQUE ET VIVE LA FRANCE ! ».

      Or, par cet (apparemment) anodin : « ...mais AVANT TOUT et SURTOUT... » SARKOZY laisse transparaitre son MEPRIS POUR LA REPUBLIQUE qu’il place EN DESSOUS et donne une préférence pour « LA FRANCE », ...très exactement à l’image de ce que faisait PETAIN !

      A ce niveau, C’EST PLUS QU’UN SIMPLE « LAPSUS »...

      A ce niveau, c’est évidemment le reflet de ce que SARKOZY pense au plus profond de lui-même : « IL HAIT LA REPUPLIQUE. SEUL UN REGIME AUTOCRATIQUE ET AUTORITAIRE DE TYPE ’VICHYSTE’ LUI PLAIRAIT. »

      Qu’il cherche à rayer la « République » pour revenir à « l’Etat Français » de Vichy et il y aura une GUERRE CIVILE !

      Si tel devait être le cas, je dis clairement à Sarkozy et sa à ’bande’ : « PARCE QUE MA FAMILLE EST EN FRANCE DEPUIS PLUS DE MILLE ANNEES JE NE RESTERAI PAS LES BRAS CROISES A LE REGARDER METTRE A BAS LA REPUBLIQUE. TOUT COMME MA FAMILLE A COMBATTU PETAIN POUR RETABLIR LA »LIBERTE« , LA »REPUBLIQUE« ET LA »DEMOCRATIE« SUR LE SOL DE NOTRE »NATION« , DE NOTRE »PATRIE", SUR LE SOL DE FRANCE : JE LE COMBATTTRAI, ...AVEC LES MÊMES ’ARMES’ S’IL LE FAUT !


    • yoda yoda 2 mai 2007 10:38

      « On ne récolte que ce que l’on seme... »

      Medites un peu la-dessus. smiley


      • tvargentine.com lerma 2 mai 2007 10:40

        Mais ou est le bilan de Nicolas Sarkozy ??????

        Personnellement ma mère (73 ans) c’est fait tabassée par des voyoux multi-recidiviste quand notre ami Nicolas Sarkozy était Ministre de l’intérieur.

        Ou en est l’enquête ????????, Combien de PV les mêmes policiers ont distribué au lieu de courrir après les voyoux ???????

        Ma moto a été volé voici plusieurs mois quand Nicolas Sarkozy était Ministre de l’intérieur.

        Pourquoi la police n’a pas employé les mêmes methodes d’ADN,pour retrouver les voleurs que pour retrouver les voleurs du scooter du fils Sarkozy ??????????

        Sarkozy,nous a dit que c’est une procédure normal !

        J’ai 4800 euros d’amendes avec huissiers car je refuse de payer un pv pour une infraction que j’ai pas commis,pourquoi je peux pas me défendre devant un tribunal avant de payer ?

        C’est quoi cette justice ou il faut payer pour avoir le droit d’être jugé ??

        NON A NICOLAS SARKOZY,car au lieu de faire la guerre au voyoux,il a transformé les fonctionnaires de police en agent du fisc.

        Courrir après un voyou représente un cout avec Sarkozy Mettre des PV sans pouvoir se défendre rapporte beaucoup d’argent pour SARKOZY : 900 millions d’euros !

        NON,je ne vote pas pour ce genre de personne

        Dans un pays ou le travail clandestin sur les chantiers à explosé et ou la contrefaçon à explosé et ou les trafiquants sont installés à la sortie des bouches de métro parisien (cigarettes et drogues) sans que la police ne soit là pour faire son métier de base (celui de protéger le citoyen) alors qu’ils passent leur temps à distribuer des PV et encore des PV,PV,PV......... ;

        4800 EUROS !!!!!!!!!!!!!!!

        TOUS SAUF SARKOZY je suis encore désolé pour vous !

        Mais au fait,que m’a apporté Nicolas SARKOZY ces 5 dernieres années à pars des PV ???????


        • jc durbant 2 mai 2007 10:44

          Amen !

          Voir notamment son excitant "Appel de Londres à tous les expatriés comme vous :

          http://jcdurbant.blog.lemonde.fr/2007/05/02/2e-tour-appel-de-londres-contre-peace-and-love/


          • fullwood fullwood 2 mai 2007 11:08

            Monsieur

            La peur qu’inspire Nicolas Sarkozy à certains de nos concitoyens n’est pas uniquement le fait d’une diabolisation médiatique de gauche. Sachez que N. Sarkozy inspire également dans son propre camp ce type de réaction.

            Ainsi Dominique de Villepin qu’on ne peu pas soupçonner d’être un affreux gauchiste affirmait « sa violence intérieure, son déséquilibre personnel l’empêchent d’atteindre à la hauteur de la présidence »

            Jérôme Monod (encore un gauchiste sans doute ?) : « Ce garçon n’est pas mûr. Il a un compte à régler avec la vie qui le pousse à créer l’affrontement partout et non à rassembler »

            Enfin, François GOULARD dit de lui :

            « Son égoïsme, son obsession du moi lui tient lieu de pensée. La critique équivaut pour lui à une déclaration de guerre qui ne peu se terminer que par la reddition, l’achat ou la mort de l’adversaire » et « Chirac lui a le soucis des autres, de l’homme. Sarkozy écrase tout sur son passage. Si les Français savaient vraiment qui il est, il n’y en a pas 5% qui voteraient pour lui »

            quand à lui même, voici certaines de ses paroles :

            « Maintenant, dans les réunions publiques, c’est moi qui fait les questions et les réponses et, à la sortie, les gens ont l’impression qu’on s’est vraiment parlé » (Le Figaro, mai 2005)

            En voyage aux Etats-Unis « je me sens un étranger dans mon propre pays »

            On se souviens tous du fameux « Il y en a combien qui peuvent se permettre d’aller à la Courneuve, à être toléré dans ces quartiers. Je suis le seul ! »« J’irai systématiquement toutes les semaines dans les quartiers les plus difficiles et j’y resterai le temps nécessaire ». On se souviens tous de sa reculade à Lyon il y a un mois face à une manifestation hostile mais sans violence. Entre faire le malin dans un studio et agir, il y a un fossé qu’il n’a jamais franchis. Qui l’a vu en banlieue ? Le seule fois ou il s’y est rendu, c’était pour carchérisé et on a vu le résultat.

            D’autres exemples de décalage total entre paroles et actes :

            « Dans un monde où la déloyauté est la règle, vous me permettrez d’afficher de manière peut-être un peu provocante ma loyauté envers Jacques Chirac »

            « Je refuse tout ce qui est artifice pour façonner à tout prix une image, les photos avec femme et enfants, la success-story, vouloir se faire aimer, poser en tenue décontractée »

            « GDF ne sera pas privatisé »... Quelques temps plus tard, il soutiens le projet de privatisation et lorsqu’on lui fait remarqué qu’il oublie sa promesse, il affirme que la conjoncture à changé. Hors, la conjoncture par définition change tous les jours. Arguons qu’il se réfugiera toujours derrière cet argument pour justifier des promesses non tenues.

            ALors, la peur de Sarkozy est elle uniquement fabriquée par la gauche ou peut elle être justifiée AUSSI par le comportement du personnage ?


            • Darkfox 2 mai 2007 15:01

              mmhh doit on citer les détractaires de Mlle Royale ? « Oie blanche », j en passe et des meilleures je ne cite même pas ceux qui a été dit entre les éléphant du PS ( tiens c’est bizzare à l ump il se donnent pas un surnom de ce type...)

              Donc revenai sur des projets et des idées et pas des on dit .. sinon entre les transfuges et autre y a de quoi en faire 10 pages...


            • Gasty Gasty 2 mai 2007 14:50

              Oui ! Ségolène Présidente, Bayrou renforce son parti, Le Pen disparait et Sarko prend sa place.


            • olivierh3 6 mai 2007 02:09

              LOL,

              Foule majoritaire qui rejoignent Segolène et Bayrou.

              Leçon d’arithmétique à 20h dimanche soir.


            • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2007 11:28

              Frère du numéro 2 du medef et élu d’une ville comptant plus d’assujettis à l’ISF que de personnes habitant dans des logements sociaux ,devinez qui va bénéficier des lendemains où tout devient possible ... smiley


              • Anthony Meilland Anthony Meilland 2 mai 2007 11:35

                La propagande du Leader de la Droite Décomplexée est en marche.

                Et Stéphane Rossard, en digne fonctionnaire du ministère de la Vérité, use et abuse de la novlangue avec brio.

                « Quand François Bayrou affirme que Nicolas Sarkozy est une menace pour la démocratie, a-t-il bien mesuré la portée des ses paroles, surtout, de la part d’un ex-prétendant à l’Elysée ? »

                Oui, je crois qu’il a mesuré la portée de ces paroles. Et le problème, c’est qu’il a entièrement raison. Sarkozy est un autocrate qui a verrouillé et contrôle entièrement son parti, et qui ne tolère pas l’opposition. S’il est élu, il n’y aura plus aucune séparation des pouvoirs. L’assemblée sera à sa botte, et les juges plieront rapidement sous les diverses pressions.

                Quand aux contre pouvoirs, les médias sont presque tous entre les mains de ses amis, ce qui le laisse rien présager de bon.

                Sarkozy et sur ce point très proche de Berlusconi comme le disait justement Bayrou.

                « Nicolas Sarkozy a toujours respecté à ce jour les règles de la démocratie qui sont, pour ceux et celles qui ont une déficience en ce domaine : la pluralité des opinions, la pluralité des partis, un Etat de droit, la séparation des pouvoirs (judiciaire, législatif et exécutif) et l’existence de contre pouvoirs. Laquelle a-t-il violé à ce jour ? »

                - pluralité des opinions : pas dans son parti en tout cas. Le PS est un bien meilleur exemple de pluralité d’opinion.

                - pluralité des partis : Sur ce plan la il n’a pas encore pu faire grand chose. Mais il annonce déjà concernant les syndicats, qu’il créera un groupe de syndicats réformistes pour négocier avec eux et seront exclu de ce groupe les extrémistes. C’est un peu bizarre.

                - un Etat de droit : Pourtant le nombre de bavures policière a fortement augmenté sous son ministère. Et l’impunité semble de plus en plus être la règle.

                - la séparation des pouvoirs : les critiques permanente du travail des juges, et les pressions faites à l’assemblée contre la création d’une licence globale par exemple, ne sont pas, d’après moi des exemple de séparation des pouvoirs.

                - l’existence de contre pouvoirs : Vous rigolez !! Limogeage de Génestar, de l’ex patron du Figaro Magazine, interdiction d’un livre, menaces contre des journalistes (France 3 par exemple...), contre Plantu.

                Et tout cela sans avoir le pouvoir suprême !!!

                « Nicolas Sarkozy serait la personnalisation du pouvoir. Et sous François Mitterrand ? Et sous Jacques Chirac ? »

                C’est votre seule justification. Mitterrand et Chirac n’étaient pas très « propres » donc Sarkozy peut se permettre d’être pourri ! Mais n’aspirons-nous pas justement à un réel changement dans les méthodes utilisées à la tête de l’état.

                Ps : Sur la gauche, vous parlez de quoi, du programme du PC ou de celui du PS, parce que la social-démocratie (dont s’inspire fortement le programme du PS), cela ne me semble pas vraiment dépassé comme concept. Et ça fonctionne plutôt bien en Europe du Nord.


                • Jojo2 2 mai 2007 11:42

                  On sait comment ça a fini ce genre d’autoritarisme qui ne supporte pas la contradiction : mai 68...

                  LOL


                • PasKal 3 mai 2007 14:34

                  Mais qu’est-ce que ce ’tou-du-cul’ a connu de Mai 68 ?!

                  Il n’était encore(déjà ?) qu’un ’petit-merdeux’ d’à peine 13 ANS en 1968... C’est dire s’il a connu Mai 68.

                  A cette époque, il courait encore se cacher dans les jupons de sa maman quand on l’embétait et il en était encore à grignoter les ’4heures’ que sa maman lui avait préparé pour son ’goûter’, dans la cour de récréation, entre 2 partie de ’billes’ avec ses camarades en culottes-courtes.


                • Icks PEY Icks PEY 2 mai 2007 11:43

                  @ l’auteur

                  Merci pour cet article salutaire. Rarement une campagne est tombée si bas dans la diffamation et la calomnie.

                  Nicolas Sarkozy a certes des défauts, mais quelle volonté, quelle poigne, quelle pugnacité : entre cet homme et l’égérie médiatique qu’est Royal, la décision est vite prise !

                  Sarko a sans doute bcp d’idées sur tout, mais Royal, elle, n’en a sur rien !

                  Bien cordialement

                  Icks PEY


                  • ExSam 2 mai 2007 12:36

                    Ikcs

                    « quelle poigne »...

                    On dirait que tu aimes bien te faire un peu bomber la geule, toi...Pratiques SM ?


                  • ZEN zen 2 mai 2007 11:53

                    « Contre-attaquer ce ‘’front’’ mauvais de gauche qui se dit démocrate, mais seulement en apparence »

                    Cette simple phrase suffit à juger son auteur...s’il en était besoin.

                    Ce n’est pas une pensée, c’est une religion à logique binaire...Passons notre chemin.


                    • fullwood fullwood 2 mai 2007 11:55

                      D’accord avec votre analyse Anthony. Pour reparler de l’expression « la droite décomplexée » avez vous noté que pour le second tour, Sarkozy se recomplexe un peu puisqu’il a besoin des voix de la majorité, il affirme « je suis le candidat du peuple ». Hors, il a dit il y a peu « tout ce que la droite n’a pas osé faire jusqu’à présent, et bien moi je le ferai »

                      Vaste programme qui fait froid dans le dos car ne soyons pas dupe, ce message est dirigé vers ses amis du M.E.D.E.F. et il signifie « je dé-réglementerait le marché du travail et je ferai voler en éclat le code du travail »

                      Je ne comprends toujours pas comment cet homme peut réunir plus de 50% des intentions de vote des français : Un ouvrier, un employé, ou même un cadre qui vote pour ce représentant officiel du grand patronat et des gros actionnaires se retrouve de fait dans la même position qu’un lapin qui voterait pour les chasseurs.


                      • ZEN zen 2 mai 2007 12:00

                        @Sebwestcaniche

                        Vous l’aurez votre dictateur...


                      • fullwood fullwood 2 mai 2007 12:03

                        Cette phrase « je préfère un dictateur compétent » parle d’elle même.

                        Je ne la commenterai pas et incite les Agoravoxiens à méditer sur sa signification.

                        P.S. : En parlant de nunuche, j’adoooore votre photo avec votre caniche à mémère.


                      • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2007 13:09

                        @Demian west

                        merci pour cette info capitale que tu n’as pas écrit en klingon pour une fois smiley


                      • Gasty Gasty 2 mai 2007 14:17

                        Je confirme, c’est bien sa photo puisque j’ai la chienne.

                        Tiens ? LE CHAT est de retour !


                      • LE CHAT LE CHAT 2 mai 2007 14:22

                        @gasty

                        salut mon minou ,je suis de retour en effet.On dirait que ça délire aussi dans les icones ! trop marrant ! smiley


                      • Gasty Gasty 2 mai 2007 14:45

                        Ah ! juste une bouffée de chaleurs, pas bien méchant.En tout cas ! on a la tête du virus.

                        Définition de Wikipédia :

                        Le virus est une entité biologique qui nécessite un article hôte (AGORAVOX), dont il utilise les constituants pour se multiplier. Les rétrovirus sont des avatars participatifs, infectieux, constitués au minimum d’une tête nucléique et de protéines bleu. smiley


                      • BuZardinho BuZardinho 2 mai 2007 18:00

                        « Je prefere un dictateur competent qu’une nunuche laxiste. smiley »

                        A méditer en effet, je crois que Seb59 à touché le fond.


                      • Yvance77 2 mai 2007 18:10

                        Pourquoi un vote négatif, alors qu’il semble avoir raison notre DW smiley


                      • IP115 2 mai 2007 18:19

                        @Seb59

                        Inutile de te fatiguer à les caricaturer, prends plutôt les originales, celles d’aujourd’hui pas celles d’il y a 10 ou 15 ans ... elles sont suffisamment laides telles quelles ... smiley

                        PS : met un petit message d’avertissement pour les enfants et les âmes sensibles ...


                      • olivierh3 6 mai 2007 02:14

                        Il faut arreter de fumer la moquette, ce n’est pas bon pour la santé.


                      • ExSam 2 mai 2007 12:32

                        il emploie un phrasé nauséabond et des méthodes scandaleuses

                        Tu ferais de te moucher, avant de cracher par terre. Les toilettes, c’est au fond du couloir. A droite.


                        • Ronny Ronny 2 mai 2007 12:38

                          @ auteur

                          Article très partisan (après tout pourquoi pas !) mais peu étayé par des faits, malheureusement. Alors des faits en voici.

                          Voyons votre argumentaire :

                          « les attaques portées contre le ’’physique’’ du leader de l’UMP ». Citez moi une attaque de Mme Royal contre le physique de NS ?

                          « On produit de la peur. C’est le principal fonds de commerce, faute d’un programme qui tient la route, de la gauche. Elle emprunte donc à l’extrême droite et fait du populisme sans le savoir ! » Rhétorique toute sarkosienne plutôt de socialiste ! Qui a parlé de netttoyer les banlieue au Karcher ? Qui parle d’insécurité à longueur de journée ? Qui « monte » toujours une partie de la population contre une autre partie (les artisans qui travaillent dur contre les chomeurs qui ne foutent rien, les français contre les immigrés, avec un ministère de l’identité nationale (à moins d’être sourd, on dirait quand même du JMLP dans le texte !), qui veut éradiquer les retombées de mai 68 (la chienlit ! Ca fait peur !), etc. Je ne crois pas que ce soit SR mais plutôt NS.

                          « François Bayrou affirme que Nicolas Sarkozy est une menace pour la démocratie, a-t-il bien mesuré la portée des ses paroles, surtout, de la part d’un ex-prétendant à l’Elysée ? Nous sommes dans le délire le plus total. » Qui pousse à l’automatisation des peines dans le domaine judicaire ? Qui a soutenu sans lever le petit doigt la mise en place de sanctions « rétroactives », une première en droit francais ? Qui a interdit aux riverains et a leurs amis le libre accès à leur domicile à proximité de son QG de campagne ? Qui a annonce comme première mesure une révision du droit du grève dans les services publics ? Qui veut liquider la direction et certains journalistes de France 3 pour une petite attente de 10 minutes avant une séance de maquillage ? La liste n’est malheureusement pas limitative...

                          « la gauche oscille entre déni et falsification de la réalité. Déni car elle croit, et elle est la seule au monde, toujours aux vieilles lunes économiques qui datent d’un autre âge, abandonnées par toutes les puissances industrielles modernes, et qui ont mené, déjà par le passé, à l’impasse. Et donc à la déroute de notre pays » Bidon ! la gestion économique des gvts de gauche a été bien meilleure que celle des gouvernements de droite. La dette a systématiquement été augmentée sous les gvts de droite, les inégalités sociales se sont accrues. Revoyez votre histoire au lieu d’assénéer des contre vérités. Très peu des avancées sociales de ce pays ont résulté de la volonté de gvt de droite. Soient celles-ci sont le fait de gvts de gauche, soient celles ci ont été arrachées par nous mêmes, nos parents, nos grands parents. Que la France soit en déroute est une stupidité : une des 8 nations les plus riches, une productivité horaire au top, le meilleur service de santé au monde (source OMS), une des trois ou quatre premières destinations mondiales d’investisseurs étrangers... Pas mal pour des fonctionnaires, des fénéants, des chomeurs !

                          Falsification de la réalité concernant le social avec la promesse illusoire de toujours plus de droits, de protection et d’assistanat sans coût collectif et sans douleur. Bien si justement. Les idées de gauche reposent sur le fait que le coût doit être collectif, et pas individuel. Les droits sociaux sont là pour protéger les plus faibles contre les plus forts, les riches payent pour les plus pauvres, etc.

                          La gauche en montre son visage le plus odieux. Celui de l’injure, de l’insulte, du dénigrement systématique, du mensonge abusif, de l’intimidation et même du délit de ‘’faciès’’ (comment l’appeler autrement dit quand on s’en prend au physique). Sans vouloir être désagréable, vous devriez vous calmer. Je n’ai pas entendu d’injure au PS contre NS. Quant au pseudos mensonges, ils sont malheureusement étayés par des faits (voir mon commentaire), et ceux-ci ont la vie dure. Enfin l’intimidation ! Citons le conjoint de Claire Chazal sur Canal au sujet de NS : « « Il y a des amitiés qui sont assez intolérables », évoquant un lobbying fort qui pourrait selon lui devenir une véritable « mafia ». Au sujet de TF1, il affirme que »des journalistes reçoivent des coups de téléphone « sans arrêt » pour mettre la pression, suivant un procédé d’intimidation assez violent« . Citons A. Begag : qui dit que NS »a menacé de lui casser la figure« . Revenons sur un papier du nouvel obs, je cite  »Recevant la rédaction du Parisien, le premier flic de France interpelle ainsi l’auteur d’articles sur ses déboires conjugaux : « Moi aussi, je sais des choses sur votre vie privée... » Il insiste : « Moi aussi, je pourrais en dire, des trucs... » Et il y a l’autre version, glaciale celle-là, expérimentée par notre confrère de l’Obs, Hervé Algalarrondo, sur qui Sarkozy a par deux fois pointé publiquement un index vengeur : « Je ne l’oublierai pas ! Je ne l’oublierai pas ! » Quoi donc ? Le numéro titré « Sarko secret », qui lui avait déplu.Le 1er mars dernier, il vient au « Grand Journal ». Canal+ le voit débarquer « blême et fou de rage », selon un témoin, harponner Rodolphe Belmer, directeur général, et lui asséner un « coup de boule psychologique ». Tout, à Canal+, l’énerve : « les Guignols », « 7 Jours au Groland », « la Matinale », Ardisson... " etc.

                          Compte tenu du nombre de jounalistes qui suivent SR, y compris des journalistes de droite pour simplifier, et compte tenu de l’alignement à droite d’une grande partie de la presse, j’ai la faiblesse de penser que le moindre dérapage de SR aurait été monté en épingle. Je vous souhaite bonne chance pour retrouver une telle épingle dans la motte de foin des déparages et des intimidations de Sarkosy.


                          • ExSam 2 mai 2007 16:05

                            Ronny

                            Excellent decryptage !

                            C’est ton commentaire est le véritable article.


                          • ZEN zen 2 mai 2007 13:17

                            Que l’auteur ait ses propres options politiques, voilà qui ne me choque pas, mais que AVox laisse passer un tract électoral de cet acabit me pose problème...


                            • IP115 2 mai 2007 18:24

                              @Leon

                              Dans la mesure où ces choix sont fait dans la plus grande opacité, par une rédaction partisane, il est difficile de savoir pourquoi elle laisse passer tel ou tel article ... smiley

                              Pour ma part, je n’ai plus aucune confiance dans la rédaction d’agoravox !


                            • morice morice 2 mai 2007 13:34

                              Ah, très bien la référence aux X-Files !!! Analyse de la théorie X-Files : la « vérité est ailleurs ». Donc on « vous ment ». S’il y en a qui vous « mentent », alors que vous les avez « élus », c’est que.... la démocratie n’est pas le bn système. A votre avis, qu’est ce qui se cache comme théorie politique derrière les X-Files ? Ben pas la démocratie, en tout cas. L’inverse : un pouvoir fort. autrement dit : une dictature. Voilà, y’a rien d’autre à ajouter.

                              http://www.ovni.ch/ farfadet/alien.htm http://www.revue-lebanquet.com/docs/c_0000449.html?qid=sdx_q0 http://www.religiologiques.uqam.ca/19/19texte/19verreault.html et bien d’autres encore...

                              Sarkozy, c’est « alien sysndrom... »


                              • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 2 mai 2007 13:40

                                T’in et si l’Sarko nous faisait c’soir une cht’ite crise de génétique,... comme par exemple une migraine,.. car récemment il a bien déclaré que c’était génétique , : « ma mère est migraineuse, je suis migraineux, et mes enfants le sont ! »

                                @+ P@py


                                • Stephane Klein Stephane Klein 2 mai 2007 14:29

                                  J’aime beaucoup la moe actuelle qui est de trouver par tous les moyens tous les defauts du monde a Sarko et lui imputer toutes les erreurs de l’humanite.

                                  Je parie ce que vous voulez que les gauchistes d’Avox (ceux qui votent a gauche mais ont le portefeuille a droite) vont guetter le moindre tic du ’petit teigneux’ comme ils disent avec tant de grandeur pour l’accabler de tous les maux.

                                  Alors sarko est un carrieriste.... grand scoop, il reconnu que ni Mitterrand, ni Chirac, ni meme Bayrou qui s’est presente pour la 3e fois (et se presentera une 4e) ne le sont.

                                  Sarko un manipulateur de l’ombre : mais il est evident que Segolene ne s’est impose face aux elephants a coup de parrure blanche et de naivete, c’est bien connu.

                                  Sarko, un homme d’appareil, personne, aucun homme politique ne l’a jamais ete et il est le premier a inaugurer la methode.

                                  Sarko, un profiteur, chose qui reste a prouver devant la justice. On a oublie fort apportunement la residence secondaire du couple Royal-Holllande de meme que le ’petit’ carrezien de Chirac (400 000 euros, de qui on se fout ?!). Avez vous vu sourciller l’un de nos docteurs d’opinion mariannesque ? Un certain deux poids deux mesures....

                                  Derriere tout ce dechainement, une chose est evidente : les partisans de la conservation, des privileges acquis et de la mollesse se sentent en grave danger et n’en sont que plus virulents. Laissons les se dechainer, j’ai comme l’impression qu’ils obtiendront le rejet de leur propre attitude.


                                  • Choun Choun 2 mai 2007 14:39

                                    TAS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


                                    • Jojo2 2 mai 2007 16:32

                                      Mais oui, vous en êtes des TAS, il n’y a pas de quoi être fiers...


                                    • Lventriloque 2 mai 2007 15:04

                                      On peut toujours s’enflammer pour un être qui affiche une hyperactivité et un sens de la répartie à toute épreuve, et ce bien qu’on connaisse ses colères noires dans le gouvernement chiraquien. Mais comment oublier LES FAITS, le BILAN de Nicolas est-il donc si prometteur ?...Comment croire à l’apaisant « j’ai changé » de ces dernières semaines ?... L’Histoire regorge ainsi de stéréotypes perçus comme caractériels d’emblée, y compris dans leur propre camp, mais proposant avec des propos enflammés « de changer » la base de la société (sous-entendu à notre époque : les plus vulnérables doivent accepter l’asservissement à des goinfres insatiables), à coup de bottes quelque part... Instinctivement, à moins d’être soi-même enclin à recourir aux pères-fouettards faute de mieux, et c’est alors un signe de désespoir, on ne peut adhérer à cent pour cent à cette folie en marche, trop d’exemples démontrent que ça conduit à une régression sévère. Et après, ce sera beaucoup plus dur de revenir à plus modéré !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires