• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tripadvisor, mode d’emploi

Tripadvisor, mode d’emploi

Le 7 août, je publiais sur AgoraVox un article intitulé « Fesses nues, un bistrotier en guerre contre Tripadvisor ». Le sujet : un limonadier malouin à l’évidence beaucoup plus intéressé par une recherche de publicité pour son établissement que par la lutte contre un site dont l’existence n’a pas la moindre incidence sur son chiffre d’affaire. Précisément, comment fonctionne Tripadvisor dans le domaine de la restauration ? Et quels sont principalement les utilisateurs de ce site ?

L’article paru début août m’a valu de nombreux commentaires de personnes qui avaient un a priori négatif sur Tripadvisor ou qui se nourrissaient d’idées reçues sur son mode de fonctionnement. Des personnes qui, manifestement, ignoraient tout, pour la plupart d’entre elles, du système d’évaluation des restaurants et de l’usage qui en est fait par les internautes. A contrario, les usagers du site qui se sont exprimé ont souligné leur satisfaction du service rendu. C’est pourquoi il m’a paru utile d’apporter quelques précisions sur le mode de fonctionnement de Tripadvisor afin de démêler le vrai – facilement vérifiable en ligne – de ce qui relève trop souvent du fantasme d’internautes vent debout contre « les dérives du libéralisme et du consumérisme ».

Je suis d’autant plus à l’aise avec cette question que j’étais moi-même très réticent il n’y a pas si longtemps à l’égard des plateformes qui se multiplient dans différents domaines avec l’objectif revendiqué de faciliter la vie des internautes. Or, il s’avère que mes expériences, alliées à celles de personnes de mon entourage et à de nombreux témoignages glanés ici et là, m’ont progressivement démontré l’incontestable utilité de Tripadvisor pour les voyageurs. Lorsqu’on débarque dans une ville inconnue loin de chez soi, a fortiori à l’étranger, il est en effet très difficile – ne serait-ce que par manque de temps – de faire un choix de restaurant à la seule lecture des cartes affichées. Rien n’est d’ailleurs plus trompeur ! Une carte alléchante et une belle façade peuvent en effet cacher un établissement médiocre en termes de qualité de cuisine et d’accueil du personnel alors qu’un restaurant peu séduisant en apparence peut recéler une table d’excellente qualité et un service impeccable. Tout le monde sait cela ; il suffit pour s’en convaincre de se référer aux restaurants de son propre lieu de résidence pour s’en convaincre.

Certes, le voyageur en terre inconnue peut avoir recours aux conseils de son logeur, qu’il s’agisse d’un hôtelier ou du gestionnaire d’une chambre d’hôtes. Mais comment se fier à son avis alors que l’on ne connaît strictement rien de ses goûts ? Alors surtout qu’il peut avoir partie liée avec tel ou tel restaurateur dont il se garde bien de dire qu’il s’agit d’un ami, d’un parent, voire d’un professionnel qui lui renvoie l’ascenseur lorsque les clients se prévalent de sa recommandation. Encore faut-il, en outre, pouvoir se comprendre, ce qui n’est pas toujours le cas, notamment dans les pays d’Asie.

C’est pour ces raisons qu’un site comme Tripadvisor peut se révéler très utile. Et je le reconnais bien volontiers : depuis que je m’appuie principalement sur les notes du site et les avis déposés par les clients pour affiner mes choix lors de mes voyages, je ne connais plus jamais les très mauvaises surprises qu’il m’est arrivé de subir en quelques occasions dans le passé, aussi bien en France qu’à l’étranger. Mieux : grâce à ce site, j’ai découvert – dans différents types de cuisine – des établissements de grande qualité où je n’aurais sans doute jamais mis les pieds, soit parce qu’ils ne paient pas de mine, soit parce qu’ils sont implantés à l’écart des lieux d’animation, parfois même dans une localité extérieure.

Je n’ai pas la prétention de convaincre par le biais de cet article ceux qui campent sur une opinion bien arrêtée, le plus souvent dictée par des considérations idéologiques. Mais au moins ai-je l’intention d’indiquer comment fonctionne réellement une évaluation. En tout premier lieu, il est demandé à l’internaute qui souhaite apporter sa contribution de juger l’établissement sur une échelle de cinq qualificatifs : horrible, médiocre, moyen, très bien, excellent. Cela fait, le contributeur doit ensuite préciser pour quel type de repas il est venu et rédiger un commentaire d’au moins 100 caractères pour justifier sa note globale. Après quoi, il doit encore – toujours sur la base des cinq qualificatifs ci-dessus – se prononcer sur trois critères essentiels en matière de restauration : le service, la cuisine, le rapport qualité-prix. Ayant enfin répondu à quelques questions annexes, notamment sur l’accessibilité aux handicapés, sur la possibilité de réserver une table ou bien encore sur l’adaptation de l’établissement aux familles, l’internaute peut enfin poster sa contribution.

Plus il y a d’évaluations, plus Tripadvisor est fiable

Comme on peut le constater, il ne s’agit pas de noter un restaurant de manière impulsive en un clic enthousiaste ou dépité ! Ce qui ne veut bien entendu pas dire qu’il n’existe pas d’évaluations, ici résolument dithyrambiques, là carrément hostiles pour des établissements de bonne tenue, mais qui, à l’évidence, ne méritent ni tant d’honneur ni tant d’agressivité. Fort heureusement, le nombre – sans cesse croissant – des contributions postées par les clients des restaurants élimine de facto l’influence des évaluations trop décalées, celles-ci se trouvant noyées dans la masse. Et c’est sans doute la meilleure garantie de fiabilité pour les internautes qui consultent le site en recherche d’une table de qualité.

Parmi les autres griefs entendus ou lus par les adversaires idéologiques de Tripadvisor figure l’accusation d’un classement des restaurants « délirant » ou « débile » car il mêle des établissements gastronomiques à des crêperies et des pizzérias, voire des restaurants ouvriers ou des « kebabs ». Certes, ce classement existe, mais il n’a pas vocation à hiérarchiser les types de restaurants dans l’absolu. Le phénomène est tout simplement dû au fait que, dans une ville donnée, il peut se trouver qu’une modeste crêperie ou un simple bar à tapas fasse l’unanimité de ses clients alors que le restaurant gastronomique local – salué le cas échéant par le Gault et Millau ou le Pudlo – ne recueille pas la même unanimité de louanges de la part de ses propres clients. Ce n’est d’ailleurs pas ce classement général – il n’a qu’une valeur anecdotique – qui intéresse le plus les internautes en quête d’un restaurant de qualité, mais plus sûrement le classement particulier par type de restauration.

Tripadvisor propose à cet effet différentes catégories auxquelles chacun peut se référer en fonction de ses goûts et du type de restaurant qu’il recherche : cuisine française, italienne, japonaise, indienne, fruits de mer & poisson, crêperie, etc. Mais pas seulement : en fonction de l’offre existant dans la ville en matière de restauration, l’internaute peut puiser dans un registre plus ou moins étendu, jusqu’à une centaine de types de cuisine dans les grandes métropoles européennes. Vous êtes à Paris, à Rome ou à Berlin, pas de problème : si vous recherchez un restaurant grec, marocain ou russe, il suffit de cliquer sur ce critère, et Tripadvisor liste les établissements correspondants qui sont implantés dans ladite ville avec leur note et les commentaires qu’ils ont suscité de la part des contributeurs.

De manière générale, les restaurateurs ne se plaignent pas de Tripadvisor. Et contrairement à ce que l’on pouvait entendre il y a quelques années, la plupart ne mettent plus en cause l’objectivité des jugements portés sur leur établissement, malgré quelques dérapages ici et là. Certains professionnels reconnaissent en outre apprécier la publicité qu’un excellent classement et des commentaires élogieux leur procurent gratuitement par le seul biais de l’apport contributif des internautes. Quant aux plus réticents à l’égard du site, c’est sans surprise parmi ceux dont le restaurant plonge dans les profondeurs du classement que l’on peut les trouver. À noter qu’un nombre croissant de professionnels choisissent de répondre aux commentaires, parfois pour présenter des excuses en cas de dysfonctionnement avéré du service. Mais ils restent très minoritaires.

Un mot pour terminer : dans le débat qui a suivi mon article du 7 août, j’ai proposé aux intervenants hostiles à Tripadvisor de se rendre sur ce site pour prendre connaissance des notes et des commentaires attribués aux restaurants de leur ville ou de ses environs dont ils ont pu eux-mêmes évaluer la qualité de la cuisine et de l’accueil. Un test que lesdits contradicteurs se sont bien gardés de faire. Pour ma part, j’ai fait ce rapprochement et j’ai constaté que les restaurants qui, à mon goût, étaient les meilleurs dans leur catégorie étaient tous très bien classés et bénéficiaient de commentaires très positifs. A contrario, les établissements de moindre qualité, que ce soit en termes de cuisine ou d’accueil, étaient relégués plus loin dans le classement et suscitaient des commentaires mitigés. Ce test est intéressant car il met de manière évidente à mal le soupçon d’une hiérarchie fabriquée. Ce type d’accusation n’a d’ailleurs quasiment plus court, pas même dans les rangs des restaurateurs et des représentants de l’UMIH*. Il est vrai que s’y côtoient les gagnants du système, autrement dit les professionnels de talent, et les autres, en l’occurrence tous ceux que Tripadvisor oblige à se remettre peu ou prou en cause.

En conclusion, il faut se rendre à l’évidence : la mise en ligne des contributions participatives sur des sites comme Tripadvisor va dans le sens de l’histoire. Et c’est très bien ainsi car cela apporte une mine de renseignements aux internautes, et tout particulièrement aux voyageurs. Encore faut-il que les éventuelles dérives soient non seulement combattues mais éradiquées. Ce processus est en cours sur différents sites. Mais d’ores et déjà, le nombre toujours plus élevé des contributions participe très largement à la marginalisation, et par voie de conséquence à l’innocuité des interventions malveillantes.

UMIH : Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie. Elle comprend quatre branches, dont l'une dédiée aux Cafés et aux Brasseries, et l'autre aux Restaurants.


Moyenne des avis sur cet article :  2.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 2019 10:06

    Le système de notation-évaluation à la mode dans les sites « ubérisés «  a des effets.

    Certains clients des « taxis » Uber savent que les chauffeurs sont dépendants de la notation et ils en profitent pour leur demander de prendre les couloirs de bus ou rouler trop vite. Et les chauffeurs sont tous confrontés à ce « pousse-au-crime » ; jusqu’à se voir demander de prendre les voies de bus. Ils n’osent pas dire « non » pour ne pas être mal notés, car quand ils obtiennent plus de 4,9 sur une semaine, Uber leur verse 200 euros.

    Un chauffeur a écoppé de 1 sur 5 parce qu’il n’a pas voulu prendre 5 passagers et risquer par là de perdre son permis. La note n’est certes pas communiquée au chauffeur dès la course achevée, mais retrouver les circonstances n’est souvent pas sorcier. C’est une roulette, on peut tomber bien ou mal.

    La justification, c’est que les chauffeurs peuvent eux aussi noter les clients après chaque course, comme si les chauffeurs suivants allaient consulter les statistiques pour accepter ou refuser un client !

    Ce qui est vrai pour Uber s’applique à l’ensemble de cette « économie collaborative » (mon œil) à la mode.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 2019 10:07

      @Séraphin Lampion

      merci de lire pour la pemière ligne :
      « Le système de notation-évaluation à la mode dans les sites « ubérisés « a des effets.pervers »


    • Fergus Fergus 28 août 2019 11:08

      Bonjour, Séraphin Lampion*

      Le cas de Uber est particulier et a déjà été dénoncé par des journalistes pour l’effet pervers qu’il a en effet sur l’emploi des chauffeurs. Il y a quelques semaines, une responsable associative est venue en parler sur France-Inter, en reconnaissant toutefois que ce modèle Uber n’est pas celui qui prévaut sur toutes les plateformes.

      Il est donc faux d’écrire « Ce qui est vrai pour Uber s’applique à l’ensemble de cette « économie collaborative » (mon œil) à la mode » tant il y a de disparités. Sur un certain nombre de sites, les mis en cause peuvent même faire appel d’un jugement manifestement malveillant.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 2019 11:36

      @exol

      vai a farti fottere !


    • Fergus Fergus 28 août 2019 14:58

      @ Séraphin Lampion

       smiley


    • Un des P'tite Goutte un des p’tite goutte 28 août 2019 16:01

      @exol
      «  ? » encore + court, cassé.


    • Spartacus Lequidam Spartacus 28 août 2019 10:21

      Excellent article qui prône le pouvoir du consommateur....

      Au moins quand les avis sont défavorables, cela incite les prestataires à s’améliorer ou les clients de choisir ailleurs...

      Hélas, un « Tripavisor » des services public, de la SNCF et des monopoles n’existe pas en temps que tel, puisqu’en monopole, il n’ont rien a foutre de s’améliorer....

      C’est parce qu’il n’y a pas de Tripavisor de l’EN que les résultats sont les pires des pays occidentaux, qu’a la SNCF, les personnels se fichent des clients, et d’une manière générale pas terrible...


      • Fergus Fergus 28 août 2019 11:26

        Bonjour, Spartacus

        « Au moins quand les avis sont défavorables, cela incite les prestataires à s’améliorer ou les clients de choisir ailleurs »

        C’est en effet le principe. Et cela fonctionne : je connais des restaurants, mais aussi des hôtels, qui ont apporté des modifications significatives à leurs prestations précisément parce que les contributions les concernant les tiraient vers le bas.

        Mais cela fonctionne également avec les établissements qui bénéficient de jugements très positifs : l’attente étant plus forte à leur égard, ils sont contraints de maintenir à haut niveau leurs propres exigences de qualité !

        Bref, comme je l’ai écrit, tout cela « va dans le sens de l’histoire », incontestablement.

        Pour ce qui est des services publics, il existe des enquêtes de qualité réalisées par des cabinets d’audit extérieurs, mais leurs résultats sont en général uniquement diffusés en interne, et de manière le plus souvent limitée. A noter qu’en ce qui concerne les transports parisiens, il y a également des enquêtes réalisées à la demande de l’autorité organisatrice, IDF Mobilités.

        Une plus large diffusion serait la bienvenue. Mais en l’occurrence, cette carence est surtout à reprocher aux médias qui s’en désintéressent !


      • Gasty Gasty 28 août 2019 13:17

        @Spartacus
        Les votes négatifs à votre encontre ne semble pas influencer vos raisonnements. Mais je suppose ... que selon vous c’est la gauchiasse qui est derrière ces votes négatif.


      • Spartacus Lequidam Spartacus 28 août 2019 17:41

        @Gasty
        Le vote négatif, c’est parce qu’il y a « raisonnement ». Ils sont pas habitués.  smiley

        Il faut réfléchir différemment que l’esprit de caste, ils pas habitués à ne pas penser par eux même.


      • Gasty Gasty 29 août 2019 10:04

        @Spartacus
        Et d’autre qui raisonne comme des cloches.

        edit : résonne


      • troletbuse troletbuse 28 août 2019 10:56

        A quand Tripadvisor 3. Je suis impatient de voir la suite du feuilleton. C’est d’une importance primordiale. Ont en-t-il parlé au G7 ?


        • Fergus Fergus 28 août 2019 11:30

          Bonjour, troletbuse

          « Ont en-t-il parlé au G7 ? »

          C’était à l’ordre du jour, mais l’actualité brésilienne a contraint les organisateurs à revoir leur planning !  smiley



        • Fergus Fergus 28 août 2019 11:34

          Bonjour, exol

          Non, je ne fais pas « feu de tout bois ». Il se trouve que je réagis là aux commentaires qui ont été postés sur mon article du 7 août. Des commentaires intéressants en cela que, très majoritairement, ils montraient de la part des contempteurs de Tripadvisor une méconnaissance totale de seon mode de fonctionnement. Cet article a donc pour objet de préciser le mode d’emploi du site. Il est donc un complément et en aucun cas une redondance !


        • Fergus Fergus 28 août 2019 15:08

          @ exol

          Je n’oblige personne à venir lire mes articles, ou même  comme vous le faites  à perdre du temps (masochisme ?) sans en lire ne serait-ce que le chapeau !

          Moi-même, il est des articles dont le sujet ne m’intéresse pas. Je ne lis donc pas. Et a fortiori je ne les commente pas !


        • Fergus Fergus 28 août 2019 16:15

          @ exol

          Mon « égotisme » supposé n’a manifestement d’égale que votre « malveillance » obessstionnelle. 

           « un charabia illisible et une souffrance pour le lecteur que je suis » 

          Je compatirais sincèrement si vous ne m’aviez avoué ne pas lire mes articles. Disposeriez-vous d’une capacité  inconnue de moi  qui vous permet d’évaluer la médiocrité d’un texte que vous ne lisez pas ? Je suis très intrigué !  smiley


        • Legestr glaz Legestr glaz 28 août 2019 18:00

          @exol
          Quoi de plus simple que de passer son chemin si le sujet ne vous intéresse pas ? 

          Il apparait, plus exactement, que vous prenez du plaisir à intervenir et à lâcher vos posts « dévastateurs » ! Comme d’hab. On pourrait aussi écrire, à votre propos, que vous êtes en mal d’inspiration et que vous ne présentez aucun intérêt. facile n’est-ce pas ? 


        • Gasty Gasty 28 août 2019 12:06

          Je connais un ami de ma femme qui connaissait un restaurateur qui était en bon terme avec Michelin en personne. Il m’a dit que Tripadvisor lui avait fait perdre une étoile à cause de ces deux en ....de Gault et Millau

          qui ont laissé un avis négatif sur son établissement.


          • Fergus Fergus 28 août 2019 15:13

            Bonjour, Gasty

            La critique de Gault et Millau n’a strictement rien à voir avec les jugements émis par les internautes surTripadvisor ! A noter que l’influence des guides en question est de moins en moins grande, tout le contraire des sites participatifs comme Tripadvisor où l’on a affaire pour une écrasante majorité des cas à des avis objectifs alors que la critique d’un guide comme le G&M peut être sous-tendue par un contentieux inconnu du public.


          • Elliot Elliot 28 août 2019 12:45

            J’ai moi-même posté des avis sur ce site et ils ont été chaque fois publiés, y compris ceux qui laissaient apparaître des réticences, voire des réserves de ma part.

            Je ne réserve jamais de vacances sans m’être renseigné via ce site ou d’autres sur le lieu de séjour que ce soit au niveau des opportunités touristiques qu’à celui de la valeur de l’hébergement. Je n’ai jamais été déçu.

            Maintenant rien ni personne ne pourra jamais empêché des avis de complaisance mais plus il y a de commentaires et moins ceux-là pourront influer sur la notation globale.

            En tout cas jamais un restaurateur ou un hôtelier ne m’a sollicité pour que je donne mon avis sur cette plate-forme dont je suis conscient qu’elle a besoin de rentrées pour vivre.

            Les hôteliers comme les restaurateurs ou tout autre bistrotier doivent passer à la caisse pour obtenir le droit d’apposer le macaron.

            De même je n’ai jamais eu à me plaindre de Booking.com lorsque j’ai réservé par leur intermédiaire, ce qui n’élimine évidemment pas le risque.



            • Fergus Fergus 28 août 2019 15:32

              Bonjour, Elliot

              Je partage très largement votre commentaire qui va complètement dans le sens de ce que j’ai exprimé dans cet article.

              Un bémol concernant le macaron : sauf erreur de ma part, il est gratuit et automatique. Le macaron d’excellence est même délivré directement par un algorithme si un établissement se maintient à 4 étoiles minimum dans la durée et sur la base d’un grand nombre d’avis. En revanche, il est demandé une contribution aux restaurateurs pour faire figurer sur le site leurs coordonnées web et télephonique.

              Même avis sur Booking : je n’ai jamais rencontré le moindre problème avec cette plateforme.
              J’ai une expérience un peu plus mitigée d’Airbnb dont les descriptifs  nettement moins précis que ceux de Booking  ne sont pas toujours très fidèles.


            • foufouille foufouille 28 août 2019 17:06

              @alexis42

              merci, je n’en pense pas moins.


            • Fergus Fergus 28 août 2019 17:27

              @ alexis42

              N’importe quoi !

              Tripadvisor permet d’avoir des avis sur les restaurants, mais il n’est pas obligatoire de choisir parmi les plus chers. Au contraire, ce site permet de déceler des tables de qualité parmi des établissements dont les prix sont modérés !

              Même chose pour les hébergements avec Booking. Nul n’est obligé de descendre dans un palace coûteux alors que des hôtels bien moins chers sont proposés avec des évaluations bien meilleures en termes de qualité-prix !

              Bref, encore une fois vous mélangez tout sciemment pour intenter des procès d’intention. Si vous aviez eu la curiosité de vous intéresser de plus près, à Booking par exemple, cela vous aurait évité de proférer de telles absurdités !


            • foufouille foufouille 28 août 2019 13:43

              Je fais aucune confiance sur l’avis de ce genre de truc.

              Le prix du menu n’est pas indiqué ou rarement.

              10 mails différents et 10 ’clients’ sans facture ni autres preuves.


              • Decouz 28 août 2019 13:58

                @foufouille
                Dans les réponses des restaurateurs aux avis négatifs, ils mettent souvent en avant le prix, on ne peut réclamer un repas gastronomique pour 10 €.
                Je fais confiance dans la mesure où les avis sont argumentés, disons qu’à défaut de mieux (les guides genre Michelin) cela permet de se faire une idée.
                Il y a aussi des incidents ponctuels, manque de personnel, mauvaise humeur d’une serveuse, là encore les restaurateurs peuvent répondre et ils le font.


              • foufouille foufouille 28 août 2019 14:14

                @Decouz

                j’ai rarement vu le prix présent sur la carte si le resto un site web.

                certains sont fermés depuis plus de un an, autant chercher sur google.

                une des superbes crêperies de fergus à un menu pour 26€.


              • foufouille foufouille 28 août 2019 14:15

                @Decouz

                pour 10€, tu as un truc de type flunch ou rarement le plat du jour.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 2019 14:16

                @foufouille

                pour une fois, je suis d’accord avec vous
                non seulement rien ne garantit l’intégrité du système, mais en plus ce genre de système conduit à la médiocrité en visant « le plus grand nombre pour lui plaire »
                TF1 voeut conquérir des téléspactateurs pour justifier auprès des annonceurs le tarif des spots publicitaires
                alors qu’ARTE est financé pour prêcher la « bonne parole » européiste
                même si, comme moi, on a voté contre le projet de constitution européenne et critiqué la disparition de la monnaie publique au profit d’une monnaie privée, on ne paut pas nier que la qualité d’« ARTE » ne peut même pas être mise en balance avec la médiocrité de TF1
                il faut choisir en la putasserie et des orientations


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 août 2019 14:25

                @Séraphin Lampion

                Encore hier soir sur Cosa Nostra ...


              • foufouille foufouille 28 août 2019 14:29

                @Séraphin Lampion

                il n’existe aucune vérification des avis, un pro ne peut faire supprimer sa page.

                le minimum serait qu’un personne certifié aille sur place une fois au moins par an et payé par l’entreprise comme pour les autres guides.

                et que les prix soient indiqués.


              • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 2019 14:44

                @foufouille

                Tiens, à propose de guides, j’ai découvert que, si les routes étaient numérotées depuis belle lurette, c’est André Michelin qui a mis en place le bornage systématique et les panneaux indicateurs, avant l’état !

                Privé, mais normatif, le gars, comme son guide rouge !


              • foufouille foufouille 28 août 2019 15:02

                @Séraphin Lampion

                il était cartographe et sa pub lui a permis de récupérer le marché des bornes.


              • marmor 28 août 2019 15:12

                @Aita Pea Pea
                Exact !!! 


              • marmor 28 août 2019 15:13

                @foufouille
                C’est exactement le contraire !!


              • Fergus Fergus 28 août 2019 15:33

                Bonjour, foufouille

                « Le prix du menu n’est pas indiqué ou rarement »

                Il suffit de cliquer sur le site du restaurant pour avoir accès à la carte et aux menus !

                « 10 mails différents et 10 ’clients’ sans facture ni autres preuves »

                 ????


              • foufouille foufouille 28 août 2019 15:51

                @Fergus le site web n’existe pas toujours et je n’ai pas à cliquer si c’est un site sérieux.

                n’importe qui peut créer 10 comptes comme ici.


              • foufouille foufouille 28 août 2019 15:53

                @exol

                je ne fais pas les poubelles pour bouffer mais par radinerie sauf pour les cas spéciaux.


              • foufouille foufouille 28 août 2019 16:04

                @exol dans la poubelle, on trouve des jeans à 100€.


              • marmor 28 août 2019 15:11

                Le maître a été fortement marri de ne pas avoir emporté tous les suffrages des lecteurs de son « article », lecteurs qui auraient dû encenser son avis et celui des membres de sa famille, sans emettre le moindre doute puisque le maître le dit, l’écrit, et l’assume comme vérité première. Donc il en remet une couche en nous traitant allègrement de contestataires « idéologiques », sans aucun avis personnel, mais juste pour emmerder fergus !! Mais pour qui vous prenez vous, pour réiterer dans vos délires en insultant les contradicteurs qui ne sont pas en accord aveugle avec vos dires ? Qui vous dit que votre fameux test n’a pas été réalisé ? Les gens qui ne sont pas de votre avis sont tous des cons obscurs sans libre arbitre ? Quelle prétention ! Inutile de me rétorquer que ce n’est pas ce que vous avez laissé entendre, car c’est exactement le but très précis de votre diatribe : nous expliquer que les contradicteurs sont des cons parce que vous jugez trip machin comme la panacée universelle, et que c’est incontestable (de jardin) ! MDR !!! Ca m’amuse beaucoup !! 


                • Fergus Fergus 28 août 2019 15:39

                  Bonjour, marmor

                  Je n’insulte personne ! Je constate simplement qu’aucune, parmi les personnes qui ont sévèrement critiqué Tripadvisor début août, n’a fait part de son expérience personnelle comparée aux évaluations des établissements concernés sur le site ! Etonnant, non ?  smiley

                  J’ajoute que je ne considère par Tripadvisor comme la « panacée », mais simplement comme un outil très utile au voyageur qui débarque dans un pays ou une ville inconnu(e), sans relais sur place pour le conseiller de manière fiable !


                • Fergus Fergus 28 août 2019 17:55

                  @ covadonga*722

                  N’importe quoi !!!

                  Où est le flicage sur Tripadvisor, et comment s’exerce-t-il ? Merci d’en préciser le mode de mise en oeuvre car je suis dans la plus totale opacité.


                • marmor 28 août 2019 18:14

                  @covadonga*722
                  un salut Asinus
                  Le maître Fergus nous vend sa soupe internationale, alors qu’il consulte encore le site tripmuche pour les restos de sa ville de 15000 âmes qui doit compter 4 bouibouis, et comme il est de la gauche moralienne, il choisit avec trip le meilleur rapport qualité prix de Dinan et ses alentours, et ce bistrotier qui a mis en évidence la carence du site, est un loubard qui ne cherche que le Buzz !! Ce mec me fait rire, pour ne pas être grossier ! Bof, une idée fixe comme la sienne devient souvent une idée fausse, et un petit bras restera un petit bras..
                  Du mieux pour toi….


                • Fergus Fergus 28 août 2019 19:08

                  @ marmor

                  « sa ville de 15000 âmes qui doit compter 4 bouibouis »

                   smiley  smiley  smiley

                  En exceptant les bistrots qui font de la petite restauration, il y a, dans la seule ville de Dinan, environ 60 établissements, entre restaurants traditionnels (dont plusieurs recommandés par les grands guides), crêperies, pizzérias, brasseries et restaurants plus exotiques !

                  « Ce bistrotier qui a mis en évidence la carence du site, est un loubard qui ne cherche que le Buzz »

                  Je persiste – comme beaucoup d’autres dans ma région – à penser qu’il a saisi un prétexte alors qu’il n’était pas du tout concerné par l’existence de Tripadvisor. C’est sans doute pour cela que, malgré son appel aux restaurateurs de Saint-Malo, il n’a pas été suivi début août dans sa spectaculaire manifestation.


                • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 28 août 2019 16:20

                  Perso j’attends impatiemment l’article de Rosemar , qui avec « comme j’aime » a perdue quelques bourrelets disgracieux.


                  • Fergus Fergus 28 août 2019 16:46

                    Bonjour, Aita Pea Pea

                    Vous en savez des choses sur les régimes alimentaires de Rosemar !  smiley


                  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 28 août 2019 17:20

                    @Fergus

                    ... surtout sur son anatomie...


                  • cyrus Cyrus (TRoll de DRame) 28 août 2019 19:06

                    @Aita Pea Pea

                    « comme j’ aime » devrai remplacer la balance par un mirroir amaigrissant lol
                    au moins ont aurais un resultat visible et durable MDR

                    https://www.amazon.fr/Skinny-Bare-Naked-Minceur-Miroir/dp/B00FL4T2GS


                  • Coriosolite 28 août 2019 19:15

                    Bonsoir,

                    Je consulte peu TripAdvisor, me fiant plus à mon intuition qu’à l’avis de gens dont je ne connais pas les gouts et les envies.

                    Ceci dit TripAdvisor m’a rendu service quelques fois, me guidant vers un établissement que je n’aurai pas trouvé seul ou qui n’aurai pas attiré mon attention.

                    J’ai fait le test proposé par l’auteur : aller voir les avis concernant les restos que je fréquente dans ma ville. 

                    Ces avis sont dans une large majorité conformes à ce que je pense de ces restos.

                    Exemple : un bar-restaurant simple en centre-ville proposant une carte certes réduite mais de produits locaux (Bretagne) de bonne qualité, un accueil toujours sympa et un service rapide.

                    76 avis, 70 « excellent » ou « très bon », 4 « moyen », note globale de 4.5.

                    1 avis « médiocre » 1 « horrible ».

                    Pour quelles raisons ? 1 parce que la sauce de salade est à l’huile d’arachide !! l’autre parce que il n’y a qu’une seule saucisse et pas assez de frites (qu’il a trouvé excellentes par ailleurs) dans une assiette à 6.50€ !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité