• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Tueurs de chevaux : que risquent-ils ?

Tueurs de chevaux : que risquent-ils ?

 

Depuis le début de l'année, ceux qu'on nomme désormais le "gang de tueurs de chevaux" multiplient leurs victimes un peu partout en France.

Leurs actes sont à l'origine d'une vague d'indignation qui secoue la population. Chacun espère que les forces de l'ordre réussiront à les arrêter pour les traduire en justice.

Mais que prévoit la loi dans ce cas ? Quelles sanctions encourent ces individus ?

Avant 2015, les animaux considérés comme des objets

Jusqu'en 2015, les animaux étaient considérés comme des objets.

Ainsi l'article 524 du code civil, dans son ancienne version, stipulait que "les animaux et les objets que le propriétaire d'un fonds y a placés pour le service et l'exploitation de ce fonds sont immeubles par destination". S'en suivait une liste des animaux et objets concernés. Ainsi, on y trouvait les pigeons des colombiers, les ruches à miel... Cette liste concernait donc les animaux utilisés pour la culture.

Parallèlement, l'article 528 du code civil disposait que "sont meubles par leur nature les animaux et les corps qui peuvent se transporter d'un lieu à un autre, soit qu'ils se meuvent par eux-mêmes, soit qu'ils ne peuvent changer de place que par l'effet d'une force étrangère."

Ces deux articles classaient donc les animaux soit dans la catégorie des biens meubles, soit dans celle des biens immeubles. Au moment de la rédaction du code civil (1804), il est important de souligner que les animaux n'occupaient pas la même place que dans notre société actuelle. D'autres articles y faisaient référence, mais uniquement pour établir la responsabilité des propriétaires d'animaux causant des dommages à autrui.

L'évolution des mentalités et la place qu'occupent actuellement les animaux nécessitaient que le législateur revoit sa position sur le sujet.

Deux lois en faveur des animaux

La loi du 6 janvier 1999 inscrit dans le code pénal des sanctions punissant la maltraitance d'animaux.

Ainsi, l'article 521-1 du code pénal dispose que "le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende".

Des interdictions complémentaires sont également prévues, notamment pour exercer certaines activités professionnelles ou sociales.

Enfin, les mêmes peines s'appliquent en cas "d'abandon d'un animal domestique, apprivoisé ou tenu en captivité, à l'exception des animaux destinés au repeuplement".

Plus tard, la loi du 16 février 2015, a inscrit dans le code civil la reconnaissance de la sensibilité des animaux.

Ainsi, l'article 515-14 du code civil stipule que "les animaux sont des êtres vivants doués de sensibilité".

Bien que cette nouvelle disposition indique ensuite que les animaux sont soumis au régime des biens, elle représente une avancée de poids réclamée depuis longtemps par les associations de défense des animaux.

Dans le même temps, cette nouvelle disposition modifie sensiblement les articles 524 et 528 du code civil, puisque l'article 524 ne mentionne plus d'animaux dans la liste des immeubles et différencie les animaux des objets.

L'article 528, quant à lui, retire toute mention de l'animal dans la définition des biens meubles.

Concrètement, quelles sont les peines encourues par les tueurs de chevaux ?

Les individus coupables des actes de cruauté sur les chevaux sont donc passibles d'une peine de 2 ans d'emprisonnement et de 30 000 euros d'amende.

Des interdictions d'exercer certaines activités professionnelles ou sociales pourront être prononcées à leur encontre.

Notons que, leurs actes relevant du domaine pénal, il sera également possible, pour les propriétaires des chevaux de se constituer partie civile pour obtenir des dommages et intérêts, en réparation des préjudices subis.

Mais les propriétaires ne sont pas les seuls à pouvoir prétendre à un dédommagement. L'article 2-13 du code de procédure pénale permet aux associations de défense des animaux déclarée depuis au moins 5 ans peuvent se constituer partie civile lors d'un procés pénal. Il est donc plus que probable, qu'en cas de procés, certaines associations s'inscrivent dans cette démarche.


Moyenne des avis sur cet article :  4.47/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 4 septembre 15:13

    Le code civil n’est plus ce qu’il était !

    Le code napoléonien de 1804 qui considérait les animaux domestiques comme des meubles avait aussi institué l’incapacité juridique de la femme mariée et son infériorité face à l’homme : au nom de la famille et de sa stabilité, les femmes étaient soumises à l’autorité du mari, et le mariage garantissait le bon fonctionnement de la famille patriarcale.

    Le développement du travail des femmes et les deux conflits mondiaux qui ont montré la capacité des femmes à assumer les mêmes fonctions et responsabilités que les hommes ont remis en cause ce modèle familial. Le droit de la famille a évolué en accordant progressivement des droits identiques à la mère et au père.

    Les chevaux qui, eux, ne travaillent plus mais s’amusent à faire des courses ou à promener les enfants, ont profité de l’aubaine. Bientôt, ils pourront voter.

    Sérieusement, j’espère que les petits salauds qui se livrent à ces jeux pervers vont se faire épingler et que la SPA trouvera des juristes capables de trouver les qualifications permettant de les châtier comme ils le méritent. Dupont-Moretti serait un bon cheval pour défendre cette cause.


    • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 4 septembre 16:31

      @Séraphin Lampion il y aurait beaucoup à dire et à écrire au sujet de la place des femmes dans la société. Même si, petit à petit, on avance, l’évolution est encore trop lente je pense. Merci en tout cas pour votre commentaire.


    • Séraphin Lampion Séraphin Lampion 5 septembre 08:35

      @EmmanuelleLouis

      ce que j’ai voulu dire, c’est qu’un code civil, et un code pénal ne sont que le reflet d’une société et qu’ils peuvent évoluer : les législateurs sont là pour ça, quand ils font autre chose que de servir les plats


    • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 5 septembre 12:33

      @Séraphin Lampion
      Je suis tout à fait d’accord avec vous.


    • Parrhesia Parrhesia 4 septembre 15:24

      Merci à l’auteur pour cet article !

      En outre : >>>Mais les propriétaires ne sont pas les seuls à pouvoir prétendre à un dédommagement.<<<

      Dans cet optique devraient également pouvoir prétendre à un dédommagement tous les Nationaux Français !

      En effet, nous passons désormais de plus en plus souvent, pour ce genre de motif ou pour un autre, pour des attardés de l’âge des cavernes dans le Concert des Nations !!!


      • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 4 septembre 16:32

        @Parrhesia
        Merci pour votre réaction. Effectivement il y a encore du chemin à parcourir.


      • gouzier gouzier 4 septembre 15:42

        Compter sur la « justice » française pour que les tueurs de chevaux fassent l’objet d’un « rappel à la loi » ?...

         

        Il vaudrait mieux que ce soient les propriétaires d’équidés eux-mêmes qui pincent ces psychopathes et leur fassent passer l’envie de recommencer.


        • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 4 septembre 20:54

          @gouzier
          Le but de mon article n’était évidemment pas de porter un regard sur le fonctionnement de la justice, mais bien d’informer sur les dispositions légales qui régissent les droits des animaux.
          Sur la justice, il y a effectivement beaucoup de dysfonctionnements qui mériteraient à eux-seuls une série d’articles.
          Cordialement


        • Fergus Fergus 4 septembre 16:25

          Bonjour, Emmanuelle

          Merci à vous pour cet article précis au plan juridique sur cette consternante affaire de barbarie à l’encontre des chevaux. 

          Personnellement, je souhaiterais que les peines encourues soient plus fortes, eu égard au climat de psychose que ces actes cruels induisent, notamment chez les éleveurs, mais aussi chez les simples amis des équidés qui possèdent des chevaux ou des poneys.


          • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 4 septembre 16:34

            @Fergus
            Merci pour votre commentaire.
            D’un point de vue strictement personnel, je pense qu’effectivement, les peines encourues sont encore trop légères. Espérons que le législateur alourdisse les sanctions suite à cette affaire.


          • osis 4 septembre 21:22

            @EmmanuelleLouis

            Finalement, cela prouve que le fer a cheval ne porte pas chance autant qu’on le dit.

            Pauvres bêtes...


          • oncle archibald 5 septembre 18:33

            @EmmanuelleLouis

            Personnellement je serais assez pour le rétablissement de la peine du pilori pour que soient publiquement exposés les mecs assez salauds et assez vicieux pour commettre ces actes.

            Et ils ne sont pas les seuls à mériter d’être exposés au peuple .... Quelques politiciens véreux pourraient encourir le même genre de peine dont ils auraient d’ailleurs beaucoup plus peur que d’une amende quel que soit son montant !

            J’y aurai bien vu un certain Jérôme Cahuzac, ministre du budget et fraudeur du fisc ! Le cas échéant je serai bien allé lui écraser une tomate très mure sur le visage.


          • Aaltar Aaltar 4 septembre 16:26

            Ils risquent surtout de prendre un bon coup de fusil amplement mérité.


            • osis 4 septembre 21:25

              @Aaltar

              Peut-être, la gendarmerie devait elle chercher du coté des PMU...

              Il y a tant de turfistes déçus...


            • Gasty Gasty 5 septembre 12:29

              @osis

              Les turfistes deviendraient aussi c.. que les supporters de foot ?

              Ma foi !


            • taketheeffinbus 4 septembre 16:28

              Il n’y a rien à attendre d’un État-nation revendiqué spéciste, pour faire justice aux animaux... Macron lui-même est un adepte de la chasse à court, dont la majorité des gens réclament l’arrêt, et lui, pourtant fait des cadeaux aux chasseurs, qui font bien pire que ce gang de timbrés, et se cachent derrière l’excuse de la défense et la régulation de la nature alors qu’ils ont zigouillé et zigouillent encore tous les prédateurs naturels, et font de l’élevage domestique d’espèces sauvages relâchées dans la nature et crevant de faim, pour pouvoir prendre leur pied à buter des animaux...


              • foufouille foufouille 4 septembre 16:52

                @taketheeffinbus

                il ne faut rien attendre d’un végan aryen qui refuse de servir de nourriture pour un lion.


              • jymb 4 septembre 17:07

                @taketheeffinbus

                La déradicalisation à l’encontre des terroristes verts a encore du travail....mais sur des mono-neuronaux intermittents c’est peine perdue 


              • Samson Samson 5 septembre 11:16

                @taketheeffinbus
                Il y aurait beaucoup à dire sur certaines méthodes particulièrement répugnantes de chasse (glu, chasse à courre, ...) encore en vigueur en République.
                Si je veux croire que tous les chasseurs ne sont pas des sadiques, il est indéniable que certaines méthodes et techniques de chasse semblent plus relever de l’exutoire au sadisme le plus vil que de l’amour de la nature ou de la régulation des espèces, apparaissent totalement intolérables à une majorité de l’opinion publique, et qu’on peine en conséquence fut-ce au nom des cruelles « traditions » dont elles se revendiquent — à comprendre leur maintien.
                Pareil pour la tauromachie, ... smiley


              • Gasty Gasty 5 septembre 12:38

                @taketheeffinbus

                C’est intéressant ce que vous dites parce que je m’interrogeais de savoir si cet action ne serait pas l’acte de débiles mentaux afin de sensibiliser les carnivores à la condition animale dans les abattoirs.
                Vous seriez peut être bien une piste !


              • taketheeffinbus 5 septembre 13:10

                Je suis triste pour ceux qui se sentent agressés dès qu’ils sont à court d’arguments pour justifier leur position et contrent attaquent parce qu’ils tiennent absolument à avoir raison et que se remettre en question, ça serait inimaginable.
                Que de temps et d’énergie perdue pour rien, mais courage, vous avez encore toute une vie (limitée, le temps qu’on a étant ce qui nous est de plus précieux, faut-il le rappeler ?) devant vous pour accepter qu’on peut apprendre et s’inspirer des autres. <3 smiley


              • Septime Sévère 4 septembre 17:22

                La loi qui réprime les actes sexuels sur animaux n’est pas une américainerie, non, non, c’est bien en France depuis le début de ce siècle. 

                Admettons cette répression lorsque l’animal est d’une taille qui peut faire regarder l’acte comme un traitement douloureux. Lorsqu’il s’agit d’une jument c’est à mourir de rire. 

                A force de vouloir faire de la vertu même là où il n’y a pas lieu (qui dira la vie de jument foutue de la jument !) on tombe dans le dérisoire. 

                Sous l’ancien régime un acte sexuel avec un animal pouvait mener loin. Puis le code pénal de Napoléon s’est abstenu d’en parler ; il n’aurait pas pensé faire honneur aux magistrats en les obligeant à statuer sur des trucs pareils. 


                • Samson Samson 5 septembre 11:23

                  @Septime Sévère
                  « ... il n’aurait pas pensé faire honneur aux magistrats en les obligeant à statuer sur des trucs pareils. »
                  Ben, çà leur donne autorité pour renvoyer aux psychiatres ou à une obligation de suivi thérapeutique, ce qui ne me semble superflu ni pour la société ni pour les auteurs !
                  J’imagine que dans les meilleurs des cas, çà se soigne !


                • velosolex velosolex 4 septembre 19:15

                  Vu l’exaspération que crée ces pervers, le risque premier est un coup de fusil. Mieux vaut pour eux qu’ils ne tombent pas dans les pattes de propriétaires de chevaux. Les plus pacifiques peuvent voir rouge. 

                  Ces dromes ont été vu dans le ciel de Bretagne, Le mode d’exécution, la planification, tout fait penser à une crime très organisé, n’ayant pour fonction première que l’effet de tétanisation, crée par ces passages à l’acte qui ne sont évidemment pas à l’initiative d’un seul homme. Il y a une programmation en éparpillement des crimes, les coupables voulant bien sûr échapper à une localisation. . 


                  • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 4 septembre 20:51

                    @velosolex
                    Effectivement, ils sont parfaitement bien organisés.
                    Et il est fort probable qu’ils finissent par se faire tirer dessus par un éleveur.
                    Le problème, c’est que celui qui passera à l’acte sera du coup celui qui sera traduit en justice.


                  • velosolex velosolex 4 septembre 21:58

                    @EmmanuelleLouis
                    Loin de moi d’encourager ce genre de geste, qui effectivement serait très préjudiciable à son initiateur. On ne se fait pas justice soi même, même sil la pulsion primaire y pousse. Mais néanmoins, la psychose qui s’amplifie, risque de produire des effets collatéraux, qui peuvent être fâcheux, et ne toucheraient pas forcément les criminels. Le moindre promeneur peut très bien faire les frais. 
                    Une psychose, une nouvelle forme de terrorisme ? Des crimes, s’attachant à faire disparaitre la tranquillité de nos campagnes, endroits pour ce que j’en connais bien, on a confiance, et où l’on ne ferme que rarement les portes à clé…..
                    On peut se demander d ’ailleurs si ce n’est pas le but recherché...Il y a bien un but médiatique recherché, au délà de la tétanisation. Pour le moment je ne vois qu’un immense sentiment de répulsion envers la lâcheté et le cynisme de ces pervers, programmant de façon rituels leurs méfaits. Les ingrédients de rites satanique ?.. Rituels d’introduction pour les néophytes, afin de les faire entrer dans une confrérie sanguinaire, qui ne prendrait que les équidés comme leurre, afin de frapper ensuite d’une autre façon ?..... L’imagination bat la campagne. Il ne faut pas avoir peur de ces cons. Simplement être vigilant. Ils finiront indubitablement par se faire avoir. Les pervers ne peuvent à un moment donner éviter de se vanter à demi dos de leurs méfaits. 


                  • Slipenfer 1er Slipenfer 1er 5 septembre 18:11

                    @EmmanuelleLouis
                    -
                    -« Effectivement, ils sont parfaitement bien organisés.
                    Et il est fort probable qu’ils finissent par se faire tirer dessus par un éleveur.
                    Le problème, c’est que celui qui passera à l’acte sera du coup celui qui sera traduit en justice. »

                    l’organisation est une faiblesse ,une faille ,un coin dans l’arbre .
                    Dans l’obscurité nombres d’individus agissent sans laisser de traces ,cette affaire ne va pas durer longtemps .
                    la loi n’est pas seulement celle de la luminaire,la police utilise aussi des voyants de bonne qualité en toute discrétion.
                    Un grand nombre de personnes aident la justice ,qui est l’affaire de tous en fait .
                    ,Les salopards s’en tirent rarement .
                    j’aimerai bien que les gens du voyage participent à cette traque ,eux qui on une culture de la roulotte et l’amour de du cheval ,une occasion de redorer un peut leurs blason.
                    J ’ai activé mes ressources chevaline sur mon département 76 
                    des éleveurs et bien + .
                    très mauvaise journée pour moi ,avec cet article. mais bon ils vont morfler ,c’est évident je vous le garanties et rapidement.


                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 septembre 19:27

                    Du temps de cow-boys, c’était la pendaison. Maintenant ça devrait être la roue en place publique vu qu’on est plus civilisé.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 4 septembre 19:30

                      "Si un homme dérobe un boeuf ou un agneau, et qu’il l’égorge ou le vende, il restituera cinq boeufs pour le boeuf et quatre agneaux pour l’agneau.

                      Si le voleur est surpris dérobant avec effraction, et qu’il soit frappé et meure, on ne sera point coupable de meurtre envers lui mais si le soleil est levé, on sera coupable de meurtre envers lui.

                      Il fera restitution ; s’il n’a rien, il sera vendu pour son vol ;" (Exode 22 :1-3)


                      • Pauline pas Bismutée 4 septembre 20:07

                        Que risquent-ils ? Pas assez !

                        Cette histoire est à vomir...



                          • EmmanuelleLouis EmmanuelleLouis 4 septembre 20:49

                            Bonsoir @OMAR,

                            Merci pour ce partage de lien qui traite du sujet sous un angle différent.

                            Cordialement


                          • OMAR 4 septembre 21:44

                            Omar9
                            .
                            @EmmanuelleLouis
                            .
                            J’ai été très jeune quand j’ai adoré ces animaux qui avais pour noms « Tornado » « Fury », « Crin Blanc » « Napoléon » ou « Kochise » (des BD..) etc..
                            https://fr.wikipedia.org/wiki/Crin-Blanc
                            .
                            C’est la plus belle conquête de l’homme..
                            .
                            Que risquent leurs tueurs.
                            .
                            Je ne sais pas.
                            .
                            Je n’ai jamais su comment châtier des crapules...


                          • Old Dan Old Dan 4 septembre 22:05

                            ... Satanisme ?

                            Ou désir morbide et contagieux de faire parler de soi ?...


                            • Yanleroc Yanleroc 4 septembre 22:37

                              Il y a, mutiler des animaux ce qui est généralement l’acte de déséquilibrés, Et découper des vulves et des anus, des yeux et des oreilles droites !... De façon incompréhensible !.. Avant d’aller plus loin dans les hypothèses toutefois, il est impératif de savoir si ces mutilations l’ont été de manières chirurgicale voir « Comme découpées au laser » ! Dans ce cas on ne pourra d’empêcher de faire le lien avec la vague de mutilations de bétail qui a eu lieu aux USA dans les années 70 !...?...


                              • Old Dan Old Dan 5 septembre 04:21

                                @Yanleroc
                                (...ou en Australie en 1995, j’y étais véto !)
                                ... qqes individus d’abord, en quête de célébrité locale, puis contagion à toute une province via les médias et les réseaux sociaux = Le quart d’heure de célébrité...
                                .
                                [... comme la course au « plus » sur AGV, héhé ! ]


                              • Soizic 5 septembre 15:38

                                @Yanleroc Et a-t-on su qui étaient les auteurs de ces crimes aux USA ?


                              • Yanleroc Yanleroc 6 septembre 22:54

                                @Old Dan, slt,

                                En tant que véto, tu t’ arrêtes à cette explication ?....Est-ce que tout est clair ?..

                                Il faut avoir des photos nets, ou être sur place, voir exactement comment cela a été fait.
                                Si on me dit que c’est découper de façon chirurgicale, ça m’ intéresse !...

                                J’ ai lu que certaines fois il y avait des traces, d’ autres non !

                                Ces « gens » parcourent des distances importantes sans se faire prendre 
                                comme autour de Londres, il a quelques années et ailleurs en Europe !

                                Maintenant les autorités au moins locales sont au courant et rien ne se passe...

                                Quel est le but aussi ?..déséquilibrés,Satanistes, petits gris ?..

                                Il faut voir de prés la façon dont c’ est fait !
                                Sinon il y a quelques éléments pour pouvoir « délirer » !..



                              • Yanleroc Yanleroc 6 septembre 23:41

                                @Soizic

                                « Les tueries de Flying M Ranch » sont en cours depuis des années, le premier cas de mutilation est arrivé au début des années 70, et Mme Metzger a dit qu’elle a tout essayé pour attraper les auteurs, mais en vain.


                                «  Il s’agissait d’un taureau de race Brahma dont la langue et les parties génitales avaient été enlevées avec, en plus, la zone rectale évidée. Il n’y avait aucune trace de sang ni de marques quelconques laissées par les mutilateurs. Le soir venu, vers 20 h 15, alors que le jeune Travis menait sa petite amie Julie sur le site pour lui montrer la carcasse, une lumière céleste mobile, dix fois plus brillante qu’une étoile apparut au-dessus du champ. Différentes lumières plus petites et colorées (rouges, jaunes, bleues, blanches) furent distinguées sur ses bords lorsque le phénomène fut observé de plus près. De façon irrégulière mais fréquente, ces lumières attenantes émettaient des éclats intenses très brefs...  » S1 p.128.

                                https://www.rennes-le-chateau-la-revelation.com/revelation4-2-1.htm



                              • Yanleroc Yanleroc 6 septembre 23:44

                                « Des examens à l’oeil nu de dépouilles d’animaux, victimes des mutilations inexpliquées, suggèrent que la mort des bêtes n’est pas accidentelle, ni due à des prédateurs, ni à des adeptes de sacrifices rituels. Des examens radioscopiques des tissus ont été confrontés en détail à ceux de tissus humains dont les modifications avaient été provoquées par une température élevée. Il est difficile d’échapper à la conclusion incontournable voulant que les changements dans les tissus des animaux victimes de ces mutilations proviennent d’une dissection pratiquée avec un instrument produisant une haute température. L’outillage utilisé, les moyens employés, demeurent encore un mystère. Le but recherché est tout aussi énigmatique, sinon plus. Le fait que ces animaux soient trouvés dans des zones reculées, loin de traces humaines ou animales, à l’écart des routes et des chemins, quelques heures, au plus, après avoir été vus vivants alors qu’étaient observés des phénomènes aériens insolites, tout cela suggère que des facteurs extraterrestres doivent être considérés comme entrant dans une explication plausible du nombre toujours plus élevé de bestiaux mutilés, problèmes qui restent toujours non résolus.  » S1 p.127.


                              • Yanleroc Yanleroc 6 septembre 23:46

                                « Des examens au microscope ont révélé des effets calorifiques très élevés (350°) sur certains dommages réalisés avec la précision chirurgicale des rayons laser sans trace de résidus carboniques, alors que les rayons laser des chirurgiens en laissent systématiquement... Les vaisseaux sanguins sont souvent trouvés identiques à des tubes creux vidés de leur sang, sans que le phénomène de collapsus se soit produit.  »


                              • Yanleroc Yanleroc 6 septembre 23:46

                                Tout confirme l’hypothèse d’un enlèvement par la voie des airs :
                                « Ce qui expliquerait l’absence totale de traces sur les sites, le bris de certains os, les positions anormales des dépouilles dans de nombreux cas (par exemple : sur le dos, les quatre pattes raides en l’air), ainsi que le déplacement de bêtes hors du pâturage où elles étaient parquées, en des endroits où elles n’ont pu se rendre elles-mêmes, impliquant le franchissement de clôtures protégées, de cours d’eau profonds sans pont, etc...

                                Des animaux mutilés ont même été retrouvés au milieu de mares, sur des barrières de fils de fer barbelés, dans des tranchées d’irrigation, encastrés entre deux gros rochers, le long de routes très fréquentées et même devant l’entrée d’une base du NORAD, à Fort Carson, Colorado, l’un des lieux les mieux surveillé au monde. 


                              • Yanleroc Yanleroc 6 septembre 23:59

                                Il faut donc comparer la carte des mutilations en France et en Allemagne,

                                et la superposer, à celle des apparitions d’ ovnis de ces derniers mois !.....


                              • Old Dan Old Dan 7 septembre 05:14

                                @Yanleroc
                                Une hypothèse (vérifiée ailleurs) :
                                Au début, un ou deux z’allumés dont les frasques sont ds les réseaux sociaux, puis ds les médias. Emotion générale, essaimage du concept, et c’est bingo pour avoir de la popularité à peu de frais...
                                .
                                [ C’est basique ds le terrorisme, mais aussi ds les fakes (Raoult) la pub (la mode) etc... ]


                              • Yanleroc Yanleroc 7 septembre 10:55

                                @Old Dan
                                Je ne te proposais pas d’ hypothèses,

                                mais des faits avec leur conclusion logique : cela vient des airs et on n’a jamais pu attraper personne (aux US) !!

                                Alors les allumés, les frasques des médias...


                              • vraidrapo 5 septembre 09:23
                                Tueurs de chevaux : que risquent-ils ?

                                De se faire couper les glaouis comme pour les incendiaires et les violeurs d’enfants !

                                 smiley


                                • taketheeffinbus 5 septembre 13:03

                                  @vraidrapo

                                  Dissonance cognitive, tout ça... smiley

                                  En dépit des quelques vidéos qui arrivent parfois à fuiter, personne ne s’offusque du traitement réservé aux chevaux dans les abattoirs.
                                  Et pourtant, bien qu’en matière d’écartèlement vivant, on n’ait pu voir qu’un pauvre chevreau pleurer sa mère (littéralement), ça n’a rien d’improbable que les autres espèces subissent aussi la même chose, et bien des sévices, surtout avec la baisse continue des moyens de l’État pour surveiller tout ça, depuis des décennies et le nombre de témoignages/dénonciations allant en augmentant.
                                  Pourtant ceux qui bossent là dedans, ne se sont fait couper les glaouis par personne.

                                  À bon entendeur... smiley


                                • vraidrapo 6 septembre 06:03

                                  @taketheeffinbus

                                  Ta as raison. Seuls 3 abattoirs ont accepté l’installation de caméras de contrôle...
                                  On a beau s’en défendre les media ont quand même un pouvoir de manipulation évident.
                                  S’il faut lancer un mouvement de grève de la barbaque, je suis dans le coup !


                                • Samson Samson 5 septembre 10:51

                                  En Wallonie aussi et depuis plusieurs années déjà, un ou plusieurs quidams sévi(ssen)t et alimentent périodiquement la chronique en mutilant et/ou tuant chevaux et poneys sur différents points éloignés du territoire.

                                  La police enquête à chaque fois, mais en vain jusqu’à présent.

                                  On espère que les auteurs seront aussi rapidement que possible confondus, mis hors d’état de nuire et sommés quelque jour de rendre compte devant juges et psychiatres de leur sombres motivations et de l’intolérable cruauté de tels actes. smiley


                                  • Soizic 5 septembre 15:40

                                    @Samson
                                    Alors ce sont peut-être les mêmes en vacances en France ?


                                  • Samson Samson 5 septembre 16:39

                                    @Soizic
                                    Pas impossible, mais il semble qu’ils ont alors sévèrement mis le turbo ! J’ai vu que d’autres cas avaient eu lieu au Luxembourg (c’est à côté !), et auparavant en Allemagne et au Royaume-Uni, ce qui tendrait à conforter la piste rituelle, mais je n’en sais pas plus !
                                    Tous les cas dont j’ai pu prendre connaissance pour la Belgique semblaient le fait d’un, voire deux individus.


                                  • Hijack Hijack 5 septembre 13:04

                                    Comme lu plus haut, les motifs des ces criminels ne peuvent qu’être diaboliques/sataniques. Les criminels veulent manifestement faire souffrir.
                                    Surtout ... j’ai entendu dire que malgré les atrocités commises, les enquêteurs ne trouvaient pas de traces de sang sur les lieux des crimes ...


                                    • Samson Samson 5 septembre 13:17

                                      @Hijack
                                      C’est évidemment une piste à ne pas négliger !
                                      Mais si même elles ne sont pas exclusives, la psycho-pathologie humaine en offre hélas d’autres, guère plus réjouissantes !!! smiley


                                    • Hijack Hijack 5 septembre 18:52

                                      @Samson

                                      Oui, j’exagérai en disant « exclusivité satanique » ... mais ça sous-entends aussi, des agissements ressemblants aux horreurs sataniques.

                                      Ces criminels sont semble t-il bien organisés, connaissant le monde du cheval, agissant avec bcp d’assurance.


                                    • Tesseract Tesseract 5 septembre 14:32

                                      Je connais un peu le milieu du turf et des courses et je suis scandalisé par ce genre de méfaits.

                                      Dans les courses, j’ai connu de rares cas de maltraitance ou de dopage, mais jamais de telles exactions. En France, les courses sont très surveillées, et les auteurs de maltraitances ne font pas long feu.

                                      Ici, le fait de couper une oreille (on ne retrouve pas d’oreille sur place) fait penser à un trophée de chasse, une preuve que l’on ramène, une sorte de rite de passage pour une secte de déséquilibrés. La mutilation des organes génitaux (toujours sur des juments) est encore un indice de la folie des auteurs.

                                      Approcher un cheval au pré n’est pas toujours facile. S’ils ne vous connaissent pas, les chevaux s’écartent et ne se laissent pas faire si facilement, il faut avoir l’habitude des chevaux. C’est en profitant de la nuit que les auteurs commettent leurs forfaits, car dans l’obscurité les chevaux sont pratiquement sans défense.

                                      Souvent, les prés ne sont pas très proches des routes, il faut donc faire des reconnaissances (drone ou autre) pour repérer les prés les plus à l’écart pour ne pas être dérangé.

                                      Secte, vengeances, toutes les pistes sont à explorer. De plus, on sait que ce genre d’exaction suscite des suiveurs, des détraqués qui passent à l’acte par imitation.
                                      Je pense donc qu’on est en présence d’individus qui connaissent le milieu du cheval, suffisamment discrets et organisés pour disparaître dans la nature. Il y a eu des histoires identiques en Grande Bretagne et en Allemagne sans que jamais les auteurs ont été retrouvés.

                                      Tous les haras et les élevages sont mobilisés, on redoute seulement le coup de fusil d’un propriétaire excédé, qui lui se retrouverait condamné pour homicide...


                                      • Hijack Hijack 5 septembre 18:58

                                        @Tesseract

                                        Je connais aussi le milieu des courses et je peux garantir qu’il n’y a pas meilleur endroit au monde pour prendre soin des chevaux que dans les écuries équines.

                                        Par le passé, il y avait eu quelques tarés ... qui n’ont plus cours. De même, grâce au monde des courses, la boucherie chevaline n’a plus la faveur des français. Enfin, je connais bcp de vieux chevaux (même ceux n’ayant pas été des champions) qui coulent une retraite heureuse dans les champs, soit de leurs propriétaires, soit ailleurs.


                                      • ETTORE ETTORE 5 septembre 16:58

                                        Nous avons plein d’ânes , ( désolé pour eux, j’adore ces animaux et valent bien mieux que certains humains, mais bon....cela leur reste collé à la peau, et sans méchanceté) au gouvernement ......

                                        Mettons en quelques uns au pré, et attendons que l’innommable se fasse.

                                        Après tout, ils sont doués de parole ceux là, et sont si près de ce que l’on prête bien injustement à un âne, que ce serait dommage de gâcher la possibilité d’un portrait robot.

                                        Cela dit, si ces groupes existent, ils communiquent. Par quels biais....., ? Je l’ignore, mais il y a forcément échange . Aucun individu ne ferait cela juste pour sa gloriole personnelle, à ce degré de perversité, il y a forcement un besoin de « montrer » qu’on peut et qu’on as fait !


                                        •  John John 5 septembre 17:20

                                          Salut Emmanuelle !

                                          Mutiler puis tuer des bêtes innocentes et gratuitement ... Les pourris qui font ça gratuitement devraient le payer très très cher ! Pas avec une peine à deux francs six sous → (2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.) ...


                                          • alinea alinea 5 septembre 19:00

                                            @John
                                            Pourquoi une amende ? Pourquoi l’État se ferait-il du pognon sur la souffrance de nos animaux ? C’est insensé.


                                          • Hijack Hijack 5 septembre 19:16

                                            @John

                                            2 ans seulement ??? En plus d’une peine bien plus sévère, devraient surtout recevoir des raclées de leurs vies.


                                          •  John John 5 septembre 20:07

                                            Salut Hijack !
                                            Salut Alinéa !

                                            Puti vous ne savez pas lire vous n’avez pas lu l’article ?

                                            Dans l’article il est dit : ↓ ...

                                            « Concrètement, quelles sont les peines encourues par les tueurs de chevaux ?

                                            Les individus coupables des actes de cruauté sur les chevaux sont donc passibles d’une peine de 2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende. »


                                            Je dis : → Pas avec une peine à deux francs six sous → (2 ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.) ...

                                            C’est plus clair pour vous ?


                                          • Hijack Hijack 6 septembre 00:11

                                            @ John,


                                            Lol ! Ah oui, au-temps pour moi ... j’ai vite lu l’article en diag, mais surtout, j’avais mal lu votre commentaire auquel je répondais.

                                            Parfois il y a tellement de trucs à lire, que l’on fait ça vite fait .... c’est un tort.

                                            Nous sommes donc bien d’accord ! smiley


                                          • Hijack Hijack 6 septembre 00:12

                                             ... et j’ai oublié de répondre à votre Salut !
                                            Voilà qui est est fait, John.


                                          • Ruut Ruut 8 septembre 08:12

                                            @John, la loie du Talion.....


                                          • babelouest babelouest 5 septembre 17:50

                                            C’est sûr, ce serait un peu dommage pour ces pervers de faire une rencontre avec du 7,5 mm chemisé... de préférence dans les genoux.


                                            • ETTORE ETTORE 5 septembre 18:00
                                              babelouest 5 septembre 17:50

                                              C’est sûr, ce serait un peu dommage pour ces pervers de faire une rencontre avec du 7,5 mm chemisé... de préférence dans les genoux.


                                              Oui ! c’est vrai, !
                                              Après...que voulez vous faire d’un malandrin pervers, blessé aux genoux ?
                                              Ah...si ! peut être comme pour les pauvres chevaux blessés aux jambes  ...., !
                                              M’enfin, il faudrait que j’en parler à mon cheval.
                                              Si il ne dit rien, c’est qu’il consent à cette proposition !

                                              • paco 6 septembre 22:24

                                                Il faut se poser les bonnes questions.

                                                Qui connait bien les chevaux ?

                                                Qui peut aimer les trophées ?

                                                Qui sait moquer les antennes tel bien souvent ?

                                                Qui est présent sur tout le territoire ?

                                                @Slipenfer 1er, Vous auriez pas un avis ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité