• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Un député de base

Un député de base

Franchement, je vous le dis sincèrement, y’en a ras la casquette ! Et ça, c’est moi qui vous le dis, pas Jean-Luc Reitzer député LR du Haut Rhin.

UN DÉPUTÉ DE BASE…

« Franchement, y’en a marre ! »

Franchement, je vous le dis sincèrement, y’en a ras la casquette ! Et ça, c’est moi qui vous le dis, pas Jean-Luc Reitzer député LR du Haut Rhin.

Sortie très remarquée pour Jean-Luc Reitzer, le 22 mai 2018, en groupe de travail sur le statut des députés, qui s’est fendu d’une diatribe aussi cynique qu’amorale, en ces temps d’assainissement des mœurs en politique. Lui a-t-il échappé que les temps avaient changé, que le vent avait tourné ? Ou Jean-Luc Reitzer serait-il un fantôme du passé, un « visiteur » perdu dans les galeries du temps, catapulté en 2018 à l’heure de la moralisation de la vie publique ?

On se le demande encore, compte tenu du niveau surréaliste de ses propos sur les contrôles des députés et leur salaire. Mais ce qui choque encore plus que son « coup de gueule » de député en détresse, c’est le cynisme total qui caractérise sa pensée.

Définition de cynisme : Attitude cynique, effronterie de la personne qui se moque des conventions, des principes moraux.

C’est exactement ça : on a vraiment l’impression que ce monsieur se moque de nous, se moque de la morale, se moque des conventions (et des lois) que les types de base doivent respecter, car des députés de base, comme lui, les ont votées.

Alors, par solidarité avec tous les types de base qui en ont marre qu’on les roule dans la farine, voici quelques rappels à notre ami Jean-Luc et à ceux qui seraient tentés de voir en lui le parangon de la lutte pour la cause des députés (opprimés…). Florilège.

« Moi j’ai le sentiment qu’on a beaucoup de contrôles »

Oui messieurs les députés de base, passer son temps à collecter les factures, les notes de restaurant, faire ses déclarations de patrimoine, tout cela est fastidieux et…

Pardon ? Vous vouliez ajouter autre chose Jean-Luc ?

« Enfin moi je ne m’en occupe pas, c’est mon épouse qui fait tout ! »

Naturellement, cela s’entend…

Reprenons.

La comptabilité, c’est harassant, surtout lorsqu’on a le sentiment d’être fliqué en permanence pour trois francs six sous, qu’on doit tout déclarer et qu’à la moindre erreur, on se fait épingler.

Mais cela ça porte un nom : les déclarations d’impôts ! Et tous les sujets… euh, les concitoyens, pardon, y sont soumis.

Alors je comprends que cela puisse faire tout drôle à des politiciens privilégiés qui n’ont jamais eu à le faire, de collecter des petits bouts de papier pour rendre compte de leurs déplacements, achats, faits et gestes, mais voyez-vous, la vie des types de base est ponctuée, que dis-je, polluée par toutes ces notes et factures qu’il faut collecter et dont il faut s’acquitter (#scandale des autoroutes #prix du carburant # limitation à 80km/h …)

Maintenant, si vous avez une idée ou une solution pour nous soulager de ces fardeaux, collectivement bien sûr, pas seulement pour vous et votre entourage, nous sommes à l’écoute.

Mais, tout a coup, le doute s’empare de nous…

François Fillon, le retour ?

Ça sent le François Fillon bis cette affaire ! « Jean-Luc Reitzer emploie ou a employé deux de ses enfants et son épouse dans le cadre de ses fonctions de parlementaire », comme le rappelle le journal L’Alsace : https://www.lalsace.fr/haut-rhin/2017/04/18/avec-qui-travaille-le-depute

« On n’est pas des truands  ! On n’a pas besoin d’être suspectés en permanence de vouloir s’en mettre plein les poches  »

Oui, en entendant ce vibrant plaidoyer, nous reviennent à la mémoire les échos de ces rumeurs et accusations non fondées contre de pauvres élus qui, à « l’insu de leur plein gré » furent trainés dans la boue, suspectés et accusés injustement de s’être servis dans les caisses de la maison et d’avoir arrosé les copains et la famille…

Impossible ! Fake news de journalistes mal intentionnés ! Allons relire cet article de L’Obs :

https://www.nouvelobs.com/presidentielle-2017/20170228.OBS5899/l-argent-cache-de-nos-deputes.html

C’est tellement consternant qu’on ne sait par quel bout reprendre l’histoire politique de la France, qui détient un palmarès de poids lourd dans l’évasion fiscale, la collusion, le conflit d’intérêt, la corruption patentée, les détournements de fonds, les enveloppes et les mallettes oubliées, les financements occultes, les comptes off-shore, l’argent sale des campagnes présidentielles, etc.

Cela vous suffira-t-il à reconnaître que :

  • NON, les élus politiques n’ont plus la confiance des citoyens et cela pour une raison simple : ils l’ont souillée maintes fois ;
  • OUI, les citoyens attendent de leurs élus un comportement exemplaire et une conduite morale inaltérable qui les inspire et leur donne foi en la fonction de représentant.

Mais… Est-ce que le débat confiance/défiance envers les élus n’est pas dépassé ? N’est-il pas trop tard ? La partie n’a-t-elle pas déjà été perdue par les politiciens qui ont tout fait, vraiment tout, pour dégoûter les citoyens du système politique actuel ? N’ont-ils pas finalement réussi à nous faire comprendre, malgré eux, qu’on ne pouvait plus rien attendre d’une oligarchie surannée, défendant ses intérêts propres plutôt que ceux de l’ensemble ?

Franchement les mecs, « vous » avez tellement truandé, que vous ne l’avez pas volé, cette étiquette de truands !

Par « vous », il faut admettre qu’une classe est avant tout définie par les membres qui gonflent ses rangs. Quand l’un des membres commet une infraction ou un acte moralement répréhensible, les conséquences de cette action dépasse largement le cadre de la personne et contamine l’ensemble du groupe. C’est en cela que la « classe politique » porte sur elle l’égrégore de la duperie, de la manipulation et du mensonge et que même les éléments les plus nobles auront à lutter contre cette imagerie qui leur colle à la peau…

Faut dire que des décennies de magouilles auront laissé une trace tenace dans les consciences. 

ASSERVIR, SE SERVIR… à quand SERVIR ?

« Si les députés étaient mieux payés, ils n’auraient pas besoin d’avoir une activité à côté… »

Justement, parlons-en du service… du SERVICE au bien de l’Ensemble, pour mettre en œuvre les justes relations dans une société tournée vers la vertu, la morale et un juste partage des richesses.

  • QUI (à part toi Jean-Luc), qui pense encore que la politique est un « métier » que l’on choisit pour réussir dans la vie ?
  • QUI a encore l’outrecuidance (baisse la main Jean-Luc) de venir pleurer sur son sort et les difficultés rencontrées dans la fonction d’élu ?
  • QUI ose encore rapprocher argent et politique (non vraiment Jean-Luc, y’en a ras la casquette maintenant, baisse la main !) et se plaindre de ne pas gagner assez bien sa vie –alors même que les rémunérations, compensations, dédommagements (etc.) offrent des moyens nettement supérieurs à la moyenne des citoyens qu’on représente ?

C’EST TOUT SIMPLEMENT INDÉCENT !

Petit sondage : levez-la main ceux qui gagnent plus de 5 300€ par mois et qui bénéficient de remboursement de frais, d’indemnités et d’avantages ? (Vas y Jean-Luc, tu peux lever la main cette fois-ci…)

Être mieux payé pour « lutter contre les tentations diverses quand on a un mandat… ne pas être tentés par la corruption, par tous les mauvais esprits qui peuvent trainer ici ou là… »

Aïe, aïe, aïe… C’est le drame ! C’est la sortie de route, les graviers et le mur ! Il ne fallait pas jouer sur la défensive et juxtaposer « tentation/corruption » avec mandat !

Aujourd’hui, ça ne passe plus. Dénoncer les vilains lobbyistes, les mauvais esprits qui tentent les gentils députés, les bons samaritains de la politique, ce serait comme entendre Harvey Weinstein nous expliquer qu’il a été contraint et forcé d’abuser des actrices car elles lui ont fait des yeux de biche… (promis, dans le prochain article, on s’occupe des #balancetonporc).

Il flotte toujours en politique une forme-pensée tenace et malsaine liée à l’orgueil : l’ambition égoïste.

Celle-ci façonne les esprits de telle sorte que beaucoup des nouveaux arrivants en politique confondent cruellement réussite/carrière et aspiration/service.

Quand ce député LR ajoute que les « petits nouveaux » qui arrivent en politique sont obligés de manger des pâtes (LOL), parce qu’ils gagnaient entre 10 000 et 15 000€ dans le privé, contre seulement 5 300€ en tant que député, il ne se rend pas compte qu’il met en fait le doigt sur le cœur du problème en politique : la motivation à en faire.

Lire l’article de L’Alsace et la rubrique « Combien touche un député »

Disons-le tout net : ça ne peut plus être l’argent, ni le désir de réussir dans la vie !

Alors question : face à l’eldorado que représentent les start-up à succès, pourquoi un jeune aujourd’hui, rêverait-il de « faire de la politique » ? Quel est son moteur ? Est-ce un élan altruiste à aider son prochain, à faire de ce monde un monde meilleur, par aspiration ? Ou est-ce une ambition personnelle de jeune loup, en quête de reconnaissance, d’argent et de pouvoir ?

La politique ne peut plus, ni de doit être associée à l’argent, à la réputation, à la célébrité. L’aspiration au service, à œuvrer au bien commun, sans attendre de privilèges en retour doit désormais primer pour faire oublier qu’il y a eu des truands… Autrement dit, faire de la politique avec l’intelligence du cœur.

Si les vieux routiers du palais Bourbon, à l’image de Jean-Luc Reitzer (à l’Assemblée Nationale depuis 1988 !), ont perdu la capacité à se remettre en question et à envisager le service au bien de l’ensemble de manière désintéressée (30 ans de privilèges, ça a tendance à calmer les ardeurs de serviteur), peut-on espérer que la nouvelle génération elle, soit déconditionnée et vierge de toute attente en terme de privilèges et de traitement de faveur ?

Nous avons quitté l’ère « ASSERVIR » ; nous sommes encore empêtrés dans celle « SE SERVIR ». Faisons émerger l’ère « SERVIR » en refusant ces mentalités et ces comportements carriéristes, arrivistes et égoïstes. Pour cela, ne laissons plus les remugles du « vieux monde » gangréner l’esprit de la nouvelle civilisation, de la nouvelle politique (les affaires publiques, qui concernent chacun).

L’antique sagesse est toujours la même : se changer soi pour changer le monde.

Enfin, ayons une pensée émue pour tous les Jean-Luc. Il faudrait peut-être songer à mieux les payer pour leur permettre une réinsertion professionnelle après leur mandat, qui pourrait bien être écourté. Je ne sais pas moi, en comptable, pour apprendre à compter, comme un type de base…


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • zygzornifle zygzornifle 28 mai 2018 13:26

    Vu sa bonne tete d’amateur de victuailles et de grand cru ce brave homme n’a jamais utilisé ses mains pour produire un labeur quelconque ayant pour but de faire vivre sa famille , sur le pelage d’un animal on appelle ce genre de personnage une tique , ça pompe toute la journée et quand on arrache le corps en laissant la tete ça repousse ..... 


    • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 28 mai 2018 13:32
      Effectivement zygornigle,
      le seul moyen efficace d’enlever une tique n’est pas de l’arracher (sinon la tête reste et le corps repousse -à l’image de l’hydre) ; c’est de la « dé-vicer » pour retirer corps et tête à la fois ! Ah, vices et politique...


      • Jeekes Jeekes 28 mai 2018 13:39

        Je n’ai une chose à dire à ce gros SàM ; Mon p’tit jean-luc, si c’est trop dur pour toi, c’est fastoche, t’as qu’à aller bosser pour de vrai.
         
        Paske tu vois, mon p’tit jean-luc, des grosses enflures dans ton genre, j’en ai ras-la-casquette !
         
        PS : et en passant, vas donc te faire foutre...
         


        • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 28 mai 2018 14:03

          Bonjour Jeekes, loin de moi l’envie de « bloquer un commentateur », ni même de « signaler un abus », mais peut-on envisager de rester poli, au moins sur le fil de mes articles, svp ? Même si sur le fonds, on peut être d’accord quant à ce monsieur qui nous prend pour des « jambons »... l’agressivité joue en notre défaveur. Ce n’est que mon avis, mais je vous remercie de respecter cette élégance dans notre échange ! Bien à vous Jeekes. Yoann


          • Jeekes Jeekes 28 mai 2018 14:22

            @YoannNotedEsprit
             
            Désolé de vous avoir contrarié, mais sachez que je n’accorde ma politesse qu’à ceux que j’estime en être digne.
            Ce ’’tas de lard’’ étant, quelque part, mon obligé puisque je le finance (bien malgré moi), je m’autorise à en dire ce que j’en pense.
            Et croyez-moi, je me retiens !
             
            Que ça ne joue pas en ma faveur m’est totalement indifférent.
            En revanche, si mon expression vous parait par trop insupportable, je vous en prie, bloquez donc...
             


          • pallas 28 mai 2018 15:25
            YoannNotedEsprit

            Bonjour,

            Votre existence est médiocre, juste un fils à papa et maman, n’ayant jamais fait le moindre effort intellectuel et physique, d’ailleurs n’ayant pas la vu la mort de prêt et faire face.

            Vous êtes une honte absolu, un vulgaire naze incapable de se battre, se servir des points, agir dans la traitrise est votre vérité.

            Le monde réel n’a pas besoin des planquées et des gueux de votre genre, uniquement des guerriers.

            Ce pays ne mérite pas ma vigilance, je lui laisse n’importe quel envahisseur

            Vous êtes une Honte à mon Sang

            Un vulgaire gueux, lâche et faible, sans une once de force, un simple déchet.

            Souriez, vous êtes seul smiley

            Salut

            • Dzan 28 mai 2018 19:13
              @pallas

               ?????????????????????????????????????

            • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 28 mai 2018 19:30
              Bonjour Pellas,
              Comme expliqué à Jeekes :
              loin de moi l’envie de « bloquer un commentateur », ni même de « signaler un abus », mais peut-on envisager de rester poli, au moins sur le fil de mes articles, svp ? Même si sur le fonds, on peut être d’accord quant à ce monsieur qui nous prend pour des « jambons »... l’agressivité joue en notre défaveur. Ce n’est que mon avis, mais je vous remercie de respecter cette élégance dans notre échange ! Bien à vous Pallas. Yoann

              • pallas 28 mai 2018 20:27

                @YoannNotedEsprit


                C’est le bon moment des travaux pratiques.

                Le monde réel, je me fait absent, vous avez tout loisirs de le connaitre.

                Sachez que je ne plaisante pas, vous êtes seul, personne pour vous protégez.

                Mon rôle de protecteur s’arrête la, le contrat est rompu.

                Amusez vous bien.

                 smiley

                Salut

              • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 29 mai 2018 10:21
                Les élus appliquent scrupuleusement la chose suivante ; Plus c’est gros, plus ça passe....
                Donc, les élus aiment le peuple une fois dans leur vie, lorsqu"ils sont en campagne électorale.
                Une fois élu, le représentant de la nation pantoufle dans son parti ou fait cavalier seul jusqu’à la prochaine élection.

                  smiley 

                • SPQR Sono Pazzi Questi Romani SPQR Sono Pazzi Questi Romani 30 mai 2018 09:51
                  Les pratiques politiques sont strictement les mêmes depuis très longtemps, elles ne changeront pas. De plus globalement les femmes ne font que de singer l’homme.

                  Mensonges, manipulations et autres silences coupables sont la norme, majoritairement personne ne sacrifiera pour les autres.
                  « Quand on est prêt du plat, on sauce comme tout le monde ».  
                   
                  Il faut les contrôler mais en leur laissant normalement une certaine liberté, histoire de mieux les coincer afin qu’ils ne soient plus éligible.
                  C’est le seul moyen de faire une sélection, en dehors des élections.

                  Mais ça, M-manuel Macron n’en veut pas ! étonnant, n’est ce pas ....
                   smiley 

                  D’ailleurs certains ministres ont été mis en examen mais ils sont toujours au gouvernement ....Macron- Menteur .
                     
                   smiley 

                • YoannNotedEsprit YoannNotedEsprit 29 mai 2018 11:12

                  L’école de tonton : plus c’est gros et mieux ça passe... une autre époque, mais encore quelques vieux relents en 2018


                  • colibri 29 mai 2018 11:14
                    Article bien écrit qui dénonce l’évolution des mentalités en politique vers le profit personnel, le pouvoir , plus que le service de l’état qui devrait pourtant être la motivation de nos élus .

                    On observe ce manque de vertu pas seulement en politique mais dans toutes les branches professionnelles : le monde moderne a généré cette déshumanisation du travail , qui est liée maintenant plus à un salaire , donc à la quantité , qu’à la qualité du service rendu et l’échange humain qui en découle .
                    On ne peut que déplorer ce changement des mentalités , inhérent à l’évolution du monde moderne ..

                    • Attilax Attilax 29 mai 2018 11:21

                      Tant qu’on votera pour des gens et pas pour nos lois, ça continuera. C’est humain. Le problème n’est pas d’avoir des « contrôles » ou des contre-pouvoirs, c’est la représentation en elle-même. On donne le pouvoir à qui en veut et on est surpris de se faire enfler ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

YoannNotedEsprit

YoannNotedEsprit
Voir ses articles







Palmarès