• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Une approche globale thermodynamique de l’effet de serre

Une approche globale thermodynamique de l’effet de serre

Le réchauffement climatique repose sur la mise en évidence d’une élévation de la température moyenne de la terre et sa corrélation avec une augmentation corrélative d’origine anthropique de la teneur en CO² de l’atmosphère, le CO² étant considéré comme l’un des principaux gaz à effet de serre.

Cette approche soulève de nombreux problèmes qui fournissent aux climatosceptiques autant d’arguments pour nier la réalité du réchauffement climatique ou à tout le moins la mettre en doute.

Ils questionnent en particulier la notion et la mesure de la croissance de la température moyenne de la Terre en s’appuyant sur le fait incontestable que les données issues des stations météorologiques et d’autres sources sont peu fiables, imprécises et demandent pour être exploitées des ajustements empiriques contestables. Au-delà même de cette critique personne ne conteste sérieusement que la notion de température moyenne assimilée à la moyenne des températures n’a aucun sens physique et est même une hérésie mathématique. Si on prend deux litres d’eau l’un à 40 ° et l’autre à 60°C la température moyenne de 50°C correspond à la température obtenue si on les mélange. Mais si on remplace un des ingrédients par le même volume de lait par exemple, à la même température, la température du mélange ne sera pas elle égale à 50° !. Personne ne nie cette élémentaire vérité, mais tout le monde s’empresse de l’oublier et d’en tenir le moindre compte !

Il y aurait pourtant un moyen bien plus fiable et incontestable de définir une température moyenne de la Terre à partir de son spectre d’émission électromagnétique – qui se situe dans l’infra rouge – et de la courbe de Planck correspondante. On sait que le corps noir est un corps susceptible d’absorber toutes les radiations ce qui lui vaut son nom, mais qui lorsqu’il est chauffé émet à son tour un spectre qui ne dépend que de sa température. Le corps noir constitue donc un thermomètre idéal et absolu. Pour mesurer la température d’un corps quelconque il suffit de réaliser un équilibre thermique entre ce corps et un corps noir et de relever le spectre d’émission de ce corps noir à partir duquel on déduit immédiatement la température recherchée. La méthode n’a rien d’original, c’est celle qui est utilisée en astronomie pour mesurer la température des astres lointain. La méthode est d’autant plus commode que ces astres sont assez sensiblement assimilables à des corps . C’est vrai par exemple pour le Soleil mais aussi pour la Terre.

Pour cette dernière le problème est compliqué du fait que le spectre se mesure dans l’espace et que les gaz de serre absorbent certaines fréquences. S’il n’y avait pas de gaz de serre ou s’il était déterminé au ras du sol le spectre de la Terre serait représenté par une courbe de Planck particulière qui correspondrait à une vraie température moyenne ou à ce qui s’en approcherait le plus, mais à cause des GES ce spectre est représenté par une courbe irrégulière marquée par de nombreuses indentations correspondant aux bandes d’absorption de ces GES. Il est toutefois facile de remonter à partir de ce spectre irrégulier à la courbe de Planck théorique en remarquant que la surface sous celle-ci doit être égale à la surface sous le spectre mesuré puisque les deux représentent la même énergie rayonnée.

Cette approche permettrait une mesure précise et non contestable de la température qui ne pourrait plus offrir matière à discussion. Elle permet également d’expliquer l’effet de serre de particulièrement simple. Partons pour cela de la courbe de Planck de la terre en l’absence de GES, puis introduisons un gaz de serre qui absorberait par exemple 50 % de la bande de fréquences à laquelle il réagit. Le spectre serait donc amputé d’une partie de sa surface. Nous nous plaçons dans le cas où l’énergie absorbée par la Terre ne change pas, c’est-à-dire à intensité solaire et albédo constant. L’équilibre thermique exige que la Terre réémette toute l’énergie qu’elle reçoit. C’est ce qu’elle faisait avant l’introduction du gaz de serre. Mais maintenant le spectre est amputé et sa surface ne correspond plus à l’énergie absorbée. Pour rétablir cet équilibre la courbe de Planck de la Terre doit se déplacer vers la gauche pour que sa surface augmente, et ce déplacement correspond à une élévation de température.
Qu’est devenue l’énergie absorbée par le GES ? C’est bien entendu elle qui a réchauffé la Terre. De quelle façon ? Il n’existe que deux modes de transfert de chaleur, les radiations et la conduction. Les radiations, typiquement les radiations infrarouges, sont des vecteurs de transmission très sélectifs. Ils agissent en excitant les molécules des corps qui les reçoivent à condition que leur fréquence corresponde à une fréquence de résonnance de ces molécules, autrement ils sont sans effet. La conduction est un phénomène complétement différent : elle correspond à la transmission par chocs de l’énergie des molécules de GES excitées à des molécules voisines. Les molécules excitées peuvent revenir spontanément à leur niveau normal en réémettant une radiation exactement semblable en fréquence et intensité à celle qui les a excitées. Mais en pratique la conduction est très largement prééminente.
Ce raisonnement a l’intérêt de conduire à une première conclusion importante, c’est qu’à énergie solaire constante (nous négligeons la possibilité de réchauffement d’origine tellurique qui est insignifiante ) un réchauffement ne peut avoir que deux origines, soit une réduction de l’albédo, soit une augmentation de l’effet de serre. 

Supposons en effet qu’un phénomène autre que les deux mentionnés ci-dessus entraine un réchauffement de la Terre. Celle-ci va en conséquence rayonner plus d’énergie qu’elle n’en reçoit et se refroidir par auto régulation. Ceci bien sûr n’exclue pas que des phénomènes internes à l‘atmosphère provoque un réchauffement, mais ils ne peuvent pas le faire sans passer par la médiation d’une diminution de l’albédo ou une augmentation de l’effet de serre.
Une autre conclusion importante s’impose également. Que se passe-t-il si on augmente la quantité de GES. Bien entendu l’absorption augment en conséquence. Jusqu’où ? Jusqu’à ce qu’elle soit totale. A ce moment, qui correspond à la saturation de l’effet de serre de ce gaz, toute l’énergie irradiée par la Terre dans la bande de fréquences concernée lui est restituée en totalité. On ne peut pas aller plus loin et on peut à partir de ce moment ajouter autant de ce GES que l’on veut sans que cela ait la moindre influence sur la température, à moins que cet excédent de gaz ne provoque une réduction de l’albédo ou un accroissement de l’effet de serre d’un autre gaz. Cette considération est importante car c’est le cas du CO² dont l’effet de serre est saturé. Contrairement à la vulgate actuelle on peut en ajouter autant qu’on veut sans que cela ait la moindre influence sur la température. Pour prétendre que le CO² malgré la saturation aurait un effet il faudrait prouver que d’une façon ou d’une autre il induirait une diminution de l’albédo ou exercerait sur un autre gaz comme la vapeur d’eau une rétroaction supérieure à celle que l’on pourrait déjà lui imputer. Aucun mécanisme connu ne permet actuellement de penser que cela puisse être le cas.

Le désir quasiment religieux de tenir le CO² responsable d’un réchauffement catastrophique malgré la saturation de son effet de serre ne s’est manifesté à ma connaissance que par l’élaboration d’une thèse fantaisiste dans laquelle interviendrait une soi-disant altitude d’émission. Elle accumule tant d’erreurs et de contradictions internes qu’elle ne mériterait pas d’être citée ici si elle n’était le dernier rempart auquel se raccrochent désespérément tous ceux qui veulent à tout prix condamner à travers le CO² anthropique le développement industriel et économique qu’ils considèrent comme conduisant inévitablement le monde à sa perte.

Cet article n’a pas pour objet de nier ou de défendre la réalité du réchauffement climatique. IL se limite à démontrer que le CO² était « hors jeu » . Après c’est une question d’opinion et de croyance et un débat lequel l’idéologie a chassé la science.
Si vous voulez en savoir plus je vous invite à visionner mes vidéos « accusé CO² levez-vous ! dans lesquelles je détaille en termes scientifiques rigoureux le théme exposé ci-dessus.
Une approche globale thermodynamique de l’effet de serre
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.63/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

53 réactions à cet article    


  • JC_Lavau JC_Lavau 22 juillet 2017 17:02

    Et l’albedo de la couverture nuageuse ?

    Le GIEC a soigneusement éliminé cette variable de ses « modèles ».

    • La mouche du coche La mouche du coche 23 juillet 2017 08:40

      l’auteur « le problème est compliqué du fait que le spectre se mesure dans l’espace »

      .
      Je ne vois pas le problème puisque les américains sont allés sur la lune (et sur Mars ! smiley ), il ne devrait pas leur être compliqué d’envoyer un satellite un peu loin qui se retournerait et mesurerait le spectre de la terre. Pourquoi ne le font-ils pas ? Suivez mon regard. smiley

    • popov 23 juillet 2017 11:41

      @JC_Lavau


      Bonjour

      Le GIEC a soigneusement éliminé cette variable de ses « modèles ».

      Ils vous diront qu’il y a des nuages noirs.

    • JL JL 23 juillet 2017 10:08

      ’’Cet article n’a pas pour objet de nier ou de défendre la réalité du réchauffement climatique. IL se limite à démontrer que le CO² était « hors jeu »’’

       
      Ce n’est pas en effet, le CO² qui est responsable de la diminution de l’albédo donc du réchauffement constaté, mais la pollution : les glaciers et banquises fondent tout simplement parce qu’ils sont recouverts de suies noires. Ces suies noires proviennent essentiellement des transports maritimes qui utilisent des huiles extrêmement polluantes.
       
      Au contraire de la vapeur d’eau qui est un GES dynamique, le CO² est un GES inerte. A ce titre, il est co-responsable avec la pollution, des perturbations climatiques qui s’ensuivent.
       
      Rien de nouveau sous le soleil : les responsables qui profitent du crime nous mentent.

       
       
      Ces deux articles sont cités ici pour la qualité des débats qu’ils ont suscités.

      • JL JL 23 juillet 2017 10:41
        Il semble que le vent soit en train de tourner au grand dam des réchauffistes malhonnêtes et au détriment de leurs idiots utiles.

        En effet, dans « Sciences et vie » de novembre 2010, la thèse d’un RCA qui serait dû pour l’essentiel à un excès de CO2 est battue en brèche dans les publications scientifiques et de vulgarisation. Il y est clairement dit que les suies et les gaz CFC, HCFC, NOx sont beaucoup plus préoccupants. 

        D’une part, si le CO2 à faible dose n’est pas dangereux pour l’homme, il n’en est pas de même pour les autres polluants cités dont particulièrement les suies responsables du décès de millions de terriens. D’autre part, parce que l’effet dit de serre est bien plus conséquent pour nombre de pollutions émises que n’est le CO2. Enfin, les suies sont directement responsables de la fonte des neiges, des glaciers et de la banquise. L’Antarctique n’en souffre pas pour la bonne raison qu’il est protégé des activités humaines par des conventions internationales.

        Pour ce qui concerne l’effet des suies : « Un kg de ces suies suffirait à noircir les Alpes » (Tami Bond, cité par S. et V.). 8 millions de tonnes par an de suies sont émises dans la basse atmosphère, soit un kg pour 150 km2 terrestres ! 500 kg pour les Alpes ! Soit des centaines de fois plus qu’il n’en faut pour noircir tout ! Certes, une grande partie des suies est émise sur les océans, aux bords de ceux-ci et sur les centres urbain et industriels : et ce qui est déversé sur les océans n’est pas sans effet, ni sur la météo ni sur le climat, c’est une litote !

        La thèse du CO2 responsable du RCA n’est plus soutenue que par les imbéciles et les lobbyistes qui ont plus à perdre que ce qu’ils avouent. Et c’est le moins que l’on puisse dire.

      • popov 23 juillet 2017 11:38

        @JL


        Vous soulevez un point important : les suies industrielles (ou volcaniques). 

        En suspension dans l’atmosphère, elles bloquent une partie du rayonnement solaire et produisent un refroidissement. 

        Déposées sur les glaciers, elles accélèrent leur fonte. Toute réduction de la surface des glaciers diminue l’albédo et contribue au réchauffement. 

        Déposées dans les poumons, elles produisent des cancers.

      • Homme de Boutx Homme de Boutx 25 juillet 2017 21:42

        @JL
         « Un kg de ces suies suffirait à noircir les Alpes » 

        Un nuage, c’est moins de 0,5g d’eau/m3 avec, par exemple, des gouttes de 15 µm de diamètre c’est 283 millions de gouttes qui présentent de surface efficace de 0,20 m2, formant un écran total sur 20 m de hauteur de nuages (interceptant 100% du rayonnement) et 4 m2 de surface d’échange avec l’air environnant (convection, conduction, ).

        en fait difficile de nier le réchauffement basé sur des millions de mesures de température annuelle... mais les causes sont dans la nature.. les nano particules !


      • popov 23 juillet 2017 11:32

        @Bonnamy


        Bonjour. Enfin un article informant.

        Auriez-vous une référence (en ligne et, de préférence gratuite) sur la façon de calculer la quantité de CO2 nécessaire pour atteindre le point de saturation ?

        • popov 23 juillet 2017 12:38

          @Bonnamy


          Je retire ma question. Je viens de voir vos vidéos. 

          On arrive à la conclusion que le CO2 ne peut bloquer plus d’énergie qu’il n’en bloque actuellement non par calculs, mais par observation de la courbe spectrale du rayonnement thermique de la terre mesurée dans l’espace. C’est encore mieux !

        • Le421 Le421 23 juillet 2017 17:27

          Tss tss tss !
          Que des menteries !!
          Le réchauffement climatique est une imposture inventée par les chinois pour emmerder les ricains !!
          Et les sacs plastiques dans la mer, c’est de la faute aux morues qui s’en servent pour faire les courses chez Petit Navire !!  smiley


          • Carte Senior Carte Senior 29 juillet 2017 15:12
            @Le421

            Ça c’est facile !...
            Il est vrai que c’est un vrai problème, et plus globalement celui de nos déchets non recyclables, non biodégradables.

          • sls0 sls0 23 juillet 2017 19:02

            8/20 pour l’exercice, n’a pas fait attention en cours et ne prend que les paramètres qui l’intéressent.


            • JC_Lavau JC_Lavau 23 juillet 2017 20:36

              @sls0. Wi ! Bonnamy aurait dû suivre l’exemple moral donné par l’Intergovernmental Pack of Carbocentric Crooks (Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, en français) :
              Ils ont truandé les relevés de température néozélandais et les météorologues néozélandais ont protesté.

              Ils ont truandé les relevés de température russes et les météorologues russes ont protesté.
              Ils ont truandé les relevés de température scandinaves et les météorologues scandinaves ont protesté.
              Ils ont truandé les relevés de température US, en remontant les températures rurales pour les conformer aux bulles thermiques des villes et banlieues et les météorologues U.S. ont protesté.

              Chaque année ils truandent les relevés de température du passé, pour les rendre conformes aux prophéties de leur modèle...

              Leur « exemple est une science pour les autres » ! (A.S. Pouchkine).

            • sls0 sls0 23 juillet 2017 23:46

              @JC_Lavau
              Je suppose que vous avez des preuves de ces protestations ou falsifications.

              Pour que des protestations soient valident il vaut qu’elles viennent d’une majorité et non de la part de quelques aigris ou spécialistes du gratin dauphinois.

            • JC_Lavau JC_Lavau 24 juillet 2017 00:38

              @sls0. La vie est brève, et je m’occupe de bien autre chose à présent que des fraudes systématiques par l’église Intergouvernementale.


              En d’autres temps : Gang Intergouvernemental d’Escrocs Carbocentristes, et fraude à l’évolution climatique :
              http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?board=30.0
              Consulter toujours Jacques Duran :

              Je rappelle qu’en 2014 j’ai donné ici plusieurs exemples des fraudes systématiques sous ordres, par des scientifiques naïfs mais sous chantages.

            • baldis30 24 juillet 2017 09:49

              @JC_Lavau
              bonjour,

              le truandage avait pour but de faire coller les données avec des conclusions PREETABLIES.

              Il y a un point qui n’est pas évoqué c’est que « l’effet de serre » résulte d’un article d’Arrhenius d’il y a plus d’un siècle .... lequel article fut fortement contestée de son temps.

              Il y a une raison majeure à cela : ce sont les limites géométriques du phénomène ... Qui n’a pas intégré des équa.diff dont les solutions dépendent des conditions géométriques ou physiques aux limites ...

              Aller expliquer cela à un zénarque ... impossible ...


            • sls0 sls0 24 juillet 2017 16:46

              @JC_Lavau
              Le premier lien un forum (votre forum personnel) où le maximum de commentaires est 17 en 7 ans. Il sert surtout de support à vos aigreurs. Si on enlève vos écrit c’est 95% du texte qui disparait.

               Ca me fais penser à la méthode créationniste dont les arguments tourne autour de leurs croyances.
              Jacques Duran du second lien est directeur d’étude c’est un scientifique.
              J’avais pris l’exemple du gratin dauphinois qui se trouve assez éloigné de la climatologie.
              L’effet Jahn-Teller c’est de la physique mais se trouve aussi assez éloigné de la climatologie.
              Ces deux liens n’ont aucun lien avec ce que je vous avais demandé au sujet de la preuve de falsification des relevés de température.

            • JC_Lavau JC_Lavau 24 juillet 2017 18:10

              @sls0. Je viens de te répondre que les références des sources ont été portées par écrit sur ce forum là quand c’était d’actualité. Et que j’ai autre chose à faire de nos jours. Une fois qu’on sait que l’IPCC est payé pour frauder et mentir aux peuples, on le sait et le débat est clos depuis pas mal d’années.


            • sls0 sls0 25 juillet 2017 14:31

              @JC_Lavau
              Une fois que l’on sait ou une fois que l’on croit ?

              Toujours rien en support pour valider vos affirmations quant à la falsification ?
              Renvoyer sur votre forum très peu fréquenté où vous faites surtout étallage de vos rancoeurs ne font pas avancerla chose.
              Vous connaissez la méthode scientifique, essayez de l’appliquer à vos affirmations, pour l’instant c’est du niveau de la croyance.

            • joletaxi 25 juillet 2017 15:10

              @sls0

              il n’y a pire sourd que celui qui ne veut entendre

              faites une petite recherche sur la station de Darwin en Australie par exemple,

              le plus marrant c’est que le BOM tentait de se justifier en prétextant d’appliquer les méthodes utilisées partout dans le monde,

              les exemples pullulent, faut vraiment ne pas avoir cherché pour douter de la réalité des incertitudes sur les graphiques qui servent à effrayer Mme Michu

              comme par hasard, et comme cela devenait gênant, ils en ont mis une petit couche sur les mesures satellites, question de faire vivre a fable


            • JC_Lavau JC_Lavau 25 juillet 2017 15:33

              @sls0. Tu as déjà oublié que j’ai déjà fait tomber un autre escroc international ?
              http://impostures.deontologic.org/index.php?board=24.0
              http://impostures.deontologic.org/index.php?board=26.0 
              Pour faire tomber l’IPCC-GIEC, escroc planétaire au service de comploteurs planétaires, cela prendra un peu plus de temps : depuis 1971, ses maîtres-marionnettistes ont eu le temps de mouiller jusqu’aux sourcils des milliers de complices naïfs. 
              Le GIEC-IPCC tombera à son tour. Ce sera plus difficile et plus long, mais les preuves abondent déjà amplement.


            • sls0 sls0 27 juillet 2017 04:00

              @joletaxi
              J’ai fait la petite recherche.

              Je dirais plutôt une recherche qui a pris du temps.
              Des valeurs modifiées j’en ai enfin trouvé sur le site global-climat.com.
              Une fois mis sur un graphique l’avant et l’après c’est avec une loupe qu’on le voit.
              Il y a une discussion très intéressante entre réchauffiste et non-réchauffiste.
              Ca reste courtois et chacun donne ses arguments.
              Je vous invite à suivre les commentaires, on ne vas pas refaire un débat il y a déjà eu lieu et par des personnes qui maitrisent mieux le sujet que vous et moi.

              @J-C Lavau
              Encore une fois un lien sur votre forum où vous êtes le principal rédacteur, la plus grosse discussion c’est 17 commentaires en 7 ans, il est mort votre site.
              Ce forum ne sert que pour remettre une couche à vos affirmations, laver votre linge sale et faire plaisir à votre égo.

            • sls0 sls0 27 juillet 2017 04:31

              @joletaxi
              Au fait : malgré que j’apprécie la lecture d’un rapport du GIEC, je ne sens pas un esprit partisan, c’est la démarche scientifique et le fait que j’apprends des choses qui m’intéresse.

              Grâce à vous je suis tombé sur le site global-climat, j’y ai appris des choses et je l’ai trouvé intéressant.
              Du coup je me suis abonné, c’est grâce à vous et je vous en remercie.
              Je ne serai toujours pas partisan mais apprenant.

              Avec Grimaut pareil, maintenant je suis destinataire des parutions du centre d’égyptologie français, je ne pensais pas que c’était aussi passionnant et bien loin de l’idée qu’on s’en fait. J’apprends et c’est le pied, j’aime quand ça bouscule certaines de mes idées préconçues.

              Au sujet du réchauffement c’est pareil, j’attends qu’un anti-réchauffement sorte des arguments valables pour bousculer. Pour l’instant c’est pas cas et le GIEC malgré ses imperfections tient mieux la route et fait consensus à 90% parmi les climatologues et ça me suffit.
              J’apprécie le professeur Tournesol dans Tintin, dans la vie de tout les jours déjà moins. Leurs idées ou arguments sont repris par des opposants congénitaux, grand bien leur fasse. Rien n’oblige à les suivre. Je suis au courant qu’il y a eu des complots et qu’il doit en avoir mais c’est pas une raison pour en voir partout.

            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 08:59

              @sls0. Le petit singe avec les mains sur les yeux :

              Climategate. Fraude sur les températures néo-zélandaises...http://www.objectifliberte.fr/2009/11/explosif-les-ordinateurs-du-hadley-center-pirates.html : révélation de l’affaire.
              http://www.objectifliberte.fr/2009/11/climategate-2-nouvelles-revelations.html : Analyse plus complètes des mails
              http://www.objectifliberte.fr/2009/11/climategate-3.html : réaction des médias et lignes de défense des scientifiques incriminés par les mails)
              http://www.paperblog.fr/2565983/climategate-4-nouveaux-elements-nouvelles-fraudes-mises-a-jour-nausee-chez-certains-scientifiques/ :
              ClimateGate 4 : nouveaux éléments, nouvelles fraudes mises à jour, nausée chez certains scientifiques
              Publié le 29 novembre 2009 par Objectifliberte.
              http://www.objectifliberte.fr/2009/11/climategate-4.html

            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 09:01

              @sls0. 

              Sur le site danois Hide the decline on trouve ceci :

              http://hidethedecline.eu/pages/posts/scandinavian-temperatures-ipccacutes—scandinavia-gate—127.php?id=127

              Le professeur suédois Wibjorn Karlen a mis en évidence des anomalies entre températures mesurées et températures « ajustées » par le CRU et retenues par le GIEC pour la Scandinavie.

              ...


            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 09:10

              @sls0. 

              Truandage des relevés de températures U.S. :
              Le rapport WEGMAN est ici. Il établit les erreurs de méthodologie 
              statistiques et décrit avec précision le clanisme du petit groupe de 
              climatologues qui a rendu inopérant leur détection par le comité de 
              relecture. 

              http://republicans.energycommerce.house.gov/108/home/07142006_Wegman_Report .pdf

              La justice britannique a établi que le Dr. Jones de l’université d’Anglia 
              avait délibérément violé la loi sur la liberté d’accès aux documents.


              http://www.uea.ac.uk/mac/comm/media/press/CRUstatements/ICO+response+to+UEA

              Les preuves des tentatives réussies d’obstruction systématique du petit 
              clan de climatologues réchauffistes sont dans les emails (dont 
              l’authenticité a été reconnue) de l’archive FOIA, ici :
              http://www.eastangliaemails.com/index.php 

              Ces messages établissent la réalité des autres points évoqués plus haut.

              Ma conclusion : Un petit groupe d’idéologues a tenté de faire passer leur 
              vision militante pour une vérité scientifique. Cela a assez bien réussi 
              au début. Mais leurs exagérations ont fini par attirer l’attention de 
              scientifiques d’autres disciplines, certains financés par des groupes de 
              pression opposés, d’autres plus indépendants. Pour se protéger, le petit 
              clan des climatologues en question a choisi (voir les emails) de 
              discréditer systématiquement ses opposants, a tenté de leur interdire, 
              avec un certain succès, l’accès à la publication dans les revues 
              scientifiques. La même équipe a refusé de publier les données qui 
              auraient pu permettre de valider ses travaux et a entrepris de mettre en 
              oeuvre des corrections sur les données pour les arranger (voir le fichier 
              HARRY_README dans l’archive FOIA). 

              Voir aussi ici pour un des multiples exemples d’ajustement abusif des 
              données.
              http://kenskingdom.wordpress.com/2010/02/05/giss-manipulates-climate-data-in-mackay/

            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 09:25

              @sls0. http://deonto-ethics.org/impostures/index.php?topic=316.0En 2013, les marmottes alpines souffrent du refroidissement climatique.
              Reportage : http://www.beneluxnaturephoto.net/forumf/index.php/topic,146269.0.html

              Ce n’est pas nouveau : à Pentecôte 1970, autour du refuge Prariond, là aussi les marmottes s’éveillaient dans une vallée de l’Isère complètement enneigée, où il fallait creuser profond pour trouver un peu d’herbe.

              Qu’à cela ne tienne, pour se faire payer ses vacances à la montagne par le contribuable, il n’y a qu’à raconter que « les marmottes alpines souffrent du réchauffement climatique »...

              http://projetmarmottealpine.org/2012/12/03/les-marmottes-alpines-souffrent-du-changement-climatique-2/
              http://projetmarmottealpine.files.wordpress.com/2012/12/tafani2012.pdf

              Ce qu’il y a de bien avec Marion Tafani, c’est que dès la première phrase de sa page perso, elle avoue son opportunisme politique :
              http://projetmarmottealpine.org/marion-tafani/ :
              Citation de : Marion Tafani

              De nos jours il est difficile de passer à coté de la thématique des changements climatiques.Bah wi, si on veut avoir des crédits, il faut raconter à la bureaucratie des histoires de « changements climatiques », question de conjoncture politique...
              C’est comme ça qu’on peut se faire payer ses vacances à la montagne dans un cadre grandiose (la Grande Sassière), aux frais du contribuable.

              http://projetmarmottealpine.org/2013/03/22/participez-au-marmothon/
              http://fr.ulule.com/marmothon/
              http://projetmarmottealpine.org/changement-climatique/
              http://projetmarmottealpine.files.wordpress.com/2012/12/tafani2012.pdf

              Cela au moment où tous les randonneurs alpins et pyrénéens se lamentent que la montagne garde son manteau d’hiver, et refuse de laisser place au printemps.

              Et que l’une d’entre eux, incapable de prévoir qu’il fallait un piolet pour traverser en sécurité des prairies pentues encore fort enneigées en avril, incapable d’enrayer sa chute sur névé, a été dévorée par les vautours en deux heures.
              http://www.larepubliquedespyrenees.fr/2013/05/04/tuee-en-montagne-elle-a-ete-devoree-par-les-vautours,1129663.php
              http://www.kairn.com/fr/milieu-montagne/88784/les-vautours-s-attaquent-au-corps-d-une-accidentee-en-montagne-dans-les-pyrenees-atlantiques.html
              Remarquez, l’ONERC, « Observatoire National sur les Effets du Réchauffement Climatique » sait s’adapter à la fin de la fluctuation en réchauffement : ils ont soigneusement stoppé leurs enregistrements en 2009. Silence radio sur les enneigements 2010, 2011, 2012 et 2013...
              http://onerc.developpement-durable.gouv.fr/fr/indicateur/les-hivers-au-col-de-porte-massif-de-la-chartreuse-isere

              Hyargh ! Hyargh ! Hyargh ! Hyargh !
              Voilà qui est duper le public en professionnels de la fraude,
              aux frais du contribuable.

              D’ailleurs n’oublions pas que Michel Barnier, référence scientifique s’il en fut, vous a affirmé que les tremblements de Terre viennent du « réchauffement climatique » :
              http://www.youtube.com/watch?v=tXV-o5iI3rg&feature=related

              D’autres courtisans ont prédit que le « réchauffement climatique » provoquerait des éruptions volcaniques :
              http://www.actualites-news-environnement.com/23401-rechauffement-climatique-volcans-islandais.html
              http://www.developpementdurable.com/environnement/2010/04/A4604/eruption-volcanique-un-phenomene-amplifie-par-le-rechauffement-climatique.html
              http://www.laterredufutur.com/html/modules.php?name=News&file=article&sid=327

              Un sottisier illimité...


            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 10:21

              @sls0 : « consensus à 90% parmi les climatologues ». N’ayant jamais pratiqué la recherche scientifique, sls0 ignore que c’est le ministère qui choisit les domaines de recherches autorisés.

              Ou alors il faut trouver des crédits ailleurs, dans le privé. Par exemple à la John Templeton Foundation pour la scienligion à Staune. 
              Le C.R.U., embryon du futur IPCC a été financé par des compagnies pétrolières : Shell, BP, Rockefeller. Maggie ne l’arrosé d’argent public que 17 ans plus tard.

              Par exemple, la royale catastrophe est très capable de faire financer par l’argent du contribuable une étude « démontrant » que sa « route solaire », c’est vachement bien. Il suffit d’avoir le pognon, pour corrompre tout ceux qui sont corruptibles ou influençables.

              Les marionnettistes sont farpaitement capables de placer des pantins à eux dans toute la presse, audiovisuelle encore plus, et dans les ministères de même. Comment ils ont plantés des pantins à eux aussi au sommet de Météo-France et de l’OMM est plus subtil, le détail de la procédure m’échappe. Mais le résultat est évident.

              Le con-sang-suce de ces « 90% de climatologues » répond parfaitement aux critères de la pseudo-science : total isolement envers tous les résultats obtenus dans les sciences connexes. Ils ont une physique de l’atmosphère privée, qui contredit le restant de la physique. Une physique du rayonnement privée, qui contredit le restant de la physique. Une physiologie végétale privée, un hydrologie privée, une paléoclimatologie privée, une océanographie privée, etc. Et des carrières complètement anormales, en violation des règles de la méritocratie scientifique.

            • sls0 sls0 27 juillet 2017 14:51

              @JC_Lavau
              J’ai commencé à suivre vos liens. Comme d’habitude ça mène sur votre forum fantôme.

              J’ai poursuivi les liens quand même, ça tourne sur un copié/collé d’un même article.
              Vous feriez bien de contrôler vos sources de temps en temps car sur un des blogs on y parle d’une commission d’enquête de députés qui est arrivé à la conclusion que ces retouches étaient quelque chose de normal.
              J’ai 5 mini stations météos dans la sierra pour avoir des chiffres valides et plus précis pour la modélisation d’un rivière en cas de pluies importantes style cyclone.
              Une des stations est souvent en écart de température par rapport aux autres. j’ai contrôlé l’étalonnage est correct.
              Je profite aussi de stations locales et j’ai un aéroport qui est souvent aussi en écart.
              J’en tiens compte et je pourrai modifier les données.
              C’est plus la pluviomètrie qui m’intéresse que la tempétature, j’observe un écart coté température sans plus.
              En Nouvelle Zélande la correction s’est faites suite à un changement de station, il a fallu corriger les relevés antérieurs pour prendre en compte les écarts entre les deux stations pour resté cohérent au niveau historique ou statistique. Ca vous dérange, moi pas. Certainement qu’à l’époque il a fallu prendre en compte les sattelites. C’est une zone de la terre qui est plus froide en regardant les relevés sattelites, il en ont peut être tenu compte. J’écris peut être car je n’ai pas envie de perdre une année à éplucher des chiffres.
              Votre mini buzz de 2009 a fait pschitt, vous le ressortez en 2017 grand bien vous fasse mais une commission d’enquête est passée par là. 
              On fait des observations, on fait des hypothèses qu’on cherche à valider et fait paraitre et on attend les remarques. Ca c’est la méthode scientifique.
              Par esprit contradictoire vous vous opposez aux consensus, vous cherchez le détail sorti de son contexte pour valider vos théories, c’est très loin de la méthode scientifique, ça peut marcher sur un forum comme celui d’Agoravox, ce n’est pas le comité de lecture de la revue Nature.

              Que cherchez vous, le vraisemblable ou avoir toujours raison ?
              Pétez le score de visites de vos différents forums et blogs, et oui le message passe mal, il reste Agoravox.
              Vivant dans un pays hispanique Agoravox me permet d’entretenir mon français et de me tenir au courant hors médias des turpitudes de la vie en France. Un dilettante sans plus qui observe et fait quelques remarques quand il voit de l’incohérence sans plus. Rien à défendre. Comme disait Auguste Renoir « tout ça c’est bien mais ça vaut pas une belle paire de fesses ». 

            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 17:15

              @sls0. Chez ses étudiants aussi, tant qu’ils dépendaient de lui, Michel Laquerbe aussi, et sa « cristallisation à froid des argiles », faisaient consensus. Et pourtant cet escroc est quand même tombé, plus tard, trop tard. Jamais l’usine construite sur ses directives, sur une carrière ouverte sur ses directives dans la région de Qavzin, n’a réussi à produire. Comme tes escrocs préférés, il avait fait des faux en écritures...


              « Par esprit contradictoire vous vous opposez aux consensus ». Celui qui a écrit cela est-il plus sot que malveillant ? Ou plus malveillant que sot ? Quelle est ton opinion à ce sujet ?
              Des qu’on s’en suce totalement idiots, il y en a eu déjà des milliers, démentis depuis.
              J’ai une formation professionnelle que tu n’as pas : je sais trouver les failles dans les idées reçues, et trouver les solutions que personne n’avait encore vues.

              Tes besoins en autothéories (complaisantes), je te mets au défi de les mettre à plat.

            • sls0 sls0 27 juillet 2017 17:48

              @JC_Lavau
              Comme d’habitude vous sortez des détails pour en faire une généralité qui vous arrange.


            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 18:34

              @sls0. Je te rappelle que Michael Mann a refusé de produire au tribunal canadien ses relevés AVANT tripatouillages et falsifications pour produire sa fameuse « crosse de hockey ».

              Jamais dans ta vie tu n’as appris à démonter des escrocs.

            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 18:55

              @JC_Lavau. Oups ! Qazvin.
              Plus exactement dans la plaine au sud de Qazvin.


            • sls0 sls0 27 juillet 2017 23:09

              @JC_Lavau
              Ils l’ont mis en prison j’espère, rétention de preuve c’est grave.

              Comment ? Il n’a pas été mis en prison donc c’est un non événement.

              Sur agoravox je démonte parfois quelques affirmations douteuses mais je ne vais pas jusqu’à penser à l’escroc.
              On a simplement une vision différente, il suffit d’avoir des arguments qui tiennent la route et la méthode scientifique ou zététique sont très efficace.

              7 milliards de personnes sur terre dont une bonne partie connectée.
              Des anti on en trouve à la pelle mais ils n’en restent pas moins une infime minorité, ce n’est pas en criant au scandale, à l’imposture que ça va faire changer les choses. Une minorité bruyante n’en reste pas moins une minorité.
              Des arguments solides peuvent faire changer les choses.
              Pinailler sur quelques détails c’est pas du solide.
              On envoit des sattelites atterrir sur des comètes en se servant encore de calculs newtonniens malgré le problème de Mercure résolu par Einstein.
              On peut se permettre parfois un peu d’approximatif, c’est du détail.
              En tout cas merci pour cette discussion et faisant des recherches sur le sujet je suis tombé sur un site intéressant.
              Je vais approfondir coté Pacifique, je ne regardais que el niño et la niña pour les cyclones, son influence sur le climat est bien plus importante que je le croyais.
              La température descend en dessous de 32° il est temps d’aller se ballader.

            • JC_Lavau JC_Lavau 27 juillet 2017 23:55

              @sls0. Michael Mann perd le procès en diffamation qu’il avait monté.

              Coluche t’avait déjà expliqué : « Ce n’est pas parce qu’ils sont nombreux à avoir tort, qu’ils ont automatiquement raison ! ».

              Le minoritaire doit vérifier trente fois plus que le majoritaire, qui est dispensé par le nombre. C’est lourd, et incontournable.


              Voir Gilles Delaygue, le TD qu’il donnait à ses étudiants lyonnais : 
              Deux fraudes « militantes » bien volontaires.
              Voir aussi ses raisonnements par insultes. Une personne entre en paranoïa ouverte quand elle redoute de voir démasquées ses inavouables, ses impostures par exemple.

            • sls0 sls0 28 juillet 2017 14:11

              @JC_Lavau
              Il a perdu son procès ce qui ne veut pas dire qu’il a été poursuivi pour dissimulation de preuve ce qui était mon propos.

              Coluche avait toujours des bons mots, sa phrase est exacte dans une minorité de cas.
              J’ai survolé le TD par manque de temps je n’ai pas vu d’insultes.
              Quand à la paranoïa, un coup d’oeil sur votre forum et on a plein d’exemples, dans le TD j’en ait pas vu.

              J’ai l’impression que votre conception de la vie déforme assez fort votre vision et vos interprétations.

            • JC_Lavau JC_Lavau 28 juillet 2017 19:23

              @sls0. Je rappelle les deux fraudes dans le TD de Delaygue :

              L’échelle ne permet pas de voir quel mesurande précède chronologiquement l’autre. C’est voulu : la température précède le CO_2 d’environ 800 ans. Or lui prêche ses étudiants pour qu’ils croient que le CO_2 serait causal.
              Il est beaucoup plus difficile de mesurer le CO_2 dans les microbulles, que le pH de l’eau de fonte de ces carottes, avec une micro-électrode. Et ça, qui lui donne les périodes d’éruptions volcaniques majeures, il s’en est généreusement dispensé.
              L’honnête apôtre !

               
               Les insultes de ce gang contre Vincent Courtillot et contre tous les incroyants, j’ai déjà donné tous les liens.

              Tu t’arranges systématiquement pour confirmer les délires reçus et acceptés.
              On attend toujours que tu remettes à plat tes mobiles pour être volontairement trompé.

            • sls0 sls0 29 juillet 2017 16:50

              @JC_Lavau
              Oh, c’est un TD, ce n’est pas une parution.

              C’est pour des élèves pour apprendre à apprendre.
              Il m’est arrivé de préparer des TD, je faisais avec la doc à dispo.
              Il y a déjà un sérieux décalage temporel souvent entre les cours et le présent, les TD d’il y a 5 ans c’est toujours les mêmes.
              A l’école comme à l’université on apprend à apprendre, c’est une base. Ensuite c’est la thèse avec les paires.
              Je fais de l’assistance scolaire, s’il n’y avait que des problèmes d’échelle je serai content.

              Pour les insultes :
              Je réponds au commentaire précédent ce qui m’évite de me disperser d’autant plus que je n’ai pas de message à faire passer.

              Ben oui je n’ai aucun mobile, ok je ne suis pas d’accord avec des gens qui ne sont pas d’accord.
              La méthode scientifique j’apprécie, il se trouve que le consensus qui vous dérange est passé par cette méthode qui me va bien.
              Ce qui ne sont pas d’accord emploient presque la même méthode que les créationnistes que j’apprécie moins.
              Le détail parfois sorti de sont contexte et ensuite en faire une montagne.
              Là vous prenez un TD bien innocent, du procès au Canada, des injures. Vous regardez le volcanisme c’est bien mais il ne faut pas en faire l’arbre qui cache la forêt, oui le SO2 rend acide, le CO2 aussi. Dans quelle proportion je ne sais pas, il y a des pros qui se sont penchés dessus et ça me suffit.
              Plus haut j’avais écrit une phrase d’Auguste Renoir « tout ça c’est bien mais ça ne vaut pas une belle paire de fesses » il se trouve que je réside avec une moyenne d’âge de 23 ans et où la fesse est mise en exergue. Chose bien plus intéressante que de savoir si le rapport du GIEC est fiable à 100%, 80%, 75%, 50% ou moins.
              Allez hop une heure à regarder des minis voir des micros jupes.
              32° et une hygrométrie de 69% explique les tenues et que regarder passer à l’ombre d’un arbre fait que je tourne à 80-100W en métabolisme donc sans d’inconfort thermique.
              C’est très apaisant à l’inverse d’essayer de faire passer ses idées à tout prix.
              Au fait, ça fait combien de temps que vous n’avez plus regardé ou carressé une belles paire de fesses.
              Le maitre zen Ikyu Sogen se servait du support du corps de la femme pour méditer. Auguste Renoir et Ikyu Sogen, deux personnes illustres, suivont leurs conseils et évitons les débats stériles d’arrière garde.

            • JC_Lavau JC_Lavau 29 juillet 2017 21:55

              @sls0. « Le maréchal dit alors « Il faut que la France soit pure ! ». Et aussitôt on vit la racaille sortir de France. »

              C’était le dessinateur qui était chargé de faire comprendre aux enfants qui était « la racaille ».
              C’était comme cela, l’enseignement aux enfants sous Vichy. Ça a tellement changé ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Bonnamy


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès