• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vaccination : halte au chantage

Vaccination : halte au chantage

 

La vaccination anti Covid est-elle un acte solidaire ou une inquiétante opération mercantile ?

PNG

Voici pourquoi nous disons :

“NON à la vaccination Anti Covid 19“

 

• Parce que toute vaccination comporte des risques et n’a jamais montré d’efficacité en période épidémique.

• Parce que les risques de dommages vaccinaux incluent des risques d’handicap irréversible voire des risques mortels. 

• Parce qu’il est illusoire, tant médicalement que logistiquement, de prescrire un médicament universel et indifférencié à la terre entière sans tenir compte de la diversité biologique de chaque individu.

• Parce que l’usage du terme « vaccin » pour une « biotechnologie » innovante est une fraude scientifique qui autorise le contournement abusif des réglementations pharmaceutiques et le non-respect des procédures d’enregistrement des médicaments, permettant ainsi l’organisation d’une phase d’expérimentation sans évaluation préalable.

 • Parce que cette expérimentation est irrespectueuse du code de Nuremberg signé en 1947 et qui « identifie le consentement éclairé comme préalable absolu à la conduite de recherches mettant en jeu des sujets humains » et de la convention d’Oviedo « pour la protection des Droits de l’Homme et de la dignité de l’être humain à l’égard de la Biologie et de la médecine ». 

• Parce que l’obligation vaccinale porte atteinte à nos droits constitutionnels et bafoue la loi spécifiant “qu’aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, ce consentement pouvant être retiré à tout moment. 

• Parce que d’un point de vue juridique, le fait d’introduire un corps étranger contre son gré est qualifiable légalement de viol.

• Parce que la menace associée à la non-vaccination d’interdire toute activité collective, tout déplacement et menaçant de quarantaine, d’isolement contraint voire d’internement relève du chantage et est un abus de pouvoir manifeste.

• Parce que les "pouvoirs" en place sont défaillants, ils nous servent un discours incohérent et en permanente contradiction avec la réalité épidémique.

• Parce que nous ne vivons pas dans la peur, la culpabilité et le mépris des voies alternatives et des professionnels qui les prônent.

Les accusations de « criminels », « irresponsables », « égoïstes », « obscurantistes » formulées à notre encontre par les médias institutionnels sont la projection de l’image des auteurs et des responsables de cette opération qui inversent en permanence le sens des mots et manipulent les statistiques.

 

LOIN D’ÊTRE ÉGOISTE,

LA LIBERTÉ QUE NOUS REVENDIQUONS

EST UNE ATTITUDE LUCIDE ET RESPONSABLE.

 

Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations. European Forum for Vaccine Vigilance 

Infovaccin.fr Efvv.eu

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • JPE 28 janvier 17:17

    Attention  : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d’enrichir cet article. N’hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais


    • Yann Esteveny 29 janvier 09:01

      Message à avatar JPE,

      Je vous remercie du partage de cet article.

      La phrase suivante est particulièrement pertinente :
      "Les accusations de « criminels », « irresponsables », « égoïstes », « obscurantistes » formulées à notre encontre par les médias institutionnels sont la projection de l’image des auteurs et des responsables de cette opération qui inversent en permanence le sens des mots et manipulent les statistiques.« 

      Il est possible d’inclure avec les médias institutionnels, les supporters de ce Régime et bien entendu les inévitables »trolls" qui peuplent les forums de discussion.

      Respectueusement


    • tonimarus45 29 janvier 11:57

      @JPE je suis entierement d’accord avec votre article ,mais censurer n’est pas une bonne chose


    • Adèle Coupechoux 29 janvier 11:59

      @Seul le contenu compte

      dit le censeur....Vous faites sauter les commentaires qui vous déplaisent ?


    • Un médecin ami m’a clairement dit : surtout ne te vaccine pas. Ce n’est pas un vaccin mais une soi-disant thérapie dont on ne connaît absolument pas les effets secondaire..Et d’autres pandémies suivront. La presse a une trouille monumentale car elle se sait responsable. Alors on tente de calmer la colère des individus...qui risquent un jour de voir clair et retourner contre eux...Qui sont derrière les avancées sociétales, le transhumanisme et les reste : EUX...., Ils le savent. Maintenant ils commencent à sortir des articles de Jean-Pierre Lebrun : L’IMMONDE SANS LIMITE. Bien sûr qu’ils savent pour les réseaux de pédophilie.... LA TROUILLE. On le sait, tous les journalistes sont de gauche,...Enfin presque. Je le sais puisque un certain temps j’en fus aussi. 


      • C’est votre droit d’être un cobaye. De toutes façons, le « vaccin » est SENSE vous protéger. Pas les autres... 


      • Francis, agnotologue Francis 29 janvier 09:21

        @Seul le contenu compte
         
         ’’Le pire reste que c’est vous qui allez y passer les premiers, avec ou sans vaccin... ’’

         Vous pourriez développer cette idée aussi originale que sibylline ?


      • Je vais clarifier mon point de vue. Mais c’est le mien. Je crois au vaccin, dans le cas du Tétanos, de la variole,...pour la grippe, un peu moins... Mais le Covid sort pour moi du cadre classique des maladies. Autrement dit : il fait sens. Comme le disait Jung : Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles. et donc, si on ne change pas le fond (Malaise total dans la société à tous les points de vue,...éthiques, générationnel, éducatif, culturel,.....), nous ne viendrons pas à bout de ce qui est simplement un signal. On se rassurera un moment en pensant que le vaccin est utile. Et paf, voilà qu’un autre plus fort encore surgit. Prenons l’exemple d’une femme qui souffre de problème médical récurrent. elle soigne (les médicaments sont là pour cela), mais paf, cela revient. Jusqu’au jour où le médecin pratiquant correctement son travail, lui demand comment va sa vie, son couple. Et la femme de tout déballer... Et le médecin de dire : voilà la cause de vos symptôme. La femme qui sent venir la mort, décide de réagir et fait ses valise. Et comme par enchantement, la maladie disparaît... C’est la Cas avec le Covid. A tourner dans une cage après un traitement sans s’attaquer aux cause réelles.. Alors, moi, j’ai décidé de ne pas rentrer dans la danse....mortifère...


      • Francis, agnotologue Francis 29 janvier 13:14

        @Francis
         
         non, il ne peut pas développer. C’est le signe que le contenu de sa phrase est vide de sens. Comme le reste de ses interventions qui n’ont pas leur place ici.
         
        Par exemple : ’’ (à Mélusine ) Ton ami n’est pas plus médecin que moi.’’
         
        Qu’en sait-il, cet insolent ? Contrairement à ce que ce troll affirme, des tas de médecins ont démontré que ce n’est pas un vaccin mais une soi-disant thérapie dont on ne connaît absolument pas les effets secondaires.

         
        Ce que BigPharma se propose de nous injecter n’est ni un vaccin ni une thérapie génique, c’est une sorte de potion qui pervertit du principe l’homéopathique : soigner le mal par le mal, mais à doses de cheval !
         
        Je le vois comme un aveu d’échec des vaccinations classiques mais, au contraire d’une amende honorable, c’est une récupération infâme : piquer un maximum de personnes saines et altérer encore plus sûrement leur systèmes immunitaires au motif de sauver des personnes immunodéprimées.
         
        .


      • Francis, agnotologue Francis 30 janvier 10:10

        Décidément
         
        @Seul le contenu compte récidive ses menaces sybillines.
         
        Qu’on en juge :
         
        ici : ’’ (@Mélusine ou la Robe de Saphir) Le pire reste que c’est vous qui allez y passer les premiers, avec ou sans vaccin...’’
         
         
        Et là : ’’(@Opposition contrôlée) Fort heureusement, vous n’êtes plus très nombreux et allez bientôt disparaître avec vos niaiseries religieuses obscurantistes.’’
         
         
        Qui est l’avatar Seul le contenu compte ?
         
        Et de quoi nous menace-t-il ?


      • Jeekes Jeekes 28 janvier 17:35

        ’’La vaccination anti Covid est-elle un acte solidaire ou une inquiétante opération mercantile ?’’

         

        La réponse est dans la question.

        Et ce n’est pas la première hypothèse qui est la bonne !

         

        Ceci dit, bon courage. La Team va bientôt déferler pour vous pourrir... 

         


        • SPQR audacieux complotiste chasseur de complot SPQR Sono Pazzi Questi Romani 28 janvier 19:54

          NON au confinement. Laissez. Les médecins prescrire.......


          • JOSKAM 28 janvier 22:11

            @ Seul le contenu compte

            Certains nous disent : « C’est la campagne de vaccination de l’OMS contre la variole entamée à la fin des années 1960, qui a permis de l’éradiquer au début des années 1980 grâce à l’immunité collective atteinte. » Il est exact que la transmission du virus de la variole ne se faisait que pendant la phase éruptive de la maladie. Cette phase débutait environ 2 jours après le début de la fièvre (donc pas de contamination pendant l’incubation). En conséquence, une personne contaminée mais immunisée ne transmettait pas le virus. On pouvait donc penser qu’il serait possible d’éradiquer le virus par une vaccination systématique, généralisée et obligatoire. Il est vrai que ce fut pensé et mis en œuvre mais cela a échoué.
            La variole fut en définitive vaincue, après de nombreuses vicissitudes, par la recherche active des malades, leur isolement, l’identification des contacts et leur isolement.
            Vous trouverez une description et analyse de ces faits dans ces articles
            https://www.aimsib.org/2019/12/22/eradication-de-la-variole-les-grandes-manoeuvres-ont-commence/
            https://www.aimsib.org/2020/05/10/eradication-de-la-variole-la-desastreuse-vaccination-des-sujets-contacts/
            https://www.aimsib.org/2020/09/06/vaccinez-les-tous-confinez-les-ensemble-le-triste-exemple-de-1974/

            Et aussi dans cette analyse d’une communication poster au congrès SFSP-ADELF de Bordeaux les 17-19 octobre 2013 :
            http://questionvaccins.canalblog.com/archives/2013/10/16/28149160.html


            Bonne lecture !


            • Trelawney Trelawney 29 janvier 11:15

              @Seul le contenu compte

              Exprimer votre pensée dans un site aussi complotiste qu’est Agoravox et vous allez au-devant des ennuis. Ils en sont encore à la terre plate.
              Plus sérieusement voici mon expérience en matière de vaccins :

              • Coqueluche fait quand j’étais nourrisson
              • BCG contre la tuberculose fait quand j’étais enfants
              • Fièvre jaune, Hépatite A et B, Typhus et fièvre typhoïde, Rage, fait quand j’étais militaire ainsi que le TABDT
              • Essai de vaccin contre le paludisme (cobaye) fait quand j’étais militaire.  Je n’ai pas le paludisme malgré quelques péripéties en Afrique (Congo, Tchad, Cote d’Ivoire, Centrafrique, Somalie)
              • Tétanos plus les rappels fait quand j’étais adulte
              • Grippe fait tous les ans

              Et j’en oublie certains. A aujourd’hui je suis toujours vivant. Et sur la liste pour le vaccin contre le Covid (mais il n’y a plus de dose pour le moment.

              La médecine allopathique a ses limites pour certaine maladie, mais elle est vraiment très forte dans la prévention des maladies par vaccination à grande échelle. Certaine maladie infectieuses ont d’ailleurs disparu de la planète grâce à la vaccination


            • I.A. 29 janvier 10:26

              Ce texte est bienvenu.

              S’il y avait un vaccin contre la connerie, certains ici devraient s’en faire injecter une triple dose... quel qu’en soit le contenu  !


              • Adèle Coupechoux 29 janvier 10:47

                @I.A.

                S’il y avait un vaccin contre la connerie,


                Contre la connerie et le totalitarisme !


              • Trelawney Trelawney 29 janvier 11:18

                @Adèle Coupechoux
                Parce que c’est faire preuve d’anti-totalitarisme que de ne pas se faire vacciner ?


              • Adèle Coupechoux 29 janvier 12:11

                @Trelawney

                Essayez de la faire à l’endroit, vous y verrez plus clair...Allez, je vous aide : rendre cette vaccination obligatoire...Tout comme l’interdire relève du totalitaire.
                Le contexte ne vous alerte pas ??? Sans doute n’êtes-vous pas impacté ?


              • Trelawney Trelawney 30 janvier 12:07

                @Adèle Coupechoux
                Essayez seulement de ne pas réfléchir à l’envers :
                Lors de maladies contagieuses, la vaccination n’a d’effet que si 70 à 80% de la population est vacciné (ex variole, poliomélyte). Jusqu’à ce quorum atteint, le pays doit se préserver contre la contagion (confinement, couvre feu, limitation des déplacements, etc). Le choix est à ce niveau.


              • Adèle Coupechoux 29 janvier 10:40

                Chantage, c’est tout à fait ça, c’est vraiment le mot approprié.

                Merci pour l’information concernant la Ligue Nationale pour la Liberté des Vaccinations.


                • sirocco sirocco 29 janvier 10:56

                  Rappelons que 2 médecins périgourdins qui s’étaient fait vacciner (sans doute par le Pfizer) il y a quelques jours contre le Covid ont développé la maladie.

                  Les faits ont été rapportés hier par les médias locaux de Nouvelle Aquitaine (notamment le JT 12-13 de France 3).

                   

                  La femme, médecin ORL, a été assez sérieusement atteinte puisqu’elle a perdu le goût et l’odorat.

                   

                  On attend impatiemment que le grand scientifique « Seul le contenu compte » vienne nous expliquer l’utilité d’un « vaccin » (je choisis d’utiliser ce terme pour ne pas provoquer de réactions incontrôlées de sa part) qui n’empêche pas de développer la maladie contre laquelle il est censé protéger.

                  Parce que c’est quand même un peu fort, hein, même si en fin de compte ça ne surprend pas les « complotistes »...


                  • Corrigé : Je vais clarifier mon point de vue. Mais c’est le mien. Je crois au vaccin, dans le cas du Tétanos, de la variole,...pour la grippe, un peu moins... Mais le Covid sort pour moi du cadre classique des maladies. Autrement dit : il fait sens. Comme le disait Jung : Les crises, les bouleversements et la maladie ne surgissent pas par hasard. Ils nous servent d’indicateurs pour rectifier une trajectoire, explorer de nouvelles. et donc, si on ne change pas le fond (Malaise total dans la société à tous les points de vue,...éthiques, générationnel, éducatif, culturel,.....), nous ne viendrons pas à bout de ce qui est simplement un signal. On se rassurera un moment en pensant que le vaccin est utile. Et paf, voilà qu’une autre pandémie plus virulente encore surgit. Prenons l’exemple d’une femme qui souffre de problème médicaux récurrents. elle les soigne (les médicaments sont là pour cela), mais paf, cela revient. Jusqu’au jour où le médecin pratiquant correctement son travail, lui demande comment va sa vie, son couple. Et la femme de tout déballer... Et le médecin de dire : voilà la cause de vos symptôme. La femme qui sent venir la mort, décide de réagir et fait ses valises. Et comme par enchantement, la maladie disparaît... C’est la Cas avec le Covid. A tourner dans une cage après un traitement sans s’attaquer aux cause réelles.. Alors, moi, j’ai décidé de ne pas rentrer dans la danse....mortifère...


                    • JPE 29 janvier 12:03

                      @Mélusine ou la Robe de Saphir.

                       

                      Une victoire dérangeante : L’éradication de la variole.

                       

                       

                      Dans un article de Jean-Pierre Lellouche, pédiatre, paru dans le magazine Pratique vers 1999, on peut lire :

                       

                      La variole a été éradiquée victoire : magnifique sur une maladie redoutable ! Nous aurions eu de nombreuses occasions de commémorer cette victoire : .../...

                       

                      Il est intéressant de lire ce que les principaux acteurs de l’éradication en Afrique Centrale et de l’Ouest écrivaient en 1975. Foege Millar et Anderson (Smallpox eradication in West and Central Africa bulletin of the World Health Association, 1975) … A la saison de fréquence plus faible, la transmission de la variole était interrompue dans de nombreux villages. Ils expliquent comment ils furent amenés à découvrir que « la surveillance et l’endiguement était bien plus important que la vaccination de masse » et ils ajoutent que « il était évident que même dans des régions d’endémie variolique avec un faible taux d’immunisation parmi la population, les petits foyers de variole pouvaient être rapidement et effectivement contrôlés ». Les auteurs insistent sur un point essentiel : à partir du moment où la stratégie a été modifiée, les résultats obtenus ont été spectaculaires et rapides. Dans la région Est du Nigeria, par exemple, « la variole disparut en 5 mois avec la vaccination de 750000 personnes sur une population de 12 millions d’habitants ». Dans les 20 pays de la région, le changement de stratégie eut lieu en septembre 68 et, en octobre 69, treize mois plus tard, dix-neuf pays étaient libérés de la variole ; pour le dernier pays, l’éradication fut obtenue en mai 70, soit en vingt mois. A noter que ces auteurs ayant réussi à éradiquer la variole dans vingt pays, ont eu la modestie et l’élégance de rappeler que la stratégie de surveillance-endiguement avait été préconisée par la Commission de l’Académie Royale de Londres en 1896 ! et ils citent Dixon qui, en 1962, écrivait « Si nous étudions mieux les foyers de variole, il serait possible d’éradiquer la maladie en vaccinant une proportion faible de la population totale ». 

                       

                      Dans un commentaire rédigé 23 ans plus tard, foega (Smallpox eradication in West Central Africa revisited bulletin of the WHO 1998 : 76(3)233-235-) explique qu’au début, il croyait à l’effet des vaccinations massives et la technique de surveillance d’endiguement lui paraissait et là survie et la technique de surveillance endiguement lui paraissait un complément nécessaire à la stratégie principale mais la stratégie de surveillance endiguement fut utilisée au début parce qu’il n’y avait plus assez de vaccins disponibles pour des vaccinations de masse. Il le dit très nettement : «  Tout d’abord cette stratégie ne fut pas choisie du fait d’une vision pénétrante ou d’analyses préalables. Elle fut utilisée parce qu’il n’y avait plus assez de vaccins disponibles et elle avait pour but de résoudre un problème immédiat plus que de créer une nouvelle stratégie »…

                       

                       Reconnaître cette modestie, prendre en compte la perplexité des démarches en santé publique est tout à l’opposé des attitudes dogmatiques et arrogantes présentées trop souvent comme des modèles. C’est pourtant la condition indispensable pour faire des soignants et des soignés des acteurs responsables.


                    • Francis, agnotologue Francis 29 janvier 12:32

                      @JPE
                       
                       la gangrène des institutions ne s’est pas faite en un jour.
                       
                       Si vous voyez ce que je veux dire.


                    • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 janvier 13:57

                      Les dites « vaccins » anti-Covid-19 sur la base d’ARN fragilisent fortement le système immunitaire et permettant ainsi de créer la base pour le surgissement des vrais pandémies d’une très grande ampleur dans un proche avenir.

                      .

                      Regardez attentivement cette vidéo du Dr Simone Gold

                      Dr Simone Gold : hydroxychloroquine et Vaccin Experimental
                      .
                      Ne vous faites surtout pas vacciner avec les vaccins expérimentales, ou les fabricants ont conclus l’année dernière, en 2020, un contrat avec l’UE pour se décharger de leur responsabilité pour des affects secondaires.
                      .
                      Ils ont décidé de détruire notre santé en plus c’est nous que devrons payer pour les effets secondaires des dites appelle « vaccins » ARN !

                      .

                      On doit boycotter toutes les mesures liberticides prises par ses criminels !

                      Non aux « vaccins » expérimentales à base d’ARN !


                      • GerFran 29 janvier 15:02

                        Ministère de la Santé : « il est recommandé de poursuivre le respect des gestes barrières, même lorsqu’on est vacciné. »

                        ...En l’état des connaissances, les vaccins aujourd’hui disponibles ou en cours de développement réduisent la sévérité des symptômes, mais la réduction de la contagiosité est incertaine. Le port du masque reste donc nécessaire. Plus généralement, une personne vaccinée doit continuer d’adopter les gestes barrières...

                        • GerFran 29 janvier 15:03

                          Rappel sur les effets indésirables graves du vaccin contre H1N1 en 2009.

                          Vytenis Andriukaitis, commissaire européen pour la santé :

                          « Des enfants souffrent d’expériences terrifiantes, liées aux effets secondaires du vaccin Pandemrix (GSK) contre la grippe porcine (H1N1) de 2009. » Près de 1.700 adultes et enfants à travers l’Europe souffrent de maladie neurologique à vie, de narcolepsie causée par cette vaccination.

                          https://inews.co.uk/essentials/news/health/eu-health-commissioner-narcolepsy-swine-flu-vaccine/

                          i.news. February 22, 2017.

                           


                          • GerFran 29 janvier 15:05

                            Les vaccins sont-il ssans danger ?

                            ANSM. Vaccins RotaTeq et Rotarix : Depuis le début de la commercialisation en France de ces deux vaccins et jusqu’au 31 octobre 2014, plus de 1 million de doses ont été distribuées. 508 notifications d’effets indésirables médicalement confirmées, dont 201 graves, ont été recueillies et analysées. (Remarque : Soit 201 effets indésirables graves pour 1 million de doses)

                            Parmi les observations graves, 47 cas d’invaginations intestinales aiguës, survenues dans le mois suivant la vaccination, ont été rapportés, dont quelques-uns d’évolution fatale.

                            http://ansm.sante.fr/S-informer/Points-d-information-Points-d-information/Vaccins-contre-les-rotavirus-RotaTeq-et-Rotarix-et-rappel-sur-la-prise-en-charge-de-l-invagination-intestinale-aigue-du-nourrisson-Point-d-Information

                            ANSM, le 31 mars 2015.

                             


                            • Francis, agnotologue Francis 29 janvier 15:26

                              @GerFran
                               
                               seulement entre 1 et 10% des signalements d’effets indésirables parviennent à l’autorité. Combien sont classés sans suite ?
                               
                               Les soignants ont peur de perdre leur emploi s’ils déclarent des effets indésirables. Des témoignages existent. Les trolls vont encore réclamer des liens ! des liens, ! en sautant comme des cabris.


                            • McGurk McGurk 29 janvier 18:10

                              C’est une bonne chose de résumer cette crise politico-sanitaire par quelques phrases simples et directes. Bravo !

                              Je doute cependant que les « auteurs » des crimes et propagandes associées daignent y jeter un coup d’œil qui plus est votre site. Je crains donc que ce soit comme parler à une porte.

                              De toute manière, le troisième crime (après avoir laissé prospérer le covid et interdit les vrais traitements) est en préparation car ces messieurs dames accélèrent plus que de raison leur campagne de propagando-vaccination culpabilisante pour soumettre les dernières âmes encore « réfractaires » à se faire injecter ce liquide de folie dans les veines.

                              Notons qu’ensuite, nous devrons également payer l’emprunt massif contracté, sans consentement du peuple, sur une trentaine d’années et que nous serons donc écrasés sous encore plus de taxes, impôts et tout autre mesure emmerdante qu’ils trouveront.

                              Mort à l’UE. Mort au libéralisme.

                              Mettons toute cette clique derrière les verrous, sans possibilité d’appel et à vie. Ce gouvernement et ses collabos ont tellement de sang sur les mains qu’on pourrait les confondre avec des bouchers.

                              Faisons-leur goûter à l’humiliation avec des mesures grotesques appliquées tout au long de leur peine.


                              • fcpgismo fcpgismo 30 janvier 11:46

                                J’ai mon carnet de vaccination parfaitement à jour, mais là lorsque mon médecin m’a proposé le vaccin contre la COVID-19 j’ai bien précisé que j’allais attendre un peu, pour ne pas trop la décevoir, mais je pense que le « peu » va durer longtemps...


                                • troletbuse troletbuse 30 janvier 13:27

                                  Vu sur un torchon : Une centenaire veut se faire vacciner mais il n’y a plus de vaccin.

                                  Soit elle veut battre le record de Jeanne Calment ou elle vveut se suicider  smiley


                                  • troletbuse troletbuse 31 janvier 11:12

                                    Allemagne :Vaccin Astra-Zeneca : pas bon pour les plus de 65 ans

                                    Excellent pour les moins de 65 ans

                                    Aitres pays : Bon

                                    Astra Zeneca n’aurait-il pas assez paye les zexperts teutons ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité