• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Villa Bir Hakeim

Villa Bir Hakeim

 

Rommel Bir Hakeim {JPEG} Depuis ma naissance, en Aout 1943, je me considere comme un Françaie moyen, sans histoire, et pourtant autour de moi il s'en est passé des événements dont je n'ai pas sur le coup ressenti l'impact. Des rafles de Juifs en 1943 dans la bonne ville de Pertuis ou je suis né et où ils se croyaient en sécurité, à la défénestration d'une pauvre femme sous les fenêtres de la Gestapo locale et que mon grand père, retour d'Oflag avait voulu secourir... vite recadré par deux brutes bardés de cuir. Puis une éducation trop catho pour ête honnête et l'approche d'un abbé professeur qui aimait un peu trop les petits garçons...et vers 17 ans un stage sportif international mixte à Hambourg, ou je découvrais une jeunesse allemande sympathique et en totale rupture avec tout ce que j'imaginais des descendants de l'ennemi héréditaire... je tombais amoureux d'une jeune allemande dont le charmant nez retroussé me faisait penser à l'actrice du moment Lilo Pulver dont j'étais aussi virtuellement amoureux... ces amours de jeunesse ne sot pas restés sans conséquences puisque j'épousais quelques années plus tard une brunette Osnabruckoise au nez tout aussi retroussé...

Quel rapport avec Villa Bir Hakeim me direz-vous, eh bien restez assis : Le "renard du désert" Erwin Rommel.

En 1974 mon Allemande d'épouse et moi faisions avec un peu de retard un ersatz de voyage de noces en Yougoslavie, dans ce qui est aujourd'hui la Croatie, quand nous tombâmes en arrêt devant une bicoque étrange ornée d"armes rouillées tirées de la mer voisine et pompeusement nommée "Villa Bir Hakeim" une pancarte griffonée à la main indiquait aussi : "Musée" ; a peine étions nous revenus d'un lèger étonnement que la grille s'ouvrait sur un petit homme trapu, plutot jovial et qui me demanda tout de go avec un fort accent "vous connaissez Bir Hakeim ?" et de nous inviter à le suivre dans son antre débordantes des souvenirs de son passé de légionnaire, héros de cette bataille considérée comme le premier revers de Rommel et grace à laquelle Monty put l'emporter sur le Renard du désert quelque temps plus tard à "El Alamein".

Au milieu de cette exposition trônait, dûment encadrée une lettre de remerciement signée du général De Gaulle et à destination de notre hôte ! Je ne vous décrit pas l'éclat de fierté qui illumina le visage du vieux légionnaire ; Nous primes congé non sans l'avoir vigoureusement félicité...mais l'histoire ne s'arrête pas là...

Quelques années après mes beau parents allemands devenus agés et rompant avec la tradition d'un mutisme évasif commencèrent à parler de leur vie sous Hitler : ma belle mère à Berlin en 1943, jeune stagiaire à "Europapresse" organisme de désinformation de Goebbels dont la fonction était de remoudre les informations du front en transformant les défaites cuisantes en retraites stratégiques... Et mon beau-beau père ( il s'agissait d'un remariage) nous racontant avoir fait parti de l'AfrikaKorps à l'époque de "Bir Hakeim" et nous rapportant l'anecdote suivante : " un matin j'étais en train de me raser, maillot de corps et bretelles tombées, sous la tente commune auprès d'un vétéran avec lequel j'échangeais quelques banalités au sujet de la météo et de la tempête de sable qui s'annoncait:Le rasage effacant la mousse laissa apparaitre le visage ... d'Erwin Rommel " clin d'oeil et Ende der Geschischte !

Je suis toujours amoureux de "Lilo" Pulver, qui interpreta l'héroine de "Un temps pour aimer et un temps pour mourir" de et (avec) Erich Maria Remarque ; Osnabruckois d'origine, comme ma chère et tendre épouse, et dont je vous conterais un jour l'histoire passionnante...

 


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 14 mars 14:52

    J’ai hâte.

    Viiiiite !

     

     smiley

     


    • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 14 mars 17:30

      Bir Hakeim , c’est le premier exploit de la 1° Division Française Libre ( 1° DFL ) du Maréchal Koenig

      Et en son sein de la 13° DBLE du prince Amilakvari

      Il y en aura beaucoup d’autres : Tunisie, Italie, Provence, Vosges ...

      Hommage à ceux qui furent ou sont « Français par le sang versé », c’est autre chose que le regroupement familial ...


      • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 08:44

        @Sharpshooter - Snoopy86
        Tout à fait d’accord et je reste furieux du blanchiment des actus de l’époque sur la 2me DB où on a effacé toutes les images comportant des « indigènes », qui composaient avec les républicains espagnols ; l’essentiel de ses forces.


      • Sharpshooter - Snoopy86 Sharpshooter - Snoopy86 15 mars 11:37

        @ARMINIUS

        S’agissant de la 2° DB, il ne faut pas non plus tomber dans l’excès inverse et en faire une division « coloniale »
        Ses effectifs sont particulièrement documentés , notamment par le travail de madame Christine Lévisse-Touzé
        Au débarquement sur un effectif d’environ 14500 hommes elle compte 3600 nord-africains ( dont un fort pourcentage de pieds-noirs) et 500 volontaires étrangers dont 300 à 350 républicains espagnols ( essentiellement regroupés dans la « nueve » du capitaine Dronne ). Il n’y a plus qu’un seul africain noir alors qu’ils étaient majoritaires dans l’épopée de Koufra et dans la Force « L »


      • Fergus Fergus 14 mars 19:45

        Bonjour, Arminius

        Belle histoire, très bien racontée.

        Lorsque j’étais gamin, moi aussi j’avais beaucoup d’admiration pour Liselotte Pulver.

        A propos de l’Afrika Korps et de Yougoslavie, savez-vous que c’est grâce au SoldatenSender Belgrad qu’a été connue la mythique chanson de Lale Andersen intitulée dans un premier temps Lied eines jungen Wachtpostens. Diffusée plusieurs fois par jour, elle est devenu une sorte de mascotte pour les soldats de Rommel. Mais pas seulement eux. J’ai raconté la très belle histoire de cette chanson  d’amour nostalgique et non de guerre dans cet article : Inoubliable et envoûtante Lili Marleen.


        • Fergus Fergus 14 mars 19:56

          Tiens, le moinsseur compulsif qui me suit partout est passé pour me coller un mauvais point. Je lui souhaite une excellente soirée. smiley


        • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 08:29

          @Fergus
          Merci Fergus, je viens de lire votre article intéressant et documenté sur Lili Marleen, dont j’ai aussi apprécié jadis la version de Marie Laforêt ; Je continue à, m’intéresser aux petites histoires de l’histoire, qui la rendent dans la mesure du possible un peu plus humaine.


        • Fergus Fergus 15 mars 09:24

          Bonjour, ARMINIUS

          « Je continue à, m’intéresser aux petites histoires de l’histoire, qui la rendent dans la mesure du possible un peu plus humaine. »

          Je partage avec vous ce goût. C’est d’ailleurs ce qui m’avait incité, il y a quelques années, à m’intéresser à un épisode peu connu et très cocasse des lendemains de la Grande Guerre. Une histoire « gouleyante comme un riesling du Rheingau », ai-je écrit dans le chapeau de l’article que j’ai consacré à cet étonnante petite histoire dans la grande : La République du Goulot aurait 100 ans. Prosit !

          Une histoire méconnue, même en Allemagne, comme j’ai pu le constater il y 2 ou 3 ans en parlant à Cahors avec des jeunes cyclotouristes allemandes pourtant venues de villes proches de cette éphémère Flaschenhals Republik qui a nargué les autorités d’occupation durant 4 ans !

          Malgré le confinement lié au coronavirus, je vous souhaite un excellent dimanche !


        • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 09:53

          @Fergus
          Merci pour cette histoire méconnue et croustillante, comme les bretzels frais que l’on sert pour accompagner les excellents crus de la vallée du Rhin( pour peu qu’on les cherche derrière les fagots , éloignés des gouts bizarres des hordes de touristes en troupeau)
          Je vais en régaler mes amis allemands amateurs de bons produits et de belles histoires...
          Bonne journée à vous aussi.


        • laberniaire laberniaire 14 mars 19:57

          Honneur à un certain artilleur de Koufra qui y fut capturé ne pouvant participer à la sortie....


          • Tall Tall 14 mars 20:01

            Monty était un nase. Rommel et Patton étaient bien meilleurs.


            • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 08:31

              @Tall
              Tout à fait d’accord Tall, Monty était un parfait crétin, dépourvu d’humanité, il a simplement eu beaucoup de chance ;; ;


            • William Paul Robinson William Paul Robinson 14 mars 21:10

               Interresant article M. Arminus. Apres seulement un peu plus de huit ans ici en la belle France, et marié avec une belle Ch’timie, je suis plus comme les francais de Irlandais du Nord. Je suis en train de lire « Guerre sans haine », un version édition française des notes d’Erwin Rommel. Il avait souvent plus de respect pour ses ennemis que son haut commandement ou ses alliés. La France, comme de nombreux autres pays sous la botte nazie, a du mal à se réconcilier avec son histoire. Tant de gens ont été forcés de faire des choses terribles, contre leurs principes, simplement pour survivre ou protéger leur famille. Je viens de passer, dans le livre Rommel’s frustated efforts to break the Free French Forces at Bir Hakiem. Il avait peu de critiques pour ses propres forces ou celles de ses alliés italiens, mais un grand respect pour ses adversaires tenaces. Je ne dirai pas que les lignes alliées auraient été irrévocablement brisées et auraient ouvert les portes de l’Égypte, mais la résistance implacable des Français à Bir Hakiem, a déjoué les plans de Rommels et les chances d’une avance rapide, alors qu’il était dans une situation raisonnable avec son lignes d’approvisionnement, stocks de matériel, moral de ses troupes, état de préparation et effectifs (chars, véhicules blindés, unités motorisées, etc.). Après le désintérêt du haut commandement allemand, le lourd tribut du front russe et la peur croissante d’un débarquement allié en Europe ont déjoué ses espoirs et ses chances de briser la résistance dans l’ensemble du Moyen-Orient et de rejoindre l’axe les forces du sud, sur le front oriental. Je souhaite qu’il y ait plus de ces petits détails de l’histoire orale dans les livres d’histoire, cela change la situation dans son ensemble.


              • ARMINIUS ARMINIUS 15 mars 08:39

                Bien sûr, Rommel a lui seul a sauvé un peu d’honneur de l’armée allemande ; il a eu beaucoup de mal à accepter d’avoir , comme tous les officiers, prêté serment de fidélité à Hitler, dont il a été longtemps le général puis le maréchal préféré...jusqu’à sa participation à l’attentat contre ce dernier ;; ; et la porte de sortie honorifique qui lui a été offerte, le suicide contre l’immunité de sa famille ;


                • nono le simplet nono le simplet 15 mars 08:52

                  @ARMINIUS
                  article bienvenu dans le climat ambiant smiley
                  Rommel à un contre contre 7 ou 8 et avec peu d’essence a réussi à tenir tête à Monty pendant un bout de temps ...
                  comme dit Tall, Monty a toujours été lent, très lent à monter ses opérations ... et a raté la prise des rives de l’Escaut qui commandaient le port d’Anvers ... impardonnable !
                  ah si ... une fois il a fait preuve d’audace avec « Market Garden » ... un fiasco ... 


                • Fergus Fergus 15 mars 09:31

                  Bonjour, nono le simplet

                  Comme Arminius et Tall, je partage votre regard sur les personnalités comparées de Rommel et Montgomery. Peut-elle les historiens parviendront-ils un jour à donner de « Monty » l’image réelle de ce qu’il a été : un officier supérieur médiocre et mal inspiré. Mais il est toujours très difficile de déboulonner les héros officiels une fois juchés sur un piédestal.


                • Tall Tall 15 mars 10:28

                  @tous

                  En fait, le champ que les ricains ont laissé à Monty était surtout politique eu égard aux services rendus par l’Angleterre tout au long du conflit.
                  Ce qui a bien fait râler Patton, lequel ne s’est quand même pas gêné pour ridiculiser Monty en arrivant à Palerme avant lui ( campagne de Sicile ) moyennant le détour qu’on lui a imposé.

                  Enfin, en Normandie en 44, Monty a pataugé lamentablement à Caen, et il a fallu un carpet-bombing hallucinant des ricains pour lui ouvrir la route.

                  Heureusement que c’est Patton qui devait secourir les bastognards fin 44. Avec Monty, ils attendraient encore smiley


                • nono le simplet nono le simplet 15 mars 10:35

                  @Tall
                  tu as raison ... j’avais oublié les Ardennes ... Patton a fait demi tour en 3 jours au bord de la poche sud et Monty n’a rien fait pendant une semaine au moins et ce sont les américains qui ont pressé le nord le la poche ... et Monty s’est vanté d’avoir fait le boulot ...


                • nono le simplet nono le simplet 15 mars 10:45

                  @dimitrius
                  meuh non
                  ce matin je me suis tapé un tableau sur l’Europe qui n’existait pas à ma connaissance 
                  43 pays ... 46354 cas 1809 morts ...
                  en ratio cas/habitants c’est le Vatican le plus touché 1 cas pour 799 hab soit 0.12 %  smiley


                • nono le simplet nono le simplet 15 mars 10:48

                  @nono le simplet
                  à vue de nez l’Europe dépasse la Chine dans 3-4 jours ... peut être même avant


                • nono le simplet nono le simplet 15 mars 11:01

                  @nono le simplet
                  en ratio cas/hab l’Europe a dèjà dépassé la Chine 0.85/10 000 contre 0.65
                  si les cas répertoriés sont comparables ...


                • nono le simplet nono le simplet 15 mars 11:08

                  @nono le simplet
                  en nombre de personnes malades aussi
                  41953 en Europe
                  12144 en Chine

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès