• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vive le nucléaire vert ! La nouvelle entourloupe, En Marche vers (...)

Vive le nucléaire vert ! La nouvelle entourloupe, En Marche vers l’abîme

Tout ce bazar de shift project est une vaste entourloupe, considérée avec des regards bienveillants, et un soutien, discret mais forcené, par la micronista.

Déjà l’intitulé, utilisant prétentieusement le globish, ne sert qu’à tenter de noyer le projet véritable : le nucléaire serait indispensable.

Tournant comme une toupie autour des bilans carbone, qui reviennent, mantra lassant, se présenter comme une démonstration comptable de la nullité des propositions concurrentes des écologistes et autres opposants au nucléaire.

Important : on sous entend que l’uranium est inépuisable et facile à trouver.

L’inondation d’informations inconsistantes qui ne prouvent rien est une méthode rhétorique bien connue.

Les plus stupides zélites le pratiquent continûment.

 

Jancovici est un réactionnaire, et fondamentalement un nucléocrate obstiné.

Fielleux et foireux sont les spécieux arguments dégoisés,

qui culminent avec

« enterrer les déchets nucléaires, cela ne me gêne pas ».

 

Les accidents nucléaires ?

Aucun problème, parce que le risque zéro n’existe pas … sic.

 

Autrement dit, fukushima, c’est la vie, c’est la nature, c’est accidentel, cela aurait pu, et surtout pourra, être évité avec une meilleure technique …

 

Il faut accepter les problèmes parce qu’ils donneront lieu à des solutions.

Sic.

Et cela sous entend qu’il faut accepter des pertes, inévitable rançon du proogrééés.

Vraiment ?

 

Désolant que ces discours prospèrent parmi les ingénieurs, sans aucune remise en question du système.

 

Les procédés rhétoriques déployés savamment combinent

 

  • une inondation de considérations hors sujet (exemples : la pollution des éoliennes, l’inflation de l’énergie consommée à laquelle personne ne pourrait, ni ne voudrait, renoncer, …)

  • des analogies vides de sens (il faudrait à chacun de nous l’énergie de 800 esclaves pour équivaloir à nos besoins actuels d’énergie ...)

  • la relativisation de tous les risques, parce que le risque zéro serait un fantasme

  • la croyance aveugle d’apprentis sorciers, pour qui la technologie aurait toujours apporté des solutions (on n’ose plus employer l’éculé sarcasme des nucléocrates : c’est le nucléaire, ou le retour à la bougie …)

  • une structuration en chantiers cloisonnés, dont l’avancement partiel possible prouverait le bien fondé de la démarche globale

  • un maquillage outrancier de soutien à la décarbonation … mais pas n’importe laquelle, bien entendu ...

 

Les naïfs qui font confiance à cette organisation, à ces échanges sévèrement bordurés, noyés dans la quantité de chiffres, ont rejoint un noyau de technolâtres parfaitement conscients de leur objectif.

 

Mais le mensonge aura toujours, et de plus en plus, du mal à effacer la vérité.

 

Il faut se souvenir de la propagande puérile en faveur du nucléaire dans toutes les salles de cinéma, dès la fin des années 50, qui déroulait un scénario de création d’énergie gratuite grâce à la production de plutonium … dont on se demande toujours s’il serait, enfin, devenu un bien de consommation.

 

Il faut ici souligner que les progrès de la technique ne sont pas les progrès de la science.

Ils ne sont que des propositions à des thématiques restreintes, ignorant volontairement toute externalité négative pour la vie sur cette planète.

La motivation des inventeurs de la technologie est presque toujours présentée comme produite par une vertu intellectuelle, indifférente au pognon qu’on peut en tirer.

Cela mérite une vérification, n’est-ce pas ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.15/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

115 réactions à cet article    



    • CN46400 CN46400 18 janvier 12:52

      « Jancovici est un réactionnaire, et fondamentalement un nucléocrate obstiné. »

      https://www.youtube.com/watch?v=irCUYaD-QFQ


      • pemile pemile 18 janvier 13:16

        @CN46400 « Fukushima, aucun (0) par irradiation »

        Impossible à savoir, aucun suivi sanitaire des travailleurs précaires ayant fait le ménage sur site.



      • pemile pemile 18 janvier 13:34

        @javanais « Probable extrapolation de la relation dose/cancer à l’ensemble des intervenants »

        Mais bien sûr, je pense que tu ne crois pas toi même à ton gros mensonge !

        Et tes 200mSv c’était en une journée ? smiley


      • pemile pemile 18 janvier 13:50

        @javanais

        Je veux bien croire à ta bonne foi mais dans tous les pays le nucléaire n’est sûrement pas l’activité industrielle la plus transparente, non ?

        Pour la main d’oeuvre « invisible » du nucléaire ce court article du Monde peut en donner une idée ?

        https://www.lemonde.fr/planete/article/2013/05/21/a-fukushima-des-nettoyeurs-irradies-et-sous-payes_3414880_3244.html


      • pemile pemile 18 janvier 13:00

        @suispersonne « Jancovici est un réactionnaire, et fondamentalement un nucléocrate obstiné. »

        Non, il prend conscience progressivement que hors problème CO2, le vrai problème c’est notre cerveau reptilien et notre fringale insatiable d’énergie qui menace notre planète.


        • charlyposte charlyposte 20 janvier 13:58

          @pemile
          Va falloir des bougies bio à l’huile de palme !!!! MDR. smiley


        • charlyposte charlyposte 18 janvier 13:30

          LOL smiley.. il existe au Gabon plus de quinze centrales nucléaire fabriquée par la nature dans la contrée de OKLO... smiley


          • amiaplacidus amiaplacidus 18 janvier 17:45

            @charlyposte
            C’est parfaitement juste, elle fonctionnait parce qu’il s’était formé, fortuitement, une accumulation de matériaux fissibles dépassant la masse critique.

            Et après 2 milliards d’années, on en trouve encore les traces. Cela démontre parfaitement l’immense problème, que l’on ne sait pas résoudre, des déchets radioactifs.


          • Iris Iris 18 janvier 14:19

            Dire qu’on en a besoin du nucléaire pour une transition pourquoi pas, mais de là à le peindre en vert alors qu’il produit les déchets les plus dangereux et les plus durables interroge, pour le moins.


            • suispersonne 18 janvier 14:33

              Je ne suis pas étonné de la perversité de certains, prêts à toutes les outrances, qui n’apportent aucune information que l’on pourrait examiner, et qui sait ? changer d’avis ?

              Plus de 70 années de propagande nucléocrate, cela nous a fourni une encyclopédie de contre vérités, bien plus large que les pauvres arguments publiés ici : on en connaît un rayon (pas voulu, tant pis, je laisse ...).

              Essayez encore, je ne bloque personne (sauf insultes).

              Mais si vous voulez convaincre avec des arguments, au lieu de contredire avec du persiflage, vérifiez d’abord la pertinence de votre position.

              Et si vous êtes partisan du nucléaire, dites le.


              • charlyposte charlyposte 18 janvier 14:47

                @suispersonne
                Avec bientôt la fission nucléaire ( la fusion déjà dans les bacs ).... on a pas fini d’en parler du nucléaire ! smiley


              • pemile pemile 18 janvier 16:01

                @javanais "D’expérience je sais que la propagande antinuc bien faite est quasi-impossible à contredire sans des bases que la grosse majorité n’a évidemment pas. « 

                Un peu léger très cher !

                Quelles seraient ces »bases que la grosse majorité n’a évidemment pas".  ?


              • pemile pemile 18 janvier 18:14

                @javanais « Etonnante réflexion »

                De te demander : Quelles seraient ces »bases que la grosse majorité n’a évidemment pas".  ???!!!!


              • CN46400 CN46400 19 janvier 11:38

                @suispersonne
                50 année d’anti-nuc depuis Plogoff, basées sur la peur, sont en train de se terminer en débandade. On connaît les dégâts de Tchernobyl, de Fukushima, de TMI et leurs limites qui sont comparables avec ceux du charbon et des autre combustibles.
                Vous avez eu Plogoff, Superphénix, Fessenheim, Astrid, tiré l’EPR en longueur etc..etc. Mais maintenant c’est fini, le débat devient objectif, mesuré, et les chiffres deviennent sérieux !


              • CN46400 CN46400 19 janvier 14:06

                @javanais
                Bof, Brennilis ne mange pas de pain, dans l’enceinte il n’y a rien qui puisse inquiéter. Comme à TMI2 (New York) on regarde vieillir en attendant l’arrêt (20 ans) de TMI1....


              • titi titi 19 janvier 14:29

                @pemile

                « Quelles seraient ces »bases que la grosse majorité n’a évidemment pas »."
                L’arithmétique.


              • pemile pemile 19 janvier 14:36

                @titi « L’arithmétique. »

                Et là, vu le constat actuel sur AVox avec des données covid hyper simples je suis bien obligé de reconnaitre que vous avez raison !

                Espérons qu’une minorité conserve ces bases pour l’avenir du parc nucléaire sinon il va falloir délocaliser la production !


              • titi titi 19 janvier 14:47

                @pemile
                « va falloir délocaliser la production »
                Le traitement politique de l’écologie c’est cela : délocaliser les nuisances.

                Rien de neuf.
                Renseignez vous sur l’histoire de la Compagnie Générale de Omnibus, l’ancêtre de la RATP, et tous les efforts faits pour délocaliser en banlieue, chez les pauvres, les nuisances des transports de Paris intra muros.


              • suispersonne 19 janvier 23:11

                @CN46400
                avec un peu de retard, désolé
                Vous affirmez que des chiffres deviennent sérieux.
                Bien que cela ressemble fort à de l’enfumage, vous avez le droit d’affirmer ce que vous préférez.
                Vos affirmations veulent minimiser les événements indésirables dont vous parlez. Il ne suffit pas de le prétendre.
                Je suis prêt à examiner le sérieux de vos chiffres.
                Mais des chiffres ne sont pas une information, s’ils ne sont pas mis en perspective avec des réalités.



              • suispersonne 20 janvier 11:53

                @CN46400
                nous sommes assez nombreux à savoir reconnaître la propagande
                ce topo est farci de bons sentiments, reconnaissant la dangerosité du sujet, mais surtout voulant démontrer que les accidents sont instructifs, utiles, et dorénavant garantis non reproductibles : vous y croyez ? avons nous le droit d’en douter ?
                il ne suffit pas de broder autour de quelques notions exactes pour que le tout devienne scientifique, et ne puisse être considéré comme une simple plaidoirie, avec des arguments ressassés et partisans


              • CN46400 CN46400 20 janvier 12:40

                @suispersonne
                Chacun son point de vue, on est libre de spéculer sur la peur aussi bien que sur la confiance. Reste que les faits sont têtus, et que les 300REP du monde n’ont connu qu’un accident grave (TMI2-1979), sans aucune victime....


              • SilentArrow 18 janvier 14:35

                Il n’y a pas que les centrales nucléaires qui rejettent de la radioactivité dans l’atmosphère.

                Le nuage du volcan Eyjafjöll plus radioactif que Tchernobyl


                • SilentArrow 18 janvier 16:49

                  @javanais

                  Pas un argument, juste un rappel pour mettre les choses en perspective.


                • SilentArrow 18 janvier 14:40

                  À partir du moment où on admet bêtement qu’il faut réduire les émissions de CO₂ anthropique pour « sauver la planète », on aboutit forcément à du n’importe quoi.


                  • charlyposte charlyposte 18 janvier 14:43

                    @SilentArrow
                    Contre le CO2 va falloir mettre des bouchons sur tous les volcans de la planète !!! bon courage ! smiley


                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 janvier 15:34

                    @javanais

                    5) La signature de l’effet de serre du CO2 ne se trouve pas dans l’atmosphère et cette dernière se réchauffe 10 fois moins vite que prévu, en contradiction avec tous les modèles !

                    http://www.pensee-unique.fr/doutes.html


                  • SilentArrow 18 janvier 16:22

                    @Daniel PIGNARD

                    ...cette dernière se réchauffe 10 fois moins vite que prévu...

                    Ce n’est pas étonnant puisque ces « modèles » reposent sur une méconnaissance
                    crasse de la cinétique des gaz.

                    Le seul effet de serre que l’on peut observer, c’est la réflexion de rayonnement thermique de la terre par les nuages et qui fait qu’on a moins facilement une gelée au sol la nuit par temps couvert que par temps clair.

                    Le CO₂ absorbe effectivement du rayonnement thermique de la terre, mais contrairement à ce que l’on veut nous faire croire, ce rayonnement n’est pas réémis vers la terre (*). Dans la basse atmosphère, le temps de vie d’un état excité de vibration d’une molécule de CO₂ est beaucoup plus long que le temps moyen entre deux collisions moléculaires dues à l’agitation thermique. Il en résulte qu’une molécule excitée revient à son état fondamental non pas en réémettant un photon mais en transférant son excédent d’énergie sous forme cinétique lors d’une collision.

                    Pas de réémission, pas d’effet de serre.

                    Il faut cependant savoir que lorsque les molécules de CO₂ mises en vibration par des photons thermiques se désexcitent, le transfert d’énergie par le canal cinétique produit un réchauffement de l’atmosphère puisqu’il entraîne une légère augmentation de la vitesse moyenne des molécules de l’air.

                    Donc effet de serre ou pas, le CO₂ produit une accumulation de chaleur dans les couches basses de l’atmosphère.

                    Que se passe-t-il si on augmente la concentration de CO₂ ?

                    Supposons qu’à la concentration actuelle, le CO₂ ne parvienne qu’à absorber une fraction de rayonnement thermique absorbable et que le reste passe simplement à travers pour se perdre dans l’espace. Alors, bien sûr en ajoutant du CO₂, on augmenterait l’absorption et donc le réchauffement.

                    Mais en fait, à la concentration actuelle, le CO₂ absorbe déjà tout ce qu’il peut sur une épaisseur d’atmosphère de 10 m. En ajoutant du CO₂, on augmentera donc pas l’absorption, on la fera simplement se produire sur une épaisseur d’atmosphère encore ridiculement plus petite.

                    Conclusion : l’effet réchauffant du CO₂ existe bel et bien, mais ce n’est pas un effet de serre et, plus important, cet effet réchauffant est saturé : on peut ajouter autant de CO₂ qu’on veut, cela ne produira pas le moindre réchauffement planétaire (**).

                    (*) J’offre un sachet de caramels mous à celui qui me signalera une expérience de mesure du rayonnement thermique terrestre absorbé par le CO₂ et réémis vers le sol par ces molécules.

                    (**) Durant le carbonifère, la concentration de CO₂ était 30 fois ce qu’elle était au XVIIIe siècle et la température était « douce ».


                  • SilentArrow 18 janvier 17:07

                    @charlyposte

                    Contre le CO2 va falloir mettre des bouchons sur tous les volcans de la planète !!! bon courage !


                    Mais non, la couverture végétale de la planète serait bien contente s’il y avait plus de CO₂ dans l’atmosphère.

                    Le fait que le nucléaire n’émet pas de CO₂ n’est pas un argument en sa faveur puisque :

                    1. Une augmentation de CO₂ atmosphérique ne produira pas de réchauffement ;
                    2. Le CO₂ favorise la croissance des végétaux et donc la production d’aliments.

                    Un argument en faveur du nucléaire par rapport au charbon, c’est que le charbon produit des suies qui se déposent sur la glace du Pole Nord et cause leur fonte en réduisant leur albédo. Mais c’est une question de point de vue : il y en a en Sibérie qui ne bouderaient pas un réchauffement de quelques degrés.

                    Un autre argument en faveur du nucléaire en France, c’est qu’il s’agit d’une façon de diversifier les sources d’énergies et ne pas dépendre exclusivement des pays du Golfe pour le pétrole et des caprices de la météo pour l’éolien et le solaire.

                    Avec vos zécolos et les industriels qui poussent la voiture électrique, vous allez avoir besoin de quelque chose de plus costaud que quelques moulins à vent.


                  • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 08:57

                    @charlyposte

                     et dans le cul des vaches 


                  • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 janvier 15:23

                    Je connais deux méthodes non encore développées pour éliminer les déchets nucléaires :

                     

                    Par les bactéries : http://www.gazettenucleaire.org/ resosol/InfoNuc/News/futur.html

                     

                    Par le Gaz de Brown :


                    L’épouse du président de l’Institut, le Dr Cai Xue Ling, était une collaboratrice de Brown. Le temps passant, un respect mutuel s’étant installé entre eux, Brown lui parla un jour de la capacité du gaz à réduire la toxicité de déchets, même radioactifs. On lui dit qu’il plaisantait, il maintint fermement ce qu’il annonçait. En août 1991, en Australie, Brown fit avec succès, des expériences sur des échantillons de Cobalt 60, Strontium 90, et Américium 241 : la radioactivité était réduite de 60 à 90 %.
                    Pris au mot par les Chinois, le directeur de Baotou introduisit Brown dans un autre institut, le 202, spécialisé dans le nucléaire qui rédigea (en Chinois) pour Norinco le rapport sur ces expériences. Ce rapport faisait état de radioactivité de 70%. De retour aux USA, en juin 1992, Brown refit le même type d’expériences devant Dzaikich, Ennis, et Lee Peterson, reporter du Inland Valley Daily Bulletin. Brown a placé pendant deux minutes sous la flamme une lamelle d’américium sur une brique avec de petits morceaux d’acier et d’aluminium. Après avoir fondu, les métaux émirent un flash qui fit dire à Brown, que la radioactivité était détruite. Avant l’expérience, l’américium (qui vient du plutonium) émettait plus que 100 après, soit la valeur de la radioactivité naturellement présente dans le laboratoire avant l’expérience.

                    http://quanthomme.free.fr/carburant/GazBrown.htm


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 18 janvier 15:36

                      @javanais
                      Je vois que vous aimez beaucoup argumenter. Quelle école d’argumentation avez-vous fréquenté ? Ils vont être fiers de vous.



                    • charlyposte charlyposte 18 janvier 15:49

                      @javanais
                      La prochaine fois, prend un drone ! smiley



                    • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 18 janvier 15:54

                      @javanais

                      c’ est dingue le nombre de pilote de planeur qui construise leur ULM et qui use de double compte sur agoravox pour mieux faire passer certaine propagande ...


                    • charlyposte charlyposte 18 janvier 16:08

                      @ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ
                      Il a dû faire peur au gentil monstre avec le bruit de son tacot volant ! hum. smiley


                    • ZXSpect ZXSpect 18 janvier 16:09

                      @ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ

                      ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 18 janvier 15:54

                      @javanais

                      c’ est dingue le nombre de pilote de planeur qui construise leur ULM et qui use de double compte sur agoravox pour mieux faire passer certaine propagande ...

                      .
                      il y aurait donc des commentateurs qui useraient d’AgoraVox pour faire passer de la propagande... alors là smiley

                      https://www.agoravox.fr/commentaire6243311

                       smiley


                    • SilentArrow 18 janvier 17:16

                      @Daniel PIGNARD

                      Vous parlez de processus chimiques ou biologiques pour éliminer la radioactivité ?

                      Les processus chimiques ou biologiques ne concernent que les couches électroniques extérieures des molécules et mettent en œuvre des énergies de l’ordre de l’eV.

                      La radioactivité, c’est dans le noyau et pour la supprimer il faut provoquer des transmutations qui mettent en œuvre des énergies de l’ordre du MeV.

                      Rien qu’une petite réflexion sur les ordres de grandeur des énergies permet d’écarter ce que vous proposez comme solution.


                    • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 18 janvier 17:36

                      @javanais

                      Soipas si sarcast...ique


                    • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 18 janvier 17:37

                      @charlyposte

                      Il as plustot attirer le monstre bankster d’ agoravox ... qui dormais sur son tas de billet mal acquis 


                    • charlyposte charlyposte 18 janvier 17:42

                      @ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ
                      LOL smiley sublime.


                    • amiaplacidus amiaplacidus 18 janvier 17:49

                      @Daniel PIGNARD

                      Vous êtes un solide vous !


                    • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 18 janvier 17:49

                      @charlyposte

                      Mais je prefere nonos , y a de quoi manger pour 15 jours ....


                    • charlyposte charlyposte 18 janvier 17:52

                      @ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ
                      NONO va adorer ce portrait qu’il mettra certainement au dessus de sa couche !!! hum smiley


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 janvier 09:41

                      @SilentArrow

                      « Rien qu’une petite réflexion sur les ordres de grandeur des énergies permet d’écarter ce que vous proposez comme solution. »

                       

                      Non, cette petite réflexion ne suffit pas car ce que l’on a appris à l’école ne suffit pas. Le principe de Lavoisier « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » supporte au moins trois exceptions :

                      Le réacteur Pantone qui semble créer des transmutations, le gaz de Brown dont j’ai déjà parlé et enfin le vivant qui transmutent comme l’ont démontré Vauquelin et Kevran (Voir le lien que j’ai fourni sur les bactéries)

                      D’autres part, vous ne croyez donc pas dans les expériences publiques faites par Brown et ce n’est pas prudent de traiter les témoignages de mensonges.


                    • SilentArrow 19 janvier 14:38

                      @ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ

                      Soipas si sarcast...ique


                      Salut.
                      Serais-tu en train de suggérer que Javanais est la réincarnation de Sarcastelle ?
                      Le compte de Sarcastelle a disparu mais il reste quelques messages, comme par exemple sous cet article.
                      Sarcastelle qui un premier avril nous avait régalé avec un article sur la découverte d’un matériau imperméable aux neutrinos.


                    • SilentArrow 19 janvier 14:48

                      @Daniel PIGNARD

                      D’autres part, vous ne croyez donc pas dans les expériences publiques faites par Brown et ce n’est pas prudent de traiter les témoignages de mensonges.

                      La science n’est pas une question de croire ou pas. Je prendrai les expériences de Brown au sérieux quand un certain nombres de scientifiques indépendants les auront répliquées.

                    • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 19 janvier 14:56

                      @SilentArrow

                      D habitude il le dit toujours quand on trouve qui il est ...
                      Mais la il dit ne pas avoir construit son ULM ...

                      Alors le mystere restera entier smiley 


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 19 janvier 16:10

                      @SilentArrow
                      Vous n’êtes donc pas prêt d’admettre le Déluge universel pour vrai car on aura du mal à répliquer l’expérience.


                    • SilentArrow 20 janvier 01:13

                      @Daniel PIGNARD

                      J’aimerais bien répliquer l’expérience, mais il faudra que vous fournissiez assez d’eau pour noyer l’Everest. Une couche d’eau de 8849 m sur toute la terre !
                      Et que vous n’expliquiez où est partie cette eau après le « déluge ».

                      Une couche d’eau de 8849 m couvrant la terre, ça fait environ 4,5 milliard de km³ d’eau alors que la quantité totale d’eau que porte la planète est estimée à 1,4 milliards de km³.

                      Qu’il y ait eu dans le passé des inondations catastrophiques, c’est bien probable. Que les gens de cette époque aient été impressionnés de voir leur territoire couvert d’eau à perte de vue, je veux bien. Mais de là à en faire un « déluge universel »...


                    • @SilentArrow

                      Ton calcul me chiffone un peut ...
                      si on le fait a l’ envers , et qu’ on divise 8849m par 3 on as 2900 metre d’ eau partout , meme avec toute la glace des pole ca me semble hors de proportion .

                      ha moins de calculer les fond oceanique et non pas au point zero de la mer , et dans ce cas il serais coherent de rajouter un bon milliard de metre cube au deuieme chifre (4.5 milliard )

                      Une couche d’eau de 8849 m couvrant la terre, ça fait environ 4,5 milliard de km³ d’eau alors que la quantité totale d’eau que porte la planète est estimée à 1,4 milliards de km³.



                    • SilentArrow 20 janvier 01:50

                      @ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ

                      Bien sûr, le calcul est approximatif et ne sert qu’à donner une idée des ordres de grandeur.

                      Pour le volume, je prends la surface de la terre multipliée par la hauteur de la couche d’eau. C’est déjà une approximation. Ensuite je ne déduit pas le volume de roches qui se trouvent au dessus du niveau de la mer.

                      Tu peux faire la calcul comme tu veux, tu trouveras que pour noyer l’Everest il aurait fallu une formidable quantité d’eau et qu’il faudrait ensuite expliquer où est passée cette eau.


                    • SilentArrow 20 janvier 05:51

                      @SilentArrow

                      Pour faire simple, ce que je dis, c’est que si Pignard me donne 4,5 milliards de km³ d’eau et que j’ajoute cette eau à celle qui se trouve déjà sur la planète, alors je peux noyer l’Everest.

                      Mais de toutes façon, Pignard va se rendre compte que pour inonder toute la planète jusqu’au sommet de l’Everest il aurait fallu plus d’eau qu’il n’y en a sur la terre. Et il va nous raconter qu’à l’époque du « déluge », l’Everest et les autres pics étaient au niveau des pâquerettes. Ou alors que son « déluge » a été provoqué non pas par une montée des eaux mais par une descente des continents.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 10:09

                      @SilentArrow

                      Vos questions tombent au bon endroit car j’ai justement fait une étude là-dessus :

                       

                      Extrait de ma thèse :

                      « Comme les vieilles montagnes excentrées de l’Afrique ne dépassent pas actuellement 2038m (Appalaches) au-dessus du niveau de la mer et en nous souvenant que l’actuel niveau de l’eau est trop bas de 108 m, les plus hautes montagnes hors Afrique sont donc de 1930 m au dessus du niveau de la mer de ce temps là. La Bible dit que la mer a submergé de 7,5 m les plus hautes montagnes  ; La hauteur d’eau à assurer pour correspondre au Déluge est donc de 1937,5m au-dessus des Appalaches de cette époque. Comme les plus hautes eaux ont eu lieu vers les Monts Bleus proche du lac Albert en Afrique (voir page 25), il faut tenir compte des 56,66° de distance entre les Monts Bleus et les Appalaches (les terres n’étant pas séparées). Le centre de gravité doit se déplacer de 1937,5/cos(56,66°) soit 3526 m pour submerger les montagnes. La montée des eaux en 150 jours progressait donc de 23,5 m par jour au point des plus hautes eaux. »

                       

                      L’Himalaya a été poussé 3 fois :

                      Une fois pendant le déluge en 2337 av J.C.

                      Une fois à la dérive des continents en 2236 av J.C.

                      Une fois à la séparation Australie-Antarctique en 1540 av J.C.

                       

                       

                      Pour savoir quand et comment s’est formée la terre, vous faites :

                      http://andre.gagnoud.free.fr/BIBLIOGRAPHIES/

                      Puis cliquer sur « La bible face à la science » bibliographie, puis chercher les liens correspondant à Daniel Pignard et vous aurez 6 liens qui vous expliquent le mécanisme qui a provoqué le déluge et la dérive des continents, et donc que le créationnisme tient parfaitement la route.

                      « Recherche sur le déluge et la dérive des continents »

                      « Quand Dieu cogne avec sa graine »

                      « Tsunami Indonésie »

                      « Romain la Roche »

                      « Arche de Noé »

                      « 360 jours passe à 365 jours »



                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 11:10

                      @Daniel PIGNARD

                      Je viens de m’apercevoir que le site d’André Gagnoud a supprimé mes fichiers sur le mécanisme du déluge et de la dérive des continents. Ils ne sont donc plus accessibles.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 11:55

                      @javanais
                      "Je ne réponds à Pignard — sauf sur les questions dynastiques

                      "

                      Ce ne sont pas des questions dynastiques, donc je n’y réponds pas.


                    • SilentArrow 20 janvier 14:03

                      @Daniel PIGNARD

                      Vos questions tombent au bon endroit car j’ai justement fait une étude là-dessus :


                      Je l’aurais parié.

                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 14:11

                      @SilentArrow

                      Mais le problème n’est pas que j’ai étudié la question, le problème est que vous, vous n’avez pas étudié la question.

                       

                      « Et il va nous raconter qu’à l’époque du « déluge », l’Everest et les autres pics étaient au niveau des pâquerettes. Ou alors que son « déluge » a été provoqué non pas par une montée des eaux mais par une descente des continents. »

                       

                      Eh bien non, ce n’est pas ce que je vais vous raconter.

                      Ce que je vais raconter c’est que vous parlez contre les affirmations de la bible sans avoir étudier la question scientifiquement de ce qui aurait été possible, mais vous n’aviez pas envie de croire.

                      Vous avez négligé que la bible affirme que toutes les eaux étaient rassemblées en un seul lieu avant le déluge et donc les terres aussi. Les terres étaient donc rassemblées en un seul lieu sur une calotte couvrant un tiers de la surface du globe.

                      Un déluge basé sur le glissement du centre de gravité vers les terres rassemblées permettait donc une montée des eaux moins importantes.

                      Des montagnes se formèrent lorsque la terre était sous les eaux. (Ps 104:6-9) Cela suggère que les montagnes jeunes se soient formées vers cette période et que seules les montagnes vieilles était à recouvrir.


                    • SilentArrow 20 janvier 15:56

                      @Daniel PIGNARD

                      Cela suggère que les montagnes jeunes se soient formées vers cette période et que seules les montagnes vieilles était à recouvrir.

                      Vielles de combien d’années ?

                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 16:28

                      @SilentArrow

                      On pourrait avancer depuis la création c’est à dire depuis 3993 av J.C.


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 17:05

                      @SilentArrow

                      Bonne nouvelle, André Gagnoud a rétabli mes fichiers sur son site


                    • @SilentArrow

                      Oui la on est d’ accord , on arrive bien a 5-6 miliard de km3 a la louche ...
                      on est pas au litre pret sur des grandeur pareille ...

                      Je suis pas croyant de la meme maniere que danielle ...
                      j’ y vois plus des recit ancien et LOCAUX , repeter oralement et deformer ...

                      on pourrais par expemple immaginer que la mer noir etait autrefois une profonde vallé en dessous du niveau de la mer et que l’ erosion a ouvert une breche et submerger une civilisation ...

                      Faudrais plonger et trouver des ruine pour en parler de maniere positive .


                    • @Daniel PIGNARD

                      Apres , ca me gene pas non plus que tu interprete litteralement la bible tant que tu ne l’imposes pas aux autres ...


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 17:31

                      @ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ

                      Mais interpréter la bible à la lettre a été très fécond pour ma part, tandis que vous, vous en êtes encore au peut-être que ci, peut-être que ça, tandis que moi j’en ai tiré des calculs de la densité de la Graine et donc du moment d’inertie de la terre qui est très différent de celui qui est adopté actuellement.


                    • @Daniel PIGNARD

                      Y a rien de mal a avoir la foi , ni meme a chercher a la concillier avec les science.

                      Le probleme etant de trouver une explication capable de coller litteralement aux texte , mais aussi de rendre compte de la realité constater par les non croyant ou meme les croyant moins litteraux .

                      Par exemple la terre en 7 jours c’ est un peut cours , mais en 7 phase tres longue ca peut coller ...

                      La silent arrow , te demande ou est passer cette eau ou qu’ elle est la cause du deluge , et il as anticiper certaine reponse , montagne moins haute , etc ...

                      une reponse plus "scientifique serais de dire qu’ elle est contenuis dans d’ immense poche au coeur de la terre ... et que le deluge est peut etre la rencontre d’ une de ces poche avec une poche de lave en fusion formant un geyser ...


                       


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 20 janvier 19:32

                      @ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ

                      « la terre en 7 jours c’ est un peut court »

                      Oui, c’est un peu court pour l’évolution ou pour un homme, mais pour Dieu, aucun problème puisque la création se fait par la parole.

                       

                      Lisez mes fichiers proposés chez André Gagnoud et vous verrez que tout colle avec la quantité d’eau de 1,463 milliards de km3.


                    • confiture 20 janvier 19:36

                      @Daniel PIGNARD
                      toujours ces 6000 ans... de très nombreuses preuves archéologiques démontrent autre chose


                    • @Daniel PIGNARD

                      Je les ais lu , je respecte ta foi , et je ne te ferais pas l’ affront de relever chacune de tes contradiction ni d’ essayer de te convertir a la mienne .

                      Dieu se revele a chacun de la maniere qu’ il juge la plus pertinente ...
                      La vrai question est pourquoi apparait t’ il sous autant de visage different a chque croyant , parfois a quelque nuance pret , parfois avec d’ enorme difference ( cas des autre religion (bouddhisme , animisme , ...)

                      Pour moi la reponse est que dieu nous laisse chercher la voi , car seul l’ effort est meritoire ...a nous d’ exercer notre libre arbitre et de trouver la verité sans l’ imposer au autre ...

                      nous somme tester , en permanence .


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 janvier 09:00

                      @confiture

                      « toujours ces 6000 ans... de très nombreuses preuves archéologiques démontrent autre chose »

                       

                      C’est que les horloges utilisées pour marquer le temps sont fausses.

                      http://ceshe.chez.com/travaux/datation/gastuche.htm

                      Ils aiment vous berner les scientifiques et vous en redemandez.

                      Les scientifiques sur l’Antarctique annoncent 3270 m de glace = 800 000 ans (Est Rép 15 mai 2008), soit 1 m = 245 ans. Sauf que sur le Groenland, un avion chasseur P-38 a été retrouvé à 75 m sous la glace après seulement 46 ans.

                      Donc très grossièrement, 3270 m dans l’Antarctique = 3270/75*46 = 2005,6 ans. A comparer aux calculs des scientifiques officiels qui trouvent 800 000 ans sans avoir vérifié comment se formaient les strates. De bien piètres scientifiques en vérité puisqu’ils ne vérifient pas leurs hypothèses pourtant facilement vérifiables, l’histoire du P-38 en est la preuve.

                      http://p38assn.org/glacier-girl-recovery.htm

                       

                      Les datations sont en fait très fantaisistes

                       http://pleinsfeux.org/antarctique/#.U6AX3ii0OJs

                       

                      Les études de carottes de glace du « Global Invasive Species Programme », de Camp David, de Vostok et de tous les autres, s’appuient sur le paradigme qu’une couche équivaut à une année. Toutes les analyses isotopiques et chimiques assument cette délimitation fondamentale. La citation révélatrice vient de l’organisateur de l’expédition, « Richard Epps ». Il déclare singulièrement, « Qui vous a dit qu’une couche équivalait à une année ? Nous avons creusé à travers cinquante ans de temps et avons trouvé des milliers de couches dans 250 pieds ».

                       

                      Faisons un autre petit calcul :

                      Un couple d’humain il y a 36 000 ans aurait produit, avec une croissance annuelle de 4,73 pour mille (celle depuis le déluge), 2*1,00473^36000 =  1,2*10^74 habitants actuellement sur terre alors qu’il n’y en a que 6,7 milliards aujourd’hui.

                      4 couples sortis de l’arche de Noé il y a 4351 ans ( en 2015) auraient produit 8*1,00473^4351 = 6,6 milliards

                      Quel calcul est le plus farfelu ?


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 janvier 09:11

                      @confiture

                      L’apôtre Paul nous dit :

                      « Il a fait que tous les hommes, sortis d’un seul sang, habitassent sur toute la surface de la terre, ayant déterminé la durée des temps et les bornes de leur demeure ; il a voulu qu’ils cherchassent le Seigneur, et qu’ils s’efforçassent de le trouver en tâtonnant, bien qu’il ne soit pas loin de chacun de nous, car en lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. C’est ce qu’ont dit aussi quelques-uns de vos poètes : De lui nous sommes la race. Ainsi donc, étant la race de Dieu, nous ne devons pas croire que la divinité soit semblable à de l’or, à de l’argent, ou à de la pierre, sculptés par l’art et l’industrie de l’homme. Dieu, sans tenir compte des temps d’ignorance, annonce maintenant à tous les hommes, en tous lieux, qu’ils aient à se repentir, parce qu’il a fixé un jour où il jugera le monde selon la justice, par l’homme qu’il a désigné, ce dont il a donné à tous une preuve certaine en le ressuscitant des morts. » (Actes 17 :26-31)


                    • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 21 janvier 09:27

                      @Daniel PIGNARD

                      Adressé à ᗪᗩᖇTH Ƭᖇ〇〇ᖘᕮᖇ en fait


                    • amiaplacidus amiaplacidus 18 janvier 17:31

                      Ici on s’agite à propos du nucléaire de fission, technologie du passé, alors qu’aux USA il semble que la fusion ait fait un pas énorme.

                      Je n’ai pas encore lu de papier scientifique à ce sujet, uniquement des papiers de vulgarisation. Mais si les chercheurs du Massachussetts Institute of Technology (MIT), qui sont des gens sérieux acceptent de parler de leur travaux, je pense que l’on peut s’y fier.

                      Début septembre 2021, les gens du MIT et d’une start-up « Commonwealth Fusion Systems » (CFS) sont arrivés à produire un champ magnétique de 20 T à l’aide d’un électro-aimant à supraconducteur à « haute température, 20°K ( -250°C ) »*, cela constitue le plus puissant aimant jamais créé sur terre. Et cela tient dans des dimensions ridicules : 3 m de haut pour un diamètre de 1,5 m, à comparer avec le monstre ITER.

                      C’est un énorme progrès, le champ magnétique crée est largement suffisant pour contenir un plasma à haute température (plusieurs millions de °C)

                      Les chercheurs vont l’utiliser dans le cadre du projet SPARC, un tokamak de petite dimension. Et comme la puissance nécessaire pour obtenir un champ de 20 T est de 30 W avec cette technologie (à comparer avec les 200 MW nécessaire avec la technologie traditionnelle), cela va permettre d’obtenir plus d’énergie de la fusion qu’il ne faut en fournir pour l’entretenir.

                      Le MIT et la start-up associée ont annoncé qu’un réacteur à fusion sera opérationnel en 2025 grâce à cette nouvelle technologie.

                      Robert Mumgaard (cofondateur de CFS) espère qu’après cette première étape, les réacteurs à fusion commerciaux seront rapidement déployés, au cours des années 2030. Les chercheurs américains ont en tête une urgence écologique, celle du réchauffement climatique et la nécessité pour les États à travers le monde de réduire leur dépendance aux énergies fossiles.

                      Selon l’un de mes neveu, chercheur au MIT (pas dans ce domaine, en bio-informatique) est plus ou moins au courant de l’avancée des travaux. Il semble que le tokamak SPARC fonctionne maintenant et qu’il y a une quinzaine de jour, il a permis de maintenir un plasma à haute température durant plusieurs minutes et, surtout, d’en extraire plus d’énergie que ce qui lui a été fourni.

                      Je n’ai pas d’autres informations, mais si cela ce confirme, l’objectif de réacteurs à fusion commerciaux à l’horizon des années 2030 commence à devenir réel. Dans ce cas, c’est la fin du nucléaire de fission à très bref délai, et aussi la fin du monstre d’ITER, sans remettre en question ITER qui pourrait se consacrer aux développement dans cette direction.

                      Ces réacteurs devraient être de petite taille, accessible à des villes de 30.000 à 40.000 habitants.

                      J’ai toujours été très favorable à la fusion (et totalement opposé à la fission), mais je pensais que je ne la verrai pas de mon vivant, maintenant, malgré mes 80 balais qui approchent, je ne désespère pas de les voir.

                      https://arstechnica.com/science/2021/09/mit-backed-fusion-startup-hits-key-milestone-big-superconducting-magnets/

                      https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-fusion-nucleaire-reacteur-sparc-mit-devrait-bientot-fonctionner-83294/

                      https://www.journaldugeek.com/2021/09/13/la-fusion-nucleaire-vient-peut-etre-de-faire-un-bond-en-avant-grace-au-mit/

                      https://trustmyscience.com/mit-annonce-avancee-majeure-fusion-nucleaire/

                      https://www.01net.com/actualites/le-mit-a-peut-etre-resolu-le-principal-frein-au-developpement-des-reacteurs-a-fusion-nucleaire-2048069.html

                      https://siecledigital.fr/2021/09/14/fusion-nucleaire-le-mit-a-reussi-a-produire-energie-consommee/

                      Pour plus de détails, taper « fusion nucléaire mit » dans un moteur de recherche.

                      .

                      .

                      * Avec les technologies actuelles, la supraconductivité nécessite des températures plus basse, le l’ordre de 3°K (-270°C).


                      • amiaplacidus amiaplacidus 19 janvier 14:40

                        @javanais

                        Si vous relisez ce que je dis et lisez le liens proposés ou allez vous-même vous renseigner sur ce qui ce fait au MIT en matière de fusion, vous verriez que la fusion progresse à pas de géant.

                        Et il vaut mieux être une énergie de l’avenir qu’une énergie du passé.
                        Si la France avait investi autant dans la fusion que dans la fission, nous ne serions pas à la traîne des USA.


                      • titi titi 19 janvier 15:11

                        @amiaplacidus
                        En effet. Il se produit sur ce terrain ce qui s’est passé sur le voyage spatial avec l’arrivée de SpaceX : de l’agilité, de nouvelles approches, et des résultats rapides.

                        C’est ce qu’ils se passent quand les chercheurs sont motivés par leur projet, et pas simplement par leur point indiciaire.


                      • SilentArrow 20 janvier 06:12

                        @amiaplacidus

                        Quand j’étais au lycée dans les années 60, j’avais acheté un livre de la collection « Que sais-je » intitulé « L’énergie thermonucléaire ».

                        C’était déjà le tokamak et la prévision d’applications industrielles vers les années 2030.

                        On y est presque. Je retiens mon souffle.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 22:36

                        Les fours de la cristallerie près de chez moi , alimentés par des éoliennes ...ça va être comique...


                        • @Aita Pea Pea
                          Surtout avec le rendement de ce midi à 2% smiley smiley
                          Ps si tu sais chercher ecoute absolument le podcast de SUD radio de Berkoff de ce jour sur le sujet
                          si il t’interesse, tu sais chercher un peu ?
                          Tu va hallucinner ^^


                        • itzi bitsy ᙅᖺ’ᗩしᓮᕮƝ 18 janvier 22:53

                          @Aita Pea Pea

                          Mais aussi pourquoi tu veux garder du travail en france…
                          Aller hop délocaliser en Chine ... 

                          comme ca vous aurez plus de temps pour picoler ....


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 22:56

                          @Ouam (Paria statutaire non vacciné)
                          Bah ...anticyclone d’hiver...pas de vent. Les mêmes qui proposent des solutions sur le changement climatique dans cinquante ans connaissent pas la météo...lol


                        • @Aita Pea Pea
                          " Les mêmes qui proposent des solutions sur le changement climatique dans cinquante ans connaissent pas la météo...lol

                          "

                          Tu sais quoi, pour une fois on est 100% d’accord (c’est a noter)
                          Ici tu a une cure de désintox sur le sujet (aléas climatiques) depuis pfiouuu
                          https://www.meteo-paris.com/chronique
                          Et la, en parcourant des années au pif, l’arnaque climatique qui nous est vendue saute aux yeux
                           
                          Apres je dis pas que polluer comme des porcs, c’est bien , tout l’inverse meme, mais j’ai horreur du mensonge et de l’arnaque...
                           
                          Un peu comme ce proto de vaxx foireix avec ce soir combien déja ?
                           500.000 contaminations jour (lol) ououi cinq cent mille environ

                          Mais le vaccin va enrayer l’épidémie, c’est sur (lol)
                          vaccinnons les enfants, arbres et nains de jardin...joyeusement 


                        • CN46400 CN46400 19 janvier 07:43

                          @Aita Pea Pea
                          Et les prolos du secteur envoyés aux sports d’hiver depuis 3 semaine...


                        • Esprit Critique 19 janvier 00:48

                          Faudrait arreter la fumette. Heureusement les delires verbeux sont encore pour quelques temps tout a fait légaux. Mais si Macron repasse il voudra s’en assurer l’exclusivité.


                          • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 08:58

                            Le problème c’est l’air il faut le supprimer ...... lol


                            • zygzornifle zygzornifle 19 janvier 10:32

                              En fait il faut arrêter la circulation automobile, maritime la consommation inutile et revenir a nos cavernes bien entendu après le grand massacre qui décimera la population, c’est peut être le prix a payer avant que tout recommence ..... 


                              • Zeb_66 19 janvier 13:51

                                Vous avez probablement entendu parler du LENR et comme beaucoup
                                vous avez pensé « Bof, une arnaque de plus »
                                Et bien vous pouvez acheter aujourd’hui des modules LENR.
                                Assemblés selon votre besoin vous pouvez alimenter votre maison,
                                une voiture électrique, un bateau, bref tout ce que vous voulez...
                                Puissance du module : 100W
                                Tension d’entrée : 12/24Vdc ou 110/220AC
                                Tension de sortie : 12/24Vdc ou 110/220AC
                                Rendement : COP de 100 ; 1W en entrée pour 100W en sortie
                                Mise en // d’autant de modules que l’on veut.
                                Volume d’un module : 1/3L
                                Durée d’usage : plus de 100000h - 100W pendant 100000h soit 10000kWh
                                Puissance de sortie modulable de 0 à 100%
                                Pas de chaleur à évacuer, pas de radiations, pas de bruit.
                                Prix 2.5$/W ; Soit pour 100W, et une production totale de 10000kWh 250/10000 = 0.025$/kWh soit 0.0218€
                                Déjà 700000 modules en commande au rythme de 100000/semaine.
                                Des équipements de forte puissance sont disponibles à la vente :
                                1MW à 2.5M$, 2MW à 5M$ etc
                                Livraison dans le courant de l’année.
                                Aucune maintenance nécessaire.

                                https://e-catworld.com/2022/01/11/leonardo-taking-orders-for-1-mw-ecat-power-plants/

                                https://ecat.com/ecat-sklep#specifications


                                • Zeb_66 19 janvier 16:13

                                  @javanais
                                  L’année prochaine oui certainement, je n’ai pas pour habitude d’essuyer les plâtres.
                                  Si des sociétés Américaines décident de mettre 2.5M$ dans un générateur c’est qu’ils ont obtenu des garanties très sérieuses.
                                  Il y a 3 générateurs en service, dont 1 au siège de la CIA à Langley
                                  qui fonctionne depuis 9 ans.


                                • SilentArrow 20 janvier 06:25

                                  @Zeb_66

                                  Ah oui, l’ECAT d’Andrea Rossi qui n’en n’est pas à sa première escroquerie.

                                  Achetez-le et tenez-nous au courant (sans jeu de mot).


                                • SilentArrow 20 janvier 07:24

                                  @Zeb_66

                                  Il y a 3 générateurs en service, dont 1 au siège de la CIA à Langley

                                  qui fonctionne depuis 9 ans.

                                  C’est Rossi qui le dit ou c’est la CIA ?
                                  Si c’est la CIA, pouvez-vous donner un lien ?
                                  Merci.


                                • Zeb_66 20 janvier 11:57

                                  @SilentArrow
                                  Je n’ai aucune envie d’en débattre avec vous, c’est une arnaque ?
                                  ben, passez votre chemin, personne ne vous oblige à acheter...
                                  Le moment venu, j’achèterai plusieurs modules pour compléter mon installation.
                                  Rien ne presse et je vise le coût le plus bas de l’énergie produite POINT
                                  Si j’ai placé cette info, c’est juste à titre d’info, pas pour ouvrir un débat.
                                  D’ailleurs, tout débat est clos. Rossi démarre la production de masse
                                  et c’est très bien parti, vous pouvez toujours bramer :
                                  c’est une arnaque, c’est une arnaque ; la caravane passe. :))


                                • SilentArrow 21 janvier 08:10

                                  @Zeb_66

                                  Faut pas vous énerver comme ça. Le débat est en effet inutile et c’est le résultat qui décidera.

                                  Je voulais simplement vous mettre en garde.

                                  Je suis cette affaire depuis 2011. Je sais comment il a truqué ses démonstrations pour faire apparaître un excédent de chaleur. Le simple fait que c’est toujours lui qui conduit les démonstrations et que son bidule n’a jamais été testé scientifiquement par des experts indépendants devrait vous mettre la puce l’oreille.


                                • Daniel PIGNARD Daniel PIGNARD 26 janvier 13:44

                                  @SilentArrow

                                  Bof, on a vu votre extrême prudence pour la possibilité d’un déluge universel qui vous a conduit dans l’erreur.

                                   

                                  Petit calcul si cela marchait :

                                   les 6000 watts dans votre maison pour 15 000 dollars pendant 100 000 heures soit 600 000 kWh, ça semble être en vente.

                                  Une famille Française consomme en moyenne 12, 5 kWh par jour donc ça lui dure : 600 000/12,5 = 48 000 jours = 131 ans


                                • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 14:54

                                  je n’ai pas de compétences particulières dans le domaine mais j’ai quelques observations à faire ...

                                  il y a 20 ans le « renouvelable » dans le monde hors hydraulique était anecdotique

                                  aujourd’hui le renouvelable avec une progression d’environ 30-40 % par an a dépassé le nucléaire qui a baissé de 3-4% depuis ces 20 ans ...

                                  depuis 2016 aucune nouvelle commande de centrale nucléaire dans le monde et même quelques projets en cours abandonnés ...

                                  euh ! l’avenir c’est quoi ?


                                  • titi titi 19 janvier 15:22

                                    @nono le simplet

                                    Il y a une douzaine de réacteurs en construction en Chine.

                                    https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_centrales_nucl%C3%A9aires_en_Chine

                                    « c une progression d’environ 30-40 % par an a dépassé le nucléaire qui a baissé de 3-4% depuis ces 20 ans »
                                    De quoi parlez vous ?
                                    Le mode de production électrique qui progresse le plus ce sont les centrales à charbon.

                                    « euh ! l’avenir c’est quoi ? »
                                    Sans le nucléaire, ce sera le charbon.


                                  • charlyposte charlyposte 19 janvier 15:35

                                    @nono le simplet
                                    Une éolienne pour chaque citoyen avec un QR-CODE VALIDE ? hum.


                                  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 15:43

                                    @titi
                                    Il y a une douzaine de réacteurs en construction en Chine.
                                    oui ... en construction ... mais la commande date de 2016 ... voire de plus longtemps avant comme

                                    Fangchenggang 3 & 4



                                  • pemile pemile 19 janvier 15:59

                                    @nono le simplet

                                    T’as lu l’article du Canard du jour à propos des défauts de conception de la cuve de l’EPR ?


                                  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 16:05

                                    @pemile
                                    non , je l’achète demain ... merci


                                  • pemile pemile 19 janvier 16:14

                                    @nono le simplet « non , je l’achète demain ... merci »

                                    En synthèse pour l’apéro, les vibrations sont dues à un problème de circulation de l’eau sous pression, solution envisagées : voir si les assemblages finlandais, de conception différentes résistent mieux, changer le déflecteur de fond de cuve (spécificité nouvelle sur l’EPR) ou faire tourner les EPR à 60% de leur puissance, un bon « vieux » réacteur de 1000 MW un peu cher !


                                  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 16:19

                                    @pemile
                                    hé bé ! et si ça marche mal chez les finlandais ? on démonte et on rapatrie ?


                                  • Zeb_66 19 janvier 16:23

                                    @nono le simplet
                                    La Chine a un plan sur 15 ans : la construction de 150 centrales nucléaires dont certainement une partie au Thorium.
                                    ça fait 10 par an soit au total plus que le monde entier en 35 ans...

                                    à méditer : Il y a une douzaine d’année ils ont planifié la destruction de 6000 vielles centrales au charbon, remplacées en 6 ans par 4000 centrales ultra-modernes à très faible pollution.


                                  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 16:27

                                    @Zeb_66
                                    La Chine a un plan sur 15 ans : la construction de 150 centrales nucléaires dont certainement une partie au Thorium.

                                    source ?
                                    pour le charbon ils ont fait de gros efforts c’est vrai


                                  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 16:33

                                    @Zeb_66

                                    quand je dis « sources » je veux dire autres Bloomberg et Slate ...


                                  • pemile pemile 19 janvier 16:41

                                    @nono le simplet « hé bé ! et si ça marche mal chez les finlandais ? »

                                    Même EDF ne semble pas croire que cela puisse éviter le problème.

                                    J’ai oublié une quatrième option étudiée mais risquant un veto de l’ASN, un renforcement des grilles de protection entourant les barres de combustibles.

                                    A ces bricolages et les problèmes de fissures sur nos 4 plus gros réacteurs, à l’arrêt, vient de s’ajouter jeudi dernier l’arret prolongé de Penly 1 pour les mêmes problèmes de corrosion.

                                    Y’a aussi un ptit encart sur comment Le Maire prévoit de mettre le contribuable à contribution sur les pertes d’EDF !


                                  • Zeb_66 19 janvier 16:42

                                    @nono le simplet
                                    Blomberg et slate ? connais pas.
                                    Je prends mes sources en Chine directement, ce ne sont pas les journaux qui manquent !


                                  • nono le simplet nono le simplet 19 janvier 17:07

                                    @Zeb_66
                                    je ne lis pas le mandarin ...


                                  • titi titi 19 janvier 18:55

                                    @pemile
                                    « A ces bricolages et les problèmes de fissures sur nos 4 plus gros réacteurs »

                                    Même avec ces arrêts le taux de charge de ses installations est toujours bien meilleurs que celui des éoliennes.

                                    Même Super Phénix, malgré toutes les fermetures administratives avait en 1997 un taux de charge supérieur à celui des éoliennes.
                                    En 2020 : 40 TWh produit pour 18 GW installé... Ca fait 93 jours de fonctionnement pleine bourre.
                                    En 1997 :  3,4TWh produit pour pour 1,2 GW installé. Ca fait 118 jours de fonctionnement pleine bourre.

                                    Et niveau artificialisation des sols on reste songeur puisque qu’on est à 2000 mats pour produire l’équivalent de 11 super phénix de 1997.


                                  • SilentArrow 20 janvier 06:27

                                    @charlyposte

                                    Et des écolos à la manivelle pour faire tourner quand il n’y a pas de vent.


                                  • CN46400 CN46400 21 janvier 09:56

                                    @SilentArrow
                                    Le pb n’est pas vent ou pas vent, mais le fait que la vitesse du vent varie en permanence entre un peu (10km/h) et trop (60km/h) et que la puissance fournie suit instantanément. Donc, on ne sait pas si la puissance du moment sera toujours là la minute suivante. Il est donc impossible d’alimenter un réseau rien qu’avec de l’éolien. C’est pour cela que l’éolien, en fait, est un moyen pour fourguer du gaz (Engie...), les brûleurs s’allumant ou s’éteignant au rythme du vent sur la zone.



                                    • CN46400 CN46400 21 janvier 08:09

                                      @titi
                                      Aujourd’hui 8h00, la France importe 7900MW par heure à 350€ pièce et EdF vends aux « alternatifs » le MW à 42€. Et Fessenheim regarde....


                                    • titi titi 21 janvier 09:38

                                      @CN46400

                                      Nous sommes bien d’accord.
                                      Et c’est bien ce que dit l’ASN : il ne faut pas fermer des centrales pour raison idéologique.


                                    • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 09:58

                                      Macron va mettre ses sales pattes dans les énergies et une fois de plus il va tout saloper et on va le payer un max ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

suispersonne


Voir ses articles



Publicité




Palmarès



Publicité