• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vivons de pain rassis et de prêches

Vivons de pain rassis et de prêches

A la question « c’est grave docteur », j’essaie presque toujours de répondre par la négative et cela bien entendu dans le but de rassurer les gens, de ne pas infliger plus d’inquiétude à des proches qui attendent le pronostic de leur malade. « Non, ce n’est pas grave », dis-je le plus souvent et j’ajoute ensuite la fameuse formule que tout le monde connaît : « En fait, c’est beaucoup plus de peur que de mal », même si la situation paraît de prime abord désespérée.

Etre médecin, c’est d’abord être humain et aimer son prochain tel que le préconisent la Bible… et le Coran. Voilà, en disant cela, je viens de couper l’herbe sous les pieds des intégristes de tout bord qui pensent peut être que celui qui ose encore, de nos jours, s’exprimer dans la langue de Molière est soit un laïc soit, au pire, un athée.

Cette précision étant faite, continuons maintenant notre discussion.

Je disais donc que quand il s’agit de la santé d’une personne, on essaie toujours de n’être pas alarmiste, de présenter la situation de manière à ce que les proches de cette personne ne soient pas désemparés. Et continuent à faire confiance au médecin traitant de leur patient. Ce ne sont là que des principes simples de la médecine que tout médecin qui se respecte doit appliquer dans sa pratique quotidienne.

Mais là ?

Devant la situation politique du pays et surtout devant les derniers évènements d’ordre sociétal qui ont eu lieu dans certaines villes du pays aussi bien du Sud que du Nord, que devrais-je dire ? Que tout va bien Madame la Marquise ? Non, loin s’en faut. Je ne dirai pas cela ; sinon ça serait une politique de l’autruche. En tant que citoyen qui ne veut que du bien à son pays et à son peuple, je n’ai pas le droit de tricher. Je n’ai pas le droit de fermer les yeux, de faire comme s’il n’en était rien. La chose est trop grave pour ne pas la condamner. La chose est, de mon point de vue, tellement grave pour ne pas dénoncer ceux qui poussent vers le dérapage, vers le retour aux « années de braise ». Ceux-là sont bien connus. Ils ne sont manipulés ni par la main étrangère ni par le Mossad. Ils sont bien le résultat de notre système éducatif. Car on le voit bien sur les vidéos postées sur Facebook, par exemple, qu’ils sont majoritairement jeunes, moins de la trentaine même.

En fait, je dirai même que le ou les manipulateur sont connus. Il n y a qu’à chercher à qui profite le crime. Ceux qui n’ont pas pu obtenir ce qu’ils veulent par la voie politique, ceux qui ne savent pas encore s’ils doivent faire de l’opposition vraie ou se contenter de simples strapontins dans les différentes institutions de l’Etat sont, à coup sûr, les instigateurs de ce manifestations ostentatoires.

Comme si les gens ne devaient pas avoir d’autres droits, d’autres besoins, des préoccupations autres que celle d’adorer Dieu et le Prophète. Si on suivait leur raisonnement, on dirait que les gens n’ont besoin que de pain rassis et de… prêches. L’amour et l’eau fraîche ? Tu parles !

Force est d’admettre que ces événements (qui ont eu lieu à Ouargla, à Sidi Bel-Abbès et ailleurs), à savoir l’annulation pure et simple de concerts de musique raï ou autre, et cela sous la pression de certaines franges des populations locales fanatisées par le discours islamiste, ont créé le buzz sur les réseaux sociaux en Algérie. Sauf que la réaction des uns et des autres dépasse parfois le cadre de la bienséance et de la discussion entre gens soi-disant civilisés. On verse facilement dans l’insulte et la bassesse, parfois à coups de versets coraniques comme arguments à opposer à son interlocuteur.

En tout cas, cela donne froid dans le dos et dénote, encore une fois, de l’échec total de l’école algérienne qui n’a, jusqu’ici, pas su produire un type d’Algérien nouveau, à l’esprit cartésien et ouvert sur l’universalité. C’est dommage de le souligner ici.

Il y a plus d’une vingtaine d’années maintenant, le sociologue algérien Houari Addi avait parlé de « la régression féconde » ; c’était alors l’âge d’or des « frérots » algériens avec comme corollaire la décennie noire qui a marqué les Algériens à jamais. Les naïfs d’entre nous l’avaient cru et avaient pris pour argent comptant sa fameuse théorie. Nous pensions qu’effectivement, cette régression, ce retour à la barbarie allaient nous donner quelque chose de nouveau, une nouvelle société plus instruite et plus tolérante. Nous avons attendu, vainement. L’on constate aujourd’hui, avec ce retour – j’allais dire triomphal des intégristes – que, finalement, la régression n’est point féconde et que, bien au contraire, de son ventre, elle n’a engendré que régression.

A. G.


Moyenne des avis sur cet article :  4.74/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

91 réactions à cet article    


  • popov 6 août 2018 09:43

    @Ghedia Aziz

     
    Bonjour
     
    Je ne suis pas médecin, mais je pense que vous avez raison de rassurer vos patients. C’est faire bon usage de l’effet placebo.
     
    Pour l’Algérie, je n’ai pas de solution. Les barbus, leur hadiths pourries, le coran frelaté par les califes et surtout leur « prophète » dépravé indiquent une route à suivre. Il suffirait peut-être de prendre la direction opposée.
     
    PS Vous parlez d’adorer le prophète. Les petits islamistes de service sur ce site vont sans doutes vous rappeler que dans l’islam on n’adore que dieu. Et pourtant, il faut les voir sauter au plafond quand on dit quelques vérités sur ce « prophète ».

    • Christian Labrune Christian Labrune 6 août 2018 11:09
      " Les petits islamistes de service sur ce site vont sans doutes vous rappeler que dans l’islam on n’adore que dieu. Et pourtant, il faut les voir sauter au plafond quand on dit quelques vérités sur ce « prophète ».

      @popov

      A propos des « petits islamistes » : je pense qu’ils vont immédiatement reprocher à notre chirurgien une erreur de diagnostic absolument gravissime. Il écrit en effet : « Ceux-là sont bien connus. Ils ne sont manipulés ni par la main étrangère ni par le Mossad ».

      Parfaitement instruits par les Iraniens et par l’islam algérien qui, dans le genre sunnite, procède quand même exactement du même tonneau coranique, nos petits islamistes vont lui représenter que cela reviendrait à enlever un kyste sans prescrire une biopsie qui permettrait d’examiner l’hypothèse d’un cancer. 

      Pour leur épargner d’avoir à formuler ça comme ils le font d’habitude, c’est-à-dire d’une manière laborieuse fort confuse et dans une orthographe incertaine, je rappellerai que, selon l’ayatollah khomeini et selon aussi quelques auteurs du genre Takadoum ou Chitour qui nous arrosent ici très régulièrement de leurs lumières maghrébines, le sionisme est un cancer qu’il faudrait extirper. Même s’il n’y a plus personne qui soit en mesure de dire s’il reste un seul Juif en Algérie, un pays où, depuis tant de siècles, et bien avant l’islam, ils avaient été si nombreux, Israël, de l’autre côté de la Méditerranée, continue à exister. Donc, le Mossad existe. Or, l’Algérie serait un pays démocratique et prospère si le Mossad n’existait pas.

      L’islam, religion de paix et d’amour, ne saurait être tenu pour responsable de ce qui a pu advenir en Algérie dans les années 90 ni de ce qui se passe actuellement en France, qui menace de nous préparer les mêmes difficultés. La cause de toutes de ces horreurs, c’est le chasse-mouches du Dey d’Alger en 1830, et plus d’un siècle d’une colonisation française qui aura systématiquement détruit l’agriculture, le réseau ferroviaire et les centrales de production d’électricité, toutes choses qui avaient très bien fonctionné tant que l’Algérie était restée un lointain diverticule de l’empire ottoman, et même d’une manière plus parfaite encore à l’époque plus lointaine de la domination romaine.

      L’Algérie est devenue pour la première fois un état souverain en 1962, il y a de cela près de soixante ans, mais comment ne pas voir l’ombre gigantesque répandue par l’obscurantisme sioniste depuis soixante-dix ans sur tout le Maghreb ? Dans peu d’années, ces pays finiront par renoncer à entrer dans la modernité. Ils retourneront progressivement au moyen-âge et, comme Israël, à une économie pastorale misérable incapable de nourrir des légions de crève-la-faim : la culture sur brûlis qu’on voit actuellement se développer autour des villages du sud de ce petit pays n’est certainement pas de nature à y augmenter les rendements agricoles.


    • Ben Schott 6 août 2018 11:29
      @Zinzin
       
      Tu es complètement habité, Zinzin, tout le monde sent bien que tu souffres d’une grave névrose ! Mais on voit bien aussi que tu fais marcher I24 vingt-quatre heures sur vingt-quatre, même pendant ton sommeil. Tu régurgites la feuille de route !!!
       


    • Pauline pas Bismutée 6 août 2018 09:47
      A l’auteur

      Article courageux. Je ne connais pas votre pays mais si je décide un jour de le visiter, ce sera grâce a des gens comme vous.
      5/5, évidemment.

      • zygzornifle zygzornifle 6 août 2018 10:38

        Tiens c’est une vision de notre avenir en Europe ?


        • Arthur S Dr Faustroll 6 août 2018 11:18

          L’amour et l’eau fraîche ne sont pas plus nourrissants mais donnent plus de plaisir.


          • zygzornifle zygzornifle 6 août 2018 16:35

            @Dr Faustroll


             surtout l’eau fraîche pour l’ablution après l’amour 

          • MagicBuster 6 août 2018 11:36


            Il fallait bien que cela arrive avec 600 ans de retard - L’Algérie est entrée au moyen-age  ?!

            Faut-il s’en féliciter ?


            • Raymond75 6 août 2018 11:40
              Difficile d’imaginer un avenir à ce pays ...

              Quelles différences entre l’Algérie et le Vietnam !!!

              Le Vietnam, ancienne colonie française, a connu 50 ans de guerre : contre les Français, contre les Américains, Du Nord contre le Sud, contre les Chinois, contre les Khmers rouges ... Des victimes par centaines de milliers, des destructions considérables, et enfin l’indépendance dans la réunification en 1975.

              Depuis, ce pays est en plein développement. Tous les jeunes sont scolarisés, électricité partout même dans la jungle du Nord, dispensaires, et surtout plein développement industriel. Il n’y a plus de boats people. Bien sur ce pays n’est pas une démocratie selon nos critères, mais il maitrise son développement.

              L’Algérie, indépendante depuis 1962, après sept de guerre terrible, mais sans commune mesure avec celle du Vietnam. Les Français y ont laissé les bases d’une industrie gazière et pétrolière, des infrastructures qui n’ont pas été détruites.

              Et depuis ? Une économie de rente, qui ne bénéficie qu’à une partie de la population à cause de la corruption. Des jeunes qui depuis deux générations après l’indépendance sont prêts à traverser la Méditerranée à la nage pour devenir clandestins chez l’ancien colonisateur, des jeunes dont une partie importante ne sait toujours pas s’intégrer chez nous ...

              Un pays ravagé par une guerre civile islamiste, où l’endoctrinement tient de plus en plus lieu de culture. Un pays sans avenir. Un pays riche avec une population pauvre.

              • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 6 août 2018 11:45

                @Raymond75 Très juste. Rien d’autre à ajouter.


              • Christian Labrune Christian Labrune 6 août 2018 12:16
                @Raymond75

                Vous oubliez le Mossad, à propos duquel vous étiez si prolixe, ces derniers jours, sur une autre page. Comme c’est bizarre...

              • Raymond75 6 août 2018 12:51

                @Christian Labrune
                L’obsession cela se soigne : tapez ’psy’ sur Pages Jaunes.


              • Ben Schott 6 août 2018 12:57

                @Raymond75

                 
                Le problème, c’est qu’il refuse obstinément de se faire soigner...
                 
                C’est aux proches de se mobiliser...
                 


              • HELIOS HELIOS 6 août 2018 13:07

                @Raymond75
                ... vous voulez dire qu’il aurait fallu tout détruire en partant ???


                Meuhhh non, il aurait fallu rendre l’Algérie aux algériens et le Sahara a ses habitants. Deux pays qui se seraient bien mieux portés... mais surtout il n’aurait jamais fallu importer en France ceux qui gardent les deux nationalités et probablement leur exiger un visa spécifique de voyage au bled.

                Allez, bonne chance a vous, Bouteflika est sur la fin...

              • L'enfoiré L’enfoiré 6 août 2018 15:14
                @GHEDIA Aziz,
                 Mon dernier eBook vient de se terminer.
                 Deux interlocuteurs philosophent sur une abbaye bénédictine...

              • Aristide Aristide 6 août 2018 19:30

                @Raymond75


                L’Algérie, indépendante depuis 1962, après sept de guerre terrible, mais sans commune mesure avec celle du Vietnam. Les Français y ont laissé les bases d’une industrie gazière et pétrolière, des infrastructures qui n’ont pas été détruites.

                Et depuis ? Une économie de rente, qui ne bénéficie qu’à une partie de la population à cause de la corruption. Des jeunes qui depuis deux générations après l’indépendance sont prêts à traverser la Méditerranée à la nage pour devenir clandestins chez l’ancien colonisateur, des jeunes dont une partie importante ne sait toujours pas s’intégrer chez nous ...

                Ces mêmes propos m’ont valu une interdiction à poster de ce falsificateur qu’ est chems zedine chetour.



              • bob de lyon 7 août 2018 18:10

                @Raymond75

                Je suis anticolonialiste depuis tout petit :

                mais le Viet Nam a gardé l’essentiel de la colonisation, n’a rien rejeté et mieux en a fait son profit : nombreux accords d’assistance avec ses envahisseurs (médecine, industrie, agriculture…)

                le Viet Nam menait une guerre de décolonisation politique sans l’empreinte de la religion ;

                le Viet Nam ne réclame pas à l’envi des excuses pour un génocide qui aurait pu se développer (heureux arrêt des tragiques bombardements de B52 sur le Nord).

                Le Viet Nam utilise ses vestiges coloniaux comme lieux touristiques (« là c’est la gare construit par les Français, là c’est la grande poste, là l’hôpital… vous êtes sur l’avenue… » sous entendu on a réussi à les jeter dehors quand même… et c’est très bien (ça c’est moi qui le dit !).   

                le Viet Nam n’a rien oublié mais a tourné la page et ses journaux n’annoncent jamais que tous ses malheurs viennent de l’occupation française, de la guerre anti communiste américaine ou de la civilisation occidentale.

                Et le Viet Nam a un voisin colossal, au nord, très encombrant…

                J’ai un charmant voisin Vietnamien qui parle un français impeccable sans accent et est heureux de vivre ici… ses enfants ont fait de belles études d’ingénieur.

                Parfait. Tout va bien.


              • OMAR 8 août 2018 19:08
                Omar9
                .
                @bob de lyon :"le Viet Nam n’a rien oublié mais a tourné la page et ses journaux n’annoncent jamais que tous ses malheurs viennent de l’occupation française,« .
                .
                Vous avez parfaitement raison.
                Surtout qu’en se qui concerne ’Algérie, la guerre et la colonisation, c’est fini, et de puis 1962 !!!
                .
                Alors si vous partez dans en Algérie, vous entendriez mieux que cela.
                Du genre ;
                 »Heureusement que la France a construit ceci ou cela, sinon, maintenant...« 
                ou
                 »Tu te rappelles de la propreté des villes algériennes, et du civisme des citoyens avant 1962 ?"
                Mais, cela, c’est le peuple, surtout l’ancienne génération, qui vous le dira.
                .
                Quant à ceux qui ont été ou qui sont au pouvoir, c’est tout bénèf pour eux d’entretenir cette haine ou cette image négative de la France, eux qui été des planqués à l’étranger, pendant la guerre de libération....

              • bob de lyon 9 août 2018 09:58

                @OMAR

                Bonjour,

                Omar, si vous vivez en Algérie, verrouillez bien votre pseudo.

                Bon vent.


              • robert 9 août 2018 12:59

                @bob de lyon

                Bonjour, j’avais un collège Vietnamien ( même Cambodgien )
                nous discutions très souvent sur ces sujets, en fait pour faire simple, il en avait rien à faire ( agent orange compris) , depuis j’ai compris ; ce que tu ne peux contrôler ou effacer, ne t’en charge pas cela ne sert à rien qu’à te faire des noeuds dans la tête.

              • OMAR 9 août 2018 16:16
                Omar9
                .
                Bonjour @bob de lyon
                .
                J’ai vécu un certain moment en Algérie où je ne pouvais même pas aller rendre visite à ma regrettée mère qui habitait la Casbah.
                .
                Tout ce quartier connaissait mon penchant progressiste, et surtout, mon combat contre l’obscurantisme et cette fausse forme de l’Islam, le wahhabisme et ses diaboliques orientations.
                .
                Alors la peur ?
                Oui, je la ressens, mais sous une forme beaucoup moins prononcée, car il se trouve que malgré tout ce que l’on pourrait dire sur le Pouvoir, il y subsiste encore des algériens qui sont patriotes, aiment leur pays et tentent de sauver ce qu’il reste encore à sauver.
                J’ai cité comme exemple Mme Belghebrit.
                Elle n’est heureusement pas la seule....
                .
                SLT.


              • titi 12 août 2018 18:53

                @Raymond75


                La grosse différence entre Vietnamiens et Algériens c’est que les premiers ne sont pas tiraillés entre deux cultures. 
                Les Vietnamiens vivent très bien dans leur cellule familiale étendue comme ils le font depuis des siècles, même dans un dénuement quasi total.
                Les Algériens veulent vivre comme Neymar du coup l’absence de pouvoir d’achat est problématique.

                Je connais des ONG qui interviennent au Vietnam pour aider au développement.
                Je n’en connais pas en Algérie

              • harry stot 6 août 2018 13:11

                Perso, après avoir étudié un peu l’islam(histoire et doctrine), je pense que cela devrait etre interdit, pour le bien de l’humanité ;

                En lisant certains versets, on peut s’apercevoir que allah n’est pas un dieu.(une divinité tout au plus)
                Exemple du vin qui est début est un bienfait, puis un péché mortel
                Quel dieu(omnipotent et omniscient peut se tromper et rectifier ?
                Donc soyons cohérent !
                Au début de l’article , l’auteur nous gratifie de « c’est d’abord être humain et aimer son prochain  »
                Sauf qu’en islam le prochain est un musulman, les autres étant des mécréants, des associteurs ou des juifs qu’il faut éliminer.

                • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 6 août 2018 13:44
                  @harry stot 

                  Vous êtes entrain de faire le procès de l’Islam (en tant que religion de tolérance) alors que ce sont les islamistes c’est-à-dire eux qui utilisent l’Islam à des fin politiques qu’il faut incriminer. C’est à ceux-là et bien à ceux-là que je me suis attaqué personnellement dans cet écrit. Aimer son prochain oui, l’Islam ne nous le recommande vivement.

                • HELIOS HELIOS 6 août 2018 14:01

                  @GHEDIA Aziz

                  mais oui, mais oui, l’islam dit aimer son prochain, comme moi je dis aimer les coqs... au vin !

                • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 6 août 2018 14:13

                  @HELIOS


                  Soyons sérieux. C’est tout ce que je peux vous dire pour l’instant. Ah, si, il y a autre chose. Personnellement je préfère le lapin au vin.


                • popov 6 août 2018 14:14

                  @GHEDIA Aziz

                   
                  Aimer son prochain oui, l’Islam ne nous le recommande vivement.

                  Quelle sourate, quel verset ?


                • harry stot 6 août 2018 14:27

                  @GHEDIA Aziz
                  Votre article est de bon sens.

                  Ce qui l’est moins, c’est que les islamistes comme les « modérés » ont le même corpus c’est à dire le coran qui est à 100% la parole de allah.
                  De plus, on pourrait suspecter les modérés de pratiquer la taqyia, non ?
                  Mon point de vue est celui d’un philosophe qui cherche la vérité notamment en réfutant les contradictions. Et le coran en est truffé( bizard pour un dieu omniscient)
                  Les pays qui appliquent le coran littéralement comme l’arabie saoudite, le qatar ou l’iran donnent une société totalitaire.
                  Et je réitère en disant qu’en islam, le prochain est un musulman et rien d’autre.
                  On peut faire la même critique pour le judaïsme ou Yahvé ne prétend s’occuper que de son peuple « élu » et qui est prêt à massacrer tous les autres..
                  Leur message n’a pas de valeurs universelles, ce ne sont pas des dieux mais des divinités.

                • McGurk McGurk 6 août 2018 14:53

                  @GHEDIA Aziz


                  En fait c’est tout le système qu’il faut remettre en question.

                  A la fois la gestion des autorités religieuses, le manque volontaire de hiérarchie claire et la chasse aux prêcheurs auto-proclamés/aux discours de haine, l’adaptation des religions à la démocratie et l’évolution de la société, la révision des textes pour enlever les passages violents utilisés par les extrémistes de tout bord, etc.

                  Vous parlez de l’école mais je constate que bon nombre d’extrémistes connus ont fait des études poussées voire très poussées avant de péter un câble. Comme quoi l’éducation, même si elle est source de prévention (si bien utilisée), ne prémunit pas les « esprits brillants » contre la religion et ses dérives.

                  Personne n’ose dire non plus que les textes « sacrés » ne sont qu’une interprétation car leur sens profond a été perdu depuis des siècles et que c’est la raison pour laquelle il y a autant de courants au sein de celles-ci.

                  Je salue tout de même votre clarté, aussi bien en français que pour vos arguments, cette volonté de dire les choses telles qu’elles sont. Ca a été un plaisir de vous lire.

                • Pascal L 6 août 2018 15:03

                  @GHEDIA Aziz
                  Je comprends votre point de vue que j’ai souvent entendu en discutant avec des Musulmans de France. L’islam qui vous été enseigné est tolérant, mais ce n’est pas ce que l’on peut comprendre en lisant le Coran, la Sirâh et les Hadiths. Quelque part, les Frères Musulmans peuvent autant revendiquer que vous de pratiquer le véritable islam. J’entends souvent qu’il faut refonder l’islam en excluant la Sirâh et les Hadiths, mais une fois ce travail fait, il reste encore beaucoup de travail avec le Coran qui est encore plus illisible sans les commentaires. J’ai lu plusieurs thèses de doctorat sur les débuts de l’islam et la vision des exégètes occidentaux s’éloigne de plus en plus de la tradition. Avec l’utilisation de l’araméen et du syriaque pour les points incompréhensible du Coran, la traduction que nous pouvons en faire évolue énormément. D’ailleurs la version en arabe que vous lisez est déjà une traduction, car l’arabe du 7ème siècle et son écriture sont bien différents de l’arabe classique. Si vous relisez à l’envers le fils des modifications imposées par les Califes, vous trouvez à la fin un mélange de plusieurs religions : des judéo-Chrétiens hérétiques (Ebionites et Nazaréens), du Manichéisme, la religion des Nabatéens et des Perses, mais l’islam n’existe plus.


                • McGurk McGurk 6 août 2018 15:15

                  @Pascal L


                  Les grands mythes des textes chrétiens, bien connus à notre époque, sont des rempompes ou des plagiats des textes mythologiques babyloniens (ex : le déluge).

                • popov 6 août 2018 15:39

                  @McGurk

                   
                  Bien sûr, dans les religions, c’est avec du vieux qu’on fait du neuf.
                   
                  Mais il y a une différence.
                   
                  Dans un pays de tradition chrétienne, vous pouvez dire ce que vous voulez, personne ne va venir vous égorger pour « insulte à la religion ».

                • Dom66 Dom66 6 août 2018 17:02

                  @popov

                  Un Américain ex-musulman explique pourquoi il quitte l’islam

                  https://www.youtube.com/watch?v=R5JKd-8QhUc


                • McGurk McGurk 6 août 2018 17:22

                  @popov



                  A notre époque non. A une époque pas si reculée que ça, je m’en suis pas certain.

                  Et je ne parle pas de toute la période très chrétienne (moyen-âge, renaissance, etc.) où on pouvait subir l’inquisition.

                • Pascal L 6 août 2018 17:58

                  @McGurk
                  Les grands mythes sont dans les textes Juifs, pas Chrétiens et ce sont des mythes comme le nom l’indique, donc pas à prendre au pied de la lettre. Les Mythes de l’Ancien Testament ont été mis en place à une époque où l’écriture était inexistante (en gros, la Torah a été mise par écrit au 7ème siècle avant J.C). Sans l’écriture, impossible de se rappeler un bouquin de théologie en se le répétant le soir à la veillée. Il existe donc des récits qui supportent la théologie, mais ces récits sont le doigt qui montre Dieu. Ils ne sont pas Dieu mais tout le monde regarde le doigt. Derrières le mythe, il y a souvent une histoire réelle mais dont cette réalité nous échappe. Ainsi pour le déluge, il est probable que l’ouverture du Bosphore et l’inondation de la zone couverte par la mer Noire puisse en être l’élément générateur.

                  De toutes façons, que le phénomène se soit produit ou pas, cela a beaucoup plus d’importance pour l’incroyant que pour le croyant qui n’en n’a rien à faire. Que le mythe soit pompé d’une époque précédente, le Chrétien n’en a pas plus à faire, c’est ce qui est dit de Dieu qui est important et cette partie là à changé depuis les Babyloniens.
                  Si vous enlevez tout ce qui est du domaine du mythe, de la science de l’époque et des envies de puissance des rois de l’époque, il ne vous reste pas grand chose, mais c’est essentiel. Nous voyons poindre un Dieu qui se révèle à l’humanité qui n’y comprends pas grand chose. Si vous lisez la Torah avec un peu d’Esprit critique, vous pourrez voir poindre un Dieu qui est amour pour l’humanité, le même que le Dieu des Chrétiens. Mais il a fallu des milliers d’années de tâtonnements pour arriver au niveau de compréhension des Chrétiens de notre époque et ce n’est pas fini, il reste des progrès à faire. Un Dieu qui n’a pas été inventé par l’homme déconcerte toujours ceux qui le découvrent.
                  Il est probable que ce Dieu là ne vous a jamais rien révélé, mais ne désespérez pas, il y a des centaines de milliers de témoignages et il y a peut-être parmi vos connaissances quelqu’un qui a fait cette expérience. Si vous voulez démontrer l’inexistence des témoignages, je vous souhaite bonne chance. Le dernier qui a fait ça sérieusement s’est converti (voir le film « Jésus, l’enquête »)

                • GHEDIA Aziz GHEDIA Aziz 6 août 2018 22:05
                  @McGurk

                  Merci beaucoup.


                • McGurk McGurk 6 août 2018 22:18

                  @Pascal L


                  Sauf que l’écriture a été inventée vers -3400. Le mode de transmission de ce genre de texte était autrefois de la tradition orale, comme pour les druides en Europe.

                  Il n’y a pas forcément « souvent » de réalité derrière le mythe. Beaucoup sont de l’ordre des questions existentielles que l’Homme se pose depuis toujours (qui suis-je, d’où viens-je, quel direction prendre, ai-je un créateur ou suis-je apparu par hasard), même les tribus les plus reculées d’Amazonie, ou bien philosophique comme l’Atlantide de Platon.

                  De toute manière, dans la Bible, il y a bien trop d’incohérences pour qu’il y ait une part de vérité. Moïse n’a pas ouvert la Mer rouge et n’a pas conduit tout un peuple en passant devant le nez des forteresses égyptiennes, les Hébreux n’ont pas pu passer des années dans un désert inhospitalier, etc.

                  En ce qui me concerne, je n’y croirai jamais et même si il descendait me rencontrer je rebrousserais chemin. Les témoignages n’apportent rien du tout et quand bien même ils prouveraient son existence, il y aurait pas mal de questions à lui poser - du type « pourquoi vous taisez-vous depuis des siècles ? ».

                • harry stot 6 août 2018 22:23

                  @McGurk
                  Tu te trompe quand tu dis chrétien.

                  La bible est composée de l’ancien et du nv testament
                  L’ancien testament est la thora, le livre des juifs
                  Et le nv testament, le récit par des apotres de la vie de jesus
                  Il y a rupture entre les deux et non cntinuité
                  C’est pas rambo1 et rambo 2
                  Tu fais référence à la genèse qui est dans la thora( juif, pas chrétien)


                • popov 7 août 2018 03:42

                  @McGurk
                   

                  Moi, je parle de ici et maintenant.

                • Pascal L 7 août 2018 11:02

                  @McGurk

                  L’écriture à peut-être 5400 ans d’existence, il reste que la mise par écrit de la Bible ne date que du règne de Josias. Il faut que cette écriture soit suffisamment diffusée dans la population pour que la mise par écrit ait un sens. De plus, il apparaît nettement que les Cananéens n’étaient pas organisés en un royaume avec une administration avant 2 à 3 siècles avant Josias et encore, uniquement dans le royaume du nord et non en Judée où cette organisation n’avait pas plus de 2 générations.

                  Ce qui est amusant, c’est que vous attachez de l’importance à des choses qui n’intéressent pas les Chrétiens. Si Moïse a traversé la mer Rouge à pied, grand bien lui fasse. L’exégèse scientifique de la Bible a plus de trois siècles maintenant et les Chrétiens ont été les premiers à y participer. La recherche de la vérité ne fait peur à personne. Seul le mensonge est à craindre. Ce que vous ne voyez pas, c’est que le Christianisme n’est pas une religion du livre mais une religion du Christ vivant. Le plus important pour un Chrétien est bien de rencontrer le Christ. Une fois que cela est fait, la lecture de la Bible prend une autre tournure. Je lis l’Ancien Testament comme étant la découverte progressive de Dieu par l’humanité avec ses incompréhensions et ses tâtonnements. Mais ces incompréhensions et ces tâtonnements sont aussi les nôtres et ce texte peut nous aider à trouver Dieu au travers de nos erreurs. Vous êtes Adam (ou Eve) lorsque vous découvrez que Dieu existe vraiment. Un Dieu qui n’a pas été créé par l’humanité est forcément incompréhensible au départ et même aujourd’hui, nous ne percevons qu’une petite partie de la vérité. Beaucoup de ses interventions aujourd’hui nous déconcertent encore. Nous ne pouvons pas tout expliquer, mais nous pouvons témoigner de ce que nous vivons. Personne ne vous demande de croire, car Dieu s’adresse personnellement à toute personne qui est prête à se laisser déconcerter. Cela ne tient donc qu’à vous et personne ne peut remettre en cause votre liberté.

                • McGurk McGurk 7 août 2018 15:01

                  @harry stot


                  Oui mais justement, cette discontinuité est d’autant plus problématique car incohérente. On passe d’un Dieu vengeur et qui punit à un Dieu rempli d’amour et de compassion.

                • McGurk McGurk 7 août 2018 15:22

                  @Pascal L


                  Bah aux dernières nouvelles, Jésus est mort. Et le rencontrer est plus qu’improbable à part une autre résurrection ou visite d’outre-tombe.

                  Pour ce qui est de Dieu, il n’y a aucune chance de prouver son existence. Et je ne pense pas qu’il ait une hotline à disposition pour s’adresser aux croyants.

                  Pour ma part, je préfère miser sur le réel et sur les gens. C’est bien plus satisfaisant.

                • Pascal L 7 août 2018 15:53

                  @McGurk
                  « aux dernières nouvelles, Jésus est mort »

                  Vous avez manqué la fin du feuilleton. L’existence de Dieu ou la résurrection de Jésus ne peuvent être prouvées, mais vous ne pouvez pas non plus prouver l’inverse. Mais contrairement à la théière de Russell que personne n’a jamais vu, il existe des centaines de milliers de témoignage de rencontres avec Jésus. Dans ces conditions la méthode scientifique consiste à confronter les témoignages disponibles et à chercher les incohérences. Il faut examiner les documents qui sont partisans et ceux qui sont contre et évaluer les arguments des uns et des autres pour se faire une idée. Cela ne fait pas une preuve, mais construit une certitude. Les historiens utilisent la même méthode. Vous n’étiez pas au sacre de Charlemagne en 800 et il n’existait pas de registre des sacres ni de photographies. Comment pouvez-vous faire confiance dans ces conditions aux historiens qui affirment que cet événement a bien eu lieu ?

                  « Pour ma part, je préfère miser sur le réel et sur les gens » Il n’y a pas de problème avec ça. Si vous n’êtes pas intéressé pour une rencontre avec Jésus, celui-ci ne forcera pas votre porte et respectera votre décision. Il ne peut y avoir d’amour sans la liberté.

                • McGurk McGurk 8 août 2018 02:00
                  @Pascal L

                  J’irai même plus loin : l’existence de Jésus est impossible à prouver et, même si c’était bien le cas, on ne sait pas si il a bien vécu à cette époque.

                  D’autre part, on a aucune idée de ce à quoi il pouvait ressembler car tous les visages représentés sont des proportions parfaites. Le plus drôle, c’était cette étude qui a été faite par deux chercheurs sérieux qui ont analysé ma morphologie de son peuple et déduit un visage, sur la reconstitution on dirait un nain noir smiley .

                  A ce propos justement, il avait sûrement les cheveux courts parce que, à l’époque, avoir les cheveux long c’était pour les femmes. Et pas barbu non plus. Ce qui exclue déjà les représentations des églises.

                  En fait non, on ne peut pas se forger une certitude et quantifier ce qui est spirituel. C’est pour ça qu’on ne pourra jamais prouver ce genre de choses.

                  * « Comment pouvez-vous faire confiance dans ces conditions aux historiens qui affirment que cet événement a bien eu lieu ? »

                  Parce que cet évènement est probablement relaté par des sources sérieuses et nombreuses, qu’il y a bien des illustrations qui se recoupent et représentent la même chose à quelques détails près. Sans parler des fouilles archéologiques qui, elles, sont formelles.

                  Ce qui est dommage d’ailleurs, c’est qu’on ne puisse pas (ou plutôt veuille pas) retrouver sa tombe alors qu’un empereur allemand l’a déjà fait (et pillée hélas...).





                • Pascal L 8 août 2018 11:58

                  @McGurk
                  Vous vous trompez, l’existence de Jésus est bien attestée à cette époque, même par ses ennemis et aucun historien ne dira le contraire. La seule chose que vous pouvez douter, c’est de sa divinité. Nous savons aujourd’hui par les historiens que la crucifixion a eu lieu en avril de l’année 30.


                  Quand à sa morphologie, cela n’a aucune importance pour un Chrétien. Encore une fois vous vous attachez à des choses sans importance et le Christianisme que vous combattez est une chimère issue de votre imagination. Voyez, vous aussi avez besoin de mythes pour établir vos convictions. Lorsque vous aurez compris comment ces mécanismes fonctionnent chez vous, peut-être que vous commencerez à comprendre les anciens hébreux.

                  « Parce que cet évènement est probablement relaté par des sources sérieuses » Vous avez écrit « probablement », donc vous n’en savez rien. Vous n’avez aucune idée de ce que peut être la méthode historique et les vérités que vous énoncez sont uniquement le fruit de votre imagination. Commencez donc par chercher la vérité et surtout ne vous définissez pas par l’idée que vous pouvez vous faire des autres, c’est forcément dangereux et faux. Existez donc par vous-même sans vous soucier de ce les autres peuvent être. Cela vous évitera de faire de longues études sur l’histoire.

                  « Ce qui est dommage d’ailleurs, c’est qu’on ne puisse pas (ou plutôt veuille pas) retrouver sa tombe »
                  Ne vous inquiétez pas, ces recherches ont déjà été faites par d’autres sceptiques, mais si vous n’en savez rien, c’est parce qu’ils n’ont rien trouvé. Contentez-vous du Saint Sépulcre, c’est pour l’instant le lieu le plus probable.
                  A propos de cette recherche, vous devriez aller voir le film « Jésus, l’enquête » sorti au printemps. C’est l’histoire réelle d’un homme qui justement a cherché à prouver que la résurrection n’a pas eu lieu. A la fin de l’histoire, il finit par se convertir lui-même, comme quoi, même les plus grandes certitudes peuvent tomber.

                • McGurk McGurk 8 août 2018 13:22
                  @Pascal L


                  En réalité, ce sont toutes des sources parfaitement indirectes (du genre « on m’a parlé d’un type qui... ») ou bien trop indirectes (plusieurs décennies plus tard voire des siècles plus tard).

                  Pour moi, son apparence physique est aussi importante que son enseignement, car elle permet de relier la réalité à la fiction, de pouvoir comprendre - au-delà des préjugés religieux - ce qui relève de la pure invention et ce qui tient du vrai.Cela permet de remettre les choses à leur place, de donner du sérieux à cette histoire, du concret. Et donc une crédibilité plus grande à la religion.

                  D’autre part, même pour ceux qui n’y croient pas, c’est à la fois une manière de satisfaire leur curiosité, leur envie de savoir.Comme dit précédemment, seule la réalité m’importe. Les mythes sont bien jolis mais n’expliquent rien et son moins intéressants que la vérité historique et scientifique.

                  * « et les vérités que vous énoncez sont uniquement le fruit de votre imagination. »

                  Non, je vous arrête tout de suite sur ce point. Vous confondez volontairement un évènement historique qui a bien eu lieu avec un mythe n’ayant probablement pas existé ou une chance infime d’être.

                  Charlemagne a lui bien existé. D’autre part, dans l’Europe médiévale, le fait d’être roi était soumis à l’autorité religieuse « suprême » et personne ne pouvait y échapper. Sinon, on aurait eu des pamphlets partout en Europe et il n’aurait jamais pu gouverner son royaume.

                  Par contre, concernant les textes religieux, on parle bien d’un seul royaume d’Israël alors qu’en vrai il en existait deux. Dont l’un qui s’est fait anéantir par les Perses. Parce que c’est une vision Idyllique.
                  Tout comme « le roi Salomon » - pure fiction - ou bien David qui, d’après les spécialistes, n’était qu’un petit chef de clan sans envergure.

                  Pour ce qui est de la tombe, je parlais de celle de Charlemagne qui a été déplacée par un empereur germanique. Celle du Christ n’est pas du tout probable car elle ne correspond à rien du tout (aucun indice probant).


                • Pascal L 8 août 2018 14:07

                  @McGurk
                  « Charlemagne a lui bien existé »

                  Bel a priori. Votre vision de l’histoire de Charlemagne est un peut trop idyllique. En réalité les historiens qui ont étudiés Jésus ont le même niveau de sérieux que ceux qui ont étudié Charlemagne. Il serait faux de penser que l’histoire du Christ ne serait que le fruit d’historiens chrétiens donc orientés. Vous faite une injure à l’histoire.

                  Déduire la vérité d’une histoire à partir de l’apparence physique d’une personne est un pur délire, d’autant plus que personne n’a pris des photos et nous nous situons dans le fantasme.

                  « le fait d’être roi était soumis à l’autorité religieuse « suprême » »
                  Encore une contre-vérité. En fait pendant tout le moyen âge et jusqu’à Louis XVI, le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel ont été séparés. La fusion des deux pouvoirs est une invention de la révolution Française à partir des élucubrations de Voltaire. Philippe le Bel s’est bien opposé avec raison contre le pape Boniface VIII qui voulait soumettre le pouvoir temporel à son autorité.

                  « Sinon, on aurait eu des pamphlets partout en Europe »
                  Certainement, mais vous voyez, les textes de l’opposition sont aussi importants pour comprendre la « vérité » historique. Ces textes existent également pour Jésus, mais s’ils s’opposent à son enseignement, ils ne remettent pas en cause son existence.

                  « une manière de satisfaire leur curiosité, leur envie de savoir » Tout le monde n’est pas obnubilé par l’apparence physique. 

                  « seule la réalité m’importe » Dans ce cas, une réalité purement fantasmée. Vous ne faites pas confiance aux historiens mais vous tenez pour vraies des représentations qui sont plus rêvées qu’autre chose. 

                  « Les mythes sont bien jolis mais n’expliquent rien et son moins intéressants que la vérité historique et scientifique » Pour une fois, je suis d’accord avec vous, mais je ne vois pas vraiment où cela nous conduit. Il est possible d’être scientifique et Chrétien et je suis loin d’être le seul dans ce cas.

                  « Par contre, concernant les textes religieux, on parle bien d’un seul royaume d’Israël alors qu’en vrai il en existait deux »
                  Oui et non, le deuxième royaume s’appelait « Royaume de Judas ». Et alors ? Vous êtes encore en train de penser que cette affirmation a de l’importance pour les Chrétiens alors qu’elle n’en a aucune.

                  « Tout comme « le roi Salomon » - pure fiction »
                  En fait, les historiens n’en savent rien. Jérusalem n’était certainement pas la grande métropole de la Bible à son époque, mais on a retrouvé une grande ville en Jordanie qui vivait richement de ses mines de cuivre (à l’âge du bronze). Un roi de cette ville s’est peut-être appelé Salomon et sa vie à pu contribuer à la légende. De toutes façons, encore une fois, cela n’a aucune importance.

                  « David qui[...] n’était qu’un petit chef de clan sans envergure »
                  Ça, je ne peut vous le laisser dire, non pas que cela soit faux mais parce que nous n’en savons rien. David n’est pas un personnage historique et nous ne savons pas sur quoi son histoire est basée.

                  Si vraiment vous voulez combattre le Christianisme, commencez par démontrer que la résurrection n’a jamais eu lieu car tout est parti de là. Personne n’est arrivé à le démontrer en 2000 ans et vous deviendrez célèbre, mais franchement, ne perdez pas votre temps à courir derrière des chimères.

                • armand 8 août 2018 18:41

                  @Dom66
                  Dom ! où est ton sens critique ?, tu vois une video et hop c’est la vraie vérité ? et en plus d’un américain ????


                • Dom66 Dom66 8 août 2018 22:03

                  @armand

                  Salut, je ne sais pas si c’est vrai ou pas.....mais

                  Tu sais, je suis un des premiers défenseur d’un certain monde Arabe, Palestiniens contre des Nazis, Syriens contres des fous coupeurs de têtes, armés par nous, le peuples Irakien et Libyen attaqué par des grandes puissances...ETC mais j’ai une sainte horreur des peuples qui viennent chez nous, et qui voudraient nous imposer leurs cultures. Ce sont à ces peuples a s’adapter à notre façon de vivre, Point, et si cela ne leurs convient pas, ils repartent, nous ne les retiendrons pas.

                  Pourquoi les réfugiés Arabes ne vont pas dans les pays Arabes ?


                  Petite leçon au monde Arabe

                  https://www.youtube.com/watch?v=7nhsIfMmJuE


                  J’ai posé une question au sujet de l’imam sur la photo….pas de réponse ?


                  Si c’est lui, alors, c’est une vraie merde


                  Il suffi d’écouter ses prêches pour s’en convaincre

                  https://vimeo.com/246672968

                  https://www.youtube.com/watch?v=OY_YKgHsYGw

                  https://www.youtube.com/watch?v=TAErSaWBO0M


                   Si on laisse faire A vous de juger

                  https://www.youtube.com/embed/aNWeLZARCUI?feature=player_detailpage

                  et ici : Fier d’être Français.

                  http://www.dailymotion.com/video/xnr63a_fier-d-etre-francais_news

                  Alors je suis quelqu’un de tolérant, mais je n’aime pas que l’on viennent nous marcher sur les pieds…..La France est de cultures chrétiennes, une église dans chaque village, et que ça plaise ou pas, c’est pareil Point.


                • McGurk McGurk 8 août 2018 23:54
                  @Pascal L* « Vous faite une injure à l’histoire. »

                   smiley Moi au moins je ne crois pas aux dragons et aux poneys magiques qui font des arcs-en-ciel avec leurs fesses.C’est drôle à mourir de certifier qu’un type dont on a pas la moindre trace « existe » alors qu’une personne bien vivante, contrôlant tout de même presque toute l’Europe de l’ouest à son époque, « n’existait pas ».

                  Après qu’allez-vous me dire ? Que les nazis n’ont pas existé, qu’on a jamais fait la révolution, que le Moyen-âge n’était qu’un mythe ?

                  * « le pouvoir temporel et le pouvoir spirituel ont été séparés. »

                  Oui ça c’est certain mais je n’ai jamais entendu qu’un roi chrétien n’avait pas été sacré sans l’aval de l’Eglise. D’autre part, ces pouvoirs sont séparés mais étaient en fait totalement complémentaires.

                  * « Vous ne faites pas confiance aux historiens mais vous tenez pour vraies des représentations qui sont plus rêvées qu’autre chose. »

                  Je fais confiance aux scientifiques et plus précisément aux historiens et archéologues qui expliquent bien plus de choses qu’un vieux bouquin qui a été repris des centaines de fois par des dizaines d’auteurs différents.

                  * « Vous êtes encore en train de penser que cette affirmation a de l’importance pour les Chrétiens alors qu’elle n’en a aucune. »

                  Chrétien n’est pas synonyme d’ « aveugle » et de « sourd ». L’exactitude historique sert justement au lecteur, croyant ou pas, à faire la part des choses entre réalité et fiction et encore plus apprécier le texte de base et ce que l’auteur en question tente de nous dire ou apprendre.

                  * « Personne n’est arrivé à le démontrer en 2000 ans et vous deviendrez célèbre »

                  Je ne combats personne, je souhaite que chacun reste à sa place et qu’on arrête de diluer à tous les étages la religion - quelle qu’elle soit d’ailleurs.

                  J’espère, en ce qui le concerne, qu’il n’est pas ressuscité en zombie comme dans Walking Dead.

                • Pascal L 9 août 2018 12:02

                  @McGurk
                  « C’est drôle à mourir de certifier qu’un type dont on a pas la moindre trace « existe » alors qu’une personne bien vivante »

                  Je ne souhaite pas votre mort de rire... Mais lorsque que vous dites « dont on a pas la moindre trace », vous ne voulez pas voir celles qui existent qui sont aussi importantes que pour Charlemagne. Vos préjugés vous rendent aveugle. On peut discuter du fait que Jésus soit fils de Dieu, mais son historicité est admise par tous les historiens.

                  « je n’ai jamais entendu qu’un roi chrétien n’avait pas été sacré sans l’aval de l’Eglise » Et vous avez sans doute entendu qu’un roi n’avait pas été sacré parce que l’Eglise avait refusé. Soyez sérieux. Vous donnez à l’Eglise une importance qu’elle n’a jamais eu. Dans quelle but ?

                  « Je fais confiance aux scientifiques et plus précisément aux historiens et archéologues »
                  Alors écoutez ce qu’ils disent de Jésus.

                  « Chrétien n’est pas synonyme d’aveugle et de sourd »
                  Justement, votre exactitude n’est qu’un pur fantasme. L’exactitude n’est intéressante que si elle émane des scientifiques historiens et archéologues auxquels vous dite faire confiance. Cette exactitude là et non vos fantasmes intéresse les Chrétiens.

                  « je souhaite que chacun reste à sa place et qu’on arrête de diluer à tous les étages la religion »
                  Pieux souhait dont j’aimerai qu’il vous concerne également. Si vous ne connaissez pas un sujet, abstenez-vous d’en parler.

                • popov 6 août 2018 13:40

                  @Ghedia Aziz

                   
                  Le mal qui affecte l’Algérie porte un nom : islam.

                  Non seulement l’islam maintient les gens dans un état de coma intellectuel depuis des siècles, mais il a agit sur les populations de l’Afrique du Nord d’une façon plus perfide en véhiculant cette coutume de Bédouins qu’est le mariage entre cousins germains. Les dégâts sur 50 générations sont probablement irréversibles.




                  • Pascal L 6 août 2018 14:34
                    « aimer son prochain tel que le préconisent la Bible… et le Coran »
                    Pour le Coran, j’aimerai bien voir les références. Certainement, le Coran préconise la concorde au sein de l’oumma, la meilleure des communautés, mais ça ne concerne pas les kouffars que nous sommes et le mot « amour » est assez étrangement absent du Coran, du moins avec le sens que leur donne les Chrétiens (Agapé en grec, l’amour inconditionnel).

                    Comme médecin, vous avez entendu parler du syndrome de Stockholm lorsque les victimes se mettent du côté des bourreaux et l’islam me fait penser à un syndrome de Stockholm à une échelle gigantesque. Lorsque quelqu’un est soumis à la violence, il peut s’inventer une violence propre en réaction ou s’inventer un défenseur violent. Allah est l’ogre qui va protéger et rassurer le Musulman face à ses peurs mais il est aussi celui qui cause la peur des Musulmans et le maintien dans sa condition d’esclave. Le système s’entretient en boucle et les Musulmans sont les premières victimes de ce système crée dans le but de les asservir.

                    Allah ne se révèle pas dans le Coran sinon par ses 99 noms et la lecture de ces noms fait froid dans le dos. Il est toujours difficile d’engager la conversation avec un Musulman sur ce sujet, mais la colère qu’ils expriment est quelque part l’indicateur que l’on touche quelque chose de juste. Voici donc un extrait de la la liste avec les noms qui posent problème. On est loin du Dieu Amour des Chrétiens mais il appartient à chacun de se faire une opinion.

                    « Al-Mountaqim » : Le Vengeur   
                    « Al-Djabbar » : le Terrible, Celui qui domine et contraint par la violence, le Contraignant, le Réducteur
                    « Al-Moutakabbir » : l’Arrogant, l’Altier, l’Orgueilleux, Celui qui se magnifie
                    « Al-Qahhar » : le Tout et Très Contraignant, le Dominateur suprême, le Redoutable, celui qui soumet, qui asservit   
                    « Al-Mouhaymin » : le Surveillant, le Dominateur  
                    Al-Mou’akhkhir » : Celui qui met en arrière, Celui qui vient en dernier ou qui retarde
                    « Al-Khafid » : Celui qui abaisse  
                    « Al-Mou’izz » : Celui qui donne puissance et considération
                    « Al-Mouzhill » : Celui qui avilit, qui humilie

                    • L'enfoiré L’enfoiré 6 août 2018 15:16

                      @Pascal L

                       Si ce n’était que l’islam....
                       ce ne serrait qu’à demi-mal. ;)

                    • L'enfoiré L’enfoiré 6 août 2018 15:17

                      Je suppose que vous n’avez pas encore vu les pénitents le jour de Pâques dans les pays catholiques....


                    • robert robert 6 août 2018 17:42

                      @Pascal L
                      gloire au Clément, au Miséricordieux, je vous indique les versets traitant de la cohabitation des communautés religieuses et idolatres :

                      S6 Les bestiaux v 108 et suivants

                      S23 les Croyants v3

                      S22 al Hajj v17

                      S27 les Fourmis v 80-81

                      S60 l’Eprouvée v8

                      S73 A-Muzzamil v10

                      S2 v161

                      S7 v170


                    • Passante Passante 6 août 2018 17:46

                      @robert
                      +49.13


                    • Pascal L 6 août 2018 19:09
                      @robert
                      s6 « Si Allah voulait, ils ne seraient point associateurs » (v107) Donc Allah introduit lui-même la confusion pour qu’ils ne puisse pas accéder au paradis ! Ce n’est pas un peu pervers ? De toutes façons, le verset 108 est abrogé par la sourate At-Tawba 9,5 « Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. » Les associateurs désignent les Chrétiens. Des Musulmans essaient de nous faire croire qu’il s’agit de polythéiste, mais l’analyse du Coran ne laisse aucune ambiguïté.

                      s23,3 ??? ce chapitre ne parle que des Musulmans.

                      s22,17 « Certes, ceux qui ont cru, les Juifs, les Sabéens, les Nazaréens, les Mages et ceux qui donnent à Allah des associés, Allah tranchera entre eux le jour de Jugement, car Allah est certes témoin de toute chose. » Ce verset ne parle pas de cohabitation mais du jugement d’Allah dont les non-Musulmans n’ont pas grand chose à faire. Si vous avez peur d’Allah, ce n’est pas le cas de tout le monde.

                      s27, 80-81 : « Tu ne peux faire entendre les morts ni faire entendre l’appel aux sourds quand ils s’enfuient en tournant le dos. Tu ne peux non plus guider les aveugles hors de leur égarement. Tu ne feras entendre que ceux qui croient en Nos versets et se soumettent. » La suite est plus intéressante « Et quand la Parole tombera sur eux, Nous leur ferons sortir de terre une bête qui leur parlera ; les gens n’étaient nullement convaincus de la vérité de Nos signes » Cela ne traite toujours pas de cohabitation mais encore du jugement d’Allah. Faites-moi peur !

                      S60,8 On commençait presque à y croire, mais encore un verset abrogé ! et toujours par le même verset s9,5. 

                      s73,10 « Et endure ce qu’ils disent ; et écarte-toi d’eux d’une façon convenable. » Bon, ce n’est pas très amical, mais bon, cela peut passer pour une tentative de cohabitation. Malheureusement la suite décourage : « Nous avons [pour eux] lourdes chaînes et Enfer, et nourriture à faire suffoquer, et châtiment douloureux » (versets 12 et 13)

                      s2,161 « Ceux qui ne croient pas et meurent mécréants, recevront la malédiction d’Allah, des Anges et de tous les hommes » Encore une fois, ce verset ne parle pas de cohabitation, mais du jugement d’Allah.

                      s7,170 « Et ceux qui se conforment au Livre et accomplissent la Salat, Nous ne laissons pas perdre la récompense de ceux qui s’amendent. »
                      Ce verset ne parle que des relations entre Allah et les Juifs et Chrétiens qui se convertissent à l’islam.

                      Franchement, il n’y a pas grand chose dans ce que vous présentez. Peut-être que vous ne croyez pas à l’abrogation, mais les Frères Musulmans qui tiennent la mosquée à côté de chez moi y croient et les versets abrogés pointent vers un verset autrement plus violent envers les kouffars que nous sommes.

                      A propos de cohabitation, je vous renvoie vers la lecture d’Al-Tabari à propos du chemin de D’Allah pour la zatak (s9,60). Il précise bien qu’elle peut financer les razzias, celles qui se sont déroulées pendant près de 1100 ans sur les côtes européenne et en particulier la côte française. Toute une partie de notre jeunesse qui est partie en esclavage ! Nous ne sommes pas opposés à la cohabitation, mais sur la base de quelles règles ? Pour ceux qui sont en France et respectent les lois de la République, il n’y a pas de problèmes, du moins tant qu’il ne veulent pas séparer la communauté musulmane pour appliquer la charia (c’est le projet des Frères Musulmans).

                    • Pascal L 6 août 2018 19:23

                      @Passante
                      « et Nous avons fait de vous des nations et des tribus, pour que vous vous entre-connaissiez » Mis en contexte, ce verset ne s’adresse qu’à des Musulmans. La plupart des verset dont le premier commencent par « ô vous qui avez cru ! » et ce n’est pas parce que celui-ci commence par « Ô hommes » que le contexte change, la suite le confirme. En plus, la suite de ce verset semble plutôt fixer la primauté du Calife « Le plus noble d’entre vous, auprès d’Allah, est le plus pieux ». Les commentateurs modernes comme Hamidullah nous disent qu’il s’agit de l’abandon de la notion de race pour celle de nation, mais alors pourquoi aussi parler de tribu ?


                    • Passante Passante 6 août 2018 19:36

                      @Pascal L


                      oui les extrémsites musulmans vous diront qu’il ne s’agit que des musulmans
                      ils trouveront même des entourloupettes sur 42.15 et bien d’autres..
                      mais qoran veut dire lecture
                      le qoran n’est pas devant vous il est en vous
                      selon ce que la réception de ce texte réveillera 
                      et puis voilà

                      donc vous aimez vos extrémistes, je vous comprends...
                      j’ai connu ça... chez des voisins, dans les seventies, une grande fête !
                      quinze ans de feux d’artifice oui...

                      et puis on est rentrés 
                      (nos femmes étaient pareilles).

                    • Pascal L 6 août 2018 20:48

                      @Passante
                      Non, j’ai lu les exégèses scientifique de l’islam et ce que je sais sur l’islam n’est pas enseigné par les imams.

                      l’islam n’est pas né dans un désert. D’ailleurs La Mecque n’a pas pu être construite avant la fin du 7ème siècle et sa construction est directement liée à la guerre que se faisait les califes ʿAbd Allah ibn Al-Zubayr et ʿAbd Al-Malik. C’est ce dernier qui a gagné, mais c’est lui aussi qui a coupé les ponts avec les origines Judéo-Chrétienne du Coran. Mais le Coran n’a pas effacé toutes les traces des Ébionites, des Nazaréens, des Nabatéens, des Manichéens et des religions perses. Les scribes qui se sont succédés jusqu’à la version actuelle de 1923 n’avaient pas toujours compris les contextes antérieurs et multiplié les gaffes, laissant partout dans le textes les traces des évolutions de la pensée musulmane. Même les Mutazilites ont laissé leur signature en laissant des versets contenant des citations qui ne peuvent provenir d’Allah. Comment Allah aurait pu écrire en parlant de lui-même lui-même il y a 14 milliards d’années : “Seigneur ! Ne laisse pas dévier nos cœurs après que Tu nous aies guidés ; et accorde-nous Ta miséricorde. C’est Toi, certes, le Grand Donateur !" (s3,8)
                      Aujourd’hui, des méthodes mathématiques permettent de mesurer les différences de styles entre les versets et identifie des auteurs différents. On en compte une cinquantaine pour le Coran. Même les inscriptions du Dôme du Rocher à Jérusalem sont un cri contre l’islam que vous connaissez et ne parlent que du retour de jésus.

                      Je comprends les raisons du déni des Musulmans, il faudra du temps, mais le changement viendra. Ne plus croire en l’islam c’est ne plus faire confiance à ceux qui vous l’ont transmis (parents, amis...) mais dites vous bien que ce ne sont pas eux les responsables. Déjà aujourd’hui, les réponses à toutes les questions impertinentes qu’un Musulman peut se poser sont sur Internet, accessibles de tous pays. L’apostasie a beau être punie de mort dans encore bien des pays, de plus en plus de Musulmans arrêtent d’y croire mais gardent cette information secrète. Même si c’est difficile à mesurer, des signes montrent que l’athéisme est déjà majoritaire en Egypte. Je rencontre en France beaucoup de Maghrébins qui ont déjà apostasié et qui sont en recherche d’alternatives. Ils n’arrivent plus à croire les belles histoires qui font peur aux enfants.

                    • Pascal L 7 août 2018 11:23

                      @Passante
                      « qoran veut dire lecture »

                      Ce mot provient du syriaque et sa racine veut dire lectionnaire, c’est à dire l’ensemble des livres lus à l’assemblée. Et que pouvaient être ces livres alors que le Coran n’avait pas encore été mis par écrit ? Il reste un indice dans le Coran (sourate 28,49) : « Dis-leur : ’Apportez donc un Livre venant d’Allah qui soit meilleur guide que ces deux-là, et je le suivrai si vous êtes véridiques’ ». Savez vous ce que sont ces deux livres ? Aucun exégète de l’islam ne fournit de réponse, mais on peut très facilement imaginer qu’il s’agit de la Torah et d’un Evangile apocryphe, peut-être celui des Ébionites ou celui des Nazaréens. Il est à noter dans le Coran que ce mot est souvent utilisé avec ce sens de lectionnaire mais désigne aussi quelquefois le Coran lui-même. Ces versets sont donc postérieurs à la mise par écrits des premières versions.

                      Désolé, mais je ne porte pas le même regard que vous sur le Coran.

                    • Jean Keim Jean Keim 8 août 2018 09:24

                      @Pascal L
                      Il ne s’agit pas seulement pour les musulmans de rejeter la religion islamique mais également pour tout un chacun d’abandonner toutes les idéologies et les croyances qui vont avec, y compris l’athéisme qui est une croyance comme une autre car elle découle du même processus.


                      Il y a en chacun de nous un processus* qui consiste à penser, or la pensée n’est que le rappel d’un savoir, la pensée ne peut donc se mouvoir que dans le champ du connu, elle est bien adaptée à tout ce qui a trait au domaine pratique comme faire la vaisselle ou prendre sa voiture pour aller à un rendez-vous, elle est aussi parfaite pour résoudre des problèmes complexes comme la résolution d’un problème mathématique, mais là où elle achoppe c’est quand elle essaye de se risquer dans l’inconnu, hors de son pré carré elle ne peut que divaguer, imaginer, spéculer, inventer, etc., ce n’est en soi pas si grave si ce processus est conscient, mais le drame est qu’il remplace la réalité, à l’instar de n’importe quelle idéologie.
                      Le Coran, quel qu’en soit son dessein, comme tout livre, a été écrit par des hommes qui ont pensé, il est accepté en toute inconscience par des hommes qui en font de même.

                      Affirmer qq. chose sur Dieu, la mort, la vie après la vie, etc., n’a aucun sens sinon extravaguer, si l’inconnu veut se manifester, il n’y a aucune méthode ni aucun livre pour y accéder.

                      (*) Processus :
                      Suite des différentes phases d’un phénomène, suite continue d’opérations aboutissant à un résultat ; procédé, processus de fabrication.
                      Informatique – Programme en cours d’exécution, avec les ressources qui lui sont attribuées.

                    • Pascal L 8 août 2018 13:33

                      @Jean Keim
                      « la pensée n’est que le rappel d’un savoir »

                      Je ne sais pas pour vous, mais la pensée n’arrête pas de se mouvoir dans l’inconnu. C’est la base du raisonnement scientifique qui permet justement de trouver ce n’était pas connu. L’inconnu ne fait pas peur à tous le monde.
                      Pour le fonctionnement des idéologies, il me semble que les mécanismes sont assez différents de ce que vous me décrivez. En fait, notre monde est trop complexe pour notre cerveau qui est forcément limité. Nous faisons donc confiance à des affirmations d’autorité (donc sans vérifier) à partir du moment où il existe un lien de confiance entre la personne qui l’annonce et vous. Ce mécanisme est tout à fait satisfaisant lorsqu’il s’agit d’apprendre au collège son cours de physique ou d’histoire. 
                      Le problème intervient lorsque des personnes profitent de l’autorité qu’elles ont sur vous pour énoncer des vérités non vérifiées qui les arrangent.
                      Le deuxième mécanisme mis en œuvre est notre grégarité. Nous aimons nous identifier à un groupe avec une communauté de pensée. L’appartenance au groupe implique de ne pas remettre en cause les fondements de la pensée commune sous peine d’exclusion et le piège peut donc se refermer.

                      Appartenir à une communauté de pensée n’est pas forcément une mauvaise chose et beaucoup de ces communautés sont orientés vers le bien commun, mais qui dit bien dit aussi mal. Tout le monde ne définit pas le bien de la même manière. Il y a un gouffre entre l’islam pour qui le bien est la conversion de la terre entière à l’islam et le marxisme qui vise un paradis de prolétaires. Défendre son idée du bien peut être positive, mais associer le mal à ceux qui n’ont pas la même définition du bien est pervers. L’idéologie commence donc lorsque que l’on associe des personnes au mal, car l’éradication du mal ne peut se faire que par la violence contre ces personnes qui pensent différemment. on peut même constater une inversion des notion de bien et de mal, car détruire ceux qui représente le mal ne pas être un bien, mais c’est bien ainsi que cette destruction est représentée. Que l’on soit vegan et que l’on détruise des boucheries ou que l’on soit salafiste et que l’on se fasse sauter, le mécanisme est toujours le même.

                      Par contre toutes les religions ne peuvent être associées à l’idée d’idéologie. Il y a des religions qui ne se définissent pas par rapport aux autres religions où qui n’associent pas les autres au mal. Dans l’islam, seule une partie peut être associé à une idéologie et ce ne sont pas seulement ceux qui se font sauter. A partir du moment où le Musulman se considère comme ayant la seule religion possible et que les autres doivent se soumettre ou se convertir, le mécanisme idéologique est présent. Cela représente peut-être un tiers des Musulmans que je croise dans ma banlieue, ce qui veut dire aussi qu’il n’y a pas de problèmes avec la majorité, mais ceux-ci connaissent très mal le Coran.

                      « Affirmer qq. chose sur Dieu, la mort, la vie après la vie, etc., n’a aucun sens sinon extravaguer »
                      Vous voyez, les mécanismes idéologiques sont aussi à l’œuvre dans votre pensée. Vous êtes en train d’associer les religions au mal. Attention, la violence n’est peut-être pas loin à partir du moment où vous voulez extirper cette pensée religieuse. Il y a un a priori dans votre raisonnement : vous estimez qu’il n’est pas possible que Dieu se manifeste à l’humanité. Il existe pourtant des centaines de milliers de témoignage qui disent le contraire et que vous ne pouvez écarter du revers de la main. Personne ne vous demande de croire à ces choses, mais la meilleure réponse lorsque l’on a pas assisté à ces phénomènes est de dire que vous ne savez pas. De toutes façons, personne n’a encore prouvé que ces témoignages sont bidons.

                      « il n’y a aucune méthode ni aucun livre pour y accéder » La définition de l’inconnu ne dépend que de l’individu, vous ne pouvez en faire une valeur absolue. Ce qui est connu par vous peut être inconnu pour d’autres. Un livre de physique quantique décrit certainement quelque chose d’inconnu pour vous. Concernant cet inconnu qui est Dieu, il n’y a aucune démonstration, mais les témoignages peuvent être mis par écrit et la Bible, par exemple, est une collection de témoignages. Cela ne vous donne pas la vérité, mais cela peut construire ou détruire vos certitudes qui ne seront jamais les certitudes des autres.

                    • Jean Keim Jean Keim 8 août 2018 19:17

                      @Pascal L
                      Je ne peux que vous répondre que la nature de la pensée et ses mécanismes de fonctionnement vous échappe complètement, la première phrase de votre premier paragraphe le montre clairement.


                      Quand on perçoit l’absurdité d’adhérer à une idéologie, la démarche s’arrête d’elle-même, sans effort de volonté, sans violence, sans le désir de l’imposer aux autres ce qui serait contradictoire.

                      L’inconnu est indéfinissable sinon il ne serait pas inconnu, mais si personne ne peut tout connaître, tout ce qui est connu et que je ne connais pas encore m’est possiblement accessible, par l’internet, par les livres, par le bouche à oreille, etc., c’est cela le connu, bien entendu une part de ce connu pour être compris et assimilé demande des prérequis qu’on ne possède pas forcément.

                      Et pour conclure je n’affirme rien sur Dieu, et si certains prétendent avoir affaire à lui, c’est de leur responsabilité.




                    • Pascal L 8 août 2018 21:23

                      @Jean Keim
                      Je vous répondrai que nos deux cerveaux n’utilisent pas les même mécanismes. Je ne comprends pas pourquoi vous limitez la connaissance à ce qui potentiellement accessible par simple consultation. Il n’y a pas de journée sans que des connaissances qui étaient inconnues de tous ne soit ajoutées au référentiel mondial. Il faut bien des personnes qui vont imaginer des choses nouvelles puis vont tenter de vérifier leur exactitude.

                      La différence entre nous est la différence qui existe entre un ingénieur et un comptable. L’ingénieur se projette en permanence dans l’avenir alors que le comptable se tourne vers le passé pour enregistrer chacun des événements sans rien n’y ajouter.

                      « Quand on perçoit l’absurdité d’adhérer à une idéologie, la démarche s’arrête d’elle-même, sans effort de volonté »
                      Non, la possibilité de perdre la confiance du groupe est vraiment la plus forte. Et si ce n’est pas assez fort, on rappelle à ceux qui veulent partir qu’ils vont rejoindre le camp du mal et que de ce fait ils deviennent ennemis. Les soviétiques avaient des asiles psychiatriques pour traiter ces déviances tellement ils étaient persuadés qu’on ne pouvait adhérer à autre chose. Quand aux Musulmans, la peine de mort est requise pour tous les apostats et est encore en vigueur dans bien des pays. Le Soudan est connu pour avoir exécuté il y a encore moins de 40 ans des imams qui en faisaient que poser des questions potentiellement dangereuse pour le maintien de l’idéologie.

                      « Et pour conclure je n’affirme rien sur Dieu » Parfait, mais l’homme vit difficilement sans espérance. Donc, entre l’espérance d’une vie de consommation et l’espérance d’une vie après la mort, il y a matière à réflexion. Mais j’oubliais, vous ne vous projetez pas dans l’avenir.

                    • Pelmato Pelmato 6 août 2018 15:46

                      @Ghedia Aziz

                      Je suis heureuse de lire des gens comme vous qui vivent en Algérie.
                      De toute façon il y a encore beaucoup de choses diffcile a accepter en Algérie… Ne sera-ce qu’au niveau des codes vestimentaire ou de la femme simplement :

                      https://francais.rt.com/international/46638-algerie-islamiste-defigure-sculpture-femme-nue

                      Mais beaucoup se révoltent aussi comme vous en Algérie contre l’idéologie provenant des pays du Golf…donc vous n’êtes pas seul. Ce pays n’est pas qu’un peuple fanatisé…



                        • Dom66 Dom66 6 août 2018 17:04
                          C’est pas moi c’est lui... smiley

                          Un écrivain algérien : « Les Arabes sont arriérés et pas adaptés à la civilisation »

                          https://www.youtube.com/watch?v=aLEjdpGA0cM



                          • zygzornifle zygzornifle 7 août 2018 07:56

                            @Dom66


                            Pour les Arabes c’est eux la civilisation et a nous de nous adapter ....

                          • robert robert 6 août 2018 17:17

                            l’iman de la mosquée de Brest qui surfe sur le fil du rasoir des lois françaises a des 100 000 vues sur Youtube alors que c’est un wahhabite déguisé en malikite (depuis peu)

                            l’Islam sera spirituel ou ne sera plus (Eric Younes Geoffroy de la voie Shadiliy)


                            • DACH 6 août 2018 18:58

                              A l’auteur, combattant de la liberté dêtre comme B Sansal. Encouragements.


                              • jaba 6 août 2018 19:22

                                Et le chirurgien tu peut nous faire un tuto « comment retirer sa biopuce proprement » stp :)




                                • zygzornifle zygzornifle 7 août 2018 07:53

                                  De pain raciste et de pêches sur le coin de la gueule .....


                                  • Jean Keim Jean Keim 7 août 2018 08:30

                                    Aucune idéologie quelle qu’elle soit à terme n’à été féconde et généreuse, la raison en est bien simple à saisir, les idées ne font que remplacer la réalité, chacun est enfermé dans sa prison mentale, la polémique en bétonne les murs et il est impossible de dialoguer avec un mur.

                                    Il n’y a aucune intelligence dans ce processus, les leaders et leurs suiveurs en sont tout autant dépourvus et c’est à ces « bûches » que nous avons la stupidité de confier notre destinée.


                                    • Jean Keim Jean Keim 7 août 2018 08:38

                                      Dans certaines cultures il y a parfois des pratiques étranges, certaines gens quand elles peuvent attraper un torchon se le collent sur la tête, se doit être agaçant quand d’autres veulent essuyer la vaisselle.


                                      • volpa volpa 7 août 2018 11:33

                                        Con et toubib,çà existe.La preuve.


                                        • jacques 7 août 2018 12:11

                                          @volpa
                                          encore un java-script


                                        • jacques 7 août 2018 12:11

                                          @volpa
                                          encore un java script smiley


                                        • Homphilo 7 août 2018 12:27

                                          Attention de ne pas sombrer dans la diffusion de la pensée formatée Il y a. L islam et deux visions de l islamisme.une normale d adoption de cette religion,et l autre radicale( donc terroriste) fabriquée par l occident..et ce qui se passe en algérie se fait sous le couvert des services secrets occidentaux,tout comme la fable de benghazi en lybie..tout comme la fable en irak.l algerie dérange et son eradication a étè programmé depuis longtemps.a cet effet on arme le maroc et on fait des manoeuvres via otan aux frontieres algeriennes


                                          • Pascal L 7 août 2018 16:33

                                            @Homphilo
                                            Non, il y a beaucoup plus de deux versions de l’islam. On doit tourner autour d’une cinquantaine principales, mais beaucoup font leur marché dans les dogmes en ne prenant que ce qu’il pensent valables.

                                            L’occident n’a jamais fabriqué la version radicale, mais a utilisé les groupes radicaux. Ben Laden a été instruit par les Frères Musulmans et la littérature de ce groupe fait froid dans le dos. Ils contrôlent un tiers des mosquée en France avec un discours beaucoup moins radical, mais leur objectif est bien l’installation de la charia en Europe.
                                            Toutes les obédiences de l’islam sont authentiquement musulmane et aucune n’a la possibilité d’invalider les autres versions malgré les anathèmes qui sont lancés régulièrement. Pour être Musulman, c’est simple : il faut affirmer le monothéisme strict d’Allah et affirmer ensuite que Muḥammad est le prophète d’Allah. Il faut ensuite respecter les 4 autres piliers (prière, aumône, ramadan et pèlerinage à la Mecque) mais aucun de ces piliers ne contient une quelconque affirmation théologique. Il me semble donc que la totalité des Musulmans respectent ces piliers. L’étude du Coran n’a rien d’obligatoire à partir du moment où il est récité par cœur dans une langue très mal comprise et la plupart des Musulmans ne savent pas ce qui est dans le Coran. Posez une question à n’importe quel Musulman sur un des versets ultra-violents de la sourate 9 (9.5 par exemple) ou un verset sur l’esclavage sexuel (sourate 4...) et il vous dira que ce n’est pas dans le Coran. Et pourtant...

                                          • Dom66 Dom66 8 août 2018 01:06
                                            L’auteur Sur la photo, c’est pas L’imam Mehdi Kabir, cet enculé de première des fois ??

                                            • Dom66 Dom66 8 août 2018 11:08

                                              @Dom66

                                              Laisse tomber Dom, il y a du pro imam qui moinssse  !!!


                                            • crabo21 8 août 2018 02:03

                                              Le monde me fait penser a un elastique. Plus il y a de connaissances et d’applications et plus il y a d’écart entre ceux qui s’y opposent et ceux qui s’en imprègnent. Peut-etre alors qu’il cassera et laissera 2 humanités, celle du progres et celle qui continue de s’agenouiller devant les dieux et prophetes d’un autre temps.


                                              • aimable 8 août 2018 09:22

                                                l’Islam de par son obscurantisme est un frein au développement d’un pays ou la religion est d’état , d’ ou le départ pour d’autres pays, mais que font ils quand ils arrivent dans un pays, ils se mettent a vivre comme chez eux , religion comprise et le pays qui les accueillent régresse a son tour .


                                                • Dom66 Dom66 8 août 2018 11:09

                                                  @aimable

                                                  Laisse tomber, il y a du pro imam qui moinssse


                                                • aimable 8 août 2018 14:08

                                                  @Dom66
                                                  les loups sortent du bois et montrent les crocs  smiley


                                                • OMAR 8 août 2018 18:54
                                                  Omar9
                                                  .
                                                  Bonjour A. GHEDIA :«  l’échec total de l’école algérienne... »
                                                  .
                                                  Vous avez fait le parfait constat de la société algérienne actuelle.
                                                  .
                                                  Sauf que les causes profondes reposent sur les différents responsables qui ont eu à gouverner l’Algérie.
                                                  En premier lieu, Boumedienne, qui, dés son coup d’état mit l’Algérie sous le giron arabe, avec la priorisation de cette langue dans les domaines-clés : administration, éducation, justice et communication.
                                                  Ce fut un appel d’air à tous ces personnes exclues du système éducatif pour insuffisance intellectuelle et échec scolaire furent placés dans des postes de réflexions et de décisions moyennant une acceptable maîtrise de la langue arabe.
                                                  .
                                                  Puis ce fut l’application unilatérale du « week-end musulman » (jeudi-vendredi) dont les conséquences sociales, financières, commerciales et autres furent désastreuses plus pour le peuple algérien que l’état avait réussi à leurrer et à corrompre grâce à la rente pétrolière, que pour le pays dont le développement était des plus artificiels...
                                                  .
                                                  Quand la manne pétrolière avait quelque peu tari, la nébuleuse islamiste étaient déjà bien ancrée dans les masses populaires, aidée en cela par la corruption, la gabegie et le laxisme des gouvernants.
                                                  Les wahhabites saoudiens, avec leur doctrine rétrograde et barbare, participèrent activement à la crétinisation et à l’intolérance qui, malheureusement, caractérise le peuple algérien, en encourageant sa jeunesse à aller guerroyer en Afghanbistan, et en Yougoslavie, puis en formant ces prédicateurs du Diable, dont les seules litanies qu’ils savent répéter sont « Haram » et « La yadjouz », et qui priorisent des hadiths apocryphes au Saint Coran.
                                                  .
                                                  Oui, l’intégrisme a gagné sa guerre en Algérie, non pas grâce au FIS, au GIA ou à l’AIS, mais à ce pouvoir maléfique qui règne encore.
                                                  Et ce n’est pas cette pauvre et courageuse Mme Nouria Benghebrit qui, malgré son extraordinaire dévouement et sa résistance permanente contre l’intégrisme, qu’il sera mis à l’obscurantisme et l’intolérance en Algérie.
                                                  « Une seule main ne peut applaudir » (proverbe algérien)...
                                                   

                                                  • Dom66 Dom66 12 août 2018 11:56

                                                    En tout cas, je remarque une chose, IMPORTANTE


                                                    Vu les commentaires et leurs votes….Il ne faut jamais critiquer, ne serait ce qu’un tout petit peu

                                                    l’islam, une religion de paix et d’amour comme tout le monde le sait  smiley



                                                    • aimable 12 août 2018 14:07

                                                      @Dom66
                                                      elle est surtout d’une intolérance mortifère .


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès