• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Votre dette de loyer n’est pas assez importante... Revenez plus tard (...)

Votre dette de loyer n’est pas assez importante... Revenez plus tard !

Quand on a une petite dette de loyers, il est possible, soit d'obtenir une aide, soit un échelonnement....

Le DAL demande une trêve des loyers ou un moratoire pour tous ces locataires qui ont souffert, notamment au niveau financier durant le confinement....

De nombreuses familles ont eu du mal à joindre les deux bouts et beaucoup se retrouvent face à des dettes de loyers qu'elles ont du mal à régler.

Parfois comme cette femme dont je raconte l'histoire, ce sont les institutions qui déraillent.

Une locataire, orientée par son bailleur vient de me téléphoner pour me faire part de sa situation et pour demander de l'aide.

Ayant eu des revenus du travail rognés à cause du confinement, elle a contracté une dette de loyers de 380 €.

Après avoir expliqué à cette dame que notre association ne pouvait que l'orienter et la conseiller, je l'ai adressé au CCAS de Vaux-le-Pénil pour demander une aide financière.

Pour l'instant le CCAS délivre des bons alimentaires et non des soutiens financiers... Cela va changer mais il faudra du temps.

La MDS, Maison départementale des Solidarités, service du Conseil Départemental ne peut pas, elle, délivrer une aide réduisant la dette de loyers.

La réponse que le travailleur social a donné est édifiante... et ubuesque :

« Nous ne pouvons intervenir financièrement que si vous avez au moins 6 mois de retard de loyer »....

Comment est-ce possible ?

C'est comme si on avait invité cette locataire à augmenter sa dette !?

Le travailleur social n'est pas coupable de désintérêt, il répond à des directives qu'il faudrait changer.

Il n'ignore pas qu'une petite dette de loyer est résorbable et qu'une entrée dans l'accumulation de dettes conduit à rendre une situation financière irrémédiablement compromise.

Nous allons relancer le CCAS, assurer une aide alimentaire à cette dame et proposer qu'elle obtienne des délais de paiement avec un échelonnement.

 

Jean-François Chalot


Moyenne des avis sur cet article :  3.4/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 1er octobre 09:18

    C’est pas grave la dette augmente et le bailleur va attendre 18 mois que la procédure par huissier et jugement au tribunal aboutisse.

    Pendant ce temps le bailleur continue de payer la banque

    A la fin le bailleur va récupérer son bien dégradé et une fois les travaux refaits , le bien sera squatté .... !

    Elle est pas belle la vie ?

    Les organismes ne sont pas là pour payer les loyers même un problème ponctuel.

    Comment fait celui qui paye son appartement , ses impôts , ses charges , et doit en plus payer les mensualités du bien locatif acheté à crédit pour assurer un revenu ultérieur ?

    Petit traité de fiscalité appliqué à la location

    Seules les charges et intérêts d’emprunt sont déductibles des revenus locatifs.

    On se retrouve à payer des impôts sur le remboursement du capital de l’emprunt sans voir cet argent car il sert au remboursement de la banque.

    Ce revenu imposable s’ajoute aux revenus en cours et contribue à faire augmenter la tranche marginal d’imposition.

    Comme si cela ne suffisait pas , il faut payer la CSG à 17.2 % des revenus locatifs imposables dont on ne voit la couleur que le temps de les percevoir ( quand on les perçoit ) avant que l’échéance de l’emprunt ne tombe.

    Alors voilà c’est un choix d’investir mais c’est une vie de 18 ans à essayer de monter des revenus complémentaires pour l’avenir.

    Je n’évoque pas la multitude de problèmes liés à la location.

    Et ceci car l’état non seulement se désengage de la construction de logements sociaux mais surtaxe les revenus locatifs.

    Donc je comprends que certains aient des problèmes mais ils ont toujours la possibilité de déménager , de ne pas payer , de trouver moins cher , de squatter ( c’est tendance dans les articles ) alors que le propriétaire est rivé à son bien avec une loi pourrie qui bloque toute intervention rapide en cas de problème d’impayé.

    Pour la réflexion d’un cas extrême d’un achat sur 18 ans d’un logement

    Premier impayé au début de l’achat soit 2 ans de procédure + 3 mois de travaux soit 27 mois sans paiement

    Si on continue dans la malchance , les délais sont tellement longs qu’il suffit de 8 mauvais payeur en 18 ans pour n’avoir aucun revenu locatif ....

    Que des gens soient en difficulté , je l’entend bien et je le comprends mais la faute ne revient pas au bailleur ou au service sociaux , c’est le problème économique et social de la mondialisation qui conduit la France vers l’abime de la pauvreté



    • foufouille foufouille 1er octobre 10:23

      @devphil30

      pourquoi dégradé, les pauvres sont débiles ?

      2 logements, tu as juste du fric et c’est tout .........


    • devphil30 devphil30 1er octobre 11:02

      @foufouille

      C’est le logement qui est dégradé ..... !
      et toi aussi ....

      https://apprendrealire.net/


    • foufouille foufouille 1er octobre 12:35

      @devphil30

      donc une personne dans la merde va dégradé son logement ?

      18 mois est le temps que tu met pour avoir des travaux par ton bailleur. avec de la chance.

      ce que j’ai ne se soigne pas,crétin.


    • devphil30 devphil30 2 octobre 06:43

      @foufouille

      Tu comprends rien toi ou tu le fais express..... !

      18 mois est le temps moyen d’une expulsion ... Compris ça  !!!

      Petit leçon de Français
      Dégradé est le participe passé du verbe dégrader signifiant endommager , détériorer et s’applique au logement qui est rendu au terme de l’expulsion.

      3 mois est le temps de trouver un artisan et sa disponibilité pour faire les travaux Compris ça !!!

      Pour ce qui est des dégradations commises , je connais le problème.
      Quand tu as des problèmes avec un locataire tout va de paire , il met le bazar , il ne paye pas , il dégrade.


    • foufouille foufouille 2 octobre 11:39

      @devphil30

      c’est toi qui le fait exprès.

      un locataire dans la merde ne vas pas dégradé son logement obligatoirement donc tu loues des taudis et fout ça sur le dos du locataire.

      pour les travaux à ta charge de bailleur, c’est souvent la semaine des 4 jeudis.

      pourle loyer, il existe des assurances.


    • ASTERIX 11 octobre 10:31

      @foufouille
      EXEMPLE DE L ILE DE RANCE :

      une jeune mere isolée fait un burn out DE 7 MOIS EN 2019
      courageusement elle reprend son poste en mars 2020 son ecole est« vendue » licenciement économique REFUSE chomage de 6 MOIS ELLE REPREND UN POSTE EN 09/20 elle bosse a MONTESSORI DEPUIS 10 ANS  !!!!!!!!
      ELLE PASSE EN JUGEMENT POUR EXPULSION le 8/10 :ELLE SERA EXPULSEE ON ATTEND LA DECISION §§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§§
      ELLE REFAIT UN DOSSIER ORDINAIRE REFUSE PUIS ACCORDE PAR LA MEDIATION ou sont passés ses paiements  ???????
       ELLE N A PAS RECU 1 EURO DE POLE EMPLOI DEPUIS 6 MOIS  : ses dettes de loyers se sont cumulées

      BRAVO §§§§ DANS LE 93 ON SACQUE ON NE FAIT AUCUN BOULOT OU SOCIAL ( ici pole emploi 93 )


    • Septime Sévère 1er octobre 10:27

      Hier il n’était pas nécessaire de changer les textes...


      • ZenZoe ZenZoe 1er octobre 10:35

        Eh ben Chalot, il n’y a pas de résidence secondaire à squatter à Vaux-le-Pénil pour cette dame ?


        • devphil30 devphil30 1er octobre 11:03

          @ZenZoe

          On cherche mais pas facile à trouver

          Il faut attendre que les gens aillent travailler dans la journée pour pouvoir s’installer bien au chaud ....


        • jocelyne 1er octobre 12:05

          bonjour, je me retrouve dans un cas bizarre, héritier d’un appart de 120 m2 je ne peux effectuer les travaux nécessaires surtout dans une région sinistrée ( la Lorraine) donc on abandonne l’héritage, point , surtout que les fondements sont partagés avec la voisine disparue et sont instable. Compliqué non ?


          • foufouille foufouille 1er octobre 12:40

            @jocelyne

            il existe des aides pour ça.


          • jocelyne 1er octobre 16:51

            @foufouille Bonjour, la seule aide que j’ai réussi a obtenir c’est une menace de la mairie, faire les travaux ou arrêté de « mise en péril » ( je crois je ne m’en souvient plus).


          • foufouille foufouille 1er octobre 18:34

            @jocelyne

            c’est le préfet qui décide ce qui prend des années.

            tu peux demander une aide au département qui fait faire les travaux et en échange le loyer est celui d’un hlm durant 9 ans au moins.

            ça existe car une personne agée qui avait un immeuble pourri loué a été obligé par le tribunal a cet arrangement.


          • devphil30 devphil30 2 octobre 06:45

            @foufouille

            Lesquels ?

            Précise si tu les connais afin de ne pas rester dans des généralités sans fondement


          • eddofr eddofr 1er octobre 15:18

            Il y a un truc qui me semble bizarre ...

            Quand je souscrit un crédit auprès de la banque, on m’oblige à prendre une assurance (décès, chômage, maladie, invalidité, ...).

            Quand je prends une voiture en leasing, je peux souscrire une assurance « emprunteur ».

            Mais quand je loue un logement, c’est le propriétaire qui doit (peut) souscrire une assurance pour les loyers.

            Alors certes, une assurance coûte, mais de toute façon, il ne faut pas rêver, l’assurance loyers impayés, au final, c’est bien le locataire qui la paie.

            Alors pourquoi pas une assurance locataire (couvrant chômage, maladie et invalidité, en cas décès pas besoin d’assurance, le logement est libéré ...).

            Je n’aurais plus à communiquer des informations personnelles au propriétaire.

            J’aurais juste à fournir une attestation d’assurance.

            Assurance que j’aurais choisie moi-même, au meilleur prix.

            Ou je dis une connerie ?


            • Xenozoid Xenozoid 1er octobre 15:24

              @eddofr

              j’habite plus en france mais en 1995 il falait payer une assurance obligatoire pour avoir une location,je ne parle pas d’assurance vie ou chomage


            • Xenozoid Xenozoid 1er octobre 15:41

              @Xenozoid

              et il y avait la caution qui coutait au moins 2 mois de loyer voire 3


            • eddofr eddofr 1er octobre 16:25

              @Xenozoid

              L’assurance habitation est toujours obligatoire, mais elle ne couvre pas le loyer, seulement les aléas (fuite d’eau, incendie, court-circuit, vol, effraction, ...).
              Le dépôt de garantie (légalement la caution, c’est un tiers qui s’engage à payer le loyer si tu fais défaut) quand à lui, n’est sensé couvrir que les réparations nécessaire après le départ du locataire, et il est maintenant limité à 1 mois de loyer.


            • foufouille foufouille 1er octobre 18:42

              @eddofr

              ça existe bien mais le bailleur ne veut en général pas de la caution publique surtout que le logement doit être décent et c’est limité aux jeunes.

              une assurance privée est une arnaque.


            • devphil30 devphil30 2 octobre 06:51

              @eddofr

              Ce qui est bizarre est que le propriétaire c’est le propriétaire qui assure pour des impayés , un fait d’une autre personne.

              Mais d’un autre coté c’est logique car si c’est le locataire qui s’assurait sur des impayés alors ceux ci seraient en hausse immédiatement car l’assurance devrait prendre en charge.

              Pour faire simple dans le locatif , des nombreuses personnes sont sérieuses et payent , elles ont des comportements normaux et en cas de problèmes répondent au télephone.

              Une autre frange pose des problèmes car souvent en précarité voulue ou non ( RSA , CAF ) dès l’entrée dans les lieux , c’est des problèmes et pas que de paiement.

              Voilà pourquoi à un moment les bailleurs privés n’ont pas vocation à loger des personnes à problèmes qui génèrent elles mêmes leurs discriminations.

              Et nombre sont des professionnels de l’impayé qui passent d’un logement à un autre sans jamais rien payer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON



Publicité



Les thématiques de l'article


Palmarès



Publicité