• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Tribune Libre > Vous avez prévu quelque chose ce Week end ?

Vous avez prévu quelque chose ce Week end ?

 

… ou le prochain ?

 

Que la Justice majusculaire soit au service des puissants n’est pas un scoop, qu’elle obéisse au pouvoir, c’est de toute éternité, mais tout de même, n’y a-t-il aucun humain en prétoire ? Hormis les accusés ?

J’ai trouvé cette petite liste intéressante :

 

« 

 SAF Syndicat des Avocats de France

 

 

12 février 2019

 

Au quatrième mois de mobilisation du mouvement des Gilets Jaunes, les avocats intervenant aux côtés des manifestants, en garde à vue ou dans les prétoires, peuvent légitimement se poser la question.

En effet, parallèlement aux violences policières, qui discréditent définitivement la doctrine française du « maintien de l’ordre », s’ajoutent désormais les violences judiciaires, commises dans le cénacle moins « engazé » mais finalement tout aussi anxiogène des tribunaux.

Ainsi les parquets requièrent-il, sur ordre de la garde des Sceaux – dont la circulaire du 22 novembre 2018 constituait déjà un appel à la répression pénale la plus sévère – de lourdes peines de prison à l’encontre de tout prévenu assimilable, de près ou de loin, à un « Gilet Jaune » : prison sans sursis pour des « primo-délinquants », mandats de dépôt, lourdes amendes, interdictions de manifester et interdiction des droits civiques privant opportunément du droit de vote aux prochaines élections.

Trop souvent les tribunaux leur donnent satisfaction !

Pourtant, nous constatons chaque jour que les dossiers sont très souvent vides et/ou approximatifs :

– absence quasi systématique de procès-verbal d’interpellation, remplacé par une fiche de mise à disposition, sorte de QCM, dont bien souvent n’est versé au dossier que le recto !

– condamnations massives pour « participation à un groupement en vue de la préparation de violences et de destructions », infraction « tarte à la crème », permettant de condamner des manifestants pour leur simple participation à la manifestation, dès lors qu’ils ont été interpellés à un moment de tension avec les forces de l’ordre.

– peines complémentaires d’interdiction de manifester alors même que l’article L211-13 du code de la sécurité intérieure limite à des infractions très précises la possibilité de prononcer une telle peine. Pour mémoire, de 1995 à octobre 2018, seules 33 personnes ont été condamnées à une peine complémentaire d’interdiction de manifester. Depuis novembre 2018, plusieurs centaines de Gilets Jaunes ont été condamnés à cette peine complémentaire !

Menées en un temps record, ces procédures répondent à un double objectif : augmenter le nombre de déferrements / condamnations et « neutraliser » les Gilets Jaunes.

Le SAF dénonce le traitement judiciaire subi par les Gilets Jaunes, déjà soumis à des violences policières sans équivalent dans l’histoire récente des mouvements sociaux.

Cette violence judiciaire marque une nouvelle dérive dans la criminalisation d’un mouvement social, laquelle ne fera qu’abîmer davantage la confiance des citoyens dans leur Justice.

Moins de justice sociale, plus d’in-justice pénale, est-ce l’État de droit que nous voulons ? »

 

Alors, ce samedi on y va tous réclamer un peu de Justice en ce pays ? Ou bien on laisse faire, on s’en fout ? jusqu’à ce que ça nous tombe dessus ça n’arrive qu’aux autres ?!

C’est sûr que lorsque l’on a vécu la Justice à ses dépens, on est plus sensible au sort du boxeur et de tous ceux qui sont emprisonnés pour être sortis défendre nos intérêts à tous ; sûr aussi qu’en d’autres temps ou d’autres lieux, c’est par dizaines qu’on aurait forcé les tribunaux pour se constituer prisonniers.

Quelqu’un aurait-il une autre idée pour leur faire parvenir notre soutien, notre amitié, notre solidarité ? Sinon tous dans la rue derrière ce mot d’ordre : Justice !

...et puis tout ce qu’on voudra pour qualifier Belloubet !

Je nous souhaite à tous le courage de rompre nos digues d’habitudes et de remporter vite la victoire qui sera bonne pour tout le monde.

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

81 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 15 février 16:48

    Bonjour, alinea

    Il y a effectivement eu un durcissement des actions policières et judiciaires contre les Gilets jaunes. A cet égard, le nombre donné par Edouard Philippe himself il y a 3 jours, à savoir 1796 condamnations, est ahurissant pour un mouvement social. Et cela d’autant plus que l’on dénombrait déjà au même moment 316 mandats de dépôt dont beaucoup, liés à des comparutions immédiates, n’ont pas eu de suite carcérale fort heureusement.

    Dans les faits, il semble qu’après jugement, la grande majorité des Gilets jaunes ait été soit relaxée, soit condamnée à des TIG. Quant à ceux qui ont écopé d’une peine de prison, celle-ci a, la plupart du temps, été assortie du sursis, et dans les cas de prison ferme d’une possibilité d’aménagement afin d’éviter l’incarcération. Par conséquent, très peu de cas de prison ferme effective ont été prononcés relativement au grand nombre de personnes interpellées.

    La manière dont l’exécutif a agi dans le sens d’une répression massive n’en est pas moins avérée et choquante. OUI à des lourdes condamnations pour les casseurs dont les actes sont avérés, mais NON aux démonstrations d’intimidation policière qui ne sont pas dignes d’une démocratie digne de ce nom !


    • alinea alinea 15 février 16:52

      Bonjour Fergus
      C’est vrai qu’il n’y a pas de place dans les prisons ! néanmoins liberté surveillée, je suppose que c’est difficile d’aller aux réunions, et de manifester n’en parlons pas !
      Il ne faut pas les oublier, leur faire une petite place comme on a fait pour les blessés !


    • aimable 15 février 20:44

      @alinea
      Le pouvoir est mafieux et il agit comme tel ; menace avec la justice , répression avec la police , extorsion de fonds avec les impôts .
      Quelque soit l’ordre de l’exécution le résultat est toujours le même .


    • pipiou 15 février 18:36

      Les destructions effectuées pendant les manifs des GJs sont également sans précédent dans l’histoire des mouvements sociaux.

      Par contre pour les violences policières c’est un peu dommage d’oublier la fusillade du 17 octobre 1961. Bon mais c’est vrai que c’était des arabes alors ça ne compte pas vraiment, hein.


      • alinea alinea 15 février 18:41

        @pipiou
        Faut voir à pas tout confondre ; votre com n’a strictement aucun sens, peut y a-t-il quelque chose qui a provoqué chez vous une association d’idées !?


      • pipiou 15 février 19:32

        @alinea
        Vous faites surtout semblant de na pas comprendre.
        Vous parlez, comme beaucoup, de "violences policières sans équivalent dans l’histoire récente

        ...« , et vous oubliez de dire qu’au départ il y les violences, sans précédent, des manifestations GJs.

        Et c’est là le problème : depuis des années les manifestations sont de plus en plus agressives, brutales ; au mieux on s’en accommode, au pire on est content parce que ça fait parler du mouvement et contribue à sa notoriété.

        Quand vous parlez de »confondre« vous vous défilez ou bien c’est un trouble de la mémoire, alors je vous la rafraichit. Comme c’est un article de Sputnik peut-être que vous accepterez de le lire.
        Mais le comptage s’arrête en novembre 2018 ; depuis on est arrivé à 10 morts totalement imputables aux GJs.
        Combien de mouvement sociaux français ont fait 10 morts sans intervention de la Police ?

        Alors quand on dit »sans précédent" effectivement il y a de la confusion, mais pas chez moi.


      • alinea alinea 15 février 19:43

        @pipiou
        Vous vous foutez de moi ?* Le mort dont il est question dans la fin de l’article, c’est une gilet jaune fauchée par une cinglée d’automobiliste ! Les blessés sont des gilets jaunes !


      • pipiou 15 février 22:38

        @alinea

        Et qui est l’origine de la situation qui a mal tourné ? Les GJ qui bloquaient illégalement et au mépris du danger. Mais eux vous ne les traitez pas de « cinglés «  Et les 9 autres morts vous les passez sous silence ! C’est comme je le disais : vous vous accommodez de cette violence croissante des manifestations.


      • velosolex velosolex 16 février 09:43

        @pipiou
        On sait à vous lire où vous prenez vos sources. Ainsi le journal de Pernaud existe toujours ?..... Dans les années 70, les mouvements avec les « autonomes » et les grèves étaient autrement plus violentes qu’actuellement. Les scènes de rues de 68 attestent de bien plus de violences qu’actuellement ; Rues dépavées, voitures retournées..A cette époque où pourtant la violence sociétale était beaucoup plus décomplexée qu’actuellement, la police n’avait pas de flash ball. Faut dire que le préfet Grimaud, qui considérait que frapper un manifestant à terre, était un déshonneur pour un policier n’avait rien d’un Castaner, portant curieusement bien son nom. 
        Dans tous les pays européen, l’heure est depuis une dizaine d’années, à la désescalade de la violence. Techniques d’éndiguement, et d’échanges avec les manifestants. Le haut parleur est l’objet incontournable. En France on a coupé le son. La France brille par son absence dans ces RDV annuel des polices européennes…..Résultait, ce pays est en train de rentrer dans un régime d’exception démocratique, avec un justice un peu plus dans la main d’un état qui n’a même plus de décréter l’état d’urgence tant ses lois sont rentrés dans le cadre commun. 


      • pipiou 16 février 12:59

        @velosolex
        Si vous confondez Pernaud avec Sputnik dépéchez-vous de passer un scanner !!

        Sinon c’est pas beau de mentir : dans les années 70 (donc pas en 68 !) on n’avait pas des hordes de manifestants tentant de lyncher des policiers et cassant du mobilier urbain à tour de bras.
        En 1986 lors de la mort d’Oussekine j’étais dans le quartier latin et j’ai suivi de très près les manifs sur le boulmich’. A l’époque les casseurs commençaient tout juste à exister mais absolument rien à voir avec aujourd’hui.

        Quand vous mentez ainsi pour dire que les manifs d’aujourd’hui ne sont pas violentes vous rejoignez tous les pompiers pyromanes qui alimentent la folie et la fureur des manifs depuis des années. C’est criminel et honteux. Désescaladez un peu.
        D’ailleurs si vous disiez vrai ce ne serait pas dur de trouver des sources. Je vous laisse à votre désinformation malsaine.


      • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 13:02

        @pipiou. Les casseurs payés pour casser existaient déjà du temps de Raymond Marcellin.


      • pipiou 16 février 13:11

        @JC_Lavau
        Et bien ils ne devaient pas être bien payés parce qu’on les a carrément pas vu. smiley
        Et les centaines de GJs bien visibles qui ont brulé des voitures, renversé des feux de signalisations, ruinés l’arc de triomphe ils étaient payés aussi ? Guignol.

        Vous rejoignez la cohorte des malsains qui essaient, une fois de plus, de trouver des alibis débiles à ces violences inacceptables.

        Allez, une connerie de votre niveau : vous faites partie des sous-marins de Poutine qui manipulent ces manifestations ?


      • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 13:17

        @pipiou. Tullius Detritus, stratège romain, fut envoyé par Jules César pour semer la zizanie chez les gaulois qui osaient résister encore et toujours à l’envahisseur.

        Zizanie ?


        - Mais d’abord d’où parles-tu, toi l’auteur ?

        - Je suis né mâle et mourrai mâle.

        - Il a avoué ! A mort le misogyne !


        - Je suis né goy et gadjo (ni juif ni rom), et mourrai gadjo et goy.

        - Il a avoué ! A mort l’antisémite !


        - Je suis né hétérosexuel et mourrai hétérosexuel.

        - Il a avoué ! A mort l’homophobe !


        - A l’exception de ceux qui furent capturés en Haute Volta, puis vendus et transportés à fond de cale jusqu’en Guadeloupe, mes ancêtres étaient majoritairement européens.

        - On le tient ! Il a avoué ! A mort le raciste !


        - Je ne suis pas né travailliste, je le suis devenu en réfléchissant. La réponse de mon père me parvint à la petite auberge de jeunesse de Valdresflya, isolée sur la route de montagne et noyée dans le nuage et la bruine.

        - Il a avoué ! A mort le coco totalitaire et poutiniste !

        - Il a avoué ! A mort le traître à la classe ouvrière, le suppôt du grand capital !


        - Je ne suis pas né instruit, je n’ai jamais cessé d’apprendre. Je suis devenu scientifique par besoin d’antidote contre le règne du mensonge.

        - Il a avoué ! C’est rien qu’un scientiste borné !

        - Il a avoué ! A mort le climato-sceptique, le crétin, le connard, l’abruti !


        - Je ne suis pas né écrivain. J’ai été contraint de le devenir quand j’ai découvert que mon avocate et tout l’appareil judiciaire dans le Temple de Grande Inexactitude à Valence (TGI pour les intimes) étaient dans le camp de la criminalité organisée. Depuis j’écris contre les fraudes, les impostures, les persécutions, les crimes parfaits. Par l’ironie quand c’est nécessaire.

        - Il a avoué ! A mort la punaise masculiniste, le macho-facho-dégénéré !


        - Je ne suis sans doute pas né pacifique, mais le suis rapidement devenu. Je suis opposé à toute guerre de conquête et à toute guerre civile.

        - Il a avoué ! A mort l’islamophobe !


        - J’ai deux oreilles pour entendre, et une seule bouche pour parler.

        - Il a avoué ! A mort l’espion, le manipulateur !



        - Je ne suis pas né trouveur, j’ai appris le métier ; entre le compagnonnage, les lectures, le C.N.A.M. puis les travaux originaux, ça m’a pris une quinzaine d’années.

        - Il a avoué ! On le tient ! A mort l’illuminé qui croit que la Terre est plate !


        Ce serait une faute lourde que de ne se polariser que sur une seule des guerres civiles résumées ci-dessus, il faut regarder l’ensemble du dispositif de contrôle social pervers, remonter aux marionnettistes qui manipulent toutes les marionnettes enragées citées ci-dessus. Regarder à qui l’ensemble des crimes profitent.



      • JC_Lavau JC_Lavau 16 février 13:46

        @pipiou. Abus signalé.


      • pipiou 16 février 13:54

        @JC_Lavau
        Lâcheté signalée ! Appelle Castaner, il va t’aider à faire le ménage sur Agoravox.  smiley


      • velosolex velosolex 16 février 14:06

        @pipiou
        Mémoire sélective ou instrumentalisée. La diabolisation est nécessaire pour justifier la violence policière, hier sous vichy, et ce jour, inédite, stupide qui se sert d’armes de guerre, ce que personne d’autre ne fait en Europe…
        S’il elle n’existe pas, on la fantasme, ou on la crée...Le service d’ordre de la CGT avait arrêté il y a quelque temps un casseur, qui avait sa carte de police dans la poche. Vieux truc qui n’étonne personne, et qui ne passe pas au journal, pas plus qu’ils n’ont parlé de la mise à l’index du flash ball par bruxelles. Mais pas contraignant...Mais ça fait môche quand même. Dire qu’on ne peut pas résoudre le désordre sans, c’est comme de dire qu’on ne peut se passer de la peine de mort pour lutter contre la criminalité. Peut être va t’il falloir prévoir la déchéance de nationalité pour les gilets jaunes, et remettre en phase ce projet foireux de Hollande. 
        Non seulement de gens lambdas sont atteints dans le dos, comme ce pompier volontaire, et des gosses de 15 ans, ou une multitude de journalistes. Peut être que les flics ne supportent pas quand les prennent en photo, qu’ils pensent que le petit oiseau va les attaquer…...De l’avis même des professionnels, on donne un LBD à n’importe quel guignol, sans formation, qui se prend pour ganafon dans le théatre de guignol. La Bac est ainsi montré, eux qui n’ont aucune compétence en la matière. . Bon ça fait un moment que ça ne s’arrange pas. J’ai participé plusieurs fois aux manifs de NDdes landes, et j’ai vu clairement la manipulation, et déjà les premières gueules cassées. NDDlandes a été l’expérimentation de ce qu’on voit actuellement : Grenades envoyées gratuitement dans les jambes, utilisation de flash ball et aussi de ces blindés qu’on a vu apparaitre pour la première fois ; La réalité est celle d’un gouvernement libéral qui ne veut rien lâcher, lié aux intérêts d’argent, dans une société où les inégalités se creusent de façon aberrante, la première des violences ;...., les dix pseudo milliards,« pognon de dingue » ne signifiant rien qu’on on set que cette somme correspond à la somme gagnée par l’état sur le non alignement des retraites diminuées par l’inflation, par exemple. Ou la même chose sur le non alignement des livrets d’épargne, qui ne filent pas aux iles caïmans. 


      • pipiou 16 février 16:18

        @velosolex
        « Vichy » ? Si on était sous Vichy Agoravox serait déjà fermé !
        « armes de guerres » ? Le jour où on fera la guerre avec des balles en caoutchouc on aura sacrément évolué.

        Vous êtes incapable de justifier les violences sans précédent du mouvement GJ alors vous faites un R-A-Z de votre mémoire. Vous me parlerez alors de « mémoire sélective ».
        NDDL c’était pareil : blocus complétement illégal et violent.
        Vous êtes un habitué de la casse. Alors par habitude vous défendez l’indéfendable.
        Vous êtes complice de cette violence manifestante qu’effectivement on ne voit nulle part ailleurs en Europe.


      • Sparker Sparker 17 février 00:32

        @pipiou
        "Vous êtes incapable de justifier les violences sans précédent du mouvement

        « 

        Ben le ras le bol
        C’est la seule langue que connaissent les »gouvernements"
        Le gouv a eu peur le 1 décembre ils ont pris conscience de leur faiblesse pris par surprise.
        La démocratie à besoin d’évoluer et apparemment il faut encore que ça se fasse dans le sang et les larmes, c’est autant absurde que désolant et je le déplore. Mais ils y en a qui ne sont plus à leur place...


      • leypanou 15 février 22:45

        Je nous souhaite à tous le courage de rompre nos digues d’habitudes 

         : pour le moment, c’est plus de 10 partis ou associations qui vont participer à la manifestation contre l’antisémitisme de mardi prochain appelée par le PS (je crois).

        J’ai même entendu l’ex-sous ministre socialiste Juliette Meadel faire l’appel sur les ondes (elle exhortait même le président de la république à y participer). La tête de liste LFI aux Européennes Manon Aubry veut y revendiquer toute sa place.

        L’esprit du 11 janvier est revenu : on n’attend plus que Merkel, Junker, IBK, etc, etc pour quelques tags débiles sur des boîtes aux lettres dont on ne connaît même pas le ou les auteurs et des statistiques bidons qui sortent d’on ne sait où assénées sur les chaînes de télévision.

        J’ai cru comprendre que le RN et LFI n’ont pas été conviées, mais LFI -du moins Manon Aubry avait dit : « nous, on veut y être ».


        • alinea alinea 16 février 09:44

          @leypanou
          ...petit blues du matin... Manon Aubry devrait bien s’occuper de la fraude fiscale et la boucler pour le reste, elle a été choisie pour ça ! LFI est un mouvement où tout le monde peut l’ouvrir, alors il ne nous reste plus qu’à accepter l’inanité de nos contemporains.


        • jjwaDal jjwaDal 16 février 12:27

          L’Etat de droit n’est juste que la capacité que s’est donné une minorité riche à se protéger du courou légitime de ceux qui se font traire jusqu’à la limite de l’indécence.
          Il a été entièrement écrit par les plus riches pour les plus riches. La Constitution a connu le même sort et donc le peuple a été rendu impuissant au point de ne pouvoir reprendre la main que dans la violence. Les élections ? Tellement pipées qu’il ne faut pas rêver.
          Et donc on n’a pas à s’émouvoir de voir que Police et Justice (Armée si besoin) ne sont pas au service du peuple mais du pouvoir en place. Ils ne sont pas là pour protéger le droit des peuples à disposer de leur destin mais pour l’en empêcher, coûte que coûte.
          Lordon nous croit victime de nominalisme, nous prenons les mots pour les choses. On nomme « démocratie » qu’il faudrait défendre et on pense tous qu’elle est là puisqu’il faut la « défendre ». Grosse erreur.
          Je verrais bien des actions symboliques devant les mairies et préfectures, le dimanche par ex avec un cortège amenant le cercueil de Marianne pour une sépulture et un recueillement improvisé devant les symboles de l’autorité de l’Etat à travers ses appendices.
          Rien de meilleur que les symboles pour réveiller les foules. Nos trois derniers dirigeants ont tombé le masque d’un simulacre démocratique et le petit dernier avec son manque d’empathie, limite Asperger, facilite les prises de conscience. Nuit Debout était dans l’entresoi entre gens déjà affutés, là, on a du lourd, de la mixité sociale, de la formation politique sur le tas.
          Je crois aussi que les GJ gagneraient à mettre en avant des revendications collectives (RIC en premier me semble-t’il) plutôt que faire une liste de courses où le pouvoir choisira ce qui est le plus indolore pour lui (nous paierons au final).
          Hélas, j’ai un jardin sous le soleil et peu de temps, mais tôt ou tard je serai dans la rue, ça semble inévitable.


          • alinea alinea 16 février 12:57

            @jjwaDal
            Marianne a plutôt été avortée, non ? Morte-née. Ce qu’il faut tuer, et le jour de carnaval serait épatant pour le faire, c’est l’oligarchie, le pouvoir, on le brûle à la place de Carnaval, oui, devant les mairies, préfectures et autres hauts lieux de la prostitution.
            Il se peut qu’on ait besoin de ceux qui font jardin pour sustenter ceux qui sont dans la rue ! peut-être faudra-t-il doubler nos graines !
            Mardi gras c’est le mardi 5 mars : lançons l’appel ! On fait un carnaval digne de Cournonteral, et partout on brûle des effigies ; ce droit date du Moyen-âge, je suis sûre que personne n’a pensé à le sucrer !


          • nono le simplet nono le simplet 17 février 07:21

            c’est assez marrant quand on dénonce les violences inadmissibles de la police qu’il faille immédiatement rajouter qu’on est aussi contre les violences faites aux policiers ...

            alors que le président, les ministres, les députés LREM dénoncent avec virulence les violences faites aux policiers mais, dés que l’on parle de violences policières, tergiversent, se retranchent derrière les enquêtes des bœuf-carottes, de la justice ...

            justice qui officie avec la plus grande célérité et sévérité concernant les manifestants et avec lenteur et prudence quand il s’agit des policiers ... 


            • alinea alinea 17 février 09:00

              @nono le simplet
              C’est quoi, un surmoi ? Une habitude de plier le cou pour éviter le bâton ?
              En tous cas nous avons été nombreux à nous réjouir de l’action du boxeur, à nous indigner de sa punition, à espérer non pas vengeance mais justice, c’est-à-dire amnistie.
              Où en est la pétition en ce sens ?


            • velosolex velosolex 17 février 12:19
                 https://bit.ly/2V1Bxew

              Il arrive parfois que les mots d’un boxeur révèlent la bêtise de ceux d’un président, par effet de boomerang. 


            • Aristide Aristide 17 février 14:18

              @alinea

              nous avons été nombreux à nous réjouir de l’action du boxeur, à nous indigner de sa punition,

              C’est assez comique de voir ici des pépés et mémés soutenir des actions d’une violence assumée par des types qui méritent bien leur peine.

              Les mêmes seraient les premiers à appeler la police dans le cas d’une agression qu’ils subiraient. C’est affligeant.

              Quant à être nombreux, encore un manière de se proclamer peuple ...


            • pipiou 17 février 14:33

              @alinea
              Et vous vous êtes peut-être réjouie de la policière en larmes qui a été victime d’un quasi-lynchage dans sa voiture en pleine rue.
              Vous allez amnistiez tous ces connards ?

              Si un boxeur explose la gueule d’une pauvre femme on va tous rigoler n’est-ce pas ?
              Vous aimez les animaux alors vive la loi de la jungle.


            • nono le simplet nono le simplet 17 février 15:12

              @velosolex
              superbe article


            • nono le simplet nono le simplet 17 février 15:15

              @Aristide
              ouf, je suis rassuré, tu n’écris pas des bêtises par hasard mais par conviction smiley


            • pipiou 17 février 15:28

              Ingrid Levavasseur vient d’être exfiltree de la manifestation Gilet Jaune pour sa sécurité. C’est dommage : si elle s’était faite boxer la gueule ç’aurait été beaucoup plus démocratique non ? Les hyènes jaunes sont lâchées et les belles âmes nous disent que le problème c’est la Police. Allez Nono , chante nous tes belles convictions


            • Cadoudal Cadoudal 17 février 15:30

              @pipiou

              Amnistier tous les connards qui mettent des petites gonzesses là ou elles ne devraient pas être au nom de leur idéologie foireuse et qui en cas de problème veulent en faire des martyres ?

              Drôle d’idée...

              https://twitter.com/GEuropeens/status/1096838329591578624

              « Ô malheureux Thyrsis, que te sert-il de rougir tes yeux à force de larmes ? Elle s’en est allée, la petite chèvre ; elle s’en est allée dans l’Hadès, la belle petite, car un loup féroce l’a saisie avec ses griffes, tandis que les chiens aboyaient. Que te sert-il de pleurer, puisqu’il ne te reste d’elle ni un os ni même un peu de cendre ? »


            • pipiou 17 février 15:41

              @Cadoudal

              T’as raison les femmes faut les mettre au foyer, la rue est devenue trop violente pour elles. Heureusement que cette gendarmette n’est pas tombée sur Dettinger, il l’aurait vite renvoyée devant ses casseroles


            • Cadoudal Cadoudal 17 février 15:53

              @pipiou
              Elle à l’air bien gentille la gendarmette...

              Mais si t’es assez con et démagogue comme les connards qui le lui ont fait croire pour penser qu’elle était à sa place dans la rue avec ses 40kg tout mouillé, pas étonnant que tu puisse penser que Dettinger eu pu lever la main sur elle...

              Tu vaux pas mieux que les gauchistes qui ont envoyé Méric au casse pipe...


            • pipiou 17 février 16:12

              @Cadoudal

              Si elle/il fait 80 kg face à 10 gars déterminés ça changerait rien, c’est ça que tu comprends pas avec ton cerveau de piaf. Je sais pas si je te l’ai déjà dit mais j’aime pas les racistes et les machos alors tu peux t’abstenir de me parler.


            • Cadoudal Cadoudal 17 février 16:39

              @pipiou
              T’es mignon, mais j’ai un peu fréquenté la rue dans ma jeunesse et quand ça devient tendu comme en ce moment j’y laisserais pas trainé ma femme...

              Après tu fais ce que tu veux, mais viens pas ensuite chouiner comme une fliquette Suédoise...


            • nono le simplet nono le simplet 17 février 16:58

              @pipiou
              Allez Nono , chante nous tes belles convictions

              je te croyais d’extrême droite (te lisant peu) mais j’ai lu que tu n’aimais pas les racistes, dont acte ...
              mais ton mode de pensée binaire me donne à penser que tu es quand même de droite extrême, au moins réactionnaire ...
              je suis un peu fatigué que l’on mette en balance le méchant boxeur avec le/la pauvre gendarme qui ne faisait que son métier ...
              il y a des violences inadmissibles du côté de certains manifestants (et non des gilets jaunes en général)
              il y a des violences inadmissibles du côté de certains policiers (et non des policiers en général)

              la violence des uns n’excuse pas celle des autres, du moins, pas totalement car elle peut parfois s’expliquer, d’un côté comme de l’autre ...
              mais surtout la violence aveugle (le mot est volontaire) de certains policiers ne peut en aucun cas être justifiée par celle des casseurs
              de plus des milliers de manifestants ont été arrêtés, jugés, condamnés à toute vitesse et le seul policier, à Toulon, qui a fait preuve de violence manifeste a été blanchi avec empressement ...
              alors, on peut se réclamer de la justice, mais à condition qu’elle ne soit pas à deux vitesses


            • pipiou 17 février 17:12

              @nono le simplet
              Tu mets les étiquettes que tu veux si ça t’amuse, et après tu me diras que tu n’aimes pas les visions binaires LoL !
              Moi je te verrais bien en toxico ou en trader pour me faire plaisir, ou en fraudeur aux aides sociales, va savoir.

              Tu dis que Aristide dit des conneries parce qu’il condamne la « violence aveugle ».
              Tout est dit.
              Après tu peux en pondre deux pages alambiquées pour expliquer que oui, le deux poids deux mesures tout ça, tout ça, blabla.

              Laisse tomber : ton postulat initial c’est que la violence peut s’accepter.
              Revenons-en alors aux basiques : aucune règle, loi de la jungle.

              Moi je suis pas contre : je suis un homme donc j’ai plus raison que la moitié de la planète dont fait partie Alinea : les femmes .
              Et comme Dettinger je suis plus grand et costaud que la moyenne des hommes, bref je fais partie de la caste supérieure, donc la loi du plus fort ça me va : quand est-ce qu’on la met enfin dans la constitution ?

              Ben oui mon Nono Simplet : y a pas plus binaire que la violence


            • Cadoudal Cadoudal 17 février 17:16

              @nono le simplet
              je te croyais d’extrême droite (te lisant peu) mais j’ai lu que tu n’aimais pas les racistes, dont acte ...

              Heureusement que les colons de la Nouvelle France qui insultent Finky ne sont pas de la stremm droate, sinon on aurait pu les trouver un tantinet racistes pas beaux et Mélenchon aurait été privé de manif républicaine...

              Finalement Hamdullah, tout va bien, dont acte en effet, dont acte...


            • nono le simplet nono le simplet 17 février 17:38

              @pipiou
              Laisse tomber : ton postulat initial c’est que la violence peut s’accepter.
              tu lis à travers une passoire ?


            • pemile pemile 17 février 18:21

              @pipiou « Laisse tomber : ton postulat initial c’est que la violence peut s’accepter. »

              Même Patrick Cohen, face à François Begaudeau, reconnait que certaines violences peuvent lui être très sympathiques !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès