Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes : une défaite pour la (...)

Interdiction du spectacle de Dieudonné à Nantes : une défaite pour la liberté d’expression, la démocratie et l’humour

A l’heure où j’écris ces lignes, l’interdiction du spectacle de Dieudonné, prise par préfecture de Loire-Atlantique sur instruction du Ministère de l’Intérieur, dans un premier temps suspendue par le Tribunal administratif, vient d’être confirmée par le Conseil d’Etat. A l’heure où j’écris ces lignes, conscient du danger d’une provocation débouchant sur une violence qui lui serait imputée, Dieudonné appelle ses fans à rentrer chez eux paisiblement, en chantant la Marseillaise…

La première réaction qui me vient est le dégoût, et la honte pour mon pauvre pays. En France, en 2014, l’Etat peut donc faire interdire le spectacle d’un humoriste. En France, en 2014, l’Etat peut donner raison à tous les inquisiteurs de la bien-pensance qui veulent limiter la liberté d’expression parce qu’elle peut parfois leur déplaire. En France, en 2014, l’Etat peut faire taire un homme par la force administrative, contre la volonté de la grande majorité des français (je ne veux pas dire par là que la majorité des français trouve Dieudonné drôle, ou adhère à sa démarche ; je veux dire par là que la majorité des français sont contre l’interdiction de ses spectacles, tous les sondages, enquêtes, commentaires d’internautes le montrent).

En 2014, l’Etat français peut commanditer une justice d’exception (car il s’agit bien d’une justice d’exception : une décision du Conseil d’Etat, rendue dans l’heure qui a suivi l’arrêté du Tribunal administratif - !! - par un seul homme, Bernard Stirn, juge des référés - !!! -,) pour priver un citoyen français de ses droits, parce que celui-ci dérange une minorité de gens qui s’estiment offensés.

En 2014, en France, un Etat aux abois sur le plan de l’économie (chômage, désindustrialisation...), réduit à appliquer servilement les décisions de Bruxelles, à signer des traités transatlantiques catastrophiques pour ses citoyens, à s’humilier devant des Etats aussi démocratiques qu’Israël et l’Arabie Saoudite, soumis au dictat de lobbys communautaires de plus en plus extrémistes (hier les LGBT, aujourd’hui les juifs sionistes), souffrant d’une impopularité jamais vue et objet de tous les quolibets de la populace indocile, vient d’interdire l’expression d’une pensée humoristique insoumise et dissidente, certes provocante, certes parfois de mauvais goût, certes tombant parfois sous le coup de la loi, mais que l’on croyait protégée par le principe de liberté d’expression et d’opinion.

Dans le même temps, pourtant, sur LCP, l’avocat de SOS Racisme, Patrick Klugman, ancien Président de l’Union des étudiants juifs de France (UEJF) et conseil de l'ancien PDG d’Elf Loïk Le Floch-Prigent, déclare défendre les FEMEN lorsque celles-ci se livrent à des actes de profanation sur des lieux de cultes chrétiens, déclarant à un Louis Aliot outré : « elles ne s’en prennent pas aux chrétiens, ça n’a rien à voir, c’est de la confusion ». Ainsi pour les chantres juifs de l’antiracisme et leurs soutiens omniprésents au sein de la classe politique, médiatique et intellectuelle, pisser dans une église, ce n’est pas attenter à la dignité des chrétiens ; mais pisser devant une synagogue ou un mémorial à la Shoah (ou faire un bras d’honneur quenellique, ce qui est encore moins vulgaire), c’est attenter à la dignité des juifs et appeler à la haine ? Et après on veut nous faire croire qu’il n’y a pas deux poids, deux mesures ?

Dans le même temps, il y a peu, la même gauche libérale-libertaire brandissait le drapeau de la Liberté d’expression pour justifier les caricatures de Mahomet publiées notamment dans Charlie Hebdo. J’avais moi-même soutenu la publication de ces caricatures, bien que les trouvant parfois de mauvais goût et inutilement provocantes, au nom de la liberté d’expression. Et après on veut nous faire croire qu’il n’y a pas deux poids, deux mesures ?

Aujourd’hui, je refuse de faire une discrimination entre les juifs, les musulmans et les chrétiens, d’avoir des valeurs à géométrie variable, de défendre des principes soumis à condition. Si Dieudonné doit être interdit, qu’il en soit de même des FEMEN et de Charlie Hebdo, qu’on assume le fait de vivre en dictature et tout ira bien : comme l’écrit Camus dans l’Homme révolté, « l’injustice généralisée est aussi satisfaisante pour l’homme que la justice totale ». Ce qui est insupportable, c’est la justice à deux vitesses, la justice qui donne droit à certains mais pas à d’autres, qui tolère une offense quand elle vise ou émane de certains, mais la réprime quand elle émane ou vise d’autres.

Dans le même temps, en Suisse et en Belgique, la Justice autorise les spectacles de Dieudonné. La Suisse a estimé qu’on ne pouvait juger par anticipation des propos qui n’avaient pas encore été tenus. La justice belge a affirmé quant à elle qu’ils n’étaient ni antisémites, pas plus qu’ils n’incitaient à la haine raciale. Sont-ce des pays nazis, antisémites, haineux, ou simplement de meilleures démocraties, de meilleurs états de droits, que la France de 2014 ?

Rappelons que l’argument invoqué par le Ministre de l’Intérieur est celui de l’ « atteinte à la dignité humaine ». Un obscur article de loi utilisé une seule fois à propos du fameux spectacle de lancer de nain (Conseil d’Etat en assemblée 27 octobre 1995 arrêt commune de Morsang-sur-Orge). Alors même que personne ne s’était plaint de ce spectacle et que le nain en question, Manuel Wackenheim, ne demandait, lui, qu’à continuer ces acrobaties qui lui permettaient d’éviter la misère d’une minable « allocation handicapé » ! Lorsque l’Etat décide de protéger le citoyen contre lui-même, de corriger une conduite librement consentie au nom de normes morales qu’il a lui-même édictées, forçant la population à s’y plier « pour leur propre bien » quand bien même le peuple ne les partageraient pas (mais le peuple est ignorant, on le sait depuis les Philosophes des Lumières comme Rousseau et Voltaire), c’est le monde totalitaire d’Orwell qui se profile…

Je m’interroge bien entendu sur le bien-fondé juridique de la décision du Conseil d’Etat. Attendons que des analystes compétents en la matière décortiquent cette décision – je pense notamment à Maître Eolas, qui, s’il s’est laissé aller à quelques divagations convenues sur la quenelle, supposée inspirée du salut nazi péniblement réfréné du Docteur Folamour de Kubrick (sans doute la thèse la plus grotesque sur la genèse de ce geste initialement potache), reste néanmoins rigoureux sur le plan du droit et s’était sportivement opposé à l’interdiction des spectacles de Dieudonné. Je me bornerai pour l’instant à relever que les droits de la défense n’ont a priori pas été respectés (le temps matériel n’étant pas laissé à l’avocat de Dieudonné, présent à Nantes, de se rendre à Paris pour l’audience du Conseil d’Etat ; la défense étant représentée par un commis d’office qui n’a donc eu qu’un temps ridicule pour préparer sa plaidoirie), et qu’il est pour le moins étonnant que, dans une affaire aussi complexe, médiatisée et attisant les passions, une décision aussi lourde de conséquences, supposée rendue eu nom du Peuple français, ait été laissée à la seule discrétion d’un unique fonctionnaire, employé de l’Etat nommé par le Président de la République (en l’occurrence Chirac en 2006) : c’est-à-dire tout, sauf un juge ou un magistrat indépendant garant de la séparation des pouvoirs si chère à Montesquieu. Je ne reprendrai par contre pas à mon compte les accusations des fans de Dieudonné selon lesquels la décision du juge des référés, Bernard Stirn, « Arrière-petit-neveu d'Alfred Dreyfus, de confession juive » selon sa fiche Wikipedia, aurait pu prendre une décision influencée par ses propres attachements communautaires, car cela serait trop grave pour la confiance qu’il me reste encore dans l’impartialité et la neutralité de notre gouvernement et de notre justice.

Je terminerai en citant cette dépêche du Président de la Ligue des Droits de l’Homme (officine de la haine réputée pour son attachement au IIIe Reich), Pierre Tartakowsky : « Le juge n'a pas fait prévaloir la liberté d'expression sur l'interdit et c'est une décision qui est lourde de périls ».

Certes, le fascisme de droite ne passera pas ; mais le fascisme de gauche non plus.

Source de la photo : https://www.facebook.com/dieudonneofficiel


Moyenne des avis sur cet article :  4.28/5   (139 votes)




Réagissez à l'article

177 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 10 janvier 2014 08:49

    Notre pouvoir d’achat continue de se casser la gueule, la précarité progresse à grands pas, la TVA augmente, les actionnaires boivent du champagne pour se féliciter de leurs supers bonus et le clampin de base proteste énergiquement et massivement pour soutenir Dieudonné…entreprise médiatique magnifiquement orchestrée par Manuel Valls. En période de crise tout est bon afin de détourner la colère des individus vers des objectifs, moins dangereux pour le système ? D’ailleurs, la fameuse « Quenelle » est une marque déposée à l’INPI (Institut national de la Propriété Intellectuelle) par Noémie Montagne, la femme de Dieudonné : vous avez dit « antisystème »...........

    voir : DIEUDONNE NE ME FAIT PLUS RIRE


    • bourrico6 10 janvier 2014 09:11

      Et ?
      Ca justifie la chasse à la homme selon vous ?

      Vous êtes à ce point aux abois pour allez chercher des trucs comme la « marque déposée » ?


    • howahkan Buddha Marcel. 10 janvier 2014 09:14

      moi c’est robert gil qui ne me fait plus rire,sous ses aspects bon pour le peuple, il n’est qu’un garant du systeme......


    • Robert GIL ROBERT GIL 10 janvier 2014 10:48

      vous etes tres selectif dabs l’indignation , on ne vous entends pas lorsque l’ on parle de tous les syndicalistes licencié pour s’etre opposé au patronat, on parle de ceux que l’on poursuit pour tractage sur la voie public ou vente de journaux militants, on parle de ceux qui se retrouve en garde a vue pour avoir participer a des manifestation...vous ne voyez pas que la quenelle c’est de l’enfumage et que vous vous la faite mettre bien profond........


    • frugeky 10 janvier 2014 11:33

       c’est la même chose Bob...


    • asterix asterix 10 janvier 2014 13:21

      Curieux Robert !
      Tu nous ponds des articles parfois bons, parfois mauvais mais toujours d’une orthographe irréprochable. Et pour une fois que tu réponds à un commentaire de commentaire, celui-ci est truffé de fautes d’orthographe.
      Serais-tu devenu plusieurs ?
      Ou es-tu plusieurs depuis longtemps ?

      Pour Dieudonné, je trouve indigent de la part du système de l’interdire de cette façon.
      Ou alors, il faudrait aussi faire taire tous ces « talentueux » chanteurs de rap qui appellent à la violence, au racisme dont eux seuls sont victimes, à la haine du flic et j’en passe.
      Rien ne m’obligeait à aller voir un spectacle de Dieudonné, c’est cela la liberté.
      Maintenant on m’interdit d’aller en voir un, c’est cela l’oppression.
      Prochain cap : interdire les tournées du sieur Halliday parce qu’il chante comme un gorret.
      La connerie fait aussi parie de la iberté d’expression. Je suggère à Hollande de créer un nouveau métier : celui de délateur de bistro. Le premier qui osera une blague en dérapage sera puni sévèrement. Tous les autres qui suivront également.
      Nous aurons enfin une république propre.
      Propre et incolore, la négation même du pluralisme.
       


    • kalon 10 janvier 2014 13:33

      Pour Johnny Halliday, c’est encore pire, lui, il parle carrément de « mettre le feu ! »

      C’est faire l’apologie du terrorisme, cà !

      Ah ben non, j’ai oublié, les mecs d’al Quaida sont des potes à BHL, intouchables alors !


    • trobador 10 janvier 2014 16:58

      Donc, la « quenelle » est une marque déposée dites-vous. Soit. Maintenant dites nous quel est le montant des droits d’auteur à payer pur en faire une ?
      Y’en a pas ? Alors Dieudonné est anti-systême CQFD.
      Et vous vous êtes dans le camp de ceux qui veulent nous priver de liberté d’expression. Vous avez dit « de gauche » - Eh, bien il semble que le peuple français (au QI d’une quenelle) demande le divorce.

      Quenellement votre.

      PS : Dénoncez-moi à Dieudonné, je saurais enfin le montant de droits d’auteur dont je dois m’acquiter...


    • 1984 10 janvier 2014 20:28

      C’est bien Robert Gil vous êtes maintenant un fasciste de merde !
      Un grand bravo pour le guignol !
      Les masques tombes.
      Dieudonné est un révélateur, il faut le cruxifier que diable !!!


    • gegemalaga 10 janvier 2014 08:51

      pour la liberté d’expression ...surement ;


      pour l’humour ...surement pas ; ( sauf si vs aimez l’humour de poubelles ) ;

      pour la Republique ( et la democratie ) un bienfait !

      • bourrico6 10 janvier 2014 09:09

        Vous avez raison, et je loue la pertinence de votre analyse.

        Quelqu’un qu’on lynche en meute en lui refusant tout droit de réponse, c’est effectivement bon pour la république et la démocratie..


      • Gabriel Gabriel 10 janvier 2014 09:06

        Triste république, triste justice. Alors que des représentants de la nation protègent des juges  Papy Dassault en refusant de lever son immunité de parlementaire, l’état au service des lobbies juifs tape sans retenu sur un clown parce qu’il émet des vérités qui dérangent. Pendant ce temps, les Dassault, Balkany, Tibéri, Guérini etc… Bafouent les lois qu’ils nous imposent. Attention, La justice c’est comme la sainte vierge, il faut la voir de temps en temps sinon, on finit par ne plus y croire. Ci-dessous la liste des politicards mis en examen, c’est très instructif.

        http://www.wikistrike.com/article-liste-des-condamnations-et-mises-en-examen-du-ps-du-parti-de-gauche-des-verts-de-l-ump-et-du-fn-116776009.html


        • howahkan Buddha Marcel. 10 janvier 2014 09:12

          ceci est très grave, il s’agit d’un coup d’etat tout simplement...........


          • Croa Croa 10 janvier 2014 22:11

            Le coup d’état a eu lieu bien avant....

            ...et ce n’est pas si grave que ça : Il est bon que les masques tombent ! smiley


          • Dany romantique 10 janvier 2014 09:35

            Jeu, set et match : Emmanuel Valls

            Je ne savais pas à quoi ressemblait le pétainisme.
            Comme vous, j’en avais entendu parler. Bien sûr, ce n’est pas le même contexte.
            Le pétainisme ça ne fait pas mal, non.
            C’est juste un manque de grandeur...

            Lorsque qu’Etat se couche devant un occupant culturel -si puissant- que celui ci dicte le droit ( et la pensée ) que même les tribunaux sont bafoués,
            avec des « lois d’exception » comme le Conseil d’Etat, 

            Ce jeudi 9 Janvier 2014, à 19h, cette République a perdu sa dignité.

            • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:58

              ...ou révélé son vrai visage ?

              Après tout, lorsqu’on étudie sérieusement la question, on découvre avec stupeur que le projet de « république » n’a jamais été la démocratie, mais bien le « gouvernement (prétendument) représentatif », c’est-à-dire son stricte opposé. En d’autres termes, le projet républicain est, depuis le début, un projet d’oligarchie qui, au XIXe siècle, s’est travestit en démocratie par une manœuvre de novlangue.

              Et si nous en profitions pour revendiquer la volonté du peuple de produire lui-même sa propre constitution démocratique ? Si nous utilisions, à notre tour, la « stratégie du choc » pour retourner cette crise fabriquée afin de fonder, enfin, le Premier Régime Démocratique français ?

              Après 225 ans, enfin récupérer la révolution du peuple où elle a été spoliée, et renvoyer les voleurs de pouvoir et de ressources aux oubliettes de l’histoire et dans les files de l’ANPE !


            • hunter hunter 10 janvier 2014 16:04

              Salut à tous,

              Et ça va permettre au petit Manuel, d’étendre le domaine de la lutte, puisque désormais c’est la sphère internet qui est visée :

              http://www.numerama.com/magazine/28023-censurer-dieudonne-sur-internet-valls-veut-discuter-avec-les-operateurs.html

              Allez vas-y Manuel, des listings d’adresses IP, des camps, des camions et hop !!!

              Eh Avox, quand est-ce que vous bougez les serveurs hors de ce pays dictatorial, et hors aussi de la dictature UE ?

              Merde, va falloir systématiquement passer par des proxy, des vpn, putain avec ma p’tite connection provinciale à 2 Mégas, je vais ramer sérieux !

              C’est que nous les ploucs, on a pas l’droit à la fibre optique !
              Ca c’est bon pour la Kapitale !!!!

              Bon remarquez, le jour où tout ça se produit, je résilie l’internet, je ferai des économies !

              Allez, portez-vous bien, nos jours sont comptés !

              Adishatz

              H /


            • Arnaud69 Arnaud69 10 janvier 2014 16:10

              @ hunter

              Ne pas utiliser Tor et surtout Vidalia c’est quasiment pendable depuis LOPPSI 1 et 2   smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 janvier 2014 19:33

              Dany ;

              Le problème est que Vals n’a pas respecté la séparation des pouvoirs.
              Un ministre n’a pas à juger à la place de la justice.
              Encore moins de façon préventive.
              «  lecontrarien.com »


            • Smapala 10 janvier 2014 09:41

              Vous parlez des spectacles de Dieudonné en Belgique, mais je rapelle que celui-ci a d’abord été interdit. Puis improvisé in extremis dans une autre salle et là encore, la police a réussi à le stopper...

              Alors oui, 1 an et demi après, la justice donne raison à l’humoriste. Je ne pense pas pour autant que la démocratie soit meilleure chez nous vu que personne n’a pu voir complètement et sereinement sont spectacle.

              D’autre part, et ce n’est pas la première fois que cela arrive cette semaine, il est impossible de commenter certains articles concernant Dieudonné dans la presse belge.

              http://www.lesoir.be/398493/article/actualite/france/2014-01-10/francais-ont-une-mauvaise-opinion-dieudonne

              Mais on tente de nous faire croire que les français sont des légions à soutenir Mr Valls et que tous se félicitent de la décision de votre Conseil d’Etat..

              Chose dont je doute fortement après avoir écumé pas mal de journaux/forums/blogs...

              Terminé la liberté d’expression, la démocratie, le libre arbitre... Allez voir ce qu’on vous dit. Et surtout, évitez de penser par vous-même.


              • asterix asterix 10 janvier 2014 13:24

                Mai 68 : il est interdit d’interdire.
                Janvier 2014 : il est permis d’interdire.
                Jugez du chemin parcouru...


              • Croa Croa 10 janvier 2014 23:20

                Pareil en ce qui concerne la presse régionale en France (En France la presse de masse c’est surtout la presse régionale, chaque région ayant ’’son’’ journal.) En ce qui concerne les articles sur Dieudonné dans Sud-Ouest les commentaires sont fermés sauf en ce qui concerne un titre sur Valls.


              • schuss 10 janvier 2014 09:42

                eh oui, la descente aux enfers se poursuit.
                Ce gouvernement socialiste est à vomir. j’argumente.
                - les socialistes voulaientt nous refiler DSK comme président , lui qui est aujourd’hui sous le coup d’une inculpation de proxénétisme aggravé ! toute la sphère médiatique savait ...
                - les socialistes ont promu puis protégé l’un des pires malhonnêtes, j’ai nommé Cahusac !! l’affaire d’un seul homme qui a trahit son camp ?! lui, n’a certainement pas organisé sa fraude tout seul dans son petit coin . Les politiques socialistes nous prennent pour des cons. c’est tout un système rodé qui est derrière Cahusac. Le banquier suisse qui les a dénoncés s’est vu incarcéré à son retour en Suisse pour trahison du secret bancaire !! A droite comme à gauche ainsi qu’au FN nos hommes politiques ont tous les() même(s) conseiller(s) en évasion fiscale...
                - les socialistes ont marqué leur allégeance à la finance !!! refus de couper les banques en deux et abandon des plaintes contre les banques dans l’affaire des prêts toxiques....
                - dérives mafieuses avérées au conseil général du 13 etc...
                Cette sphère médiatico-politique est unie pour un grand dessein : l’avènement du sionisme comme doctrine planétaire. Dieudonné dénonce à sa manière cette réalité.


                • howahkan Buddha Marcel. 10 janvier 2014 10:12

                  je trouve cela exact.....et ça marche encore parce que il y a deux ou trois trucs que nous ne voyons pas, c’est du à une réflexion seulement superficielle....

                  Mr Gandhi devrait nous inspirer, une vie simple , le contact avec le réel en faisant ses vetements, à la fois symbolique mais réel, un refus incassable ettc etc l’empire du moment a fini par plier...

                  -Les dirigeants eux ,au contraire du bon peuple, coopèrent....ils se détestent aussi bien sur, mais l’appat du gain les réunis, quand cela divise le peuple, le si bon peuple

                  -globalement nous jouons au même jeu que eux, compétition pour le fric , valeur à un metier genre 1 avocat = 10 maçons = 8 paysans= 1/2 politicien= 1/1000 de banquier etc etc...une société composé seulement d’avocat ne permet pas la survie du groupe = la race humaine a disparue,ce qui au regard de la souffrance à regarder la télévision ce que je ne fais plus depuis 20 ans et mes enfants non plus, serait peut être le mieux en fait...

                  je veux dire par là que sans un changement radical dans la perception de vivre ensemble, ou plutôt nous concernant de ne pas vivre ensemble en fait , on va subir le sort des 72 millions d’amérindiens décimé par le progrès......car le progrès c’est bien sur la meilleure utilisation des techniques dans des meurtres de masse....1 meurtre c’est interdit mais des milliers voir des millions c’est bien.....

                  on est au pied du mur depuis 4000 ans, et pour le moment on y reste,parce que on joue encore au meme jeu que ceux qui gagnent.....et qui est : moi je vaux plus que toi..

                  ceci est faux car seul je n’existe pas.....

                  Quand aux racines en chacun du problèmes ça nous est aussi etrangé que ce qui se passe avant que la matière ne soit...


                • lionel 10 janvier 2014 13:08

                  Merci marcel Bouddha... je préciserais tout de même que peut être que cela ne nous est pas « étranger » mais plutôt très intime et que nous ne comprenons pas l’inconscient... Il reste la tradition pour nous livrer des indices.


                • Denzo75018 10 janvier 2014 15:10

                  Tu omets que Valls lors d’un reportage filmé, a proféré des propos raciste sur le marché d’Evry, en déclarant qu’il y avait pas assez de « Blancos » ......Mais ses propos puisque socialiste ne pourraient être interprétés comme raciste ! En fait Dieudonné a le seul tort de ne pas être un humoriste « blancos » !


                • Henri Diacono 10 janvier 2014 15:37

                  Il est malséant d’accuser une fois encore le seul parti qui se dit socialiste, et qui ne l’est plus depuis plus d’un demi siècle, comme responsable de la dérive inexorable de la République Française. Mais celle ci est en chute libre depuis plusieurs décennies, ayant eu comme fossoyeurs tous ceux qui se sont succédé au pouvoir depuis et qui n’étaient pas, je pense socialos. Tous,je dis bien tous, ont eu leur lot d’infamies et d’écarts ayant porté préjudice au pays et à ses valeurs, de l’une desquelles, à mon avis, l’humoriste dont il est beaucoup trop question, ne peut en aucune façon s’enorgueillir . Il sème la haine gratuite de l’autre, souvent vulgaire,comme tant d’autres,sur grand ou petit écran ou bien sur les planches,dispersent de nos jours la bêtise et l’avilissement. Et tous ceux qui,ici comme ailleurs,rouspètent,s’insurgent,menacent et crient vengeance me rappellent étrangement ceux que j’ai côtoyé de très près en 1968, dans les rues de la révolte et dont la plupart sont devenus quelques années plus tard de bons bourgeois anesthésies par le système.


                • Croa Croa 10 janvier 2014 23:37

                  « l’avènement du sionisme comme doctrine planétaire. » C’est vrai dans la forme mais il est exagéré de dire ça, le dessein principal reste la croissance et le service aux banques, le soutien à l’idéal sioniste passe par la marge grâce aux lobbies qui soutiennent Israël. Ces lobbies ont de forts appuis aux USA où ils perdent un peu de terrain ces derniers temps contrairement à la France, le PS étant largement infiltré.


                • mario mario 10 janvier 2014 09:53

                  le spectacle de Dieudonné a bien eu lieu ! salle comble ( 65 millions de Français ) .

                  il est sain de commenter les décisions des juges mais en aucun cas les contester. cela dit, je pense sincèrement que Valls a fait plus de mal a la communautée juive que Dieudonné !


                  • kalon 10 janvier 2014 13:40

                    Tu veux dire : salle comble pour 300 millions de francophones dans le monde ! smiley


                  • jaja jaja 10 janvier 2014 10:30

                    La décision du Conseil d’État désavouant le Tribunal administratif est terriblement dangereuse pour la liberté d’expression de nous tous. Ce n’est pas défendre « l’anti-système » Dieudonné qui a appelé hier ses partisans à entonner le vieux chant bourgeois, la Marseillaise, que de le dire...

                    Comme le disait ce matin Oliver Besancenot :

                    « Olivier Besancenot (Nouveau Parti Anticapitaliste) a jugé vendredi « lamentable » l’interdiction du spectacle de Dieudonné, estimant que le gouvernement ferait mieux de s’en prendre aux licenciements.

                    Sur France 2, celui qui fut deux fois candidat à l’Elysée a assuré que la décision du Conseil d’Etat était « lamentable » d’abord parce qu’elle est "fausse sur le fond. Visiblement, il y a des problèmes de droit".

                    Ensuite, pour celui qui se dit militant « contre tous les racismes », elle est « lourde de conséquences pour la liberté d’expression ». Elle est « inefficace » car "consciemment ou inconsciemment, Valls est devenu le plus grand publicitaire" du comédien et polémiste accusé d’antisémitisme.

                    "Ca devient un peu gonflant : on a un gouvernement qui nous tient en haleine du matin et soir sur sa grande campagne de rentrée : faut-il interdire ou non chaque spectacle de Dieudonné ?

                    "S’il veut interdire quelque chose, qu’il interdise le licenciement des salariés de la Redoute ou Goodyear", a lancé M. Besancenot, dénonçant « une forme de diversion » »


                    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 13:50

                      Jaja, que penses-tu du fait que le NPA ait partie liée avec la LDJ, notamment pour assurer son « service d’ordre » et ses affichage ?

                      Trouves-tu la LDJ fréquentable et leurs méthodes défendables ?


                    • jaja jaja 10 janvier 2014 15:24

                      Morpheus, c’est une calomnie.... Le NPA a un SO mixte dont ma propre fille fait partie... Ce SO a fait face plusieurs fois à la LDJ notamment lors de la grève des retraites où ces sionistes sont venus distribuer des petits tracts : « le NPA nouveau Parti antisémite »...
                      Et ils se sont plaints que « Besancenot leur ait envoyé lâchement son SO »
                      http://mediadroite.over-blog.com/article-la-ldj-face-au-npa-59593494.html

                      Cette diffamation vient des poubelles de l’extrême droite sachant que le NPA fait partie de la campagne de boycott d’Israël et de la campagne pour la libération de Georgres Ibrahim Abdallah et qu’il est reçu par toutes les organisations palestiniennes et que le FPLP est présent à tous ses congrès....

                      Pour les affichages saches mon cher que ce sont les militants qui se les tapent et moi-même à 64 ans je colle régulièrement avec les camarades de mon Comité !
                      Qu’est-ce qu’il peut se raconter comme conneries sur le NPA de la part de gens qui n’en connaissent rien ! La LDJ collant nos affiches smiley

                      « Trouves-tu la LDJ fréquentable et leurs méthodes défendables ? » Le NPA fait partie de toutes les actions pour faire interdire la LDJ... Et comme je suis au NPA et depuis des décennies pro-palestinien je suis à fond sur cette ligne... Et j’ai eu affaire à eux avec mes camarades plus d’une fois en plus de 45 ans de militantisme !
                      http://www.europalestine.com/spip.php?article4253

                      Espérons Morphéus que tes calomnies qui ne peuvent avoir de fondementne se reproduiront plus... Que l’on ait au moins un débat honnête !


                    • NICOPOL NICOPOL 10 janvier 2014 15:32

                      Jaja,

                      Je sais que vos opinions politiques et idéologiques sont à peu près à l’opposé des miennes, mais j’apprécie votre réaction et vous en remercie.

                      Finalement, peut-être que le vrai « front républicain », ce n’est pas celui vendu par Valls et Copé, qui veut interdire Dieudonné au nom de la lutte contre l’antisémitisme, mais c’est celui qui veut l’autoriser à se produire au nom de la liberté d’expression, par-delà les clivages, de Marine Le Pen à Olivier Besancenot...

                      Bien à vous,


                    • Morpheus Morpheus 10 janvier 2014 16:55

                      @ Jaja

                      S’il s’avère que le NPA n’est pas en cheville avec la LDJ et condamne ce mouvement, alors vous m’en voyez (très) rassuré, et je vous remercie de tout élément d’information susceptible de me permettre, en d’autres circonstances, de saper la calomnie si je la vois (car même si je ne soutiens pas le NPA, je ne tolère pas la calomnie).

                      Au temps pour moi.

                      Morpheus


                    • sirocco sirocco 10 janvier 2014 10:44

                      La censure que ce gouvernement au service des intérêts sionistes est en train d’instituer en France prend des proportions dantesques et même grotesques.

                      J’en veux pour preuve le traitement par nos médias d’une image : celle de Dieudonné quittant la salle de spectacles de Nantes jeudi soir. Avant de monter en voiture, on le voit saluer brièvement les milliers de spectateurs frustrés qui étaient venus l’écouter, et pour cela, il fait comme tout le monde : il lève la main, comme n’importe qui voulant dire au revoir à quelqu’un qui s’en va (ou à quelqu’un qui reste, c’est pareil).

                      Eh bien France 2 (mais je suppose qu’il en va de même des autres médias) y a tout de suite vu « un salut nazi » ! Les « journalistes » ont même précisé que ce nouveau geste allait faire parler de lui ! Eh oui, c’est pourtant évident : vous levez la main, vous êtes forcément nazi = antisémite.

                      Dieudonné n’a donc plus le droit de baisser sa main vers le sol car c’est un geste antisémite... Il n’a plus le droit non plus de lever la main, c’est aussi un geste antisémite... Il doit donc garder ses mains dans ses poches sous peine d’être accusé de haine raciale... (Notre ministre de l’Intérieur va bien finir par demander que l’humoriste soit amputé.)

                      Et nous tous aussi, par la même occasion car les sbires de Valls ne vont pas tarder à traquer dans la rue la moindre main avec les doigts ouverts, qu’elle soit soit dirigée vers le bas ou vers le haut, comme étant une preuve intolérable d’antisémitisme. Elle est pas belle, notre « liberté » à la française ?


                      • abelard 10 janvier 2014 13:15

                        @ Sirocco,

                        Vous avez tort !
                        Mettre la main dans sa poche est clairement un geste antisémite, car qui dans ce pays pourrait ignorer le sens de « mettre la main à la poche » ?
                        Oui, cela signifie payer !
                        C’est une allusion directe à tous les stéréotypes sur les juifs qui rappelle les heures les plus sombres de notre histoire !

                        Valls va désormais nous pondre une circulaire interdisant de mettre les mains dans ses poches, pour le plus grand bonheur de la République et de la Démocratie.


                      • Croa Croa 10 janvier 2014 23:44

                        « Et nous tous aussi »

                        Qu’il fasse ça et nous sortirons nos bites !  smiley


                      • Rensk Rensk 11 janvier 2014 19:01

                        Oup’s cette photo est ont ne peu plus clair = http://imageshack.com/a/img703/685/nfoh.jpg


                      • Zeb_66 10 janvier 2014 11:41

                        « les fascistes de demain se feront appeler antifasciste » Winston Churchill

                        Isra Heil

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès