• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Salauds de Pauvres

Salauds de Pauvres

Les 8 millions de français qui sont sous le seuil de pauvreté ne sont pas gentils. Ils empêchent les nantis de dormir sur leurs deux oreilles.

Alors, culpabilisés peut-être par leurs fortunes, les riches choisissent des lieux discrets pour leurs vacances. lien

C’est Marcel Aymé qui le premier a utilisé l’expression « salauds de pauvres » dans son livre « la traversée de Paris  » dont Claude Autant Lara a réalisé en 1956 le film éponyme.

Le seuil de pauvreté a été relevé, passant de 791 € à 949 € et comme le dit Louis Maurin, directeur de l’observatoire des inégalités, cela explique en partie qu’un ménage français sur huit se trouve sous le seuil de pauvreté. lien

Mais il y a manipulation de chiffres car les statistiques ne prennent en compte ni les sans-abri, ni les pensionnaires des maisons de retraite, ou les prisonniers. lien

Au-delà de la polémique sur ces chiffres, il reste une évidence : notre pays s’enfonce chaque jour un peu plus dans la misère.

7% des ménages ne peuvent pas chauffer convenablement leur appartement, et 10% ne peuvent pas recevoir des amis. lien

Les discriminations se multiplient : les enfants de chômeurs ne seront pas acceptés à la rentrée 2011 dans les cantines scolaires de Thonon-les-Bains, car Jean Denais, maire UMP de cette commune pimpante, à trouvé pour cela la raison qui tue : manque de place.

Il a fait voter par son conseil municipal en avril dernier un règlement intérieur qui « exige des demandeurs d’emplois de fournir à la ville, à partir de septembre 2011, un justificatif de présence à un entretien d’embauche ou à une formation pour que leur enfant déjeune à la cantine dans la limite des places disponibles ». lien

La France d’en bas a donc du souci à se faire, car la France d’en haut ne veut plus la voir, et pour l’exclure des grandes villes, elle va jusqu’à prendre des mesures pour empêcher leur vieilles voitures de rouler en ville, avec un prétexte tout trouvé : « elles polluent plus que les voitures des riches ». lien

La chasse aux pauvres est bel et bien lancée. vidéo

A Paris, par exemple, en 2006, on a discrètement fait évacuer 300 sans-abris, dont les tentes bigarrées installées pas très loin de « Paris Plage », déparaient dans le paysage, comme le raconte Jacques Deroo dans son livre « Salauds de Pauvres  » (parus aux éditions Gutenberg)  lien

Ils sont nombreux à ne pas aimer les pauvres, même dans les secteurs où l’on pourrait s’attendre à un peu d’humanisme, comme dans le milieu médical par exemple.

En 2009, une étude à mis en évidence que le ¼ des médecins, ou dentistes exerçant à Paris refusent de soigner ceux qui sont bénéficiaires du CMU. lien

Alors bien sur, l’ordre des médecins tape sur la table, mais ça ne semble pas émouvoir grand monde, d’autant qu’ayant demandé au parlement de pouvoir sanctionner les coupables, les députés de notre belle assemblée nationale l‘ont tout simplement refusé. lien

C’est peut-être l’une des raisons pour laquelle 1 français sur 4 ne se fait plus soigner. lien

Rappelons que la CMU (couverture médicale universelle) ne s’applique qu’aux personnes ayant des revenus inférieurs à 750 € par mois, ce qui en limite considérablement l’accès.

La France qui occupait jusqu’en 2006 la 1ère place du classement européen en matière de santé, à chuté en 5 ans à la 7ème place. lien

Il faut aussi évoquer malheureusement l’attitude méprisante des banquiers envers les personnes de modeste condition, malgré la charte qu’ils ont signée en 1992 dans laquelle ils s’engageaient à « offrir des services bancaires de base à tous  ».

Alain Bazot, président de l’UFC-Que choisir avait déjà dénoncé ça en 2005, expliquant que 4 à 5 millions de personnes étaient en situation d’exclusion financière. lien

Depuis, ça ne s’est pas arrangé, car même si les statistiques ne mesurent pas ça, on estime qu’ils pourraient être entre 2 et 9 millions aujourd’hui, ce qui fait une large fourchette. lien

Mais la discrimination envers les pauvres va parfois plus loin, comme pour ce sdf de 45 ans battu a mort à coup de barres de fer, par trois jeunes de 17 ans, dans un village de Loire Atlantique. lien

Dans la France d’en haut, le champion s’appelle Bernard Arnault, et avec ses 21,2 milliards d’euros, (lien) il devance le patron d’Auchan, Gerard Mulliez alors que Liliane Bettencourt, la généreuse supportrice de l’autocrate présidentiel ferme la marche des plus riches de ce pays avec ses 17,5 milliards d’euros.

Mais il est devenu vulgaire d’arborer une Rolex, la nouvelle tendance étant de vivre plus discrètement dans le luxe : de Saint Barthélémy (Antilles) à Rousset en Provence, en passant par Ste Marguerite (Vosges), les riches se cachent pour se nourrir, et passent leurs vacances à l’abri des regards curieux. lien

D’après le classement Forbes, ils sont 1210 milliardaires sur cette planète ce qui représente 4500 milliards de dollars.

Serge Dassault est l’un d’eux (7,6 milliards d’euros), et un blogueur a fait le calcul que pour atteindre cette somme, un salarié devrait travailler dur pendant plus de 3 millions d’années. lien

Et pourtant, ce même Dassault, est favorable à la suppression des aides sociales aux plus démunis. lien

Il n’est pas le seul : en mars dernier, Pierre Lang, député UMP de Moselle, veut obliger les chômeurs qui reçoivent le RSA à faire en échange des « petits boulots non rémunérés » et il a déposé une proposition de loi dans ce sens : « les chômeurs indemnisé depuis plus de 6 mois, et les bénéficiaires du RSA seraient tenus d’effectuer des TIG » (travaux d’intérêt général). lien

Laurent Waukiez, ministre des affaires européennes, soutient cette idée : il a proposé récemment conditionner le RSA, à un travail obligatoire. lien

L’idée fait son chemin puisque Jean François Copé à repris le concept à son compte. lien

Patrick Buisson, l’éminence noire de l’autocrate présidentiel va encore plus loin et a suggéré la suppression pure et simple du RSA, qu’il qualifie « d’assistanat ».

Ce « fin stratège » a déjà définit les axes de bataille qui seront au centre de la campagne présidentielle afin de sauvegarder le fauteuil doré de l’Elysée.

« Une grande loi de réhabilitation du travail qui lutterait contre l’assistanat en réservant le RSA seulement à ceux qui auraient un travail », plus de fermeté dans l’immigration, une nouvelle couche sur « l’identité nationale » et « le pouvoir d’achat », tels sont les plans que Buisson a proposé à Sarközy. lien

L’idée sous-jacente étant que les bénéficiaires du RSA seraient pour la plupart des fraudeurs, et d'après un sondage du "Figaro", qui sent la manipulation grossière, 67% des sondés seraient favorables à une contrepartie de travail obligatoire pour bénéficier du RSA. lien

Au Conseil Général des Alpes Maritimes, cher à Christian Estrosi, ex ministre UMP et proche du FN, une idée fait son chemin : « supprimer les allocations familiales aux familles dont les enfants sont des absentéistes scolaires ». lien

Pour défendre cette idée, TF1 est allé jusqu’au « bidonnage », en faisant témoigner la soi-disant mère d’un enfant qui aurait déserté l’école, mais cette femme n’était en fin de compte que l’attachée de presse du conseil général, et n’aurait pas plus d’enfant que de crédibilité. lien

La chasse aux pauvres est aussi ouverte à Pole Emploi où toutes les occasions permettant la radiation sont bonnes : le radié n’étant plus considéré comme chômeur, c’est un moyen radical pour en faire baisser le nombre. lien

Les radiations abusives se multiplient : un simple retard lors d’un entretien, une recherche d’emploie jugée insuffisante, ou même une non réponse suite à un appel téléphonique suffit à vous faire radier.

L’objectif présidentiel est clair : à quelques mois de l’échéance présidentielle tous les moyens sont bons pour faire baisser le nombre de chômeurs.

Chaque année on dénombre 500 000 radiations, dont 95% sont consécutives à « une absence à une convocation ». lien

En 5 ans, 2,5 millions de chômeurs auraient donc pu être théoriquement supprimés.

Pour la géologue Leuren Moret, tout cela fait partie d’un plan mondial : reprenant la thèse de Bertrand Russel écrite en 1959, elle explique « qu’une élite utilise la médecine, la technologie, l’informatique et l’état policier avec l’objectif final de créer une oligarchie totalitaire scientifique en mettant en place des programmes discriminatoires qui bénéficieront aux riches et auront un impact négatif sur les pauvres » lien

Dans le camp des nantis, les privilèges se multiplient, et une pétition vient d’être lancée proposant de s’inspirer des pays scandinaves, où les hommes politiques sont payés raisonnablement et utilisent les transports en commun. lien

Espérons que les candidats de 2012 se focaliseront enfin sur la pauvreté, établissant un niveau de salaire maximum, et un salaire minimum décent pour tous, sans contrepartie.

Car comme dit mon vieil ami africain : « une journée où tu ne ris pas est une journée perdue ».

L’image illustrant l’article provient de « images04.olx.fr »


Moyenne des avis sur cet article :  4.5/5   (112 votes)




Réagissez à l'article

405 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 22 juillet 2011 09:35

    Bonjour, Olivier, et merci pour cet article édifiant sur la situation des classes populaires et la duplicité du sarkozysme.

    Le pire est que notre pays ne s’enfonce pas dans la misère, mais dans un système inégalitaire insupportable qui rejette chaque jour toujours plus de nos concitoyens dans la pauvreté ou la précarité alors que les classes aisées et fortunées n’ont jamais été à pareille fête. Sur ce plan-là, Sarkozy porte une énorme responsabilité. Quant à ses rodomontades sociales de la cmapgne de 2007, elles sont à gerber !

    Cordiales salutations.

     


    • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 10:00

      fergus
      et encore, je n’ai pas évoqué tout ce que j’avais trouvé,
      j’aurais pu parler de l’affaire du samu social, et de tant d’autres choses,
      c’est étonnant la dégradation de notre société en 5 ans !
      merci de ton commentaire


    • King Al Batar King Al Batar 22 juillet 2011 10:08

      Bonjour Fergus.

      Je me permet de vous dire que je ne suis pas d’accord avec vous. Autant Sarkozy, ce nain, n’a rien fait pour améliorer la situation, on peut même dire qu’il a contribuer à son empirement, autant on ne peut pas lui accorder une énorme responsabilité.

      J’ai plutot l’improession qu’il est monté dans un train qui file tout droit vers les abymes, et qu’il a continuer dans cette voie. Mais en fait il n’est pas plus responsable que Mitterand ou Chirac (qui nous parlait déjà d’un fracture sociale, pour se faire élir, mais qui a continuer à l’aggraver).

      Effectivement Sarkozy aurait pur relever la barre, et faire prendre à la France un nouveau cap, au lieu de cela il a passé la 5ème vitesse vers la popérisation. Mais malgré tout ce que je peux lui reprocher, et je ne l’aime, on ne peut pas lui faire peser le poids de la respnsabilité totale de la situation actuelle. La déchéance est en place depuis bien longtemps...


    • dhbasse dhbasse 22 juillet 2011 10:22

      Bonjour King,

      vous avez fondamentalement raison, ce n’est pas Sarko qui a provoqué cette situation. Mais ça passe d’autant plus mal avec lui, car, contrairement à ses prédécesseurs qui tentaient de garder une certaine discrétion, Sarko lui, assume affiche ouvertement son mépris pour tout ce qui ne brille pas et sa haine du pauvre... et ça c’est particulièrement odieux...


    • dawei dawei 22 juillet 2011 11:24

      SArko , n’ayant peu ou plus de pouvoir à cause de l’UE, de ses compromissions, et des « caisses vides », il aurait pu au minimum essayer de féderer les français, les encourager dans toutes formes d’action utiles ou creatrices, les unir, les pacifier, les élever disons intellectuellement, les responsabiliser intelligemment, les impliquer dans la société et la democratie etc ... il a fait tout le contraire, et pourtant, ça coute rien et meme l’UE ne l’empeche pas ... peut etre ses comprommissions (Bouygues, Lagardere, Dassault, Betoncourt ...) ou son « logiciel » l’en on empeché, en tout cas, la France a gaspillé 5 année de plus , esperons que ce gaspillage puisse au moins etre utile entant que revelateur du vide sideral d’utilité publique des politiques !!
      Pour tout cela, on peut dire sans trop se tromper que c’est probablement le pire président que l’on n’ait jamais eu.


    • BisonHeureux BisonHeureux 22 juillet 2011 12:36

      bonjour Olivier,je viens de lire « Napoléon le Petit » et suis en train d’étudier « Histoire d’un Crime » de l’ami Victor Hugo !
      Le parallélisme des situations est saisissant !
      Tous les ingrédients sont réunis pour une révolution,pour cela je fais confiance à Eva Joly qui va créé la surprise car il y a encore dans notre pays d’assez nombreuses personnes pour s’apercevoir du danger !Depuis 2007,le nombre des suicides a augmenté,des millions de personnes sont en dépression,cette politique de la droite la plus réactionnaire possible produit ses effets !
      Le père Sarko a réussi à augmenter l’endettement de l’état de plus 35% (450 milliards d’euros),les deux milliards de francs versés à Tapie sont sont une goutte d’eau dans cet abîme !
      Eva par le buzz médiatique qu’elle vient de créer a suscité de nombreuses réactions sur la toile,plus de 6000 commentaires sur le site de Libé,dans ces réactions que j’ai scrutées,il y a de nombreuses personnes qui ne s’intéressaient plus à la vie politique et qui s’abstenaient qui s’engagent à voter pour elle et la soutenir !
      Voici une citation de V.Hugo qui correspond à l’air du temps :
      « La démocratie prouve sa solidité par les absurdités qu’on entasse sur elle sans l’ébranler. »
      (William Shakespeare" de V.H.)
      à nous de nous servir des armes de la démocratie et de virer ces parasites suffisants et arrogants !
      Hasta la libertad
      Salut et fraternité


    • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 22 juillet 2011 12:41

      Salut Olivier, Fergus, les autres.

      J’étais à Lille hier où j’ai encore vu des petits vieux, retraités, faire les poubelles d’un centre commercial pour se nourrir. C’est dans ces moments là que j’ai envie de foutre mon poing dans la gueule des élus et des sympathisants de l’UMP.


    • Fergus Fergus 22 juillet 2011 12:43

      Bonjour, King.

      Comme le souligne Dhbase, ce n’est évidemment pas Sarkozy qui a créé la précarité et la pauvreté, mais son mépris politique des humbles et les décisions qu’il a prises en matière fiscale et sociale ont très largement accentué la paupérisation. Et cela alors qu’il avait promis de supprimer les sans-abri de la rue française. En cela, il porte uen énorme responsabilité : celle d’avoir tué l’espoir qu’il avait fait naître chez les plus naïfs des humbles et des accidentés de la vie ! 


    • Louisiane 22 juillet 2011 13:01

      Tout à fait d’accord !

      Mais... responsabiliser les Français, les amener à réfléchir, c’est aussi les inciter à remettre en question l’ordre et le système établis. Hors de question évidemment !


    • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 13:28

      bison heureux
      je partage totalement et remercie.
       smiley


    • Harfang Harfang 22 juillet 2011 15:17

      Edifiant... oui, c’est bien le mot.
      C’est curieux, c’est comme les affaires judiciaires qui pendent au postérieur de nos beaux gouvernants telles de splendides casseroles au parechoc de la voiture des mariés : ça me colle un chouïa la gerbe ! Décidément, il me faut un vaccin. Mais que fait Roselyne ?


    • BOBW BOBW 24 juillet 2011 07:35

      Que peut-elle faire ?, gros et laid microbe dans un panier de crabes.


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 22:04

      king
      ne minimisez pas les efforts de l’autocrate présidentiel qui s’emploie efficacement depuis 2005 a vider la république de sa substance démocratique.
      qui va l’arreter ?
       smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 22:07

      Peachy
      merci de ce témoignage,
      le bonheur ne sera jamais dans les poubelles.
      sauf, si c’est pour en récupérer du méthane et produire une énergie alternative, bien moins dangereuse que le nucléaire, et nous rendent plus indépendants que le pétrole.
       smiley


    • Gabriel Gabriel 22 juillet 2011 09:45

      Bonjour Olivier,

      Tout est question d’équilibre. L’équilibre ne se trouve ni à gauche, ni a droite. Il ne se trouve pas non plus dans la sacro sainte économie ni dans une religion parmi tant d’autres. L’équilibre se trouve en chacun de nous au sein du groupe, de la communauté. Ainsi lorsque que mon voisin crève de faim pendant que l’autre festoie et gaspille, lorsqu’il couche dehors sous la pluie alors qu’un autre se paye une nuit dans une suite d’hôtel au tarif d’une année de loyer, Lorsque usé à soixante ans il doit continuer à travailler alors que son fils de vingt cinq ans n’a toujours pas de d’emploi , quand en moins d’une minute un individu, par caprice, s’offre pour la somme de cinq milles années de SMIC, une peinture qu’il veut accrocher sur son mur. Là, se trouve le déséquilibre. Toute vie repose sur l’équilibre et que lorsque celui-ci est rompus ou se désagrège alors, toutes évolutions devient impossibles. L’évolution réclame l’équilibre, sans cela toutes créations part en régression. Le déséquilibre est injustice, il entraîne haine, frustration et colère. Il est source de révolte, de révolution, de guerre. Dans notre société ou l’esthétique a supplanté l’éthique, le paraître a prit l’ascendant sur le réel, l’imposture est devenue la norme en chassant le naturel. L’obscénité des banquiers et des dirigeants prônant, par leurs attitudes et leurs comportements, l’individualisme comme religion universelle, ont ouvert la voie à la déshumanisation de notre espèce. Nous pensions que seul le progrès technique libèrerait l’homme. Il en a, au contraire, fait des esclaves, des chômeurs ou des cadavres. Notre erreur fut d’opposer la nature à la finance en sacrifiant la première alors que la seconde devenue un but ne devait être qu’un moyen. Manipulé par la cupidité d’une minorité, la majorité peu à peu sombre dans une forme d’esclavagisme dont la principale composante est la dépendance matérielle. Aujourd’hui encore, ils nous assènent des mensonges énormes en toute impunité. La paupérisation de notre société est la nouvelle peste qui fera crever tout ce système financier qu’ils ont créé et qu’ils manipulent basé sur des illusions qui bientôt s’effondreront. Cordialement.


      • gaijin gaijin 22 juillet 2011 09:59

        "Dans notre société ou l’esthétique a supplanté l’éthique,
         le paraître a prit l’ascendant sur le réel,
         l’imposture est devenue la norme en chassant le naturel. L’obscénité des banquiers et des dirigeants prônant, par leurs attitudes et leurs comportements, l’individualisme comme religion universelle, ont ouvert la voie à la déshumanisation de notre espèce."

        saisissant résumé !


      • Francis JL 22 juillet 2011 10:11

        Pour rebondir sur le commentaire de Gabriel souligné par Gaijin, j’ajouterai ça :

        « Dans notre société où ... le compassionnel a remplacé l’analyse politique » : les pauvres ne sont nourris que de beaux discours diffusés en boucle sur les grands médias.


      • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 10:34

        Gabriel
        je souscris complètement,
        c’est l’occasion de rappeler justement que l’écologie se construit sur l’équilibre,
        (non pas que je veuille « précher pour ma paroisse »)
        mais pour dire seulement que l’écologie, ce n’est pas la protection des petites fleurs et des oiseaux, c’est la faculté que nous devons avoir de vivre en équilibre avec notre environnement,
        étant des prédateurs justes, et respectueux.
        s’il n’y avait pas tant de gaspillage, souvent provoqué par la consommation de produits de mauvaise qualité, pas chers, auxquels on ne donne pas trop d’importance, une bonne partie du problème pourrait être résolu.
        merci de ton commentaire.


      • alcalyn 22 juillet 2011 10:51

        Gabriel, vous lisez dans mes pensées.....
        merci Olivier pour vos articles, même si à chaque fois ça fait mal...



      • bravo l ump...8 millions de pauvres 6 millions de cdd..4 millions de chomeurs
         et les petits retraités qui font les poubelles des marchés...ou la manche dans rues ou metros..

        alors que les élus doublent leurs indemnités ou primes (senat...)

        ET SE PAYENT TOUS DES VACANCES A NOTRE CHARGE..

        CA VA EXPLOSER AVANT 2012...


      • Harfang Harfang 22 juillet 2011 15:20

        Tout à fait d’accord avec vous Gabriel. Je n’aurais pas dit mieux !


      • yellowsubmarine 23 juillet 2011 09:17

        l’esthétique a remplacé l’éthique

        vous trouvez le néo-conservatisme esthétique, alors que le bling bling c’est l’inverse de l’esthétique !

        sinon, excellent article


      • yellowsubmarine 23 juillet 2011 09:18

        trouvez-vous le néo-conservatisme esthétique

        s’entend


      • BOBW BOBW 24 juillet 2011 07:40

        Bravo , vous êtes un bon ange rouge (pas « gardien » mais « nettoyeur ») smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 09:27

        tous ensemble
        merci de votre commentaire
        je partage votre analyse totalement
         smiley
        en effet, il est possible que les citoyens n’aient pas envie d’attendre mai 2012...


      • gaijin gaijin 22 juillet 2011 09:56

        c’est la « morale » du capitalisme
        il faut beaucoup de pauvres très pauvres pour qu’il y ait quelques riches très riches.
        un peu plus de deux cents ans après une révolution qui n’a pas révolutionné grand chose nous avons remplacé l’aristocratie du sang par celle de l’argent .......
        pendant que l’on nous tond on nous explique que ce système est le meilleur des systèmes possible et que de toute façon il est le seul qui marche.
        tu écrit :
        « La France d’en bas a donc du souci à se faire, car la France d’en haut ne veut plus la voir »
        on pourrait aussi renverser la phrase :
        la France d’en haut a du souci a se faire parce que la France d’en bas ne peut plus la voir
        en ces temps où l’impossible devient possible ( voir a la rubrique fukushima et faillite de la Grèce )
        une nouvelle révolution est elle possible ?
        en tout cas ils ont peur

        bravo au passage pour :« les riches se cachent pour se nourrir »


        • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 10:38

          gaijin
          l’expression « les riches se cachent pour se nourrir » a failli être le titre de l’article
          ça me fait plaisir que tu l’aies relevé.
          sinon, il y a quelque chose d’indécent à ce décalage entre les très riches et les très pauvres, mais surtout c’est totalement idiot d’affamer une grande partie de la société, car en les privant de revenus décents, on les empêche d’être des consommateurs,
          et la machine se grippe.
          faut croire que les patrons sont idiots ?!
          involontairement, ils prêchent pour l’idée que je défend, celle de la décroissance,
          sauf qu’elle est forcée.
          et donc sans intérêt.
          merci de ton commentaire.


        • gaijin gaijin 22 juillet 2011 11:50

          « faut croire que les patrons sont idiots ?! »
          oui
          j’ai mis longtemps a l’admettre mais oui
          en fait ils sont victimes d’une forme de myopie intellectuelle : ils ne voient que leur intérêt individuel a court terme et de ce point de vue là ils sont intelligents ( c’est à dire rusés : ils savent admirablement bluffer, mentir, tricher, voler et sont experts dans l’art du paraître )
          du point de vue de l’humain des conséquences à moyen et long terme et d’une vision globale de l’ existence ils sont tout simplement autistes

          ( je parle des patrons et cadres de grands groupes pas des patrons de PME et TPE )


        • gaijin gaijin 22 juillet 2011 12:16

          Orion
          salut a toi
          il est hélas a craindre que tu ait raison les gens ne se révoltent que quand il n’ont plus rien a perdre !
          il se peut toutefois que le crack ne soit pas si loin que ça .....qui sait ?
          il se peut aussi que l’impossible devienne possible
          ( j’ aimerais y croire )


        • gaijin gaijin 22 juillet 2011 13:13

          ah c’est malin
           smiley


        • kemilein 22 juillet 2011 15:33

          Arbeit Macht Frei
          za’vez voulu le capitalisme ? vous l’avez !

          fermez vos gueules, en avant marche !

          quand on préfère le chacun pour sa gueule et après soi le déluge faut pas s’étonner des conséquences.

          et dites vous bien un truc, vos enfants trinqueront :D
          vous avez voulu vos mômes ? eux voudront pas de la vie que vous leur laissez !


        • 1984 22 juillet 2011 21:42

          kemilein tu t’adresses à qui ?
          On pourrait penser que tu ne t’est jamais vautré dans le capitalisme ( ce qui signifirait que tu viens d’un pays très lointain ) et que tu nous est tous supérieur !
          Tu as tapé ton message sur quoi ? Payé avec quoi ?
          Les donneurs de leçon devraient apprendre l’humilité, leurs messages passeraient surement mieux.
          Quand on tire sa « rebellion » de film holywoodien on essai d’être plus modeste.


        • kemilein 23 juillet 2011 15:32

          - - On pourrait penser que tu ne t’es jamais vautré dans le capitalisme

          exactement je ne me suis jamais vautré, pour la simple et bonne raison que je ne possède rien (exception faite de ce PC d’ocaz -outil incontournable pour rester informé-), je n’ai rien d’autre que moi même (j’ai même viré a la poubelle mes distinctions médaille sportive et d’échec et autres imbécilités inutiles superficielles)

          j’ai fait table rase du passé alors même que je n’avais déjà pas grand chose.

          - - Tu as tapé ton message sur quoi ? Payé avec quoi ?

          un PC d’ocaz qui partait a la benne, de la récupe si on veut.

          - - Les donneurs de leçon devraient apprendre l’humilité, leurs messages passeraient surement mieux.

          je n’ai aucune envie de faire passer de message, je jubile de vous voir l’esclave de la médiocrité et je n’envisage certainement pas l’humilité.

          c’est justement là toute la subtilité, mon ton interdit au gens d’être d’accord avec moi, ce qui les poussent dans l’exacte sens contraire, ce qui moi me ravit, car alors les imbéciles prennent un jour conscience (ou pas et c’est tant pis pour eux) que « je te l’avais bien dit pourtant »

          - - et que tu nous est tous supérieur !

          possiblement, mais il n’y a aucune gloire a être « supérieur » au néant, je n’en tirerai aucune satisfaction par comparaison « icelui m’est inférieur, que suis-je beau n’est-ce pas ! »

          où comment se discréditer ? possible, mais l’épopée de Cassandre est passionnante ;)


        • Francis JL 22 juillet 2011 10:04

          Bonjour Olivier,

          même commentaire que celui de Fergus, ci-dessus.

          Je trouve opportun de copier-coller ici un commentaire que je viens de faire ailleurs :

          Il est très difficile de trouver des chiffres concernant le salaire moyen, à ne pas confondre avec le salaire médian.

          Pour le salaire médian, on trouve ça : « Selon l’INSEE le salaire médian en France est maintenant de 1.600 € / mois (pour un temps plein dans le privé), ce qui signifie que 50% des salariés français gagnent moins que cette somme ; l’autre moitié, plus. 20% des salariés gagnent plus de 2.380 €/mois. »

          Pour le salaire moyen, ceci : Salaire moyen des Français : 1 314 €/mois

          et cela : « Le niveau de vie médian s’élève à 1 580 € et les français les plus modestes ont un niveau de vie inférieur à 876€ par mois alors que celui des plus riches est de 2690€. Le salaire moyen, quant à lui, est de 1 842,50€ par mois.  »

          On remarque plusieurs choses : le salaire moyen est mathématiquement supérieur au salaire médian, étant donné la progressivité exponentielle de la courbe de distribution. Ce qui fait dire que le site surf-finance.com est désinformé ou désinformateur.

          Par ailleurs, dans le deuxième lien, l’Insee évoque un niveau de vie médian à 1580 euros pour un salaire médian à 1380 euros.

          Je présume que, de la même façon qu’on considère un niveau de vie médian, il faut considérer un niveau de vie moyen : je propose le PIB par habitant :
           
          ça fait : 1921 mds d’euros divisés par 64.7 millions = 2474 euros mensuels.

          On le voit, le niveau de vie médian n’est que 64% du niveau de vie moyen !

          Ce qui veut dire, par exemple, que la moitié de la population se partage un gateau qui est le double de ce que l’autre moitié se partage. Ce sont les très haut revenus qui font essentiellement la différence.


          • Francis JL 22 juillet 2011 10:14

            Olivier,

            attention : ce n’est pas parce que Le seuil de pauvreté a été relevé qu’un ménage français sur huit se trouve sous le seuil de pauvreté

            Mais parce que, de fait, un ménage français sur huit se trouve sous le seuil de pauvreté que le seuil de pauvreté a été relevé.

            Nuance.

            Nous avons encore des institutions qui fonctionnent. Je leur rend hommage ici.


          • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 10:39

            JL
            merci de nous avoir proposé cette argumentation,
            elle tient la route, et elle est limpide.
            à+
             smiley


          • lambda 22 juillet 2011 10:06

            @ olivier

            Vous espérez que les candidats de 2012 nous parlent de la pauvreté ambiante et à venir !

            Non, ils nous parlent déjà tous de fiscalisation plus dure, n’osent pas nous parler de baisse de salaires et de retraites mais l’appliqueront, quelque soit l’élu

            Il sont élu pour servir les intérêts les oligarchies financières, scientifiques dont vous parlez dans votre article

            Le lien sur le travail de la géologue Leuren Moret peut faire froid dans le dos à ceux qui n’ont pas encore eu connaissance des projets de ceux qu’on appelle « les maitres du monde »

            Cette vidéo doit être diffusée le plus largement possible mais sera considérée par beaucoup comme étant une création imaginaire - hélas non !!!!

            Tout est dit et bien décrit dans les différents chapitres du site ci-dessous

            http://www.syti.net/Topics.html




            • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 10:42

              lambda
              heureux que vous ayez regardé la vidéo cachée en fin d’article,
              j’ai hésité à la proposer, car elle mérite à elle seule un article
              sur, il fera grincer quelques dents, et je serais qualifié d’hurluberlu illuminé,
              mais je vais le faire un de ces quatre.
              c’est sur !
               smiley
              d’ailleurs toutes les contributions seront les bienvenues
               smiley


            • lambda 22 juillet 2011 11:17

              @ olivier

              la preuve que cette vidéo dérange puisqu’en proposant un article sur ce seul sujet, il y en a qui réagisse !!!! 
              Il faudra nous déployer un bel article là-dessus (comme vous savez si bien le faire) pour éclairer une majorité sur les coulisses de notre monde


            • Furax Furax 22 juillet 2011 17:02

              Olivier,
              "Dans le camp des nantis, les privilèges se multiplient, et une pétition vient d’être lancée proposant de s’inspirer des pays scandinaves, où les hommes politiques sont payés raisonnablement et utilisent les transports en commun. lien« 

              Ca c’est une bonne idée et je signerai cette pétition avec une toute petite modification. Je trouve que 6000 euros par mois pour un »homme politique« , c’est encore bien excessif. Lorsque je travaillais au Tchad, un ministre gagnait un peu plus de200 euros par mois. C’était il y a quinze ans mais je ne pense pas que les choses aient beaucoup évolué.
              Sans aller jusque là :
              Actuellement, un député espagnol gagne un peu plus de 2000 euros par mois. Je ne pense pas qu’il travaille moins et plus mal qu’un député ou un sénateur français. Cela suffit donc amplement !
              Par ailleurs le nombre de mandats électifs, politiques ou syndicaux devrait être limité à deux, les »élus" devant être assurés de retrouver le sort commun.


            • PtitLudo PtitLudo 22 juillet 2011 10:07

              Bonjour Olivier,
              Espérons que les candidats de 2012 se focaliseront enfin sur la pauvreté, établissant un niveau de salaire maximum, et un salaire minimum décent pour tous, sans contrepartie.

              Il faudrai d’abord pour celà que ces candidats reconnaissent enfin qu’il n’y a plus suffisament de travail (qui permette d’en vivre de façon décente) pour tout le monde, et donc par là même, mettre fin à la culpabilisation permanente des personnes injustement privées d’emploi.

              Pour rappel, Article 23 de la déclaration universelle des droits de l’homme :

              Article 23

              1. Toute personne a droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes de travail et à la protection contre le chômage.
              2. Tous ont droit, sans aucune discrimination, à un salaire égal pour un travail égal.
              3. Quiconque travaille a droit à une rémunération équitable et satisfaisante lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine et complétée, s’il y a lieu, par tous autres moyens de protection sociale.
              4. Toute personne a le droit de fonder avec d’autres des syndicats et de s’affilier à des syndicats pour la défense de ses intérêts.

              Cet article est foulé au pieds par la politique actuellement mise en oeuvre.

              Il faut donc se pencher sérieusement sur le problème et s’orienter vers un revenu minimum d’existence permettant à chacun de vivre décemment, même s’il se trouve privé d’un travail.
              Pour le financement il suffirai, comme un intervenant d’agoravox l’a déjà proposé, d’indexer l’impôt sur les société sur le taux de chômage.
              Beaucoup de chômage -> impôt élevé.
              Pas de chômage -> pas d’impôt.

              Il faudrai coupler le tout à un revenu maximum autorisé, renationaliser les services de base (accès à l’eau, à l’énergie notamment), stopper la spéculation immobilière en limitant le nombre de propriétés à but locatif par ménage, etc...

              Bref des mesures fortes vraiment de gauche, malheureusement la gauche court désormais après la droite, donc on ne peut guère attendre de bouleversements de ce genre ...


              • olivier cabanel olivier cabanel 22 juillet 2011 10:44

                PtitLudo
                le sursaut viendra peut-être de mélenchon, ou d’eelv
                je ne serais pas surpris que des propositions audacieuses voient le jour.
                à nous de faire du lobbying dans ce sens,
                et merci de ton commentaire qui, même s’il est pessimiste, mérité d’être pris en compte.
                à+


              • jcbouthemy jcbouthemy 22 juillet 2011 10:46

                Ptitludo

                Savez-vous ce qu’écrivait en 1850 ce teuton manichéen bouffeur de bourgeois ?(il s’agissait de Marx) « Dans le premier projet de Constitution, on rencontrait encore le droit au travail, première formule confuse où se résumaient les revendications révolutionnaires du prolétariat. Il fût transformé en droit à l’assistance. Et quel est donc l’État moderne qui ne nourrit pas ses pauvres sous une forme ou sous une autre ? 

                Pour répondre à ton article et cette idée récurrente d’un revenu universel que l’on trouve aussi bien à droite qu’à gauche mais qui empêche de remédier à cette question du chomage, je n’ai pas trouvé mieux que de faire appel à un grand classique dont j’ai trouvé la citation appropriée.
                Pourquoi ne pas chercher à mettre enfin en application ce droit constitutionnel d’obtenir un emploi institué par le CNR ?
                Ce ne serait pas plus compliqué que d’essayer de sauver l’Euro et cela ferait moins de dégats auprès des populations...

                jcbouthemy


              • Francis JL 22 juillet 2011 11:20

                Bonjour jcbouthemy,

                selon moi, c’est cette notion de « coût du travail » qui est dévastatrice dans une société : elle signifie qu’on ne regarde l’activité qu’au travers du prisme du profit.

                C’est Annah Arendt qui disait : « Si nous nous obstinons à concevoir notre monde en termes utilitaires, des masses de gens en seront constamment réduites à devenir superflues. »

                Le revenu d’existence dont parle PtitLudo n’est qu’une façon de faire travailler encore plus ceux qui ont du travail, tout en ne touchant pas aux profits : une escroquerie intellectuelle.


              • Francis JL 22 juillet 2011 11:22

                Olivier,

                nous devrions un jour parler sérieusement de ce miroir aux alouettes qu’est cette promesse de RU !


              • Francis JL 22 juillet 2011 12:03

                orion,

                c’est pas gentil de me dire que je n’ai rien compris à vos élucubrations !

                Si ? Oui, je suis d’accord : quand un concept est absurde, c’est une preuve d’intelligence que de ne pas le « comprendre ».

                En revanche, c’est vous qui ne comprenez pas en quoi cette proposition de RU est absurde.

                Elle l’est doublement : d’une part, intrinsèquement ; d’autre part dans le contexte de la mondialisation libérale.

                Intrinsèquement, car elle est au chômage ce que la poules ets à l’oeuf, et réciproquement.

                Relativement, parce que, si comme le dit Annah Arendt, des masses de gens deviennent superflues les prédateurs n’en ont cure.

                Cette idée de RU n’est soutendue par rien sinon la croyance absurde, ridicule que c’est la consommation qui crée la richesse !


              • PtitLudo PtitLudo 22 juillet 2011 12:29

                En revanche, c’est vous qui ne comprenez pas en quoi cette proposition de RU est absurde.

                Elle l’est doublement : d’une part, intrinsèquement ; d’autre part dans le contexte de la mondialisation libérale.

                Oui enfin là vous ne démontrez pas grand chose. Et on pourrai rétorquer que c’est la mondialisation libérale qui est absurde dans l’état actuel des choses. Intégrez le vrai prix de toutes les marchandises produites à l’étranger (coûts environnementaux, sociaux notamment), et vendez les au vrai prix, on va voir si ça fonctionne encore !


              • Francis JL 22 juillet 2011 12:30

                Orion,

                pfff ! dialogue de sourds !

                Vous êtes à coté de la plaque !

                Ecoutez plutôt ça : « Les souverainetés nationales ont dépassé le stade de l’efficacité, elles entrent dans la période de la nuisance ! » (Michel Rocard, conférence devant le medef)

                Et dites moi qui va vous verser un RU pour sortir de la mondialisation !

                Rêvez ! Sans moi.


              • Francis JL 22 juillet 2011 12:37

                Mais oui, PtitLudo, la mondialisation libérale est absurde ! Comme le mauvais temps en juillet ! Comme les prières pour faire venir le beau temps !


              • Francis JL 22 juillet 2011 12:44

                Les capitalistes ont confisqué vos emplois et vous ont donné un salaire en échange.

                Puis, ils donnent vos emplois à d’autres, et vous donnent un RSA en échange, pour vous faire taire.

                Puis quand vous ne serez plus rien, ils supprimeront votre RU. Vous pouvez alors, crever.


              • Francis JL 22 juillet 2011 12:52

                Orion, et les autres partisans du RU,

                depuis que nous en parlons, vous ne daites que répéter les mêmes arguments. Je ne vois aucune évolution dans une pensée qui, si elle était féconde, devrait avancer.

                Vos arguments sont ce que l’on appelle des arguments ad nauseum.

                Vous devriez lire Montaigne, les Essais ; on y trouve notamment ceci : «  »L’opiniatreté est le signe exprès de la bêtise".


              • Francis JL 22 juillet 2011 13:01

                Orion, PtitLudo,

                ce qure vous réclamez c’est un minimum vieillesse versé à tous, dès la naissance ! Vous êtes déjà vieux dans vos têtes, si c’est ça votre projet.


              • Francis JL 22 juillet 2011 14:01

                Orion,

                décidément, votre pensée fait du surplace. Peut-on encore appeler ça de la pensée : tout ce que je vous dis est peine perdue : j’hésite à votre sujet entre les deux interprétations de la célèbre phrase d’Audiard.

                Les vieux comme vous dites, n’ont pas appris le français en regardant la télé ni en jouant au Nintendo : il y a des vieux qui ont lu beaucoup plus de livres que vous n’en lirez probablement jamais, cela se déduit aisément de votre orthographe. Si au moins vous utilisiez vos loisirs pour vous instruire.

                Ah ! les millions d’emplois !? Je vous ai répondu mille fois à ce sujet. Ad nauseam, vous dis-je. Là encore, j’hésite pour vous entre Montaigne et Goebbels.


              • Francis JL 22 juillet 2011 14:06

                Comme beaucoup de jeunes trop gatés, vous voulez tout tout de suite, y compris avoir raison avant d’avoir appris

                Vos « connaissances » ne sont que des connaissances de consommateurs dans un monde de haute technologie : ça ne fait pas de vous des savants. Je comprends que vous vouliez avoir un revenu sans avoir à travailler : vous êtes là, égal à vous même !


              • Francis JL 22 juillet 2011 14:28

                orion,

                hé bien, lisez : vous ne perdrez ni votre temps ni le nôtre.


              • PhilVite PhilVite 22 juillet 2011 14:30

                « ...décidément, votre pensée fait du surplace. »

                ...Alors que l’argumentaire de JL évolue, lui !

                Environ 396 fois le même commentaire sur ce sujet. Qui dit mieux ?

                Orion, vous devriez commencer à comprendre qu’on ne fait pas boire un âne qui n’a pas soif, surtout un âne subjugué par la profondeur de sa propre pensée. smiley


              • Francis JL 22 juillet 2011 14:41

                philvite, orion,

                je peux me tromper, mais à mon avis, vous êtes de ceux qui crachent sur leurs ainés mais qui rêvent de faire leur petite révolution bourgeoise et qui se verraient bien défiler avec les pauvres avec des pancartes : « égalité : on veut des aides sociales identiques pour tous ! »

                Aucun travailleur ne soutiendra jamais le RU. Vous êtes pour moi, des bhl en herbe.


              • Francis JL 22 juillet 2011 14:45

                Si je compilais mes arguments, j’en trouverais des dizaines : jamais vous n’avez répondu à un seul.

                Je vous mets le défi de le faire.


              • foufouille foufouille 22 juillet 2011 14:46

                les travaillistes, ca peut pas comprendre
                en plus, il pourrait le refuser
                il prefere voir des sdf et mendiants, qui ont toujours exister


              • PhilVite PhilVite 22 juillet 2011 15:04

                « je peux me tromper... »

                Je vois que vous avez encore un peu de lucidité, JL. Ouf.

                Mais je vous le confirme, vous vous trompez et vous racontez, encore et toujours, de grosses âneries :

                « ...vous êtes de ceux qui crachent sur leurs ainés mais qui rêvent de faire leur petite révolution bourgeoise et qui se verraient bien défiler avec les pauvres avec des pancartes : »égalité : on veut des aides sociales identiques pour tous !.."

                Là, vous êtes carrément grotesque, et pour la 12000° fois, le RU n’est PAS une aide sociale !


              • PtitLudo PtitLudo 22 juillet 2011 15:06

                Mais oui, PtitLudo, la mondialisation libérale est absurde ! Comme le mauvais temps en juillet ! Comme les prières pour faire venir le beau temps !

                Alors acceptons le monde tel qu’il est, et laissons nous plumer comme des poulets sans rien dire. Cette mondialisation libérale n’a aucune éthique, aucune morale, n’aura aucune limite, qu’on se le dise bien, elle ira jusqu’au bout pour assurer sa survie.

                Concernant vos différentes attaques personnelles, sans commentaires, je n’entre pas dans ce genre de jeu.


              • Francis JL 22 juillet 2011 15:35

                Soulmanfred,

                désolé, on peut avoir quitté l’école à 16 ans et écrire correctement.

                L’orthographe est la prononciation de l’écriture. Vous pouvez garder votre accent abominable, ça vous regarde. En outre, une orthographe déplorable trahit le défaut de lecture des grands auteurs : avec internet, l’orthographe fout le camp, et avec elle notre culture. Soigner son orthographe quand se targue d’écrire pour les autres, c’est une forme de respect des valeurs et de ceux qui vous lisent.

                C’est cela aussi, lutter contre la mondialisation, la déliquescence et le chacun pour soi.

                Pourquoi voudriez vous qu’on vous verse un RU, si vous-même ne faites aucun effort pour les autres ?

                Vous croyez que c’est votre consommation qui fait marcher le système ? La consommation a effectivement eu son heure de gloire, qui a permis la croissance. Aujourd’hui, le capitalisme est a bout de soufle et le fin du fin c’est de faire du profit sans aucune production de bien consommable à l’instar de l’industrie financière : un jeu à somme nulle.

                Dans un jeu à somme nulle, il faut croire au Père Noël pour attendre qu’on vous donne quelque chose sans contrepartie. Cette croyance que le système a besoin de votre consommation pour créer de la richesse, outre qu’elle est une croyance d’enfant gaté, n’en a plus pour longtemps. Votre RU est une idée mort-née.

                 

              • Francis JL 22 juillet 2011 16:14

                « j’ai fais des études supérieures, je carbure à deux bouquins par semaine en moyenne, » (Orion)

                Et vous devriez ajouter : « et je confonds toujours ce avec se, ci avec si, ça avec sa ».

                La question n’est pas l’orthographe : tout le monde fait des fautes, et je n’en suis pas exempt. La question ce sont les fautes grossières et récurrentes. On peut vous demander ce que vous lisez ?

                Bon, pour le reste, je constate que vous n’avez toujours réfuté aucun de mes arguments.


              • Francis JL 22 juillet 2011 16:33

                Un mot encore, orion : vous êtes incommensurablement plus insultant envers moi que je ne le suis envers vous.

                Je n’insulte pas, je diagnostique vos fautes que tout le monde peut voir. Vous cherchez à m’insulter quand vous dites que je ne comprends rien à vos élucubrations peaux de banane.

                Vous êtes écoeurant de mauvaise foi quand vous écrivez : « Quels arguments ?? Si c’est les mêmes arguments que l’on réfute depuis 4 mois, »

                Rien qu’aujourd’hui, j’ai donné de nouvelles pistes, tous les lecteurs curieux pourront s’en rendre compte par eux-même sur ce fil. Vous n’avez répondu à aucun, ni aujourd’hui, ni jamais.

                Oui, vous êtes écoeurant de mauvaise foi, et c’est méprisable.


              • foufouille foufouille 22 juillet 2011 17:13

                avec un RU, un syndicaliste pourrait prendre plus de risques
                les grevistes tiendraient plus longtemps


              • Francis JL 22 juillet 2011 17:20

                Orion,

                 vous mélangez les jugement de valeur relatifs à ma compréhension, avec votre raisonnement, cela prouve que vous-même, doutez de ce raisonnement.

                Et en effet, il y a de quoi ! Vous écrivez : « Le travail, tel qu’on le connait aujourd’hui, ne peut plus être le seul moyen de rémunération, car du travail, il n’y en aura de moins en moins ! »

                Et cette simple phrase assénée comme ça, sans aucune justification fait de ce raisonnement, un sophisme. Un sophisme fondé sur l’idée que le partage du travail est impossible, une idée fixe du medef, qui rejoint celle de NS et qui a fait plof, le fameux « travailler plus pour gagner plus ».

                Bon, vous avez des heures pour réfléchir, j’ai mieux à faire.


              • cevennevive cevennevive 22 juillet 2011 17:40

                JL bonjour,

                Ne seriez-vous pas en train de prendre le chemin de Morice ? Intelligent, gentil à ses heures, compréhensif pour qui pense comme lui, mais féroce pour les autres ?

                Allons, allons JL, je vois bien, moi, que c’est l’évocation du RU qui vous met dans cet état. Chaque fois, c’est pareil ! Vous avez généralement des jugements intéressants, des commentaires vraiment sensés et mesurés. Mais quand il s’agit du RU, là, c’est la colère...

                Peut-être ressentiriez-vous, si ce fameux RU était appliqué, une certaine jalousie de celui qui a travaillé, qui a « gagné sa vie honnêtement » pendant des années, et qui voit tout le monde, hommes, femmes, noirs, paresseux, courageux, handicapés, fénéants et malpropres, toucher un RU sans "lever le petit doigt, non ? Avouez !!!

                Sinon, pourquoi ce sujet seul vous mettrait dans cet état ?

                Allez, cordialement.


              • cevennevive cevennevive 22 juillet 2011 17:51

                Orion, bonjour,

                Quelle patience ! Vous n’arriverez pas à convaincre JL, mais vos arguments sont pourtant propres à convaincre pas mal de monde. Et vous savez que je suis de tout coeur avec vous.

                Quant aux attaques sur la personne, sur l’orthographe, sur les tournures de phrases, c’est en effet complètement idiot et même cruel, et cela me désole. Mais en ce qui concerne JL, il n’est pas coutumier du fait. C’est sa colère contre le RU qui le fait déparler...

                Cordialement.


              • Francis JL 22 juillet 2011 22:31

                bonsoir cevennevive,

                moi aussi, je vous apprécie, et j’apprécie ce que vous me dites, même si je trouve que vous distribuez un peu légèrement vos compliments ce soir. Orion n’est pas patient, il est entêté. Nuance.

                Et ses arguments, quand il se lance sont débiles, en témoigne celui-ci, je cite : « le partage du travail est tout à fait complémentaire du RU, je dirai même que le RU va inciter au partage du travail, mais au lieu d’un partage à 600 euros, avec un RU se sera un partage à 1600 euros ».

                Aussi débile que le « travailler plus pour gagner plus ». Désolé.


              • Francis JL 22 juillet 2011 22:38

                Si cela me met en colère, c’est parce que je hais autant la mauvaise foi que la bêtise : les deux sont dangereux.


              • PhilVite PhilVite 23 juillet 2011 00:07

                « ...je hais autant la mauvaise foi que la bêtise »

                JL, on ne peut pas vivre bien en se haïssant soi-même. Vous devez être bien malheureux.

                Orion, franchement, quelle patience ! Mais vous devriez laisser tomber. Le vieux JL nous a déjà démontré de nombreuses fois qu’il n’est plus en état de s’interroger sur ses certitudes, obligé qu’il est de concentrer tous ses efforts au respect de l’orthographe et de la grammaire.
                (Notez cependant qu’il a encore trois neurones qui fonctionnent vu que sur un autre fil, il a osé un splendide « philvite...à la niche ! » !!  smiley smiley )


              • Francis JL 23 juillet 2011 08:54

                Mon pauvre philvite,

                vos méthodes sont classiques : vous êtes tout simplement dans le déni. La pire des attitudes. La plus misérable. La plus haïssable.

                Vous parlez de se haïr soi-même ? C’est celui qui est dans le déni qui se hait lui-même, puisqu’il nie une partie de son Moi : le déni c’est de la schizophrénie ordinaire.


              • Francis JL 23 juillet 2011 09:38

                Orion dit ci-dessus, je cite :

                « le partage du travail est tout à fait complémentaire du RU, je dirai même que le RU va inciter au partage du travail, mais au lieu d’un partage à 600 euros, avec un RU ce sera un partage à 1600 euros ».

                Notons que le medef ne veut pas du partage du travail, et c’est pour cette raison qu’il promeut cette idée du RU !

                Mais aussi, d’où viennent ces 1000 euros ? De la générosité des patrons ? Des actionnaires ? Du Père Noël ? D’un claquement de doigts ?

                C’est le propre des politiques que de promouvoir une idée sans se préoccuper du bon sens : « En politique, une absurdité n’est pas un obstacle » (Napoléon).

                L’absurdité des faibles comme l’absurdité des forts renforcent les inégalités et les injustices, et détruit le vivre ensemble. 

                Décidément, les chantres de cette idée sont de biens étranges personnages.


              • Francis JL 23 juillet 2011 10:02

                Pour ceux qui disent que je ne suis qu’un détrateur dans cette affaire :

                je note que ce fil est parti du post de PtitLudo, lequel écrivait entre autres, je cite : « Pour le financement il suffirait, comme un intervenant d’agoravox l’a déjà proposé, d’indexer l’impôt sur les société sur le taux de chômage. Baucoup de chômage -> impôt élevé. Pas de chômage -> pas d’impôt. »

                Je vous ferai remarquer que c’est moi qui ai le premier, proposé cette idée.

                Pour ce qui est de ma question : d’où viennent ces « 1000 euros ? », on me répond : des impôts. Mais jamais aucun calcul n’a été fait, jamais aucun modèle proposé.

                J’ai réalisé moi-même des simulations sur différents dispositifs, notamment ce qu’on appelle un impôt négatif. Et j’ai,dans ce cadre, fait des évaluations de ce que serait un RU : je suis arrivé à la conclusion que, au mieux, le jeu n’en vaut pas la chandelle.

                Aucun politicien sérieux - un politicien sérieux c’est quelqu’un qui évalue correctement ses chances -, ne prendrait le risque de soutenir un tel projet : à droite il serait ridiculisée, et à gauche, ils se feraient traiter de fainéants et partageux.

                C’est cela que veulent Orion et Cie ?


              • Francis JL 23 juillet 2011 10:14

                Et vous noterez que le RU est antinomique de cette idée d’indexer les cotisation chômage sur le taux de chômage : en effet, le RU étant justifié par l’idée qu’il n’y a pas assez de travail pour tous détruirait un impôt basé sur les cotisations chômage destiné à la seule indemnisation des demandeurs d’emploi. Il faut être idiot pour ne pas le comprendre.


              • PhilVite PhilVite 23 juillet 2011 10:40

                JL, vous devriez respirer un bon coup, histoire d’évacuer la pression.

                J’espère que vous comprenez bien qu’il est hors de question de poursuivre avec vous une discussion sur le RU. Vous nous avez montré à moult reprises que c’est parfaitement inutile. Les questions que vous posez dans votre post de 9h38 montrent, une fois de plus, votre ignorance crasse du sujet. Cette affaire est donc classée.

                Tout au plus, quand vous nous assenez vos certitudes avec force citations répétitives et plus ou moins appropriées d’H. Arendt ...ou de Napoléon, se peut-il que nous nous sentions obligés de souligner le caractère obtus de votre pensée et l’embourbement de votre réflexion. Rien de plus. Ne faites surtout pas l’erreur de prendre ça pour une invitation au dialogue, vu que nous savons maintenant tous ici que ce mot n’a pas de sens pour vous.


              • olivier cabanel olivier cabanel 23 juillet 2011 10:55

                JL
                je ne vous suivrais pas sur ce point,
                un revenu universel aurait des conséquences bien au delà de ce que l’on peut supposer.
                les « laissés pour compte » de cette société n’ont guère de choix,
                s’inventer un « monde marginal » ou ils vont trouver des solutions ingénieuses pour subsister
                avoir un jardin, (pour ceux qui le peuvent), je ne vais pas lister les possibilités, mais par exemple, coté transport, le co-voiturage en est une, le SEL aussi, le troc, etc
                ou alors, ne trouvant pas de solution, se tourner vers la délinquance
                ou enfin, tomber malade, et éventuellement mettre fin à leurs jours.
                si on essaye d’imaginer les conséquences de ces points, c’est d’abord un coup pour le commerce,
                un impact négatif sur la santé, et la sécurité sociale n’a pas besoin de çà,
                dans le cas de la délinquance, c’est pire, les prisons coutent cher à la société, la dégradation de la propriété aussi, cela à un impact important sur l’économie d’un pays...les assurances, etc
                ce serait intéressant de voir par contre les retombées qu’aurait la mise en place du RU sur notre société, et si on pèse le pour ou le contre, le choix sera rapide à faire.
                je ne crois pas que ce soit un encouragement à la paresse,
                et même si c’était le cas...
                je crois que le bénéficiaire du RU, déculpabilisé d’être « un assisté », obligé de « pointer » de rendre des comptes, se tournerait très vite vers des activités créatrices, pour lui, mais aussi pour les autres.
                je sens qu’un de ces jours, je vais travailler un article plus fouillé que ce commentaire basique.
                histoire de faire vivre le débat.
                 smiley


              • Francis JL 23 juillet 2011 11:01

                Philvite,

                pour vous singer, je dirais : enfin, un peu de clairvoyance. Oui, une discussion sur le RU est inutile entre nous en effet, ce n’est que dialogue de sourds.

                De mon coté j’alimente le débat, de votre coté, vous copiez-collez vos pauvres arguments, vos attaques ad hominem et vous réfugiez dans le déni et la méthode Coué : « Le RU c’est la panacée ».

                J’ignore qui vous êtes et pour qui vous roulez, puisque vous prenez bien soin de ne pas vous démasquer politiquement.

                De mon coté je suis clair et je joue franc-jeu : je n’ai jamais botté en touche. J’ai des articles, des milliers d’interventions et une profession de foi qui en témoignent. De votre coté, aussi bien que du coté d’Orion, c’est l’opacité la plus totale.

                Pas de discussions, certes, mais je serai toujours là pour dénoncer cette imposture politico-intellectuelle, que ça vous plaise ou non.


              • Francis JL 23 juillet 2011 11:03

                Bon,

                je n’avais pas pris connaissance des posts de orion et Olivier.

                J’y répondrai plus tard.


              • foufouille foufouille 23 juillet 2011 12:03

                « Notons que le medef ne veut pas du partage du travail, et c’est pour cette raison qu’il promeut cette idée du RU ! »
                a 300 ou 400€, comme boutin
                et avec un STO
                ce qui est le seul partage possible, vu le peu de travail
                et ensuite des camps dassault


              • Francis JL 23 juillet 2011 12:21

                Olivier, et les autres,

                Foufouille a répondu pour moi.

                Qui peut dire ici , que le medef ne veut pas entendre parler de réduction du temps de travail ? Les mesures prises pour valider le « travailler plus pour gagner plus » ont, non seulement été injustes, mais elles ont été inefficaces en terme de création d’emploi. Le RU est du « même tonneau ».

                Aussi longtemps que le temps de travail ne sera pas une variable d’ajustement permise, aussi longtemps que l’on considèrera les salaires comme un coût, la solution d’un RU se présentera comme une panacée : plus besoin de s’embêter, on peut licencier comme on veut. Et ça veut dire beaucoup de choses. 

                Autre intérêt du RU ? maintenir le pouvoir d’achat des classe populaires (loyer, besoins de base, etc. sans quoi, ce sont les possédants qui trinquent en chaine), augmenter le pouvoir d’achat des oisifs (gadgets électroniques, marché parallèle, etc.), remplacement des services publics (c’est une demande récurrente des ultra-libéraux ; plus besoin de remplacer le service public de l’Education nationale par un chèque, le RU y pourvoiera).

                A vous.


              • Francis JL 23 juillet 2011 13:11

                Vous n’avez rien compris à l’immaculée conception disent les cathos !

                Vous n’avez rien compris au libéralisme disent les prédateurs !

                Vous n’avez rien compris aux astres, disent les charlatans !

                ...


              • Francis JL 23 juillet 2011 13:59

                Orion et les autres,

                Une chose est de comprendre une définition.

                Une autre est d’attribuer des vertus à la chose ainsi définie.

                Si pour vous, comprendre le RU c’est accepter les vertus que vous lui prêtez, alors, effectivement, je ne « comprends » pas.

                Vous rendez-vous compte que tous vos arguments ne sont que des arguments d’autorité ?

                J’explique : vous prétendez que, puisque vous auriez compris le RU et moi pas, vous seul sauriez quelles en sont les vertus, et moi je serais incapable de les voir, au motif affirmé par vous que je n’aurais pas « compris ».

                Votre "raisonnement est tautologique, je devrais dire imbécile et autoritarien ; vous confondez définitions et corollaires, causes et conséquences !


                Nb. Pourquoi je m’investis tant dans cette affaire de RU ? Sachez seulement que la raison qu’il s’agit selon moi d’une mauvaise chose suffirait à elle seule. Mais j’en ai d’autres que vous ne pouvez comprendre et que par conséquent, je n’ai pas envie d’étaler ici.


              • foufouille foufouille 23 juillet 2011 15:12

                "Qui peut dire ici , que le medef ne veut pas entendre parler de réduction du temps de travail ? Les mesures prises pour valider le « travailler plus pour gagner plus » ont, non seulement été injustes, mais elles ont été inefficaces en terme de création d’emploi. Le RU est du « même tonneau »."
                si mais en CUI ou a temps partiel au smic
                avec comme exemple travailliste celui qui reussit
                villepin propose 850
                comme quoi ............


              • Francis JL 23 juillet 2011 16:52

                Pfff Orion,

                vous n’êtes pas capable de comprendre un post de 5 lignes (JL ci-dessus, 13:59) !

                Je vous explique où vous faites erreur, et paf ! Vous en remettez une couche aussitôt derrière.

                Puisque je vous dis que vous confondez la chose et ce que vous y mettez !
                 C’est pas compliqué à comprendre, non ? Même un abruti comprendrait !

                 smiley


              • Francis JL 23 juillet 2011 17:08

                Je me demande ce qu’il faut dire pour vous faire comprendre !

                Par exemple, « travailler plus pour gagner plus », c’est le nom de la boîte. la loi TEPA c’est la boîte. La croissance des emplois, c’est ce que Sarkozy nous disait y avoir dans la boîte. L’échec, c’est ce qu’il y avait en réalité, ce que tout le monde sait maintenant.

                Le RU c’est le nom de la boîte. Un revenu inconditionnel à tous, c’est la boîte. Tous les miracles que vous énoncez, c’est ce que vous nous dites de voir dans la boîte. Les effets négatifs, c’est ce que j’y vois, moi.

                Un autre exemple, les « 35 heures » ! Ce que le PS nous disait voir dans la boîte, c’était le partage du travail, et la création d’emplois. La réalité a été toute autre.

                Le bouclier fiscal ! Les riches devaient rester ! Cela n’a empêché aucun de s’installer ailleurs. 

                Cette discussion est digne de l’école maternelle : vous m’expliquez le Père Noël, et quand je vous réfute, vous me dites que je n’ai pas compris.

                Vous êtes dans la pensée magique.


              • foufouille foufouille 23 juillet 2011 17:24

                une promesse peut ne pas etre tenu
                surtout vague
                comme la prime aux benefice
                la promesse du RU est simple : XXX€ pour tous sans conditions
                il y a des variantes travaillistes/STO ou trop basse pour servir a quoi que soit


              • Francis JL 23 juillet 2011 19:02

                Votre technique Orion est d’une limpidité crasse !

                Vous répétez vos argument ad nauseam, jusqu’à la nausée, en ignorant ceux de l’autre, dans le but évident de le pousser à la faute, à l’insulte. Et quand vous estimez pouvoir sauver la face, vous lui assénez la tirade que vous venrez de faire ci-dessus.

                Il est clair maintenant que vous n’êtes qu’un vulgaire lobbyiste. La question que je me pose, c’est pour qui vous roulez.

                Ici, vous vous êtes contenté d’un semblant d’insulte parce que vous étiez à bout. En effet, j’ai seulement dit : « même un abruti comprendrait », ce qui n’est clairement pas une insulte pour quelqu’un qui, nous le savons tous les deux, fait seulement semblant de comprendre.

                Puisse les lecteurs de ce fil comprendre à quel genre de personnage ils ont affaire.


              • Francis JL 23 juillet 2011 19:04

                Puissent les lecteurs de ce fil comprendre à quel genre de personnage ils ont affaire avec vous : j’ai nommé Orion le fourbe


              • Francis JL 23 juillet 2011 19:38

                orion ;

                Depuis 6 mois on sait qui je suis ? Vous êtes à coté de la plaque : je suis ici depuis bientôt 5 ans, et sans avoir jamais changé d’identité. Alors, que vous, n’y êtes sous cette identité que depquis 6 mois. Quand vous dites « pour nous les habitués », vous êtes ridicule !

                Votre première intervention concerne le RU, justement, et c’est là : http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/chomeurs-les-droits-de-l-homme-89006?debut_forums=100#forum2826587

                Dois-je dire aussi à tous que vous êtes l’un des va-t-en-guerre contre la Libye ? C’est là : http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/libye-la-resolution-1973-une-90878#forum2859012 

                La cause est entendue, vous êtes, en effet, un fourbe.


              • Francis JL 23 juillet 2011 19:41

                La Libye, un pays justelment qui donnait du travail à ses citoyens, et même à ses immigrés.

                Nous avons vu des témoignages de ces peuples qui disaient n’avoir d’autres ambitions que de vouloir travailler. Les travailleurs : des êtres étranges et incompréhensibles sans doute pour vous, orion.


              • Francis JL 23 juillet 2011 19:51

                Le RU c’est une idée de feu Jacques Marseille, un anti-gauche farouche, et c’est Villepin qui le propose. Qui dirait que Villepin propose une valeur de gauche ? Villepin, l’homme du CPE ! Décidément il y en a ici qui ont la mémoire courte ! (JL, 3 avril, 10:22)



              • Francis JL 23 juillet 2011 19:59

                La technique de ces lobbyistes de l’establishment tels orion, consiste à faire copain copain avec des figures de gauche ici, et à faire leur propagande infâme sous couvert de cette « étiquette de gauche par procuration ».

                Classique ! Orion est démasqué ; il y a fort à parier qu’il changera bientôt d’identité et reviendra sournoisement, comme il est venu il y a 6 mois.


              • Francis JL 23 juillet 2011 20:05

                selon moi, orion est un sarkozyste qui n’espère qu’une chose : que le FDG propose le RU, ainsi son champion pourra dire qu’il est lui, pour la valeur travail !

                Tout comme il pourra dire qu’il est du coté des victimes et non pas des coupables, je fais clairement allusion à tous ceux qui soutiennent DSK.

                Quant à moi, Je me moque de savoir si EELV et le FDG penchent sur le RU : je ne mets pas mes idées en conformité avec la ligne d’un parti que j’aurais choisi, mais je détermine le parti que je choisis en conformité avec mes idées. Nuance.

                J’espère tout simplement que le FDG ne tombera pas dans le piège du RU.


              • Francis JL 23 juillet 2011 20:34

                Pauvre orion,

                votre déconfiture me ferait de la peine, si vous en étiez digne. Mais il se trouve que vous représentez ce que je méprise le plus ici.

                Un conseil : cessez de mettre vos smileys qui, dans la circonstance, ne peuvent que rire jaune !


              • gaijin gaijin 23 juillet 2011 20:46

                JL
                c’est pas que j’aime me mêler des histoires des autres mais là quand même vous avez une belle tête de vainqueur


              • Francis JL 23 juillet 2011 20:55

                Merci gajin.


              • PhilVite PhilVite 23 juillet 2011 22:45

                Merci JL.

                ( je suis crédible là ? smiley smiley smiley )


              • BOBW BOBW 24 juillet 2011 08:02

                 LoL :Pendant que les « petits » et les pauvres se chamaillent en se disputant


                 un osselet les gros porcs de l’oligarchie se gobergent. smiley

              • Francis JL 24 juillet 2011 09:21

                @ BOBW,

                ne vous y trompez pas, ce n’est pas une dispute de petits, c’est un échange entre un citoyen soucieux de l’avenir de ses enfants et un chantre de l’Etat néolibéral qui fait sa propagande.

                Le RU c’est une idée de feu Jacques Marseille, un anti-gauche farouche, néo-libéral avéré, portée un temps, par Villepin l’homme du CPE.

                L’idée de feu Jacques Marseille, néolibéral furieux, c’était de verser, pour solde de tous comptes en échange de la destruction totale et définitive de l’Etat providence, une rente à vie à tous les citoyens : on appèllerait ça le RU ou Revenu d’existence.

                --------------------------------------------------------


                L’Etat libéral c’est quoi ? Un Etat dont les fonctions sont réduites à trois ministères :

                - Le ministère des impôts et taxes chargé du paiement du RU et de la gestion du service de la dette. La rente des citoyens étant, dans un jeu à somme nulle, appelée à disparaitre comme peau de chagrin au profit de celle des créanciers qui a, elle, vocation à grossir d’année en année avec l’endettement.

                - Le ministère de la guerre impérialiste et de la protection de nos multinationales.
                 
                - Le ministère du maintien de l’ordre intérieur et de la surveillance des citoyens.

                Berf, un retour à l’ancien Régime.

                ----------------------------------------------------

                Je trouve approprié de citer ici Emile Red :

                Le revenu universel est une jolie chimère mais ne repose sur aucune réalité économique. Il serait mieux d’inventer le travail universel...

                Si on plafonnait les revenus
                Si on contrôlait l’emploi et non le chômage
                Si on transformait chaque entreprise en Scop
                Si on interdisait les délocalisations
                Si on rendait au secteur public toute entreprise qui produit du bien public
                Si on obligeait un pourcentage d’investissement industriel au prorata du CA
                Si on réintégrait toutes les assurances santé / retraite dans le giron de la S.S.
                Si on promouvait la production nationale
                Si on recréait un ascenseur social
                Si on favorisait la R & D
                Si on confiait les décisions sociales et économiques à de véritables commissions indépendantes et démocratiques
                Si on supprimait cette notion imbécile d’élite
                ...

                Ce sont des milliards qu’on économiserait et des millions d’emplois qui seraient créés...


              • Francis JL 24 juillet 2011 10:05

                Qu’attendez vous, orion, pour changer d’identité ? C’est ce qu’ils font tous !

                Comment pouvez vous revenir et faire le goguenard après la déconfiture que je vous ai infligée ?


              • Francis JL 24 juillet 2011 10:23

                J’ai démontré clairement que vous êtes un chantre du libéralisme déguisé en défenseur de la veuve et de l’orphelin : un fourbe donc !


              • Francis JL 24 juillet 2011 11:10

                orion,

                est-ce pour ne pas fâcher ( flatter ? ) votre copain Bulgroz que vous avez écrit Zorglub  ?

                Ce lapsus si c’en est un, je le vois comme un hommage du vice à la vertu.


              • foufouille foufouille 24 juillet 2011 12:39

                Le revenu universel est une jolie chimère mais ne repose sur aucune réalité économique. Il serait mieux d’inventer le travail universel...

                STO

                Si on plafonnait les revenus
                Si on contrôlait l’emploi et non le chômage
                Si on transformait chaque entreprise en Scop
                Si on interdisait les délocalisations
                Si on rendait au secteur public toute entreprise qui produit du bien public
                Si on obligeait un pourcentage d’investissement industriel au prorata du CA
                Si on réintégrait toutes les assurances santé / retraite dans le giron de la S.S.
                Si on promouvait la production nationale
                Si on recréait un ascenseur social
                Si on favorisait la R & D
                Si on confiait les décisions sociales et économiques à de véritables commissions indépendantes et démocratiques
                Si on supprimait cette notion imbécile d’élite
                ...

                ca fait plein de si

                si tes momes etaient dans la merde et que tu ne puissent les aidees


              • Francis JL 24 juillet 2011 12:45

                Foufouille,

                essayez de remplacer « Et si » par « il faut », vous verrez, ça ira mieux.


              • foufouille foufouille 24 juillet 2011 15:57

                JL
                ca en fait beaucoup
                mon exemple est reel
                tu te fait renverse en traversant la rue
                et tu es deja precaire, CUI ou temps partiel, sans famille avec du pognon


              • Francis JL 24 juillet 2011 16:05

                Foufouille,

                ce n’est pas en versant 67 millions de RU qu’on résoudra les problèmes des quelques milliers de malheureux dont chaque cas est à exminer au cas par cas.

                Ce n’est pas en supprimant la Fonction publique qu’on pourra examiner cces cas-là.

                Les idiots utiles du RU ont tout faux. Et ses chantres ne se présentent jamais à visage découvert, ce qui prouve s’il le fallait encore, que le RU est une peau de banane jetée sous les pieds des partis de gauche.


              • Francis JL 24 juillet 2011 16:08

                Il est clair que, si le FDG mettait le RU à son programme, la classe ouvrière qui hésite encore irait en masse chez Le Pen.

                Je vous fiche mon billet que jamais le FN ne proposerait quelque chose qui ressemblerait à un RU : ce n’est ni dans leur préoccupation, et ce n’est pas « vendeur » électoralement parlant. La classe ouivrière veut vivre de son travail, pas d’aumones..


              • Francis JL 24 juillet 2011 17:37

                Il la ramène encore, ce fourbe lobbyiste ultra-libéral ? Décidément, il y en a qui osent tout.


              • foufouille foufouille 24 juillet 2011 17:40

                "ce n’est pas en versant 67 millions de RU qu’on résoudra les problèmes des quelques milliers de malheureux dont chaque cas est à exminer au cas par cas."
                ben voyons
                sans compter ceux qui renonce aux etudes
                avec ton cas par cas, denos jours, le bureaucrate te laissent crever ou etre sdf
                faut bien lutter contre la mechante fraude des pauvres
                les 100 000 mechants sdf
                ceux qui vivent en caravane ou des gros taudis
                et surtout les controler
                les faire obeir au bureaucrate


              • foufouille foufouille 24 juillet 2011 19:03

                salut orion
                JL est un petit « bourgeois »
                il ne frequente pas les « quelques milliers » de precaires
                y a des barbeles devant son pavillon
                typique du travailliste planque qui fournir des emplois « caches » a ses momes


              • Francis JL 24 juillet 2011 19:10

                Foufouille,

                c’est quoi, un travailliste planqué ? C’est quoi des emplois cachés ?

                Des barbelés devant mon pavillon ? Non, désolé, je n’ai pas ça.


              • PhilVite PhilVite 24 juillet 2011 19:26

                Tout à son délire anti-RU, JL est en train d’opérer sous nos yeux un rapprochement idéologique remarquable avec le FN.
                Enfin les choses deviennent plus claires, la mule a reconnu son écurie, ce soir, elle dormira mieux !


              • Francis JL 24 juillet 2011 19:40

                PhilVite,

                outre que vous êtes dans le déni, donc la folie, qu’est-ce que ça peut me faire que vous me classiez à l’extrême droite ? Je préfère êytre à l’extrême droite qu’avec vous dans l’ultra-libéralisme destructeur de la société française.

                Et si c’est l’extrême droite dit que le RU c’est une fumisterie, ça ne me dérange pas : ça voudra dire que l’extrême droite se prononce pour la valeur travail. Une valeur que vous semblez fouler aux pieds, philvite !

                 smiley


              • Francis JL 24 juillet 2011 19:45

                Ceci dit,

                il faut vraiment être con pour me classer à l’extrême droite ! Par votre obstination à nier la réalité, à mettre les mots à l’envers, vous ne démontrez, philvite, rien da’utre que votre fourberie.

                Ou plus exactement, j’ai réussi à démontrer votre fourberie. Vous êtes disqualifié.


              • Francis JL 24 juillet 2011 20:03

                Foufouille,

                vous aussi, êtes depuis longtemps sur ce site.

                Vous avez fait de sacrés progrès, hein ? Je me souviens des premiers posts de foufouille sur Avox ! Rien à voir avec ceux d’aujourd’hui. Vous pouvez nous expliquer, Foufouille ?


              • PhilVite PhilVite 24 juillet 2011 23:36

                « Quant à moi, ... je ne mets pas mes idées en conformité avec la ligne d’un parti que j’aurais choisi, mais je détermine le parti que je choisis en conformité avec mes idées. »
                JL le 23/7 à 20h05

                JL, vous réussissez l’exploit de raconter toujours la même chose et de manquer de cohérence !
                Vos idées sont conformes aux positions du FN, donc vous le choisissez. Rien que de très normal, c’est conforme avec la logique, la vôtre, que vous avez exprimée ci-dessus. Qu’ai-je dit d’autre ?

                Par ailleurs, il faudrait tout de même arrêter avec « le déni », « la fourberie », « l’activisme »..etc, tous ces mots que vous ne semblez pas très bien maîtriser. Le ridicule ne tue certes pas, mais vous usez ainsi inconsidérément le déjà faible crédit dont vous jouissez ici. C’est dommage.
                Arrêtez aussi, s’il vous plaît, de croire que vous avez démontré quoi que se soit à qui que se soit (à part à vous même, et encore !), par vos déductions et raisonnements foireux qui feraient se gondoler un enfant de trois ans normalement constitué. Si vous continuez obstinément dans cette voie, nous allons, malheureusement, nous voir confirmés dans l’idée que vous n’êtes finalement qu’un grand malade.


              • Francis JL 25 juillet 2011 07:42

                philvite, dans son charabia d’hier soir a écrit ; « JL ; vos idées sont conformes aux positions du FN ». (*) Voyons ce qu’il en est :

                - ou bien philvite cherche à réduire mes idées à la question du RU : outre que c’est particulièrement malhonnête ou imbécile, comme chacun peut le constater en 30 secondes en lisant ma page auteur  ; on peut en inférer que, selon lui, la valeur travail que je défends au travers de mon opposition au RU est une valeur de droite, et pas de gauche. Sur ce point, il ne m’appartient pas de prendre position, et je laisse aux représentants des partis de gauche, le soin de s’exprimer.

                - ou bien philvite fait vraiment allusion à toutes mes idées en général, celles exprimées ici depuis 5 ans, dans ma page auteur, dans mes 20 articles, dans mes 16 000 commentaires ( le RU on n’en parle que depuis 6 mois).

                Cette deuxème hypothèse est intéressante sur la personnalité de Philvite. En effet, ou bien c’est un imbécile obtus qui mélange tout et ne qui comprend rien en politique ; ou bien, plus vraisemblablement, c’est un activiste sarkozyste, ou d’extrême droite ou de l’utra-libéralisme et qui veut saper le travail que je fais ici en détruisant mon image dans le regard des sympathisants de gauche. Et là, ce sont ces sympathisants de gauche qu’il prend pour des imbéciles.

                En conclusion, j’ai clairement démontré que philvite est, soit un imbécile, soit un fourbe activiste de droite, et qui soutient ici que la valeur travail n’est pas une valeur de gauche. La balle est dans le camp des partis de gauche. Pour ma part, je m’en tamponne.


                Une chose est sûre, cependant : pour les communistes au moins, la valeur travail est la valeur fondamentale, et cela défrise les populistes de droite (pardon pour le pléonasme) ces menteurs qui veulent faire croire aux travailleurs qu’ils en ont l’exclusivité.


                (*) Le reste de son post n’est qu’idioties et attaques ad hominem et ne mérite aucune attention.


              • PhilVite PhilVite 25 juillet 2011 08:55

                JL, je vous explique :

                Je viens de faire, concernant le FN et vous, un raisonnement à la mode JL, c’est-à-dire qu’il est idiot et qu’il ne tient pas debout, pour vous montrer la stupidité de vos élucubrations.

                Mais je vois que j’ai eu tort de parier sur la parcelle d’intelligence que j’étais encore prêt à vous reconnaitre, vous n’avez encore rien capté à la manoeuvre. Bon je n’insiste pas. Votre dernier développement montre encore une fois que vous parler ou pisser dans un violon revient au même. Continuez donc votre délire en solo, je crois que vous avez lassé tout le monde ici.


              • Francis JL 25 juillet 2011 09:07

                @ philvite,

                je note que vous admettez que votre rapprochement du 24 juillet 23:36, entre le FN et moi était idiot.

                J’en conclue que mon post qui démontrait cela a visé juste, et qu’il était donc très intelligent  : poutant vous persistez à me traiter d’imbécile quand vous écrivezjuste après, je cite : « je vois que j’ai eu tort de parier sur la parcelle d’intelligence que j’étais encore prêt à vous reconnaitre »,

                ce qui démontre clairement que l’imbécile ici, c’est vous, puisque vous pataugez dans vos contradictions : vous êtes l’arroseur arrosé !


              • Francis JL 25 juillet 2011 09:11

                Spécialement pour vous, Philvite :

                « Il ne faut pas avoir peur des gens méchants, ce sont de pauvres diables comme les autres. Les imbéciles seuls sont vraiment redoutables. » (Jean ANOUILH)

                Je pense que cela vous fera plaisir que je vous considère comme redoutable ? Le fait que je vous redoute explique pourquoi je vous surveille.


              • PhilVite PhilVite 25 juillet 2011 10:50

                JL, méfiez-vous, je crois que la camisole n’est plus très loin...

                Vous me surveillez ???? Est-ce que vous vous rendez compte que vous êtes vraiment timbré ?


              • Francis JL 25 juillet 2011 11:00

                @ Philvite,

                sur ce sujet, je ne fais que comme tout le monde ici : comment faites-vous, vous-même, pour réagir à chacun de mes posts ? Vous démontrez une fois de plus votre bêtise. Vous êtes maso en plus, pour étaler autant de posts ineptes ?


                @ foufouille, je m’excuse pour mon allusion aux progrès que vous avez visiblement effectués : je vous accorde que le handicap dont vous souffrez vous fait passer par des hauts et des bas.

                Mais je m’étonne, moi qui n’ai peut-être pas un QI de 120 comme vous (*), vous vous laissiez berner par des individus tels qu’Orion et Philvite.

                (*) 120, c’est bien ce que vous nous avez dit ? (Pour ma part, je n’ai jamais mesuré : les imbéciles diront que j’ai peur ! lol !)


              • foufouille foufouille 25 juillet 2011 11:34

                JL,
                tu les voit pas les pauvres ?
                demande a la caissiere du super combien elle gagne
                les bureaucrates que j’ai rencontre, croyaient a la « reussite »
                tout le monde se fait pistonner, la famille a assez de pognon pour t’aider
                on a donc tous des gros fonctionnaire, patrons, ingenieur, etc pret a preter ses nombreuses maisons
                dans ce cas la le dossier est tres lent
                sans parler des racistes et autres fachos, auxquels tu plait pas
                (le fiston a taverne a attendu 9 mois son APL)


              • PhilVite PhilVite 25 juillet 2011 11:47

                JL, vous êtes vraiment un cornichon, qu’il est parfois plaisant d’asticoter, mais la crise que vous traversez ces jours-ci vous rend quelque peu pathétique.
                Puissent vos cachets faire leur effet rapidement !

                (Au fait, vous n’avez pas encore demandé à la modération le retrait de tous vos posts ci-dessus, où vous apparaissez sous un bien vilain jour ? C’est bien votre habitude pourtant ?)


              • Francis JL 25 juillet 2011 11:51

                Foufouille,

                ne pas confondre petits salaires et pauvres. S’il est vrai que tous les pauvres ont de petits salaires, il est faux de dire que tous ceux qui ont un petit salaire sont pauvres. Et c’est justement parce que beaucoup peuvent se satisfaire d’un petit salaire que les salaires sont si bas : la loi de l’offre et de la demande.

                Et c’est pour la même raison qu’un RU aurait fatalement un effet accélérateur sur la baisse des salaires. Ce qui me fait dire que le RU c’est la négation de la valeur travail.


              • Francis JL 25 juillet 2011 12:03

                Philvite,

                si vous êtes payé pour dire autant de conneries, attention, vous n’allez garder votre boulot longtemps.

                Mais c’est peut-être parce que personne ne veut de vous que vous voulez tant être payé à ne rien faire ?

                En tous les cas, laissez moi vous dire que, si vous êtes vraimenet de gauche, avec des amis comme vous la gauche n’a pas besoin d’ennemis.


              • Francis JL 25 juillet 2011 12:16

                @ la modération,

                je vous demanderais bien de supprimer le post de 11:47 de philvite qui n’est qu’insultes et rien d’autre, mais il faudrait en toute rigueur supprimer aussi mon post de 10:03.

                C’est vous qui voyez. Désolé pour ce petit surcroit de travail dû à ce que Philvite ne fait pas mentir Audiard : « un con ne perd jamais son temps, il perd celui des autres ».

                Cordialement.


              • PhilVite PhilVite 25 juillet 2011 14:10

                JL, il faudrait peut-être penser à changer votre dictionnaire de citations, ça commence à sentir le réchauffé !

                Quelle habileté remarquable dans cette première approche de la modération ! Allez, encore un petit effort, je sens que ça vous démange !

                Et puis dites-donc, vous êtes encore complètement parti en vrille dans votre post de 12h03. Va falloir revoir la posologie  !


              • Francis JL 25 juillet 2011 14:29

                Philvite, vous me faites penser à ce chevalier dans les Monty Pytons : même à terre, sans bras, sans jambes, pissant le sang de partout, il trouve encore l’arrogance de provoquer celui qui l’a mis dans cet état.

                Sauf que vous, ce n’est pas votre intégrité physique qui est sérieusement endommagée,
                c’est votre intégrité cognitive. Je n’y suis probablement pour rien, mais une chose est sûre, c’est que j’aurai contribué à le faire savoir.


              • foufouille foufouille 25 juillet 2011 15:32

                "ne pas confondre petits salaires et pauvres. S’il est vrai que tous les pauvres ont de petits salaires, il est faux de dire que tous ceux qui ont un petit salaire sont pauvres. Et c’est justement parce que beaucoup peuvent se satisfaire d’un petit salaire que les salaires sont si bas : la loi de l’offre et de la demande.« 
                jamais connu de creve la dalle heureux
                on dirait le discours du medef

                 »Et c’est pour la même raison qu’un RU aurait fatalement un effet accélérateur sur la baisse des salaires. Ce qui me fait dire que le RU c’est la négation de la valeur travail."
                les gens preferent avoir de quoi vivre
                certains retraites cherchent meme du boulot
                ta valeur travail, ca fait 30a que ca existe plus
                et meme depuis 36, ou ils ont ose demander des vacances


              • foufouille foufouille 25 juillet 2011 15:35

                « Mais c’est peut-être parce que personne ne veut de vous que vous voulez tant être payé à ne rien faire ? »
                donc JL ne connait pas les delocalisation
                le pauvre doit meriter son travail


              • Francis JL 25 juillet 2011 15:45

                foufouille, là je ne vous apprécie pas du tout !

                Ce n’est pas bien de tirer une phrase de son contexte : cette phrase ne s’adressait pas à ceux qui n’ont pas de travail, mais à une personne en particulier, et en suivait une autre qui l’introduisait, je cite : « si vous êtes payé pour dire autant de conneries, attention, vous n’allez garder votre boulot longtemps. Mais c’est peut-être parce que personne ne veut de vous que vous voulez tant être payé à ne rien faire ? »

                Quant aux privations, je vous l’ai déjà dit : je suis né pendant la guerre, dans une famille très modeste. Si ça ne vous parle pas, tant pis !


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 16:46

                JL
                je pense que si on met quelques experts sur le dossier, ils n’auront aucune peine à prouver que le RU sera tout à fait possible.
                entre les 4 sous marins nucléaires de notre autocrate présidentiel qui viennent de nous couter 24 milliards d’euros, et dont on peut se demander l’intéret,
                les 14 milliards d’euros que vont couter les 2 EPR (il faut rappeler que celui de Finlande avait été prévu à 3 milliards et qu’il en est à 7 milliards et que le dépassement est pour notre pomme), celui de Flamanville coutera automatiquement aussi cher)
                ajoutons y le projet stupide d’ITER...
                arretons d’acheter des Rafales sous prétexte qu’il faut bien sauver le soldat dassault, et qu’aucun pays ne nous en achète,
                arretons de mettre à disposition de christian clavier ( et d’autres) pour protéger sa jolie maison corse, des gendarmes qui seraient bien plus utiles ailleurs...
                il y a d’autres pistes à creuser : mettons le salaire des députés, sénateurs, ministres, chef de l’état à 2 ou 3 fois le smig,
                limitons à un le nombre d’avion que doit emprunter le chef de l’état (récemment il en a utilisé 3 pour rencontrer angela Merckel)
                cessons de faire des cadeaux aux riches,
                refusons les fastes élyséens, car même si cette année, il a fait l’impasse sur la garden party, l’argent continue a être jeté par les fenêtres.
                et vous verrez qu’en fin de compte il n’y aura pas de difficultés à financer le RU.


              • foufouille foufouille 25 juillet 2011 16:50

                pourtant une phrase type de droite
                quand on connait la galere, on la souhaites juste a ses ennemis
                on ne pretends pas que les gens sont heureux et ne veulent pas avoir plus
                phrase type de « droite » aussi
                c’est toujours de la faute des pauvres qui ne veulent pas gagner plus
                sous entendu : les gens sont capables de faire tous les metiers, il suffit de vouloir, etc les yaka
                 


              • foufouille foufouille 25 juillet 2011 16:52

                JL
                ca fait combien un petit salaire sans etre pauvre ?


              • Francis JL 25 juillet 2011 18:34

                @ foufouille,

                quand je dis que certains son pauvres et d’autres pas, avec un petit salaire, je fais évidemment allusion à ceux qui ont un patrimoine (propriétaires de leur logement par ex.), ou qui vivent en couple avec un gros salaire.

                @ tous,

                ok, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis : prouvez moi que votre engagement à gauche est authentique et sincère, et ... je vote pour Marine Le Pen !

                 smiley  smiley  smiley


              • Francis JL 25 juillet 2011 18:46

                Olivier,

                je vous croyais plus malin ! Ce n’est pas une question technique, c’est une question de pouvoir, et de vouloir.

                - Je suis convaincu que ceux qui détiennent actuellement le pouvoir et les richesses n’accorderont jamais une plus juste répartition des richesses : le pouvoir n’a jamais rien cédé autrement que par la force.

                - Je suis par ailleurs, tout aussi convaincu que le RU est une fausse bonne idée, et que la baisse du temps de travail est une mesure beaucoup plus équitable, beaucoup plus intelligente et beaucoup plus saine. Entre autres. J’ai cité un grand nombre d’autres mesures, mais je constate que j’ai parlé dans le vide.

                Désolé. Sincèrement.

                Et c’est quelqu’un qui a exercé un travail rémunéré pendant 40 ans qui parle, qui a des enfants et petits enfants, et non pas pas un jeunot qui n’a encore jamais bossé ni un fourbe qui veut détruire la france, la valeur de son capital humain, et s’approprier son patrimoine.


              • PhilVite PhilVite 25 juillet 2011 18:51

                JL, à part votre balourdise et votre fatuité, je ne vois pas trop ce que vous aurez contribué à faire connaître ici.


              • Francis JL 25 juillet 2011 19:05

                je ne vous en demande pas tant philvite : chacun ne voit que ce qu’il peut voir. Pour une fourmi, un éléphant ça n’existe pas, et une autruche se fourre dit-on, la tête dans le sable quand elle voit ce qui lui fait peur.


              • PhilVite PhilVite 25 juillet 2011 19:41

                Bonsoir Olivier,
                Je n’avais pas vu votre post de 16h46.
                Désolé d’avoir pollué votre fil avec cet « échange » ridicule avec JL, mais c’est un cas intéressant à étudier.
                Je ne saurais trop vous conseiller de ne pas perdre votre temps à essayer de le convaincre de l’intérêt du RU, il fait un blocage complet et à mon avis, sans espoir d’amélioration. (A moins que vous ne souhaitiez, vous aussi, vous amuser un peu.. smiley )

                Pour le financement du RU, je ne sais pas si vous avez déjà vu cette vidéo, mais au cas où, je vous donne le lien : ici
                Pour ma part, je trouve cette piste de réflexion extrêmement intéressante.
                Au plaisir de lire votre article sur ce sujet.


              • Francis JL 25 juillet 2011 20:08

                Je reviens sur ce que j’ai dit dans mon post précédent au sujet du pouvoir qui n’acceptera jaais une plus juste répartition des richesses.

                Il n’est pas évident, en effet que le RU apporterait une plus juste répartition des richesses, d’autant plus qu’il peut être vu comme un solde de tous compte en échange de l’abandon de toute politique sociale et de la privatisation des services publics.

                Donc il reste l’alternative suivante :

                - ou bien le pouvoir actuel n’est pas renversé, et il ne faut pas compter sur lui pour une plus juste répartition des richesses.

                - ou bien le pouvoir est renversé, et il y a mieux à faire que d’empoisonner nos talents par la drogue de la rente : être payé à ne rien faire, quelle médiocre ambition !


              • Francis JL 25 juillet 2011 20:15

                Ils ont pollué ce fil, mais c’est à cause de moi. Ne leur en veuillez pas, Olivier, à ces pauvres chéris !

                 smiley


              • Francis JL 25 juillet 2011 20:43

                z’en avez pas marre, orion, de raconter toujours les mêmes salades à un type d’extrême droite aussi « borné » ?

                Pfff ! quelle perte de temps !

                 smiley  smiley  smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 21:53

                orion
                tu n’as rien pollué du tout,
                j’ai suivi d’assez près les échanges vigoureux, et je me suis permis quelques interventions,
                c’est vrai que le dialogue est devenu « tendu » parfois,
                mais bon, ensuite chacun fait son chemin
                et je dois reconnaitre que le mien est plus proche du tien,
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 22:02

                orion
                je dois reconnaitre que JL a poussé le bouchon assez loin.
                 smiley


              • olivier cabanel olivier cabanel 25 juillet 2011 22:11

                JL
                miroir aux alouettes ?
                surement pas.
                c’est une solution qui s’impose d’elle même,
                mais je crois qu’elle mériterait un article a elle même.
                en tout cas, j’y crois.
                et les divers commentaires qui ont été proposés sur ce fil ne font que conforter ma conviction.
                désolé.


              • Francis JL 25 juillet 2011 22:27

                Olivier Cabanel,

                il me semble que, par le passé, nous avons déjà eu des heurts, vous et moi. Notamment quand je me désolais de vos penchants ésotériques. Il me semble vous avoir dit qu’avec des amis pareils, la gauche n’avait pas besoin d’ennemis.

                Et je crois me souvenir vous avoir dit que je ne viendrai plus poster sous vos articles, à quoi que vous aviez humblement répondu que vous me regretteriez.


                Bis repetita placent :

                Il n’est pas du tout évident que le RU apporterait une plus juste répartition des richesses, d’autant plus que ledit pourrait être l’alibi, voire un solde de tous compte en échange de la fin de l’Etat providence, à savoir : l’abandon de toute politique sociale et la privatisation des services publics.

                Donc il reste l’alternative suivante :

                - ou bien le pouvoir actuel perdure, et il ne faut pas compter sur lui pour une plus juste répartition des richesses, au contraire, puisque le pouvoir n’a jamais rien cédé autrement que par la force.

                - ou bien le pouvoir est renversé, et le nouveau pouvoir quel qu’il soit aura mieux à faire que d’empoisonner les forces vives du pays par la drogue de la rente !

                Etre payé à ne rien faire, quelle médiocre ambition !



                Je vous laisse entre vous : c’est un honneur et un plaisir pour moi d’être déconsidéré par de tels guignols.




              • Francis JL 25 juillet 2011 23:15

                Je m’aperçois que j’ai fais une petite coquille dans mon post ci-dessus. Donc le voilà dans sa pureté :

                Il n’est pas du tout évident que le RU apporterait une plus juste répartition des richesses, d’autant plus que ledit RU pourrait être l’alibi, voire un solde de tous compte en échange de la fin de l’Etat providence, à savoir : l’abandon de toute politique sociale et la privatisation des services publics.

                Donc il reste l’alternative suivante :

                - ou bien le pouvoir actuel perdure, et il ne faut pas compter sur lui pour une plus juste répartition des richesses, au contraire, puisque le pouvoir n’a jamais rien cédé autrement que par la force.

                - ou bien le pouvoir est renversé, et le nouveau pouvoir quel qu’il soit aura mieux à faire que d’empoisonner les forces vives du pays par la drogue de la rente !

                Etre payé à ne rien faire, quelle médiocre ambition !

                Et ceux qui me traitent de clown parce que je me bats contre le RU sont des imbéciles ou des fourbes, pas tant parce qu’ils confondent ce que serait un RU avec ce qu’ils disent en attendre (*) et le répètent en boucle, mais parce qu’ils me traitent de clown.


                (*) qui n’est pas forcément ce qu’ils en attendent réellement, nuance ! Comme dit si bien Villach : nul ne révèle jamais une information susceptible de lui nuire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès