Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Citoyenneté > Stop aux bus scolaires poubelles !

Stop aux bus scolaires poubelles !

Parents, savez-vous dans quelles conditions voyagent vos enfants ? Alors pour vous en rendre compte, montez à bord des bus qui les transportent et agissez pour mettre au « placard » les cars scolaires non équipés de ceintures de sécurité.

Le 12 mars à Angliers près de Loudun dans la Vienne ( 86 ) un dramatique accident est survenu entre un bus scolaire et un camion.

Dans cet accident le jeune Quentin Bonnet qui était âgé de12 ans a été tué.

Le bus qui effectuait la ligne régulière de ramassage scolaire avait 20 ans d’âge, ( puisqu’il datait de 1987 ), et il n’était pas équipé de ceintures de sécurité.

C’est le conducteur du bus qui a refusé la priorité à un poids lourd, et l’accident s’est produit à moins de 2 km du domicile de la victime ( TF1 13 h du 13/03, déclaration de son frère )

Plus tard, la presse révélera que le jeune Quentin, qui était debout sur la plate-forme près du chauffeur,fut éjecté et blessé mortellement.( l’avant du bus après l’accident 1 - 2 )

Ce dramatique accident a révélé un immense scandale, c’est qu’en France, plus de 40 % (page 10) des véhicules qui effectuent le ramassage scolaire ont entre 10 et 25 ans d’âge. En outre selon Eric Breton, directeur d’études de l’Association nationale pour les transports éducatifs de l’enseignement public, 70 à 80 % d’entre eux ont des sièges non équipés de ceinture de sécurité ...

Ce qui revient à dire que nos enfants sont tous simplement transportés dans des véhicules dangereux autrement dit des « cars poubelles  », et le plus grave c’est qu’aux dires des spécialistes, 10 à 20 ans seront nécessaire pour que l’ensemble du parc soit équipé de sièges avec des ceinture de sécurité.

Alors comment concevoir qu’au nom de la rentabilité ou de la profitabilité que les pouvoirs publics, à savoir les conseils généraux ( voir plus bas * ), autorisent ainsi les sociétés de transports publics à véhiculer des enfants dans de telles conditions, alors qu’une législation l’interdit heureusement dans les voitures particulières. Une invitée à même évoqué des enfants de maternelle transportés assis dans l’allée centrale)

(Pour info, la ceinture de sécurité n’a été installée en série dans les autocars qu’à partir de 1999)

En France, l’organisation des transports scolaires :

Depuis la loi sur la décentralisation, dans chaque département, ce sont les Conseils généraux qui organisent et gèrent les transports scolaires dans leurs départements.

Le 27 mars 2007, dans l’émission « C dans l’air  » sur France 5 , le sujet débattu était : « les cars poubelles », on apprend ainsi que la grande majorité des parents ne sont pas montés dans les bus qui transportent leurs enfants, ces derniers pensant le plus souvent que leurs enfants sont transportés dans des conditions de sécurité identiques aux transports qu’ils effectuent avec leurs voitures particulières, c’est-à-dire qu’il pensent que leurs enfants sont attachés dans ces bus !

Dans ce reportage, il est indiqué que pour le département de la Côte d’Or, bien que son taux en véhicules équipés de ceintures de sécurité se situe dans l’un des plus élevés de France, oscille entre 62% à 70% (selon les sources), ce qui veut dire que près de 40% des cars ne sont pas équipés.

Ce département a mis en place également un programme : « Accompagnateurs anges gardiens des cars.  », en fait dans le car scolaire une personne adulte (voir ici l’étude sur leurs contraintes physiques et mentale).

Comme on peut le voir, à 92% l’accompagnateur est ....une accompagnatrice voir page 4 , et dans cette page vous trouverez également les consignes d’Edouard roi du car).

L’accompagnatrice seconde le conducteur pour faire respecter les mesures de sécurité, la discipline en empêchant les chahuts par exemple, et la vérification du bouclage des ceintures, et de son débouclage qui n’est autorisé qu’une fois que le bus est à l’arrêt complet à l’endroit où l’enfant doit descendre.

Les bus transportent parfois une soixantaine d’élèves. Dans le reportage vidéo de « C dans l’air », vous verrez l’interview d’une accompagnatrice sur son rôle dans un car de ramassage (à noter que seuls les bus transportant des élèves de maternelle et des élèves de primaires ont des accompagnatrices ).

Le reportage évoque également cet accident de car scolaire survenu le 22/09/06 dans la Vienne qui fit 43 blessés dont 3 graves ; vous entendrez le récit émouvant du jeune Fabien un élève qui a été blessé au cours de cet accident.

Le car de Fabien était est un modèle ancien , donc non doté de ceintures de sécurité, c’est pourquoi plusieurs enfants ont été éjectés. Dans ce document on entend nettement le jeune Fabien très choqué dire à deux reprises : « Dans l’intérieur du car, j’ai vu des gens voler, je me suis vu voler, je n’ai pas perdu connaissance, j’aurais préféré, avec une ceinture cela ne serait pas arrivé. »

Parents, vous pensez peut-être à tort que vos enfants sont transportés dans de bonnes conditions, c’est-à-dire comme celles que vous-même vous vous imposez, à savoir qu’ils soient attachés, hélas de douloureux faits divers vous montrent qu’il n’en est malheureusement rien. Alors, c’est à vous et aux associations de parents d’élèves de faire pression auprès des pouvoirs publics pour obtenir que vos enfants soit transportés dans des véhicules équipés de ceintures, l’accident hélas n’arrivant pas qu’aux autres !

Parents, soyez également très vigilants sur les sorties extrascolaires, car vous avez parfaitement le droit de refuser que votre enfant soit transporté (sortie piscine etc ) dans des bus non équipés de ceintures de sécurité.

Dans les bus, une impression de sécurité !

Dans l’émission d’Yves Calvi, la grande sœur de Quentin (qui est une enseignante) a elle même quand elle était élève emprunté les cars de ramassage et a bien déclaré que les enfants dans les cars, même s’ils ne sont pas attachés, ont une impression de sécurité du fait de la taille du bus, surtout de la hauteur (à l’intérieur d’un car les enfants dominent leur environnement).

L’opération : Zou le Tatou « En voiture, en ceinture » est une campagne de la Prévention routière destinée aux enfants et aux parents sur l’usage et le port de la ceinture de sécurité.

C’est là qu’il y a incohérence : en effet dans la voiture de leurs parents, les enfants sont habitués a être attachés, mais ces derniers ne comprennent pas que le car qui les conduit à l’école n’ait pas de ceintures, et de ce fait ils ne peuvent pas s’attacher !

Annexes :

Voir ce site Canadien sur la réglementation des transports scolaires en Ontario, cette dernière est très différente de la nôtre, car les véhicules sont eux aussi très différents, car spécifiques aux transports d’enfants.

Voir l’émission en vidéo !

h vidéo 1

h vidéo 2

h vidéo 3

h vidéo 4

Les invités de l’émission :

En annexe quelques autres sites :

Le site de la famille de Quentin (accident de d’Angliers du 12 /03/07) ; sur ce site, vous avez la possibilité de signer une pétition pour lutter contre les cars poubelles.

Le terrible accident de Beaune ( 21 ) survenu le 31/07/82 et qui fit 53 morts dont 44 enfants de 6 à 15 ans dans un autobus.

Un rapport du Centre National des Transports ( CNT )

Une note du Sénat.

Sites de la Sécurité routière : 1
- 2.

Autre site traitant du port de la ceinture de sécurité dans les véhicules

de transports en commun de personnes :1 - 2

L’émission « les Maternelles  » de France 5, son forum sur ce sujet.

Photos : sièges non équipés en ceintures de sécurité, sièges équipés

Site pour l’amélioration des transports de jeunes.

Certains savent que j’ai été motard de la police nationale. Il y a une vingtaine d’années, donc en 1977, alors que j’étais en poste à la brigade moto du commissariat de Roanne ( 42 ), nous avions remarqué qu’un car de ramassage scolaire qui transportait des lycéens circulait en surcharge quant au nombre de passagers ; le couloir central était rempli, même des élèves étaient assis à la droite du chauffeur sur le tableau de bord !

Dans un premier temps, nous avons juste averti le conducteur pour qu’il informe son employeur afin que ce dernier prenne les dispositions nécessaires pour que tous les élèves soient transportés assis.

Peu de temps après, nous avons constaté que notre avertissement n’avait servi à rien, les élèves étaient toujours transportés dans les mêmes dangereuses conditions. Alors, avec mon collègue, un matin vers les 7 h 40 nous avons décidé de sévir.

Je crois me souvenir que sur un car de 50/60 places, une bonne vingtaine d’élèves étaient en surnombre, nous les avons invités à descendre, dit au conducteur qu’il pouvait transporter les autres au lycée, et que le P.C du commissariat que nous avons averti par radio informerait son employeur pour qu’il dépêche un deuxième véhicule pour venir récupérer ceux que nous avons fait descendre !

Donc trente ans plus tard, dans le transport scolaire, force est de constater que c’est toujours à peu près le même souk , (voir aberration n° 2 ...dès le vendredi suivant (soit 8 jours après l’accident) la même compagnie, sur le circuit de ramassage de 16h et de 17h, transportait des enfants debouts dans l’allée du bus. Mais que fait la police  !?

Tenez, quelques lignes plus haut j’évoquais la discipline dans les cars scolaires et la nécessité de mettre un accompagnateur dans chaque véhicule, le conducteur étant dans l’impossibilité de conduire et de faire respecter la discipline à l’intérieur de son bus, eh bien il y a un mois environ, sur la RN 98 qui relie Sainte-Maxime à Fréjus ( la route du bord de mer ), j’ai assisté à une scène ahurissante.

Un car scolaire circulait avec des élèves à son bord et le conducteur « s’amusait », à faire tanguer volontairement son car sur la route, en donnant de grands coups de volant...



Sur le même thème

Bus articulé mortel dans le Nord à Linselles : 18 mètres et 15 tonnes de rentabilité sauvage !
La vitesse
Les émeutes raciales aux USA, une terrible tradition (4) : les victimes noires de la police de 2000 à 2014
Rouler sur des routes roses : le nouvel apartheid des sexes
Tramway vs petite ceinture, l'archétype d'une société qui va mal


Les réactions les plus appréciées

  • Par Droopy (---.---.---.139) 6 avril 2007 16:04

    Ces compagnies de bus sont soumis au code des marchés publics dans leur relation avec ceux qui passent commande. Ils ont répondu à un appel d’offre. Et comme nos chers élus sont les maitres d’ouvrage de ces appels d’offre, il faut leur demander des comptes. Comme d’habitude, ils choisissent le moins cher du moins cher sans s’occuper des conditions. C’est du grand classique. Le chauffeur n’est qu’un lampiste à qui on ne demande pas son avis. Le premier à devoir rendre des comptes n’est pas le lampiste ou son employeur, mais celui qui a choisi la compagnie de bus sur appel d’offre en choisissant sans s’occuper des conditions de sécurité.

    Et s’il s’en est occupé, il doit agir en conséquence puisque dans ce cas les conditions du marché ne sont pas respectées.

  • Par Asu (---.---.---.10) 6 avril 2007 17:06
    Asu

    Bon, excusez moi d’avance, je vais me faire l’avocat du diable et étayer un peu mon 1e propos (je ne partage pas à 100% le point de vue), mais

    1- pensez vous vraiment que les ceintures de sécurité soit mises, même si elles existent ? (j’utilisait encore les transports en commun il n’y a pas si longtemps, et je peux vous assurer que ce n’est pas le cas)

    2- à force de vouloir mettre un responsable sur chaque chose qui arrive, ne croyez vous pas que l’on va arriver à un grand n’importe quoi ? pour au final n’obtenir que l’arrêt pur et simple de service comme celui ci...

    qui était en faute, le chauffeur du poids lourd qui ne roulait pas assez prudement ? le chauffeur du bus qui a grillé la priorité ? le chef direct du chauffeur qui le stressé à mort et qui a causé directement la fatigue du chauffeur et donc l’acciednt ? la compagnie qui n’avait pas mis à disposition un surveillant pour faire assoir tout les enfants ? les parents qui aurait du éduquer leur enfant pour qu’il s’assoit sagement dans le bus ? les autres enfants présents qui aurait du faire assoir l’enfant ? l’enfant lui-même qui finalement était peut être debout car il était dissipé ? les forces de l’ordre qui aurait du être là ?

    il y a une part de risque partout, refusé cela, c’est refusé de sortir de chez soi, de vivre quoi...

    Dites vous bien que vous risquez votre vie à chaque pas (même une chute toute bête peut être mortel). Alors, plutôt que de chercher des coupables, Vivez !!!!

    PS : par contre tout a fait d’accord avec cl4ud3 pour dire que parfois ca manque de transport et qu’un effort devrait être fait de ce coté là.

  • Par gérard93 (---.---.---.180) 6 avril 2007 21:31

    Merci @ p@py pour ses articles qui prennent grand soin des enfants.

    @ ASU Discours d’une irresponsabilité rare, mon pauvre ami on voit bien qu’il ne vous est encore rien arrivé dans la vie.

    Espérons pour vous que celà continue, mais sachez que prudence est mère de sureté et que les accidents évitables ne concernent pas que les autres.

    Avec le fatalisme comme valeur notre société serait encore au niveau des pays qui adoptent ce système de société !

    Un jour vous préfererez prendre des précautions et minimiser les risques afin d’éviter que votre vie soit brisée pour toujours vous pourrez toujours culpabiliser il sera trop tard.

  • Par gérard93 (---.---.---.180) 7 avril 2007 15:02

    La cause d’un accident n’est pas dû à un seul facteur de risques il y a assez de chercheurs sur la sécurité qui l’ont prouvés alors il est naturel pour un parent de minimiser les risques au maximum si on en était resté a vos convictions nous ne serions pas à 5000 morts sur les routes mais vous pourriez y ajoputer 10.000 de plus, si les jouets des enfants n’étaient pas contrôlés, si on n’obligeait pas les enfants qui font du vélo ou du skate combien de victimes en plus, toutes les précautions que l’on prend pour abaisser le nombre de victimes sont bonnes à prendre même vous je suppose que vous ne traverser pas une rue sans regarder, il vous faut êtres parmi ceux qui pleurent des proches pour comprendre ? ou êtes vous de ceux qui pensent que celà n’arrive qu’aux autres ?

    Baisser les bras et ne rien faire c’est le plus facile évidemment, malheureusement tant qu’on n’est pas touché dans sa propre chaire on pense comme vous !

Réactions à cet article

  • Par Asu (---.---.---.10) 6 avril 2007 15:53
    Asu

    OUi, imposons aussi les airbags sur les piétons et les ceintures de sécurité dans les tramways !!!

    • Par Dominique Dutilloy (---.---.---.42) 10 avril 2007 14:26
      Dominique Dutilloy

      Il ne faut pas exagérer tout de même : ce commentaire me semble déplacé, d’autant qu’il y a de véritables dangers publics sur nos routes...

      Cet article, qui a été écrit par un ancien policier, est plein de bon sens : l’auteur sait de quoi il parle, puisqu’il était un motard de la Police Nationale, habitué à circuler sur les routes et à exercer des contrôles...

      Je suis assez partisan du port obligatoire de la ceinture de sécurité dans les cars (de tourisme ou de ramassage scolaire)... Donc, il faudrait homologuer tous les cars pour qu’ils soient équipés (à moindres frais) de ceintures de séccurité ! Il ne faut pas oublier que les chauffeurs de ces cars et leurs employeurs sont responsables de la sécurité des personnes transportées !

      En ce qui concerne les trams, ils roulent trop lentement, s’arrêtent trop souvent, tout comme les bus de transport urbain : là, il est impossible d’imposer le port de la ceinture de sécurité...

      Cependant, je recommande, dans les métros, dans les RER, dans les trains de banlieue, dans les bus urbains, dans les trams, l’impossibilité d’embarquer des personnes debout ! Il faudrait prévoir plus de fréquences, de manière à ce que chaque usager(e) trouve une place assise obligatoire ! Le récent accident à la Gare de l’Est aurait peut-être été moins grave (?) La question reste posée !

      Quant aux airbags pour piétons, là, il s’agit d’un trait d’humour...

  • Par Droopy (---.---.---.139) 6 avril 2007 16:04

    Ces compagnies de bus sont soumis au code des marchés publics dans leur relation avec ceux qui passent commande. Ils ont répondu à un appel d’offre. Et comme nos chers élus sont les maitres d’ouvrage de ces appels d’offre, il faut leur demander des comptes. Comme d’habitude, ils choisissent le moins cher du moins cher sans s’occuper des conditions. C’est du grand classique. Le chauffeur n’est qu’un lampiste à qui on ne demande pas son avis. Le premier à devoir rendre des comptes n’est pas le lampiste ou son employeur, mais celui qui a choisi la compagnie de bus sur appel d’offre en choisissant sans s’occuper des conditions de sécurité.

    Et s’il s’en est occupé, il doit agir en conséquence puisque dans ce cas les conditions du marché ne sont pas respectées.

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.249) 6 avril 2007 18:03
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut Droppy,

      Tu voudrais dire que les conseils généraux sont ( certains l’ont fait ) près à attribuer aux rmistes la gratuité des transports ( ça coûte des sous, mais c’est plus porteur politiquement ) mais par contre refusent de dépenser plus pour améliorer la sécurité des mômes !

      @+ P@py

  • Par cl4ud3 (---.---.---.129) 6 avril 2007 16:40

    bonjour,

    j’habite un petit village à 10km de colmar.

    le matin, il y a des liaisons vers colmar à 7h15, 8h15, 9h15... beaucoup d’enfants sont scolarisés à colmar, entre les 5 lycées et les centres d’apprentissage, viennent se rajouter au nombre des passagers, les personnes qui travaillent sur la ville. il y a donc 2 bus qui passent à 7H15, mais, si ceux-ci sont pourvus de ceintures de sécurité, il y a une bonne vingtaine de personnes qui y voyagent debout...et il reste encore une halte dans un autre village...

    même chose au retour dans les bus de 18H et 18H30...

    sachant que le transport des enfants scolarisés est sous la responsabilité du département qui jusqu’à présent refuse de mettre un bus supplémentaire sur cette ligne désservant 3 villages...

    quoi faire alors quand les instances politiques, c’est à dire des élus, font la sourde oreille ? je ne suis pas gendarme pour faire descendre les personnes en surnombre...

  • Par Asu (---.---.---.10) 6 avril 2007 17:06
    Asu

    Bon, excusez moi d’avance, je vais me faire l’avocat du diable et étayer un peu mon 1e propos (je ne partage pas à 100% le point de vue), mais

    1- pensez vous vraiment que les ceintures de sécurité soit mises, même si elles existent ? (j’utilisait encore les transports en commun il n’y a pas si longtemps, et je peux vous assurer que ce n’est pas le cas)

    2- à force de vouloir mettre un responsable sur chaque chose qui arrive, ne croyez vous pas que l’on va arriver à un grand n’importe quoi ? pour au final n’obtenir que l’arrêt pur et simple de service comme celui ci...

    qui était en faute, le chauffeur du poids lourd qui ne roulait pas assez prudement ? le chauffeur du bus qui a grillé la priorité ? le chef direct du chauffeur qui le stressé à mort et qui a causé directement la fatigue du chauffeur et donc l’acciednt ? la compagnie qui n’avait pas mis à disposition un surveillant pour faire assoir tout les enfants ? les parents qui aurait du éduquer leur enfant pour qu’il s’assoit sagement dans le bus ? les autres enfants présents qui aurait du faire assoir l’enfant ? l’enfant lui-même qui finalement était peut être debout car il était dissipé ? les forces de l’ordre qui aurait du être là ?

    il y a une part de risque partout, refusé cela, c’est refusé de sortir de chez soi, de vivre quoi...

    Dites vous bien que vous risquez votre vie à chaque pas (même une chute toute bête peut être mortel). Alors, plutôt que de chercher des coupables, Vivez !!!!

    PS : par contre tout a fait d’accord avec cl4ud3 pour dire que parfois ca manque de transport et qu’un effort devrait être fait de ce coté là.

    • Par gérard93 (---.---.---.180) 6 avril 2007 21:31

      Merci @ p@py pour ses articles qui prennent grand soin des enfants.

      @ ASU Discours d’une irresponsabilité rare, mon pauvre ami on voit bien qu’il ne vous est encore rien arrivé dans la vie.

      Espérons pour vous que celà continue, mais sachez que prudence est mère de sureté et que les accidents évitables ne concernent pas que les autres.

      Avec le fatalisme comme valeur notre société serait encore au niveau des pays qui adoptent ce système de société !

      Un jour vous préfererez prendre des précautions et minimiser les risques afin d’éviter que votre vie soit brisée pour toujours vous pourrez toujours culpabiliser il sera trop tard.

    • Par Asu (---.---.---.204) 7 avril 2007 12:19
      Asu

      « Espérons pour vous que celà continue, mais sachez que prudence est mère de sureté et que les accidents évitables ne concernent pas que les autres. »

      bon, je vais modérer mon discours xD

      vous vous trompez de cheval de bataille, 1- Ce n’est pas l’absence de ceinture qui est à l’origine de l’accident, 2- Rien ne dis que si elle avez été là, l’enfant en question n’aurait pas été dans la position dans laquelle il était, 3 si effectivement la ceinture avait été là, sur qui auriez vous chercher à mettre la faute ?

      Le problème est qu’en exigeant de telle mesure plutôt absurde, on va arriver justement à des absurdités.

      Soit, j’exige la ceinture de sécurité, mais dans quelques mois, un autre accident arrive : zut la ceinture de sécurité n’était pas portée. Je décide donc de mettre un éducateur dans le bus. Le prix de l’éducateur fait que la commune doit enlever une navette. Malchance de malchance, un autre accident arrive. Oh, non, le bus etait surchargé... augmentons donc le prix de la redevance pour prendre le bus pour avoir 2 navettes, ou supprimons la carrément ! Aujourd’hui vous demandez la ceinture, demain il vous faudra quoi ? un airbag à chaque place ?

      Alors que pendant ce temps là, les vrais causes de l’accident ne sont pas traitée ! essayons déjà d’avoir des chauffeurs de bus et de camions qui travaille dans de bonnes conditions et qui sont bien formés. Travaillons à sécuriser les carrefours et à limiter la vitesse, augmentons juste assez le nombre de navette pour avoir plus de places assises que d’enfants. etc etc...

      Dépensez votre énergie pour les bonnes solutions !

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.28) 8 avril 2007 08:30
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut Asu,

      « Je décide donc de mettre un éducateur dans le bus. Le prix de l’éducateur fait que la commune doit enlever une navette »

      Dis t’es sur que dans cette commune, que dans son budget de fonctionnement qu’il n’est pas possible ( cherches bien tu va bien trouver ! ) de faire quelques cht’ites économies pour payer le gros salaire d’une accompagnatrice !

      @+ P@py

  • Par (---.---.---.42) 6 avril 2007 20:11

    Il est vrai qu’il est inutile de vouloir commencer à fliquer à tout bout de champ... Instaurer des « accompagnateurs » ne changera rien, sauf à creer des risques supplementaires d’agression... En plus officiellement, quel pourvoir aurait cet accompagnateur ?

    En revanche, le surnombre dans un bus est inaceptable... Quand je pense qu’il m’arrive de faire des trajets entiers debout par manque de place alors qu’il suffirait de mettre un 3e bus comme il le font le mercredi, ca me fout en rogne...

    C’est au conseil général que revienne ces decisions d’affectation en tant qu’autorité organisatrice mais celui ci semble juste heureux de refiler le dossier au compagnies de bus et nous donner notre carte au debut d’année...

  • Par abelle (---.---.---.146) 7 avril 2007 00:46

    arf , sa me rappel mon chauffeur qui roulait à +100kmh (même par temps de verglas)sur la route pour nous amener au lycée. on étaient toujours à l’heure ! dans un bus-poubelle bien-sûr...

    bah on est encore là... pour la plupart ! smiley

  • Par ludo (---.---.---.238) 7 avril 2007 01:36

    Et pourquoi il n’y a pas de ceinture de securite et de places assises pour tous dans les bus et les trams ? C’est le meme danger non ?

  • Par jidejeandominique (---.---.---.64) 7 avril 2007 13:34
    jidejeandominique

    Arrêtons cette course infernale et interminable aux entraves à la liberté de nous mouvoir. Pourquoi voulez-vous que les enfants soient de plus en plus en-ceinturés ? Pourquoi ne pas leur faire porter un casque pendant qu’on y est, comme les conducteurs de rallyes automobiles et les pilotes d’avions de chasse ? On sauvera obligatoirement certaines vies. Mais à quel prix ? Au prix de la liberté tout simplement. Si insécurité il y a dans les transports scolaires, ayons l’intelligence et le courage de proposer des mesures au moins aussi efficaces mais plus intelligentes que le scotchage des enfants sur leur fauteuil.

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.239) 7 avril 2007 17:54
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut Jean Dominique,

      Je viens de parcourir ta présentation, je remarque qu’elle est assez admirable.

      Par contre j’avoue que ta réponse me surprend beaucoup, même qu’elle me désappointe !

      Sans autres commentaires.

      @+ P@py http://spagnolo.unblog.fr/

    • Par jidejeandominique (---.---.---.64) 7 avril 2007 18:36
      jidejeandominique

      Merci du compliment. Peut-être me suis-je mal exprimé. Je précise donc. Je pense qu’il faut arrêter la course au toujours plus attaché toujours plus casqué, parce qu’elle est sans limite. J’ai 60 ans, j’ai donc connu les débuts de cette histoire : aucune ceinture de sécurité nulle part sauf dans les avions ; puis les chauffeurs de voiture, et encore pas toujours ; grosse confusion parmi les membres du gouvernement pour savoir si on met la ceinture en ville comme en campagne ! Certains chauffeurs deviennent exempts de porter ladite ceinture : policiers, chauffeurs de taxi... mais ça dépend des pays ; puis vient le tour du passager avant, puis les passagers arrière ; on quitte alors les voitures pour passer aux autocars ; certains comme toi suggèrent que la ceinture soit portée par les enfants dans les bus scolaires. On ne voit pas pourquoi on s’arrêterait en si bon chemin et pourquoi on n’exigerait pas le port de la ceinture dans les bus urbain, dans les RER, dans les trains, sur les tracteurs... Chaque mesure se traduirait certainement par quelques victimes en moins, assurément. Mais on peut dire ça de milliers d’autres mesures : abaissement de la vitesse maximum sur les routes, diminution du seuil d’alccolémie dans le sang, port du casque obligatoire pour les cyclistes, pour les skieurs... C’est une course sans fin à toujours plus de règlementations, toujours plus d’interdictions. En tout, il faut garder la mesure ! Notre société est maintenant saturée de toutes ces entraves. Laisse-nous vivre avant de nous empêcher de mourir.

    • Par Avatar (---.---.---.78) 9 avril 2007 00:18

      C’était il y a une bonne quinzaine d’années sur une piste défoncée de l’himalaya indien.

      A l’avant du bus, des femmes et enfants, à l’arrière les hommes. Dans l’allée centrale, d’autres personnes, des sacs, des poules...etc.. smiley

      J’avais réussi à me trouver une ptite place tout au fond et commençais à me fumer une clope bien méritée (oui on peut fumer mais ya pas de fenetres en verres mais des barreaux comme dans les trains d’ailleurs...) quand je fus soudain alerté par une forte odeur de gas-oil !!!

      A l’odeur j’ai réussi à en trouver la provenance : il y avait sous la banquette à l’arrière du bus un grand seau de gas-oil recouvert d’une serpillière solidement ficelée par une lanière !!! smiley

      Et des carcasses de bus, camions et autres jeeps, j’en ai vu plein au fond de ravins quasi inaccessibles...

      qq fois je préférais me mettre sur le toit du bus avec l’espoir fou de pouvoir peut-etre sauter si le bus ou la piste décrochait... Pas forcément mieux d’être en haut car très dangereux à cause des branches et des roches...

      Je me souviens d’ailleurs que pour passer un col dans les 4000m, la route était si raide qu’a chaque virage des minots mettaient des grosses cales en bois derriere les roues arrieres du bus afin que le chauffeur change de vitesse sans reculer !!! Arriver en haut il donnait la pièce aux minots qui s’étaient tapées le dernier km en courant avec ses cales... smiley

       smiley

      Sinon concernant l’article sécuritaire du respectable papy, ancien policier, on peut comprendre sa motivation citoyenne de continuer à vouloir protéger et servir.

      La ceinture ? Quitte à en choisir une efficace, je préfère celle du lien social. L’idée de l’accompagnateur dans chaque transport en commun est créatrice de liens. Surtout si cette personne n’est pas controleur des tickets...

       smiley

  • Par gérard93 (---.---.---.180) 7 avril 2007 15:02

    La cause d’un accident n’est pas dû à un seul facteur de risques il y a assez de chercheurs sur la sécurité qui l’ont prouvés alors il est naturel pour un parent de minimiser les risques au maximum si on en était resté a vos convictions nous ne serions pas à 5000 morts sur les routes mais vous pourriez y ajoputer 10.000 de plus, si les jouets des enfants n’étaient pas contrôlés, si on n’obligeait pas les enfants qui font du vélo ou du skate combien de victimes en plus, toutes les précautions que l’on prend pour abaisser le nombre de victimes sont bonnes à prendre même vous je suppose que vous ne traverser pas une rue sans regarder, il vous faut êtres parmi ceux qui pleurent des proches pour comprendre ? ou êtes vous de ceux qui pensent que celà n’arrive qu’aux autres ?

    Baisser les bras et ne rien faire c’est le plus facile évidemment, malheureusement tant qu’on n’est pas touché dans sa propre chaire on pense comme vous !

  • Par (---.---.---.197) 8 avril 2007 09:57

    @ jidejeandominique.

    Facile a dire quand on à 60 ans, vous confondez mesures de sécurité élémentaires et liberté galvaudée par ces sois-disants entraves, réfléchissez un peu à votre raisonnement un peu simpliste !

    La ceinture de sécurité à sauvée des milliers et des milliers de vies humaines et est deux à trois fois plus efficace que les airs-bags a titre d’exemple !

  • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.117) 8 avril 2007 11:46
    Gilbert Spagnolo dit P@py

    Hier soir, j’avoue que je m’interrogeais !

    En effet pour mon article il y avait 50% de votes positifs et surtout 50% de votes négatifs.

    Donc, j’en tirais la conclusion effarante pour moi, c’est que la moitie des personnes qui avaient votés n’en avaient que faire de savoir dans quelles conditions de sécurité pouvaient voyager les enfants dans les transports scolaires.

    Comme d’hab, il y a eu les anonymes ( ceux ou celles qui n’ont pas le courage d’exprimer sur « le papier » leurs oppositions en refusant d’argumenter ) et ceux ou celles ici qui déclarent que toutes ces mesures ne sont finalement que des atteintes aux libertés individuelles !

    Pour résumer, un tel tollé sur un sujet si délicat m’inquiète un peu, .. mais finalement ne serait il pas hélas le reflet de notre société !

    @+ P@py

    • Par Asu (---.---.---.204) 9 avril 2007 13:15
      Asu

      vous refusez un peu de voir les autres arguments contre vous aussi :p

      Sachant : que les bus/car sont le moyens le transport le plus sur après les avions, Que les ceintures de sécurité sont dangereuses pour des enfants de moins de 10 ans, Que les enfants ne les porterait probablement pas sans y être fortement incité, Que certes, un accompagnateur dans le bus ca ferait travailler qq personnes, mais d’un point de vue judiciaire, quel bordel ! (au délà de 13 ans, l’enfant est censé etre le responsable seul de son port de la ceinture... il se borne à ne pas le mettre, je fais quoi ?), ...

      On est en droit de se demander si mettre des mesures paliatives (car, je le répéte l’absence de ceinture N’EST PAS la cause de l’accident) pouvant aboutir à des surcharges financière dont l’effet pervers peut être à terme soit une suppression soit devenir un privilège pour les classes aisés, est véritablement la bonne solution.

      travaillons plutôt à sécuriser les routes, avoir des navettes en nombre suffisant (pour éviter les gens debout dans les allées) et des chauffeurs bien formé et dont les conditions de travail leur permettent de ne pas laisser passer d’erreur comme refuser la priorité à un camion lancé, plutôt que de mettre en place des mesures qui serait beaucoup moins efficace.

      voilà ++

  • Par sylvia (---.---.---.86) 8 avril 2007 12:18

    Le problème avec la ceinture de sécurité est que les jeunes enfants n’arrivent pas facilement à l’enlever, j’en sais quelque chose, accompagnant souvent des enfants dans les bus. Parfois je me dis,(en cas d’incendie par exemple ou tout autre cas où il serait nécessaire d’évacuer rapidement les enfants), que le rémède pourrait s’avérer pire que le mal !

    • Par titi (---.---.---.2) 9 avril 2007 20:19

      @ Sylvia, C’était l’argumentaire type des personnes anti-ceintures au moment de l’obligation de celle-ci alors qu’elle a prouvée son efficacité et à sauvée des milliers de vies humaines et contrairement aux idées reçues la simple ceinture de sécurité est trois fois plus efficaces que tous les airs-bags !!!!!!

      Peut être que si nous sommes là à dialoguer ce n’est pas par cynisme mais par réalité concrète de l’efficacité d’une simple ceinture ! bien à vous.

  • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.117) 8 avril 2007 14:22
    Gilbert Spagnolo dit P@py

    Salut Sylvia,

    « Le problème avec la ceinture de sécurité est que les jeunes enfants n’arrivent pas facilement à l’enlever, j’en sais quelque chose, accompagnant souvent des enfants dans les bus. »

    D’où la nécessité de temps en temps ( peut être le fais-tu ) de leur donner ou redonner une leçon de déblocage de leurs ceintures de sécurité.

    « Parfois je me dis,(en cas d’incendie par exemple ou tout autre cas où il serait nécessaire d’évacuer rapidement les enfants), que le remède pourrait s’avérer pire que le mal ! »

    Heureusement dans les accidents, les incendies sont assez rares, et en général si on ne panique pas, les passagers ont heureusement le temps de débloquer leurs ceintures.

    Les études d’accidents ont bien montrées,même en cas d’incendie qu’un passager ceinturé avait bien plus de chance de s’en sortir qu’un passager non ceinturer qui lui serait inconscient ou gravement blésé parce que non ceinturé !

    @+ P@py

  • Par Algunet (---.---.---.121) 9 avril 2007 08:08

    Stop…

    … aux véhicules assassins ! Accepter la mise sur le marché de véhicules pouvant dépasser les vitesses autorisées est un acte criminel dont devront répondre nos responsables… avec ou sans ceinture, casque, accompagnateur, assurance, contrôles techniques, airbag, permis, belle –mère et autres objets contondants !!!

    ... aux véhicules poubelles ! Laisser rouler des véhicules de plus de trois ans qui ne sont plus aux dernières normes de sécurité est également criminel. L’état devrait obliger le recyclage de ces véhicules poubelles (vous ne vous rendez pas compte, il n’ont que 8 airbags et ont moins de 4.9 au crash test !)…

    …aux conducteurs assassins ! Tous ces vieux assassins potentiels qui roulent avec la complicité de l’état. Pensez ! Le conducteur avait son permis depuis 40 ans est nos responsables ne lui ont pas fait repasser le moindre permis depuis, ni même aucun tests annuels, un scandale… tous le monde sait qu’au-delà de 50 ans tout conducteur devient un danger potentiel !

    @ l’auteur,

    Vous êtes surpris des quelques 50% de votes négatifs ! Ce n’est pas la cause défendue qui en est la raison, car celle-ci est juste en soi, ce n’est que la manière extrémiste, outrancière, de présenter le problème qui transforme un débat qui devrait être intéressant en propos du même acabit ou, pour vous imiter : en brèves de comptoir sauce Le Pen… effarant, vous nous dites. smiley

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.70) 9 avril 2007 09:33
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut Algunet,

      Je vois que la façon que j’ai employé pour présenter ce délicat sujet ne te plaît pas, tu la trouve de manière extrémiste, outrancière, voir en brèves de comptoir sauce Le Pen.

      Dans un débat, lorsque que l’on a un avis différent je pense qu’il est bon d’argumenter.

      Donc si tu le permet, je t’invite a nous développer ici ta façon de voir les choses, c’est-à-dire doit on se contenter d’une telle situation, ou au contraire on change les choses et de quelles manières !

      @+ P@py

    • Par (---.---.---.190) 9 avril 2007 14:51

      Comme dit précédemment, le fond ne fait pas polémique, je rejoins ton raisonnement, bien qu’il y ait matière à discussion. Dans le cas de cet article c’est l’agressivité de la forme qui fait polémique, elle culpabilise le lecteur : je mets mon enfant dans un car sans ceintures, tous les matins, suis-je un assassin potentiel, devrais-je le laisser chez moi pour que je puisse le protéger de ce risque inacceptable, aurais-je du porter plainte auprès du procureur pour la mise en danger d’autrui par la société utilisant cette arme de destruction massive avec l’aval complice de l’administration. Ceci étant les questions de fond ne manquent pas.

       Le car est-il en cause car ne répondant pas à la réglementation en vigueur ?
       La réglementation en question est-elle inadaptée, trop laxiste ?
       Si oui, quels organes de sécurité sont ils indispensables à la sécurité de nos enfants (et des adultes tant qu’à faire !) ? Ceinture obligatoire « quelque soit l’age du véhicule », airbags latéraux, casques intégraux, interdire les personnes debout, renforcement des règles de conduite, limiter la vitesse à 30 km/h en ville, permis à confirmer tous les 6 mois, prise d’alcoolémie à chaque démarrage du véhicule, stages de conduite annuels, accompagnateur obligatoire possédant les mêmes permis ?...

      La liste n’est pas exhaustive, le fait divers créant l’émotion doit-il prendre le pas sur la raison et la mesure ? À quel coût, l’Etat a t’il failli ?

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.70) 9 avril 2007 16:06
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut 87 190,

      Loin de moi d’idée de culpabiliser qui que ce soit.

      Ceci étant dit, laissons le temps pour que s’éloignent agacements et autres exaspérations qu’a pût procurer pour certains de la méthode P@py.

      Plus tard dans le calme si cet article peut permettre je l’espère de faire prendre conscience du problème je pense sincèrement que mon but aura été atteint.

      @+ P@py

    • Par titi (---.---.---.2) 9 avril 2007 20:30

      ip 190 oui vous êtes coupables, car vous pouvez très bien intervenir auprès du conseil général mais il est plus facile de critiquer bien dans la mentalité française !

    • Par Algunet (---.---.---.126) 10 avril 2007 09:31

      Autant IP 190 c’était moi déconnecté !

      Je ne critique pas ce qui existe, je prends le ton et les méthodes de ceux qui accusent le système en place de tous les maux, si tu as bien lu le texte tu te rends compte (j’espère !) que c’est de la provoc démago. C’est comme si je disait le SMIC à 3000 € net est un minimum ainsi que les transports en commun gratuits pour tous !

       smiley

  • Par Emmanuel (---.---.---.169) 9 avril 2007 14:36

    Que de bruit, que de bruit... Ceinture de sécurité et accompagnateur obligatoire dans tous les transport d’élèves n’empêcheront pas nos irréductibles petits rebelles de rester debout dans le bus si cela leur chante ! Bien au contraire, voila encore de nouvelles sources de discordes.

    • Par Avatar (---.---.---.157) 9 avril 2007 18:05

      Un célèbre constructeur berlinois de voitures et motos avait crée, il y a qq années, une moto avec ceinture de sécurité.

      Plus de casque, mais une bulle encerclant le pilote et la ceinture arimée solidement à l’intérieur.

      L’avenir de notre médiacratie sécuritaire est la bulle individuelle.

      Plus d’accident, plus de contact.

      Plus de bisous, de calin ou poignée de main.

      Que de la communication numérique.

      Embrassons-nous donc aujourd’hui et partout, y compris dans les bus et même s’il faut pour cela détacher sa ceinture...

       smiley

  • Par titi (---.---.---.2) 9 avril 2007 18:13

    Les sentiments de culpabilité ne coûtent rien avant ! et arrangent beaucoup de monde, celà permet l’excuse d’être laxiste !

    C’est après que celà dérange le plus, quand celà vous tombe dessus et que vous êtes touchés ,mais c’est souvent trop tard et alors on entend les familles hurler alors qu’elles ont leur part de responsabilité en ne luttant pas pour les mesures de sécurité , elles crient au scandale en accusant les autres de n’avoir rien fait sauf qu’il y aura une petite voix dans leur tête qui leur rappellera « pourquoi n’ai-je rien fait, pendant qu’il en était encore temps , pourquoi n’ai-je pas encouragé la sécurité au lieu de la dénigrée ? »

    Mais les prétextes pour ne pas agir ne manquent pas au pays de c’est pas moi c’est l’autre !

    Soit le pays de la déresponsabilisation à outrance ou l’on confond sécurité élémentaire et atteinte à la liberté !

  • Par gob (---.---.---.198) 9 avril 2007 22:55

    Tout d’abord merci à p@py de lancer ce débat. Comme le dit titi « quand ça vous tombe dessus », alors vous les familles vous criez,vous hurlez ,mais peut être qu’avant : vous ne saviez pas !

    En juillet 95 nous avons envoyé 2 de nos garçons et 1 nièce en Espagne, le voyage devait se faire en autocar (autocar à étage) ligne régulière entre les Pays Bas et l’Espagne. Pour nous aucun problème, l’autocar étant considéré comme un moyen de transport trés sûr.Les jeunes étaient trés heureux de partir dans ce bus et de voyager à l’étage.

    A hauteur de Roquemaure sur l’autoroute A9 le rétroviseur droit du car a heurté la remorque du camion qu’il s’apprétait à doubler, ce choc si faible qu’il n’a pas été enregistré sur la boite noire a déstabilisé le véhicule qui s’est renversé et glissé sur la glissière de sécurité éjectant une partie de ces passagers : il y aura 22 tués parmi lesquels notre fils et sa cousine et 18 blessés graves.Les tués (sauf 1) ont tous été éjectés. Si le tribunal correctionnel a retenu la responsabilité pénale du chauffeur et la responsabilité des deux gérants de la société propriétaire de l’autocar. Il a également noté ceci : En premier lieu, le type de véhicule impliqué dans l’accident a contribué de façon importante à alourdir le nombre de victimes. L’autocar à deux étages possède un centre de gravité très haut, situé à environ deux mètres du sol, et a une tendance au renversement très importante, beaucoup plus fréquente que pour un véhicule à un seul niveau. L’expert Botto relevait que lorsqu’un véhicule de ce type était impliqué dans un accident, il se renversait dans neuf cas sur dix et que le plus grand nombre de victimes se situait toujours en partie haute (en l’espèce 21 victimes sur 22). Le car à étages apparaît donc comme étant un véhicule particulièrement dangereux.

    D’autre part, le mécanisme à l’origine des blessés graves et des tués est l’éjection. En effet, le véhicule était pratiquement intact alors qu’il y avait un grand nombre de blessés et de tués. Si les passagers avaient porté une ceinture de sécurité, le bilan humain aurait été bien moindre.

    Il a fallu cet accident pour que les autorités compétentes imposent le port de la ceinture de sécurité dans les autocars. Cette disposition doit être applicable en 2003"

    Aujourd hui la ceinture est donc obligatoire dans les autocars pourtant beaucoup de véhicules encore trop anciens n’en sont pas équipés et quand il y en a, combien la mettent ? Avec l’Association que nous avons créée suite à ce drame nous nous battons d’une part pour l’interdiction voire la limitation des cars à étage,et pour l’incitation à porter la ceinture dans les cars ( par des rencontres de jeunes dans les lycées et collèges).

    Alors désolé pour ceux qui ne veulent pas scotchés les enfants sur leur siège,j’espère pour eux qu’ils ne se trouverons jamais à vivre ce que nous vivons ,car nous, nous pouvons dire sincèrement : « nous ne savions pas » !

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.172) 10 avril 2007 10:30
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut Gob,

      Je participe sincèrement à ta peine, et face ton drame, je reste sans voix.

      Au milieu de ma vidéo n° 3, des bouleversantes images du terrible accident du 10 juillet 1995 de Roquemaure sur l’autoroute A9 sont montrées, avec ton émouvant témoignage, j’espère qu’elles vont faire prendre conscience à quelques contradicteurs ( qui ont postés ici ) de ce qu’est l’utilité du port de la ceinture de sécurité dans les bus de ramassages scolaires

      De part leurs conceptions tous les cars à étages sont très dangereux ( comme tu l’a judicieusement mentionné leurs centres de gravité sont trop haut)

      Je ne connais pas la réglementation actuelle, mais je pense que la circulation des cars à étages non munit de ceinture de sécurité devrait être totalement interdite !( voir ma proposition de Wiki Enquête dans ma réponse plus bas )

      http://membres.lycos.fr/securitedes...

      Accident de car survenu à Orléans 10 juillet 2000 Prado St Eloi de Jurbise 2 tués, 40 blesses dont 12blesses graves

      http://membres.lycos.fr/securitedescars/ (pour entrer dans le site, cliquez sur le petit bus en bas à droite)

      @+ P@py

      P.S. ton association a-t-elle un site ?

  • Par essonne (---.---.---.56) 10 avril 2007 00:33

    Bus poubelle, avec en outre, des places insuffisantes. L’autre jour le bus qui assure le transport des enfants entre Ballancourt en Essonne et Vert le Petit (village où les enfants vont au collège de Ballancourt) a dû faire descendre une quinzaine d’enfants car le bus était trop chargé. Ces enfants sont restés en rade à des kilomètres de chez eux. Et il n’y a pas d’autre bus à cette heure-là. Le conseil général est en dessous de tout, mais les parents d’élèves s’en souviendront peut-être aux prochaines élections, surtout que les taxes augmentent toujours, mais il vaut mieux subventionner les amis que d’assurer le transport et la sécurité des enfants.

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.172) 10 avril 2007 09:58
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      A tous et à toutes,

      Fin novembre 2006, Carlo nous a dévoilé son projet « Wiki Enquête »

      http://www.agoravox.fr/article.php3...

      http://wiki.agoravox.fr/index.php/A...

      Je viens de faire un article sur les conditions de transports scolaires,... c’est bien, mais je crois qu’il faut « un continu » car j’ai malheureusement peur que ce dernier ne soit pas beaucoup suivi d’effet.

      Pour remédier à cela, je pense que ce sujet « Les cars poubelles » peut très bien faire l’objet d’une enquête Wiki, quand pensez vous ?

      Pour éviter d’autres affreux drames, en un mot, c’est à nous de maintenir la pression !

      @+ P@py

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.172) 10 avril 2007 10:44
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut Essonne,

      « Bus poubelle, avec en outre, des places insuffisantes. L’autre jour le bus qui assure le transport des enfants entre Ballancourt en Essonne et Vert le Petit (village où les enfants vont au collège de Ballancourt) a dû faire descendre une quinzaine d’enfants car le bus était trop chargé. »

      Tu vois comme je le mentionne dans mon anecdote perso ,... 30 ans plus tard rien n’a changé,... mais que fait la police !

      « Le conseil général est en dessous de tout, mais les parents d’élèves s’en souviendront peut-être aux prochaines élections, surtout que les taxes augmentent toujours, mais il vaut mieux subventionner les amis que d’assurer le transport et la sécurité des enfants. »

      J’abonde dans ton sens, sur qu’avec un peu de bonne volonté qu’il est possible dans chaque conseil généraux de faire quelques économies( t’in supprimer quelques frais d’bouche et autres subventions pas très utiles ) pour les affecter à l’amélioration des transports scolaires.

      @+ P@py

  • Par titi (---.---.---.153) 10 avril 2007 20:49

    @ gob, bonsoir,

    Comme je comprends votre commentaire et que votre témoignage me touche, je pense que vous avez compris pourquoi je me bats sans relâche pour que nos élus prennent des mesures de sécurités efficaces et ne se contentent pas de promesses qu’ils ne tiendront jamais pour souvent craindre la réaction des usagers qui sont aussi des électeurs. J’ai comme vous perdus deux enfants dans un accident de la route il y 4 ans et j’ai témoigné sur ce forum mais comme vous devez le savoir la majorité des gens s’en foutent ils continuent de croire qu’eux ne seront jamais touchés. En effet un chauffard roulant de nuit sans éclairage et ivre leurs a ôtés la vie , condamnation pénale 10 mois de prison avec sursis pour le chauffard responsable avec une suspension du permis de 6 mois et 330€ d’amende soit 110€ par mort car cet accident avait impliqué un troisième véhicule ou on a relevée aussi une personne de 58 ans décédée elle aussi, mes enfants avaient 22 ans tous les deux. Nous aussi avons créer une association et consacrons notre temps en prévention bénévolement afin que d’autres parents n’aient pas à subir la douleur atroce de perdre un être cher. Quand je lis sur les forums les énormités des personnes qui se sentent brimées par des mesures de sécurité celà me donne envie de vomir ! Vous qui êtes malheureusement aussi touchés dans votre chair vous savez qu’il n’y a pratiquement que les gens qui ont subis ce martyr qui se comprennent entre eux. Inlassablement jusqu’à la fin de notre vie nous mettrons en garde les insouciants, les égoïstes et rappellerons leurs devoirs à nos élus, j’ai remué ciel et terre à la suite de cet accident , j’ai écrit à tous les élus, j’ai des dizaines de lettres de nos ministres qui compatissent qui promettent de faire changer les choses et depuis 4 ans celà fait déjà la deuxième fois que nos ministres se font prendre par les journalistes du journal autoplus en flagrant délit du mépris du code de la route c’est àdire de la loi ! La justice de notre pays considère que tuer en voiture ce n’est pas tuer, même si c’est un hommicide involontaire il y a des fautes légères et d’autres moins ! honte à notre magistrature ! Je vous remercie pour votre texte et compatis à votre douleur que je sais être encore présente comme au 1er jour, bien à vous. Des parents désenfantés.

  • Par gob (---.---.---.198) 11 avril 2007 00:15

    à p@py merci de tout ce que vous faites ! à titi : comme je vous comprends,combien de parents devront vivre de tel drame pour que les choses bougent ?

    Notre association a effectivement un site :http://www.citoyennete-routiere.org, malheuresement celui ci n’a pas été mis à jour depuis quelque temps il va être refait complétement avant l’été, l’adresse de contact à utiliser est celle ci:michele.gobert@citoyenneteroutiere.org ou contact@citoy.......

    Je suis trés intéressée par la poursuite de tout cela dans une enquête Wiki, effectivement comme le montre ce débat ce sont souvent les parents et amis des victimes qui se mobilisent pour créer des associations et faire de la prévention mais chacun agit dans son coin, il est parfois utile surtout si on veut faire bouger les choses de se mettre tous ensemble. Nous avons essayé avec l’Association d’interpeller les pouvoirs publics concernant les bus à étage les réponses qui nous sont faites sont toujours les mêmes : comme le dit titi, ils compatissent mais rien ne bouge. Il y a également des actions à mener au niveau européen, (j’ai été grace au lien sur le site des 2 jeunes belges tués prés d’Orléans mais je n’arrive pas à accéder aux contacts, ce site est il encore actif ?)

    J’aime cette phrase de Teilhard : « rien dans l’univers ne peut resister à l’ardeur convergente d’un nombre suffisamment grand d’intelligences groupées et organisées » alors si internet permet d’agir ensemble faisons le !

  • Par titi (---.---.---.153) 11 avril 2007 14:33

    @ gob, je me permets de mettre un lien vers notre association qui est basée à Strasbourg. http://www.alf.asso.fr/

    Nous avons également essayer de faire bouger les politiques c’est à dire ceux qui détiennent réellemnt le pouvoir de faire changer les choses,personnellement dans l’accident de mon fils j’ai réussi à obtenir un décret par le préfet de la région Alsace Mr FAUGERE rétablissant l’obligation pour les tracteurs et engins forestiers de rouler de jour comme de nuit avec des gyrophares ce qui n’était pas le cas sur certaines routes du bas-Rhin ainsi que d’obliger le directeur de l’hôpital à sécuriser l’entrée de la chambre funéraire qui était auparavent ouverte « aux quatres vents » et la lie de notre société est venu se servir en bijoux dérobés sur le corps de notre fils, j’ai dû me bagarrer seul pendant deux ans pour obtenir celà et devant la « résistance » de ce directeur je me suis fait aider par l’association. Comme vous pouvez le lire nos combats sont diffiçiles mais parfois nous aboutissons quand même à notre but qui est l’essentiel faire diminuer le nombre de victimes sur nos routes et les souffrances des familles. bien à vous, titi

  • Par (---.---.---.198) 12 avril 2007 18:59

    @titi, merci J’ai mis le site de votre association dans mes favoris et je vais prendre le temps de lire les articles. Qui sait peut être aurais je l’occasion de prendre contact avec votre association, il est toujours interessant de voir ce que les uns et les autres font. Cordialement gob

  • Par titi (---.---.---.153) 13 avril 2007 18:38

    Désolé de ne vous répondre qu’à ce jour, effectivement on peut toujours apprendre quelque chose des autres pour qui veut ouvrir les yeux. je vous souhaîte bonne continuation et surtout bon courage. Cordialement. titi

  • Par informé (---.---.---.180) 14 avril 2007 22:17

    Article partiale et incomplet :

    un car n’ayant pas de ceintures de sécurité n’est pas un « car poubelle ». Il passe aux Mines chaque année ! Le chauffeur est également très bien contrôlé. Une info : les ceintures sont obligatoires pour les cars mis en circulation depuis le 01/01/1999 seulement. autre info : il y a en France plus de 3 milions de voitures (poubelles ?) de plus de 15 ans...

    Maintenant, regardons l’accidentologie : c’est très nettement lors de la montée et de la descente du car que les accidents surviennent ; l’abruti en voiture qui double un car à l’arrêt et percute un gamin qui en descent...

    Le gros travail : mieux sécuriser les lieux de prise en charge et responsabiliser les enfants et les autres conducteurs...

    Les ceintures maintenant : l’auteur omet de dire qu’elles ne sont absolument pas adaptées aux tailles des enfants des écoles élémentaires et surtout maternelles (strangulation...). Nous n’avont pas les Yellow Buses US ou du Canada, qui ne transportent que des enfants ! Les retournement de cars et bus sont extrèmement rares !

    Par contre, les ceintures sont particulièrement dangereuses en cas de fumées ou de flammes (cela arrive plus souvent) car elles sont très difficiles à enlever pour un enfant(voir un adulte dans la panique...). cf les analyses de l’INRETS qui fait autorité.

    L’autorisation des parents : OK pour les sorties facultatives (avec temps peri-scolaire : classes de nature etc) faux si sorties obligatoires (piscine, musée etc).

    Le nombre des enfants : tous transporteurs sérieux ne permets que des enfants avec places assises obligatoire. La tolérance pour « 3 enfants pour 2 places » pour les tout petits et les courtes distances n’est plus vraiment acceptés par les communes et CG qui affrètent les cars.

    Le nombre d’accomapagnateurs adultes est fixé par la Loi et est déjà très contraignant pour les classes (il faut pouvoir trouver des parents accompagnateurs pour les sorties...)

    nb : mon métier : organiser des Classes de nature (j’affrète plus de 600 cars par an...)

  • Par lyago2003 (---.---.---.159) 18 avril 2007 12:09
    lyago2003

    @ par informé,

    On ne peut être juge et partie, votre commentaire n’est donc pas impartial et ne tient pas compte du tout du danger réel et potentiel de l’état de la majorité des cars et de certains chauffeurs !

    Vous faites partie des gens irresponsables car dans ce cas de figure vous ne faites que défendre votre bifteack , alors que vous n’êtes pas sans savoir que ce sont des appels d’offres de marché souvent truqués qui régulent ce marché juteux. Et vous n’êtes pas sans savoir que les Entreprises de bus réservent les bus les plus neufs a leur clientèle qui leur rapporte le plus à savoir les voyages touristiques !

    A votre crédit , c’est la politique des conseils généraux qui est responsable de cet état de fait car tirer les prix au plus bas est forcément négatif au point de vue sécuritaire.

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.76) 18 avril 2007 17:47
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      Salut l’informé,

      En écrivant ce paragraphe : « Parents, vous pensez peut-être à tort que vos enfants sont transportés dans de bonnes conditions, c’est-à-dire comme celles que vous-même vous vous imposez, à savoir qu’ils soient attachés, hélas de douloureux faits divers vous montrent qu’il n’en est malheureusement rien. Alors, c’est à vous et aux associations de parents d’élèves de faire pression auprès des pouvoirs publics pour obtenir que vos enfants soit transportés dans des véhicules équipés de ceintures, l’accident hélas n’arrivant pas qu’aux autres ! »

      Je suggérais quand même que les petits soient transportés comme dans la voiture de leurs parents,..... c’est-à-dire avec des siéges adaptés.

      Bus scolaires poubelles, ce terme te parait peut être un peu fort, mais pour ma part il est malheureusement approprié,et je rajouterais même : « Bus poubelles, bus cercueils » car quel est le nom selon toi que l’on doit donner à des véhicules qui sont autorisés a circuler avec un manque de dispositif de sécurité qui lui est obligatoire sur les voitures particulières !

      Ah ! je sais , c’est la réglementation qui l’autorise, ben oui, en France , cela est permis, alors qu’ailleurs dans d’autres pays soucieux eux de la sécurité de leurs enfants cela n’est peut être pas permit !

      Je me renseigne pour savoir qu’els sont les pays européens ou seul les bus équipés de ceintures de sécurité sont autorisés à effectuer les transports solaires ou extra scolaires.( j’ai adressé un mail à Bruxelles sur ce sujet )

      Ensuite, tu affirmes que les retournements de cars et bus sont extrêmement rares ! Même s’ils sont rares, dans la majorité de ces accidents les passagers non ceinturés ont été éjectés et tués.

      Enfin pour terminer, tu dis gérer 600bus scolaires, dis nous STP combien sont équipés de ceintures de sécurité.

      Voir ce site du Sénat : http://senat.fr/basile/visio.do?id=...

      Pour info les différentes dates sur la réglementation des ceintures de sécurité.i

      1er Juillet 1973 : Utilisation obligatoire de la ceinture aux places avant des voitures de tourisme, en dehors des agglomérations.

      1er Janvier 1975 : Extension de cette mesure aux agglomérations.

      1er octobre 1978 : Equipement obligatoire en ceintures de sécurité des places arrière des voitures particulières neuves.

      1er octobre 1979 : Utilisation obligatoire de la ceinture de sécurité en toutes circonstances de jour comme de nuit.

      1er décembre 1990 : Port obligatoire aux places arrières des véhicules légers.

      1er janvier 1992 : Usage obligatoire des systèmes de retenue pour les enfants âgés de moins de 10 ans

      @+ P@py

  • Par gabriel21 (---.---.---.108) 8 mai 2007 19:00

    Bonjour,

    je travaille dans le transport de voyageurs et j’aimerais prendre part au débat en évitant de lui donner une dimension passionnelle. Lorsque l’on regarde les statistiques concernant les accidents d’autocars, on s’aperçoit qu’ils représentent moins de 1% des véhicules impliqués dans les accidents de la route. Sur les deux années 1999-2000 : 118 accidents corporels ont impliqué un véhicule de transport en commun, 104 pendant le trajet et 14 à l’arrêt. Ils ont fait 5 tués et 279 blessés dont 13 graves. Pour 2005, on déplore 2 tués de moins de 18 ans dans le cadre d’un transport collectif face aux 4975 tués sur la route. Il est certain que nous pouvons toujours améliorer les conditions de circulation, mais il est aussi certain que le risque zéro n’existe pas. Il ne faut pas tomber dans l’excès par des réactions agressives et réfléchir à une sécurité optimum pour le bien de tous. Les investissements des sociétés d’autocars pour toujours plus de sécurité sont effectifs. Certes, il existe encore des sociétés moins regardantes (surtout moins « riches ») qui utilisent du matériel désuet. Mais la tendance va, malgré cela, vers une amélioration constante des moyens de transport. Travaillons ensemble vers un objectif commun : la sécurité !

  • Par BONNET (---.---.---.209) 28 mai 2007 01:17

    BONJOUR JE SUI ROMAIN BONNET LE GRAND FRERE DE QUENTIN DECEDE LE 12 MARS DERNIER DANS L ACCIDENT DE CAR SCOLAIRE JE CROI QUE TOU D ABORT IL OBLIBER LE PORT DE LA CIENTURE DE SECURITER C UN MINIMUN VITAL EN CAS D ACCIDENT NOS ENFANT NE DOIT PAS ETRE EN DANGER EN N ALENT A L ECOLE NOTRE COMB AT ET PRINCIPALEMENT FIXER SUR LA CIENTURE MAIS AUSSI IL FAUT QUE CELA CESE DES CHAUFFEUR DE PLUS DE 80 ANS QUI CONDUITE DES PLIEN CARS D ENFANT C GRAVE

  • Par BONNET (---.---.---.209) 28 mai 2007 01:32

    JE CROI QUIL NE FAU PAS PENSER QUE AU MORT MAIS AUSSI AU TRAUMATISME DES ENFANT APRES DE TEL DRAME JE C DE KOI JE PARLE ON COMPTE ENTRE 1 ET 2 ACCIDENT DE CAR SCOLAIRE TOUS LES MOIS C ENORME POUR MA PAR ET DITE MOI VRAIMENT SI VOU TROUVER NORMAL QUNE PERSONNE DE PLUS DE 80 ANS CONDUISE UN CAR

  • Par jaqueline (---.---.---.14) 28 mai 2007 22:49

    nous sommes les parents du petit quentin décedé dans l accident de bus le 12 mars ont a lance un combat pour que cela arrive plus jamais ça www.bonnetquentin.fr

  • Par matvic (---.---.---.239) 23 mai 2008 09:22

    bonjour, Sur Centre Presse du 23 mai 2008, je viens de lire la condamnation du chauffeur.

    Je suis d’accord avec ce jugement,

    Pour information, je suis chauffeur de car en tourisme, je parcours l’Europe et je transporte des élèves à l’étranger.Je vous signale que même avec 4 professeurs qui sont censés encadrer les enfants,ces derniers ne mettent jamais les ceintures de sécurité alors que les cars de tourisme en sont tous équipées. Je me demande si les parents veillent bien à ce que leurs enfants soient attachés dans leur véhicule personnel, c’est peut-être un problème d’éducation.

    QUE FAIRE POUR FAIRE PRENDRE CONSCIENCE AUX ENFANTS DU DANGER ????

     

  • Par LILI02 (---.---.---.129) 5 septembre 2008 20:03

    Bonsoir, je suis nouvelle sur le forum, mais j’ai été très touché par différents témoignages et je tiens à dire à ces personnes que je suis de tout coeur avec eux , dans leur souffrance de l’être perdu.
    J’ai (comme je le signalais précédemment) trouver ce site en faisant des recherches sur la sécurité dans les bus scolaires, car mon fils vient de rentrer en 6eme et déjà au bout d’une semaine, c’est le ’n’importe quoi’ dans le bus !

    IL vient d’être bousculé à l’entrée du bus (il s’en sort avec une bonne égratignure et un bleu sur le dessus de la cuisse) et dans le bus il a été sujet aux débordements des autres éléves (bien souvent des 4eme et 3eme) avec attrapage de cartable pour le faire changer de place, sans ménagement, des sacs de sport lui ont été lancé dessus, du coup il en revient un peu térrorisé et pense déjà à une alternative pour ce rendre au collège. Malheureusement je suis juste entrain de passer mon code et mon mari travail en restauration et n’est pas disponible pour aller le chercher.

    De plus le chauffeur du bus est une femme et elle n’a aucune autorité sur ses occupants, sachant d’ailleurs qu’elle est là pour conduire nos enfants d’un arrêt à un autre et non pour "fliker" ? C’est donc une "jeunesse sauvage" qui fait ce qu’elle veut , sous l’oeil impuissant du chauffeur !

    En voyant ça j’ai tout de suite réfléchit et est dit à mon fils qu’a son âge j’avais une accompagnatrice dans mon bus scolaire, ( et je peux vous dire qu’il valait mieux se tenir à carreaux !!) et que je ne comprenais pas pourquoi cela n’existais+, mais en lisant toutes vos réactions, j’ai compris qu’il y avait de la politique là dessous et des histoires de gros sous ! Mais que fait-on de nos enfants , et de leur sécurité ?

    Moi je n’est pas envie d’attendre un accident pour réagir, j’aimerais devenir accompagnatrice, même sans être rémunéré, pourvu que nos enfants arrivent sain et sauf, car il y à un problème de sécurité routière ( vitesse, fou du volant,fatigue, stress..) et il y à un problème dans le bus (indiscipline,vendalisme, manque de respect, inconscience,insouciance...) tout un tas de facteurs qui rendent la conduite d’un bus dangereuse et qui malheureusement peu tuer !

     Je sais que je ne ferais pas le poids face à nos dirigeants, mais j’aimerai au moins commencer par des actions ciblées sur la sécurité dans les bus scolaire, savez vous quel chemin je devrais emprunter en premier ? Comment faire pour faire comprendre que l’accompagnement est une solution, peut-être en créant une association bénévole ?

    Merci de vos réponses.

    • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.8) 7 septembre 2008 09:29
      Gilbert Spagnolo dit P@py

      	 	 	 	 	 	

      Bonjour Lili02,

       

       

      Je suis en train de préparer un courrier ( mail ) pour le Ministère de l’Intérieur et celui des Transports pour qu’un contrôle sur le plan national soit effectué le même jour.

       

      Je pense qu’a l’occasion de ce contrôle qu’il faudra au moins poser les 3 questions suivantes :

       

      - Nombre de bus équipés.

      - Nombre d’enfants ceinturés par véhicules.

      - Demander si les jours précédents, ou l’année

      dernière s’ils étaient ceinturés.

       

      Votre idée d’association est pertinente, et je pense que c’est une bonne solution car « l’enjeu » est trop important.

       

      Souvent pour faire bouger les choses il faut une « locomotive » alors écoutez votre conscience vous aller sûrement rencontrer pas mal de difficultés,voir des critiques et autres sarcasmes mais rassurez vous, vous aurez aussi le soutient j’en suis sur de beaucoup d’autres mamans et de papas,alors n’hésitez pas.

       

      Si vous avez d’autres témoignages, vous pouvez me les faire parvenir, je vous remercie d’avance.

       

      @+ P@py

  • Par maribel57 (---.---.---.228) 2 octobre 2009 21:10

    je suis conductrice de car, un bus qui a 2 ans, 73 places avec ceintures de sécurité, des autocollants où il est écrit « ceinture obligatoire » et pas 1 élève ne met la ceinture !!!!!
    donc on a beau avoir des ceintures, elles ne servent à rien, les jeunes s’en moquent complètement et si 1 met la ceinture les autres se moquent de lui alors arrêter de dire que c ’est à cause des bus, c ’est totalement faut. en plus nous ne pouvons pas faire le gendarme et le chauffeur, il faut qu’on reste concentré sur la route alors que derrière nous c le bazar, des bagarres, des cris, des mouchoirs qui trainent alors qu’il y a des poubelles !! en fait on trouve de tout mais on est juste bien quand ils perdent des portefeuilles, des cartes etc.. vous ne voyez pas ce qu’on vit tous les jours et en plus on est mal payé......
    éduquez vos enfants et on sera content, merci.

  • Par loosegate (---.---.---.250) 16 avril 2010 20:23

    Découvrant ce blog avec un peu de retard sur le débat mais un peu spécialiste de ces questions, je suis stupéfait par le manque de discernement de certains auteurs, quand à l’émission télévisée du 27/03/07 retransmise ici ; c’est une mascarade infondée et menée à charge sans effleurer le fond du problème. Si problème il y a…
    Je suis néanmoins touché par chaque accident qui endeuille nos famille. Mais il me semble qu’il faut calmer la démagogie imbécile et aveugle. Combien d’ados se sont tués cette année sur le chemin de l’école en scooter ? Combien sont morts ou handicapés suite à un accident dans l’auto de leur parent qui était “à la bourre” ?? La sécurité routière est un problème global et l’autocar n’est pas plus meurtrier que les conducteurs professionnels sont des assassins, ça se saurait je pense ? Enfin je suis soulagé d’avoir lu ici que la majorité des accidents se produisent au point de ramassage et à la descente du car... je peux vous dire qu’il reste encore du boulot dans ce domaine...
    Commençons par les véhicules ; avec où sans ceintures l’accident de BEAUNE aurait eu les mêmes conséquences (peut-être pire même), Ensuite, savez-vous combien coûte un autocar interurbain où un autocar de tourisme ? Plus cher que votre maison, accepteriez vous qu’on rase votre maison sous prétexte qu’elle était sûre hier mais plus aujourd’hui ? (question à poser aux sinistré de Charente et Vendée !)... N’oubliez pas que ce sont vos chères têtes blondes qui coupent les ceintures au cutter, brûlent les sièges, déchirent les rideaux, et rayent les vitres d’un car de tourisme à 300 000 euro, et qui en font un bus « poubelle » par la même occasion ! 
    Le ramassage scolaire est soumis aux appels d’offres c’est donc le conseil général qui paye et quel prix paie-t-il ? Une misère pour 180 jours de prestation par an en tous cas pas suffisamment pour amortir du matériel neuf tous les ans. ET si l’on vous dit que le critère du prix n’en ait pas un ; « c’est du flan », restriction budgétaire oblige, on prend le moins cher… Néanmoins, les autocars sont contrôlés tous les six mois et cela coûte plus cher que votre contrôle automobile…
    Les conducteurs, parlons-en ; l’interdiction de conduire un autocar avant 23 ans génère une déficience énorme dans la profession, à 16 ans on choisi un métier “manuel” ou on fait des études, quand on a 23 ans, soit on est ingénieur soit maçon ou mécanicien mais la voie est tracée Et même si la vocation naissait à 23 ans que fait le jeune avant ?… Et au fait, qui paie sa formation ?? Bref ce qui est factuel c’est qu’un conducteur de car est moins bien payé en taux horaire qu’une femme de ménage (sans être péjoratif) et pourtant, passez votre permis TC et votre FIMO et vous verrez si cela est facile pour un salaire de misère, de plus, le ramassage scolaire n’offre que du temps partiel, car que fait-on du conducteur le reste du temps et pendant les vacances ??? Donc petit contrat = petit salaire… N’espérez pas un actif de 40 ans chargé de famille pour 800 euro mensuel… Cela permet néanmoins d’offrir un complément de salaire aux agriculteurs et retraités, d’où la population in situe, et heureusement qu’ils sont là sans quoi c’est vous qui emmeneriez vos enfants à l’école…
    Quand aux visites médicales c’est tous les 5 ans jusqu’à 60 ans, une à 60 ans, puis tous les deux ans jusqu’à 76 ans et après c’est tous les ans…

  • Par Gilbert Spagnolo dit P@py (---.---.---.68) 17 avril 2010 16:28
    Gilbert Spagnolo dit P@py

    « Mais il me semble qu’il faut calmer la démagogie imbécile et aveugle. Combien d’ados se sont tués cette année sur le chemin de l’école en scooter ? Combien sont morts ou handicapés suite à un accident dans l’auto de leur parent qui était “à la bourre” ?? »


    Salut loosegate,


    Je suis toujours surpris lorsque l’on compare un mal à un autre mal !


    J’ai écris mon article il y a trois maintenant, et on continue malheureusement à transporter des enfants dans des bus sans ceintures

    En février 2010, j’ai discuté avec un vacancier, il m’a déclaré qu’il conduisait un bus de ramassage scolaire âgé de 20 ans. cela c’est pour dépenser moins et faire des économie est tout simplement honteux. Je note au passage que les entreprises n’hésitent pas à utiliser ces vieux bus pour transporter des enfants.. véhicules que des adultes refuseraient de prendre pour partir en excursion !!!!
    Concernant l’utilisation de bus scolaire sans ceintures, pour moi, les responsables sont l’état et les conseils généraux, ( trouvent bien de l’argent pour moults autres dépenses inutiles )



    @+ P@py



    • Par loosegate (---.---.---.250) 19 avril 2010 10:02

      Bonjour,

      Nous sommes d’accord sur la fin, mais cela touche au final le contribuable, et beaucoup savent crier tant que cela ne touche pas à leur porte-feuille...

      Concernant la comparaison au mal mal par un autre mal, c’est juste une question de priorité qui est soulevée en ce sens.

      Quand aux entreprises qui affectent des cars anciens sur du ramassage scolaire, il peut y avoir deux raisons : (qui sont souvent liées)
      - Soit le coût de la prestation n’est pas rentable, à savoir que le ramassage ne rapporte généralement pas de bénéfices, au mieux, cela donne une crédibilité bancaire à la société, d’où leur participation aux appels d’offres.. N’oublions pas non plus qu’un autocar consomme entre 25 et 35 litres de Gazole aux 100km et que l’inflation pétrolière à postériori du contrat n’aide en rien les sociétés..
      - Soit le saccage gratuit du matériel par les élèves exaspère les exploitants (un siège passager « tourisme » coûte 1500 euro environ)

      Je suis désolé de ramener toutes ces questions à l’argent mais c’est malheureusement la cause de bien des maux dans notre société moderne..

      Sachez aussi que dans certains départements, le service est gratuit pour les familles par volonté politique. Peut-être que si l’on faisait payer la prestation aux usagers au juste prix de revient cela entrainerait une prise conscience voire un respect du matériel et des conducteurs...
      Ce qui me semble est le cas dans pour tourisme et l’excursion...

      Enfin concernant le millésime du matériel, à ma connaissance la plupart des départements imposent un cahier des charges avec une vétusté limité et depuis peu avec ceintures obligatoires pour les plus impliqués, donc les choses avancent malgré toutes polémiques...

      Mais cela doit être fait en concertation avec toutes les parties concernées et pas de façon arbitraire comme l’exprime certains. Sans quoi nous allons vers la magouille, la corruption, ou l’incident social...

      @ ++
      loosegate

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires