Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > 500 milliards ! Mon banquier de la BCE, c’est pas un charlot (...)

500 milliards ! Mon banquier de la BCE, c’est pas un charlot !

Les médias ont annoncé la nouvelle comme si elle n’avait pas une signification particulière et qu’elle était ordinaire. La BCE a prêté 489 milliards d’euros à quelques cinq cent banques européennes, soit un montant plus élevé que prévu. Présentée ainsi, le citoyen désinformé pense que c’est la BCE qui décide du montant des prêts alloués et des banques bénéficiaires. Ce qui est inexact. En fait, la BCE a proposé une offre de prêt sur laquelle se sont ruées les banques et ce ne sont pas les 200 milliards escomptés qui sont sortis de la BCE mais presque 500. Et si les banques avaient eu besoin de 800, eh bien elles auraient emprunté cette somme colossale. En fait, le citoyen s’y perd dans toutes ces annonces et l’on comprend la prudence des médias qui ne veulent pas trop en dire sur cette opération qui, il faut le souligner, constitue un record en terme de montant depuis la création de la BCE, tout en étant inédite. La BCE décide des taux et des durées. Une opération de ce genre a déjà eu lieu, avec un taux préférentiel de 1 % mais sur un an seulement. Cette fois, et c’est surprenant pour les analystes financiers, la durée du prêt à 1 % a été consentie sur trois ans.

Les banques devraient remercier le père Noël, en l’occurrence Mario Draghi, le directeur de la BCE. Imaginez, vous avez des dettes, vous peinez à rembourser, vous risquez de vendre votre maison hypothéquée si vous ne payez pas d’ici deux ou trois ans vos créances et tout d’un coup, votre banquier vous convoque pour vous annoncer que, bon, vu votre situation, il vous accorde un prêt de 30 000 euros sur trois ans à un taux de 1 %. Vous pensez alors que vous rêvez et c’est effectivement le cas. Trois ans plus tard, vous avez probablement vendu votre maison, sauf si vous avez gagné une somme au loto ou alors si vous vous êtes saigné pour rembourser le prêt qu’on vous a octroyé dans la vrai vie à un taux de 4 ou 5 %. Et justement, votre banquier a pu vous accorder ce prêt car il a lui-même bénéficié des largesses de la BCE. L’établissement où il travaille a en effet emprunté 1 milliard d’euros au taux de 1 %. Ce qui lui permet officiellement d’octroyer des prêts aux entreprises et aux ménages afin de dynamiser l’économie. C’est du moins ce qui se dit dans quelques dépêches, mais qui croire ? Les banques vont-elles prêter aux constructeurs automobiles pour produire des véhicules qui ne se vendront pas, même si elles accordent des crédits à la consommation à des particuliers qui n’ont plus assez de sous pour les acheter ?

Finalement, à quoi servent ces 500 milliards ? Autre raison officielle, plus crédible, celle du refinancement des banques dont le manque de liquidité était déjà connu au vu des tensions sur les montants empruntés à 7 jours. Avec ce prêt colossal sur trois ans, les banques peuvent souffler et se prêter mutuellement de l’argent, rembourser des créances, octroyer des prêts, placer un peu d’argent en dépôt à la BCE et finalement on y comprend plus grand-chose. Sauf un détail qui a tout son sens. L’Italie, l’Espagne et même la France auront besoin d’emprunter sur des périodes courtes, deux, trois ans, des sommes considérables pour financer leur budget qui, même diminué par la rigueur, sera important. Or, au vu des notations AAA plus ou moins, et de la voracité des marchés, les taux risquent d’être élevés. Si les marchés n’offrent que du 6 %, les Etats n’ont qu’à aller se brosser pour emprunter moins cher. Or, en bénéficiant d’un prêt à 1 %, les banques européennes pourront, si elles jouent le jeu, prêter à 3 ou 4 % et même à 2 % mais là, il ne faut pas croire au père Noël, une banque doit quand même faire des affaires et finir avec des bénéfices conséquents ne serait-ce que pour payer les primes de ses merveilleux collaborateurs qui dealent sur les marchés. 

Ouf, la zone euro est pour l’instant sauvée. On ne va pas s’en plaindre, même s’il y a toujours un emmerdeur sourcilleux pour faire remarquer que cette opération est une manière détournée de financer les budgets des Etats or, cette possibilité est strictement interdite par les statuts de la BCE. Le droit financier n’est donc pas transgressé. Les Etats emprunteront aux banques européennes l’argent dont elles manquent. Cette opération sert aussi à booster la croissance, ce qui est une entorse à la mission canonique de la BCE qui est de maîtriser l’inflation. Mais qui s’en plaindra. Voilà des années que nos caciques de droite et de gauche reprochent à la politique monétaire de la BCE d’être indifférente aux investissements pour la croissance de demain. Même Jean-Luc Mélenchon pourrait accueillir avec bienveillance cette opération coup de tonnerre menée sous la direction de Draghi qui jure ses grand dieux que les établissements financiers européens avaient besoin de liquidité, adjurant leurs responsables de ne pas lésiner sur cette manne même si elle alimente le soupçon de difficultés dans le secteur bancaire et laisse penser à une entourloupe permettant de financer les dettes souveraines.

Décidément, mon banquier de la BCE, c’est pas un charlot. J’espère alors que mon banquier de mon quartier, c’est pas un salaud et qu’il accordera quelques délais à cette famille pour qu’elle paye ses créances et ne soit pas expulsée de son logement acheté à crédit.


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

65 réactions à cet article    


  • sdzdz 22 décembre 2011 15:31

    Qu’on en prenne le contrôle pour reprendre la main, cela fait partie du minimum « syndical »... Or, il ne sont pas nombreux à le mettre en avant dans leur programme, sauf aux « extrêmes » ou chez les souverainistes radicaux. 


    Toujours la même fuite en avant des oligarques au pouvoir, mais par ailleurs pourquoi se priveraient-ils puisque personne ne manifeste !?!


    • sleeping-zombie 22 décembre 2011 15:33

      Hello,

      A lire depuis quelques temps toutes les infos sur notre merveilleux système bancaire, il m’apparait que les banques nous prêtent (a nous particuliers) de l’argent qu’elles n’ont pas (crise de liquidités).

      Mais finalement, quel service nous rend les banques ? Parce que là, on est loin du « déposer son argent dans un lieu sécurisé »...
      Pourquoi diable le citoyen lambda ne peut-il pas de lui-même emprunter à la BCE ? à 1%...

      Question subsidiaire : c’est dur de créer un banque ? quitte à ce qu’elle n’ait qu’un actionnaire, un gestionnaire et un seul client...


      • Robert GIL ROBERT GIL 22 décembre 2011 16:11

        il doit valoir un gros capital et des amis bien placé, sinon voici les dates et les personnes qui nous ont mis dans la situation actuelle :
        En 1971 R. Nixon  En 1973 V.G.D’Estain et G. Pompidou . En 1976 R. Barre En 1993, F. Mitterrand et J. Chirac
        http://2ccr.unblog.fr/2011/05/07/creation-dargent-et-endettement-public/


      • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 décembre 2011 17:41

        Bonjour sleeping-zombie,

        Pour créer une banque, je crois qu’il faut 100 000 euros de dépôt initial et une expérience de la finance validée par le Comité des Etablissements de Crédit et des Entreprises d’Investissement (CECEI).

        Voyez ici : http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20070125223648AAkuQMN


      • sleeping-zombie 22 décembre 2011 19:43

        Merci pour le lien, et je rejoint le 1er commentaire qui le suit : il faut un sacré paquet de thunes.

        Bon, alors du coup, une 2eme question subsidiaire : pourquoi diantre la BCE ne peut-être faire de prêt aux particuliers ? On va me dire tout de suite que « c’est pas son métier ». Oui. Mais quand même, prêter de l’argent public à 1%, mais réserver ce prêt à une toute petite catégorie de la population, ça ressemble sacrément à un vol légal...


      • kéké02360 23 décembre 2011 10:23

        100 000 citoyen(ne)s à 50 Euros et on a déjà les fonds pour l’ouvrir notre banque, ensuite deux trois citoyen(ne)s de la trempe de Etienne Chouard comme manager de départ et roule ma poule !!!!!!!!

        On pourrait l’appeller pour faire pendant au AAA la CCC Crédit Coopératif Citoyen

        Pas besoin d’autorisation truche mu j’t’embrouille, on l’ouvre sous la forme juridique ( association loi 1901 ou autre .... ) qui nous convient et par prélévement automatique on fait virer nos revenus sitôt arrivés sur nos comptes ( et éventuellement nos économies ) sur notre compte CCC ...... smiley

         Je vais peut-être vous choquer mais on pourrait peut-être avoir un sérieux coup de main du côté de la Suisse, ils ont l’expérience , ne refuse jamais d’argent, je crois même qu’au cour de l’histoire ( en période de guerre ou de crise ) ils ont mis au chaud des sacrés paquets de pognon ( converti en OR ) , on les embourbe pas comme çà les Suisses smiley . Vos biftons pourraient rejoindre les biftons des stars smiley

        Elle est pas belle la vie !!!!!! smiley

        PS 500 milliards d’euros offerts par la BCE aux 500 banques européennes çà fait qu’un milliard d’euros par banque , pas si gros que çà le cadeau de Noël !!!!! smiley  smiley

        J’en reviens pas qu’il y ait 500 enseignes de voleurs ayant pignon sur rue en Europe !!!! smiley çà doit rapporter gros quand même !!!!  smiley


      • devphil30 devphil30 22 décembre 2011 15:42

        Ne nous sentons pas obliger de rembourser les banques ...

        Là est notre force .........

        Philippe 

        • Dornach Dornach 22 décembre 2011 15:48

          Oh le naïf  !

          Vous avez déjà entendu parler d’assouplissement quantitatifs ?

          http://youtu.be/KLtwjQPZQQk

          Si vous n’avez pas compris que c’est encore une arnaque, laissez moi un message sur mon blog et je vous expliquerai...


          • BCE...FMI...OMC...AGCS... TOUS POURRIS TOUS SERONT GULLOTINES

            LE PEUPLE


          • niarami 22 décembre 2011 16:05

            D’où vient l’argent de la BCE ? parce que si les états prêtent à la BCE qui prête aux banques pour que ces dernières reprêtent aux états, quel est l’intérêt à part engraisser les banquiers ?!


            • Nicosan Nicosan 23 décembre 2011 10:25

              Ta question contient la réponse. :->


            • ubotugy ubotugy 23 décembre 2011 13:25

              Les milliards n’existent pas encore, c’est le prêt lui-même qui leur donne une réalité ^^


            • franck2012* 22 décembre 2011 16:06

              @l’auteur

              « Ouf, la zone euro est pour l’instant sauvée. On ne va pas s’en plaindre, »

              .... d’abord on s’en fout de la zone €, ce trou dans le seau de L’Europe ( P Krugman)

              Et, et creusant la dette, on va purement et simplement faire sauter la banque et donc L’Europe !

              ..................................... smiley ON NE VA PAS S’EN PLAINDRE !  smiley


              • Dornach Dornach 22 décembre 2011 16:13

                Avant la banque, les états !!!

                Ah, ah, ah !!!


              • franck2012* 22 décembre 2011 16:36

                Je ne sais pas comment le prendre votre AAA !


              • gonehilare gonehilare 22 décembre 2011 16:06

                A vrai dire je ne vois pas très bien d’où provient cette manne que la BCE à mis à disposition des 523...

                Où plutôt si, une sorte de « multiplication des pains », Harry Potter au pays du QE façon Fédérale Réserve. 
                La planche à billets quoi !
                Les Goldman Sachs Brothers Européens ont commencé à frapper... Trop drôle !

                • Dornach Dornach 22 décembre 2011 16:16

                  J’ai commencé à donner un indice, lisez mon commentaire à un commentaire


                • gonehilare gonehilare 22 décembre 2011 16:30

                  Désolé, j’ai posté sans vous avoir lu (et vu ce lien que je connaissais par ailleurs).



                • Pyrathome Pyrathome 22 décembre 2011 16:49

                  Bon allez Dugué, ne soyez pas jaloux, vous aussi vous pouvez en faire autant smiley
                  Yes we can...
                  Entre-nous, je prends le pari, l’année prochaine à cette même époque, nous serons revenu au Franc....ah ah ah !!


                  • ubotugy ubotugy 23 décembre 2011 13:28

                    Pas sûr...

                    Une seule monnaie par bloc continental on a dit smiley


                  • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 décembre 2011 16:56

                    Bonjour l’auteur,

                    J’avais lu cette info hier. Sidérant, non ? Et ce qu’il me semble que vous omettez de mentionner, c’est que la même opération aura lieu à nouveau fin février. Le deuxième round de renflouement est déjà acté.

                    En attendant, ce montant de 480 milliards, il faut bien se représenter que c’est 1000 euros par Européen, bébés et vieillards compris.

                    Maintenant, les conséquences sont évidentes : puisque cet argent est sorti de nulle part, il s’agit donc d’un ajout à la masse monétaire déjà en circulation. Si donc auparavant, toutes les richesses de l’Europe représentaient la totalité de la masse monétaire en Euros, maintenant, elles valent cette même somme plus cinq cent milliards (et bientôt mille milliards, début mars).

                    Dans l’article que j’avais lu hier, l’auteur annonçait benoîtement que cette opération allait donner un ballon d’air frais bienvenu aux banques, car elles pourraient aussitôt reprêter ces montants à 6 ou 7 % sur le marché de la dette des Etats, et encaisser la différence.

                    Il y a deux conséquences à cette incurie :

                    1. Le pouvoir d’achat de chaque citoyen Européen vient de subir un coup de marteau, dont nous allons sentir les effets dans peu de temps,

                    2. Les banques, qui ont joué et perdu sur le marché de la dette des Etats, vont pouvoir y revenir et jouer à nouveau ; cependant la solvabilité des Etats va aller de mal en pis puisque ce sont les citoyens Européens qui s’appauvrissent dans l’affaire, et donc indirectement les Etats eux-mêmes. Les banques reviennent donc sur une table de casino où elles ont déjà perdu, et où leur risque de perdre à nouveau vient d’augmenter.

                    C’est de la folie complète.

                    Attendez-vous à des hausses de prix assez spectaculaires pour les produits de consommation courante dans les mois qui viennent. smiley

                     


                    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 décembre 2011 18:26

                      C’est gentil de commenter ainsi ma contribution, politoblog, mais si vous n’êtes pas d’accord avec ce que j’en pense, ce dont je vous reconnais avec grand plaisir le droit, la politesse voudrait que vous nous expliquiez pourquoi smiley

                      Que les traités européens actuellement en vigueur interdisent aux Etats d’emprunter directement auprès de la Banque Centrale, nous le savons. Mais comment qualifiez-vous une opération de mouvement de fonds dont le bilan est négatif du fait de la ponction des intérêts d’une part, et du fait de l’alourdissement de la masse monétaire en circulation d’autre part ?

                      1. Cette opération est-elle en mesure d’inverser la tendance du problème de la dette des Etats ? Si oui, veuillez s’il vous plaît avoir l’amabilité de nous expliquer pourquoi. smiley

                      2. Dans le cas où la réponse serait négative, à qui profite l’opération ?

                      Nous attendons avec une grande humilité vos lumières sur ces questions. smiley


                    • Pierre-Marie Baty Pierre-Marie Baty 22 décembre 2011 20:35

                      C’est fort dommage. Je pensais que nous aurions pu avoir un débat intéressant. smiley


                    • moussars 22 décembre 2011 16:58

                      La BCE et l’Europe violent, mais sans le reconnaître, tous les traités qu’ils nous ont imposés anti-démocratiquement (de Maastricht à Lisbonne en passant par le traité constitutionnel de 2005) et s’apprête encore à modifier le dernier.
                      La BCE crée près de 500 milliards d’Euros ex-nihilo sans contrepartie de création de richesses, le B.A.BA de la monnaie et de la finance.
                      Elle les prête pour un taux dérisoire aux banques criminelles (tautologie), responsables de la crise en 2007 à nos jours, alors qu’elles avaient soi-disant aucun besoin de refinancement, même si, à nouveau elles ne se prêtaient plus entre elles...
                      Mieux, encore, une bonne partie de ces 500 milliards n’ira relancer la machine avec des prêts usuriers pour vous ou votre patron, non ; mais pour spéculer (Grèce, Italie, Portugal...), se distribuer des primes de toutes sortes et pour entuber les petits épargnants avec les flash notes, trafiquer entre eux dans les darks pools et fausser la bourse, et faire du trading haute fréquence pour gagner beaucoup sans prendre de risque et sans travailler, tout en faussant le fonctionnement des places de marché publiques !
                      Elle n’est pas belle la vie ? Pour certains...

                      Saint Just, reviens !!!


                      • moussars 22 décembre 2011 16:58

                        La BCE et l’Europe violent, mais sans le reconnaître, tous les traités qu’ils nous ont imposés anti-démocratiquement (de Maastricht à Lisbonne en passant par le traité constitutionnel de 2005) et s’apprête encore à modifier le dernier.
                        La BCE crée près de 500 milliards d’Euros ex-nihilo sans contrepartie de création de richesses, le B.A.BA de la monnaie et de la finance.
                        Elle les prête pour un taux dérisoire aux banques criminelles (tautologie), responsables de la crise en 2007 à nos jours, alors qu’elles avaient soi-disant aucun besoin de refinancement, même si, à nouveau elles ne se prêtaient plus entre elles...
                        Mieux, encore, une bonne partie de ces 500 milliards n’ira relancer la machine avec des prêts usuriers pour vous ou votre patron, non ; mais pour spéculer (Grèce, Italie, Portugal...), se distribuer des primes de toutes sortes et pour entuber les petits épargnants avec les flash notes, trafiquer entre eux dans les darks pools et fausser la bourse, et faire du trading haute fréquence pour gagner beaucoup sans prendre de risque et sans travailler, tout en faussant le fonctionnement des places de marché publiques !
                        Elle n’est pas belle la vie ? Pour certains...

                        Saint Just, reviens !!!


                        • Dornach Dornach 22 décembre 2011 18:05

                          Mais c’est vous !!


                        • papypako 22 décembre 2011 18:10

                          Je doute fortement que Jean Luc Melenchon approuve cette escroquerie même si vu sous un certain angle elle lui donne 500 milliards de fois raison.


                          • SEPH 22 décembre 2011 18:23

                            Il ne faut pas être naïf, cet argent servira aux banques à spéculer et à se goinfrer.

                            La BCE fait table ouverte aux banques, mais pas aux États. En effet , les banques peuvent emprunter autant d’argent qu’elles le désire à 1% seulement  !!!!!!!!!!!!!!!!

                            C’est du jamais vu, les banques vont pouvoir faire des prêts, à tous ceux qui ont le couteau sous la gorge, à des taux de 5,6,7,....15%. Eh oui !!!!!!!!!!!!!

                            La vie n’est-elle pas belle, à condition d’être parmi les banquiers ou les nantis.

                            C’est scandaleux, on nous prend pour des billes.

                            Bref, c’est un appel au crime qui est organisé par la BCE.

                            Supprimons la BCE et donnons aux banques centrales de chaque pays le droit de prêter à leur gouvernement avec des gardes fou, afin d’éviter la cavalerie.


                            • politoblog 22 décembre 2011 18:26

                              Non des prêts à 5 % et plus ca n’existe pas ! Ah si pardon j’oubliais, on prête à ces taux là aux pauvres ! Vous êtes pauvre ????


                            • Dornach Dornach 22 décembre 2011 18:31

                              Un éclairage supplémentaire à mes articles :

                              http://dai.ly/vU0S3g


                            • politoblog 22 décembre 2011 18:50

                              Quels articles t’es même pas capable d’aligner 3 phrases !


                            • franck2012* 22 décembre 2011 20:27

                              ..... évidement politoblog vous lui coupez sans cesse la parole !


                            • SEPH 22 décembre 2011 21:26

                              @politoblog

                              Vous aussi vous prenez les gens pour des billes.

                              « 500 milliards ! Mon banquier de la BCE, c’est pas un charlot », c’est pas un charlot mais un affameur, un prédateur, un voyou,...

                              Des prêt a plus de 5% et au delà existent. Par exemple, COFIDIS 100000euros à plus de 6% sur plusieurs années, les taux des crédits « revolving » à plus de 10%, le taux des découverts cher votre cher banquier à plus de 10% ,.....

                              Par exemple voici l’offre de France Loisir :

                              Bénéficiez d’un TAEG fixe de 4 % (taux débiteur fixe de 3,92 %) pendant 4 mois pour la première utilisation de votre Compte Disponible France Loisirs

                              En temps qu’« adhérent de confiance », vous pouvez bénéficier du Compte France Loisirs. Le Compte France Loisirs est un crédit renouvelable d’un montant maximum de 3 000 € et d’une durée d’un an renouvelable.

                              Exemple pour une utilisation courante de 500 € (montants exprimés hors assurance facultative ; conditions en vigueur au 01/07/2011), vous remboursez au Taux annuel effectif global révisable de 17,90 % (taux débiteur révisable de 16,47 %) sur une durée de 29 mois : 28 mensualités de 21 € et 1 mensualité de 21,57 €  ; pour un montant total dû de 609,57 €http://www.franceloisirs-finance.com/fr/credit-renouvelable/compte-disponible.html?5jSZee4Rn7cE4iSCdi8zeg&FLBOOMING1SOUPL&nbsp ;

                              Autre exemple FINAREF :

                              Vous accédez à un crédit renouvelable dans un cadre clairement défini :
                              - Mensualités fixes et connues à l’avance,
                              à partir de 25 € selon le montant emprunté.
                              - Durée de crédit limitée à 36 mois pour un capital attribué inférieur ou égal à 3000 € et à 60 mois au delà.

                              Taux annuel effectif global (TAEG) révisable de 21,03% jusqu’à 1524 euros de montant emprunté, 19,27% au delà de 1524 euros jusqu’à 3000 euros, 18,16% au delà de 3000 euros jusqu’à 6000 euros puis 16,61% au-delà.
                              http://www.finaref.fr/catalogue/cred_mistral_1060.asp?rubrique=1010&produit=1060

                              Par ailleurs, l’économiste Christian Saint-Étienne, du cercle des économistes était effaré d’une telle mesure qui ne traitera pas la dette des États, car les banques ne prêterons pas aux États.( cf émission de Radio Classique, de 7 à 9H, du 21-12-2011)

                              500 milliards mis dans la nature sans aucun contrôle sera une aspiration gigantesque à la spéculation bancaire. Les mêmes peuvent recommencer leurs turpitudes.

                              En fait, les gens vont s’endetter pour rembourser la dette de leur État, auprès des banques qui ont endetté les Etats pour qu’elles soient renflouées. ON MARCHE SUR LA TÊTE !!!!!!!!!!!!!
                               


                            • wesson wesson 22 décembre 2011 18:32

                              Bonjour l’auteur,

                              « Ouf, la zone euro est pour l’instant sauvée. »

                              Pas vraiment, et une raison assez simple à comprendre : Les banques demandent de l’argent à la BCE qui leur fournit, et ensuite, elle en font ce qu’elles en veulent. En fait la BCE ne peut exercer aucun contrôle sur l’utilisation des fonds qu’elle prête aux banques.

                              Alors le banquier qui vient de recevoir ses milliards a deux solutions : Soit il le découpe en très petit morceaux pour le prêter aux entreprises ou aux particuliers, avec une rentabilité de l’ordre de 1 à 2% pour le banquier, et qui va lui mobiliser l’argent pour 3 à 15 ans.

                              Ou alors, il va mettre ce pognon à la bourse dans des produits financiers structurés, ou il peut espérer une rentabilité de 15% dans l’année.

                              Rajoutant à cela qu’il aura en plus toutes les facilités pour planquer des mauvais résultats et transformer une perte énorme en splendide bénéfice (car les produits structurés sont fait pour ça), et se verser lors du bilan de majestueux bonus.

                              Bref, cet argent fourni par la BCE va se retrouver à 99.5% en bourse ou en finance pure, et 0.5% en prêts pour soutenir l’activité, et encore !

                              Tout ça pour dire que quelque soit la somme que la BCE met à disposition, il se retrouvera systématiquement utilisé à mauvais escient. Ce n’est pas que les banquiers soient malhonnêtes : c’est juste qu’ils ont le droit de le faire et que dans l’environnement libéral qui est le notre, ne pas profiter des revenus de la finance, ce serait une faute professionnelle.


                              • Bernard Dugué Bernard Dugué 22 décembre 2011 18:45

                                Bonsoir,

                                Des produits structurés à 15 %, je ne crois pas que ça existe. Les meilleurs produits étaient à 8 ou 10 % mais on n’en trouve plus depuis que la dernière maison qui les proposait a fermé boutique et a été liquidé, je veux parler de Madoff

                                A mon avis, un exemple, un type qui a 100 000 euros d’assurance vie et veut récupérer son fric pour acheter un appart que son fils occupera pour ses études, eh bien l’établissement qui détient son épargne doit lui verser du liquide et donc vendre ses produits. Elle pourra sauter sur l’occase pour proposer des encourts italiens à trois ans et à 4, 5 ou 6 %. Du coup une banque pourra être preneuse. Et si les assurance vie vendent les dettes qui rapportent, les fonds en euro vont descendre à 3 points et même moins. Et pour les entrants, les assurances vie achèteront les obligations françaises à 3 points. C’est juste un exemple de cuisine. Une banque peut très bien aussi acheter des dettes chinoises ou brésiliennes. C’est la loi du marché.

                                Au final, le système continue à fonctionner avec 5 millions de chômeurs
                                Sans cette mesure de la BCE, le système aurait vacillé avec 5 millions de chômeurs
                                Ne pas oublier un principe. Quelle que soit la mesure adoptée, les riches s’en tirent mieux que les pauvres


                              • politoblog 22 décembre 2011 18:48

                                Oui mais vous oubliez que dans l’équation 5 millions de chômeurs = 5 millions d’immigrés. Et les océans sont vastes, il y a de la place !
                                Ca va je suis raccord avec la pensée ambiante ?


                              • el barbar 23 décembre 2011 11:49

                                Hum, m’est avis que les banques prennent déjà de bien plus grands risques et des placements bien plus rentables !
                                Je prend le temps de jouer à la bourse et ce n’est pas rare que votre taux de 15% soit obtenu sur un petit mois seulement.
                                bon après je reperd, eh oui je débute, mais les banquiers font de même - crise des subprimes cause de la crise bancaire actuelle : ils prennent donc bien plus de risques que moi et perdent beaucoup plus !
                                A mon avis, ce taux est sous-estimé de 10 fois : c’est plutôt du 200% d’intérêts que les banques se font sur un an.
                                Ou s’il n’y arrive pas, les traders sont vraiment des mauvais et j’ai plus qu’à changer de métier, moi je vous le dis.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès