Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > EDF, l’argent facile et les pigeons dociles

EDF, l’argent facile et les pigeons dociles

Il y a des matins ou à écouter les nouvelles on a vraiment l'impression d'être juste bon à payer. Alors que les beaux jours reviennent EDF aurait proposé au gouvernement d'augmenter les tarifs de l'électricité de 30% en 5 ans. Bien sûr dans la foulée tout le monde nie. Mais difficile de nous faire croire que notre électricien national ne souhaite pas obtenir cette hausse. Si je me rappelle bien, le prédecesseur de Proglio avait demandé une hausse importante du prix de l'électricité. Cette demande avait permis de précipiter sa chute et avait favorisé l'arrivée aux commandes de Proglio.

Evidemment aussitôt l'information rendue public EDF dément avoir demandé au gouvernement une hausse des tarifs et le gouvernement, par la voix de l'opportuniste Besson, nie de son côté qu'EDF ait demandé une hausse du niveau de celle publiée, mais en ajoutant aussitôt que les tarifs de l'électricité en France sont parmi les plus bas d'Europe. En fait il ne serait pas étonnant qu'au final EDF et le gouvernement se mettent d'accord sur une hausse moins élevée que les 30% annoncés ce matin. EDF aura obtenu le relèvement des tarifs et le gouvernement pourra prétendre avoir aidé à protéger notre pouvoir d'achat en limitant cette hausse.

Et pendant ce temps, dans le plus grand silence, le Sénat finit de voter les dispositions de la loi NOME sur l'électricité qui permettront à EDF de déployer ses compteurs "intelligents", les systèmes Linky, qui nous seront facturés près de 300 euros par an. Bien sûr, EDF nous rassure en disant que les informations récoltées par ce compteur vont permettre de faire baisser notre consommation. Et on est prié de les croire. Il y a bien longtemps qu'EDF n'est plus une entreprise au service de l'intérêt général alors bien sûr on peut s'attendre à ce que les compteurs Linky conduisent à faire baisser le chiffre d'affaires de cette entreprise côtée en Bourse. Face à cela, comme le préconise la CGT Energie du Lot et Garonne sur L'Humanité la meilleure attitude, si EDF change votre compteur est de refuser de signer quoi que ce soit. Les compteurs leur appartiennent certes, mais il sera difficile de vous faire payer pour quelque chose que vous n'avez pas accepté.

Arrêtons d'être les pigeons qu'EDF plume ...


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 24 mars 2011 09:40

    pas etonnant !! Renseignez-vous sur « LA LOI NOME » et vous verrez a quelle sauce vous serez mangé....


    • Polac 24 mars 2011 09:48

      Il faut dire que la catastrophe nucléaire du Japon est une bonne aubaine pour en profiter pour augmenter ses tarifs...


      • Leo Le Sage 24 mars 2011 18:14

        L’augmentation est déjà prévue...
        Le séïsme du Japon n’y changera rien...

        Au contraire ce n’est pas une aubaine car justement on accusera EDF de profiter de cette catastrophe...


      • alizari 24 mars 2011 10:53

        Stratégie bien connue : gros effet d’annonce, réaction publique négative. Puis dans quelques semaines nous faire avaler en douceur une forte augmentation des tarifs (20%, 25% ?) en donnant l’illusion que les usagers auront échapé au pire !
        Ne pas oublier le poids des taxes. J’ai calculé grosso modo que leur addition représentait plus ou moins 30% de ma dernière facture.
        Pigeons dociles, vaches à lait, moutons tondus, quel beau bestiaire sommes nous.


        • robin 24 mars 2011 11:33

          EDF peut toujours se présenter avec ses compteurs, les plombs ne seront pas présents que dans les verrous des susdits compteurs.


          • pbred1 24 mars 2011 11:56

            Effectivement la question des tarifs d’accès au nucléaire historique (c’est à dire le prix auquel EDF va vendre une partie de sa production à des opérateurs privés pour favoriser le développement d’un secteur concurrentiel de la fourniture d’électricité) est complexe. Aucun des acteurs impliqués ne s’entend sur le calcul de ce tarif, alors qu’on pourrait penser qu’il s’agit d’un simple calcul comptable.
            Mais la tournure prise ces derniers jours permet de comprendre qu’il y a au delà d’un débat d’experts sur le niveau de ce tarif une vraie bataille entre EDF et GDF-Suez, le premier essayant par tous les moyens de limiter la menace de concurrence représentée par le second.


            • paul 24 mars 2011 12:50

              Il faut rappeler que l’Europe et « sa » loi NOME font obligation à EDF de céder 25 % de sa production à prix coutant pour ses concurrents du secteur privé (comme GDF Suez, Powéo...),
              lesquels utiliseront le réseau public de distribution ( second cadeau ) .

              Favoriser la concurrence comme le veux Bruxelles n’a pourtant pas l’air d’attirer les clients ,
              mais il faudra bien que le client passe à la caisse avec une augmentation moyenne pour les ménages de 4,7 % par an ( globalement 25 % d’ici 2015 ) .

              L’état actionnaire à 85 %, est pris en sandwitch entre la lutte contre l’inflation, environ 1,8 % ,
              et ce relèvement de tarif qui a un impact négatif sur l’indice des prix à la consommation .
              Le discours officiel de l’énergie pas chère , grâce au nucléaire ne tient plus la route aujourd’hui, surtout avec les problèmes de renouvellement du parc qui ont été repoussés
              et les questions de sécurité dont s’empare l’opinion publique .
              Si gouverner c’est prévoir -30 ans pour l’énergie -,nous sommes en plein brouillard avec ce
              choix imposé du tout nucléaire .


              • zelectron zelectron 24 mars 2011 19:26

                « l’Europe et » sa " loi NOME font obligation à EDF de céder 25 % de sa production à prix coutant pour ses concurrents du secteur privé"
                pas si sûr ....
                EDF doit subir un moratoire de 5 ans pour permettre que ses concurrents potentiels puissent construire des centrales thermiques, géothermiques, photovoltaïques et autres champs éoliens sans oublier de rafler une partie de l’exploitation des centrales nucléaires actuelles (après appels d’offres loyaux, j’ai bien dit loyaux) ou enfin hydro-électriques. Au bout de 5 ans les députés pourront soit proroger ce moratoire ou pas selon les résultats.


              • Pyrathome Pire alien 24 mars 2011 13:06

                Une solution :
                Leur couper les vivres !! ça commence pour moi cette année par l’investissement d’une éolienne 5 kw.........au revoir EDF ! ....


                • foufouille foufouille 24 mars 2011 15:53

                  tu vas pas aller loin avec 5kw maxi


                • roro46 24 mars 2011 16:23

                  Pour les ceusses qui n’ont pas les moyens de mettre une éolienne (ou autres...), on peut aussi pensez à des fournisseurs comme Enercoop


                • foufouille foufouille 24 mars 2011 18:35

                  ca va te faire 1 a 2kwh en moyenne


                • Pyrathome Pire alien 24 mars 2011 18:49

                  Plus, je suis à 500 m d’altitude dans un couloir venteux.....et je peux même en mettre plusieurs petites auxiliaires ! je te dirais ça dans quelques mois....


                • foufouille foufouille 24 mars 2011 19:12

                  la moins chere est russe
                  si tu est dans un couloir venteux, faut investir
                  si tu peut


                • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 24 mars 2011 14:16

                  Il y a le prix de l’électricité, et il y a les 40 % de taxes qui s’y ajoutent (pour ceux qui savent lire leur facture).


                  • spartacus spartacus 24 mars 2011 14:33

                    Le but ? Faire accepter l’idée dans l’opinion qu’une fulgurante augmentation est inévitable en annonçant, bien à l’avance, des chiffres astronomiques.

                    Le deuxième temps arrivera lorsqu’ils annonceront la hausse n’est « que »de 15 %. Nous devrions dire merci d’autant que les tarifs EDF n’ont grimpé que de 18 % entre 2006 et 2011 !.

                    Mais personne n’a proposé de demander une meilleure productivité au personnel de la situation de monopole de EDF. Continuer à faire payer la retraite de ces agents par la caisse du privé qui travaillent jusque 62ans et regarder ces gents partir à 54ans en moyenne.

                    Continuer de vendre à perte de l’électricité au personnel (10% de sa valeur).

                    De baisser le salaire annuel de son PDG ( 1,6 millions d’€uros).

                    Saviez-vous que le coût des privilèges des agents d’EDF représente 20 % de la facture d’électricité des ménages français ? 

                    Ceux-ci sont notamment les suivants : 
                     Emploi à vie 
                     Soins de santé gratuits (tiers payant) 
                     "Régime spécial« de retraite (à 55 ans pour les »actifs" : 60% du personnel ; pensions très supérieures à celles du privé) 
                     32 heures de travail par semaine, et 1440 heures par an (10% de moins que la Banque de France !). L’instauration des 32 heures a d’ailleurs conduit à l’embauche de 18.000 personnes en 1999. 
                     Nombreux congés supplémentaires (par exemple 3 jours pour le décès d’un beau-parent) 
                     Vacances à 20% du prix normal dans les centres du comité d’entreprise (CCAS) 
                     Repas à 50% du prix normal 
                     Electricité et gaz à 10% du tarif pour les agents 
                     Avantages en nature non imposables 
                     Salaire d’embauche à 36%¨au-dessus du SMIC, avec avancement à l’ancienneté, et donc salaires très supérieurs, à égalité de qualification, à ceux du privé.


                    • patdu49 patdu49 24 mars 2011 17:12

                      bah moi je trouve pas qu’ils sont trop avantagés, les petits agents EDF, je trouve que c’est au contraire des exemples, c’est beaucoup d’autres métiers qui sont sous-payés ...

                      je ne parle pas des planqués dans des bureaux, surpayés, qui doivent exister, comme dans bien des métiers, avec des titres et des gros salaires ..

                      sinon il faut savoir aussi que :

                      - EDF sous traite de + en +, donc de + en + de personnes précaires et mal payées travaillent pour EDF.
                      - j’ai bossé moi même chez EDF, en Intérim, et avec moi bossaient des CES ( contrat emploi solidarité, et des CEC contrat emploi consolidé ) exploités et sous-payés... on bénéficiait juste de la cantine, ou effectivement on avait un bon repas équilibré pour pas cher .. c’est tout.
                      - sinon on bossait aussi, j’etais au magasin général, à l’ancien temps, ... rien d’informatisé, dans un joyeux bordel organisé ... des des vieux locaux ..

                      par contre une des rares entreprises, ou j’ai ressentis une certaine humanité, on etait pas traité comme des chiens, on se faisait une pose café casse-croutte, ambiance chantier, etc le matin, et ça empechait pas le boulot de se faire ensuite etc ... 
                      mais ça sentait déjà la fin, ... car le magasin général ( Angers) devait etre fermé sous peu, pour centraliser le tout je ne sais pu ou en france ...


                    • patdu49 patdu49 24 mars 2011 17:23


                      par contre ce que j’ai constaté, c’est que depuis que c’est + ou - privatisé, ERDF etc ...

                      c’est devenu une entreprise commerciale épouvantable ... pu de service public, faut racler pour un oui ou pour un non ... ou avant c’etait « gratos » bref du service public réel.

                      c’est devenu des connards du libéralisme, avec leurs machins et leurs partenaires bleu ciel EDF machin, des arnaqueurs, du phoning agressif etc etc ... des partenariat avec des belles petites putes formatées ecole de commerce, qui vendraient leur mère .. etc ..

                      voilà ce que ça devient EDF avec le capitalisme et le néo libéralisme et l’ouverture à la concurrence etc etc ... DE LA MERDE que ça devient ce beau service public qui existait avant. ... comme le reste ...


                    • alberto alberto 24 mars 2011 15:03

                      Et puis attendez vous au pire, car c’est Besson, l’exécuteur des basses besognes, qui est à la manœuvre : et puisqu’il a déclaré qu’il n’était pas informé qu’il y aurait des augmentation de tarifs, venant de lui, ça signifie qu’il y en aura !

                      Ce gouvernement est composé d’individus formidables dont il n’est nul besoin de mettre une étiquette sur leurs fronts pour connaitre leurs particularité : amusez-vous, d’un côté vous mettez la liste des ministres, et sur une autre colonne une liste de défauts dont vous ne souhaiteriez pas que vos enfants en soient affectés : Faux-cul, ou hypocrite, traitre de service, couillon de service (celui là est facile à reconnaitre...) salaud (si, si, y en a,) bécasse, pochetron (y doit en rester !),rapace (il en reste beaucoup), profiteur (presque tous), semeur de zizanie, ingénue, amnésique, colérique, méprisant, borné, etc...De quoi remplir toutes les cases ministérielles !

                      Ha ha ha !


                      • patdu49 patdu49 24 mars 2011 16:19

                        perso j’ai de la chance, j’ai le tarif social énergie, 30% de remise, sur 100 kWh par mois.

                        donc ma dernière facture 526,46€ pour 2 mois pour 4620 kWh ( relevé de compteur)

                        ça a donné une réduc de :

                        200 x 0,05410 = 10,82€
                        au lieu de 200 x 0,09010 = 18,02€
                        soit économie de 18,02 - 10,82 = 7,20€ HT pour 2 mois + 2 x 0,76€ sur abonnement = 8,72€ HT
                        ... bref à l’arrache 5€ par mois d’économie TTC

                        moi je dis VIVE le tarif social energie smiley

                        par contre pour payer panneaux photovoltaiques des riches, qui ne payent pas d’EDF dans l’absolue, et même percoivent de l’argent de l’EDF, ... dans « autres prestations » 91,17€ ttc que j’ai payé.

                        bref ça ne change pas, les pauvres payent pour les riches.


                        • foufouille foufouille 24 mars 2011 18:11

                          le bois c’est moins cher que edf


                        • spartacus spartacus 24 mars 2011 22:31
                          Quelle drôle de mentalité. 
                          Etre fier de payer moins parce que assisté et critiquer le propriétaire qui investi sur ses fonds propre des panneaux photovoltaïques.
                          Et le propriétaire est qualifié de « riche ». 




                        • roro46 25 mars 2011 03:45

                          « ma dernière facture 526,46€ pour 2 mois pour 4620 kWh »

                          Vous avez un chauffage électrique ?? 4000:kwh, c’est ma consommation d’1 année.
                          (ce n’est pas un reproche, une simple question)


                        • patdu49 patdu49 25 mars 2011 09:21

                          Bois moins cher, pas tant que ça, de moins en moins, et ça dépend des régions ..
                          par chez moi par exemple, vers Angers, du bois SEC, essence qui dégage de calories, coupé, livré, ça coute le stère ( 1 M3 ) tarifs 2009 :

                          le stère (commande minimum X4) coupé en 50 cms, livré en vrac à 35 kms :
                          frêne : 73€
                          chêne : 69€
                          hêtre : 69€
                          bouleau : 62€
                          chataigner : 62€
                          peuplier : 48€

                          et 1 mètres cube, enfin 0,80 m3 coupé en 50, ça se grille très vite.

                          ou alors faut connaitre bon plan, avoir voiture avec attelage, remorque, tronçonneuse, une âme de bûcheron, etc ... et aller le couper soit même etc, et pouvoir le stocker 2 ans pour qu’il soit bien sec etc ...

                          le photovolatique, fonds propres ?
                          quels fonds propres ? dans certaines régions entre crédits d’impots de l’état, + aides collectivités locales, les foyers fiscaux ne payaient quasi rien de leur poche, et avec le rachat sur 25 ans, à 2000€ par an environs, c’etait amorti en moins de temps qu’il en faut pour le dire... et c’est rarement les 40% les moins riches qui en ont bénéficié de tout ça ..., surtout les + aisés en très grande majorité.

                          pour répondre dernière question :
                          logement pas isolé, je paye 150€ par mois de crédit pour ma ruine, donc avec 100€ par mois d’EDF, lissé sur l’année, ça me fait donc 250€ pour mon toit sur la tête, et pas crever de froid ( même si par grand froid je dépassais difficiliement 17°) ... je ne peux pas trouver moins cher... EN TOUT.
                          sinon 2 convecteurs électriques, style gril-pain, un ballon eau chaude 150 litres dans un cabanon dehors.



                        • Leo Le Sage 24 mars 2011 18:28

                          Le fait d’obliger EDF à vendre son électricité est une façon de contourner son monopole.
                          En effet, si cette loi n’existait pas, EDF aurait été contraint de céder de la place aux autres.
                          Ce n’est pas ce qu’on veut.

                          Si je ne me trompe pas le secteur de l’électricité est le secteur où il y a eu le moins d’investissements.
                          Donc, logiquement, compte tenu de la nouvelle donne, EDF va être contrainte de faire des recherches pour améliorer son infrastructure de manière à pouvoir contrer toute concurrence potentielle.
                          Cela se verra dans nos factures.

                          Notez que la majorité des français est hostile au nucléaire qui reste la technologie la moins chère. Stratégiquement parlant, EDF doit donc se tourner vers d’autres énergie renouvelables, qui eux sont pour le moment très coûteux par rapport au nucléaire...

                          Comme en plus, il paraît que l’électricité française est une des moins chères de l’Europe, je ne vois pas qu’est-ce qui pourrait empêcher EDF d’augmenter ses tarifs...

                          voici un article qui devrait plaire :
                          http://www.france.attac.org/articles/l-lectricit-nest-pas-une-marchandise


                          • Pyrathome Pire alien 24 mars 2011 18:45

                            ....le nucléaire qui reste la technologie la moins chère....

                            Totalement faux......études, construction, gestion, alimentation, gestion des déchets, démantèlement , faites le calcul ! hors accident....
                            M’étonnerait que les Japonais soient maintenant d’accord avec ce slogan de propagande.....
                            laissez faire ! et vous allez voir que les Japonnais vont sérieusement pousser à abandonner promptement cette gabegie....comme l’Allemagne vient de déclarer hier qu’ils abandonnaient définitivement cette horreur...
                            Rideau ! échec et mat !!....


                          • Leo Le Sage 25 mars 2011 17:52

                            Par Pire alien (xxx.xxx.xxx.5) 24 mars 18:45
                            Il coûte moins cher sur le long terme...
                            La gestion des déchets coûte très cher mais sur le long terme non.

                            Notamment, lorsque la fusion nucléaire s’imposera dans ce domaine...

                            Ce qui nous coûte c’est l’environnement qui est détruit.

                            C’est pour cela que j’ai une fois demandé si quelqu’un est-il près à payer plus pour ne pas avoir du nucléaire, notamment en France où le nucléaire dit-on offre 75% de l’électricité...


                          • pbred1 24 mars 2011 19:54

                            Une petite contribution à la discussion autour de cette annonce de hausse des tarifs par EDF hier : http://www.lepost.fr/article/2011/03/24/2445336_prix-de-l-electricite-edf-utilise-la-dissuasion-nucleaire.html


                            • Cielo Cielo 24 mars 2011 21:03

                              Si j’ai bien compris, la loi Nome èquivaut à une privatisation (déguisée) d’environ 21% de la part publique d’EDF (25% des 85% détenus par l’état), c’est à dire de notre propre patrimoine, donné à notre insu à des multinationnales.
                              Si cela ne constitue pas un hold up alors qu’est-ce donc ?


                              • spartacus spartacus 24 mars 2011 22:40

                                La privatisation il la faut. Y’en a marre de ces nantis privilégiés en situation de monopole.

                                Quand on sait que ces salariés sont ne payent pas les Asedics, mais acceptent la compensation par les caisses de retraite du privé de payer des retraites prises à 55ans.
                                Le hold up il est la !
                                Une armée de privilégiés qui défendent bec et ongle des avantages corporatistes payés par la masse sans notion de détruire à petit feu la France qui travaille.
                                Une situation de monopole qui sous prétexte qu’elle n’a qu’une manette à faire bouger pour foutre le bordel et s’accorder des privilèges face à des gouvernants faibles et issus des mêmes corporations de privilégiés.

                              • Diogene 25 mars 2011 11:22

                                La privatisation, c’est l’illusion d’une herbe plus verte ailleurs, comme la chèvre de Mr Seguin ; la privatisation des autoroutes que nos parents avaient payé, ou est le gain pour le peuple ?, la privatisation de la gestion de l’eau, voir le très bon film passé sur Arte cette semaine : que du court terme et des profits abusifs) La privatisation du 12,( le renseignement téléphonique ; encore une vache a lait pour les puissances d’argent) (pour mieux comprendre les puissances d’argent : Comprendre l’empire d’Alain Soral.) La privatisation de la Banque de France par Pompidou (salarié de la banque), la seule a le rappeler est Marine le Pen qui souligne que les seuls intérets payés sur la dette de la France sont supérieurs au capital emprunté ! Si c’etait la Banque de France qui avait encaissé ces intérets, la France n’aurait pas de dette ! alors que chacun de nos enfants a, a la naissance une dette de 20.000 euro ! faite a son insu !!!

                                Maintenant, voyons les travers du système nationalisé/syndicats que vous pourfendez a juste raison, pour vous consoler, dites vous que c’est nettement moins pire que la privatisation.

                                Je n’ai jamais été fonctionnaire mais si un politique sollicite ma voix pour :

                                nationaliser les centrales nucléaires
                                nationaliser la sncf
                                nationaliser les autoroutes
                                nationaliser le prêt a intérêt
                                ne pas privatiser la gendarmerie (en cours)

                                etc....

                                je vote pour.

                                Encore une fois, vos reproches contre les fonctionnaires sont justifiés, mais il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.


                              • spartacus spartacus 25 mars 2011 14:00

                                A un détail près et d’importance. Quand c’est privé, c’est le privé qui paye les pertes

                                Tellement facile dans le giron de l’état en situation de monopole de faire payer le contribuable.

                                Aujourd’hui avec la facture EDF on paye avant tout des privilèges pour les salariés à la productivité médiocre qui ne comprennent pas qu’ils tuent par les charges indirectes l’ensemble du pays.

                                Par ailleurs l’absence de concurrence n’entraîne que des abus que nous vivons et allons vivre.

                                La privatisation c’est aussi la fin des status « spéciaux » qui par les exceptions à la normale rendent la normalité un système injuste de sélectivité par le statut.




                              • JoyDivision93 28 mars 2011 18:33

                                Je préfère largement des privilèges accordés à des employés qui ont les mains dans le cambouis, même si ces avantages sont sur-estimés de l’extérieur, que les super-bonus, retraites en or, parachutes dorées et autres dividendes de dirigeants qui se retranchent derrière un discours désinteressé pour demander des augmentations qui ne feront que grossir en priorité les dividendes versés aux actionnaires.
                                Et puis quand on voit ce qui se passe au Japon, on comprend qu’il est préférable que l’opérateur soit public pour éviter la tentation des groupes privés de rogner sur les investissements et opérations de maintenance histoire d’augmenter les profits.


                              • spartacus spartacus 29 mars 2011 20:10

                                Les super-bonus de l’électricité payée en dessous du prix d’achat ?

                                Une retraite en or EDF prise en travaillant moins longtemps, mieux payée et financée par la masse des autres qui bossent plus et ont moins. Pas besoin de parachute quand on a la sécurité de l’emploi.
                                Dividendes versé sous forme de social démesuré de salariés qui se retranchent derrière un discours désinteressé pour demander des augmentations qui ne feront que grossir leurs privilèges.
                                En quoi ces salariés auraient ils plus de légitimité a bénéficier d’exceptions à la règle commune ?
                                Quand on voit l’aventura USA ou GB de EDF, ou sa position de monopole nous ayant conduit a un parc nucléaire de dépendance énergétique sur cette seule ressource alors qu’elle est remise en cause quand on voit le japon. On regrette une diversité d’opérateurs privé a ressources différentes. 

                              • tchoo 25 mars 2011 00:33

                                Pourquoi EDF vous augmenter ces tarifs (ce qui soit dit en passant enlèvera de fait un argument pour les tenants de l’électricité nucléaire) ?

                                pas pour coller à ses couts, mais tout simplement pour avoir des finances pour investir en dehors de la France, et c’est nous cochon de payeur qui devrions donner à EDF les moyens d’aller se gaver de fric en dehors du pays,
                                Argent qui ne reviendra jamais, à l’image des bénéfices de TOTAL.

                                Là aussi, il va falloir que certain s’en aillent !


                                • roro46 25 mars 2011 03:50

                                  EDF va venir chez vous installer les nouveaux compteurs « intelligents ».
                                  Je "copie-colle faute de temps :

                                  Pour les fameux Compteurs qui devraient être installés bientôt et qui devraient nous être facturés au prix très très Fort (vers les 300 € ) , et qui, de surcroit, ne seraient pas fiables : il ne faudra rien signer. 
                                  > >
                                  On ne peut pas refuser à EDF d’accéder aux Compteurs, et de les changer : par contre comme nous n’avons rien demandé, nous n’avons aucune Obligation de Signer quelque Document que ce soit, et, du moment que nous n’aurons rien signé, EDF ne pourra pas nous obliger à payer ses Compteurs…. 
                                  > > Attention aux Signatures : aucune, même pour la Réception de Travaux etc


                                  • JL JL 25 mars 2011 07:27

                                    Bonjour ror46,

                                    merci pour ce conseil, à diffuser largement : on ne doit évidemment pas payer une fourniture ni un service dont la livraison n’a pas fait l’objet d’une commande en bonne et due forme.


                                  • 7ll6 4 avril 2011 23:09

                                    Me voilà interloqué en lisant certains de vos messages. A ma connaissance l’expérimentation de près de 300 000 compteurs électriques communicants Linky dans la région lyonnaise et en Indre-et-Loire se termine et semble être un succès. La phase d’évaluation ne faisant que débuter. Si je comprends bien aucune décision formelle et officielle n’a été prise concert l’éventualité et les modalités d’installation des compteurs.
                                    J’ai lu un certain nombre de rumeurs ces derniers temps, mais c’est bien la première fois que je lis celle selon laquelle il nous serait demandé de payer l’installation, et qui plus est chaque année.
                                    Avant de répandre des rumeurs peut-être trouverez-vous utile de vos documenter davantage. Je trouve par exemple ces 2 articles intéressants :
                                    Linky,le compteur dans les nuages ?
                                    et
                                    Compteurs électriques, EDF prêt à déployer Linky en masse


                                    • Kev57 26 mars 2013 16:44

                                      Pas besoin de compteur Linkuy...


                                      Si l’on souhaite baisser ses factures d’électricité, il suffit de rejoindre Planète OUI qui propose une alternative à ce compteur Linkuy que l’on veut nous facturer une fortune...

                                      Planète OUI est un fournisseur d’électricité qui permet non seulement de consommer de l’électricité d’origine 100% renouvelable mais en plus qui nous facture en fonction de notre consommation réelle. On fait ses relèves chaque fin de mois et l’on dit stop à la surestimation !

                                      Le plus beau dans tout ça, ça ne coute pas plus cher et on peut même bénéficier de réductions sur son abonnement grâce à différents services. Consulter le tarif électricité.




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

JoyDivision93


Voir ses articles






Les thématiques de l'article

EDF


Palmarès