Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > Le Medef, vautour du néolibéralisme

Le Medef, vautour du néolibéralisme

Les propositions du patronat sur l’emploi sont enfin sorties. Initialement programmées pour les universités d’été d’août, puis mi-septembre, les évènements politiques et le souci de ne pas prendre la majorité de front ont poussé Pierre Gattaz a temporisé, sur la forme, mais pas le fond.

Laisser faire et moins disant
 
Comme le note bien le Monde, « au final, malgré les reports de présentation, le document sur le fond n’a connu que des changements mineurs  ». Et même si Pierre Gattaz a tenu à faire préciser sur le compte Twitter du Medef que « nous ne remettons en cause ni le SMIC ni les 35 Heures  », la réalité est toute autre. En effet, le Medef propose de donner la liberté aux entreprises de fixer le temps de travail, en accord avec les syndicats, sans dépasser néanmoins 48 heures par semaine, Pierre Gattaz ayant précisé qu’il ne voulait pas revenir à l’âge de pierre… Juste au 19ème siècle ? Car malgré tout, cela pourrait représenter plus de 30% de temps de travail supplémentaire, et il n’est pas totalement évident que dans leur esprit les salaires seraient ajustés de manière totalement proportionnelle.
 
En outre, si le Medef ne demande pas une baisse du SMIC, il propose que l’Etat en prenne une partie à sa charge pour les chômeurs de longue durée et insiste encore sur la compétitivité, le mot au nom duquel on casse les salaires partout, y compris chez Air France. Suivent une multitude d’idées très néolibérales : suppression de deux jours fériés, facilitation du travail du dimanche, assouplissement du droit du travail, remise en cause de l’ISF, alors que les inégalités de patrimoine ne cessent d’augmenter. Bref, rien de nouveau sous le soleil : toujours plus de laisser faire, moins d’Etat et de règles et course au moins disant dans tous les domaines. Dommage qu’on ne lui fasse pas suffisamment remarquer que cela est exactement le chemin que l’on prend depuis 30 ans, avec le succès que l’on sait.
 
Surfer sur la vague néolibérale

Mais le Medef a malheureusement eu l’intelligence d’habiller cette violente remise en cause de notre modèle social d’un vocabulaire relativement modéré (d’où le tweet sur les 35 Heures et le SMIC), même s’il continue à appeler à accélérer le rythme de déconstruction de notre Etat. En outre, l’histoire qu’il raconte est tout de même relativement bien étudiée, puisque Pierre Gattaz explique que nos difficultés viennent de notre lenteur dans l’adoption de l’agenda néolibéral et que l’accélération dans sa mise en place permettrait de relancer la machine. Malheureusement, le cas allemand sert souvent ce genre de discours, même si sur le fond, cette explication est bien trop superficielle et ne prend pas en compte beaucoup d’autres facteurs, et notamment le fait qu’il repose sur la non réplication chez ses principaux clients.

Problème : les deux camps politiques qui se partagent le pouvoir depuis des décennies tiennent finalement un discours pas très différent dans sa logique. PS et UMP accepte la logique délétère de la mondialisation anarchique et broyeuse de conquêtes sociales et ne diffèrent que légèrement sur les modalités de sa mise en œuvre, Hollande, curieusement, étant parti pour faire plus sur la baisse du prix du travail que Sarkozy, un peu comme en Allemagne. Du coup, il n’est pas difficile pour le Medef de chercher à pousser son avantage et il est assez logique qu’il prenne des précautions vis-à-vis de la majorité actuelle qui pourrait finalement lui avoir été plus favorable que la précédente. Et l’UMP semble vouloir surfer sur cette vague également en ne se laissant pas dépasser sur la droite par le Parti dit Socialiste.
 
Alors que les idées néolibérales viennent tout juste de démontrer leur faillite complète dans la grande crise de 2008-2009, elles continuent à avancer en profitant de la crise qu’elles ont provoquée par une terrible ironie du sort. Heureusement, cela ne durera pas éternellement.

Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 25 septembre 2014 19:06

    Néo vandalisme serait le mot juste approprié !


    • 1871-paris 1871-paris 26 septembre 2014 11:28

      Oui cette bande de ploutocrates avare conjugent le mot LIBERTE comme un verbe a tous les temps pour embobinné le naif de la tres petite bourgeoisie majoritaire dans les urnes de ce pays ! 


      il faut leur enlever ce mot de la bouche pied a pied et les demasquer, la Liberté est travesti dans leur tete, et n’est certainement pas celle de tous, mais seulement la leur.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2014 18:24

      1871
      Ce dont ils parlent, c’est de la liberté du renard dans le poulailler.


    • Gandalf Claude Simon 25 septembre 2014 20:15

      Le titre est excellent. Et c’est bien de cela dont il s’agit, à savoir faire payer la note de leurs décisions (euro, mondialisation, dérégulation, financiarisation).




      • lloreen 25 septembre 2014 21:18

        Le MEDEF....combien de divisions ?
        Tout est là pour qui veut savoir.

        http://www.whale.to/b/underground_h.html


        • larebil 26 septembre 2014 08:06

          En résumé, vous ne voulez pas appliquer ce qui fonctionne ailleurs (la souplesse), vous voulez appliquer ce qui n’a jamais fonctionné nulle part (le protectionnisme). Vous croyez qu’il n’est pas nécessaire de s’adapter au monde, vous pensez que le monde peut s’adapter à vous (quelle prétention). En conséquence, vous faites le choix de continuer à avoir un taux de chômage élevé, les chômeurs vous disent merci ; et les contribuables qui se retrouvent asphyxiés pour les soutenir aussi.


          • Yurf_coco Yurf_coco 26 septembre 2014 10:50

            C’est ça que j’adore avec les soutient au neo-libéralisme, c’est cette prétention de tout comprendre mieux que les autres. Répondez à ce message SVP :


            Vous dites : « Ce qui fonctionne ailleurs »... 
            Ça J’adoooore. Expliquez nous, où, dans le monde et dans les pays riches libéraux, le système fonctionne exactement ? Et que veux dire fonctionner pour vous ?
            Comme en Allemagne, ou il y a des millions de travailleurs pauvres, où ils réinvente le SMIC ?
            Comme aux USA qui a une dette de 60 000 Milliards, et où ils ont réinventer la SECU ?

            Vous dites : « Ce qui n’a jamais fonctionné nul part le protectionnisme »
            Je vous le demande, Quel pays au monde, à part l’Europe n’applique pas de protectionnisme ?
            Aux USA qui n’achète que Boeing ? n’achète pratiquement pas d’alimentaire a l’étranger, fait la traque aux évadés fiscaux ? En Russie ? En Chine ? Au Japon qui finance sa dette avec une dette aux particuliers ? 

            Vous dites : « Qu’on ne veut pas s’adapter au monde »
            La réside notre différence : Il y a ceux qui sont soumis par l’environnement, et coûte que coûte suit péniblement jusqu’à ce que mort sans suivre pour suivre un dogme qui n’a jamais marché. Et il y a ceux QUI VEULENT adapté le monde. Il y a ceux qui pense que l’économie devrait servir le peuple et d’autre qui se contente de l’inverse. Qui est le courageux ici ? Qui prépare l’avenir parmi ces deux choix ? Qui est DANS LE REEL ? Et qui est dans le monde des bisounours de Dallas ou tout va bien aller tout seul ?

            Les chômeurs ne disent pas merci, il en crève d’être mis au banc de la société, car inutile dans votre modèle de compétition absolu. Mais ne vous y méprenez pas. Beaucoup de gens, pensent que ça ne sert à rien de combattre le capitalisme, peine perdu... 98% de la masse monétaire mondiale est dans l’argent virtuelle des bourses... Non, il y a de nouvelle mouvance, qui blasé par ce capitalisme haineux, pensent qu’on doit construire un monde parallèle à ce monde. Un monde ou on ne consomme pas des produits jetable créer par des esclaves en Asie, vendu a des chômeurs en Europe qui s’endettent. Un monde où on se contente d’une vie simple et écologique et durable. Ça ne sert à rien de combattre, on va tout simplement se passer de capitalisme. Et c’est en marche. LA nouvelle génération arrive ! La génération du gratuit et du partage ! Vous vivez dans le passé des années frics !!

          • 1871-paris 1871-paris 26 septembre 2014 12:00

            qu’est ce qui fonctionne ailleur, tu as vu du bonheur toi ailleur espece d’enfumeur !


            « Ce qui n’a jamais fonctionné nul part », mais t’es bourré au foin ou quoi, les 30 glorieuses c’est pas revolue et tes amis liberaux du 18ème siècle qui tentent la sauce NEO le save c’est pour cela qu’ils disent « dépassé » sans autre argument que les religieuses quantiques qu’ils repettent aux médias !

            lls ont mis en place le systeme d’asservissement des peuples par la souscription des empreints nationaux sur les places financières privées, une belle victoire pour cette bande de ploutocrates qui n’a plus qu’a derouler sa logique dans un systeme acquis et empètré dans son idéologie, qui consiste a rajouter des saigné quand le patient manifeste des signes de mécontentement !

          • larebil 26 septembre 2014 12:08

            « Expliquez nous, où, dans le monde et dans les pays riches libéraux, le système fonctionne exactement  »

            Hong kong, Singapour, Australie, Suisse, Nouvelle Zélande, Canada, ...

            « Comme en Allemagne, ou il y a des millions de travailleurs pauvres, où ils réinvente le SMIC  »

            C’est vrai qu’en France on a des chômeurs pauvres, c’est mieux.

            « Je vous le demande, Quel pays au monde, à part l’Europe n’applique pas de protectionnisme ? »

            La France est 6ème au classement mondial des pays ayant le plus fait preuve de protectionnisme depuis 2008. Quand on regarde tous ceux qui font partie du classement, ce sont des pays qui ont de plus en plus de problèmes.

            Par contre, Hong kong, Singapour, Australie, Suisse, Nouvelle Zélande, Canada, ..., n’en font pas partie, et se portent bien.

            « Et il y a ceux QUI VEULENT adapté le monde »

            Les usa, la chine, éventuellement l’Europe peuvent changer le monde. La France isolée ne peut plus rien à part taper avec ses petits poings sur la table et faire rigoler les autres.


          • 1871-paris 1871-paris 26 septembre 2014 12:16

            Yurf il ne faut pas perdre de vu que leur logique, ils tentent de l’imposer depuis des siècles !

            Ils nous collent « Néo » devant cette idéologie pour effacer dans l’esprit des curieux la référence au premier LIBERAUX comme Smith, Turgot et autre bourgeois, qui ne se sont fait riche qu’en rendant les pauvres de leur époque ENCORE PLUS PAUVRE ! (et maintenant leur descendant veulent nous la refaire a l’envers)

             

            Nos sociétés ont eu un réveille, plutôt un éveille social a la suite de la crise de 1929 et des mouvements en Russie, cela à donner une aspiration à la « socialisation » au socialisme, le vrai celui de Engels, pas celui des centre gauches Français et européen cette bande d’usurpateur idéologique. Et l’apothéose pour nous a été le CNR fin 1946, pour les anglais la Keynésianisme, et les USA la politique de Roosevelt. mais de nouveau leader idéologique Libéraux travaillèrent pour récupérer les reines du pouvoir si fragilement prisent par le peuple, Friedman, Hayek essentiellement ces 2 la furent d’une impressionnante efficacité idéologique, de plus avec l’argent de capitalistes amoindri, mais ayant toujours une certaine puissance financière cela fut possible, et leur nouvelle avènement ce réalisa courant des années 1970-1980, je pense que la mort de De Gaulle a mal été évalué par le camp du progrès, cette allié incongru des idéologies socialistes a finalement permis beaucoup d’avancées sociales et surtout gardé un minimum de structure de règlementation protectrice pour pérennisé cela, mais les vautours non mis que 10 mois pour reprendre le principal, soit l’outil de la création monétaire, et la l’enchainent des faits de déréglementation et libéralisation ne fut qu’une suite logique porté par des medias incultes ignares et complice assenant le peuple de constat alarmiste n’ayant comme seul remède que la saigné perpétuelle dans les maigre acquis. Le discours de B.Keisller dans Chalenge en 2005 est d’une véracité indubitable.


          • 1871-paris 1871-paris 26 septembre 2014 12:26

            « Expliquez nous, où, dans le monde et dans les pays riches libéraux, le système fonctionne exactement »

            Hong kong, Singapour, Australie, Suisse, Nouvelle Zélande, Canada, ..

            En Gros pour toi des qu’il y a une place Financière qui abrite des actifs de paradis fiscaux ca te botte, tu trouves ca au TOP !

            Enfin tu ne denotes pas de la pensé ploutocrate LIBERAL, vos libertés n’ont pas de prix. cout que cout !

            l’allemange, mais nous au moins ont a pas des gens tres pauvre qui bossent pour moins de 400 euros le mois avec plus de 150h !!!! espece d’escros idéologique.

            ton lien sur le protectionisme est NUL, aucun contexte, pas de detail sur les mesure, enfin un vrai travail de CHRALOT ... comme votre ideologie d’ailleur !

            Par contre, Hong kong, Singapour, Australie, Suisse, Nouvelle Zélande, Canada, ..., n’en font pas partie, et se portent bien.

            faut te croire la ? il se porte bien... aller arret ton bourage de mou a Hong kong mais il y a que les riches qui vivent bien, et il y en a pas beaucoup, bon ton arguement une carricature liberal sans detail (forcement sa fait tomber le tout) sans précision qui risque de contre dire la véracité de tes dire...

            Les usa, la chine, éventuellement l’Europe peuvent changer le monde. La France isolée ne peut plus rien à part taper avec ses petits poings sur la table et faire rigoler les autres.

            Forcement bande d’abrutie vous avez attendu que De Gaulle creve pour nosu enlever les moyens de notre POLITIQUE et ca vous le savez tres bien, du coup il faudra reprendre ce MOYEN cout que cout si nous voulons réorienté tout cela au niveau mondial. un peu comme le fait Poutine !


          • Yurf_coco Yurf_coco 26 septembre 2014 12:31

            Hong kong : Ce faux exemple des capitalistes... Un pays qui se la joue, pas de règle.. Sauf qu’ils ont indexés leur monnaie sur le dollars !! Vachement libérale ça ! On a qu’à faire ça avec l’Euro, pas de problème, si c’est ça votre version du libéralisme, j’adhère !! Sa viez vous que les pauvres vivent dans des cages anciennement utiliser pour les animaux ? ou sur les toits des immeubles ! Quelle réussite du Capitalisme, effectivement.


            Singapour  : Etat autoritaire ou prône la censure, ou est interdit la grève, déjà rien que ça... Il faut se méfier de ce qu’ils en disent. Saviez vous que 87% de la population vivent dans des logements financé par l’état, et 60% sont trop « pauvres » pour payer des impôts ?Ensuite, et comme pour la suite, c’est facile de dire : « moi j’ai réussi », quand la base de la réussite c’est d’être un paradis fiscale. Alors quoi, on devrait le devenir nous aussi, et plombé les états voisins ? C’est ça l’avenir ? Détruire nos voisins ? Quel modèle économique stable qui va durer dans le temps !! (Regardez la suisse d’ailleurs ! ils arrêtent les conneries, ils se préparent au changement). Ensuite ils commencent aussi a déchanter, les inégalités se creusent comme ailleurs, et eux aussi commencent a être toucher par cette crise mondiale du capitalisme (et non du socialisme).

            L’Australie : Facile, quand on a besoin d’avoir un Visa de travail, une entreprise, doit justifier devant le tribunal qu’elle ne peut embaucher Personne d’australien sur le poste, sinon pas possible, c’est ça votre libéralisme ? Ou est ce du protectionnisme ? De plus : 10% c’est le nombre de personne qui vive sous le seuil de pauvreté...

            En Fait vos exemples sont parfaits, puisque se sont vos meilleurs, et que je viens de vous montrer l’autre face de la piécette libérale. 

            Comment j’ai fait : J’ai pris chacun de vos exemple, j’ai tapé Pays + pauvreté et voilà !!

            Soyez digne du niveau du débat, et renseigner vous au lieu de répéter les âneries du loby financier, sans même vérifier par vous même.

            Donc je vous le répète, trouvez moi UN exemple de libéralisme (un vrai cette fois) sans protectionnisme qui marche et on en reparle

          • larebil 26 septembre 2014 14:00

            « En Gros pour toi des qu’il y a une place Financière qui abrite des actifs de paradis fiscaux ca te botte, tu trouves ca au TOP  »

            Ce que je trouve top c’est les pays ou le niveau de vie est élevé. S’il faut que la France devienne un paradis fiscal (le paradis, ça vous tente vraiment pas, vous préférez continuer à vivre en enfer ?) pour faire mieux vivre ses habitants, alors oui.

            « des gens tres pauvre qui bossent pour moins de 400 euros le mois avec plus de 150h  »

            Vous parlez d’une généralité ou d’une exception ? Vous avez des sources que je rigole ?

            « faut te croire la ? il se porte bien... aller arret ton bourage de mou a Hong kong mais il y a que les riches qui vivent bien »

            Regardons un peu le classement des IDH. Oh, étonnant, Hong kong est 13 ème (et la France 20ème).

            « les moyens de notre POLITIQUE »

            Bin oui, c’est sur, un pays de 66 millions d’habitants, incapable d’avoir un budget en équilibre, qui s’enfonce un peu plus chaque année, va pouvoir imposer quoi que ce soit aux USA, à la Chine, la Russie, .. Il n’est même plus capable d’imposer quoi que ce soit à l’Allemagne, alors ....


          • larebil 26 septembre 2014 14:40

            « Sauf qu’ils ont indexés leur monnaie sur le dollars !! Vachement libérale ça »

            Je ne vois pas le rapport. Si ça les arrange économiquement de l’indexer sur le dollars, tant mieux, si ça les dérange, ils créent leur propre monnaie (ou adopte le Yuan), ça n’a rien à voir avec le libéralisme.

            « Sa viez vous que les pauvres vivent dans des cages anciennement utiliser pour les animaux ? ou sur les toits des immeubles »

            Ce n’est pas parce qu’ils sont pauvre qu’ils vivent sur les toits des immeubles, c’est parce que le pays est surpeuplé et qu’il est donc très difficile de trouver un logement. Mais il préfèrent vivre la et gagner leur vie en travaillant plutôt que de vivre ailleurs sans travail. Et surtout ils ont la possibilité de monter l’échelle sociale, alors qu’en France, SDF un jour, SDF toujours.

            « ou est interdit la grève »

            Toujours dans le n’importe quoi. Ce n’est pas parce qu’ils ne font pas grève que la grève est interdite. Vous fréquentez trop les sites de propagande communiste.

            « L’Australie »

            Déjà, ils n’ont pas l’obligation de passer devant un tribunal pour chaque embauche d’un étranger, c’est beaucoup plus complexe que ça. Et avec un flux d’immigré 3 fois supérieur à celui de la France rapporté à la population, on ne peux vraiment pas parler d’une « barrière ».

            Le taux de pauvreté, c’est un indicateur bidon. La Suisse est encore plus mal classée que l’Australie, mais ce n’est pas parce que les pauvres sont pauvres, mais parce qu’il y a plus de riches (le seuil de pauvreté étant en fonction du salaire médian).

            « renseignez vous au lieu de répéter les âneries du loby financier, »

            « j’ai tapé Pays + pauvreté et voilà  »

            tout est dit, votre manière de vous renseigner c’est de trouver le premier article bidon qui contient les mots clés qui vous semblent pertinent, plutôt que de vous intéresser réellement à ce qui se passe dans ces pays, les prendre dans toute leur complexité pour en sortir une vue d’ensemble cohérente. Je suppose que vous allez aussi me dire que le Venezuela et Cuba sont des pays idylliques ? D’ailleurs, je vous ai donné des exemples, j’attend les votre de pays qui pratiquent le protectionnisme et sont dans le top du développement économique et humain ?


          • Yurf_coco Yurf_coco 26 septembre 2014 15:09

            « Déjà, ils n’ont pas l’obligation de passer devant un tribunal pour chaque embauche d’un étranger, c’est beaucoup plus complexe que ça. Et avec un flux d’immigré 3 fois supérieur à celui de la France rapporté à la population, on ne peux vraiment pas parler d’une « barrière ». »


            -> Des VISA TOURISTIQUES Oui !!!! 

            « tout est dit, votre manière de vous renseigner c’est de trouver le premier article bidon qui contient les mots clés qui vous semblent pertinent, plutôt que de vous intéresser réellement à ce qui se passe dans ces pays »

            -> Pas du tout. CE que je vouslias dire par là, c’est que même une faignasse derrière son PC aurait pu trouver vos arguments un peu léger. Je suis allez sur plein de sites officiels, pas du tout des sites bidons. Si vous étiez aller regarder vous le sauriez. Mais bon, comme vous savez tout.

            Quand à moi mon bon monsieur, j’ai parcouru l’année dernière en Sac à dos (9 mois), l’Inde, le Vietnam, le laos, le cambodge, la malaisie, et les philipinnes !! Et j’allais pas à l’hôtel ni ne mangeais au restaurant occidental !!! 

            J’ai vue les ravages du libéralisme absolue de l’Inde (1 mois et demi, et 150 tourista). Pas de loi, pas d’état, pas de code du travail, ils sont aussi hyper fort en compétitivité... Mais alors.... ? comment se fait il que tout le monde crève quand même, depuis le temps ? Avec toute cette compétitivité ????

            J’ai vu le protectionnisme du Vietnam. Et bien je peux vous dire, que le Vietnamien se porte bien mieux que l’Indien !!!

            J’ai vécu avec les gens, les gens de ces pays abandonner par le système capitaliste. J’ai discuté avec eux de leur vie ! Des mecs qui bossent 15 heures par jour, pour 50 euros par mois... Ils économisent 6 mois pour acheter un vélo retapé (au cambodge). 

            J’ai même travailler au Vietnam pour une entreprise nationale d’informatique ! OU des mecs sur-qualifiés travail pour 300 euros et vivent dans des taudis. J’ai même été invité 4 jours au mariage de l’un deux ! Dans la campagne où ils vivent en quasi autarcie.

            Alors venez pas me la ramener « moi je sais tout » ! Vous voyez, vous ne me connaissez pas, mais c’est irrésistible pour vous de vous placer en omniscient donneur de leçon !

            Et vous pouvez vous en dire autant depuis votre chaise à me donner des leçons ?
            On regarde la qualité d’une société à la manière dont elle traite ses pauvres, contrairement à la France d’en ce moment obnubilé par ses riches !

          • foufouille foufouille 26 septembre 2014 15:27

            larebil = liberal à l’envers.
            il a vendu sa fille pour survivre, tellement il est libertaryen.
            il ne connait les boulots à 1€ en allemagne, ni qui travaille dans les abattoirs et pour combien


          • larebil 26 septembre 2014 18:00

            « Pas de loi, pas d’état, pas de code du travail »

            Aucun rapport avec le libéralisme, renseignez vous sur ce que c’est vraiment.

            Et pour mon boulot j’ai été en Inde, aux états unis, au Sénégal, en Chine, au Maroc, au Canada, ..., donc je crois que je connais aussi bien que vous le monde, puisque j’y ai discuté avec des gens qui y travaillent de toutes les couches sociales.

            « J’ai vécu avec les gens, les gens de ces pays abandonner par le système capitaliste »

            Juste que c’est le capitalisme qui sort de plus en plus de gens de la misère dans tous ces pays. L’exemple le plus frappant étant la chine que j’ai connu il y a 30 ans et la chine d’aujourd’hui ou travaille actuellement mon fils, j’ai donc pu mesurer les bienfaits du capitalisme, même s’il faut encore qu’ils se débarrassent du communisme pour que beaucoup plus de gens puissent profiter de leur nouvelle prospérité.


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2014 18:47

            lerebil
            C’est faux. C’est le traité de Maastritch qui a introduit l’ UE, l’euro et l’ OTAN. 1992
            Avant 1992, personne ne parlait de délocalisations.

            Dans le paquet cadeau, un article, l’article 63 qui supprime le contrôles des capitaux, et supprime les frontières. Libre circulation des capitaux, des hommes, des marchandises et des services.


            Tous les autres pays du monde contrôlent et régulent, sauf les pays européens, ouverts aux 4 vents. Tous les pays du monde protègent leurs secteurs stratégiques, sauf les pays de l’ UE.

            « La France isolée » , mais isolée de quoi ? A part la Corée du nord, je vois pas.
            Les 180 pays du monde qui ont conservé leur souveraineté et leurs droits régaliens, sont isolés ?
            C’est l’UE qui nous isole du reste du monde et nous empêche de signer des accords de coopération directement, comme le font les BRICS.

            Ce sont les Commissaires européens qui négocient au nom de la France.
            A cause d’eux, la France a perdu des secteurs industriels entiers, comme le textile ou les chantiers navals. « La France et l’ OMC »

            Dans votre liste, les pays que vous citez ne sont justement dans l’ UE, ni dans la zone euro.
            Suisse : 7 928 euros de salaire moyen, par mois, pas par an ! Elle n’est ni dans l’UE, ni dans l’euro.

          • foufouille foufouille 26 septembre 2014 18:56

            « la chine d’aujourd’hui ou travaille actuellement mon fils, »
            il travaille dans une usine avec dortoir ?


          • Yurf_coco Yurf_coco 26 septembre 2014 19:37

            « Pas de loi, pas d’état, pas de code du travail » Aucun rapport avec le libéralisme, renseignez vous sur ce que c’est vraiment.

            ->Wiki : Le libéralisme est une doctrine de philosophie politique qui affirme la liberté comme principe politique suprême ainsi que son corollaire de responsabilité individuelle, et revendique la limitation du pouvoir du souverain.

            Alors quand la droite et le MEDEF veulent supprimer tous les impôts (sauf la TVA que les entreprises ne paient pas), les aides aux démunies (pour motiver à aller au turbin) et supprimer le code du travail, si c’est pas du libéralisme.... Faut me dire ce que c’est.

            Et pour mon boulot j’ai été en Inde, aux états unis, au Sénégal, en Chine, au Maroc, au Canada, ..., donc je crois que je connais aussi bien que vous le monde, puisque j’y ai discuté avec des gens qui y travaillent de toutes les couches sociales.

            -> Grand bien vous fasse. Il faut croire que nos yeux voient les même choses mais ne les interprètent pas de la même façon.

            Juste que c’est le capitalisme qui sort de plus en plus de gens de la misère dans tous ces pays. L’exemple le plus frappant étant la chine que j’ai connu il y a 30 ans et la chine d’aujourd’hui ou travaille actuellement mon fils, j’ai donc pu mesurer les bienfaits du capitalisme, même s’il faut encore qu’ils se débarrassent du communisme pour que beaucoup plus de gens puissent profiter de leur nouvelle prospérité.

            La Chine.... ce bel exemple. La encore nous n’avons pas la même interprétation. Je crois que si ils en sont arrivé là en tout premier lieu, c’est grâce à leur protectionnisme : Yen hyper bas, développement coordonnées, recherche intensive, investissement, et de l’état !!! .Mais ils ont perdu le contrôle, l’argent a afflué, comme la corruption, et donc le capitalisme. Et le pays est dans un état écologique catastrophique. Ils nous ont fait l’évolution de l’occident en 30 ans, et là on peut y voir le futur du capitalisme, ce qui nous attend dans 10 ans partout sur la planète si on continue de persévérer dans le très rentable.


            Chine : comprendre l'ampleur de la pollution en... par lemondefr


          • foufouille foufouille 26 septembre 2014 20:15

            « Et pour mon boulot j’ai été en Inde, aux états unis, au Sénégal, en Chine, au Maroc, au Canada, .. »
            en tant que fils de bourgeois, c’est différend


          • Gauche Normale Gauche Normale 26 septembre 2014 22:04

            Bien dit Yurf ! 

            Et encore, il n’y a pas que la pollution qui guette les chinois :



          • larebil 26 septembre 2014 23:02

            « Alors quand la droite et le MEDEF veulent supprimer tous les impôts (sauf la TVA que les entreprises ne paient pas), »

            Les entreprises ne payent pas d’impôts, elles ne payent pas de taxes, elles ne sont que des collecteurs d’impôts, prélevés sur des personnes (les actionnaires, les salariés, ...). Le seul but est de rendre l’impôts indolore, car certains ainsi ne voient pas ce que l’état leur prélève réellement, et ne peuvent ainsi pas comparer avec le peu qu’ils obtiennent en retour. C’est pour ça que nous sommes pour le salaire complet par exemple. Ou pour la suppression de l’impôt sur les sociétés contrebalancé éventuellement par une hausse de l’impôt sur les dividendes.

            Je suis étonné que pour vous la phrase « Pas de loi, pas d’état, pas de code du travail  » soit équivalente à la phrase « la limitation du pouvoir du souverain ». Est-ce que dans votre manière de compter zéro=un ? Pour les libéraux, l’état doit juste être celui qui fait appliquer les lois (à travers l’exercice de ses missions régaliennes : armée, police, justice) décidées par le peuple, il n’est pas censé être omniprésent (l par contre il tend vers l’infini), à toujours rajouter une règle pour corriger les effets néfastes d’une autre règle qu’il avait ajouté précédemment, etc Vous n’avez encore pas vu le comparatif du code du travail Suisse avec celui Français ? Les employés Suisses vous semblent exploités par de vils capitalistes mangeurs de chatons ?

            Les libéraux prétendent de manière générale que ceux qui donnent le pouvoir a des personnes de régir leur vie à leur place sont les géniteurs des dictatures (cent fois vérifié). Benjamin Franklin à très bien résumé ce concept avec cette phrase :

            « Un peuple prêt à sacrifier un peu de liberté pour un peu de sécurité ne mérite ni l’une ni l’autre, et finit par perdre les deux »

            Les libéraux chérissent la liberté, à condition qu’elle soit contrebalancée par la responsabilité (ne pas faire de tord à autrui, assumer les conséquences de ses actes). Si vous n’êtes pas d’accord avec ce principe, vous êtes donc forcément soit un dictateur, soit un irresponsable, choisissez votre camp ?

            « Je crois que si ils en sont arrivé là en tout premier lieu, c’est grâce à »

            Avoir une monnaie trop faible, c’est priver son peuple d’une partie de son pouvoir d’achat. Etre protectionniste (c’est à dire mettre des taxes pour rendre plus cher les produits étrangers, ou même interdire complètement leur importation), c’est aussi diminuer le pouvoir d’achat de son peuple. Etre protectionniste au prétexte de préserver des emplois, c’est aussi idiot que de dire qu’il vaut mieux utiliser des pelles plutôt qu’une pelleteuse pour creuser une tranchée (un dirigeant chinois à qui on avait dit ça avait d’ailleurs répondu que s’il croyait cela, il pourrait même se permettre de trouver la main d’œuvre pour la faire creuser avec des petites cuillères).

            La France a 40 de fièvre, vous croyez qu’il faut lutter contre la chaleur avec de la glace (le protectionnisme : solution qui semble logique au premier abord), alors qu’elle a besoin d’antibiotiques (un traitement de fond pour lutter contre la cause de la maladie, donc redevenir compétitive). Oui, la glace soulagerait au début la fièvre, mais la maladie resterait la et finirait pas tuer le malade.

            Ce n’est pas l’euro qui est trop fort pour la France, c’est la France qui est trop faible pour l’euro.


          • Yurf_coco Yurf_coco 29 septembre 2014 09:09

            Je pourrais reprendre tout ce que vous dites, chaque exemple, sauf que de mon point de vue tout est à l’opposé. Donc je ne vais pas refaire tout le tour, il semble que nos visions des Causes-Conséquences soient en total opposé. 


            Mais je vous rassure, la tendance mondiale depuis 50 ans est au libéralisme devenu noé-libéralisme.
            Tous les pays, se plient à ses dogmes, certains avec plus ou moins de résistance.Mais ne vous inquiétez pas, la France y va petit à petit... Vous allez voir que d’ici à 20 ans, (si il n’y a pas de révolution des exploités et des pauvres avant), on aura de moins en moins d’aides, l’état tendra a disparaître, les entreprises feront ce qu’elles voudront, les salaires vont diminuer, il y aura de moins en moins de soins publiques... donc, vos théories : ON LES APPLIQUE TOUS LES JOURS !!!

            Donc je n’ai envie de vous dire qu’une chose : Quand on aura supprimer les seules derniers remparts qui nous protègent, lorsqu’on sera alors au plus bas ! Qui aller vous blâmer ? Quand plus rien n’ira ! Et que l’épouvantail du Socialisme ne pourra plus couvrir les méfaits du capitalisme... Là, vous, et les gens qui partagent vos visions seront faces à VOS PROPRES CONTRADICTIONS ! 

            Vous avez déjà gagner la bataille, et si on va de pire en pire, c’est parce que vous l’avez gagnez !

            Quand il n’y aura plus de SMIC, plus de SECU, plus de code du travail, vous regarderez la situation de la France, les valeurs qui en resteront et vous jugerez par vous mêmes la belle réussite de vos théories.

          • Gauche Normale Gauche Normale 29 septembre 2014 11:20

            @Yurf_coco : vous avez bien raison de rappeler que le capitalsime libéral est appliqué dans le monde depuis les années 1980 (la « révolution » conservatrice est passée par là, pour le succès que l’on sait). On peut ajouter également que dans le monde, il y a 202 millions de chômeurs et ce chiffre devrait augmenter jusqu’en 2018 au moins. Ça va être difficle d’expliquer que c’est la faute des 35h ou des cheminots de la SNCF !


          • hunter hunter 26 septembre 2014 12:58

            « le MEDEF, vautour du libéralisme »

            Pour ma part, je trouve le terme vautour trop noble !

            Quand je vois la gueule du bossu, je pense plutôt à une hyène, qui bave et qui pue de la gueule !

            Enfin moi ce que je dis......

            Adishatz

            H/


            • colza 26 septembre 2014 14:02

              @ hunter

              Le bossu, quant à moi, me fait penser à un vieux maquignon de foire aux bestiaux, avec sa casquette et sa blouse, qui te regarde par en dessous en souriant d’un air finaud, se demandant comment il va te manger.

            • Cassiopée R 26 septembre 2014 13:09

              L’idée du MEDEF est aussi de faire baisser le SMIC et de remplacer la perte par une aide temporaire de l’Etat.

              Le but est clair, transférer les richesses de la perte de la baisse du SMIC, pour gonfler les richesses des plus riches, c’est une lutte pour gagner encore plus d’argent qu’ils en ont déjà.

              De toute façon, le néolibéralisme vise à accumuler le plus de richesse possible et de faire un maximum de bénéfices entre quelques mains. Ce sont les financiers, les industriels et les banquiers qui font du lobbying auprès des gouvernements pour augmenter leurs richesses.

              Richesse qui dort et qui ne sert pas à la population.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2014 18:58

                Cassiopée,
                Ce n’est pas du tout l’idée du MEDEF, ce sont les directives de Bruxelles.
                Mais ça tombe bien, ce sont aussi les idées du MEDEF, comme les choses sont bien faites !
                « Feuille de route de Matignon. Les GOPé, à appliquer en 2014/2015 »


                Comme la France n’est plus un pays indépendant et souverain, elle ne peut qu’appliquer ce qui se décide à la Commission européenne. Le résultat , c’est que tous les politiques européistes disent la même chose. Hollande dit pareil que le MEDEF, qui dit pareil que Sarkozy, pareil que le Centre, pareil que le PS etc.

                C’est le but principal de l’ UE et de l’euro : une « révolution réactionnaire » Reagan - Thatcher,« pour envoyer les Etats providence aux égouts »

                Si cela ne convient pas, la solution est de sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50.

              • Robert GIL ROBERT GIL 26 septembre 2014 13:44

                « La seule chose qu’on n’a pas essayée, c’est de faire confiance aux entreprises. » Ah ! la riche idée : faire confiance aux « entreprises »… Faire confiance au preneur d’otages en se jetant dans ses bras.

                Les entreprises n’ont aucun moyen de créer par elles-mêmes les emplois qu’elles offrent : ces emplois ne résultent que de l’observation du mouvement de leurs commandes, dont, évidemment, elles ne sauraient décider elles-mêmes, puisqu’elles leur viennent du dehors — c’est-à-dire du bon vouloir dépensier de leurs clients, ménages ou autres entreprises.

                Les entreprises ne créent pas l’emploi : elles « opèrent » l’emploi déterminé par la conjoncture. Si on veut de l’emploi, c’est à la conjoncture qu’il faut s’intéresser, pas aux entreprises.

                voir : LES ENTREPRISES NE CRÉENT PAS L’EMPLOI


                • Gnostic GNOSTIC 26 septembre 2014 18:10


                  Un article quotidien et jamais de passage par la modération  ?

                   

                  Dupont Gnan Gnan a le bras long

                   

                   smiley

                   

                   

                  Pour un mouvement 5 étoiles en France comme en Italie (article censuré)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès