Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Economie > On a égaré USD $ 9 000 000 000 000 ?

On a égaré USD $ 9 000 000 000 000 ?

Je ne me spécialise pas dans le suivi des rumeurs. Quand on annonce l’équivalent politico-économique de la fin du monde, toutefois, il faut bien prêter attention.

 
Une video circule actuellement sur You Tube qui, si elle n’est pas une pure contrefaçon, risque de provoquer l’explosion quasi instantanée de la société américaine. On pourrait l’occulter pour ne pas "créer de panique", mais cette video soutient une rumeur qui se propage sur le Web au rythme de 2 000 téléchargements à l’heure et que personne ne semble en mesure de nier. La question est maintenant d’ARRÊTER la panique.
 
Je cherche présentement à en faite infirmer ou confirmer l’authenticité, mais, en attendant, vue son importance, je crois que CETTE VIDEO doit, sous toutes réserves, être rendue disponible au public français.
 
De quoi s’agit-il ? On voit sur cette video, devant un comité du Senat américain, une inspectrice de la Banque Fédérale de Réserve des USA expliquant, plutôt mal que bien, que PERSONNE ne sait où sont passés neuf (9) TRILLIONS DE DOLLARS. USD $ 9 000 000 000 000. Évidemment, le montant est colossal, mais pourquoi cette admission de l’Inspecteur Sherman est-elle TELLEMENT grave ?
 
Parce qu’il saute aux yeux que tout le monde s’en fout. Le “ bail out ” des institutions financières américaines pour un montant cumulatif à ce jour de deux (2) trillions de dollars a ému le Senat, le Congres et la Maison Blanche… mais arrivent tout à coup ces neuf (9) trillions dont non seulement l’on ne sait pas où ils sont allés, mais dont on ne sait pas trop non plus d’où ils viennent... et la nouvelle est accueillie par un haussement d’épaule.
 
Personne ne les réclame. L’on se doutait déjà que l’argent ne valait plus grand chose, mais on constate tout à coup qu’il n’existe même pas, sauf comme une écriture dans les livres de la FED, car ces neuf (9) trillions n’apparaissent pas aux livres d’un quelconque débiteur ou créancier. On pourrait les effacer sans gêner personne. C’est sans doute ce qu’on a fait
 
Ce qui est grave, c’est que si ces 9 trillions de dollars sont imaginaires, le reste de l’argent peut l’être aussi. Or la FED est la banque de réserve. Les autres monnaies, comme l’Euro, ayant le dollar comme monnaie de réserve, le phénomène est global.
 
L’argent dans votre compte en banque peut donc être aussi une pure création de l’esprit. On savait que sa valeur reposait sur la confiance, mais la disparité entre ce qui dû et ce qui est là prouve que cette confiance a été trompée. Toute cette monnaie ne vaut rien
 
A quoi peut-on s’attendre du citoyen ordinaire qui apprend que l’argent dans son compte de banque est une créance sur un débiteur insolvable ? Il n’est pas difficile de prévoir que, si le citoyen fait ce constat, sa réaction immédiate sera d’aller retirer tout ce qu’il peut de sa banque, d’acheter tous les biens ayant une valeur réelle sur lesquels il pourra mettre la main, de payer sa consommation en espèces aussi longtemps que quelqu’un voudra bien accepter ces espèces et de se préparer au pire.
 
Peut-il y avoir pire que cette ruée sur le dollar mettant en évidence qu’il ne vaut rien ? Oui. Il y a les mesures d’urgence qui devront être prises pour assurer alors le fonctionnement de l’économie et qui équivaudront à la prise de contrôle complète au moins temporaire de l’économie par l’État.
 
Si cette prise de contrôle avait été planifiée et était mise en vigueur calmement, parallèlement à l’émission d’une autre monnaie, ce serait une solution. Faite en catastrophe, elle ne peut être… qu’une catastrophe. Et seul pourra gérer cette catastrohe un gouvernement qui suspendra les libertés démocratiques.
 
Si cette vidéo n’est qu’un canular, QU’ON LE DISE VITE ! Si, cependant, il y a là une once de vérité, il faut non seulement que le gouvernement le dise, mais qu’il intervienne AVANT la panique, la ruée sur les banques et tout ce qui s’ensuivra. Une bombe est là. La mèche est allumée. L’État – AUCUN ÉTAT - ne peut ignorer cette menace.
 
 
Pierre JC Allard

Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

158 réactions à cet article    


  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:01

    @ Le furtif : C’est trop d’argent. Catch 22. Si ces trillions sont disparus, le scandale et l’incertitude nous tuent. Si ces trillions apparaissent, la valeur des autres trillions est dévaluée...



  • Alpo47 Alpo47 23 mai 2009 13:53

    Des millions, ça va, on voit à quoi cela correspond... des milliards on y parvient encore, des trillions .....

    N’oublions pas que la FED est un consortium de banques privées, à l’origine, les banques Rotchild, Warburg, J.P.Morgan et Rockfeller (et sans doute aujourd’hui Goldman Sachs ?).
    La mainmise de banques privées sur la FED n’a aucun autre objectif que leur profit.
    De plus, nombre de « black projets », financés par les fonds secrets, peuvent avoir requis des sommes bien plus importantes.

    Je prends tous les paris qu’on ne saura jamais le fin mot de l’histoire.


  • plancherDesVaches 24 mai 2009 11:29

    Je découvre cet article avec étonnement et amusement....

    Donnez-moi le total d’injections de milliards qu’on fait les US depuis septembre 2008 dans le système bancaire et périphérique, les constructeurs automobiles, dans leur rachat de bons du trésor par la Fed, dans leur guerre du pétrole à l’étranger,....
    Que ce soit sous forme de prêts ou achat d’actions ou de dépenses directes, comparez avec ces 9 000 milliards...

    9 000 milliards n’est rien. Et nous n’en sommes pourtant qu’au début de la nationalisation des « pertes ».

    Le total des « pertes », rien que pour les US ayant été estimé à 1 400 000 milliards par un cabinet financier indépendant de New York.


  • plancherDesVaches 24 mai 2009 14:48

    CONsomateurs, comme CONplément, comme petits CONploteurs, je ne résiste pas à vous faire part de la CONmunication de l’archevêché de la religion de l’Argent...
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2009/05/24/il-existe-un-risque-de-grave-crise-sociale-dans-le-monde-selon-robert-zoellick_1197311_3234.html

    Il y a peu, je me suis rendu compte que j’étais devenu cadre supérieur qui n’avait jamais eu besoin d’enfoncer personne pour être reconnu. Le savoir-être qui domine le savoir-paraître....

    Argg... avec la bonne dose de paraître, j’aurais pû me faire des millions.....


  • Entada Entada 24 mai 2009 18:09

    Plancherdesvaches : je sais que de tels chiffres donne le tournis mais votre cabinet independant ou vous semblez avoir fait une erreur : 1 400 000 milliards de dettes ? simplement pour les US ?
    il y a un hic ! l’equivalent de 230 000 dollars pour chaque habitant (6 milliards) de la planete ? ou laissons les se demerder tous seuls (600 millions d’americains) : 2 300 000 dollars pour chaque americains ?
    voyons un peu de realisme même si l’argent n’est plus reel :

    La valeur monétaire de tout ce qu’il y a sur cette planète est estimée à USD$ 145 trillions. Chaque jour, il se fait USD$ 3 trillions de transactions. Pensez que tous les biens meubles et immeubles sur cette terre sont échangés, vendus, achetés à chaque 7 semaines, puis encore, et encore... Ils ne le sont pas, bien sûr, mais pour chaque pseudo transaction, un agio est payé à qui contrôle cet argent.
    la valeur monetaire totale sur la planète est de 145 000 milliards de dollars ( ce qui est deja un gros pipo) :mais vous venez déjà de multiplier par 10 le montant de cette somme en lui faisant dire que c’est la dette actuelle des US
    si ceci est vrai :alors lundi a l’ouverture de la bourse ; je vous raconte pas le crash
    Avec un montant pareil : je cours vite demander des credits a diverses banques histoire de ne pas etre le dernier dindon de la farce (soyons fou !) : moi qui n’est jamais fait un chrome , a peine un paiement en 3 fois pour un refrigirateur

  • friedrich 23 mai 2009 04:44

    le son est brouillé ! partout, sur youtube, le site de votre lien, etc. le son est brouillé comme sur canal+ sans decodeur.

    Mais qu’ est-ce qui se passe bordel de dieu !!!? :o

    ce ne serait pas la Norbert Sylvain Alain ?


    • friedrich 23 mai 2009 05:10

      C’ est pas fini. Cette video vue par des centaines de milliers d’ internautes est introuvable sur les réseaux p2p... c’ est impossible. Les majors du disque vont être jalouses...


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:05

      @ Friedrich : Cette video a sans doute ete prise subrepticement et avec des moyens amateurs. Des dizaines de copies de valeurs inégales ont commencé a rouler depuis hier



    • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 23 mai 2009 08:13

      M. Allard,
      Canular ? On ne sait pas encore... Il faudrait passer au peigne fin toutes les versions. Sauf qu’au visionnement de la vidéo, si c’est un « film », il est plus que bien fait...
      On en entendra certainement parler dans les jours à venir.
      Ça fait plus téléréalité que fiction. La dame a l’air prise au piège...

      ___________________

      Je vous envoie le lien tiré de You Tube. Pour la simple raison qu’on peut lire les commentaires.
      Désolé pour l’anglais. Je fouinerai plus tard et peut-être en sauront nous plus sur ce « hoax » ou « réalité ».

      En voici un :
      « There USED to be « Capital-ism ». This was when banks would have ’capital’ on ’deposit’. This ’capital’ represented stuff already in existence (goods) or work already done (services) & with fractional reserve banking the banks could create more loans based on that capital.
      Then organised criminals got into banking as they had BILLIONS from drugs etc.
      They lobbied for ’regulations’ to be lifted thereby creating ’debt-ism’ so that debts could be used as if they were CAPITAL to create more debt. »
      http://www.youtube.com/watch?v=mO3GpzWfppo
      Un autre :
      Let’s say my statement about paying back China and other countries who held CDO’s as collateral on loans, was exactly were the money went. And there was a threat attached if they didn’t. Like no more loans..period. No more backing our national debt. Can you imagine how our country would look to day if that would have happened ?


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:14

        @ GP : Les commentaires à cette copie de la video sont instructifs. En attendant, j’ai un complément d’information, mais pas corroboré :


        L’entretien aurait eu lieu le 5 mai devant un sous-comité des services financiers. La personne au pilori est l’« Inspector General of the Federal Reserve Elizabeth A. Coleman ».


      • Kobayachi Kobayachi 23 mai 2009 08:25

        Décidement faudrait pas laisser aux politiciens gerer l’argent public. Déja en 2001 Rumsfeld avait avoué avoir perdu 2,3 trillions dans l’indifference la plus totale.

        http://www.youtube.com/watch?v=_rRqeJcuK-A&feature=PlayList&p=5C4DDD31ED396D90&index=4&playnext=2&playnext_from=PL


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:21

          @ Kobayachi : Merci. on fait le lien avec la guerre-escroquerie en Irak. Juste 2,3 trillions, mais ça prouve préméditation




          PJCA

        • Kobayachi Kobayachi 23 mai 2009 13:15

          J’aimes beaucoup votre sens de l’humour smiley
          Juste 2,3 trillions.
          On peu comprendre qu’a l’époque le public et les medias n’avait pas percuter, apres tout en 2001 personne ne pouvait vraiment réaliser combien d’argent cela representait (2.300.000.000.000,00$), de plus le pays se trouvait en guerre, sous une forte propagande et avait peur. Aujourd’hui on a l’impression que les trillions sont devenu de Milliards pour nos dirigeants.
          Alors que pendant ce temps, en lisant les journaux de part le monde, la planete entiere compte sur la Chine et ses 2 trillions de reserve pour tous nous sortir de la crise, comme l’avait dit jaques Attali cela devient franchement ridicule.


        • Philou017 Philou017 23 mai 2009 14:39

          Rumsfeld apparait comme un amateur en face des prédateurs voraces de la FED.

          « Décidement faudrait pas laisser aux politiciens gerer l’argent public »

          Mais la FED est un organisme privé, justement. Sauf qu’en réalité, politiciens et financiers c’est la même chose. Ils se cooptent et se gavent mutuellement.
          Le problème, c’est que ce qu’on appelle abusivement « les élites » sont devenus une maffia en col blanc d’un cynisme abyssal. A nos dépens, bien sur.


        • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 18:21

          @ K :  C’est cette fusion Capital-État qui est la conclusion de la doctrine fasciste (corporatiste) qui n’a pas pu aller jusqu’au bout de sa logique à cause de la guerre. Même fusion qui aurait aussi été la conclusion de l’expérience keynésienne, changeant seulement le oartenaire au volant, si Reagan n’avait pas remis les capitalistes en selle. On verra si ce troisième essai sera converti... et quelle sorte de gouvernance en sortira.



        • Kobayachi Kobayachi 23 mai 2009 20:22

          @ Philou,

          On s’est bien compris, pardonner moi mais le voile entre politiciens, le entreprises et la FED est devenu si mince qu’on a du mal à le voir. Entre Cheney, Vice Président des USA et CEO d’Haliburton, Tim Geithner Président de la FED de New York puis Secrétaire au trésor, on ne sait plus vraiment comment les appeler.


        • Internaute Internaute 23 mai 2009 10:18

          Absolument hallucinant. Il n’en ont visiblement rien à foutre !

          J’avais déjà vu une vidéo d’un congressiste américain qui était contre le premier « bail out » et expliquait que les sénateurs avaient voté ces milliards sans même avoir lu le texte car celui-ci comprenait plusieurs mesures contraires à la constitution et contraires au rôle des congressistes. Tout le monde s’en contre fiche pourvu que les campagnes électorales continuent à être financées et que les amis trouvent une place au chaud dans la Nomenklatura américaine.

          Je crois qu’il ne se passera rien tantque les gens ne seront pas touchés personnellement et en grand nombre. A ce moment se sera la débandade mais pour l’instant ce n’est qu’une vidéo comme NCIS ou Flic à Miami. Regardez Madoff. 50 milliards ont en définitive eu moins d’impact qu’un chien écrasé dans une ville.


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 11:23

            @ Avec 50 milliards ,Madoff est encore de l’artisanat, 9 000 millards, c’est un élément macro. C’est quatre fois ce que le trésor USA doit à la Chine. C’est 100 000 euros pour chaque Français. Ca remet les choses en perspective. Dans cette perspective, ce que vous etes et ce que vous faites devient insignifiant. 


            Si on change d’angle, vous et vos biens tangibles existent, ce sont ces trillions qui n’existent pas.. mais vos économies et tout le monétaire disparaissent aussi de l’image, J’aimerais qu’un Russe qui a vécu la dévaluation du rouble et vendu ses meubles sur la rue dans une entrée du metro de Moscou nous en parle.


          • Internaute Internaute 23 mai 2009 12:20

            Bravo pour le lien. Je l’avais lu il y a quelque temps sans trop y prêter d’attention mais il faut reconnaître qu’il explique trés bien les événements récents et entre autre le bon maintien du dollar alors que qu’il ne devrait plus rien valoir.


          • Ecométa Ecométa 24 mai 2009 16:28

            Il manque 40.000 € dans votre calcul, cela fait 140.000 € par Français et non 100.000 : on est pas très loin du million de Francs !

            Autre ordre de grandeur, ces 9.000 milliards de $, c’est un peu plus de 10 % du PIB mondial qui doit était certainement supérieur à 80.0000 milliards de dollars en 2008 ; mais c’est seulement, et tout est relatif, seulement 0.01 % du marché financier des produits dérivés qui fait 10 fois le PIB mondial : soit 800.000 milliards de $ ; une sorte de « taxe Tobin » sur les produits financiers !

            Pour information, la valeur du stock des biens immobiliers à l’échelle mondiale est de l’ordre de 75.000 milliards de dollars. La valeur à l’échelle de la planète de toutes les obligations et actions est estimée à 100.000 milliards, dont plus de 62.000 milliards de dollars pour les seuls CDS (Crédit Default Swap), sorte d’assurance par laquelle un établissement financier se protège du risque de défaut de paiement d’un crédit.

            Après les pratiques financière de Madoff, celle de la vente pyramidales consistant à payer les intérêts des premiers investisseurs avec les capitaux apportés par les derniers entrés. Egalement avec les pratiques de « cavalerie » entre banques, que condamnent les mêmes banques lorsqu’elles sont le faits de commerçants ou autres, qui escomptent des ventes fictives pour trouver du financement bien réel ; pourtant une pratique bancaire sur laquelle est tout de même basé le concept des « produits dérivé »... contrats futurs... donc fictifs.  Et, peut-être, en fin de compte, un prélèvement discret de 0.01 % par un programme informatique bien huilé à la FED sur les produits dérivés. Tout paraît possible ! Pourquoi pas !

            Ce que vous évoquez est ce qu’on appelait autrefois de la monnaie de singe : cette monnaie résultant de la seul planche à billet et non d’une vraie création de richesse ! Ainsi va ce monde de l’argent pour l’argent : de l’argent Roi ! Ainsi va ce monde cupide... ce monde moderne du veau d’or !

            Comme le réclame la Chine, il faut une monnaie internationale spécifique pour les échanges internationaux ; une monnaie internationale qui ne soit pas une monnaie nationale permettant comme avec le dollar, et même l’Euro, d’exporter sont chômage et son inflation ; encore que l’Europe n’a jamais procéder de la sorte ! Il faut également interdire la cavalerie entre banques qui doivent assumer les risques qu’elles prennent au lieu de les diluer sur l’ensemble de l’économie !


          • Internaute Internaute 23 mai 2009 10:20

            J’ai compté environ 500.000 visites en sommant les lectures des différentes vidéos sur Youtube.


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:26

              @ Intenaute : Avec la bouche a oreille. il y aura 5 millions d’Américains au courant apres les papotages de fin de semaine. Les médias en parleront=ils ?



            • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 10:31

              Non seulement il manque 9 000 000 000 000 de dollars, mais en plus il manque aussi le son sur la vidéo !

              Que se passe-t-il ?


              • appoline appoline 23 mai 2009 16:59

                @ Cascabel,

                S’ils paument un zéro, je veux bien le ramasser.


              • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 18:12

                Un seul zéro ? Il en faut au moins six et 7 c’est parfait !


              • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 23 mai 2009 10:36
                "Ce qui est grave, c’est que si ces 9 trillions de dollars sont imaginaires, le reste de l’argent peut l’être aussi. Or la FED est la banque de réserve. Les autres monnaies, comme l’Euro, ayant le dollar comme monnaie de réserve, le phénomène est global.« 

                 »...le reste de l’argent peut l’etre aussi..." mais bien sur que l’argent estr virtuelle,ça fait des années qu’on le cri de partout sur le net.

                Petit aproximation de votre part l’euro n’est pas indexé sur le dollar comme vous le pensez,il ne depend entierement,comme d’autre monnaie ,de son cours.

                 

                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 11:55

                  @ Mr K : L’euro n’est pas « indexé » sur le dollars. Comme un peu tout le monde, Il maintient des réserves en dollars comme si c’était « de l’or en barres »



                  PJCA

                • non666 non666 23 mai 2009 18:49

                  L’Euro Il n’est pas « indéxé » sur le dollar mais :

                  1) 90% de ses reserves de change sont en dollar .
                  2) Les etats de la zone euro ont tous membres du FMI et donc engagé a « soutenir » le cours du dollar meme si désormais cette mission est déléguée à la BCE.

                  Nous avons donc le triste provilège d’avoir une monnaie « concurrente » du dollar qu’elle subventionne par ailleurs...

                  Bon tout ça cela commence a faire pas mal de fond qui disparaisseent aux etats unis :

                  9 000 milliards dans la fed.
                  1400 milliards dans les comptes du pentagone (chiffre annoncé la veille du 11-09....)

                  Si on y rajoute la vente forcée des dettes US surnotées par des agences de ratings US aux europeens et aux asiatiques et le financement desormais impossible de la dette US , le compte est bon.

                  Comme par hasard l’or , lui, est en sécurité et le seul ministre des finance français qui a osé essayer de vendre nos reserve pour afficher un deficit factice nul de ses comptes est ...Nicolas sarkozy, l’agent des etats unis et d’israel.

                  Tout est en place pour l’effondrement du dollar , TOUT.
                  Meme des complices qui controlent l’information en France.


                • appoline appoline 24 mai 2009 17:56

                  @ Non,

                  A t-on une idée de ce que sont devenus ces fonds ? Ce fric n’est il pas noyé dans sa virtualité ? Si ce n’est pas le cas, cela sous-entend que notre élite commence à mettre VRAIMENT le feu aux poudres.
                  Amicalement.


                • docdory docdory 23 mai 2009 10:43

                  @ Pierre JC Allard


                  Ce qu’il faudrait , c’est qu’un interprète sous-titre la vidéo . En effet le langage utilisé est assez technique , et cette femme marmonne l’anglais avec un accent épouvantable ce qui rend l’ensemble assez incompréhensible ( pourtant , en principe , je parle suffisamment l’anglais pour comprendre la CNN à 98 % ) .

                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:36

                    @ Docdory :

                    Le message est plus clair sur cette copie et il y a un transcript partiel. Le blogueur Sun Tzu - persona non grata sur Agoravox - a une traduction en français. Je tente de la relocaliser et je vous donne l’adresse. Si vous la trouvez avant moi, faites passer...


                    http://blog.puppetgov.com/2009/05/14/the-federal-reserve-cant-account-for-9-trillion-in-off-balance-sheet-transactions




                  • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 13:53

                    Pourquoi le son ne marche pas, suis-je le seul à qui cela arrive ?


                  • Philou017 Philou017 23 mai 2009 14:43

                    Chez moi ca marche bien. Regardez si votre niveau de son n’est pas à zero, sinon, redémarrez l’ordinateur.


                  • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 16:27

                    Sur le lien donné par P. Allard et depuis mon système linux la partie d’introduction (l’homme qui présente les faits) marche normalement. Mais ensuite le son est crypté. On entend un bourdonnement et rien d’autre.
                    A présent j’ai vérifié avec un ordi windows et là tout marche. Je n’y comprends rien.


                  • non666 non666 23 mai 2009 18:50

                    Pourquoi est il interdit JCA ce sun tsu ?
                    Je ne l’avais pas encore identifié.


                  • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 24 mai 2009 05:49

                    @ Non666 : Sun Tzu. Aucune idée... pas vu son site mais ses commentaires sont constructifs et ses sources ont l’air fiables


                     PJCA

                  • Lucien 23 mai 2009 11:35

                    De ce que j’ai vu ici : http://www.youtube.com/watch?v=cJqM2tFOxLQ

                    la vidéo peut se résumer à ça :

                    - Bloomberg annonce une perte de 9 billions de dollars, vous qui êtes l’Inspecteur Générale de la Réserve Fédérale, pouvez-vous nous dire ce qu’il en est et où se trouvent ces billions de dollars ?
                    - Eh bien, c’est à dire que... Nous ne sommes pas encore parvenus à des conclusions définitives, mais... je vous envoie un rapport dès qu’on en sait plus.
                    - Vous voulez dire que personne ne garde une trace des pertes de la réserve fédérale de façon régulière ? Qui est responsable de ce suivi ?
                    - Eh bien, c’est-à-dire que... Pour l’instant, et pour cette affaire en particulier... Vous pouvez répéter la question ?
                    - Avez-vous oui ou non un moyen de savoir qui dispose de ces 9 billions ?
                    - Tant que nous n’avons pas collecté et étudié les données, je ne peux pas vous répondre.

                    Il semble qu’il n’y ait aucune surveillance des entrées et sorties de la réserve fédérale avant l’année suivante... Les faits datent de septembre, et elle ne sait même pas si ce sont des pertes, ou s’ils ont disparu.

                    À moins que, tout simplement, elle n’ait besoin de plus de temps pour trouver une excuse...

                    Au passage, le « trillion » américain correspond au « billion » français


                    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 23 mai 2009 12:59

                      @ Lucien : votre llen conduit à ce qui est de loin la version la plus intelligible. Je parle du son, les réponses apparaissant encore plus clairement confuses.


                      Il y a maintenant corroboration que cet entretien a vraiment eu lieu au «  Financial Services Subcommittee on Oversight and Investigations : » le 5 mai 2009. 



                    • Cascabel Cascabel 23 mai 2009 14:00

                      Ha, enfin le son . Merci Lucien.


                    • Philou017 Philou017 23 mai 2009 15:17

                      Une petite traduction de cet article  :

                      La FED ne peut apparamment expliquer un déséquilibre de 9trillion$ dans ses comptes.

                      Quand Rep. Alain Grayson (D-Orlando) a posé à l’Inspecteur Général Elisabeth Coleman de la Réserve fédérale quelques questions de base sur où sont passés les trillions des dollars du bilan étendu de la Réserve fédérale, l’IG n’a pas su répondre.
                       Pire, personne à la Réserve fédérale ne semble avoir une idée sur ce que les pertes de son portefeuille de 2 trillions de $ sont vraiment .

                      "Je suis choqué découvrir que personne à la Réserve fédérale ne garde la trace de quoi que ce soit,« dit Grayson.
                      Grayson a demandé à Coleman si son agence avait fait une recherche sur la décision de ne pas sauver Lehman Brothers, qui »a envoyé des ondes de choc vers le système financier entier,"
                      Coleman a dit qu’il n’y en avait pas eu.

                      "En ce qui concerne 1 trillion de $ de l’expansion du bilan de la Réserve fédérale depuis septembre dernier ?« Grayson a demandé.  »Nous avons des connotations différentes,« a répondu Coleman. »Nous conduisons en réalité un examen assez de haut niveau des équipements de prêt divers collectifs." Traduction : Personne à la Réserve fédérale ne sait où l’argent est allé.

                      Vous savez ce qui a donné 1 trillion de $ ou plus dans l’expansion du solde de la Réserve fédérale , a appuyé Grayson . "Je ne sais pas. Nous n’avons pas regardé ce secteur spécifique pour ce point particulier sur cet examen spécifique," répond Coleman.

                      En ce qui concerne les trillions de transactions déséquilibrées depuis septembre dernier, a demandé Grayson . Coleman a répliqué de nouveau, disant que l’IG n’a pas de juridiction pour vérifier la Réserve fédérale.
                      Grayson a indiqué que c’était le travail de l’inspecteur général de vérifier de telles dépenses et a demandé de nouveau si le bureau avait fait la moindre enquête.

                      La réponse de Coleman : Non pas assez encore pour même répondre. "Nous ne sommes pas dans une position pour dire si il y avait des pertes."

                      Grayson a conclu, "je suis choqué de découvrir que personne à la Réserve fédérale, y compris l’inspecteur le général, n’en garde la trace."

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès