Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Environnement > La France a peur

La France a peur

Cette phrase célèbre, prononcée par un Gicquel sur jouant l’émotion pour un crime, certes odieux, pouvait paraitre déplacée.

Mais aujourd’hui, la France, ou du moins une grande majorité de français a de bonnes raisons d’avoir peur.

C’est le parc vieillissant de nos 58 réacteurs nucléaires qui en est la légitime raison.

Il y a au moins 5 centrales nucléaires qui font craindre aux français qu’un accident majeur ne se produise sous peu dans notre pays.

Ce sont les centrales du Blayais, de Fessenheim, de Bugey et enfin celles du Tricastin et de Cruas Meysse sa voisine...

Celle du Blayais, inaugurée en 1983, a frôlé la catastrophe un certain 27 décembre 1999, où lors d’une tempête, qualifiée « tempête du siècle », le site se trouvant inondé, le refroidissement du réacteur se trouvant tellement problématique qu’il fallut déclencher le plan d’urgence interne, à tel point qu’Alain Juppé, maire alors de Bordeaux, avait été sur le point de faire évacuer la ville laquelle se trouve à  50 km de la centrale. lien

Comme l’affirme Hervé Kempf, « on est passé à 2 doigts de la catastrophe  ». lien

Après la catastrophe de Fukushima, un audit a été ordonné afin d’évaluer l’état de la sécurité de toutes les centrales du pays, et celle du Blayais est en première ligne. lien

Il a donc été décidé de remonter le niveau des digues, ce qui ne rassure pas la CLIN (commission locale d’information nucléaire), qui trouve la mesure insuffisante, et affirme qu’il faut absolument « que la route d’accès à la centrale soit mise hors d’eau », ajoutant qu’il faut réétudier le risque sismique. lien

Rappelons que 2 réacteurs de cette centrale fonctionnent avec du Mox, lequel est un mélange d’uranium enrichi, et de plutonium.

Depuis le mois de mai 2000 jusqu’à aujourd’hui, ce sont près de 50 « incidents » qui se sont produits dans cette centrale, allant de l’arrêt d’urgence d’un réacteur, à des rejets incontrôlés d’effluents radioactifs, en passant par l’indisponibilité des groupes électrogènes de secours durant 5 jours, ou par l’indisponibilité du turboalternateur de secours. lien

Que ce serait-il passé si ces deux dernières pannes s’étaient produites au moment de l’inondation ?

Pour Jean Pierre Dufour, professeur de physique nucléaire, qui évoque « l’imprévu majuscule », « on ne peut pas se cacher derrière des slogans du style « on a le nucléaire le plus sûr du monde » et ce qui s’est passé à Braud ne relève pas d’une défaillance dite normale (…) un jour ou l’autre il y aura une fusion d’un cœur de centrale en France ». lien

Quittons le Blayais pour Fessenheim.

Entrée en fonction il y a 34 ans, cette vieille centrale à mi-chemin entre Freiburg, la ville universitaire allemande, et Colmar pose une quantité de problèmes dont sa faiblesse en cas de séisme important,

Nathalie Kosciusko-Morizet, Fessenheim indique qu’elle est prévue pour résister à un séisme de 6,7 sur l’échelle de Richter, soit 0,5 de plus que celui qu’a connu la zone.

Or la base de ce calcul est plutôt fragile puisque ce séisme remonte au 12ème siècle et qu’on l’on cherche à savoir comment il ait pu être estimé si précisément.

De plus, cette marge de sécurité de 0,5 est totalement illusoire, car l’échelle de Richter est logarithmique : un séisme de 7 n’est pas « un tout petit peu plus puissant qu’un séisme de 6 : il se traduit par 10 fois plus d’amplitude et dégage 30 fois plus d’énergie (Lien) et donc une centrale qui résisterait à un séisme de 6,7 serait gravement endommagée s’il atteignait 7. lien

Depuis sa mise en service, la centrale a déjà connu 6 séismes allant de 3,4 à 6,5, mais de plus, le réseau « sortir du nucléaire » affirme que « EDF à falsifié des données sismologiques établies afin de s’éviter des travaux onéreux et pourtant indispensables pour la sûreté des centrales nucléaires  ». lien

Pourtant le tribunal administratif de Strasbourg à débouté les élus qui demandaient la fermeture du site pour cause de vétusté et de dangerosité, et une pétition ayant déjà recueilli 85 000 signatures, est lancée pour dire stop à l’exploitation du réacteur. lien

Quand à la liste des « incidents » qu’a connus cette centrale, celle que nous en propose l’ASN bien qu’elle soit sujette à caution, est déjà très révélatrice de l’état de délabrement de l’installation (lien) le dernier en date s’étant produit en avril 2011. lien

Ce n’est que 3 jours après que l’on a appris que 7 agents EDF ont été contaminés suite au « problème » survenu le 24 janvier 2004, incident qui a tout de suite été minimisé par la direction de la centrale, ce qui n’est pas une nouveauté. lien

Allons maintenant à Bugey, l’une des plus vieilles centrales française (1979) qui, ce qui est peu connu, comme toutes les centrales nucléaires, rejette une pollution radioactive lorsqu’elle est en fonctionnement normal (lien) et dans laquelle, le 28 juin dernier, 7 intervenants ont été « légèrement » contaminés sans que l’on puisse en expliquer la raison. lien

Plus récemment, la centrale a encore fait parler d’elle puisque des gravats radioactifs ont été déversés « par erreur » dans une décharge. lien

Elle est aussi menacée par deux évènements possibles, un séisme et la rupture du barrage de Vouglans qui la noierait sous 9 mètres d’eau, ainsi que l’explique Frédéric Boudouresque dans un article du « Progrès  ». lien

Allons à la centrale du Tricastin, ouverte en 1981 et qui a beaucoup défrayé la chronique ces dernières années (lien) à tel point qu’une évacuation de la région avait été envisagée. lien

Du rejet d’uranium de juillet 2008, qui a pulvérisé la limite règlementaire (lien) à l’accident de mai 2009 lors duquel 4 tonnes sont tombées d’une hauteur de 15 mètres dans le local ou se trouvait entreposé le couvercle de la cuve du réacteur, (lien) en passant par un « incident » de niveau 2 pour une usure prématurée de coussinets sur des groupes électrogènes de secours constatée en février 2011 (lien), l’activité de la centrale semble n’être qu’une longue suite d’accidents, (lien) ce qui n’avait pas empêché l’ASN (autorité de sureté nucléaire) de prolonger, en novembre 2010 l’exploitation de la centrale pour 10 années supplémentaires. lien

Cerise sur le gâteau, AREVA a refusé que des observateurs indépendants se joignent aux contrôleurs chargés d’inspecter la centrale. lien

Un mystère entoure le réacteur n°1, puisque après l’explosion et l’incendie du transformateur qui se sont produits le 2 juillet 2011, on constate qu’une imposante grue vient d’être installée à l’arrière des bâtiments turbines et alternateurs des réacteurs 3 et 4.

Or le réacteur n°1 était à l’arrêt depuis le 4 mai 2011 sans que l’on connaisse la cause de cet arrêt.

Il ne s’agit pas d’un arrêt programmé : celui-ci avait eu lieu du 3 juillet au 12 aout 2010, ce qui fait supposer que l’arrêt du réacteur le 4 mai pourrait être la suite d’un accident caché.

Le réacteur étant à l’arrêt, le transformateur ne pouvait être « alimenté » et on ne comprend pas les raisons de son explosion.

Il faut lire les prescriptions complémentaires de l’ASN, pour comprendre qu’il y a un (ou plusieurs) problèmes, puisque l’exploitant à jusqu’au 31 décembre 2012 pour répondre aux prescriptions demandées

Il y est question d’alarmes, de maitrise des risques d’accident…. lien

Nous sommes donc une fois de plus dans l’opacité chère au petit monde du nucléaire. lien

La C.A.N (coordination Anti-nucléaire) du Sud-Est a une explication : elle évoque la défaillance sur le réseau d’alimentation électrique principal, lequel aurait provoqué le blocage d’un groupe de grappes de contrôle, et conduit à arrêter manuellement le réacteur.

Suite à différentes manipulations, il y aurait eu montée en pression du circuit primaire, entrainant l’ouverture d’une soupape de sûreté, puis la rupture d’une membrane de protection, provoquant une fuite d’eau primaire, et la contamination du sol à un niveau de 60 Bq/cm2 sur trois étages du bâtiment réacteur.

La C.A.N. affirme qu’il y a eu là les prémices d’un déroulement inéluctable et emblématique d’une potentielle explosion atomique. lien

Entre le béton des murs éclaté, les lacunes en matière de surveillance, et l’absence de procédures dans le cas d’une indisponibilité prolongée d’une source principale externe, la C.A.N Sud-Est est plus que jamais légitime lorsqu’elle demande la fermeture immédiate de la centrale. lien

La centrale de Cruas Meysse ferme la marche avec ses 33 ans bien sonnés, et comme l’a constaté « Next-up organisation », l’enceinte de confinement est fissurée (lien) : sur cette photo, on aperçoit les ouvriers au travail et il est possible que le séisme du 3 aout (3,8 ou 4,5 ( ?) sur l’échelle de Richter) n’ait rien arrangé. lien

Si d’autres centrales auraient pu être montrées du doigt, soit à cause de leur vétusté, soit suite aux différents « incidents » qui émaillent leur parcours, une certitude s’impose : toutes ces centrales représentent un danger potentiel et la grande majorité des français se trouve menacée comme on peut le constater sur cette carte.

Heureusement, il semble que depuis Fukushima, l’opinion mondiale sur les dangers du nucléaire se réveille enfin. lien

Et comme dit mon vieil ami africain : « si tu vis dans la peur, tu ne vis qu’à moitié  ».

L’image illustrant l’article provient de « gurumed.org »


Moyenne des avis sur cet article :  3.82/5   (68 votes)




Réagissez à l'article

242 réactions à cet article    


  • jako jako 19 août 2011 08:18

    Bonjour Olivier, merci de ce tour d’horizon.
    Il vient juste d’y avoir un 6.5 au Japon...
    Je suis de plus en plus persuadé qu’on s’est fait avoir en grande largeur smiley


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 08:55

      jako
      oui je viens d’apprendre çà, (6,8 je crois) mais les médias nous rassurent, aucun dommage à fukushima...
       smiley
      des demain, la preuve du contraire...


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:04

      kalki
      autant de bonnes raisons pour se pencher sur la décroissance, la lutte contre l’obsolescence programmée...
       smiley


    • Pie 3,14 19 août 2011 11:24

      Ne dites pas de bêtises, il y a des milliers de séismes par an au Japon, dont une quarantaine de majeurs. Celui qui vient de se passer n’avait rien d’extraordinaire pour un pays bardé de normes parasismiques, rien à voir avec l’énorme séisme qui est à l’origine du tsunami.

      Comme beaucoup ici, je suis pour une sortie du nucléaire, trop de dangers, peu de rentabilité économique, des déchets ingérables.

      Pourtant, je pense que le ton continuellement apocalyptique adopté par l’auteur est contre-productif. Ne voulait-il pas évacuer le Japon il y a quelques semaines ?

      A Fukushima, le corium est encore dans les cuves et la radioactivité baisse, c’est un fait.
      Il faudra 20 ans pour démenteler la centrale, la région restera dangereuse pendant des décennies, il y aura de nombreux cancers, cela restera comme une énorme catastrophe mais pas l’apocalypse.

      Je suis persuadé que le coût sera la clé de la sortie du nucléaire ( coût des catastrophes, de la sécurité, du démantèlement, de la conservation des déchets). De ce point de vue, Fukushima apporte sa pierre à l’édifice.


    • Pie 3,14 19 août 2011 11:30

      démanteler pardon.


    • Lisbeth Ker Carradec Lisbeth Ker Carradec 19 août 2011 11:57

      Ne dites pas de bêtises, il y a des milliers de séismes par an au Japon, dont une quarantaine de majeurs. Celui qui vient de se passer n’avait rien d’extraordinaire pour un pays bardé de normes parasismiques,

      ...euh...ouais, sauf que là, on a quand meme une centrale version chateau de carte pas très stable sur ses assises...et qu’elle a franchement plus besoin que ce soit l’apocalyspe qui se déchaine pour aller au tapis...


    • Pyrathome Pyrathome 19 août 2011 13:25

      Calmos, un nouveau candidat pour notre grand jeu concours du « meilleur moinssé »....
      un bonnet d’âne à gagner, soyez nombreux à participer !! ah ah ah smiley.


    • Traroth Traroth 19 août 2011 14:10

      Personnellement, je veux bien croire que le séisme de 6,5 de hier au Japon n’a pas eu d’impact sur la centrale de Fukushima. De la même manière que lâcher une boule de bowling sur un tas de tessons de verre ne risque pas de casser une bouteille.

      Fukushima Dachii, d’après ce que j’ai compris, personnellement, c’est la cata intégrale. Le corium a coulé dans le sol, les bâtiments ne sont plus que ruines, la situation est totalement hors de contrôle. Je ne vois pas comment ça peut encore empirer. Donc un séisme ne va effectivement pas faire empirer une situation qui est déjà complètement fubar !


    • Traroth Traroth 19 août 2011 14:17

      Comme Calmos, il y a beaucoup de gens qu’on a prévenu qu’ils vont faire une connerie, une fois qu’ils réalisent qu’ils ont fait une connerie, ils s’énervent contre ceux qui les ont prévenus, souvent sur le thème « ah, viens pas me dire que tu me l’avais bien dit, surtout, hein ! » smiley


    • lavabo 19 août 2011 15:43

      Salut Calmos, on est chez Cabanel ici, la succursale rurale de chez morice, alors pas étonnant de retrouver la même clientèle........


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 16:45

      Pie
      justement, il ne s’agit pas de catastrophisme,
      j’essaye de rester lucide, et prudent, et demain (en principe) je pense publier la suite de cet article,
      justement, il est question d’évacuer le Japon,
      explicité.
      désolé.
      une énorme et logique réalité.


    • Pie 3,14 19 août 2011 17:07

      La centrale a parfaitement résisté à un séisme de magnitude supérieure à 9. C’est le tsunami qui a submergé les installations qui est responsable de la catastrophe ; Les explosions ont détruit les parties supérieures de la centrale mais pas les fondations parasismiques.
      Ce séisme récent peut éventuellement endomager les réparations de fortune mais pas plus que les nombreuses répliques souvent plus puissantes qui se sont produites les jours et les semaines après le tsunami.

      Les cuves fuient par plusieurs des très nombreuses canalisations auquelles elles sont reliées mais le corium est encore dedans selon tous les spécialistes même les plus opposés au nucléaire. Si le corium avait atteint la dalle de béton, il y aurait eu des manifestations spectaculaires ( explosions, radioactivité en très nette hausse). Ce n’est pas le cas, la radioactivité baisse même si elle demeure encore élevée sur le site.

      Cela ne signifie pas que la situation est maîtrisée, il peut y avoir encore de mauvaises surprises ou une perte de contrôle mais il semble que pour l’instant, le problème principal reste celui de l’eau radioactive à décontaminer et évacuer pour pouvoir travailler efficacement dans la centrale.

      Quant à la région, elle est polluée pour des décennies.


    • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 17:19

      Pie
      justement, il semble bien que ce ne soit pas le cas,
      le corium n’est plus la
      la preuve dans mon article à venir demain, en principe
      à+


    • xray 19 août 2011 18:14


      Énergies 

      Nous sommes en pleine accélération face à un mur. 

      Nucléaire ou autres, le véritable problème se situe dans la croissance démographique imposée par les curés. 

      D’ailleurs, les curés sont optimistes ! Ils affirment que 20 milliards d’habitants sur la planète,  c’est possible. (Les curés vivent de la misère qu’ils produisent.) 

      L’hypocrisie religieuse 
      http://echo-athees.over-blog.com/ 

      L’EUROPE des curés
      http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 

      DEPUIS 5 000 ANS ! QUOI DE NEUF ? 
      http://echo-agnostiques.over-blog.com/article-depuis-5-000-ans-quoi-de-neuf-55838469.html 



    • OMAR 19 août 2011 19:26

      Omar 33

      Calmos le cha...tré : Ils me font marrer ces écolos du dimanche....

      Y’a la mère Saugrenue qui, demain, va pondre un torchon dans lequel vous pouvez y batifoler à loisirs..

      Alors, prenez votre gardenal et patientez jusqu’à demain, tout en vous remerciant de laisser ce fil propre....


    • Traroth Traroth 23 août 2011 15:13

      @Calmos :

      « J’ai rien compris a c’que tu racontes » : Je pense que vous avez parfaitement compris, au contraire !

      « t’es aussi con que Pyralou » : Clââââââââsse !

      Vous sombrez, Calmos !


    • joletaxi 19 août 2011 08:59

      La France a peur.

      pfffff, vous n’avez pas le talent d’un Gicquel.
      D’ailleurs nous n’avons pas l’image,important l’image.

      La France s’en fout de vos éternelles lamentations.
      Elle bosse elle.
      Et quand elle bosse pas, elle va en vacances(record e bouchons tous les ans)
      Et en vacances , elle joue à se faire peur,en se jetant dans le vide, dans des torrents, dans les airs, sur des rochers abrupts,sur des vagues, et tant d’autres activités.
      Et tout cela , grâce au progrès, au développement.

      Votre petit commerce d’armaguedon,on le connaît, il est propre à toutes les sectes.

      Et on le voit, à Fuku, même après une catastrophe « biblique », même avec de vieilles centrales, soi-disant mal conçues, mal entretenues, mal gérées, tout entières vouées au profit à tout prix,pas un seul mort « nucléaire ».
      Des problèmes, graves, oui.Mais du même ordre que ceux occasionnés par le tsunami.
      Des coûts ? énormes ! comme ceux du tsunami,en dehors du drame humain de celui-ci.

      Alors vos postures de prophète de malheur, allez convaincre les disciples de Rael, cela leur fera des vacances 


      • ppazer ppazer 19 août 2011 10:17

        C’est pas beau de troller comme ça.


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:06

        kalki
        sans votre nez rouge, j’aurais pu prendre votre commentaire au sérieux
        bien heureusement, vous ne l’avez pas oublié.
        bon, le sketch n’est pas fameux...mais bon il y a des bons et des mauvais clowns
        :O)


      • Kalki Kalki 19 août 2011 16:45

        Hors catégorie, olivier tu radotes, et dire qu’il y en a qui sont payés pour dire des conneries ...

        A quand un article sur l’hydroponie ?

        Trop concret ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 16:47

        je ne sais pas pourquoi j’ai adressé le commentaire à kalki
        qu’il m’en excuse,
        c’était à destination de jo, bien sur.


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 16:48

        jo
        sans votre nez rouge, j’aurais pu prendre votre commentaire au sérieux
        bien heureusement, vous ne l’avez pas oublié.
        bon, le sketch n’est pas fameux...mais bon il y a des bons et des mauvais clowns
        smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:08

        orion
        oui, je sais qu’il y en a beaucoup d’autres qui ont eu des problèmes, et qui en auront, comme je l’ai dit à la fin de l’article...
        sinon pour fukushima, j’en ai un que je propose demain.
        j’y évoque ces contaminations de thyroides, mais autre chose essentiel ;
        chuuut !
        grave, grave
         smiley


      • Gabriel Gabriel 19 août 2011 10:17

        Bonjour Olivier, comme tu le sais la peur est mauvaise conseillère, elle joue sur les passions, les émotions tuant tout raisonnement logique et pragmatique. Ceci dit, il est nécessaire d’informer réellement des évènements qui sont volontairement cachés par nos médias nationaux qui préfèrent parler de bouchon sur les autoroutes afin que notre ami joletaxi soit informé de ce qui est important pour lui. Fukushima, nous n’en n’avons malheureusement pas fini, n’en déplaise à certain, la réalité fait mal mais c’est ainsi. Merci de ta constance sur cette information.


        • Kalki Kalki 19 août 2011 10:50

          Parceque vous croyez qu’un singe humain, meme qui s’est mis au bouddhisme pendant des décennis

          prend des décisions rationnels ?

          HE BIEN NON

          Le « fonctionnaire » qui applique des règles n’en ai pas moins TOUT A FAIT irrationnel

          Les décisions sont dictés par les émotions, la volonté de pouvoir en est une qu’il ne faut pas oublier : vous savez comme faire péter 2 bombes nucléaires pour bien se sentir puissant face au monde


        • Gabriel Gabriel 19 août 2011 11:05

          Kalki, mon ami de quoi parlez vous ? Etre rationnel, c’est prendre des décisions et agir en fonction de ce que l’on pense être le mieux pour la majorité. Ce jugement est basé sur une culture, un mode de vie et un historique. Ce n’est peut-être pas la vérité et l’attitude juste mais plutôt que de parler par anagrammes êtes vous à même de nous éclairer par votre science infuse ….


        • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:11

          Gabriel
          c’est tout le problème,
          autant Gicquel quand il lançait sa célèbre phrase était dans la manipulation de la peur, autant hélas, la situation est beaucoup plus grave que ce qu’on l’on veut bien nous faire croire en haut lieu,
          je viens d’avoir des infos capitales sur fukushima, je vais proposer l’article demain.
          ç’est pire que ce que l’on pouvait imaginer dans le pire des scénario.
          hélas !
          merci de ton commentaire


        • Fananas 19 août 2011 11:27

          ç’est pire que ce que l’on pouvait imaginer dans le pire des scénario.

          Monsieur Tourterelle,
          ça fait depuis le mois de mars que vous nous annoncez presque tous les jours, le pire du pire de l’extrême pire et le public, pendant ce temps-là, il patiente. Alors, c’est pour quand cette catastrophe ?


        • joletaxi 19 août 2011 10:20

          Les résultats (révélés seulement hier) 


          A survey shows that a small amount of radioactive iodine has been detected in

          the thyroid glands of hundreds of children in Fukushima Prefecture.

          The result was reported to a meeting of the Japan Pediatric Society in Tokyo on

          Saturday.

          A group of researchers led by Hiroshima University professor Satoshi Tashiro

          tested 1,149 children in the prefecture for radiation in their thyroid glands in

          March following the accident at the Fukushima Daiichi nuclear plant.

          Radioactive iodine was detected in about half of the children.

          Tashiro says radiation in thyroid glands exceeding 100 millisieverts poses a

          threat to humans, but that the highest level in the survey was 35 millisieverts.

          Tashiro says based on the result, it is unlikely that thyroid cancer will increase in

          the future, but that health checks must continue to prepare for any eventuality.

          Sunday, August 14, 2011 02:16


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:13

            jo,
            extrait d’un article à paraitre sous peu :
            Pas étonnant dès lors qu’avec les quantités de radioactivité que délivre chaque jour depuis plus radioactivité que dégagent depuis 5 mois les 3 réacteurs en fusion de Fukushima, les médecins aient détecté de l’iode radioactif dans les tyroïdes de nombreux enfants Japonais
            http://french.ruvr.ru/2011/08/18/54822246.html


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:16

            oups
            voila le vrai texte :
            Pas étonnant dès lors qu’avec les quantités de radioactivité que délivre chaque jour depuis plus de 5 mois les 3 réacteurs en fusion de Fukushima, les médecins aient détecté de l’iode radioactif dans les tyroïdes de nombreux enfants Japonais


          • HELIOS HELIOS 19 août 2011 14:18

            Bonjour Olivier,

            Je ne participe pas a la discussion sur le nucleaire, je trouve que c’est sterile et parfaitement de mauvaise foi.

            Par contre, puisque vous parlez de « contamination » en l’occurrence de la glande thyroide des enfants de Fukushima, j’aimerai que vous me donniez votre avis sur d’hypothetiques analyses faites sur autant d’enfants en France, vivants par exemple dans la vallée du Rhone entre Orange et Arles... sur lesquels on rechercherait les traces de dioxine issues des destructions de transformateurs tres irresponsablement balancés dans le fleuve !

            J’aimerai que vous nous parliez de sujets plus proches a tous point de vue, car evidement ce sont ceux là qui nous touchent. L’iode de Fukushima, c’est interressant, bien sur, mais a force d’en parler, c’est usant, et c’est orienté « politiquement ». Vous voyez, si un choix réel etait possible, et si la manipulation globale qui se decouvre petit à petit n’etait pas a la base de votre sujet, alors les etudes diverses sur l’ecosysteme nucleaire - comme l’iode - seraient interressantes.


          • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 16:51

            hélios
            oui, c’est un très bon sujet,
            tous les pécheurs du secteur ont été prévenus à l’époque de ne pas consommer les poissons péchés dans le Rhone depuis Briord (en amont de Lyon) jusqu’à l’embouchure...
            du pyralène déversé en serait la cause.
            promis, des que j’ai un moment, je mets ça au programme.


          • Clojea Clojea 19 août 2011 10:20

            Salut Olivier : Bien vu l’analyse de nos centrales, car d’après le gouvernement et EDF, cocorico, elles sont on ne peut plus saines et bla, bla, et encore bla. C’est vrai quoi Fessenheim, en cas d’accident, les radiations ne franchiront pas la frontière de l’Alsace, et quand au barrage de Vouglans, la aussi, cocorico les barrages ne cassent jamais, sauf à Malpasset, qui porte bien son nom, et ou il y a eu de l’eau jusqu’à Fréjus. (En partant des Gorges du Verdon).Mais bon, pas de danger, en France tout va bien. Heureusement qu’on ne s’en laisse pas conter.... smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 19 août 2011 11:17

              Clojea,
              à force de pousser de tous les cotés, ils vont bien être obligés de constater qu’il faut tout arrêter, et le plus vite possible.
              merci de ton commentaire.


            • delight 19 août 2011 10:40

              on nous répete qu’il faut pas manger trop salé ,trop sucré ,trop gras,on installe des radars partout pour soit disant protéger notre vie ,on nous oblige à porter la ceinture de sécurité,on nous dis qu’il ne faut pas fumer ,pas boire d’alcool.Bref ,on s’occuppe bien de nous ..........

              Et ensuite ,on lit cet article qui montre que l’on passe le profit avant la sécurité de la population.
              on nous prends pour des pantins !!!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès