Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Codex Alimentarius : la menace ?

Codex Alimentarius : la menace ?

Dans le cadre de ce qu’on appelle le "Codex Alimentarius", une nouvelle directive européenne dont personne ne parle nous menace. Cette nouvelle directive de la commission européenne doit être mise en place au 31 démbre 2009 . Il est question de limiter considérablement, les substances autorisées dans les médecines alternatives et les suppléments alimentaires, comme les vitamines, indispensables à la santé . Il est à noter que la France, l’Italie et l’Allemagne ont pris l’initiative d’appliquer cette directive à partir du 31 décembre 2009, sans en informer leur citoyens .

Qu’est-ce que le Codex Alimentarius en d’autres mots le Code Alimentaire ?

Celui-ci trouve son origine en 1962 et fut crée par les Nations Unies pour établir des normes mondiales régissant tous les aspects de la production alimentaire, de la distribution au commerce.

S’il devient un sujet de controverse, ce n’est pas par simple hasard :

Les instigateurs de ce plan soutiennent avec leurs partisants qu’il ne s’agit que d’une série de lignes directrices pour faciliter des objectifs du commerce international.

Il est bien entendu que ceci s’inscrit dans un agenda caché, plus large et de contrôle des populations via le contrôle de l’alimentation.

Afin de faire avaler la pilule du codex alimentarius les planificateurs soutiennent que l’accord de libre échange nord américain dénommé NAFTA est rendu plus facile par le biais de ce code alimentaire parce qu’il fixe des normes de confiance assurant la qualité des produits alimentaires que nous importons et plus important que nous exportons.

Bref il s’agit une fois de plus qu’un système de contrôle, dont on verra que le but est de favoriser certains gros intervenants (multinationales) par un système extra-territorial imposé par des puissants lobbies directement sous la coupe de puissants groupes.

Qui dit contrôle dit perte de liberté dans le choix le plus élémentaire ici de l’alimentation.

Il y a de plus en plus de critiques qui estiment que le Codex Alimentarius dépasse largement le cadre de son mandat, ce qui en fait une menace et pourrait réduire de façon spectaculaire la santé publique et nos libertés à cet égard.

Car l’alimentation est la base de la santé, en influant sur celle-ci vous pouvez augmenter aussi les ventes de médicaments de groupes dont les liens sont historiquement en connection directe avec ces mêmes corporations du commerce alimentaire mondial, nous assistons de la sorte au partage de votre assiette alimentaire et des fondations de notre santé entre des cartels internationaux, dont l’actionnariat est issu de grandes familles aux plans EUGENISTES (Rockefeller) et ce historiquement sur notre planète.

On peut aussi mettre à charge le fait que les consommateurs avertis en matière de santé alimentaire vont petit à petit perdre des possibiltés d’accès à l’alimentation biologique (acquis pourtant de longue date) et à une nourriture organique ancestrale et voir se réduire comme une peau de chagrin l’accès aux suppléments alimentaires et herbes au fur et à mesures du durcissement orchestré mais discret des normes et contraintes que ce codex impose sous couvert du commerce international échappant de plus en plus aux états nationaux sous le couvert d’un niveau européen ou mondial.

60% de la population du monde dépend de médicaments à base de plantes ; ceux-ci ne seront pas, voire plus, en mesure de payer les médicaments qui remplacent ces plantes.

Il est évident que le codex alimentarius est une guerre contre l’accès à cette base ancestrale : les médicaments à base de plantes et l’alimentation biologique diversifiée, c’est l’aile ou la cuisse chimique contre la bonne tambouille... on ne va plus se faire bouffer tout cru, mais dissoudre dans de l’acide, dilué dans un premier temps ; puis par l’édiction d’un contrôle tous azimuts, sous couvert du bien être du commerce des multinationales échappant à tout contrôle démocratique, par la force de la puissance économique.

Les nouvelles lois exigeant des cultures génétiquement modifiées, des pesticides, des hormones et des antibiotiques dans les aliments auront un coût prohibitif pour les personnes qui vivent dans les pays en développement (que l’on cherche à contrôler) ; dans un premier temps des milliards de personnes vont disparaître à la suite de ces politiques eugenistes camouflées derrière ces limitations sous formes de normes.

Les nouvelles lignes directrices de ce codex sont influencés par les grandes compagnies en denrées alimentaires, chimiques, agricoles, et pharmaceutiques qui tirent profit de ces changements et utilisent une partie de leur profits pour de plus nous imposer de plus en plus de contrôle (utilisation de lobbies), ceci fait partie d’un fascisme corporatif international qui se met en place à notre insu par la promulgation de ce type de régulations en rien anodines.

Pour ce qui est des Etats-Unis d’amérique, il y a une forte probabilité que sans la participation des consommateurs, le congrès américain adoptera le Codex Alimentarius pour l’importation et l’exportation et ainsi l’édiction de normes, voire l’abrogation ou l’affaiblissement de manière significative de la dernière protection que constitue : le Dietary Supplement Health and Education Act (DSHEA) loi fédérale de protection du consommateur de 1994 ; ce DSHEA considère les suppléments nutritionnels et les herbes et denrées alimentaires en tant que tel ; pour le moment il n’y a pas de limite supérieure à la posologie de ces produits, mais cela pourrait disparaître.

Cette loi américaine protège aux USA les droits des américains en tant que consommateurs et garantit leurs droits jusqu’à présent mais pour combien de temps ?

Tant que cette loi reste en vigueur, les américains ne devront probablement pas trop se soucier en ce qui les concerne sur le caractère restrictif du Codex Alimentarius. Qu’en est-il pour l’Europe ?

 

Et pour en savoir plus :

1) Le CODEX ALIMENTARIUS est le résultat concret et tangible du "travail" des controleurs mondialistes, il entre en application totale en France le 31 Décembre 2009,

Il faut savoir que la France a avalisé le codex...
+ D’INFOS SUR LE CODEX :

L’histoire officielle que l’on vous sert :

. http://www.senat.fr/rap/r99-450/r99-4500.html

Et la face cachée :

Aux sources du Codex Alimentarius, l’histoire inconnue de la naissance du Trust Mondial de la pharmaco-chimie.

. http://lesogres.org/article.php3?id_article=558

2) Le Codex Alimentarius autorise des niveaux élevés de 7 des 9 pesticides les plus toxiques au monde, dans notre alimentation. Ces composés sont très toxiques alors que la convention de Stockholm (PDF) a été créé pour les éliminer de la planète. Le Codex, toutefois, les autorise dans votre alimentation avec 206 autres pesticides toxiques. Les niveaux autorisés sont rien de moins que scandaleux.

. http://www.care2.com/news/member/184653585/974900

Source : Bellaciao, user.skynet.be. 26 mai 2009


Moyenne des avis sur cet article :  4.78/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • katalizeur 27 mai 2009 11:13

    @ l’auteur

    merci pour votre article, mais je crains qu’il ne soit trop tard....la populace est deja zombiée.......
    6kilo d’additif alimentataire divers sont consommés en moyenne par habitant ; la population a atteint un niveau de cretinisme jamais egalé dans l’histoire humaine

    nous verrons au succés ou au nombre de visite que votre avertissement enregistrera ; le taux de jem’enfoutisme des degénérés qui nous servent de compatriotes ;
     
    parler leur de cul et vous aurez une avalenche de commantaires aussi pertinent les uns que les autres

    courage l’ami ne seront sauvés que ceux qui le veulent...........


    • Triodus Triodus 27 mai 2009 11:18

      Est-ce que vous regardez la télévision ?


    • katalizeur 27 mai 2009 12:21

      moi non ;pas de télé nazion...pas de merdias radio ou journaux.

      mais vous je crois que vous etes un adepte, car vous avez le reflexe pavlovien des commentateur doxiste ;


    • katalizeur 27 mai 2009 13:43

      @ FARKAN ;; ;; ;; ;; ;

      «  »«  »En fait, Katalizeur ne fait pas partie de la populace, il est bien supérieur à tous cecrétins qui ne sont pas, comme lui, meilleurs, plus intelligents et surdoués.
      La vie est dure pour Katalizeur, il faut le soutenir.
      Et même en avoir pitié.«  »«  »«  »

      tu as raison je ne fais pas partie de cette populace ; comme je te l’ai deja dit je vis dans un autre paradigme que le tiens ( le votre....celui de l’ensemble)

      quand a savoir si mon paradigme est superieur au tiens seul DIEU le sait
      suis je plus intelligent ? non,...lucide surement
      surdoué ? on ne peut comparer que se qui est comparable ; nous vivons ,toi et moi dans deux monde juxtapposés ou les valeurs ne sont pas les meme ....donc pas de systeme possible de comparaison et encore moins de mesure.......


    • katalizeur 27 mai 2009 14:16

      @ farkan.... ;
      suite........ LE CITOYEN MODEL par TRAJIK

      ne lis pas jusqu’au bout ; tu risque de perdre une grosse partie de ton cretinisme en route ; cela te rendrer dangeureux pour le systeme
      bonne lecture aux autres

      J’ai vu l’homme de mon siècle se prosternait devant l’immonde, agenouiller son esprit
      paresseux et servile devant l’inadmissible, laisser le poids de sa lâcheté l’enfonçait dans
      l’immobilisme. Cet homme est l’homme que l’on croise chaque jour, chaque matin dans nos
      rues, un homme qui incarne un temps, une époque singulièrement défaitiste, où ruine et
      destruction en sont les maîtres principes.
      Partout raisonne comme un bruit de tâtonnement qui semble marquer le pas d’un aveuglement
      de masse, une illusion collective fleurissant dans un tas de rêves perdus.
      Les marques et les plaies de la discorde s’inscrivent sur le front de cet homme comme des
      rides gravées par le temps et dont l’indice est celui de la flânerie...
      ­ Que dois­je faire ? Se dit­-il.
      L’histoire s’est écrite sans lui, son regard hébété témoigne de son immense ignorance, de sa
      médiocrité non avouée, de ses heures rompues à la tâche et qui l’ont réduit en automate, en
      objet ambulant. Une page tourne, et notre homme n’est plus, l’écriture le dépasse, elle lui
      inflige une correction mais son orgueil d’ignare le conduit au crime. Il jette le mal au feu pour
      s’y chauffer ses mains pleines de contradiction.
      Un silence suit l’acte odieux, mais non ! L’acte heureux ! Celui qui honore le monde tel qui
      l’est, qui l’accepte avec enthousiasme.
      ­ Mais qui ose mettre le monde en doute ? lui dit­-on.
      La contrainte n’existe pas pour le suffisant personnage , tant que le pain et le vin se serviront
      aux heures de la faim, tant que la réplétion sera à son comble et que le confortable soupir de
      la satiété se fera entendre ; alors la paix civile sera assurée...
      Il y a une ébauche de clarté qui atteint le ciel obscur, est­ce une étoile qui flambe ?
      Le souvenir d’un rayon de lumière caressant l’œil heuristique de l’insatisfaction s’oblitère
      face au pullulement de « l’homme masse », une race dominante qui assiège l’esprit par sa
      matière, ses certitudes et son outrecuidance. L’homme poursuit sa route sans se poser de
      questions, sans brusquer cet univers, il s’inscrit dans le temps anonyme d’une époque.
      Tout lui est parfait, il passe son doigt sur la toile de sa vie comme pour inspecter la rigueur
      des lignes droites, bien droites et sans turbulences de sa paisible existence.
      Ah ! , la conformité, quel confort, n’est ce pas ? Tout y est déjà d’avance, rien ne contrarie,
      tant que les petites commodités remplissent les verres, que les esprits s’échauffent comme des
      braises à l’agonie marquant la fin d’une soirée enflammée ; ces hommes se réjouissent du
      temps, de l’atmosphère, ils respirent l’air vicié à grand coup de poumons et cela avec fierté.
      La marque de l’arrogance se fait savoir à chaque culot martelant la table des rencontres
      futiles. Mais faut­il encore décrire le spectacle et l’insouciance régnante ?
      L’instinct de la misère est pénible à supporter, mieux vaut un suicide silencieux qu’une
      jactance de pédants prétentieux du quotidien. Un tournis cervical qui sert de magie populaire
      comme pour obvier l’inévitable sanction qu’ils ne pourront manquer. Toutes ces choses sont à
      fuir au plus vite, mais la folie semble avoir gagné les bastions les plus irréductibles.
      Les maquis ont été abandonnés, laissés aux chacals et autres rapaces de l’espèce humaine, les
      armes rouillent dans le silence d’une paix achetée, une paix qui sent le parfum de la
      collaboration tacite. L’histoire est donc encore présente comme un vieux rappel, un lointain
      bruissement qui dépoussière une mémoire enfouie. Qui donc sera à l’appel ? Où sont tous ces
      hommes qui serrent le poing de la révolte, qui manifestent traditionnellement leur
      mécontentement ?
      C’est un souffle silencieux qui porte la réponse inespérée dans un froid marqué par la
      désertique mobilisation, une coupable absence qui dessine le caractère veule de l’homme
      contemporain.
      La vinasse coule plus que le sang et marque de sa couleur la bravoure de l’homme rouge, cet
      homme fameux que le mythe révolutionnaire a propulsé à son insu sur le devant de la scène
      historique et dont les démonstrations de son autorité nous font chaque jour regretter la saine
      figure du Roi.
      Mais cet homme que je vois au quotidien, se clame de la démocratie, de sa force élective, de
      son droit au choix, de sa reconnaissance juridique, de son flair républicain, mais toutes ces
      choses sont demi­mesures, car l’homme ignorant est devenu le citoyen modèle, la référence
      nivelant à laquelle s’identifie « l’homme masse », c’est sur cette homme que repose le destin
      fou d’un pays, d’un peuple ! C’est sur le dos voûté par le poids de sa médiocrité que le
      spéculateur, le républicain, l’agioteur se frottent les mains... .Telle est la règle du jeu funeste
      où les dés pipés du hasard faussement hasardeux offrent de glorieuses victoires à ceux qui
      battent les cartes.
      Enfin, le chemin de clarté se dessine, les mots flatteurs germent sur la langue fourchue des
      discoureurs, ces mots qui exaltent le génie populaire, ces mots qui envoûtent l’homme masse,
      l’homme vulgaire que l’on hisse sur l’estrade comme un génie, comme un sauveur que l’on
      bonifie, que l’on décore et placarde comme un idéal, un esthète de l’intelligence. Cet homme,
      c’est le citoyen du XXI ème siècle.
      par trajik

      je mettrais le lien du blog de TRAJIK dans un prochain commentaire  in’challah

    • médy... médy... 27 mai 2009 19:49

      Pas mal, bon début, cette prose est parfois puissante. A l’auteur : bon bah au moins, on sait QUAND ça arrive.


    • Grandghana 27 mai 2009 21:18

      Je suis entièrement en phase avec vous cher Katalizeur.

      A l’aune de la réaction de farkanscheltabres, qui hante ce site dans le but de se valoriser à travers l’expression d’un soi disant esprit critique, il est fort à parier qu’un grand nombre n’auront rien à faire de cet article. Sauf donc à des fins personnelles.
      D’ailleurs cet article, qui a le mérite d’exister et de mettre le projecteur sur un sujet vital, n’énonce qu’une vérité qui s’écrit dejà depuis plusieurs dizaines d’années déjà. Sans que rien n’y fasse. Sans que le Peuple s’indigne.

      A désespérer... Pourtant je ne désespère pas.

      Je pense comprendre aussi votre paradigme qui doit se rapprocher du mien dans lesqquels règnent en maitre les valeurs de Respect, d’Equité et de Partage. Vivement le changement. Doucement ou violemment. Mais qu’on y arrive. Dieu que cette période d’entre 2 est pénible à vivre lorsqu’on est éveillé.

      Fraternellement vôtre cher Katalizeur (auquel je pourrais aisément associer les Nicole, Medhi, John Loyds...). Sachez qu’il est bon de vous lire tous.

      DOA

      PS : farkanscheltabres il n’est nul besoin de profiter de mon post pour vous répandre comme vous en avez l’habitude.
      PS2 : désolé pour la mise en forme mais pour respecter le pseudo improbable j’ai dû employer le copier/coller. Et après cela...


    • zelectron zelectron 27 mai 2009 12:53

      Les zectoplasmes vous saluent bien, mais c’est trop ta.....


      • JL JL 27 mai 2009 13:02

        « nous assistons de la sorte au partage de votre assiette alimentaire et des fondations de notre santé entre des cartels internationaux »

        Dit autrement : j’empoisonne, tu contre-poisonne, et on partage.


        • JL JL 27 mai 2009 13:07

          « Il est fini le temps des promesses douteuses et des négociations stériles, voici venu le temps des conséquences ». Winston Churchill cité dans cet excellent article, à lire absolument. Extraits :

          Le « malthusianisme » du XIXe siècle, entre les mains d’un groupe puissant, répandit l’idée que la reproduction des classes les plus favorisées n’était pas un problème, contrairement à celle des classes pauvres et des indigents. Fallait-il stériliser les masses laborieuses de la révolution industrielle ? … A la fin du XIX° siècle, quelques esprits libertaires s’éprirent de « néo-malthusianisme ». C’était pour eux le meilleur moyen de ne pas fournir la chair à canon des conflits qui s’annonçaient. C’était également le moyen de réfléchir le corps et la dignité des classes laborieuses et de revendiquer, pour les femmes, le droit à l’avortement…. La première « révolution verte », celle de l’après Seconde Guerre mondiale, était dirigé par le secteur public. Les institutions publiques et les gouvernements contrôlaient la recherche, le développement agricole et les politiques agraires. La seconde « révolution verte », celle des biotechnologies et des Organismes Génétiquement Modifiés, est dirigée par une firme privée américaine : Monsanto. … Les sols appauvris, les pollutions massives, la qualité des aliments produits qui s’effondre et, pour finir, de nombreux problèmes de santé dans les populations…. Dans un environnement de changement climatique, de raréfaction de l’eau et de crise, les grands semenciers ont une opportunité formidable d’étendre leur pouvoir sur le monde au détriment d’une nourriture de qualité, de l’environnement et du droit inaliénable de l’Humanité que représente l’accès aux ressources alimentaires".


        • médy... médy... 27 mai 2009 19:52

          Ah quel bon petit farceur de druide ce Churchill...


        • saint_sebastien saint_sebastien 27 mai 2009 13:19

          le cd étant en 44khz 16 bits je ne comprend pas pourquoi personne ne propose un super cd genre 96khz et 24 ou 32 bits...
          1. cela forcerait les gens à renouveler leur materiel HIFI
          2. cela serait une innovation

          ou peut être que les majors ont conclus que les gens se fichent de la qualité de la musique qu’ils écoutent...
          pourtant entre écouter un mp3 d’une BO en 128kbps et la même sur CD , ya déja une enorme différence de qualité.

          perso je pense que la solution est la , proposer aux gens de la musique qui pese plus lourd à l’optimum dans les tuyaux pour les inciter à acheter l’objet.


          • norbert gabriel norbert gabriel 27 mai 2009 15:19

            ? ????? quel rapport avec le codex alimentarius ?????


          • médy... médy... 27 mai 2009 19:53

            .....Mega LOL
            ...


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 27 mai 2009 14:38

            " Cette loi américaine protège aux USA les droits des américains en tant que consommateurs et garantit leurs droits jusqu’à présent mais pour combien de temps ? " Heu, deux question :

            Cette loi, en pratique depuis 1962, a-t-elle réduit à peau de chagrin l’entreprise guérisseuse qu’est le corps médical étasunien... ?

            Les lits vides sont ils en augmentation dans les hôpitaux, outre-atlantiques... ?

            Si tel n’est pas le cas, c’est probablement parce que :

            " 3 000 médecins adeptes, d’après l’Ordre national , l’emprise sectes des sur la santé et le paramédical, une “méthode” dispensée par un mouvement sectaire. Leur relation privilégiée avec les patients et paramédicaux en fait d’excellents prosélytes. Ils peuvent aussi conseiller des stages de remise en forme, des substances ou lectures commercialisées par la secte, qui leur verse une commission. "
            Il va falloir se pencher sérieusement sur les aboutissants du procès en cours contre la chiantologie...Restons vigilants pour ces élections proches. ( Eva Joly )

            • Leviathan Leviathan 27 mai 2009 15:42

              Pour en apprendre d’avantage sur le « Codex Alimentarius » :
              http://www.dailymotion.com/playlist/xu22a_jackyshow38_codex-alimentarius


              • Capone13000 Capone13000 27 mai 2009 17:44

                Le Codex Alimentarus fait partie d’un plan global nommé Agenda 21 destiné à réduire la population de 90%. (grace aux guerres, aux ogm, aux virus, etc...)
                Le but étant de déconstruire le monde actuel pour le reconstruire dans un cadre plus sain et plus écologique, là où la nature reprend sa place, le seul inconvénient c’est que vous n’en ferez pas partie. de ce nouveau monde, il sera réservés à nos chers élites mondiales (eugenisme). Pour plus d’infos je vous invite à vous document sur la fameuse pierre de Guidestone en Géorgie USA.


                • médy... médy... 27 mai 2009 20:02

                  C’est aussi là qu’on a découvert le million de cerceuils en P.V.C ?

                  Au moins ça fera toute une mythologie pour les gens du futur...

                  Tiens, c’est sur les 13, comme ça le lien passe. http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/the_satanic_bloodlines.htm


                  • fonzibrain fonzibrain 27 mai 2009 23:56

                    super 23 commentaires dans un articles qui parle d’institutionaliser la mort dans la nourriture


                    et après on me dit que je suis fou,ou obsessionel de penser que nous sommes dans une dynamique de destruction irréversible de l’humanité telle qu’on la connait.

                    Mais comment est possible que des choses comme celle la arrive sans que PERSONNE NE BRONCHE,

                    Putain je sais pas,faite aux moins le minimum,dites le à vos amis,famille,collègue et distribuer des tracts,c’est vraiment le stricte minimun,la moindre des choses.

                    23 commentaires,
                    Dieu va venir nous latter la gueule ,moi je vous le dit,et on l’aura bien mérité

                    C’est une chose qu’une élite satanico malsaine fasse tout ce qu’elle peut pour nous exterminer et nous controller,
                    mais ça en est une autre que’il y ait que 23 commentaires,

                    HONTE 
                    HONTE
                    HONTE

                    • babz 28 mai 2009 07:59

                      tout à fait d’accord,mais meme en en parlant avec des gens de la proche sphere,le message ne passe pas,ils sont tous lobotomisés,c’est vraiment deprimant,il faudra vraiment qu’on ai tous le nez dans la merde pour esperer une reaction,mais ce sera peut etre trop tard....

                      <script src="http://shots.snap.com//client/inject.js?site_name=0" type="text/javascript"></script>

                    • geko 28 mai 2009 10:29

                      L’idolatrie du pognon fonzibrain !

                      Elle a vérolée tout le monde. En bas on se vautre dans l’hyper-consommation et l’abêtisation par lobotomie cathodique, en haut le peopolidole est déifiée par l’accumulation du fric !

                      C’est pas Dieu qui va nous latter la gueule, mais toutes les conditions sont réunis pour qu’une partie de la population se débarasse de l’autre !


                    • Vladivostok 1919 Vladivostok 1919 28 mai 2009 01:53

                      Je mets au défi qui que soit de trouver un source fiable sur la date du 31 decembre 2009. Une recherche sur cette date ne rammene qu’a des critiques de ce codex. Le calendrier de leur réunions anonce un round de réunion a partir du 1 janvier intitulés ; « Comité du Codex sur les systèmes d’inspection et de certification des importations et des exportations alimentaires ».

                      Les grands groupes semenciers n’ont pas vraiment besoin d’une administration si officielle pour imposer leurs produits au publique. D’ors et déjà une association comme Kokopelli qui vends des graines non OGM et produisants des fruits et legumes non steriles a été condamné par la loi Francaise, parceque ses graines ne sont pas « homologuées », en l’occurence OGM.
                      Voir ici :
                      http://www.youtube.com/watch?v=l4qrZq7Ob8w
                      déjà aussi édifiant que cette histoire de Codex il me semble.

                      Le travail des lobby à Bruxelle se passe sans probleme de ce fameux codex ; la date du 31 decembre est fausse, mais peut importe... comme le codex elle n’a aucune valeur. Les OGM et pesticides sont dans nos assiettes ; les doses augmenterons avec le temps, en même temps que les seuils de tolérance de la masse.
                      Si le Codex avait un vrais rôle, il ne servirait qu’a cristaliser un minimum l’indignation. (j’ai bien dis « un minimum »). Le fonctionnement actuelle, tentaculaire est bien plus efficace
                      Codex reste un petard mouillé, a mon avis...


                      • babz 28 mai 2009 08:04

                        alors,autant que possible,boycotons ce que nos altruistes multinationales nous vendent,encourageons la production bio,essayons de nous fournir chez les petits producteurs près de chez nous,c’est sans doute la voie de leur salut car s’il ont des perspectives en vendant en direct,peut etre l’exode rural ralentirai...

                        <script src="http://shots.snap.com//client/inject.js?site_name=0" type="text/javascript"></script>

                        • hunter hunter 28 mai 2009 15:06

                          Fonzibrain, Babs,

                          Quand on parle avec des gens de ce genre de problématique, même en dosant au maximum les infos, pour ne pas risquer de « saturer » les récepteurs, on passe pour un dingue, un parano ! Les gens finissent par vous fuir, et si on continue dans un système répressif comme celui qui se met en place un peu plus tous les jours en France, bientôt on va se faire dénoncer et interner dans un hôpital psy !

                          Avec deux potes, on échange souvent sur ce point ; quand ce sont des bons copains à qui on essaie d’expliquer certaines choses, on se fait vanner.
                          Quand ce sont des gens qu’on connait moins, on se fait traiter de guedins !!!
                          Le pire, c’est que ça éveille rarement la curiosité, car les gens auxquels on parle, ont tous accès à internet. Ils sont tous susceptibles de faire des recherches sur les sujets, mais en fait non ! Il est plus confortable de rechercher des infos sur les « pipeule » (du genre « KBK, »kibezki« .....). Navrant certes, mais c’est ainsi.....

                          Effectivement, votre analyse est juste, les gens sont trop confiants envers tous les Monsanto et autres breveteurs du vivant ;trop confiants aussi, envers ceux qui dirigent !

                          Par contre, je trouve que l’analyse de Vladivostok1919 est tout à fait exacte ! Ils n’ont pas besoin du CA pour diminuer les effectifs ; depuis 30 piges, les saloperies qu’on donne à bouffer aux populations font déjà leur œuvre !
                          Il est plus facile de fonctionner en »loussedé«  !

                          D’un autre côté, la surpopulation humaine (attention, dans un contexte économique tel que celui qui est donné en exemple depuis longtemps) est un vrai enjeu : visiblement il est difficile d’arriver à un autocontrôle, alors que peut-on faire ?

                          On pourrait sans doute vivre à 7,8,9 voire 10 milliards, mais pas dans ce système de croissance/surconsommation/épuisement des ressources.

                          Les »pays développés« devront renoncer à leur style de vie, et surtout arrêter de croire que c’est le meilleur modèle et donc de l’imposer à toute la planète !
                          Il faut partager, pour que tout le monde ait moins (chez les »développés, où, ne l’oublions pas les différences entre ceux qui ont beaucoup et ceux qui ont peu, voire rien, s’aggravent dramatiquement), mais que ceux qui n’ont à l’heure actuelle rien ou presque rien, aient plus, à savoir de quoi vivre décemment.

                          Mais sommes-nous prêts ? 

                          Pour ma part, je reduis à mort ma consommation, dans tout ce que je peux, surtout la bouffe. Remarquez, comme je suis végétarien, c’est peut-être plus facile.
                          J’utilise très peu ma bagnole ( - de 7000 kms/an), même si elle roule au gaz (donc moins polluante).
                          Je n’achète plus de conneries inutiles ; je traîne mon vieux téléphone portable depuis des années (tant qu’il marche...), je n’ai pas succombé à « l’écran plat à tout prix » : ma vieille CRT marche très bien.
                          Je fais gaffe quand j’achète de la bouffe, à ce que ça ne vienne pas de perpète les oies, mais plutôt proche de là où je crèche, et comme j’ai toujours refusé d’avoir des mômes dans ce monde là, eh bien je me suis fait plaqué par l’amour de ma vie !
                          Faut être cohérent, et s’appliquer à soi-même ses idées, je pense que c’est une forme d’honnêteté intellectuelle.....enfin je fais ce que je peux à hauteur de mes humbles possibilités !

                          Allez bonne journée à tous.

                          H /

                          E


                          • lili 12 juin 2009 22:13

                            Pas d’article sur le sujet avec google actualités, c’est stupéfiant !!! Ca devrait pourtant faire la une des journaux et mobiliser, toutes affaires cessantes, l’opinion publique. Ceux qui ont encore l’illusion de vivre en démocratie auront du mal à croire à un tel complot contre l’humanité. Les médias traditionnels font une fois encore la preuve qu’ils sont les premiers à se laisser endormir et manipuler par l’industrie agro-chimique et continuent à distraire le citoyen, en passant à côté de l’essentiel.

                            Merci Agoravox de faire le travail. Il reste peu de temps avant qu’il ne soit trop tard, que chacun fasse circuler l’info autant que possible.


                            • krazik78 krazik78 22 août 2009 18:57

                              GRAND GHANA merci pour ta concision tu as tout résumé, d’une part les essais verbaux inutiles car pas concerné par le sujet et d’autre part le j’men foutisme des citoyens contemporains qui préfèrent le jeu plutôt que la vérité

                              peace


                              • ioz 16 décembre 2009 15:32

                                J’ai fait quelques recherches sur le codex, à part les propos de rima laibow sur le sujet, ou sont les preuves, les textes officiels. Si quelqu’un me peut montrer les preuves réelles des supressions de vitamines, les ajouts de produits chumiques auparavants interdits, je suis preneur. Je ne remet pas en question les propos de la neurologue mais qu’on fasse des articles avec des preuves concrètes, et non pas s’appuyer sur des propos de personnes qui copient ce qu’à dit machin truk sur fond de musique super flippantes et commenté avec plein de fautes d’orthographe. J’ai regardé la vidéo de « rob qqch » sur dailymotion, il parle de résidus de pesticides dans l’alimentation mais ou le le problème ? Le codex évoque simplement les normes autorisées. C pas d’aujourd’hui qu’on bouffe des pesticides, c’est depuis la 1ere PAC, dès les années 60. Alors je suis ouvert à tout, mais donnons nous les preuves officielles en surligné. Bizarre qu’aucune grande gueule spécialiste de la santé telles qu’un étienne chouard sur l’économie, ou un jean claude paye sur les libertés, ne viennent dénoncé concrètement, preuve officielles à l’appui ce fameux codex eugéniste nazi exterminateur.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès