Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > D’Alep à Mossoul, ou le « deux poids, deux mesures ! » des (...)

D’Alep à Mossoul, ou le « deux poids, deux mesures ! » des va-t-en-guerre médiatiques

Dans ces deux villes assiégées, l’une syrienne, l’autre irakienne, on ne saurait minimiser les souffrances endurées par les civils ; ni a fortiori nier l’obligation pour l’opinion publique d’être archi-vigilante contre toute forme de vendetta politique, de crime de guerre ou de « purification » ethnico-religieuse. Et cela, bien entendu, quel que soit leur auteur éventuel !

Mais comment ne pas être stupéfait, voire, estomaqué par l’extraordinaire « impartialité » avec laquelle les médias dominants traitent les deux assauts ?

A Alep, on aurait affaire à d’affreux successeurs « régimistes » d’Assourbanipal et d’Ivan le Terrible traquant des « démocrates » propres sur eux et bien gentillets. Certes, ces gentils jeunes gens émargent un tantinet à Al Qaida (l’organisation si sympa qui a revendiqué la destruction des Tours jumelles !) ; mais ne sont-ils pas, d’abord et avant tout, favorables au « Grand Moyen-Orient » tel que l’avait dessiné Bush Junior ? Rappelons que ce projet étatsunien visait très ouvertement au repartage ethnico-impérial des ex-Etats nationaux d’Irak, de Syrie ou de Libye qui, nonobstant l’incontestable brutalité de certains de leurs dirigeants d’antan, avaient surtout le « tort » de nationaliser le pétrole, de sympathiser avec l’URSS ou d’autoriser les filles à aller nue tête à la fac ?

Et nos médias, surtout ceux hélas de la « gôôôche » établie, de traiter finement de « salauds » ceux qui osent rappeler que la Syrie, l’Irak et la Libye sont des Etats souverains, que la Charte de l’ONU se réfère au droit des peuples à disposer d’eux-mêmes SANS INGERENCE et que –il faudra bien finir par s’y faire ! – les « mandats » français, italien, anglais, etc. sur les ex-pays colonisés n’ont plus cours depuis longtemps… Vraiment abominables d’ailleurs les sales types qui suggèrent que les « guerres civiles » afghane, irakienne, libyenne, syrienne, yéménite, n’auraient jamais fait 300 000 morts et des millions d’exilés si elles n’avaient pas été financées, encadrées, lourdement armées, voire dûment inspirées (la théorie US du « choc des civilisations » n’a pas été concoctée à Damas !) par l’Occident « humaniste » (et surtout : capitaliste) acoquiné aux « pétro-démocrates » bien connus de Riyad et du Qatar…

A Mossoul, c’est le contraire bien que la ville soit assiégée par un conglomérat d’Etats rivaux et de milices disparates, dont chacun sait qu’ils et elles s’entretueront une fois la cité reconquise. Là-bas, voyez-vous, l’assaut final est tout ce qu’il y a de plus sympa, de plus « chirurgical », voire d’humanitaire ! C’est à peine si nos géopoliticiens à la Bernard Guetta et à la Glucksmann Fils remarquent que dans les deux cas, Alep et Mossoul, ce sont bien les égorgeurs de Daesch qu’il s’agit théoriquement d’extirper ; et qu’en conséquence, une coalition incluant les Etats souverains de la région sous l’égide de l’ONU (comme l’avaient proposé Damas et Moscou), eût logiquement et rapidement réglé le compte de Daesch en coordonnant tous les fronts, donc en écourtant la guerre, en diminuant les souffrances des populations et en éradiquant le principal foyer fanatique qui a déjà tué ou mutilé des centaines de Français de Nice à Paris…

Mais tout cela est trop dur à comprendre pour un journaliste du « service public » biberonné à la « déontologie » façon BHL. Lecteurs en treillis de Libé, auditeurs matutinaux de France-Inter, imprégnez-vous donc de cette évidence première : une bombe russe lancée par un aviateur régulier de l’Armée syrienne ne saurait frapper que des « civils innocents », de préférence mineurs. Alors qu’une bombe US propulsée par une des multiples factions rivales encerclant Mossoul ne peut immanquablement frapper que des « terroristes ». Ben voyons !

Ils appellent ça de l’ « info ». Si bien que l’auditeur bobo moyen de France-Inter (qui n’est pas du reste ce qui se fait de pire en matière de bourrage de crâne, et cela ne rassurera personne…) croit nécessaire, quand on l’autorise à jacter brièvement dans le poste que financent ses impôts, de féliciter d’abord avec effusion MM. Demorand, Guetta et P. Cohen « pour la remarquable qualité de leurs émissions »…

Par Georges Gastaud, porte-parole national du PRCF, le 17 octobre 2016

www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/international/dalep-a-mossoul-deux-poids-deux-mesures-va-t-guerre-mediatiques/


Moyenne des avis sur cet article :  4.95/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • chantecler chantecler 19 octobre 16:02

    Excellent !
    Mais vous êtes injuste avec ce pauvre BHL et avec ses affidés .
    Chacun sait que ce philosophe écrivain n’est pas un agent quelconque en service commandé .
    Non , c’est l’intelligence et le désintéressement .qui s’expriment .


    • Dantès (---.---.176.58) 20 octobre 15:48

      @chantecler

      Mais BHL nous a bien expliqué que les frappes effectuées par la « coalition » étaient de nature « chirurgicale ». Le fait que la terminologie utilisée est identique à celle employée par le département d’état états-unien n’est que pure coincidence, puisqu’il n’incarne « qu’intelligence et désintéressement » (sic)

      Je ne crois pas que le problème soit l’expression de l’apprenti philosophe, mais plutôt notre compréhension du terme « chirurgical ». Le bombardement de l’hôpital de Médecins Sans Frontières en Afghanistan par les forces états-uniennes était « chirurgical » puisqu’ils ont bombardé... des chirurgiens.


    • njama njama 19 octobre 17:05

      Les « terroristes modérés » à Alep ont accepté la reddition, au moins certains parmi eux, l’évacuation commence !

      source : roman-garev 19 octobre 11:13

      Le signal de départ est donné : la première fournée de terroristes quitte Alep d’Est  : 


      Ajoutée le 18 oct. 2016

      Корреспонденты Федерального агентства новостей получили эксклюзивные кадры первого организованного выхода боевиков группировки « Ахрар аш-Шам » из восточных районов Алеппо

      trad . Google : Les correspondants de l’Agence fédérale des nouvelles ont obtenu des images exclusives du premier des groupes militants organisée sortie « Ahrar al-Sham » des districts de l’est d’Alep.


      • njama njama 19 octobre 17:20

        Alep outragée, Alep brisée, Alep martyrisée, ... mais Alep bientôt libérée

        comme tout le Rif de Damas « libéré », et sécurisé

        L’Armée syrienne accueillie dans la joie !

        Syrie : manifestation à Qudsaya et Hameh
        Tue Oct 18, 2016 7:58AM
        VIDÉO 1’56

        Des milliers de personnes sont descendues dans les rues de Qudsaya et de Hameh près de Damas pour accueillir le gouverneur du rif de Damas et des officiers de l’armée syrienne.



      • njama njama 19 octobre 21:41

        concernant la libération du Rif de Damas mon amie franco-syrienne damascène vient de me le confirmer :

        "apparemment ils sont passes a la tele syrienne  !!!
        demain aussi a moaddamiyye ( banlieue Damas, ils sortent. 700 combattants) il faut rajouter leurs familles...


        je n’ose croire a un denouement proche...
        ceux ci je les ai vus a la tele en direct !!!! fantastique  !"


      • sirocco sirocco 19 octobre 23:19

        @njama

        « Les « terroristes modérés » à Alep ont accepté la reddition, au moins certains parmi eux, l’évacuation commence ! »

         
        Les djihadistes de Daesh retranchés à Mossoul vont avoir droit, eux aussi, à leur évacuation. Les USA et les militaires des pays membres de l’OTAN présents en Irak sont là-bas pour ça : loin d’eux l’intention de faire le moindre mal à leurs mercenaires favoris. S’il y a des bombardements occidentaux, ils risquent fort de toucher les troupes irakiennes « par erreur », comme en Syrie.

         
        Bref, les Américains veulent exfiltrer les terroristes de Daesh et leur permettre de quitter tranquillement Mossoul pour rejoindre les terroristes qui luttent contre Bachar el Assad en Syrie.


      • Henry Canant Henry Canant 19 octobre 20:03

        En lisant cet article, cela fait plaisir que dans notre pays il n’y a pas que des cons, mais également des gens qui sachent faire travailler leurs cellules grises malgré la lobotisation de masse organisée par nos politiques relayée par nos média suceur de glands.


        • QAmonBra QAmonBra 19 octobre 22:48

          Merci @ PRCF pour le partage.

          Excellent billet d’humeur, face à l’ignoble attitude des pantins sensés diriger notre pays et de nos merdias qui couvrent leurs crimes.

          Au dernières nouvelle les états terroristes sont en train d’évacuer et pousser les moutons du daesh de Mossoul vers la Syrie.

          Ce sera encore long et douloureux pour les syriens, mais ils ne sont plus seuls avec l’aide de leurs alliés, l’horizon se dégage pour la Syrie et elle est en voie de devenir le nouveau Stalingrad de ces ordures, le pays qui leur brisera les reins et leur plan pour le M.O.

          Mes anciens me disait toujours que le plus important dans la vie n’est pas d’être pris pour un con, ce qui compte, c’est qui laissera l’autre pour tel . . .


          • njama njama 19 octobre 22:55

            Puisque c’est le PRCF Pôle de Renaissance Communiste en France qui publie cet article, j’aimerais rappeler que le Parti Communiste Français (PC ou PCF) - qui n’est pas le PRCF - n’a jamais été solidaire du Parti Communiste syrien, ni ne semble avoir compris vraiment les enjeux « impérialistes »de ce conflit !

            Nous ne pouvons malheureusement que regretter cette profonde cécité, cet aveuglement et cette adhésion à la cause impérialiste !

            njama 22 mars 2013 12:21

            Et pendant ce temps-là le PCF organise des colloques de SOLIDARITÉ AVEC LE PEUPLE SYRIEN comme cette Soirée d’information et de débat avec les représentants des forces d’opposition démocratiques syriennes, le 20 mars :
            http://www.humanite.fr/fil-rouge/mercredi-20-mars-a-paris-soiree-de-solidarite-avec-le-peuple-syrien

            Parmi les invités, Basma Kodmani, politologue qui n’a pas vraiment les frères musulmans en sympathie, mais qui a ses entrées chez Bilderlberg ( guardian.co.uk) ou Monzer Makhous, faux-ambassadeur de la Syrie, représentant de la Coalition ...

            sans même se préoccuper de l’avis des vrais communistes syriens ...

            Parti communiste Syrien Unifié : Une lettre à tous les partis communistes et ouvriers du monde
            Damas, le 9/02/2013
            http://bellaciao.org/fr/spip.php?article134215

            http://www.lien-pads.fr/article-parti-communiste-syrien-unifie-une-lettre-a-tous-les-partis-communistes-et-ouvriers-du-monde-115317926.html

            Déclaration du Parti communiste Syrien

            "Le Comité central a estimé que le devoir fondamental des communistes, comme de tous les patriotes, réside dans la défense de l’indépendance nationale de la Syrie et la défense de l’unité du territoire national, face aux complots réactionnaires arabes, sionistes, impérialistes. Il est aussi de s’opposer aux actes criminels commis par les ennemis de la patrie, et les exécutants de la volonté des colonisateurs.« 

             »Le Comité central de notre parti s’est exprimé à la rencontre des partis et forces nationales, en insistant sur l’importance de l’alliance de toutes les forces nationales et de l’unité des rangs, notamment dans les circonstances difficiles auxquelles fait face notre pays. L’unité du Front national est un devoir face à l’unité des forces réactionnaires."

            Damas 05/12/2012
            http://www.legrandsoir.info/declaration-du-parti-communiste-syrien.html

            • njama njama 19 octobre 23:06

              la résistance à l’agression impérialiste est patriotique, même le Parti communiste syrien soutient le gouvernement depuis le début de ce conflit en Syrie.
              Voilà ce qui se disait il y aura bientôt 4 années :

              Déclaration du Parti communiste Syrien
              17 décembre 2012
              "Le Parti communiste syrien réaffirme, il l’a déjà souligné, que la résistance  n’est pas seulement un devoir mais surtout qu’elle est aussi possible. Tous les éléments de preuve sur la scène nationale, régionale et internationale le confirment. L’important maintenant est de promouvoir et de renforcer toutes les activités de résistance pouvant faire avancer le cours des événements dans cette voie, et au premier plan la mobilisation unie des masses populaires, et la capacité de combat de l’armée arabe syrienne, ainsi que le soutien de la production nationale.

              Le Comité central de notre parti s’est exprimé à la rencontre des partis et forces nationales, en insistant sur l’importance de l’alliance de toutes les forces nationales et de l’unité des rangs, notamment dans les circonstances difficiles auxquelles fait face notre pays. L’unité du Front national est un devoir face à l’unité des forces réactionnaires.

              Et sur la scène arabe apparait clairement le visage hideux des forces réactionnaires et obscurantistes, déguisées derrière un manteau religieux. Ils sont les ennemies héréditaires mortelles du concept de démocratie ou de progrès, de civilisation ou de fraternité."


              http://www.lien-pads.fr/article-declaration-du-parti-communiste-syrien-113550147.html


            • lloreen 20 octobre 08:28

              Cette femme a tout compris et elle le dit clairement en 1mn 29 .
              https://www.youtube.com/watch?v=YeixhqCxRVE

              Le seul changement possible est celui préconisé par le conseil national de transition de France : c’ est celui de la France de transition où les citoyens prennent le pouvoir tous ensemble.
              https://www.youtube.com/watch?v=jE5GjlRGto8
              http://www.conseilnational.fr/index.php?lang=fr


              • marc101 (---.---.140.191) 20 octobre 08:29

                C’est l’évidence même. La désinformation est patente à tous les niveaux et concerne tous les domaines. Ainsi la révolte des policiers serait due à une manipulation du FN, mais pas du tout à l’inconséquence de nos dirigeants actuels et passés. L’évidence doctrinale nous est imposée par tous les médias dits « main stream ». Heureusement que des sites de réinformation tels Agoravox nous renseignent plus honnêtement.


                • QAmonBra QAmonBra 20 octobre 09:49

                  @ njama

                  Après quelques hésitations, emprise coloniale oblige, le PCF s’est comporté comme un ardent combattant de la cause anti-colonialiste, pourtant, il a avalisé le fait accompli colonial $ioniste et de nombreuses autres couleuvres à ses adhérents

                  Trouver la ou les réponses exhaustives à cette contradiction manifeste, c’est aussi répondre à de nombreuses autres questions concernant ledit occident.

                  Enfin, c’est également répondre partiellement à l’attitude du P.C. soviétique, pour ne pas dire bolchévique, mais ceci est une autre histoire . . . 


                  • fred.foyn fred.foyn 20 octobre 12:09

                    Alep sous les bombes Russes..ou le massacre du tyran...Mossoul sous les bombes de la coalition..ou une guerre juste contre les vilains terroristes en direct sur les écrans..Votre président impuissant dans son pays, va faire la guerre en Irak pour montrer qu’il se fout des Français..4.000 soldats engagés pour cette farce à la hauteur de sa bêtise... ?


                    • François Vesin François Vesin 20 octobre 12:23

                      Avant que de nouveaux chauffeurs de bus

                      ne viennent chercher leur passeport pour leur paradis
                      en semant la mort dans des villes de France,
                      ne serait-il pas légitime et responsable de la part des
                      « autorités » françaises d’utiliser nos avions sur place
                      pour anéantir de convoi d’assassins ?

                      • QAmonBra QAmonBra 20 octobre 13:33

                        @ François Vesin

                        (. . .) « d’utiliser nos avions sur place pour anéantir de convoi d’assassins ? »

                        Mon petit doigt me dit qu’ils vont pas trop se fouler, de façon à ce qu’un maximum passe en Syrie, où leurs chefs y sont déjà, il est aussi très probable qu’ils vont encore se tromper de cibles, de temps à autres, quand la pression irakienne sera trop forte,

                        En fait, le vrai « strike » sera pour les aviateurs syriens et russes qui n’attendent que ça, sous la protection, bien sur, de leurs batteries de S300 et autres S400.

                        C’est donc mal barré pour le futur wahhabistan de leurs rêves de tordus, qu’ils ont « cocoonné » en détruisant les ponts sur l’Euphrate. . .


                        • goc goc 20 octobre 14:37

                          Le plus comique de l’histoire c’est si les« rebelles/daesh » d’Alep se mettent à fuir vers Mossoul, histoire de renforcer leurs copains et du coup parviennent à repousser les irakiens :->

                          Moi ce qui m’a le plus frappé dans la méthodologie goebelienne de nos merdias, c’est l’histoire des cartes :
                          Avant quand il y avait un conflit, nos télés nous inondaient de cartes et d’animations pour tenter de nous faire gober leurs histoires. Or concernant Alep, rien de tout cela, aucune carte, aucune animation.
                          Et pour cause, ils auraient été obligés de nous montrer à quel point le quartier rebelle est réduit par rapport au reste de la ville, et surtout ils auraient du nous expliquer aussi que les rebelles tirent sur les autres quartiers, tuant des civils tout aussi innocents

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès