Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > La politique nucléaire de l’Iran

La politique nucléaire de l’Iran

Il se tenait le 6 mars 2010, au Centre Culturel Iranien à Paris (1), une conférence sur la politique nucléaire de l’Iran, qui a développé des arguments très convaincants car très rationnels, de mon point de vue. Cette conférence venait surtout comme un ballon d’oxygène, tant la désinformation est massive concernant l’Iran. La contre-information peine à exister mais cette conférence était, en la matière, un lancement magnifique !

  Une petite phrase, absente de l’article sur lequel s’appuyait la conférence (2), résume bien l’état d’esprit des dirigeants iraniens : le conférencier, lui-même iranien, Maître de conférence en Relations Internationales, a dit qu’étant donné la puissance des ennemis de l’Iran, « notre première erreur sera la dernière ». Pour chaque action que l’Iran entreprend, la prudence est donc de mise, comme nous allons le vérifier.
 
L’Iran, c’est d’abord une croissance intérieure qui a amené la demande d’énergie à y augmenter de 8 à 10% par an, ces dernières années. Si les choses continuent ainsi, cette demande finira par manger toute la production pétrolière du pays, production actuellement exportée pour moitié. Ceci priverait le pays de son principal revenu. Or, d’après la National Iranian Oil Company (NIOC), le kilowatt/heure thermique est 3,3 fois plus cher que le kilowatt/heure nucléaire, ceci grâce au fait que l’Iran possède aussi d’énormes réserves d’uranium. En passant au nucléaire, l’Iran exportera davantage de pétrole, faisant rentrer davantage de devises, tout en se protégeant contre le fameux Pic de Hubbert (Pic Pétrolier).
 
Petit retour en arrière : en 2003, sous la pression occidentale – mais sans naïveté, l’Iran accepte de stopper son activité d’enrichissement du combustible, l’Occident annonçant qu’il est prêt à livrer le combustible. « Sans naïveté », car l’Iran subit un embargo depuis 30 ans et car l’Occident a déjà déployé beaucoup d’efforts pour empêcher l’Iran d’accéder au nucléaire civil. N’obtenant rien des négociations et comprenant qu’il ne s’agissait que de gagner du temps, 20 mois plus tard, l’Iran réouvre ses installations. Cet épisode explique pourquoi l’Iran tient à être maître de son approvisionnement et à ne pas dépendre de partenaires qui sont tout sauf coopératifs...
 
Comme gage de ses objectifs purement civils, l’Iran prend les devants, signe tous les traités et invite l’AIEA à inspecter ses installations, ce qui sera largement fait, des caméras permanentes étant même installées. Les inspecteurs font des visites inopinées et confirment, rapport après rapport, que l’enrichissement pratiqué en Iran ne dépasse par le taux d’un usage civil, soit 3,6 %. La récente affaire de la centrale nucléaire « cachée » était une pure mystification, la centrale ayant été déclarée de longue date ! (comme le rapportait ici-même morice (3))
 
Mais le clou du raisonnement était un examen de l’utilité militaire de “la” bombe, la bombe atomique bien sûr. En termes militaires, il y a dissuasion quand la « deuxième frappe », c’est-à-dire la réponse à la « première frappe », atteint la « suffisance raisonnable », c’est-à-dire l’intensité nécessaire pour détruire l’adversaire et le dissuader véritablement de commettre la première frappe. Or, insiste le conférencier, seuls les États-Unis et la Russie atteignent la suffisance raisonnable. Le petit Iran avec sa première bombe ne serait pas en mesure de dissuader quiconque et, en cas d’attaque, serait par contre sûr de périr lors de la deuxième frappe, Israël possédant par exemple plus de 400 têtes. Donc, non seulement la bombe est militairement impraticable pour l’Iran mais pire, elle pourrait constituer justement l’une de ces erreurs dont il était question au début ! Comme dit le conférencier : même si on nous la donnait, on n’en voudrait pas. Et d’ailleurs, ajoute-t-il, la bombe a-t-elle empêché l’effondrement de l’URSS ? Empêche-t-elle les États-Unis de s’embourber en Irak ? A-t-elle empêché Israël de se prendre une raclée au Liban ? La bombe est loin de répondre à toutes les situations.
 
De plus, une bombe iranienne amènerait sans doute d’autres pays (inamicaux) de la région à la vouloir aussi, ce qui constituerait autant de nouvelles menaces sur l’Iran. Non, définitivement, la bombe n’est pas une bonne idée pour Téhéran.
 
Dans cette logique implacable, le seul point qui m’interroge est cette affirmation de l’électricité nucléaire moins chère que l’électricité thermique. Il me semble que l’infrastructure nucléaire est très coûteuse (4). Pourquoi la solution nucléaire ne semble-t-elle ingénieuse que pour l’Iran et pourquoi les mêmes questions que pour le pétrole ne se posent-elles pas ? (exportation de l’uranium versus consommation intérieure) Est-ce parce que le Pic Pétrolier est en avance sur celui de l’uranium ? (5) Qu’on me pardonne de ne pas trancher la question et de la laisser aux experts.
 
J’emprunte la conclusion à Tabatabaeï : « Celui qui a la bombe A, qui a toujours refusé de signer le TNP et qui ne supporte aucune inspection [agit en] procureur d’un accusé qui n’a pas la bombe, fait partie du TNP et s’est soumis à des inspections inopinées sans répits et interminables de son territoire. » Suivez son regard...
 
J’espère que cette excellente conférence, filmée, arrivera sur internet, et en tout cas c’était le souhait du public (une quarantaine de personnes).
 
Yves Ducourneau, le 7 mars 2010
 
 
Note : En illustration, le village iranien troglodyte de Kandovan.
 
(1) Centre Culturel Iranien, 6 rue Jean Bart, Paris 6e, métro Notre-Dame des Champs ou Saint-Placide. Je le précise car c’est introuvable dans les pages jaunes !
 
(2) “La diplomatie nucléaire iranienne”, par Seyed Mohammad Tabatabaeï, Confluences Méditerranée n° 65
 
(3) “Poker menteur à Pittsburgh”, par morice
 
(4) Voir le graphique ici : “L’économie du nucléaire”, par le CEA
 
(5) Sur le pic uranium : “La pénurie d’uranium programmée condamne le nucléaire”, par Isabelle Chevalley et Pierre Bonnard
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

98 réactions à cet article    


  • le naif le naif 8 mars 2010 10:02

    @ l’auteur

    Merci pour cet article, qui va à contre courant de la propagande actuelle.
    On nous refait le coup des ADM de l’Irak et c’est bien parti pour marcher une fois de plus.....
    J’attends le discours d’Hillary Clinton à l’ONU, une capsule d’uranium à la main......

    J’ajouterai que quand bien même l’Iran voudrait se doter de l’arme atomique, au vue d’une carte et de la présence américaine « amicale » dans la région, cela serait compréhensible du point de vue iranien. Même si comme vous le soulignez très bien, le fait de posséder quelques ogives ne les protègeraient pas du pire.

    A mon avis la meilleure protection de l’Iran résultera d’accord avec le Chine et la Russie, à ce sujet, un article très intéressant : La géopolitique des pipelines à un tournant capital

    Dernier point et pas des moindres, tous les experts s’accordent à reconnaitre que l’Iran ne pourrait pas disposer d’un arsenal nucléaire efficace (bombes et vecteurs) avant cinq ans dans le meilleur des cas... et ceci à condition d’y consacrer des investissements colossaux que le pays n’est pas en mesure de faire......

    Slts


    • Talion Talion 8 mars 2010 10:18

      D’un autre côté, les Iraniens ont annoncé avoir lancé la production de système de défense anti-aériens de fabrication domestique dont les performances seraient équivalentes à celles des S-300 russes.


    • Netanya Netanya 9 mars 2010 10:28

      ah ça fait du bien un article comme ça ! ça donne envie de filer des mandales à un bon paquet de « journalistes » de notre beau pays de la liberté d’expression.

      Par contre c’est très improbable que l’Iran aie pu développer un système de défense anti-aérienne aussi performant que le S-300 (bien plus performant par ailleurs que le Patriot américain). J’espère que la Russie va enfin « releaser » la livraison des S-300 vers l’Iran, c’est en effet un système bien dissuasif pour un éventuel attaquant, et je doute qu’un système SAM indigène dissuade d’attaquer.




    • Netanya Netanya 9 mars 2010 10:38

      quand je dis que cet article fait plaisir, c’est au-delà de l’opinion présentée, ça fait tellement de bien de pouvoir lire plusieurs points de vue & opinions !!! miam-miam


    • Talion Talion 8 mars 2010 10:16

      L’auteur aurait pu également parler de l’histoire de l’enrichissement de l’uranium à l’Iran à un niveau de 20%.

      Je préfère prendre les devant, car je sens arriver tous les propagandistes pro-conflit que voit défiler ce site.

      Alors en ce qui concerne cet enrichissement d’uranium à 20%, il faut rappeler que :
      1- La fabrication d’une bombe avec de l’uranium enrichie à ce niveau est une illusion et n’a jamais été autre chose qu’une vague possibilité théorique jamais démontrée,
      2- De l’uranium hautement enrichi (à hauteur de 20%) est indispensable à la fabrication d’isotopes à usage médical (plus particulièrement en imagerie),
      3- Et que concernant les isotopes à usage médical, non seulement on ne peut pas les stocker, mais en plus le monde fait actuellement face à une pénurie massive d’approvisionnement de ces isotopes qui ne sont produit que par 7 réacteurs au total dans le monde.

      Sachant que rien que dans notre pays, 1 million d’examens médicaux dépendent directement chaque année du bon approvisionnement en isotopes, l’Iran avec ses 70 million d’habitants à donc besoin d’uranium hautement enrichi afin de répondre à une situation d’urgence médicale.


      • Lisa SION 2 Lisa SION 2 8 mars 2010 10:21

        Bonjour,

        « Dans cette logique implacable, le seul point qui m’interroge est cette affirmation de l’électricité nucléaire moins chère que l’électricité thermique. » Jolie question, le nucléaire est moins cher parceque nous l’achetons contre du papier aux pays à genoux, et les sournoises et continuelles augmentations de nos factures d’électricité privatisée n’ont pas encore dit leur dernier motet pourrait nous révéler des surprises à la moindre crise de spéculation. Conférez vous à un article à paraitre sur les troubles au Niger face au bras de fer avec les chinois...

        De toutes façons, l’énergie la moins chère est forcément celle qui assure le meilleur rendement et surtout en LOCAL : http://webrunner.kazeo.com/Ecologie/Eolienne-verticale-la-seule-eolienne-domestique-rentable,a1801256.html .

        Merci webrunner. L.S.


        • ASINUS 8 mars 2010 15:13

          la sagesse , c est pas avec des discours ect....

          bonjour Tall , absolument reste que sans les mesurer à la meme aune il est deux entités de la region a qui il faudra bien faire entendre raison « israel et les seoudiens ».
          Appelons un chat un chat l affrontement occident /iran est geopolitique mais l habiller
          de lutte democratique releve de la foutaise les fous de dieu iraniens nous genent ?
          alors que nous soutenons et protegeons les waabites ? L iran veut compter auprés de ses voisins en quoi est ce illégitime ? une parité nucleaire verait un paix armée si ça n est pas un rapprochement vous n etes pas sans savoir qu israel et l iran ont plus d un interet convergent strategiquement .Par ailleurs israel vas devoir ce faire a l idée que l empire US peut etre amener a des revisions dechirantes cela se lis entres les lignes sur les blogs militaires au states strategiquement militairement israel est desormais un poids pour
          les forces us la donne se jouent plus haut en asie et surtout dans le pacifique , les divisions israeliennes prisent en compte encore pour l instant sont les voix de la communauté au usa dans les elections rien ne dis que cela sera de toute eternité.
          L empire est confronté a un raccourcissement de ses limes je vous prend le paris que des choix vont etre fait « obama ou un autre de toute façon ils ne sont pas les decideurs » israel a déja intégré cette probable nouvelle donne , son rapprochement avec la russie " accord technologie militaire ect..en cela ça n est pas anodin , que cela lui convienne ou pas
          bien que sachant sa survie non remise en cause israel vas devoir s habituer a partager la cour de récréation avec l iran et la turquie.



        • ASINUS 8 mars 2010 16:20

          instable surement , sauf que la menacer pour l instant ne fait le jeux que des plus durs ,
          l iran fait penser a l intermede du directoire en france je vous rappelle que celui qui joue aupres des masses iraniennes au parangon de vertue democratique a sacrement participé a la partie « terreur »en iran , je ne suis pas sur que celui qui parle le plus soit celui qui gouverne totalement et puis reste la possibilité que comme la revolution française l rannienne se trouve un « sabre » ?la pour le coup nous serions dans la m....


        • mouqawama 8 mars 2010 18:41

          @Tall

          "donc si l’iran fait le con, ça pourrait sonner le glas de l’islam et de l’intégrisme religieux
          coût de la facture : même pas 100 millions de morts« 

          Pauvre cloche avec tes »raisonnements" de raciste primaire !
          Continue a t’abreuvrer des médias sionisés pauvre taré, tel un minable perroquet il reprend la propagande médiatique.
          Les Iraniens dans leur majorité partiquent un islam chiite,la grande majorité des musulmans à travers le monde sont sunnites,l’Indonésie est le plus grand pays musulman au monde,les indonésiens ne sont ni arabe ni Perse à ce que je sache mais pour un pauvre bougre dans ton style ça ne fait aucune différence,ignorance quand tu nous tiens !

        • non667 8 mars 2010 20:26

          à tall
          doucement avec la vrai démocratie d’israël !!!!!!!!
          1° d’abord la démocratie littéralement pure ne peu pas exister (voir dico )
          2° la démocratie représentative permet toutes les manipulations, elle est pourrie par les 2 bouts :
           - il faut être soutenu par l’argent pour être candidat
            -les électeurs ne sont pas formés ni informés politiquement ils se laissent endoctriner comme des veaux /moutons ( dixit de gaulle )
           exp : globalement en france on n’est pas en démocratie ,de très nombreux électeurs s’abstiennent faute de candidat à leur gout , d’autres faute de ne pas dépasser une barre arbitrairemen fixée ou de ne pas magouiller d’alliance n’ont pas de représentant .
          et puis le bouquet ; on ne vote pas pour un parti en charge d’appliquer un programme mais on fait un chèque en blanc a des personnalités (que je vous laisse qualifier !!!)
          3° hitler à été élu démocratiquement dans une allemagne « démocratique »
           la « démocratie » israêlienne actuelle par ses élus et sa politique a des points communs avec cette allemande .


        • non667 9 mars 2010 13:11

          à tall
          j’en ai une mais ça serai donner du beurre au veaux /moutons /gogos smiley


        • John Lloyds John Lloyds 8 mars 2010 10:49

          Cette propagande massive instaurée depuis Clinton et reflétant l’asservissement des médias mondiaux à la politique de l’entité bicéphale américaine n’en finit pas de nous renvoyer à l’Irak et ses ADM, que l’on cherche toujours. Plein le cul du journaliste occidental, on aura quelques comptes à régler avec ces lecheurs de fions fachos :

          « 24 février 1993 : le directeur de la CIA James Woolsey affirme que l’Iran était à huit ou dix ans d’être capable de produire sa propre bombe nucléaire, mais qu’avec une aide de l’extérieur, elle pourrait devenir une puissance nucléaire plus tôt. »

          « Janvier 1995 : le directeur de l’agence américaine pour le contrôle des armements et le désarmement John Holum témoigne que l’Iran pourrait avoir la bombe en 2003. »

          « 5 janvier 1995 : le secrétaire à la défense William Perry affirme que l’Iran pourrait être à moins de cinq ans de construire une bombe nucléaire, bien que « la rapidité... dépendra comment ils travaillent pour l’acquérir » (‘how soon…depends how they go about getting it.’) »

          « 29 avril 1996 : le premier ministre israélien Shimon Peres affirme qu’"il croit que d’ici quatre ans, ils (l’Iran) pourraient avoir des armes nucléaires". »

          « 21 octobre 1998 : le général Anthony Zinni, chef de l’US Central Comand affirme que l’Iran pourrait avoir la capacité d’envoyer des bombe nucléaires d’ici cinq ans. « Si j’étais un parieur, je dirais qu’ils seront opérationnels d’ici cinq ans, qu’ils auront les capacités. » »

          « 17 janvier 2000 : Une nouvelle évaluation de la CIA sur les capacités nucléaires de l’Iran affirme que la CIA n’exclut pas la possibilité que l’Iran possède déjà des armes nucléaires. L’évaluation se fonde sur la reconnaissance par la CIA qu’elle n’est pas capable de suivre avec précision les activités nucléaires de l’Iran et ne peut donc exclure la possibilité que l’Iran ait l’arme nucléaire. »

          On ne rappelera jamais assez que le seul pays dans le coin à avoir un arsenal nucléaire massif non déclaré est Israël, et que le seul pays à avoir utilisé de l’armement non conventionnel (DIME, uranium appauvri) sur la population civile d’un camp de concentration à ciel ouvert est aussi Israël.


          • John Lloyds John Lloyds 8 mars 2010 10:57

            J’oubliais (je me laisse emporter) : excellent article, merci Yves


          • John Lloyds John Lloyds 8 mars 2010 11:19

            Salut Tall

            Non mais tu crois quand même pas que je vais m’inquiéter de mecs qui ont élu leurs fossoyeurs. Par contre, je veux bien que tu me sauves, bien l’idée de la croisière, si ça te dérange pas une couchette 2 places, je m’occuperai de sauver Gül smiley)


          • wesson wesson 8 mars 2010 16:22

            Bonjour Tall,

            "pour la fin du monde, je te suggère de construire une Arche pour sauver des gens

            je verrais bien un paquebot de luxe de 500 places à 200.000$ la place"

            Vous nous resservez là le scénar du film 2012, là... mais eux à 200.000$ t’avais même pas un strapontin en face des chiottes ...

            On vous aura connu plus inspiré Tall


          • yvesduc 8 mars 2010 21:02

            vilistia : les liens de votre site ne marchent pas ; il y a une confusion entre « alice » et « tiscali » dans l’URL.


          • wesson wesson 8 mars 2010 10:59

            Bonjour l’auteur,
            c’est effectivement assez clair, on nous rejoue le coup de l’Irak.

            Toutefois, je suis quand même inquiet : Les néocons Américains ont toujours prouvé que lorsqu’ils tiennent un os, ils ne le lâchent pas. Dans cette optique, je me demande à quel moment ils vont aller la mettre eux-même la bombe atomique en Iran, pour mieux la découvrir par la suite.

            Vu qu’ils sont déjà capables d’un false flag de l’ampleur des évènements du 11 Septembre 2001, on ne peut totalement exclure l’hypothèse d’un autre false flag autour d’une petite bombe atomique...

            Et puis ça réglerai le problème de l’insolvabilité Américaine.


            • John Lloyds John Lloyds 8 mars 2010 11:27

              Chantecler, t’as pas fini ta cure de jouvence de naïveté ? Comment tu crois qu’ils vont te voir à poil quand tu prendra l’avion ? Le mini false-flag de Noël. Une spécialité américaine. Enfin spécialité, si l’on peut dire, plutôt de l’amateurisme, vu comment ils ont torché le 11 sept avec un budget quasi-infini. Je rejoins complètement l’avis de Wesson, mais je pense plutôt qu’ils vont « découvrir » un « dangereux » faisceau de terrorisme". Genre soutien au Hezzbolah, si les informés voient ce dont je veux parler smiley


            • John Lloyds John Lloyds 8 mars 2010 12:02

              « ne sont pas des preuves »

              T’attends peut-être que Marie Drucker te passe en boucle sur Bouygues info un reportage signé Philippe Val et Eric Fottorino ?


            • curieux curieux 8 mars 2010 13:14

              Ah ah, Chantefaux n’a encore pas d’opinion sur le 11/9. Neurones gelés ou bien attitude de Normand. Ne jamais prendre position. Déjà sur la grippe A, il ne savait pas trop. Capacités d’analyse nulles ou bien trouillard ?


            • wesson wesson 8 mars 2010 13:26

              Bonjour chantecler,

              "asséner le false flag du 11/09 comme tu le fais n’est pas une démonstration de vérité"

              Asséner est dans ce cas un terme impropre, car si le déroulement exact des évènements reste encore un mystère, l’aspect erroné de l’explication officielle a été largement démontré, discuté et débattu notamment avec vous. Il ne s’agit donc pas de faire ce que les médias font chaque jour, énoncer une contre vérité comme une évidence qu’il n’ai pas besoin de démontrer.

              Nous ne sommes pas d’accord sur la démonstration m’amenant à parler de false flag concernant les évènements du 11 septembre, c’est entendu. Toutefois il ne s’agit pas d’une appréciation en l’air sans aucun fondement.

              En clair, dites-moi que j’ai tort, mais ne me sous-entendez pas que c’est par paresse intellectuelle.


            • perditadeblanc perditadeblanc 8 mars 2010 13:35

              Monsieur Lloyd mes questions s’adressent aussi à vous et en premier lieu.relisez mon intervention et apportez moi votre réponse ;Merci


            • Cogno2 8 mars 2010 13:54

              depuis le dernier essai à l’air par Mr Chirac.

              Non, les essais atmosphériques ont cessés depuis bien longtemps (milieu des années 70 pour la France), ces essais étaient sousterrains.


            • yvesduc 9 mars 2010 20:33

              chantecler : informez-vous davantage. Il ne manque pourtant pas de bons bouquins sur le sujet.


            • FALCO FALCO 8 mars 2010 11:15

              Le problème est le nucléaire militiare. Nous savons que le régime des mollahs veut pouvoir exporter son idéologie dans la région à l’abri de son bouclier atomique.

              L’auteur cite morice qui est loin d’être un gage d’honnêteté intellectuelle.

              La prolifération du nucléaire militaire dans cette région du monde ou la démocratie est inexistante représente un danger pour tous.

              Le régime des mollahs vacille. Le peuple Iranien aspire a autre chose. Les OPPOSANTS démocrates proposent une alternative de paix et de progrés.


              • le naif le naif 8 mars 2010 12:23

                @ FALCO 

                "Le problème est le nucléaire militiare. Nous savons que le régime des mollahs veut pouvoir exporter son idéologie dans la région à l’abri de son bouclier atomique.« 

                Le régime des Mollahs aura du mal à exporter son idéologie, dans la mesure où les iraniens sont Perses et non Arabes et surtout Chiites et non Sunnites, par contre le Wahhabisme qui est en vigueur en Arabie Saoudite, ne semble pas vous déranger, il est vrai que vu les bases Américaines installées dans le pays.... Par contre si l’Iran devait être attaquée de manière préventive, nul doute que les peuples des pays Musulmans oublieraient leurs dissensions et même la Turquie se trouverait dans une situation délicate.....

                 »La prolifération du nucléaire militaire dans cette région du monde ou la démocratie est inexistante représente un danger pour tous.« 

                Quelle prolifération nucléaire ???? celle apportée dans la région par les forces américaines, celle d’Israël, dotée de sous marins lanceurs d’engins et qui a obtenu de l’Égypte le droit d’emprunter le canal de Suez pour aller croiser en mer rouge ????

                 »Le régime des mollahs vacille. Le peuple Iranien aspire a autre chose. Les OPPOSANTS démocrates proposent une alternative de paix et de progrés."

                Là aussi que l’Iran soit attaquée et ce sera la meilleure aide apportée au régime, le peuple à n’en pas douter, fera bloc pour résister à l’agression. Les USA en situation de banqueroute peuvent être tenté de poursuivre la politique du pire et c’est bien ce qui est le plus dangereux dans la situation présente. Les vas t-en guerre seraient bien inspirés d’évaluer toutes les conséquences d’une telle folie.... et de ne pas se laisser aveugler par un anti islamisme primaire.


              • FALCO FALCO 8 mars 2010 13:22

                mais non, l’idéologie n’a pas de frontère et n’est pas propre à une nationalité.
                Tu confonds certaines choses.
                Nous pourrions parler du hezbollah ou des sunnites du hamas et des frères musulmans, tous terroristes attestés des mollahs...ton ragumentation ne tient donc pas la route.

                En cas d’attaque, qui bougerait ?
                Aucun état. Quelques manifestations par ci par la...quelques drapeaux brûlés et slogans pour amuser la galerie.

                Aprés le nucléaire des mollahs...le nucléaire Egyptien, Saoudien, Turc, Syrien, Irakien.. ?

                Le point qui veut que le peuple ferait bloc derrière les mollahs en cas d’attaque sur les sites nucléaires est loin historiquement d’être une vérité.
                Les Iraniens savent que les mollahs sont responsables de la situation et se retourneraient contre eux, pour construire le futur Iran. 


              • le naif le naif 8 mars 2010 13:52

                @ FALCO 

                mais non, l’idéologie n’a pas de frontère et n’est pas propre à une nationalité.
                Tu confonds certaines choses.
                Nous pourrions parler du hezbollah ou des sunnites du hamas et des frères musulmans, tous terroristes attestés des mollahs...ton ragumentation ne tient donc pas la route.

                Admettons que mon argumentation ne tienne pas la route, mais la différence entre nous , c’est que je n’ai pas envie de voir ce conflit éclater pour savoir qui avait raison....

                En cas d’attaque, qui bougerait ?
                Aucun état. Quelques manifestations par ci par la...quelques drapeaux brûlés et slogans pour amuser la galerie.

                Tu peux y croire pour te rassurer.....

                Aprés le nucléaire des mollahs...le nucléaire Egyptien, Saoudien, Turc, Syrien, Irakien.. ?

                Le moyen le plus sur de se doter d’armes nucléaires reste de les acheter à un pays comme la Russie ou la Chine et nul doute qu’en cas d’attaque des USA ou d’Israël, la stratégie Russo/Chinoise pourrait changer du tout au tout......

                Le point qui veut que le peuple ferait bloc derrière les mollahs en cas d’attaque sur les sites nucléaires est loin historiquement d’être une vérité.

                Des exemples concrets de peuples ayant durablement soutenu une agression extérieure même contre les pires régimes ???

                Les Iraniens savent que les mollahs sont responsables de la situation et se retourneraient contre eux, pour construire le futur Iran.

                Là dessus, tu as surement de meilleures informations que moi.....

                Slts


              • Cogno2 8 mars 2010 13:57

                Entre le régime des mollah et celui des rabbins, je vous propose de vous vitrifier mutuellement le gueule, d’atomiser vos religions de merde, et de foutre la paix au monde.


              • ASINUS 8 mars 2010 15:23

                bonjour,Falco vous voulez bien me rappeler a quoi occupait sont temps entre 85/99 l actuel leader de l opposition iranienne ?

                en quoi l instauration d une democratie selon nos normes «  ???? »interdirait a l iran
                de vouloir compter politiquement et strategiquement dans la region ?

                je vous rappelle que l instauration des normes democratiques us vont nous valoir sauf miracle une deux republique islamique chiite en irak sans compter la partition d un etat kurde comme facteur de stabilisation de la region je pense que l on aurait pu trouver mieux ? sauf a penser que d aucun aient interets a ce que la region soit instable ?


              • FALCO FALCO 8 mars 2010 16:12

                De quel « opposant » parles tu ?

                rien ni personne empêchera un Iran démocratique dans sa volonté de paix et de prospérité. Tout le monde y gagnerait. 
                La France propose déjà ses services pour le nucléaire civil.
                Toutes les grandes entreprises occidentales sont prêtes.
                La Russie et la Chine le souhaitent elles ?
                Qui a vraiment intérêt au maintien des mollahs ?
                Qui se fout du peuple Iranien ?


              • ASINUS 8 mars 2010 16:31

                Moussavi premier ministre de 1981 a 1989
                pour memoire liquidation de masses ,fosses communes ect... , et fermeture des universités pour deux ans une paille et c est lui que les medias occidentaux veulent nous vendre comme « reformistes » ;le regime vacille certes mais jouer des muscles devant lui
                ne fait que le conforter , comme je le disais dernierement la moindre frappe préventive
                verrais une bonne centaine d opposants collés aux murs.


              • FALCO FALCO 8 mars 2010 16:45

                ASINUS,

                c’est bien ce que je pensais.
                Moussavi n’est pas OPPOSANT...il veut la même place pour les mêmes choses.
                Qui dit OPPOSANTS dit opposé à une politique.

                Conseil national de la Résistance iranienne

                Iran Resist - Reza Pahlavi : Appels pour la démocratie en Iran


              • Reinette Reinette 8 mars 2010 11:32


                La récente affaire de la centrale nucléaire « cachée » était une pure mystification, la centrale ayant été déclarée de longue date ! (comme le rapportait ici-même morice (3))


                 smiley

                Par morice (xxx.xxx.xxx.144) 28 septembre 2009 13:23

                certes, mais ça ne fait pas d’Ahmenidjad un gars respectable pour autant : un négationniste ne peut pas l’être, que ce soit clair....

                 smiley smiley smiley


                • boris boris 8 mars 2010 11:53

                  Et revoilà l’Hubert Falco et la Reinette deux piliers du sionisme nous faire l’article, alors que leur pays adoré posséde un arsenal à se faire péter la sous ventriére.


                • katalizeur 8 mars 2010 11:53

                  @ l’auteur

                  bonjour et bonjour a tous.....

                  excellent article comme on devrait en trouver dans les medias citoyens...

                  @ reinette

                  shalom

                  «  »certes, mais ça ne fait pas d’Ahmenidjad un gars respectable pour autant : un négationniste ne peut pas l’être, que ce soit clair....«  »

                  je n’ai pas compris.......mais je sens comme une menace en arriere plan...non., ?

                  quand on a pas d’arguments on appelle gaysot.....


                • curieux curieux 8 mars 2010 13:22

                  L’utilisation du mot « négationniste », à tout va, prouve le manque d’argument. Plutôt qu’utiliser « négationniste », mieux vaut se taire


                • FALCO FALCO 8 mars 2010 13:45

                  C’est bien boris...tu vas cartonner !
                  L’Antisionisme c’est trés tendance...dans ton milieu...donc ringard !
                  et puis agora c’est car même devenu trés conservateur, non ?
                  30% pour la gauche de la gauche
                  18% FN...
                  trés coco, facho, islamo...quoi !


                • cmoy patou 8 mars 2010 14:27

                  Comme quoi les aléas de la vie sont pour tout le monde hein reinette puisque c’était votre avis concernant la mort de mes deux enfants.

                  Depuis ce commentaire odieux que vous aviez fait je ne peux m’empécher de penser que certaines périodes de l’histoire ne sont que des aléas de la vie.

                  Je ne vous salue pas puisque vous n’êtes pas un être humain.


                • boris boris 8 mars 2010 14:51

                  Salut Hubert !

                  Je ne suis pas antisionniste (quoi que) , plutôt anti-con .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès