Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Le piège turc nous amène au bord de la guerre mondiale

Le piège turc nous amène au bord de la guerre mondiale

 Pendant toute la durée de la Guerre froide, l’OTAN n’avait jamais abattu un avion militaire russe. Aujourd’hui, la Turquie, pays membre de l’OTAN aux mains de l’un des tireurs de ficelles de l’État islamique (EIIL), l’a fait (dans l’espace aérien de la Syrie). C’est une provocation gravissime qui peut faire passer la guerre syrienne de l’état de guerre de l’OTAN par procuration, à celui de guerre directe de l’OTAN, sans intermédiaire, avec le risque très concret de voir activées les clauses [défensives] de l’Alliance qui nous entraineraient tous vers un conflit beaucoup plus vaste et difficilement contrôlable.

Il est certain que le fils d’Erdogan, Bilal Erdogan (ci-dessus avec son père au 1er plan), qui gère la contrebande du pétrole de l’EIIL, ne voyait d’un bon oeil le fait que ces derniers jours, les Sukhoi Su-24 russes lui aient détruit plusieurs centaines de camions-citernes, annihilant ainsi le business qu’il avait mis sur pied depuis un an et demi[1][2]. Abattre un chasseur russe au risque de déclencher une guerre mondiale, voilà la réponse de son petit papa, dans le but d’élever les enchères. Un beau piège, pour la Russie comme pour tous les alliés de l’OTAN, à mettre sur le compte des calculs stratégiques d’Erdogan, l’un des grands fauteurs de troubles au Proche-Orient.

Et nous [dans cette guerre], nous serions supposés être prêts à mourir pour les camions-citernes qui financent l’EIIL ? Mais bien sûr…

Pino Cabras

Megachip, le 24 nov. 2015

Traduction : Christophe pour ilFattoQuotidiano.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

52 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 25 novembre 2015 17:27

    La première guerre mondiale n’est pas due à l’assassinat de l’archiduc à Sarajevo, mais aux rivalités des puissances colonisatrices pour le partage du monde qui n’a abouti que trente ans plus tard, à Yalta. Il y a plusieurs façons d’écrire l’histoire et d’analyser la situation actuelle.


    La provocation d’Erdogan n’a pas pour but de déclencher ce qui est déjà en cours, mais de faire savoir à la planète qu’il n’acceptera pas de partition de la Turquie lors de la création d’un état kurde.

    • Nicole Cheverney Nicole CHEVERNEY 25 novembre 2015 21:30

      @M de Sourcessure

      « Le partage du monde »

      Et notamment dès le début du XXe siècle, les richesses minières et pétrolifères, les Français et les Anglais, se disputant le contrôle de la Syrie comme des chacals, pour ses importants gisements de pétroles. Episode de partage colonial, que les historiens évoquent très peu et qui eut une influence sur les causes secrètes de la première guerre mondiale.

      Cordialement.


    • MAIBORODA MAIBORODA 26 novembre 2015 08:54

      @M de Sourcessure

      il y a effectivement aussi de cela.

    • MAIBORODA MAIBORODA 26 novembre 2015 09:03

      @Nicole CHEVERNEY


      LAS ! Les Français connaissent mal le « dessous des cartes ». 
      Les accords Sykes-Picot et le conférence de San Remo sont pratiquement ignorés par l’opinion publique.
      Les problèmes actuels du Moyen Orient trouvent pourtant dans ces deux événements majeurs leur source principale.

    • Croa Croa 26 novembre 2015 12:24

      À M de Sourcessure
      Si, l’assassinat de l’archiduc a bien déclenché la première guerre mondiale ! Les rivalités entre puissance font qu’une guerre est possible mais sans déclenchement point de guerre !  (C’est comme une bombe : Sans mise à feu point d’explosion ! C’est pour ça que les artificiers montent toujours leurs détonateurs au dernier moment.)
      Actuellement il existe une forte tension OTAN-Russie mais si personne ne fait de connerie nous pouvons espérer un règlement progressif de ces tensions.


    • mmbbb 29 novembre 2015 11:59

       @MAIBORODA Certes ces accords partitionnaient le moyen orient apres la chute de l’empire ottoman ( le Levant Francais ) Mais il vrai que l’occident par la suite n’a fait que foutre le bordel dans cette region Assasiant par la CIA de Mossadegh qui fut le Nasser iranien et qui aboutit a l’instauration d’un regime des Ayatollahs ( revirement de l’histoire alors que l’Iran etait uen civilisation e ) . Quant a l’etat d’israel , le sionisme prend ses sources en france avec l’affaire Dreyffus Un certain journaliste Herzl Theodor a Paris s’ettonna qu un pays civilise comme la france traita si mal un homme sans preuve dont l’acharnement judiciaire etait plutot proche de l’hallali. Le sionisme fut un mouvement qui s’amplifia tant l’antisemestisme divisa cette europe Quant a la guerre de 2003 en Irak fut une erreur grossiere ( discours premononitoire de Villepin a l ONU ) comme l’intervention francaise en Lybie, Certes nous voulions chasser le cholera ( pure raison d’etat puisque Khadafi et Hussein etaient pourtant frequentables lorsqu ils servaient les interets de l’occident ) et nous avons desormais la peste. La partition de la Syrie ne fera que creer de nouveux problemes Dans cette region une solution cree automatiquement un nouveau probleme Ce moyen orient nous renvoie a notre histoire. C’est un noeud gordien helas


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 25 novembre 2015 17:31

      La première guerre mondiale n’est pas due à l’assassinat de l’archiduc à Sarajevo, mais aux rivalités des puissances colonisatrices pour le partage du monde qui n’a abouti que trente ans plus tard, à Yalta. Il y a plusieurs façons d’écrire l’histoire et d’analyser la situation actuelle.


      La provocation d’Erdogan n’a pas pour but de déclencher ce qui est déjà en cours, mais de faire savoir à la planète qu’il n’acceptera pas de partition de la Turquie lors de la création d’un état kurde.

      • soi même 25 novembre 2015 19:12

        @M de Sourcessure, bien sur c’est une vision qui n’est pas absolument fausse, encore faut bien comprendre que depuis 70 ans , il y a bien eu des vélites accumuler pour en découdre , 1962, 1983, et probablement 2015 sont des dates où l’on est le plus proche d’une déflagration planétaire.

        Car si l’on se focalise uniquement sur c’est incident , c’est qu’il y a là un coup qui ressemble à si méprendre à L’attentat de Sarajevo, qui a été le détonateur de la mécanique automatique du déclenchement de la première guerre mondiale ( La Guerre qui vient  de Francis Delaisi,  paru en 1911. ) Et Erdogan dans cette affaire est détonateur qui est susceptible de lever les inhibitions qui retienne jusqu’à pressent la confrontation.

        Car comme infos la Turquie met en position 20 chars supplémentairement à sa frontière avec la Syrie et la Russie vient d’annoncer l’envoie d’une batterie de missile S 400 en Syrie

        Dans cette affaire , il ne faut surtout pas oublié le foyer Asiatique qui tourne autour des revendications d’extensions de souveraineté en Mer de Chine .

        Car il est évident si il y a confrontation, ce n’est pas avec des armes traditionnels classiques qui vont faire la différence, mais bien toute une panoplie d’armes dont le grands publics a en réalité très peut d’information, je pense en autre à la technologie qui découle des découvertes de Tesla .

         


      • bourrico 7 26 novembre 2015 10:03

        @M de Sourcessure

        Ah, un peu de pertinence dans ce flux de stupidité, bravo.

        Notez qu’à vous seul, vous en avez déjà dit plus que cet espèce de pseudo article.
        Article qui à le bon gout de commencer par une énorme connerie, ce qui facilite son classement parmi les articles torche fesses.


      • sls0 sls0 25 novembre 2015 20:40

        Ce ne serait pas la première guerre due à une connerie.
        S’il faut une guerre toutes les excuses sont bonnes.
        Pendant la guerre froide n’y a t’il pas eu quelques sous-marins manquants ?
        Si cette connerie devra servir, elle servira sinon ce sera de la real politique.


        • lloreen 25 novembre 2015 21:20

          Le père Erdogan aux commandes, le gendre ministre de l’ énergie et le fils qui trafique avec des terroristes...
          http://actu.orange.fr/monde/turquie-annonce-d-un-nouveau-gouvernement-le-gendre-d-erdogan-ministre-de-l-energie-officiel-afp_CNT000000fF27l.html

          http://lesobservateurs.ch/2015/11/25/le-fils-derdogan-trafique-avec-daesh-dans-la-vente-de-petrole-sur-le-marche-noir/

          En France, il y a Fabius père et fils .
          Le père a du sang sur les mains, au sens littéral du terme, incite à la haine raciale et lance des appels au meurtre.
          Les Etats-Unis ont lancé un mandat d’ arrêt contre son fils pour escroquerie et une enquête est lancée en France pour connaître le rôle qu’ il a joué dans un scandale financier.

          http://www.france24.com/fr/20151030-thomas-fabius-mandat-arret-etats-unis-casino-las-vegas-escroquerie
          http://www.sudouest.fr/2015/10/29/thomas-fabius-est-il-au-coeur-d-un-scandale-financier-2169431-4697.php

          Monsieur Sarközy de Nagy Bocsa se fait financer à sa campagne électorale à hauteur de 50 millions d’ euros par un chef d’ état étranger...

          Il faut retrouver le sens des réalité.
          Si un syndicat international du crime et les malfrats associés veulent la guerre c ’est qu’ il y ont un intérêt direct.
          Or il se trouve que fort heureusement, ces gens ne sont pas majoritaires...La meilleure réponse à donner à ces malfrats c ’est un mandat d’ arrêt et non pas une troisième guerre mondiale.
          Après deux guerres aux populations mondiales émanant de gangsters , il est temps de retrouver le bon sens et d’ expédier définitivement derrière les barreaux tous les criminels qui fréquentent les allées du pouvoir ainsi que ceux qui les financent, dont la dynastie Rothschild à la tête de la City de Londres qui dirige son escroquerie planétaire appelée l’ argent-dette, directement responsable de la mort de millions d’ individus sur la planète.


          • lloreen 25 novembre 2015 21:42

            Ce clan mafieux des Erdogan s’ imagine t-il être propriétaire de la Turquie pour se sentir attaqué lorsqu’ un avion russe survole le territoire turc ?

            Selon les radars l’ avion russe a survolé une partie de territoire large de 2km.
            En imaginant que cet appareil ait volé à 1800km/h, il aurait mis 4 secondes pour survoler ce lopin de terre et durant 4 secondes il aurait été averti trois fois et suivi par deux avions de chasses turcs ?
            Qui peut croire une seconde une telle ineptie ?

            Cette histoire est un coup monté et il faut vraiment que ces demeurés aient perdu la tête imaginer un scénario aussi stupide.


            • Croa Croa 26 novembre 2015 12:30

              À lloreen,
              C’est son pétrole qu’il défend, pas la frontière !
              (Le pétrole que lui vend Daesh pour pas cher.)


            • lloreen 26 novembre 2015 23:56

              @Croa
              Oui, bien sûr mais je parlais de leur excuse stupide qui ne tient pas deux secondes.
              Oser prétendre qu’ ils tirent sur un avion qui survole une bande de 2km en disant qu’ ils avaient contacté trois fois le pilote et envoyé des avions de chasse c ’est quand même carrément hallucinant d’ idiotie.


            • fred.foyn Le p’tit Charles 26 novembre 2015 07:35

              Erdogan est aussi fanatique que Daesh... !


              • mauri13 26 novembre 2015 08:32

                 On peux dire,Ergodan fait parti de DAESH


                • bourrico 7 26 novembre 2015 08:54

                  Pendant toute la durée de la Guerre froide, l’OTAN n’avait jamais abattu un avion militaire russe.


                  Bon, ben vu comment ça commence, inutile d’aller plus loin.

                  Remarquez, ça ne va pas plus loin de toute façon, un bobard et deux trois évidences suffisent pour pondre un article ici, c’est pitoyable.

                  • IlfattoQuotidiano.fr IlfattoQuotidiano.fr 26 novembre 2015 09:48


                    Apparemment Mélenchon est au courant pour le fils d’Erdogan...
                    http://melenchon.fr/2015/11/17/qui-achete-le-petrole-de-daech-2/


                    • Rmanal 26 novembre 2015 11:37

                      Il faut arrêter les fantasmes : l’OTAN n’intervient que sur une agression extérieure, ce qui n’est pas le cas ici. De plus aucun pays n’ira défendre Erdogan, quitte à créer un malaise dans l’OTAN.
                      Par ailleurs nous sommes déjà en guerre : partout dans le monde les peuples s’entretuent. Il n’y a jamais eu autant de conflit qu’aujourd’hui, c’est juste un fait.


                      • njama njama 26 novembre 2015 12:13

                        @Rmanal
                        Non mais l’OTAN aimerait s’offrir les Kurdes pour combattre daech, mais surtout pour renforcer l’ASL enfin ce qu’il en reste pour combattre Bachar. L’expression « Forces démocratiques de Syrie », pseudo-parti politique créé par les puissances coloniales (France, Israël, Royaume-Uni), nébuleuse de groupes armés se substituant à l’ASL en déroute depuis longtemps.
                        Laissons les rêver ... les kurdes du PKK et du YPG ne se compromettront pas avec des gens qui fricotent avec les islamistes d’ Al Nusra et de Daech
                        https://www.youtube.com/watch?v=puP7nKTNwrg

                        Le YPG proclame la conscription obligatoire des réfugiés kurdes syriens

                        Le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian, a annoncé que le Gouvernement régional du Kurdistan irakien se joignait aux forces françaises et britanniques pour libérer Rakka (Syrie) de Daesh.

                        Après l’annexion de Kirkouk (juin 2014), puis celle des Mounts Sinjar (novembre 2015), l’objectif est d’annexer Rakka, puis de poursuivre vers l’Ouest et de proclamer un Kurdistan indépendant à cheval sur l’Irak et la Syrie.

                        Les « Forces démocratiques de Syrie », pseudo-parti politique créé par les puissances coloniales (France, Israël, Royaume-Uni) pour masquer le YPD (Kurdes de Syrie), ont décrété la conscription obligatoire des jeunes de 18 à 30 ans. De nombreux Kurdes, opposés à la création d’un pseudo-Kurdistan dirigé par le clan Barzani, fuient les camps de réfugiés en Irak et en Turquie pour ne pas être contraints de se battre pour ce projet.

                        Rappelons que, jusqu’en octobre 2015, les Kurdes étaient divisés en deux groupes irréconciliables, d’un côté le clan Barzani (dont les principaux leaders sont publiquement membres du Mossad), de l’autre le PKK turc et le YPG syrien (liés à la Syrie et à la Russie).

                        http://www.voltairenet.org/article189398.html


                      • Fergus Fergus 26 novembre 2015 16:36

                        Bonjour, Rmanal

                        Entièrement d’accord.

                        Il n’y a pas le moindre risque de guerre mondiale dans la mesure où ni les Russes ni les Atlantistes ne veulent d’un tel conflit.

                        Et si la Turquie décidait de répondre à nouveau aux dérisoires provocations russes par l’emploi de missiles, les pays de l’Otan la laisseraient se démerder seule dans ce bourbier, l’origine du problème (la création d’une état kurde aux portes de la Turquie) ne valant pas la remise en cause des équilibres planétaires aux yeux des Américains et de l’UE.


                      • roman_garev 26 novembre 2015 11:50

                        La Russie vient de déployer en Syrie le système de DCA S-400 :


                        • Croa Croa 26 novembre 2015 14:19

                          À roman_garev,
                          C’est tout écrit en russe ! smiley ??? smiley


                        • roman_garev 26 novembre 2015 14:22

                          @Croa

                          Ah bon ? Attendons la traduction (et combien de mois ?) ?
                          Rien d’intéressant là-bas, sans compter le fait lui-même, sinon j’aurais traduit.
                          Je donne le lien seulement pour confirmer que ce n’est pas de mon imagination...

                        • njama njama 26 novembre 2015 11:52

                          Il me semble que la Turquie s’est piégée elle-même. Tout l’espace aérien au nord de la Syrie est maintenant sous contrôle des russes. La réponse de la Russie est à la mesure de l’incident, Hollande et Erdogan eux qui rêvaient d’une zone d’exclusion aérienne sur le nord de la Syrie en sont pour leurs frais, et le fleuron de la marine française le CDG se verra contraint de coopérer avec les russes pour faire voler ses rafales en Syrie.

                          Syrie : La Russie va déployer des S400
                          Un système mobile de défense antiaérienne et antimissile dernier cri S-400 Triumph sera déployé sur la base militaire de Hmeimim en Syrie, a annoncé le ministre russe de la Défense Segruëi Choïgou.
                          Le déploiement de ces batteries antimissile de dernière génération va compléter les mesures annoncées mardi soir par l’état-major de l’armée russe : envoi près de la province de Lattaquié (nord-ouest de la Syrie) du croiseur lance-missiles Moskva de la flotte russe, équipé de systèmes antiaériens, et le fait que les bombardiers russes voleront désormais sous la protection de chasseurs.

                          Le radar du système S-400 est capable de viser simultanément 300 cibles, et possède une capacité antimissile. 72 missiles peuvent y être chargés simultanément, a précisé l’agence d’information russe Sputnik.

                          Le croiseur Moskva de la flotte russe, équipé de systèmes antiaériens, est quant à lui arrivé près de la province de Lattaquié, dans le nord-ouest de la Syrie.

                          http://www.almanar.com.lb/french/adetails.php?eid=269960&cid=18&fromval=1&frid=18&seccatid=37&s1=1

                          Les S-400 russes fermeront le ciel de la Syrie à l’Otan

                          Les avions de l’Otan devront obtenir le feu vert de Moscou pour survoler la Syrie suite au déploiement des missiles sol-air russes S-400 Triumph dans ce pays, a rapporté la chaîne de télévision américaine CNN.

                          Les missiles S-400 ont une portée suffisante pour couvrir l’ensemble de la Syrie ce qui signifie un contrôle total de l’espace aérien de ce pays par Moscou, ...
                          http://fr.sputniknews.com/international/20151125/1019807920/s400-ciel-syrie-otan-russie.html

                          Commentaire de Renaud Bouchard sur AV 26 novembre 10:03 :

                          L’appareil russe est tombé en Syrie.

                          La réaction russe a été immédiate puisque les belligérants qui se trouvaient dans la zone syrienne où le SU-24 a été abattu ont été « neutralisés » alors qu’au même moment l’aviation turque restait prudemment au sol, évitant de prendre le risque d’une illumination radar par le dispositif S-300/S-400 mis en place.
                          Plus d’informations ci-après (versions en russe et en anglais)

                          http://cont.ws/post/153006

                          http://southfront.org/vks-russian-federation-has-annihilated-the-militants-in-the-area-where-the-su-24-was-brought-down-erdogan-has-ordered-that-air-force-planes-of-turkey-be-grounded/


                          • roman_garev 26 novembre 2015 11:58

                            Un oligarque et homme politique ukrainien en appelle à Porochenko de grader les pilotes turcs qui ont abattu le Su-24 russe, en « Héros de l’Ukraine » :



                            • lloreen 27 novembre 2015 00:02

                              @roman_garev
                              Ce Valshman (alias Poroshenko) est un mafieux de la pire espèce. Qui se ressemble s’ assemble.


                            • lloreen 27 novembre 2015 00:06

                              @roman_garev
                              Ce lien reprend quelques-uns des mafieux associés. On y retrouve toujours les mêmes...comme par un extraordinaire "hasard’.
                              http://spread-the-truth777.blogspot.fr/2015/02/porochenko-alias-valshman-reprend-la.html

                              Il semblerait que des proches de victimes commencent à entrevoir aussi le rôle absolument nauséabond de ces criminels associés.
                              https://francais.rt.com/france/11087-boycott-hommage-attentats-paris


                            • njama njama 26 novembre 2015 13:00

                              mieux vaut s’éveiller tard que jamais !

                              Ex-commandant de l’Otan :"J’ai toujours eu l’impression qu’Ankara soutenait l’EI 

                              Le pétrole que vend l’Etat islamique va sans doute en Turquie, mais les Turcs ne le reconnaîtront jamais, a déclaré l’ancien commandant des forces de l’Otan en Europe Wesley Clark.

                              L’ancien commandant des forces de l’Otan en Europe Wesley Clark n’a pas exclu, dans une interview de la chaîne américaine CNN, la complicité de la Turquie dans le trafic de pétrole réalisé par le groupe terroriste Etat islamique.

                              "Il faut être conscient que l’EI n’est pas qu’un groupe terroriste, c’est un groupe terroriste sunnite. Ce qui veut dire qu’il attaque les chiites et sert les intérêts de la Turquie et de l’Arabie saoudite, même s’il les menace« , a indiqué le militaire.

                               »J’ai toujours eu l’impression qu’Ankara soutenait l’EI d’une façon ou d’une autre", a confié Wesley Clark, avant d’ajouter que le pétrole que vend l’Etat islamique va sans doute en Turquie, mais que les Turcs ne le reconnaîtront jamais.

                              "Le fait est que ni la Turquie, ni l’Arabie saoudite ne veulent qu’un « pont » soit créé par l’Iran, l’Irak, la Syrie et le Liban qui isolerait la Turquie et l’Arabie saoudite. Voilà le contexte stratégique de la situation", a ajouté le général à la retraite.
                              http://fr.sputniknews.com/international/20151125/1019788345/otan-turquie-petrole-ei.html


                              • izarn 26 novembre 2015 14:18

                                @njama
                                Hahahahhaa ! Pauvre Clark !
                                Mais il ne fallait pas armer l’EI, si on ne voulait pas d’alliance entre Chiites !
                                Et qui a armé l’EI ?
                                Inversion des roles !
                                N’importe quoi !


                              • alinea alinea 26 novembre 2015 13:10

                                Bon, on se calme : les Turcs ne savaient pas que c’était un avion russe ! Rien de changer entre nous clame Erdogan à Moscou ! smiley ?


                                • roman_garev 26 novembre 2015 13:17

                                  @alinea

                                  Sans compter que les F-16 turcs guettaient leur proie depuis des journées, tapis dans ce coin.

                                  Sans compter que jusqu’à présent la Turquie (qui sait déjà quand même que c’était un avion russe) n’a présenté à la Russie aucune excuse ni explication valable.

                                  Sans compter qu’Erdogan le clame NON à Moscou, mais à on ne sait qui. Comme si c’était la Russie la coupable, donc indigne de recevoir son discours.

                                • Fergus Fergus 26 novembre 2015 16:42

                                  Bonjour, alinea

                                  « les Turcs ne savaient pas que c’était un avion russe ! »

                                  Il faut dire que les SukhoÎ ressemblent terriblement aux vautours percnoptères, nombreux dans la région, et qui abandonnent parfois leur destin de charognards pour s’en prendre à des agneaux. D’où cette malheureuse mais bien compréhensible méprise d’un tireur de missile, cousin d’un éleveur de brebis d’Anatolie ! smiley


                                • alinea alinea 26 novembre 2015 19:17

                                  @Fergus
                                  Je me disais aussi !! smiley qui ça pourrait bien être ? Un américain ? Un français ? Dans le doute, tirons !!


                                • robin 26 novembre 2015 13:32

                                  L’agression Turque a permis au moins de faire tomber le masque à 2 beaux sinistres comédiens : la Turquie et l’OTAN qui de fait travaillent pour DAESH


                                  • izarn 26 novembre 2015 14:13

                                    @robin
                                    Vous oubliez d’autres sinistres, en plus de Washington, Paris, Londre, Qatar, Saoudie, Israel.


                                  • Fergus Fergus 26 novembre 2015 16:48

                                    Bonjour, robin

                                    L’Otan, en bon apprenti-sorcier, a favorisé l’émergence de Daech par sa politique inepte dans la région. Mais ce n’est évidemment plus le cas depuis que l’EI menace les projets de l’Otan dans la région.

                                    Seule la Turquie a encore intérêt à ménager Daech afin de saper la possibilité d’un état kurde à ses portes, à cheval sur l’Irak et la Syrie, avec un risque de contagion indépendantiste sur le territoire kurde ottoman.


                                  • thomas abarnou 12 décembre 2015 12:09

                                    @robin La situation est bien plus complexe. L’OTAN ne travaille pas pour Daech, sinon elle ne lâcherait pas l’Arabie Saoudite, qui est la mère de Daech, idéologiquement du moins. Aujourd’hui l’Otan se tourne vers l’Iran, qui est à l’opposé des valeurs de Daech ou des Frères Musulmans d’Erdogan. Les russes se rapprochent aussi de l’Iran. On converge vers le monde chiite, mais on ménage aussi la Turquie, rempart pour l’Europe. Garder la Turquie dans l’OTAN s’est s’en prémunir, lui empêcher toute indépendance. On l’arme et elle nous suit en sommes. On peut trouver ça cynique mais la diplomatie se passe de sentiment, c’est le pragmatisme avant tout. 


                                  • izarn 26 novembre 2015 14:09

                                    On peut retourner la situation de la façon suivante :
                                    L’OTAN soutient la Turquie et déclare par la voix de ses laquais lamentables : Arretons l’escalade.
                                    Bon et si la Russie flingue un F-16 turc qui attaque ses bombardiers, et si Poutine dit : Arretons l’escalade, ça fait quoi ?
                                    Ca fait qu’on va prendre Poutine pour un agresseur, et qu’on va essayer de scandaliser toute la planète, le menacer comme Kadhafi, et Assad.
                                    Bref vous avez compris l’hypocrisie monumentale de ces enfoirés nauséabons.


                                    • antyreac 26 novembre 2015 16:07

                                      Ces derniers temps les russes avaient l’habitude de survoler des territoires étrangers impunément 

                                      La Turquie a tout simplement rompu ce manège des russes en descendant leur avion
                                      Je dirais bravo les turcs

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès