Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Ne faut-il pas empêcher la Chine d’acheter nos terres agricoles (...)

Ne faut-il pas empêcher la Chine d’acheter nos terres agricoles ?

C’est dans un journal télévisé de cette semaine que j’ai vu l’information, complétée par un article publié par Le Figaro il y a près d’un mois : dans l’Indre, une mystérieuse entreprise chinoise a utilisé des manœuvres légales pour acheter en toute discrétion pas moins de 1700 hectares de terres agricoles, ce qui amène à se demander s’il bien normal et même sain de laisser faire cela.

 
Une OPA alimentaire sur le monde
 
Cette pratique de la Chine n’est pas nouvelle. Il y a huit ans, avec l’envolée du prix des matières agricoles, la Chine se distinguait par des rachats agressifs de terres agricoles, avec environ un million d’hectares achetés sur une seule année au Mozambique et aux Philippines. Depuis, l’Empire du milieu poursuit ses emplettes dans le monde, en Asie, en Amérique Latine, en Afrique, mais aussi en Australie, où elle avait déjà acheté la bagatelle de 43 000 hectares en 2008… Mais le choc pour notre pays est venu depuis le début de l’année, quand l’information a commencé à se répandre, d’abord dans les média locaux (la Nouvelle République en parlant dès le début février), avant d’être reprise dans les grands média nationaux (Le Figaro, puis le service public), du rachat de 17 000 hectares de terres agricoles dans l’Indre.
 
Ses rachats posent d’autant plus problème que les modalités de la transaction sont doublement gênantes. D’abord, la Chine a recours à une manœuvre habile pour passer sous le radar du contrôle des SAFER, les Sociétés pour l’Aménagement Foncier Rural, qui ont un droit de préempion sur les terres agricoles. Mais il n’est valable que pour les achats à 100%. Du coup, la société Chinoise ne rachète que 98% des parts après avoir demandé au vendeur de monter une société agricole… Pour le patron des Safer, « ne plus réguler le foncier et ne plus contrôler les structures, c’est-à-dire se situer dans la configuration d’un marché totalement libre, c’est une porte ouverte aux excès, à la financiarisation et à la spéculation, particulièrement préjudiciable à l’installation des nouveaux agriculteurs ».
 
Le deuxième problème est le prix du rachat de ces terres : 15 000 euros l’hectare, contre environ 4000 euros en temps normal. Bien sûr, cela représente une belle plus-value pour les agriculteurs, qui leur assurera sans doute une meilleure retraite, pas volée. Néanmoins, cela est une concurrence déloyale pour les agriculteurs qui s’installent, qui n’auront pas les moyens de suivre et subiront des prix tirés vers le haut. Ensuite, ainsi que le souligne même France Info, que l’on a connu moins souverainiste, cela représente un problème pour notre autonomie alimentaire, dans la mesure où il est probable que l’achat de ces terres vise à les destiner uniquement à l’exportation vers la Chine, privant notre pays d’une de ses plus grandes richesses, grâce aux excédents colossaux que l’Empire du milieu réalise avec nous.
 

 

Le rachat de ces terres est malheureusement la conséquence du laisser-passer inégal où nous ouvrons nos frontières aux produits Chinois, alors qu’ils laissent fermer les leurs, tant pour l’industrie que l’agriculture. Ne faut-il pas rapidement mettre en place un protectionnisme commercial, et foncier ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

94 réactions à cet article    


  • antyreac 9 mai 10:13

    Il faut surtout pas que l’impérialisme chinois ne prospère sur le dos des pauvres.


    • Alren Alren 9 mai 17:09

      @antyreac

      Les prévisionnistes chinois ont bien compris que l’avenir de leur pays est très sombre : si les habitants des campagnes (1 200 000 000 individus !) se mettent à consommer comme les 200 000 000 des classes moyennes, à l’occidentale (Je ne parle pas des plus aisés, encore moins des millionnaires et des milliardaires !), il n’y aura pas assez d’eau pour les douches, pas assez de viande, de légumes sains (la terre est déjà particulièrement polluée), de lait maternisé même, pour tous.

      C’est pourquoi, ils achètent, en catastrophe, des terres dans les pays où elles sont particulièrement fertiles et où le risque climatique (sécheresse) est minime, ce qui est le cas de la France.

      Sa latitude moyenne, sous les vents humides venus du proche océan, peut lui faire espérer des pluies suffisantes malgré le réchauffement global. De plus la croissance de population va rester raisonnable d’ici 2100 et ils reste encore des terres en friche qui donneront un bon rendement avec une agriculture respectueuse de la biologie.

      Mais les Chinois doivent être bien conscients que si en France, pointait une pénurie alimentaire pour une raison quelconque, le gouvernement, sous la pression publique, reprendrait les terres qu’ils ont achetées.

      Ce problème de manque de terres non polluées et bien arrosées est au moins aussi grave en Afrique où la croissance de la population est complètement démente (On parle de 6 à 12 milliards d’habitants après 2050 !!!) ainsi qu’en Inde.

      L’humanité n’est pas raisonnable ...


    • Gatinais33 Gatinais33 9 mai 17:34

      @Alren
      C’est peut-être mon naturel prudent, je me demande si le jour où le gouvernement voudrait reprendre les terres, il en aurait les moyens stratégiques.


    • Alren Alren 9 mai 18:46

      @Gatinais33

      La Chine pourrait difficilement engager une guerre pour maintenir ses droits de propriétés !
      Bien entendu, en revanche, elle prendrait des mesures de rétorsion contre notre commerce et s’emparerait de capitaux français investis en Chine ... s’il y en a !


    • mmbbb 9 mai 18:59

      @Alren lorsque l ’etat dans le cadre de l interet general, peut exercer son droit de préemption afin de geler un terrain Dans votre il y aurait une crise diplomatique grave nous ne sommes plus au temps du Canal de Suez ?Votre raisonnement me fait penser a celui de Lenine lors des emprunts russe. Leleine etait un dictateur et foulait du pied le droit.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 mai 00:15

      @Alren

      On se raconte bien des histoires. Si la proprieté du sol pose problème, un État « nationalise » ou reprent autrement les terres et en donne ce qui lui convient... ou rien du tout. Le pouvoir est toujours ai bout d’un fusil. On noircit des hectares de papier pour faire croire qu’il en est autrement mais c’est une plaisanterie. C’est pour ça que, mème si tout espoir semble perdu,rien ne sera consommé aussi longtemps qu’il y aura encore une armée en France.

      PJCA

    • julius 1ER 10 mai 07:58
      L’humanité n’est pas raisonnable ...

      @Alren

      çà c’est le moins qu’on puisse dire mais sans changement de paradigmes économiques et en continuant de la façon que tu décris ... on va dans le mur !!!


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 08:22

      @Pierre JC Allard
      « un état nationalise.. »
      C’est interdit par les Traités européens, les capitaux doivent circuler librement dans l’ UE, et hors de l’ UE, depuis le Traité de Maastricht de 1992.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 08:26

      @julius 1ER
      Il suffit de sortir de l’ UE et de remettre en place le contrôle des mouvements de capitaux !
      Hélas, tous nos thuriféraires « d’une Autre Europe à la St Glinglin », voient les dégâts occasionnés par les Traités, mais se gardent bien d’aider les Français à en sortir ...


    • HELIOS HELIOS 10 mai 10:23

      @Fifi Brind_acier


      Pour cette fois, je suis d’accord, même si ce n’est pas exactement pour la raison que vous evoquez.

      Dans le cas d’espece dont nous parlons, ce sera l’obligaton faite a la France de deleguer sa decision a un organe diplomatique européen qui devrait alors prendre une decision sous la menace de la cours de la Haye.

    • Alren Alren 10 mai 11:52

      @mmbbb

      Je ne vois pas ce que Lénine vient faire là ! Mais pour revenir sur ce point d’histoire, si le gouvernement français de 1920, associé aux autres gouvernements pro-capitalistes occidentaux n’avait pas soutenu les armées blanches dont la mission était de vaincre l’armée rouge et d’exterminer les communistes comme cela a été fait durant la semaine sanglante de 1871 contre les républicains révolutionnaires et patriotes de la Commune de Paris, alors, Lénine aurait pu voir les choses autrement et envisager de prolonger avec la France dont il admirait le passé et la culture, la coopération commencée avec les tsars, l’amitié franco-russe.

      Traité par la France en ennemi pire que les Allemands (dont les prisonniers de guerre furent libérés pour participer à la lutte contre-révolutionnaire), il a réagi à l’agression délibérée de la coalition comme aurait fait n’importe quel chef d’état avec une colonne vertébrale, comme le fait Poutine, traité par les mêmes de la même manière, par une mesure de rétorsion financière.


      Pour en revenir à ces terres, elles sont achetées par des intérêts privés : le gouvernement chinois doit feindre de ne pas s’en mêler car cela mettrait trop la puce à l’oreille des citoyens français.

      Il ne s’agit donc pas d’un traité entre états et le gouvernement français n’engage pas sa signature.

      Il serait difficile pour le gouvernement chinois, par ailleurs en difficulté à ce moment-là, de créer une crise diplomatique majeure. Je pense qu’il tenterait plutôt d’importer de la nourriture pour éviter une grande révolte et le chaos sur son territoire.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 10 mai 13:56

      @Fifi Brind_acier


      Ceux qui ont la force ne respectent que les traités qui le arrangent bien. Vous ne saviez pas ? Le dernier mot utile sur cette question a sans doute été prononcé par von Bethmann-Hollweg autour de 1914.... C’est peu comme les promesses.

      PJCA

    • Gatinais33 Gatinais33 10 mai 14:38

      @Alren
      Mon commentaire n’était qu’une question. Je vous remercie de l’éclairage historique que vous donnez par votre réponse.
      Imaginer ce qui se passerait si la France voulait exproprier (avec ou sans indemnité) n’est pas sans intérêt. Je ne crois pas que l’histoire se répèterait. Je fais partie des millions de français dont l’emploi est parti peu ou prou vers des contrées lointaines, même comme dans mon cas il était fortement spécialisé. Je n’imagine pas en premier des représailles militaires, mais des rétorsions économiques qui deviennent de plus en plus envisageables avec le flot des transferts technologiques qui ne tarit pas. C’est une simple observation. J’ai dans la tête un refrain de Francis Lemarque https://www.youtube.com/watch?v=p70jipCyzEc que chantait mon père et qui me semble tout sauf frileuse.

      Les transactions sur des terres agricoles, c’est un sujet que je connais presqu’aussi bien qu’un notaire. Il rejoint chez moi le seul sujet qui justifie ma présence sur AgoraVox, à savoir la question des données publiques, vue comme un moteur d’évolution de notre société.

      Il existe un projet dans lequel interviennent l’Inra et l’IGN (au moins, je ne connais pas intimement) qui consiste à caractériser finement les propriétés des sols de notre territoire (ce n’est pas un projet très porteur...) S’il aboutissait, (en l’état actuel des finances publiques il faudrait faire appel au bénévolat) on disposerait d’un moyen précis de réguler les productions agricoles, ou aussi de donner la composante « productivité » dans le prix des parcelles. Je ne crois pas qu’ayant acheté dans le Berry, les chinois aient à leur disposition cette information, ou son équivalent obtenu par satellite, car les rendements potentiels ne sont pas très forts dans cette zone.

      Je comprends et je partage les commentaires qui mettent en relief la perte culturelle qui peut résulter des ces transactions. Je guette chaque année les journées du patrimoine, avec son lot de surprises.

      Connaissant mal la culture chinoise, la répartition de la spiritualité et du matérialisme chez les riches de ce pays, je ne sais s’il faut craindre de leur part une amplification du hors-sol, ou s’il ne faut pas au contraire en espérer une revitalisation de notre histoire.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 20:14

      @Pierre JC Allard
      Merci pour votre discours d’impuissance !
      Vous savez que les Anglais vont voter en Juin pour sortir de l’ UE ?
      S’ils en sortent, ce sera par les procédures décrites dans l’ article 50 du TFUE.
      La visite du Big Boss Obama a eu l’effet contraire, les Anglais sont encore plus favorable au Brexit qu’avant !


    • mmbbb 11 mai 20:12

      @Alren C’est tres simple Vous affirmez que l etat francais reprendrait de force ces terres vendues C’est simplement une negation du droit comme Lenine l’a fait lorsqu il a decide de ne plus rembourser les emprunts russes . 


    • Alren Alren 15 mai 10:40

      @mmbbb

      Le gouvernement français « bleu horizon », ultra conservateur de 1920, menait une guerre directe contre « les bolcheviks » avec l’armée d’orient (cf. Capitaine Conan) et indirecte en soutenant à fond les odieuses (pour le peuple russe) armées « blanches » ainsi que par l’embargo économique, « le cordon sanitaire » de la coalition conservatrice, menée enparticulier par le bouillant Churchill.

      Lénine était en accord avec le peuple russe pour ne pas rembourser "l’emprunt russe" à des rentiers français qui soutenaient la guerre contre eux, ceci à la différence de nombre de travailleurs français éclairés qui voyaient dans la révolution russe un espoir.

      Bien entendu les propriétaires privés chinois pourraient être indemnisés par l’état comme le sont les Français expropriés dans le cadre d’un aménagement d’intérêt général du territoire.


    • mmbbb 15 mai 11:50

      @Alren Vous n’avez guère de notion de droit et celui vous parait négligeable. Lénine , c’est connu a instauré un etat de droit respecté ensuite par Staline. Les intellos francais dont Aragon nous vantaient cet éden a l’est. Rire. Quoi qu il en soit la France serait condamnait et la Chine ferait appel à un tribunal arbitral Croyez que les Chinois se laisseraient humilie ainsi ? Nous avons vendu notre industrie, pourquoi pas nos terres ? Par ailleurs l urbanisation en l’occurence en ile de France ( banlieues ) a fait perdre a notre pays les meilleures terres arables . C’est un phenomene generale la Roumanie vend aussi les siennes


    • egos 15 mai 12:41

      @Gatinais33


      A la question des moyens, la réponse dépendrait de l’option choisie, 

      par exemple réquisition avec l’appui d’éléments civils et/ou miliaires : certainement

      ss réserve d’anticiper les réactions et mesures de rétorsion du protagoniste 
      ie financières, juridiques, réseaux d’influence (schématiquement Bricks, Afrique, Asie 
      ss compter les défection Sur + USA etc. ce qui représente tt même du monde)

      Un soutien de la Russie en raison de sa philosophie politique et de ses contentieux territoriaux avec l’Empire du Miieu serait probable., il n’est pas certain ttfois qu’il soit bien accueilli.

      Le contrôle des terres agricoles représente une partie de l’enjeu lié à la croissance démographique mondiale et du consumérisme,
      celui des ressources géologiques un axe majeur.

      Le maintien ss contrôle national des ex-possessions coloniales (DOM-TOM, France Afrique) devrait lui se résoudre de manière conflictuelle ds 1 avenir proche pr lequel aucune riposte stratégique ne serait à portée de l’Etat français.

      de quoi contribuer au réchauffement des climats internationaux.

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 20 mai 20:45

      @Fifi Brind_acier

      Pire que l’impuissance, il y a le déni de l’impuissance.... Si vous croyez encore que la manipulation n’est pas totale, je ne puis que vous souhaiter tout le bonheur que vous pouvez tirer de cette illusion. Pour ma part, je crois que si le Pouvoir contrôle TOUT, Si il veut prolonger le scénario actuel de vassalisation d’une U.E où son alliée U.K. reste présente pour en garantir la sujétion, on fera en sorte que le Brexit n’ait pas lieu. Si on est prêt pour le prochain grand jeu, l’U.K en sortira, et établira avec les USA une relation privilégiée, laissant le reste de l’Europe se rapprocher de la Russie : un pas vers un monde tripolaire à la Orwell... Ce que vous ou moi en pensons sera « corrigé » par les médias au moment opportun.

      PJCA

    • fred.foyn Le p’tit Charles 9 mai 10:42

      La France est vendue par petits bouts depuis le départ du général... !


      • Loatse Loatse 9 mai 11:50

        Bonjour


        Evidemment, il nous faut un minimum de protectionnisme, notamment dans ce domaine...

        J’ai d’ailleurs du mal à comprendre comment il est possible de vendre des parcelles viticoles parfois avec leur chateau à des prix qui excèdent autant ceux du marché...(n’est ce pas réglementé ?)

        Une propriétaire a d’ailleurs refusé, malgré la proposition faramineuse à multiples zéros de l’acheteur chinois.. afin de sauvegarder s’en expliqua t’elle, notre patrimoine.

        Hormis le fait que le prix des parcelles risquent de devenir inabordables, le prix de certains crus aussi.. A long terme le consommateur français devra t’il se contenter de piquette ?...Nous perdrons aussi le marché de l’exportation via la chine...

        Comme nous perdons avec d’autres acquéreurs (qui eux ne s’embarrassent pas contrairement aux chinois de restauration des chateaux « à la française ») nos cheminées anciennes, lambris, portes ouvragées tapisseries anciennes, carrelage d’époque etc...., le tout étant démantelé après achat, puis exporté via « les sables » tandis que l’acquisition devenue coquille vide, finit en ruine...

        Les chinois sont des personnes agréables, des bons vivants appréciant notre gastronomie, notre culture, nos vins, soucieux de préserver notre patrimoine historique quand ils en font l’acquisition, mais qui ne perdent jamais le nord : les affaires ce sont les affaires !

        Les couillons qui ont perdu depuis bien longtemps la boussole c’est nous !





        • Rincevent Rincevent 9 mai 17:45

          @Loatse

          Concernant le vin, les Chinois achètent plutôt des petites appellations, pas (encore) des grands crus. L’objectif est double : alimenter leur classe moyenne en Chine et installer, à partir de ces châteaux, des circuits touristiques avec hôtellerie pour leurs touristes. Dernièrement, ils ont commencé à loucher du côté des maisons de négoce de vin, histoire de boucler la boucle…


        • mmbbb 9 mai 19:08

          @Loatse le prix des parcelles inabordables c’est deja le cas Pres de Thonon les bains une terre agricole vendu comme terrain constructible une fortune Je suis tombe par hasard sur cette annonce


        • Gatinais33 Gatinais33 11 mai 07:39

          @Loatse
          Bonjour du matin
          Il y a dans ce fil plusieurs commentaires assez judicieux sur la réalité des transactions sur les terres agricoles, dont le vôtre est le plus optimiste. Je souhaite que vous ayiez raison. Que le goût des chinois pour notre patrimoine résiste longtemps à la cocalisation.

          Je trouve très français que ce fil de commentaires dérive vers la politique. Ceux qui disent ici « votez pour moi » devraient comprendre qu’ils sèment l’esprit jacobin qui a porté les meilleurs de nos campagnes vers la ville, abandonnant les terres aux plus dociles, ceux qu’on peut amener le plus facilement au crédit agricole.

          Ce même esprit qui envoyait récemment aux citadins l’image du paysan écoutant la radio dans sa cabine de tracteur, et maintenant celle des tracteurs autonomes. Si on voulait préserver les sols sans casser le dos de nos paysans, trouver dans notre assiette les aliments de tous nos sens, il faudrait développer l’agriculture de précision. Qui le fait ? Les japonais.

          J’espère que ces grands esprits me moinseront.


        • Ratatouille Zoblard le terrible 9 mai 12:53

          a chaque fois qu’ils achètent 1hectare nous leurs faisons cadeaux
          de 500 réfugiés ,c’est honnête non. ?
          voir plus si affinité


          • fcpgismo fcpgismo 9 mai 13:00

            Il ne faut surtout pas les contrarier aujourd’hui, dans peu de temps nous allons instaurer une démocratie en France et le peuple français choisira par référendum l’expropriation sans aucune indemnité de tous les étrangers qui c’étaient accaparés des terres contre la nation.

            La république ploutocratique sera remplacé, par une république démocratique ou seul le peuple,les citoyens Français votent les lois sans aucune intervention de représentants.

            • HELIOS HELIOS 10 mai 10:25

              @fcpgismo
              ... c’est beau de rever....


            • alinea alinea 9 mai 13:04

              Il faut regarder la politique agricole en amont ! le libre échange !!! la concurrence loyale !!
              On peut s’émouvoir aussi de toutes ces terres agricoles vendues x fois leur prix pour la construction de centres commerciaux, centres de loisirs, de vacances, ou de lotissements !
              Les paysans aiment le fric, celui-ci coule à flot sans trop de peines !
              mais c’est pas grave, avec TAFTA, nous aurons tout ce qu’il faut pour manger quand même !
              Et puis, les Chinois ont déjà acheté une grosse boîte de sauce tomates à Orange... l’usine est encore là ( à mes dernières nouvelles assez vieilles il est vrai) mais les tomates qui y sont traitées viennent de Chine ! les maraîchers du coin tirent la gueule ; peut-être seront-ils heureux de vendre dix fois le prix, leurs terres aux Chinois !!


              • Daniel Roux Daniel Roux 9 mai 14:59

                Un article provocateur, anti libéral, anti libre échange, anti propriété privée, anti UE donc, anti étranger surtout s’il est chinoins..

                Tiens ? Pourquoi les chinois et pas les monégasques, les anglais, les étasuniens ou d’autres encore ?

                Parmi les plus grands propriétaires terriens, il y a une société monégasque. C’est même l’une des premières bénéficiaires des subventions agricoles distribuées par la FNSEA.

                La France est l’un des premiers exportateurs de produits agro alimentaires. Le gouvernement en est si fier qu’il est près à tout pour que ça continue, y compris à encourager l’agriculture intensive. La France est également l’un des premiers consommateurs de produits chimiques destinés à l’agriculture.

                Mais c’est aussi le pays où les liens éventuels entre maladies et produits chimiques ne sont pas étudiés. Ce qui permet aux chimistes de prétendre devant un juge et des victimes désarmés qu’il n’existe aucun lien prouvé entre leur produit et telle maladie.


                • meris (---.---.226.82) 9 mai 15:08

                  Entre hypocrisie et manque de vision stratégique !

                  Tout d’abord, s’offusquer de ce rachat chinois nécessiterait de balayer devant chez nous. Faut t il rappeler les milliers d’hectares achetés par des entreprises françaises à l’étranger ?

                  Par ailleurs ce rachat est l’occasion de rappeler que les chinois sont des maitres dans l’art de la stratégie.

                  L’art du Tsun Tsee pratiqué nous à montré, notamment en matiére de marchés agricoles, que nous étions des petits joueurs. Il y à 2 ans, ils ont fait s’effondrer les prix en assurant au monde qu’ils avaient des stocks importants. Ils ont pu ainsi mettre la main sur d’importantes quantités à vil prix aux détriment d’un monde agricole qui souffre d’un manque d’approche systémique.

                  Bougeons nous les fesses plutôt que pleurer !!

                  Ne fermont pas nos frontières mais réorganisons plutôt notre filiére agricole dans une dimension supranationale. 

                  Plaidons pour que l’ OMC favorise la reconnaissance d’un bien public mondial .

                  Enfin, puisque demain la rareté sera d’actualité, confions la gestion de l’agriculture aux économistes et plaidons pour un retour de la planification .


                  • Daniel Roux Daniel Roux 9 mai 15:23

                    @meris

                    « confions la gestion de l’agriculture aux économistes.. »

                    Là, c’est la famine assurée.

                    « Confiez leur le Sahara et dans 2 ans, ils importent du sable. » Coluche.


                  • alinea alinea 9 mai 16:03

                    @meris
                    le problème n’est pas tant que les étrangers achètent, mais que les Français vendent !!


                  • Anthrax 9 mai 17:07

                    @meris

                    Je partage globalement cet avis avec des nuances. L’auteur ne s’est pas offusqué, il rapporte une situation qui inquiète un certain nombre d’agriculteurs.
                    Mais sans vouloir enfoncer les portes ouvertes, pour qu’il y ait acheteur, il faut un vendeur. Ces terres, comme le dit l’article, les Chinois ne les volent pas, au contraire, ils les paient et très chères. On a eu le même genre de réactions au moment où les milliardaires chinois achetaient des châteaux du bordelais, une centaine en tout. Le propriétaire français de Château Bel Air était très satisfait d’avoir été racheté par un groupe chinois, il avait eu des propositions d’Américains et de Russes mais les Chinois étaient mieux disant. 
                    Quant Lafarge, Airbus, AXA etc s’installent en Chine on sort les trompettes, et bien il faut accepter le principe des Chinois chez nous. Et quand j’entends qu’une société chinoise a repris, avec ses employées, la dernière dentellerie de Calais, je m’en réjouis. Car aucun de ces Français qui brâment après la disparition de l’industrie nationale ne voulait s’y coller.

                  • mmbbb 9 mai 19:19

                    @ Antrax je suis d’accord sur un point les francais se foutent de leur industrie Les deputes qui doivent desormais publier leur patrimoine, aucun n’a un PEA , Cela en dit long sur notre mentalite 


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 08:20

                    @alinea
                    Avec la fin du contrôle des mouvements de capitaux, il est impossible d’interdire l’entrée des capitaux pour acheter n’importe quel bien français.
                     Le Qatar se gave et pas seulement avec le PSG !


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 08:39

                    @Anthrax
                    La fin de l’industrie française est liée justement à la fin du contrôle des mouvements de capitaux !
                    Sans le Traité de Maastricht, Mittal n’aurait pas pu acheter Arcelor.


                    Quant à Airbus, ce n’est pas un projet européen, mais international.
                    Airbus, Ariane sont des coopérations internationales.
                    Airbus a des usines d’assemblages en Chine et depuis 2012 aux USA.

                    Les Français doivent survivre avec le tourisme, on ne peut pas délocaliser les sites touristiques, sinon, ils l’auraient fait ! 

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 08:45

                    @mmbbb
                    « ... les francais se foutent de leur industrie. »
                    On leur a demandé leur avis sur les délocalisations ?
                    On leur demandé leur avis quand les fonds de pension achètent, puis siphonnent les entreprises françaises, avant de jeter les salariés à la rue ??


                    Des régions entières ont été dévastées par les délocalisations. Ce sont d’ailleurs celles qui votent le plus FN, croyant naïvement ce que disent les médias, que le FN veut les sortir de l’ UE...
                    Rêve, le FN ne veut sortir de rien du tout !

                  • HELIOS HELIOS 10 mai 10:34

                    @Fifi Brind_acier


                    Vous voyez, dans la guerre que se livre le monde avec ses consequences en France, il y a les traitres et les autres.
                    Je suppose que le FN defend la France, même si ses methodes ne sont pas les votres. 
                    Je suppose que ’l’UPR defend la France également.

                    MAIS, chaque fois que l’UPR attaque le front national, ce n’est plus defendre la France qu’il fait mais c’est aider les ennemis du FN donc de la France. On peut considerer que l’UPR ne defend pas la France, mais ses petits interets. L’UPR, Si cela continue, montre son vrai visage de traitre a son pays.

                    L’UPR prefere attaquer ceux qui defendent la France plutôt que les autres, c’est edifiant comme strategie... et çà ne marchera pas... l’UPR est une organisation (bien grand mot pour quelques adhérents et buzzer de forum) qui préconise des solutions où la democratie a été oubliée, et le radicalisme de la methode ne peut fonctionner autrement que dans la violence administrative et politique... bref, le manque d’intelligence.

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 10 mai 20:26

                    @HELIOS
                    Le FN ne défend pas la France, sinon il aurait depuis longtemps signé une alliance avec l’ UPR : « Pour sortir de l’ UE, de l’euro & de l’ OTAN, article 50, légalement et unilatéralement. »


                    Le FN est comme tous les autres.
                    Il veut « renégocier les Traités », donc il veut rester dans la construction européenne. Il ne veut sortir de rien du tout !

                  • alinea alinea 10 mai 20:37

                    @HELIOS
                    Hou !! c’est un peu tordu votre truc ; tordu, et présomptueux !

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais (Consulter la Charte de bonne conduite).

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté si vous n'êtes pas connecté.

Pour repérer rapidement l'auteur de l'article, son pseudo s'affiche en rouge.

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès