Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > OTAN-DAECH-ÉTATS-UNIS : même combat

OTAN-DAECH-ÉTATS-UNIS : même combat

POUTINE DEMEURE MAITRE DE SON PROPRE AGENDA

Les informations et les témoignages se multiplient à l’effet que les États-Unis, l’OTAN et l’État islamique (DAECH) sont engagés dans un même combat. Ils font partie d’un système dont la tête dirigeante est l’Oncle Sam. Ce dernier contrôle l’ensemble des acteurs et définit les stratégies à suivre pour atteindre les objectifs fixés. 

 Il n’est pas superflu de rappeler que l’OTAN compte 28 pays membres qui se sont délestés, dans les faits, de leur souveraineté nationale pour rejoindre cette superstructure sous contrôle des États-Unis d’Amérique. Il est pertinent de rappeler ici ce témoignage du colonel Régis Chamagne qui ne mâche pas ses mots pour confirmer cette réalité. Il en va de même pour l’É.I. (DAECH), créature de cette même puissance. 

 Si tel est bien le cas, on peut alors comprendre que la lutte contre le terrorisme, slogan largement employé par l’Occident, ne soit qu’une couverture pour consolider ce même  terrorisme en lui assurant armement, formation et argent. Cette situation aide à comprendre également que les bombardements, supposément dirigés contre DAECH, au cours des dernières années aient permis à ce dernier de doubler ses effectifs et de progresser dans sa lutte de prise de contrôle du territoire syrien et de déstabilisation du gouvernement légitime de Bachar al Assad.

L’entrée en scène de la Russie en Syrie pour combattre ce terrorisme, à l’invitation du président Bachar Al Assad, vient contrecarrer les projets des trois principaux acteurs dans cette opération de conquête et de changement de gouvernement. En moins de trois mois de bombardements, la Russie a fait plus de ce qu’ont fait tous les pays de l’OTAN engagés dans cette lutte contre le terrorisme. La présence russe et la clarté de son engagement dans sa lutte contre DAECH leur posent un sérieux problème. Poutine sait que ce terrorisme est parti de leur arsenal de guerre, mais les populations auxquelles ces gouvernements répondent ne le savent pas. Tout leur a été caché, dissimulé. Des milliards de dollars et d’euros, engloutis dans les budgets militaires, vont à ces groupes terroristes, pensés et voulus comme des armées secrètes au service de diverses missions hors la loi. 

Au moment d’écrire ce texte, la coalition de lutte contre l’État islamique, dirigée par les États-Unis, renforce ses interventions en Syrie en multipliant les bombardements et en envoyant des bataillons militaires pour soi-disant combattre sur le terrain ce terrorisme. Les retenues de Poutine à ne pas répondre à l’agenda occidental des provocations qui visent à l’amener à déclarer la guerre sont perçues comme une faiblesse de sa part. Dans un article récent, on peut lire ceci :

« l’Empire a correctement identifié la faiblesse des forces russes en Syrie, et il a décidé d’utiliser la Turquie pour se doter d’un élément de déni plausible. Cette attaque n’est probablement que la première étape d’une campagne beaucoup plus vaste pour repousser la Russie loin de la frontière turque. La prochaine étape, apparemment, comprend l’envoi de troupes occidentales en Syrie, d’abord comme conseillers, mais finalement comme forces spéciales et contrôleurs aériens avancés. Les armées aériennes américaines et turques joueront le premier rôle ici, avec des avions allemands et britanniques assurant suffisamment de diversité pour parler d’une coalition internationale. Quant aux Français, coincés entre leurs partenaires russes et leurs alliés de l’OTAN, ils resteront aussi insignifiants qu’avant : Hollande s’est dégonflé, de nouveau (ça vous étonne ?). Finalement, l’OTAN créera un havre de facto pour ses terroristes modérés au nord de la Syrie et l’utilisera comme base pour diriger une attaque contre Raqqa. »

Ce que je comprends de Vladimir Poutine c’est qu’il a son propre agenda de guerre et que ce ne sont pas les provocations calculées de ses adversaires qui l’en feront démordre. Dans son intervention aux parlementaires de son pays, il a bien dit qu’il connaissait les terroristes et ceux qui les soutiennent et qu’il savait ce qu’il fallait faire. Par ces propos, il dit clairement à qui veut l’entendre qu’il a un agenda très précis dont il est seul avec ses principaux alliés à en connaître les avenants et aboutissants. Je soupçonne Poutine de faire éclater au grand jour, au vu et au su des populations occidentales, le fait que les États-Unis, l’OTAN et les terroristes de l’E.I. font partie d’une seule et même alliance. Ses invitations répétées à former une seule grande alliance avec la Russie pour lutter contre l’État islamique (DAESH) sont constamment repoussées par ses partenaires occidentaux et pour cause. Leurs interventions en Syrie ne visent pas l’élimination des terroristes, mais le renforcement de leurs luttes contre le gouvernement Bachar al Assad. C’est exactement ce à quoi pense Poutine lorsqu’il dit qu’il n’y a pas place pour le double jeu dans cette lutte contre le terrorisme.

Ce double jeu devient de plus en plus évident avec ces témoignages qui se font toujours plus nombreux et crédibles sur cette grande arnaque de l’opinion publique. Il faut ajouter au témoignage du colonel Régis Chamagne, celui du général américain Wesley Clark qui donne le contexte dans lequel ces diverses forces ont été mises en place en vue de remodeler le M.O. et de prendre les devants pour assurer la gouvernance du monde. À joindre à ces témoignages celui d’un rabbin juif qui n’y va pas avec le dos de la cuillère pour parler du rôle fondamental de la CIA dans la mise en place de ces forces terroristes au service des intérêts de l’empire et de ses alliés. 

Vladimir Poutine n’en continue pas moins à positionner ses forces en fonction de son agenda et non en fonction de celui de ses « partenaires » occidentaux. Lorsqu’il aura fait le constat que la confrontation est inévitable, il attaquera le premier, là où ça fera mal. 

Poutine reste maître de son propre agenda de guerre.

 

Oscar Fortin

Le 13 décembre 2015 

http://humanisme.blogspot.com

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.49/5   (49 votes)




Réagissez à l'article

194 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 14 décembre 2015 10:14

    Le double jeu devient tellement visible qu’on finit par se demander pourquoi et pour qui on continue à le jouer !

    Tomber les masques permettrait peut-être d’accélérer les processus et d’éviter des milliers de morts, de deuils et d’illusions perdues. Si la comédie est jouée pour les opinons publiques des pays les plus puissants afin de maintenir des semblants d’unités nationales, les résultats des élections régionales françaises d’hier devraient permettre d’éviter ces tueries : propagande, contrôle des médias et déclarations grandiloquentes paraissent suffire pour que restent aux commandes ces pouvoirs impuissants !

    • .
      .
      Merci M. Fortin . Une analyse claire de la situation en Syrie et au alentour...incluant Israël. 
      .
      En ce moment même, les trolls sionistes envahissent les forums et blogues partout au monde en tentant de faire une diversion. Cette nouvelle diversion , de ce groupe sioniste opérant sous fausses bannières, consiste a présenté les conflits au Moyen-orient comme étant uniquement le fait d’une guerre interne entre de méchants musulmans sunnites ou chiites. 
      .
      Le spin de presse se résume a ceci : ’’ conflits millénaires entre sunnites et chiites, les puissances doivent intervenir ’’ .
      .
      Cette diversion, cette opération de communications vise a atténuer l’implication d’Israël au sein de la coalition terroriste turco-israélo-saoudienne. En somme, les rats quittent le navire...mais le plus discrètement possible !
      .
      Voici un extrait du plus récent article (14 décembre 2015) de Thierry Meyssan : Les opérations militaires qui se préparent en Syrie et alentour, par Thierry Meyssan
      .

      ’’.........
      Ainsi le Mecid Aslanov, propriété de la société BMZ Group de Necmettin Bilal Erdoğan, a quitté le 9 novembre 2015 le port de Fos-sur-Mer (France). Il venait de livrer impunément du pétrole qu’il assurait avoir été extrait en Israël, mais qui en réalité avait été volé par Daesh en Syrie. Rien ne permet de penser que les choses ont changées aujourd’hui et qu’il faudrait prendre au sérieux les dernières déclarations officielles.......’’


    • xantrius 14 décembre 2015 17:26

      @https://www.youtube.com/watch?v=5VEJRPx0yHM

      Quand les trolls antisémites parlent des trolls sionistes, c’est comme le voleur cri « arrêtez le voleur ». Comment reconnaitre un troll antisémite ? C’est simple, ils font sur n’importe quel prétexte leur pissou contre Israël.


    • @xantrius
      .
      Ehhe !  Je traduit le début de votre phrase : ’’ Quand les antisionistes parlent des trolls sionistes....’’ 
      .
      Même Obama est antisioniste ! Notez que nous ne sommes pas fiers de cette dernière adhésion !


    • xantrius 14 décembre 2015 18:27

      https://www.youtube.com/watch?v=5VEJRPx0yHM

      Notre troll (alias Michel Genovese ?) voit des complots partout, en préférence des complots « sionistes », mais pas que. Il suffit de regarder ses commentaires pour se rendre compte de son « sérieux » hallucinant. Petit extrait de ses commentaires, pas du tout exhaustif :

      25 août 22:25

      … On savait que l’OTAN et Israël parachutent des armes aux terroristes d’ Al-CIA et de l’État Islamique au moyen-orient... mais de la a leurs fournir des AK-47 directement a Bruxelles c’est INACCEPTABLE …

      27 août 21:58

      Ha ha ah ! Lorsque j’ai vue les mots ’’photographie prise sur la Lune’’, ma réaction a été....’’pas encore une autre opération COINTELPRO ’’ ! Franchement ! Si quelqu’un avait marché et roulé sur la lune, ça se saurait ! …

      28 août 04:31

      Ce post me confirme que l’information de Wikipedia est manipulée par les pseudo-administrateurs. C’est surtout le fait qu’un intriguant COINTELPRO cite Wikipedia. Une filiale de la C.I.A. comme Amnesty international …

      28 août 19:57

      Je vais maintenant vous révéler ce qu’il s’est passé durant ces heures capitales dans le Bunker d’un certain ADOLF HITLER, le FUHRER.

      Imaginer un instant qu’il ne soit pas mort ce jour du 30 avril 1945 ! Aucune preuve formelle à ce jour atteste de son véritable décès, le FBI lui-même la traqué a travers le monde jusque en 1964.

      Je vais donc me replonger dans cette période dramatique de notre histoire et vous révéler un fait incroyable ADOLF HITLER s’est évadé ! …

      … Une alliance tissée entre les USA sous la Présidence de son prédécesseur le Général EINSHOWER en 1954, et une secte appelée LES ILLUMINATIS. …

      etc. etc. etc. c’est amusant une fois qu’on a compris l’état mental de l’auteur.



    • Dom66 Dom66 14 décembre 2015 18:39

      @youtube.

      Non Obama est pro sioniste 


    • @Dom66
      .
      Il ne l’est plus depuis l’implication de Netanyahu lors de l’élection présidentielle US et le
      discours du chef de la junte israélienne devant le congres US. Seulement Barack, l’ex-toxicomane,
      préfère agir avec discrétion...le risque d’un attentat contre sa famille n’étant pas a exclure.


    • L'enfoiré L’enfoiré 15 décembre 2015 19:27

      En effet. Netanyahu n’est plus du tout son copain.

      Je ne sais pas, mais on ne dirait pas qu’on suive l’actualité sur Avox.
      On est ami, un jour avec des intérêts en commun et ennemi, un autre.
      C’est ainsi que va la politique dans le monde.
      Il faut lire ce qu’est la politique qu’aux Etats Unis ; Wiki l’explique très bien.
      La répartition entre Républicains et Démocrates n’a rien à voir avec la Droite et la Gauche que nous connaissons en Europe.
      Actuellement, il y a un immobilisme qui s’installe puisque Obama n’a plus les coudées franches avec le parlement. 
      Que peut-il encore faire aujourd’hui ?
      Simplement préparer son successeur en espérant trouver un coup d’éclat pour finir en beauté.
      Ce n’est pas comme dans d’autres pays (dont la Russie) qui peuvent trouver dans entourloupes pour obtenir un troisième mandat.
      C’est arrivé une fois avec Roosevelt en temps de guerre... 
      La géopolitique est souvent incompréhensible pour le commun des mortels alors on extrapole.
      Heureusement, les envoyés spéciaux locaux des journaux transitent par les agences de presse pour remettre les pendules à l’heure.
      Que Barack ait été un jour un toxico n’a rien de palpitant puisqu’il ne l’est plus.
      Oui, la discrétion est toujours de mise quand on n’a plus la majorité avec soi.
       

    • @L’enfoiré
      .
      ’’...Que peut-il encore faire aujourd’hui ?....’’
      .
      Euh..il pourrait s’entendre discrètement avec Poutine pour que ce dernier effectue un grand nettoyage des dégâts de Netanyahu et du fils Salmane ? Il pourrait retirer le USS Roosevelt du Golfe Persique  ? Il pourrait retirer les missiles PATRIOTS de Turquie ? Je dis cela comme ça....


    • JL JL 14 décembre 2015 10:41

      Si DAECH est la chose des US, que doit-on penser de la revendication par DAECH des tueries du 13 novembre à Paris ?


      Plus précisément, qui est responsable, le molosse qui échappe à son maître, ou le maître lui-même ?

      Question annexe et qui serait drôle si elle n’était pas sinistre : François Hollande est-il au courant ?

      • howahkan howahkan Hotah 14 décembre 2015 10:48

        @JL

        de bonne question à mon avis

         smiley


      • thomas abarnou 14 décembre 2015 11:03

        @JL C’est parce qu’il faut sortir de cette vision binaire des choses. On peut très bien être ami avec la Turquie et l’Arabie et combattre Daech. Ca s’appelle la diplomatie. 


        Prenez la Russie : elle est rivale avec la Turquie mais nous sommes à la fois allié de la Turquie et partenaire de la Russie dans notre coalition. L’Iran et la Russie se déteste héréditairement, et voilà qu’ils se rapprochent comme nous de l’Iran. La Turquie et l’Iran se détestent mais nous sommes plus ou moins alliés avec eux. Cela s’appelle la diplomatie. Il n’y a pas un camp, un méchant, un gentil mais une myriade d’intérêts. La diplomatie n’a pas à être morale. 

      • JL JL 14 décembre 2015 12:01

        @thomas abarnou

         je ne parlais pas de diplomatie, ni même de guerre, mais de crimes terroristes.

        Si une organisation quelle qu’elle soit, revendique un attentat criminel, alors on est légitimement fondé à l’accuser de meurtre avec préméditation, autrement dit, de crime.

        Et si DAECH est la créature de la CIA, alors on a le droit de dire que la CIA est responsable des crimes commis à Paris le 13 novembre dernier.



      • thomas abarnou 14 décembre 2015 14:07

        @JL Je ne crois pas que Daech soit une créature de la CIA. Que les américains aient commis des erreurs en armant certains rebelles en favorisant certains groupes sûrement mais je ne vois pas une organisation ennemi des USA crées par les USA. C’est dans l’ADN de l’idéologie de Daech d’être anti-occidental, la CIA est plus maligne que ça quand même. Et même si elle l’avait fait, admettons, je ne vois pas qu’elle serait l’intérêt. Le risque pris est tellement énorme que tout le pétrole du monde n’en vaut pas l’intérêt. Plus encore, les USA ont du pétrole, c’est un enjeu géostratégique moins important qu’autrefois. 


      • asterix asterix 14 décembre 2015 14:40

        @thomas abarnou

        D’accord avec vous. Les Etats-Unis ont plutôt intérêt à laisser pourrir la situation pour venir jouer plus tard au grand sauveur et protéger ainsi ses intérêts pétroliers et géostratégiques qui passent par son alliance avec l’Arabie Saoudite dont ils assurent depuis 1945 la défense, contrat qui a été renouvelé il y a dix ans. Le jour où les Saoudiens n’auront plus une goutte de pétrole, ils pourront enfin utiliser le leur. Ce qui les intéresse avec DAESCH est d’affaiblir la Russie dont les républiques périphériques à forte composante islamique sont parmi celles qui envoient le plus de combattants au califat. Contrairement à ce que prétend Fortin qui n’est à l’aise que lorsqu’il peut bouffer du ricain ( qu’attend-il pour condamner également SON Canada grand ami de l’Ukraine ? ) Poutine ne voit en Assad qu’un allié de circonstance qu’il laissera inéluctablement tomber dès que la situation se retournera à l’avantage de la Syrie légaliste. 
        Et puis il y a l’Iran : Washington veut à tout prix empêcher que celui-ci refasse son entrée dans le concert des Nations et exporte son pétrole avec un pipe-line qui ne passera pas par les pays fidèles à l’oncle Sam.
        Curieux Fortin le plus fin de tous nos analystes politiques qui est à présent bien taiseux sur le Venezuela...


      • oscar fortin oscar fortin 14 décembre 2015 15:35

        @asterix : Dans un commentaire précédent à un de vos collègues, j’ai rappelé que ceux qui proclamaient haut et fort qu’il n’y avait pas de démocratie au Venezuela doivent ravaler leur salive. De plus, j’ai rappelé que Nicolas Maduro est toujours le président constitutionnel de l’Etat et qu’il allait poursuivre son mandat tel que le prévoit la constitution. Il prendra ses décisions en conformité avec cette constitution et c’est que l’assemblée parlementaire devra faire. Nous verrons par les évènements ceux qui se révèleront les plus démocratiques et les plus proches du peuple. 


        Une histoire à suivre qui ne devrait pas nous empêcher de dormir et de réfléchir.

        bonne journée à vous


      • .
        Diversion de Massada et Cie ici. DAESH (ISIS ) ÉTAIT le bras armé d’une coalition terroriste américano-israélo-turco-saoudienne. 
        .

        Obama ayant conclu une entente POLITIQUE secrète avec Poutine a New York , les américains ont donc mis fin a l’opération ISIS au sein de leurs agences . Le retrait du USS Roosevelt du Golfe Persique ou le retrait des missiles PATRIOTS de Turquie s’inscrivent dans cette logique de désescalade.
        .
        Netanyahu , cet idiot , viens tout juste FINALEMENT d’accepter cette analyse de ses agents de renseignements.
        .
         Il lance donc officiellement une série de mesures visant a atténuer ou effacer l’implication d’Israël
        au sein de la coalition terroriste DAESH. Mais il est trop tard pour se retirer discrètement. . 

        Obama et Poutine se sont entendus sur d’autres projets, de nouveaux rôles de soutien pour Israël et pour l’Arabie Saoudite.
        .

        On ne quitte pas une production en plein tournage ! 



      • Dom66 Dom66 14 décembre 2015 18:47

        @thomas abarnou

        Mais alors quand ce sont les « walabitte » (de cheval) qui se battent contre les « sunnites » qui eux se battent contre les « samsonites » et contre les « Chiites » nous pouvons dire que nous sommes dans la D« a »èche ?


      • Croa Croa 14 décembre 2015 19:39

        À JL
        DAECH n’est pas directement la créature de la CIA ; Elle l’est indirectement et si responsabilité de la CIA il y a, ce serait plutôt de crimes par imprudence.
        D’un autre coté cette organisation est aussi directement criminelle autrement, les exemples ne manquent pas !


      • parousnik 14 décembre 2015 19:59

        @thomas abarnou
        Pourtant Daesh a été créé dans une prison yankee en Irak... Un documentaire récent sur le télé france 2 il me semble en parle, évidemment pas en l’affirmant...mais faut peut être lire entre les lignes. L’intérêt mais il est évident d ailleurs il s agit d’intérêts.. Comme pour l’Irak et la Libye il s ’agit de semer le chaos en détruisant les Etats et plus d’Etats on peut se servir en ressources naturelles pétrole et gaz... et puis cela permet de mettre un frein au développement de la Chine... Les EU ont du pétrole schistes et bitumeux qui coute cher a extraire surtout au prix du baril actuel, mais combien en volent en Irak et en Libye ? Curieux qu’aucun journaliste ne s’intéresse au ce devient le pétrole libyen et irakien... qui l’exploite... et ce sont forcement des sociétés yankees qui incluent peut être ce recel dans les comptes d’extraction us. De plus les yankee ne veulent pas d’une Europe indépendante qui lui ferait trop d’ombre surtout collée a l’Asie...si cela se faisait les EU passeraient au second plan et ne pourraient plus parasiter le monde avec leur dollars de paille, donc la stratégie du chaos yankee visent aussi l’Europe. Seulment il n y a plus De Gaulle et nos élus ne sont que des pantins assoiffés de paraitre et qui se foutent bien de la grandeur de leurs pays. 


      • alanhorus alanhorus 15 décembre 2015 09:07

        @JL
        http://www.dailymotion.com/video/x3ezgkt_absolute-proof-paris-attack-was-a-staged-event_tv
        http://netteandme.blogspot.fr/2015/11/paris-attack-muscular-white-mercenaries.html
        Comme vous voyez l’attaque de Paris du 13 novembre 2015 est un coup monté par la cia le mossad et le mi6 et sans doute les services secret français.


      • oscar fortin oscar fortin 15 décembre 2015 11:29

        @alanhorus : merci pour les liens.


        bonne journée

      • JL JL 15 décembre 2015 12:20

        @troletbuse

         
        c’est effrayant de grandir dans un monde pareil.

        Ps. Mais consolons nous, ils ne sont pas des monstres froids, la preuve, Laurent Fabius a versé une larme sur les victimes lors de la cérémonie de clôture de la COP21, si bien réussie : il leur devait bien ça !
         

      • JL JL 15 décembre 2015 13:10

        @troletbuse,

         
        j’ai une autre hypothèse concernant ces explosions inopinées.

        Je crois que les terroristes, quand ils ont accepté - peut-être à l’insu de leur plein gré, comme on dit -, leur mission, sont munis d’une ceinture non pas de chasteté, mais tout aussi inviolable : je veux dire que, s’ils tentent de l’ôter, elle explose. Et c’est probablement ce qui a dû se passer : les terroristes auront tenté de s’en défaire.
         
        Pourquoi un tel système ? Parce qu’il faut que le terroriste n’ait aucune échappatoire.

        Je vous propose de réexaminer les faits au travers de cette hypothèses.

      • pemile pemile 15 décembre 2015 13:16

        @JL « c’est probablement ce qui a dû se passer : les terroristes auront tenté de s’en défaire. Je vous propose de réexaminer les faits au travers de cette hypothèse. »

        Effectivement, cela mérite d’être analysé et de peu de chance d’être connu des « candidats », donc d’être diffusé dans les médias publics.


      • troletbuse troletbuse 15 décembre 2015 13:19

        @JL
        Oui. A qui profite le crime ? Probablement pas à Daech

        https://www.youtube.com/watch?time_continue=5116&v=61xBH24NUMk


      • troletbuse troletbuse 15 décembre 2015 13:20

        @JL
        Oui ou déclenchée à distance par les meneurs


      • JL JL 15 décembre 2015 13:34

        @pemile,


        je pense que ceux qui tirent les ficelles ont intérêt à ce que les terroristes soient au courant que la ceinture explosera s’ils tentent de l’ôter. 

        Mais si les terroristes savent aussi que parfois ça n’explose pas, ils pourront être tentés d’essayer de s’en défaire pour se sauver, ce qui expliquerait pourquoi ils se cachent pour ça.

        Lors des attaques de Pearl Harbour, au moins un des kamikazes a abandonné sa mission et s’est posé dans un champ. Passé un point de non retour, ces types n’avaient plus assez de carburant pour se tirer de l’affaire, et au nom du principe ’’Tout est perdu sauf l’honneur’’, leur seule issue honorable était l’accomplissement de leur mission. 


      • philouie 15 décembre 2015 13:40

        @JL
        il semble qu’abdeslam est acheté des contacteurs à distances....


      • JL JL 15 décembre 2015 13:42

        @troletbuse,


         l’explosion automatique suite à une tentative de désagrafage présente beaucoup plus d’intérêts que la commande à distance, tout en étant plus simple et tout aussi efficace.

        Le porteur n’ayant pas d’alternative à une mort certaine, fera tout pour réussir sa mission : il y va de son honneur et peut-être aussi de l’intérêt, du moins le croit-il, de ses proches. 

      • L'enfoiré L’enfoiré 15 décembre 2015 14:29

        @asterix,

         Oui, absolument, il faut laisser pourrir quand les patates sont cuites et qu’on a plus faim temporairement.
         C’est une règle de la guerre qu’a enseigné Sun Tsu avec sa stratégie du maillon faible.
         Ce n’était pas un con ce Sun Tsu.
         Pour gagner une guerre, il y a la technique bête et méchante de front à front et puis celle qui consiste à affaiblir ses ennemis sans que cela coûte trop cher à ses propres troupes.
         Mais attention comme dit la citation : « A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire ».
         Tout est là, dans un équilibre instable. 
         Affaiblir ceux qui serait trop dangereux et en récolter les honneurs quand le gros des « affaires » sont déjà terminés.
         Les Américains en 14-18 et en 40-45, sont-ils intervenus dès le début ?
         Absolument pas. L’histoire est dans ce cas une réédition.
         Les Américains ont toujours été faibles sur les mers, jusqu’en 1801.
         Les pirates décimaient leurs flottes de navires.
         Puis, il y ont ajouté la technologie et l’à tout à coup cela a changé.
         Venezuela, Cuba, Laos, Corée & Co, des pays qui disent être socialistes voire communistes.
         Des idéologies qui ne tiennent que par la force avec cette étiquette, parce que l’homme est individualiste dans le fond de lui-même.
         Pas beaucoup de héros ni de Mère Térésa dans le monde. 
         Mais ces beaux prêcheurs envoient leurs ouailles là où cela chauffe. Puisqu’ils sont vénérés par leurs troupes, pourquoi en serait-il autrement ? .
           

      • JL JL 15 décembre 2015 14:57

        @philouie, 



        Pour ce qui concerne les contacteurs à distance : que fera le manipulateur si le terroriste décide de se défaire de sa ceinture en cachette ? La solution, leur solution, est probablement d’avoir au moins une boucle de fermeture piégée, impossible à dénouer sans faire exploser l’ensemble.

        Mais quoi qu’il en soit, les organisateurs ne sont pas au charbon, et je doute que cette info - les contacteurs achetés - soit pertinente.

      • L'enfoiré L’enfoiré 15 décembre 2015 19:34

        @JL bonsioir,


         Bonnes questions.
         Non, je ne répondrai pas « je vous remercie de l’avoir posé ».
         Je répondrais par « à qui le crime profite ? »
         François Hollande au courant ?
         Non, faut pas rêver ni cauchemarder.
         Mais lui qui était dans le 6ème dessous en a profité des attentats.
         Il est remonté dans les sondages après ses actions comme il l’a fait par la COP21.
         Tout est étudié « pour un meilleur rendement » en politique.. 
         

      • philouie 15 décembre 2015 20:47

        @JL
        A vrai dire dans l’histoire on en est aux conjectures . les ceintures piégées, pourquoi pas.
        Ce que je remarque, c’est qu’il s’agit d’attentat suicide sans l’intention de tuer.
        Parce que si les ceintures n’avaient pas la puissance nécessaire, elles n’ont pas été utilisé ni au bon moment, ni au bon endroit.
        Hollande n’était certainement pas au courant.
        ou s’il se doute de quelque chose, il ne veut de toute façon pas savoir.
        Je pense qu’une grosse erreur de Hollande, c’est de ne pas avoir rebattu les cartes des services secrets après l’affaire Merah. Il y avait du ménage à faire. Nommer un premier ministre formé à l’intérieur est aussi une erreur. Tant ce poste est central dans ce genre d’affaire.
        Une chose m’avait échappé quand vous m’aviez parlé de la maternelle de Neuilly et d’Human Bomb, c’est que le ministre de l’intérieur de l’époque était Charles Pasqua, le mentor de Sarkosy.
        Je reste convaincu que c’est cette clique là qui est à l’œuvre, depuis 1993 jusqu’en 2015, une longue suite de crimes d’état.
        Évidement, au début il ne s’agissait que de pègre nationale, maintenant on fait dans le terrorisme international compte tenu des bonnes relations que l’on a su tisser soit avec les services amis, CIA et Mossad, soit avec les groupuscules soit-disant ennemis mais fournissant la main d’œuvre en basse besogne. Voir Abdelhakim Belhadj et ses services rendus pour déchoir Kadhafi.


      • philouie 15 décembre 2015 20:56

        @L’enfoiré,
        Non hollande ne tirera aucun bénéfice des attentats, la distance à l’élection présidentielle est bien trop longue : l’effet se sera dissipé.
        SI l’on en croit le rythme des élections précédentes, la bonne distance pour profiter pleinement des effets bénéfiques d’un attentat est, pour l’homme au pouvoir, de 6 semaines, pas plus.
        Par contre le déplacement de l’électorat vers la droite après que ce soit des figures de la gauche qui furent attaquées, est un mouvement de fond qui pèsera dans les urnes en 2017.
        Le danger pour la France n’est pas Marine le Pen comme on veut nous le faire croire,mais le retour dans la course de Nicolas Sarkosy pour qui les attentats ouvrent un boulevard s’il parvient à être le candidat du LR.


      • JL JL 15 décembre 2015 23:18

        @philouie, 


        ’’Ce que je remarque, c’est qu’il s’agit d’attentat suicide sans l’intention de tuer.’’

        Non, ce n’est pas ce que j’en déduis. La ceinture n’a pas toujours pour but de tuer l’entourage : elle n’a parfois que le seul but de tuer le porteur. Quant au porteur, sa mission est de tuer, avec des armes - kalchnikov en l’occurrence. L’intention de tuer est bien là, mais pas avec la ceinture.

        Comprenez bien mon argumentaire : pour le commanditaire, sa priorité première est d’abord que le terroriste assure sa mission, mais son objectif N°2 est qu’il meure lui aussi dans l’attentat. Si la ceinture assure la priorité N°2 , elle incite en outre le tueur à accomplir sa mission, parce qu’elle ne lui laisse aucune échappatoire.

        De fait, dans ces attentats sous fausse bannière, il y a toujours trois camps : les scénaristes, les exécutants promus pour la circonstance au rang de kamikazes, et le public, victimes potentielles. Je dis que les exécutants sont toujours les premières victimes désignées, exceptionnellement les seules. 

        Human Bomb est mort sans savoir que l’on s’était moqué de lui. Personne n’avait pris le risque de tuer les enfants : ni Human Bomb lui-même, ni les organisateurs, lesquels en faisant semblant de croire en la réalité d’une ceinture explosive, ont berné à la fois le terroriste et les spectateurs. Jamais on n’aurait permis à Satkozy de s’exposer comme il l’a fait si l’on n’avait pas su que Human Bomb était inoffensif. Le seul crime cette fois, a été le meurtre délibéré du faux tueur, arroseur arrosé dans une machination construite autour de celle qu’il croyait sienne et qui le dépassait.

      • Michel Maugis Michel Maugis 16 décembre 2015 01:52

        @thomas abarnou

        « Je ne crois pas que Daech soit une créature de la CIA. »

        Menteur ! Vous savez très bien que Daech, est une créature de la CIA.
        Pour les calomnies sur Poutine vous êtes sûr. mais pour les USA et la CIA.. vous ne croyez pas. Quel Faux Culisme. Quelle belle lâcheté.

        « Que les américains aient commis des erreurs en armant certains rebelles en favorisant certains groupes sûrement »

        Et cela vous aide à ne pas croire ? C’ est votre manière d´élaborer votre opinion ?

        LES ËTATS UNIS NE FONT PAS DES ERREURS !! Ce que vous appelez des erreurs ont des conséquences désastreuses pour les peuples concernés qui sont justement les OBJECTIFS de ces « erreurs ».

        « mais je ne vois pas une organisation ennemi des USA crées par les USA »

        Ah bon ? et pourquoi donc ? vous voyez très mal. Daech est ennemie des USA en surface mais en profondeur elle est alliée des USA. ce que les faits sur le terrain démontrent de façon éclatante, après un an de « bombardement »des USA .

        Vous êtes vraiment un vrai faux cul qui prenez les gens pour des cons. Pas étonnant que la cohorte des crapules apporte son soutien à vos propos.

        « C’est dans l’ADN de l’idéologie de Daech d’être anti-occidental, »

        Tautologie stupide. C’ est dans l’ ADN des USA de vouloir dominer le monde, quand avec 5% de la population mondiale ils consomment 20% des ressources, et il faut que cela dure. ÇA c’est le point de départ de toute analyse. ÇA c’ est une preuve de ce qu’ est l’ ADN !! 

        ET pour que cela dure, il faut éliminer les pays qui osent se développer ( IRAK, LIBYE ; SYRIE, CHINE, RUSSIE...)

        Soit dit en pensant l’ ADN des USA est celui des CRAPULES EUROPÉENNES.

        « la CIA est plus maligne que ça quand même. »

        Parce que vous ne trouvez pas que créer une organisation terroriste n’ est pas malin ?
        Que cette organisation s’attaque aux USA en surface pour pouvoir en profondeur dominer le monde en foutant le BORDEL et éliminer les pays qui luttaient justement contre ce terrorisme ( Irak, Libye, Syrie, Iran), vous ne trouvez pas cela malin ?


        « Et même si elle l’avait fait, admettons, je ne vois pas qu’elle serait l’intérêt »

        Vous continuez à nous prendre pour des cons. L’ intérêt est justement de détruire des pays qui se développèrent et résistent aux dictats fascistes de l’ Otanazie.

        Après c’ est la Chine et al Russie.


        Vous êtes définitivement un bel exemplaire de FAUX CUL.



      • philouie 16 décembre 2015 09:10

        @JL
        les terroristes du stade de France n’ont tué parsonne à la kalach, ce n’était pas leur objectif.
        Cela dit, l’option d’une ceinture piégée au démontage à l’avantage qu’elle ne laisse pas de trace contrairement à un système d’allumage à distance...


      • JL JL 16 décembre 2015 10:56

        @philouie
         

        disons que c’est une possibilité à prendre en considération quand on analyse les faits, une arme de plus au service de la vérité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès