Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Pékin 2008 : manifester, c’est bien et après ?

Pékin 2008 : manifester, c’est bien et après ?

Petites réflexions sur les déboires de la flamme olympique vus depuis la capitale chinoise.

Ah les grands moments d’engagement, on se sent porté par un idéal, des valeurs à faire passer, une communion dans l’action collective, on se sent efficace !

Ils vont voir ce qu’ils vont voir les Chinois. Chez eux, c’est la chape de plomb de la censure, la dictature de la pensée unique, le nationalisme exacerbé qui font du citoyen lambda un robot contrôlable à souhait. Mais le monde libre ne se pliera pas devant le géant aux pieds passés d’argile à titanium renforcé à coup de dollars et d’euros et fera entendre sa différence.

OK, c’est vrai, le système chinois actuel est oppressif, liberticide et il faut absolument montrer que le reste du monde n’est pas d’accord. En ce sens, les manifestations durant le parcours de la flamme olympique sont tout à fait légitimes. Mais il faut aussi savoir se mettre à la place des Chinois si l’on veut véritablement agir.

Les médias de l’Hexagone ont bien montré comment la population de l’Empire du Milieu réagissait à l’agitation pré-olympique de l’Occident. Même si l’information du Pékinois moyen est parcellaire, tronquée et déformée, il lui suffit de savoir que son pays est critiqué de manière virulente par l’Ouest pour se braquer.

Vues de Chine, les puissances occidentales n’ont pas les mains toutes propres. Après avoir colonisés la planète, être venus chez eux entretenir leurs divisions, avoir fait une guerre pour leur vendre de l’opium, les laowei ("étranger" en chinois) viennent leur dire comment faire. Même des jeunes ouverts sur le monde, qui savent utiliser des proxy pour voir ce que disent les médias étrangers, sont heurtés par la violence des commentaires et se referment comme des huîtres.
Efficacité 0 donc dans l’immédiat des turbulences autour de la flamme, mais peut-être sur le long terme cela fera réfléchir quelques personnes.

Par contre, le boycott des produits made in China, voilà une action qui aurait un impact bien plus important. La plupart des Chinois d’aujourd’hui ne veulent pas entendre parler de politique, mais de réussite économique. Si le pays n’implose pas de lui-même sous l’effet des disparités, grosso modo 1 milliard de paysans pauvres contre 300 millions d’urbains de classe moyenne, c’est grâce à une croissance à 2 chiffres. Si la population voyait que le système politique en place menaçait leurs emplois, les réactions seraient nettement plus visibles.

Oui, mais, voilà, c’est une chose impossible.
Les manifestants à Paris ont défilé à 99,99 % avec des vêtements made in China, ils ont pris des photos avec leurs portables made in China. Ils ont regardé sur leur télé made in China, des images de leurs exploits filmées avec du matériel made in China. Puis ils ont bloggué avec flamme sur des ordinateurs... made in China !

On pourrait continuer indéfiniment cette liste, la réponse sera toujours la même : "C’est le moins cher, c’est tout. Les temps sont durs mon cher Monsieur. Et puis, même si on voulait, ce sont les entreprises qui sont parties là-bas !" La boucle est fermée, on ne peut pas raisonnablement se boycotter soi-même...

A qui la faute ?
Les entreprises, faire le maximum de profit, c’est leur raison d’exister, c’est la base de notre modèle économique !
Les consommateurs, pour les moins aisés, qui sont les plus nombreux, c’est leur boulot de se jeter sur les plus bas prix dans une société de consommation de masse !

Aucune solution ne sera proposée ici, mais il faut savoir prendre ses responsabilités. Ça ne sert à rien de tout mettre sur le dos de la Chine et son régime, critiquable par ailleurs, sans se poser des questions sur son propre comportement. Car, dans cette histoire, nous sommes tous un peu coupables, comme souvent...


Moyenne des avis sur cet article :  4.66/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

46 réactions à cet article    


  • mariner valley mariner valley 9 avril 2008 10:31

    @ l’auteur,

    D’accord avec vous.....Dans la mesure du possible j’evite d’acheter des produits made in china depuis qques mois........Mais il faut aussi reconnaitre que les produits UE sont souvent rare et vraiment pas facile a trouver.....

    Car si on evite les made in china, il faut aussi eviter les made in indonesia a cause du travail des enfants......

    Enfin un exemple personnel pour les chaussures je ne trouve plus de made in EU c’est a 99.99% du China ou Indonesia, il y a la aussi un probleme. Donc mes pompes viennent de Chine.......

    Certains voudrait peut-ete faire un geste mais il devient difficile a realiser dans ces conditions....

     

     


    • tvargentine.com lerma 9 avril 2008 10:35

      On voit bien ici que les socialistes ont une fois de plus pourri un débat sur un taxe qui aurait permis de taxer les produits chinois qui sont de tres mauvaises qualités

      La Chine n’aura jamais la qualité des produits japonais ou sud-coréen ni la créativité

      Il serait bon de reproposer cette tva sociale à leur ou les caisses sont vides et ou les chinois assassinent tous les jours

      Oui,nous devons boycoter ses jeux indignes d’une société de liberté

       


      • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 9 avril 2008 19:32

        Le protectionnisme n’est jamais une bonne solution, et attention au retour de baton !


      • Kiwi 10 avril 2008 12:39

        Le problème, Lerma, ce ne sont pas les produits chinois qui sont de mauvaise qualités, mais les entreprises occidentales qui produisent en Chine avec un seul objectif : Toujours plus de rentabilité ! Nombre de produits chinois sont excellents, il suffit simplement d’appliquer les règles de base de contrôle qualité dont les entreprises occidentales se moquent comme de leur première chemise !

        Et je ne parlerai pas de votre anti-communiste primaire digne de la guerre froide !


      • Max 9 avril 2008 10:44

         

         

        Que faire ??? Et bien plein de choses !!!

        Par exemple, envoyer un mail à l’ambassade de Chine de son pays pour protester contre l’absence de liberté (politique, syndicale, de la presse, de culte, etc) en Chine, et la colonisation de diverses provinces (du Tibet, Mongole, Hui –musulmane-, Mandchous ou encore Ouighours). Ou écrire un courrier…

        Ne pas regarder la cérémonie d’ouverture et de clôture à la Télé, les chiffres d’audience montreront une vive réprobation de la population quant à ce qui se passe en Chine.

        Soutenir les actions des associations qui travaille pour plus de Liberté en Chine, il y a le choix, trouvez celle qui vous convient…

        Etc !!!

         

         

         

         

         

         

         


        • jesuisunhommelibre jesuisunhommelibre 9 avril 2008 19:46

          Si on veut écrire à tout les gouvernements qui ne respectent pas la liberté d’expression, il va falloir en acheter, des timbres !

          On aura plus vite fait d’envoyer des lettres de félicitations au gouvernement qui les respectent (un peu).

          Je ne partage pas beaucoup les idées de M. Mélachon, mais, quand il parle de racisme anti-chinois, je partage son avis.

          La meilleure manière d’agir, c’est de faire le maximum d’échanges, et donc de commerce, avec la Chine. Et, petit à petit, l’envie de liberté viendra, lorsque les problèmes de faim tendront à disparaitre.

           

          Il faut toujours garder en mémoire deux chose :

          • Qu’il n’y a pas si longtemps (à l’échelle historique), notre régime n’accordait pas plus de liberté.
          • Que dans les années 50, la Corée du Sud était une dictature. Ouverte sur le monde extérieur (parce que dictature de droite), mais dictature quand même. Depuis, grâce au commerce, ce pays, en s’enrichissant, est devenu une vrai démocratie.

          Pour reprendre une phrase célèbre : "Laissons le temps au temps" et aux peuples le choix de se déterminer eux-même, sans constament vouloir juger le monde du haut de notre petit perchoir.

          Il est ironique de constater que les maoïstes d’hier, sont les plus virulents d’aujourd’hui, alors que, malgrè tout, cela va quand même un petit peu mieux en Chine (350 millions de chinois ont un revenu égal ou supérieur à 3000 $ mensuel).

          Comme quoi, certains sont toujours fidèle à une chose : l’erreur de jugement !


        • JL JL 9 avril 2008 11:18

          Bon article sur le sujet, hors de la Pensée unique.

          "En commençant à prendre conscience que dans 50 ans, ceux qui sont aujourd’hui les rois du pétrole ne seront plus rien, car il n’y aura plus de pétrole, ces futurs ex-maîtres du monde avancent déjà leurs pions, et cette campagne anti-chinoise, précédant de peu la campagne anti-indienne à venir, n’est rien d’autre que le premier pas vers les opérations armées qui décideront de la suprématie des matières premières de cette planète.

          Nous sommes dans une guerre commerciale et déjà militaire. Elle a commencé. Et en guise de message à tous les mous du genou qui aujourd’hui s’indignent qu’un athlète sponsorisé par Nike saute plus loin que celui sponsorisé par Reebok, en Chine ou ailleurs, je n’aurais qu’une chose à dire : manifestez pour que la guerre du commerce cesse de tuer, dans des proportions bien plus importantes, chaque jour et pas seulement une fois tous les quatre ans."

          Lire tout le texte là

           


          • geko 9 avril 2008 12:15

            @L’auteur merci d’écrire ce que beaucoup pensent !

            Je ne me sens pas spécialement en guerre contre les chinois mais plutôt contre toutes ces sociétés qui jouent sur les situations géopolitiques et sociales pour s’en foutre pleins les poches, et si je boycotte les produits chinois c’est dans ce sens ! Quand au JO ça fait un moment que je m’abstiens de regarder la coupe du monde des marques !!

            Que faire ?

            Changer nos comportements consumméristes frénétiques ! Pas facile mais pas irréalisable et à mon avis beaucoup plus éfficace que d’aller manifester dans la rue comme des mous du genou ! @Mariner valley les italiens font de très bonnes chaussures

            Reprendre la main sur la vie politique laissée au lobbying de ces grosses boites qui font voter des lois pour leur intérêts qui ne sont pas ceux de la nation (de l’Europe).

            Si le simple citoyen est conscient que l’agrégation des comportements individuels est une arme redoutable les choses peuvent changer !


          • mariner valley mariner valley 9 avril 2008 12:49

            @geko

            Je vous crois bien volontier mais encore faut-il les trouver, c’est une autre paire de manche......lol

            En plus j’aime bien porte des tennis (ca complique les choses). Mes chaussures dite "de ville" sont EU me rappele plus pays. Mais les tennis c’est plus complique quand meme.


          • geko 9 avril 2008 12:55

            Lol Le coq n’est plus sportif et les 3 bandes sont parties en débandade. Hors des cours, tentez l’espadrille cet été


          • Boileau419 Boileau419 9 avril 2008 11:38

            L’ambassadeur de Chine en France a prévenu Henri Sérandour que des officiels chinois n’hésiteraient pas à arracher le badge "Pour un monde meilleur" arboré par les porteurs de la flamme olympique...

            L’information est rapportée par nos collègues de l’Equipe. Hier, l’ambassadeur de Chine en France, M. Kong Quan a menacé les athlètes français participant aux relais de la flamme d’arracher de leur poitrine, le badge "Pour un monde meilleur". Récit.

            Coup de sang de Kong Quan

            Lundi 7 avril. La flamme olympique est censée faire le tour de Paris. Elle y parvient au prix d’un effort terrible : manifestations, répressions par les forces de l’ordre... Pris au milieu de ces enjeux politiques, les athlètes ne sont pas épargnés : crachats, coups, insultes...
            On en oublierait presque que certains arborent un léger signe de défiance à l’égard du régime chinois : le badge "Pour un monde meilleur". Un symbole très consensuel. Mais c’est déjà trop pour l’ambassadeur de France en Chine.

            David Douillet : "Ils vont voir ce qui va leur arriver"

            M. Kong Quan, fou de rage, passe un coup de fil au Comité national olympique et sportif français (CNOSF). Il tombe sur le chef de cabinet du Président, Jean-Paul Clémençon. Kong Quan lui intime l’ordre d’empêcher les relayeurs de la flamme olympique de porter le badge. Jean-Paul Clémençon fait aussitôt suivre l’information à son patron, Henri Sérandour. Furieux, Sérandour en informe à son tour les responsables de l’initiative "Pour un monde meilleur". David Douillet, à la pointe du mouvement prévient : "Ils n’ont qu’à essayer de me l’enlever et ils vont voir ce qui va leur arriver !"

            Henri Sérandour : "Un badge avec des menottes"

            Le président du CNOSF, Henri Sérandour, tente d’obtenir une réaction du CIO à cette menace chinoise. La réponse du Comité international fait l’effet d’une douche froide : il n’est pas favorable au port du moindre signe distinctif... Henri Sérandour s’emporte alors : "J’ai obtenu des athlètes qu’ils portent un badge qui n’attaque pas directement la Chine, mais qui demande selon un monde meilleur. Si les Chinois le désirent, nos athlètes, au contraire, peuvent aussi arborer un badge avec les menottes." La flamme a quitté la France pour San Francisco. Mais le feu de la polémique, lui, continue de brûler entre Paris et Pékin...


            • geko 9 avril 2008 12:22

              David Douillet on dirait un gamin a qui on a piqué son doudou ! Depuis quand les valeurs humaines ont elles un propriétaire ?


            • Max 9 avril 2008 12:27

               

              Bien sur que le régime chinois interdira aux athlètes de porter le moindre badge, le moindre signe de dénonciation, les sportifs françaissont gentillement naïfs, le régime chinois actuel est une des plus dure dicatature du XX et XXIème siècles réunis, ils croyaient quoi ???

              Et le CIO, bien sûr, est aux ordres du régime Chinois...

              Tiens adresse du CIO :

              Comité International Olympique (CIO)
              Château de Vidy
              1007 Lausanne
              Suisse

              Tél : (41.21) 621 61 11
              Fax : (41.21) 621 62 16

              http://www.olympic.org/fr/utilities/registration_fr.asp?prm_action=req

              Un formulaire de contact...

              Pour le comité olympique français (CNOSF)

              Maison du Sport Français
              1 avenue Pierre de Coubertin
              75640 Paris cedex 13
              Tél. : 01 40 78 28 00 / Fax : 01 40 78 28 34

              Formulaire de contact sur leur site http://www.franceolympique.com/, dans le menu à gauche.


              • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2008 15:22

                bonjour,

                bravo pour votre commentaire qui ne va pas dans le sens du poil

                merci de lire mon article, "éteignez le feu, arretez les jeux" sur le meme site,

                cordialement

                oc


              • Tristan Valmour 9 avril 2008 12:28

                 

                Bonjour Pouletto

                 

                Je suis actuellement à Dalian, et c’est mon troisième séjour en Chine. Cela ne fait donc pas de moi un spécialiste mais je peux livrer un court témoignage pour éclairer mes concitoyens.

                 

                Je me sens complètement libre de mes mouvements, je ne suis pas inquiété le moins du monde. Il n’y a donc pas un policier derrière moi. Les Chinois sont très accueillants, et je retrouve là ce que j’ai connu en Afrique, continent que je connais très bien.

                 

                Je côtoie trois catégories de population : les lycéens et étudiants, les officiels de l’équivalent de l’Education Nationale, et quelques très riches Chinois, dont les enfants suivent des cours de FLE. Ma société travaille dans le domaine de l’enseignement et de la formation, ceci explique cela.

                 

                Les lycéens et étudiants sont très ouverts (surtout quand ils sont seuls, ce qui est assez rare) et sont loin de relayer le discours officiel. Curieusement, ils ne savent pas ce qu’est le communisme. Je ne parle pas encore chinois aussi est-il difficile d’expliquer ce concept, mais les étudiants se retrouvent assez bien dans la description que j’en ai faite, à quelques exceptions. Il y aurait donc des différences avec le communisme de l’ex URSS. Ils sont conscients de l’absence de démocratie, de leur incapacité à influer sur la vie politique – tout est décidé par le parti -, mais leur première préoccupation est d’acheter des marques ! Beaucoup d’étudiants, les plus ouverts, ont fait des séjours linguistiques d’un an au moins. Pour cela, ils passent par une agence officielle qui dépend du parti. Il faut débourser au minimum 10 000 euros, il n’y a guère que les enfants des upper middle class et au dessus qui peuvent aller à l’étranger. Quand ils sont à l’étranger, ils se retrouvent sur un site internet où ils échangent leurs impressions, trucs et astuces. On prétend que les Chinois restent entre eux, mais je témoigne du contraire. Les étudiants n’aiment ni Bush ni Sarkozy. Avant l’élection de notre cher président, la France avait la cote, depuis son alignement sur les US, nous sommes moins bien vus.

                 

                Mes relations avec les officiels sont très cordiales, nous ne parlons pas politique ou économie, mais business, pédagogie, système scolaire par le biais d’un interprète assermenté. Les lycéens chinois qui fréquentent assidûment l’école ont beaucoup plus de contrôles qu’en France. Ils ont un enseignement très poussé en mathématiques, en sciences et en langues. Une fois l’école finie (de 7h du matin à 21h), ils rentrent chez eux, mangent rapidement (la nourriture là bas n’a rien à voir avec nos restaurants chinois !) et ont des cours particuliers jusqu’à 1 h du matin ! Les cours particuliers sont donnés par des professeurs, au noir. C’est interdit mais ils le font quasiment tous. A noter que les Chinois vont en cours le dimanche. Pas le samedi après-midi. Les classes dépassent fréquemment les 40 élèves, mais – dans les villes au moins -, les élèves sont très disciplinés et ont le culte du professeur. Cela est également vrai chez les enfants de millionnaires.

                 

                Les riches chinois que je côtoie sont très agréables, très simples. Beaucoup sont des « self made men », d’anciens petits commerçants. On pourrait croire que leur fortune est liée à la proximité avec le parti – c’est en tout cas ce que j’ai cru -, apparemment, elle est liée à leur performance. Tous m’ont tenu le même discours : ils se sont faits pendant les années 90, aujourd’hui il leur serait impossible de recommencer. La Chine n’apparaît plus comme un Eldorado, les places semblent avoir été prises en l’espace de 10-15 ans ! La politique les intéresse très peu (ou ils n’osent pas en parler, je ne sais pas), au contraire des affaires. A noter que le magazine Forbes a révélé qu’il y avait moins de 20 milliardaires en Chine. Je crois qu’en réalité il y en a beaucoup plus. Les Chinois sont discrets sur leur fortune, il y a un tabou identique à la France sur ce sujet.

                 

                J’ai interrogé des Chinois sur le Tibet, en parlant de « pays ». Ils m’ont tous – y compris les plus occidentalisés – repris : pour eux, le Tibet est une région de Chine depuis le XIXè siècle. Ce n’est pas un pays. Ils affirment également que les mouvements tibétains sont instrumentalisés par les services occidentaux, qu’ils ont commencé à s’en prendre aux Chinois, et que l’armée a répliqué. Je ne sais pas si c’est vrai, en tout cas, c’est une piste qu’il ne faut pas négliger. Les Chinois n’hésitent pas à faire un parallèle avec notre Corse. Autant dire que le Tibet est un domaine sensible qui fait l’unanimité chez les Chinois. On ne pourra pas les diviser sur la question, on risque au contraire de renforcer leur unité.

                 

                Quant à l’affaire avec le CIO, pourquoi avoir accepté de laisser les jeux aux Chinois si c’est pour les contester après ? Le Tibet n’est pas en crise depuis 2 mois, mais depuis bien plus longtemps. Pourquoi aussi ne pas exclure la Chine du CIO si elle n’est pas fréquentable ? Pour ma part, je serai enclin à penser que ces mouvements ne sont pas spontanés, ils sont orchestrés. Les services occidentaux procèdent de la sorte : voir la Révolution Orange et autres révolutions de couleur orchestrées par la CIA dans les ex pays de l’Est afin d’établir des gouvernements pro-américains. Ce n’est pas une critique mais une constatation. Il est légitime qu’un pays veuille préserver et étendre ses intérêts et influences, tous les pays le font et l’humanité n’est pas encore mûre pour la concorde, malheureusement.

                 

                Il ne faut pas non plus croire que nous, l’occident, représentons un modèle. Nous connaissons aussi de nombreux dysfonctionnements, et notre démocratie n’est qu’illusoire (voir les deux derniers articles que j’ai rédigés sur les partis politiques). Combien de personnes avons-nous tuées au nom de notre démocratie, de notre civilisation ? Notre système nous préserve-t-il de la corruption ? Alors pourquoi des paradis fiscaux, des faux électeurs à Paris, des marchés truqués, etc. ?

                 

                Voilà, je n’ai pas le temps de développer davantage. Pour conclure, il faut cesser de caricaturer la Chine, ou n’importe quel autre pays, y compris les US. Aucun pays, aucune société, aucune population n’est monolithique ou figée. Les choses bougent.

                 

                Enfin, pour ceux qui seraient tentés par la Chine, malgré ce que nos médias – pas objectifs pour un sou – en disent, allez visiter Dalian. Et si vous commandez à manger dans la rue, n’employez pas vos doigts pour indiquer la quantité : vous vous trouveriez avec une semaine de nourriture, les Chinois comptant avec leurs mains différemment de nous.

                 

                 

                 

                 


                • Max 9 avril 2008 13:07

                  Je vous cite : "les lycéens et étudiants, les officiels de l’équivalent de l’Education Nationale, et quelques très riches Chinois, dont les enfants suivent des cours de FLE. Ma société travaille dans le domaine de l’enseignement et de la formation, ceci explique cela".

                  = ben oui, vous rencontrez l’élite, les "bobos locaux", pas vraiment le peuple.

                  Et comment voulez-vous que ces gens aient un avis pertinent sur ceci ou celà, puisque toute l’information, que cela soit la presse, la radion, la télé, les livres, l’internet, est totalement surveiller et contrôlé par l’Etat, et au moins depuis 50 ans ! Idem les programmes scolaires.

                  Essayez lors de votre prochain voyage de vous connecter à Internet, d’aller sur un forum ou un blog, et de publier un petit mot, même sans agressivité, factuel, sur la nature du régime, l’absence déléction, le manque de liberté des médias, ou la situation au Tibet (style, la Chine au Tibet est-ce du colonialisme ?), ...


                • mariner valley mariner valley 9 avril 2008 13:13

                  @Tristan

                  Ce que je disais dans un autre post et ce qui m’a un peu bondir c’est que la majorite des manisfestants Pro-Tibet demandaient une independance alors que le dalai-lama ne demande qu’une autonomie culturelle c’est pas la meme chose........Donc je suis d’accord pour dire qu’on est pas d’accord a condition d’etre bien certain de ce que l’on demande et de ne pas se tromper.....


                • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2008 15:23

                  bienvenue au pays de Candy


                • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2008 15:25

                  bonjour,

                  je suis l’auteur d’un article sur agora "éteignez le feu, arretez les jeux", et je vais faire publier une photo sur un autre site, ou l’on voit des soldats chinois a qui l’on vient de remettre des tenues de moines, et drapeaux tibétains,

                  a votre avis, c’est pour faire quoi ?

                  le site s’appele "les voix du panda"

                  merci de votre commentaire éclairé


                • Tristan Valmour 9 avril 2008 17:35

                   

                  @ Max

                   

                  Il fait nuit ici et je vais me coucher. Je prends quand même le temps de vous répondre.

                   

                  J’ai bien précisé que je livrais un témoignage personnel, pas une analyse. Mon expérience n’est pas celle d’un autre. En plus, je l’ai précisé aussi, je ne suis pas un spécialiste de la Chine. Je suis ici pour affaires comme pour m’intéresser au système éducatif chinois, pas pour faire du tourisme. Je travaille donc beaucoup, aussi n’ai-je pas le loisir, je le regrette, d’aller à la rencontre de la population.

                   

                  Pensez-vous que dans les pays occidentaux, la presse, la radio, la télé, les livres et Internet ne sont pas totalement surveillés et contrôlés par l’Etat ET les sociétés privées ? Pourquoi ne voit-on pas circuler les images prises par les jeunes des banlieues lors des émeutes ? Pourquoi certains livres sont-ils interdits de publication ? Pourquoi Jean-Pierre Pernault ne relaie-t-il que la voix de son maître ? Vous n’êtes pas surveillé ni contrôlé ? Votre carte de fidélité pour acheter à Carrefour, c’est quoi ? Votre banquier qui sait tout de votre vie, c’est quoi ? Pourquoi les grandes entreprises ont-elles un service d’intelligence économique et un service de sécurité ? Pourquoi y a-t-il une explosion des procès dont le but est de faire taire les gens ? Pourquoi vous fait-on remplir des questionnaires ? Pourquoi vous retrouvez-vous dans d’innombrables bases de données ? Juste pour décorer ? Allons, il faut être sérieux. Quant au programme scolaire, je crois que notre Education Nationale le contrôle aussi bien que les Chinois non ? Dites-vous bien que, quel que soit le pays, tant que vous ne dérangez pas le pouvoir en place, on vous laissera tranquille. Dès que vous le dérangez, on vous ennuiera, démocratie ou pas. Le seuil de tolérance est seulement plus élevé en démocratie.

                   

                  Alors c’est vrai que je n’ai pas eu accès à Agoravox (c’est peut-être un problème technique, et pas une censure) d’ici, et que j’ai dû passer par un ordinateur sécurisé pour envoyer des messages par e-mail – et lire avox - afin qu’on les poste depuis la France. Mais je n’ai pas non plus prétendu que la Chine était une démocratie ou un pays libre. J’ai juste dit que je ne me sentais pas surveillé, mais je m’autocensure moi-même. Je suis un étranger ici et je ne vais jamais dans un pays bouffi de mon orgueil d’occidental. J’observe, j’écoute, j’apprends et je compile. J’ai certes des préjugés, mais je les mets de côté. Et cela me permet de progresser dans la connaissance des autres et du monde. Ensuite, ces préjugés s’effacent. Nous autres occidentaux, nous manquons d’humilité, et c’est ce que l’on nous reproche partout, à raison. Nous avons un grand besoin de nous remettre en question. Et je le dis d’autant plus librement que je suis un Français patriote. J’aime mon pays, c’est indéniablement mon camp (et l’Afrique aussi), mais j’ai suffisamment de lucidité pour affirmer que nous ne vivons pas dans un pays libre et démocratique. J’ajouterai avec cynisme que vivre à plusieurs, c’est forcément faire fi de liberté.

                   

                  Enfin, notre vision est et a toujours été manichéenne, alors que le monde est camaïeux. Observez également, dans tous les domaines, à quelle vitesse meurt la diversité, par notre faute. Sur la colonisation, ne reprenez pas la propagande : tous les peuples sont colonisateurs. L’expansionnisme fait partie de l’être humain. Lisez mon article sur le racisme et l’Histoire.

                   

                  Je comprends que vous soyez engagé dans une démarche pro-tibétaine, c’est louable. Pour ma part, je ne dispose pas d’assez d’éléments pour me prononcer. Et je ne fais absolument pas confiance à nos médias – ni aux médias chinois – pour me permettre de juger de la situation. 

                   

                  J’ai livré une expérience, pas une analyse. Je dis seulement : attention à ce que nous allons devenir. Nous nous engageons dans un processus de dégoût des autres : dégoût des étrangers, des jeunes (système répulsif mosquito), des religions, de l’absence de religions, des pauvres, de la famille, du passé, de notre identité, de la vie à deux, des gens de gauche, des gens de droite… Nous sommes en train de construire une civilisation éclatée. A chaque fois on désintègre au lieu d’intégrer. A la fin, il restera qui ? Pour qui le monde continuera-t-il de tourner ?


                • Kiwi 10 avril 2008 12:43

                  Excellent Tristan, Excellent ! votre analyse est toute en finesse et reflexion contrairement a beaucoup d’autres sur ce forum que je decouvre depuis quelques jours....


                • pallas 9 avril 2008 12:42

                  Il est bien que certains se calme, la semaine derniere, c’etait ici de l’anti musulman a tout azimut, depuis lundi c’etait de l’anti chinois, sa depassai le cadre politique, d’ailleur, le peuple chinois est au courant de ce qui c’est passé ici, ils ne comprennent pas la reaction violente. Il est tres possible qu’a terme, il y est de graves crises internationales et finalement faisant foi d’un nationalisme qui deviendra present, le peuple chinois, n’est n’y plus stupide, n’y plus barbare qu’un autre peuple, d’ailleurs en terme de droit de l’homme, actuellement, nous ne sommes pas vraiment des champions. Des individues travail gagne le smic et vivent dans la rue. En parallele de la manifestation pour la liberté en chine, en voulant eteindre la flamme olympique, il y avait une autre manifestation, de personnes immigrés qui reclame, des droits, d’ailleur cela est passé tres furtivement a la tele.

                  Pour finir, il n’y a eu aucuns articles pour rapporter la manifestations de travailleurs immigrés qui demandent des droits ? ou etiez vous ?.

                  Et pour conclure, se Week End, 148 tombe Musulmane ont ete profanés, il n’y a eu aucuns article pour denoncé se Fait qui est extrement Grave.

                   Vous denoncez l’injustice dans tous les pays etrangers, que sa soit Les USA, La Chine, Le monde musulman, mais parcontre, ho que non jamais vous ne denoncez la moindre injustice ici meme dans notre pays.

                  Il y a de plus en plus de cimetieres JUifs, Chretiens, Musulmans, qui sont profanés, la recrudescence Xenophobe dans notre pays s’aggrave, a quand un article sur se fait ?.

                   

                   


                  • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2008 15:27

                    a quand un article sur l’ortographe française,

                    vous en auriez besoin.

                    quand il y a un problème la, on connait la parade de ceux qui ne sont pas d’accord, et qui agitent des drapeaux pour détourner l’attention ailleurs,

                    ce que vous faites,

                    on comprend très bien le sens de votre démarche, et on excuse ni cette pratique, ni les fautes d’ortographes.


                  • DACH 9 avril 2008 12:50

                    Bonjour à l’auteur.

                    D’abord une petite histoire : vous vous souvenez-vous tous du dessin danois d’un soi-disant Mahomet enturbanné d’une bombe ? Faites le suivre d’un deuxième dessin représentant un chinois complètement hilare tenant à la main un masque représentant le dessin précédent avec le commentaire suivant : « bande de couillons, vous n’avez pas été foutus de me reconnaître, je repars au Tibet... comme cela, on n’accusera pas les Chinois... »

                    Plus sérieusement, quelques propositions.

                    1) Sur un double drapeau chinois et tibétain, recto verso, le texte : ‘’’’le peuple tibétain et le Dalaï Lama soutiennent les JO de Pékin organisés par le peuple chinois, le peuple chinois soutient l’autonomie spirituelle et culturelle du peuple tibétain.’’’’

                    En chinois, en tibétain en anglais.

                    Pour notre comportement envers tout chinois : se munir d’une écharpe blanche, à défaut jaune ou rouge, et avant de serrer la main ou de parler à son interlocuteur, lui faire le salut tibétain : mains jointes sur le front accompagnées de la parole « Namasté », et éventuellement pour répondre au ‘’pourquoi’’ naturel, lui remettre la page A4 avec le texte précédent..

                    Il y a lieu d’éviter les confrontations frontales qui sont en train de se manifester. Le gvt chinois a gagné son occupation du Tibet, mais se sait encerclé à l’échelle du monde par la spiritualité tibétaine. Clin d’œil à l’un de ceux qui nous l’a fait découvrir : Arnaud Desjardins.

                    Bien cordialement Namaste DACh

                     

                     


                    • geko 9 avril 2008 12:50

                      Vous avez raison, il faut cesser de caricaturer les chinois mais nous ne les percevons que par le prisme médiatique ! Même par le web il est difficile de s’en faire une idée de par la barrière du langage !

                      Aux commentateurs et à l’auteur qui avaient l’expérience de la Chine, je me demande souvent, étant données la surface du pays et la multiplicité des langues, si les chinois ont un fort sentiment national ? Se sentent ils avant tout chinois ou d"’appartenance" locale ?

                      Merci


                      • olivier cabanel olivier cabanel 9 avril 2008 15:16

                        vous avez raison,

                        vive la lacheté,

                        vous mettez le doigt sur le point sensible : les chinois nous vendent des produits pas cher, et dans ces temps de faillite, il faut etre réalistes,

                        d’ailleurs, ce que l’on comprend dans votre article, c’est que meme si nous faisions l’impasse sur les jeux, d’autres y seront !

                        bien sur, quel argument irréfutable !

                        il reste que chacun a sa morale,

                        qu’en france lors de la dernière guerre, les francais n’auraient rien dit d’autre que ce que vous dites, ils collaboraient tranquillement, quitte a dénoncer à la libération des gens qui n’avaient rien fait, mais qui aurait pu les dénoncer !

                        vive la france, pays des droits de l’homme, de la liberté, de la fraternité, et de l’égalité,

                        et de la lacheté ?

                         


                        • Yannick Harrel Yannick Harrel 9 avril 2008 15:40

                          Bonjour,

                          J’ai été beaucoup plus circonspect que nombre de mes concitoyens sur l’efficacité de ce genre de manifestation où le but était de pourrir un spectacle sportif. Je me demande d’ailleurs ce que deviendra l’actualité du Tibet une fois que les caméras se seront détournées de l’évènement, soit par lassitude, soit par immixtion d’un nouveau drame humain dans l’actualité internationale.

                          De plus, le rôle de RSF est trouble, de même que ses financements... Cette question n’a que trop rarement été soulevée. Quant à la liberté de la presse d’accord, mais quid lorsque celle-ci est si mal en point en France ? Ne vaut-il mieux pas déjà s’inquiéter de sa propre maison lorsqu’elle est en flamme ?

                          De plus, et je m’excuse si mes propos peuvent choquer même si je ne les assume, n’a-t-on pas affaire avec tous ces manifestants à des idiots utiles ? Le Tibet est en effet au centre de visées géopolitique d’envergure : Pakistan, Inde, Chine et Etats-Unis : tous placent leurs pions en usant de moyens divers pour déstabiliser ou sécuriser le Tibet selon leurs intérêts. Zone qui est en outre un réservoir inexploité de richesses minières et où de nombreux cours d’eau douce prennent leur source. On comprend mieux l’intérêt de bien des pays pour cette région, et pas toujours du fait de la philosophie bouddhique prodiguée par le Dalaï Lama...

                          Cordialement


                          • pallas 9 avril 2008 15:57

                            Olivier Cabanal, vous representez la caricature du vieux ringard, qui n’a jamais rien fait de sa vie, qui c’est laissé vivre, un emploi pepere bien proteger de tous soucis familier. Un monsieur qui n’a jamais revendiqué quoi que se soit, mais surtout a toujours suivi la masse pour eviter les ennuies. Au dela de sa, vous pensez connaitre le monde car vous etes parti au club Med. Vous etes la caricature de l’ethnocentrisme la plu pure. Vous pensez detenir la verité car votre monde se limite a votre existence quotidienne et votre univers ne va guere plus loin que notre pays. Devrai je vous dire que la France n’est pas le centre de la planete mais qu’une infime parti de l’humanité. La realité est que vous etes un Mr quelconque, extremement banal et en cela rien n’en changera.

                             


                            • pallas 9 avril 2008 15:59

                              Le lache Mr Cabanal n’est il pas l’individu planquer qui se dit etre fort, ou bien celui qui va a contre courant et va sur le champ de bataille ?. Vous etes de qu’elle parti ? dite moi donc.


                            • ARFF 10 avril 2008 08:01

                              je propose mon petit témoignage pour soutenir l’appel au relatisvisme politique de cet article et les propos deTristan Valmour. J’ai moi meme passé huit mois en chine l’an dernier, fréquenté et vécu avec toutes sorte de gens, et particulierement en zone rurale et chez des minoritées ethniques proche des tibetains...je précise que je n’y étais pas en touriste .

                              Effectivement, vu des chinois, meme pauvres, meme ruraux, meme minoritaires, le probleme est ailleur, pour résumer et sans vouloir etre choquant, ils s’en branlent un peu de la démocratie la-bas ; les riches veulent etre plus riches et les pauvres veulent etre riches, comme ici.

                              Effectivement ils vivent dans une dictature, une autorité lourde, mais je n’ai pas ressenti en chine la parano que j’ai ressenti en Tunisie, la frustration des Iraniens, la chappe de plomb terrifiante de la tradition au Pakistan, ou simplement la peur du képi ou de l’uniforme de bien des peuples a travers le monde ( démocraties ou pas).

                              La situation Tibetaine, bien que compliquée, est celle d’une colonie, et la chine colonialiste essaie de la faire plier par tout les moyens, comme le fait encore la France avec certains pays africains ( n’entrons pas dans les details), les Etats unis avec la colombie, l’irak, le monde, etc....

                              Le controle du tibet passe entre autre par le maintien d’une certaine interdition religieuse, chose que les tibetains n’acceptent probablement pas. Dans les zones autonaumes tibetaines non comprises avec la province "Tibet", la religion y est libre ( comme un peu partout en chine de nos jours) , mais leurs liens et soutiens avec le Tibet les place en opposition directe avec les autorités depuis les evenements.

                              Les chinois sont conscients du régime dans lequel ils vivent, meme s’ils n’ont jamais, et c’est à préciser, connu de régime non autoritaire. Et beaucoup se plaignent plus des autorités locales vendues aux riches et de la pré-dominance des rapports ultra-libéraux qui regissent leur société actuellement que d’un régime communiste qui n’en a plus que le nom. Les rebellions paysannes dont on entend parler à travers tout le pays ( l’information circule toujours) ont TOUJOURS un caractere ECONOMIQUE ANTI-LIBERALE, contre les expropriations des pauvres, la vie de plus en plus chère, les usines polluantes, ou chez les minorités l’envahissement des commerces de l’ethnie majoritaire Han qui transforment toute ville en supermarché .

                              A bien des égards et a ma surprise j’y ai entendu des discours plus critiques sur le syteme en place qu’en france ou le consensus mou sur la "democratie financiere" ne divise plus personne.

                              Qui sommes nous pour critiquer ? Un peuple de 60 millions de privilegiées qui emprisonons et assassinons à travers le monde (francafrique, rwanda, birmanie, finance mondiale, délocalisations,consomations des produits fabriqués par des esclaves) probablement plus que le gouvernement chinois, et surement en partenariat économique avec lui. Et encore je ne parle pas des etats unis.

                              Souvenez vous que la chine,c’est plus d’un millard de personnes. Combien croyez vous qu’il y aurait d’exécutions capitales aux U.S.A s’il y avait autant d’habitants ( soit 4 fois sa population actuelle).

                              Combiens de SDF en france si elle comptait un milliard d’habitants ? Combiens d’expulsions, d’exploités, de miséreux, de pays étrangers ravagés par nos politiques ?

                              La guerre contre iran a fait un flop, l’afganistan, personne n’y croit, betancourt ne mobilise pas assez ;La finance mondiale et la Presse présentent :

                              "focalisons tous sur les JO" et surtout " continuons de consommer" ...

                              et fermons les yeux sur les ravages causés à la nature et sur les peuples qui manifestent, en ce moment, pour un morceaux de pain.

                              "vive le travail et vive l’argent !"

                               

                               

                               


                              • ARFF 10 avril 2008 08:18

                                Je précise tout de meme que je ne soutien en aucun cas le régime chinois, ni aucun régime d’ailleur !

                                Il est important de connaitre les meurtres, tortures et abus en vigueur dans ce pays . Mais notre relativisation doit etre importante, compte tenu de ce que notre mode de vie fait subir à la planete et à ses habitants depuis trop longtemps maintenant.

                                et si vous voulez continuer à fermer les yeux, bienvenue dans Matrix !!!


                              • ZEN ZEN 10 avril 2008 08:28

                                Deux points de vue à prendre en compte pour sortir de notre point de vue franco-français :

                                 

                                Deux poids , deux mesures... ?
                                Pourquoi Le Tibet ? seulement le Tibet ? et aujourd’hui ?

                                Le point de vue d’un Israëlien :

                                Uri Avnery : géométries variables du droit à l’indépendance
                                "Comme tout un chacun, je soutiens le droit du peuple tibétain à l’indépendance, ou au moins à l’autonomie. Comme tout le monde, je condamne les exactions que le gouvernement chinois y commet. Mais contrairement aux autres, je ne suis pas prêt à me joindre aux manifestations. Pourquoi ? Parce que j’ai le sentiment désagréable qu’on me soumet à un lavage de cerveau, que tout cela est de l’hypocrisie..
                                ...Je proposerais un principe moral pragmatique : chaque population qui habite un territoire défini et a des spécificités nationales claires a le droit à son indépendance. Un Etat qui veut garder une telle population en son sein doit faire en sorte qu’elle s’y sente bien, qu’elle bénéficie de ses pleins droits, qu’elle jouisse de traitements égalitaires et qu’elle ait une autonomie qui satisfasse ses aspirations. En bref : qu’elle n’ait pas de raisons de désirer la séparation.Cela s’applique aux Français du Canada, aux Ecossais de Grande Bretagne, aux Kurdes de Turquie et d’ailleurs, aux différents groupes ethniques d’Afrique, aux peuples indigènes d’Amérique Latine, aux Tamouls du Sri Lanka et à beaucoup d’autres. Chacun a le droit de choisir entre la pleine égalité,l’autonomie et l’indépendance..."

                                Chine et occident : la comédie des apparences

                                "Réduisant la Chine à son appareil de pouvoir, nous faisons abstraction de cette réalité, et ignorons du même coup ce peuple et ses sentiments, en lui attribuant évidemment les nôtres, comment pourrait-il en être autrement, puisque nous agissons au nom d’un bien supérieur ?
                                Nous oublions ainsi que cette nation, qui compte parmi les plus anciennes du monde, fière de ses traditions de haute culture et de son histoire immémoriale, n’a perdu son autonomie que durant une centaine d’années lorsque ce sont singulièrement l’occident et les puissances rivales régionales qui l’ont envahie, dépecée, humiliée... croyant peser sur le régime, ce sont les chinois dans leur ensemble que nous humilions, et ceci d’autant plus quand on sait le rôle que jouent dans cette culture, le respect des formes, l’obligation de ne pas « perdre la face. » Au lieu de fêter des retrouvailles, de voir là l’occasion d’entamer le dialogue, d’installer la confiance qui permettrait sans doute de critiquer et d’influer sur le cours des choses - au Tibet et au-delà - notre attitude de diabolisation sans nuance ne peut que susciter méfiance et repli nationaliste dans une population désarçonnée par ces volées de bois vert qu’elle estime imméritées..."


                                • ARFF 10 avril 2008 10:03

                                  interessante émission ce matin sur France culture au sujet du boycott http://www.radiofrance.fr/chaines/france-culture2/emissions/fabriquenew/

                                  où l’on y entend qu’une étude americaine a démontré que certaines firmes ont vu leur valeur en bourse monter à la suite d’un boycott !!!

                                  Concernant le boycott des produits chinois, je ne sais pas s’il pourrait etre efficace mais ce n’est qu’une goutte d’eau dans les mesures a prendre pour changer notre mode de vie et aller vers moins de croissance, moins de productions, moins de travail, moins d’argent, et plus de vie...

                                   


                                  • Kiwi 10 avril 2008 12:32

                                     

                                    @ Mr Cabanel, Max , Lerma and Co. Etes-vous aller en Chine ? Ce que vous connaissez de la chine c’est d’ou ? Mr Cabanel, vous ne pardonnez pas les fotes d’ortgrafes ? Ca en dit long sur votre humanisme !

                                    Ce qui me fait bien rire c’est que les français ne voyagent pas et la vision qu’ils ont du monde se fait à travers les medias et Internet. Je trouve personnellement Internet encore plus sujet à la désinformation  car tout le monde gobe tout sur tout sans prendre le moindre recul. Je l’ai déjà dit par ailleurs, le monde se fout complètement des français et des manifestations contre la flamme olympique, on nous prend vraiment pour des débiles profonds. Et après quoi ? C’est bien le sujet de l’article, que je trouve bien sympa a lire d’ailleurs, et bien comme d’habitude, rien. Les français sont les champions du monde de la rue, ils se donnent bonne conscience, mais pour faire du concret, plus personne. Lâche, qui est lâche ? Certainement  celui qui reste assis derrière son écran et qui croit qu’envoyer un email au CIO ou au gouvernement chinois est un acte de bravoure !

                                    Pendant que les lycéens français manifestent, en Inde, en Chine ils bossent, ils bossent, et vont nous écraser. Ils ont la volonté de survivre au milieu de  3 milliards d’individus, pendant qu’en France, on a la volonté de survivre en faisant 35 heures, quel courage !

                                    Le Tibet, les droits de l’homme y sont bafoués, sans doute, probablement, mais qu’est-ce que vous faites de plus que moi contre Mr Cabanel ? Autre chose, ce n’est pas les chinois qui nous envahissent avec leurs produits, mais bien les entreprises occidentales dont françaises, qui ont délocalisé par profit. Vous mélangez beaucoup de chose grand maitre de l’ortografe…les méchants ne sont pas toujours ceux que l’on veut bien nous montrer. 

                                     


                                      • Jacinto Lopera 12 avril 2008 19:04

                                         

                                        Les occidentaux ont la mauvaise habitude de dire aux autres, faites ceci faites cela, mais ils oublient toujours que là où Les Européens sont allés ils n’ont fait que VIOLER les peuples, VOLER les richesses et TUER les cultures.

                                        Les crimes des occidentaux devraient être jugé devant La Cour International de LA HAYE, pour les obliger à indemniser les peuples d’AFRIQUE et ainsi ils pourraient payer leurs dettes et se développer.
                                         

                                        Cette attitude paternaliste Européen qui consiste à pardonner la dette de pays Africains, je n’en suis pas d’accord, le tribunal internationale de la HAYE devrait obliger l’Europe et les Nord-américains a payer la dette aux pays d’Afrique pour se crimes.


                                        • moebius 12 avril 2008 23:13

                                           Vous étes européens ? vous avez donc participez de ces crimes, vous étes donc un violeur un voleur et un tueur et vous allez payer. Vous étes pas dans vos chaussures et plus elles sont sont fabriqué en Chine.....


                                          • moebius 12 avril 2008 23:16

                                            y manifeste contre la chine mé leur chosure et tou leur abits y son fabriqué par les chinoi 


                                          • tvargentine.com lerma 13 avril 2008 00:30

                                            @Kiwi

                                            Je ne vais jamais dans un pays qui est une dictature,qui ne respecte pas les droits de l’homme,qui assassine les opposants politiques ou les jetent en prison,sans parler de l’interdiction de la liberté de la presse,des syndicats libres,des libertés individuelles....bref la liste est trop longue

                                            Ne pas faire l’amalgame entre communisme et chinois

                                            La majorité de la Chine ne veulent plus de ce régime et comme les autres,le jour viendra ou ce régime s’écroulera et nous n’avons pas à cautionner des jeux pour ce régime

                                            Je suis pour la TVA sociale ,car cela aurait permis de taxer les produits venant de cette dictature qui produit à bas prix car le libéralisme économique + une dictature communiste = mauvais produit de mauvaise qualité

                                             

                                             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès