Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Delarue : Panique dans l’oreillette

Delarue : Panique dans l’oreillette

La mise en garde à vue durant 10 heures de Jean-Luc Delarue hier, dans le cadre d’une affaire de stupéfiants, met le monde médiatique en émoi. Télés, radios et internet s’embrasent, et l’animateur-producteur n’a pas tardé à réagir via un mea culpa solennel en public. Au-delà de la procédure judiciaire en cours, se pose désormais la question de l’avenir télévisuel de l’ex-gendre idéal du PAF au sein de France Télévisions.

« Rien ne va plus » aurait dit Chabrol. La carrière de Jean-Luc Delarue, figure emblématique du service public depuis une quinzaine d’années, a peut-être basculé en ce mardi 14 septembre 2010. Interpellé à 6 heures du matin à son domicile par les policiers de la sûreté des Hauts de Seine pour être mis en garde à vue, il n’en est ressorti libre que 10 heures plus tard.

L’objet de l’enquête : un important réseau de trafiquants de drogue en Ile-de-France, qui vient d’être démantelé. Soupçonné d’être un consommateur important de cocaïne, Delarue a donc été perquisitionné puis interrogé.

Reservoir Drogue

Des quantités conséquentes ont ainsi été trouvées à son domicile, et l’animateur dépenserait entre 10 000 et 12 000€ par mois pour s’approvisionner, selon certaines sources. Si cela ne concerne que sa consommation personnelle, c’est tout simplement astronomique.

Depuis 3 ans, souci après souci (incident au cours d’un vol Paris-Johannesburg au cours duquel il finit menotté, étrange comportement lors de certains passages en direct, report de tournages d’émission en dernière minute), Delarue semblait marcher sur un fil. Nul n’est funambule éternellement.

Anticipant le buzz médiatique, le patron de Réservoir Prod n’a pas tardé à réagir. Le soir même, à l’issue de sa garde à vue, il s’est exprimé sur le plateau de son émission quotidienne « Toute une histoire », en présence du public et d’invités. Avec une émotion palpable dans la voix, il n’a pas nié les faits reprochés, et les a au contraire appuyés en présentant ses excuses, et en expliquant suivre un « traitement » pour se sortir des affres de la drogue. Il a fini ses 44 secondes de mea culpa en demandant à tous une seconde chance. Bref, un modèle de communication de crise, en somme.

Vie privée, chaîne publique

France Télévisions n’avait dès lors pas d’autre choix que de s’exprimer à son tour. La décision est intervenue comme un couperet : l’émission « Toute une histoire » est retirée de l’antenne jusqu’à nouvel ordre. Avec Michel Drucker, Jean-Luc Delarue est sans doute l’autre animateur star de France Télévisions. Son nouveau PDG, Rémy Pflimlin, trouve, à peine arrivé, un dossier aussi épineux qu’inattendu sur son bureau. Le groupe public peut-il se permettre de maintenir sa confiance à un animateur dont l’image est entachée à ce point ? Si la réponse est non, une sortie en douceur est-elle possible ?

Si sa carrière d’animateur est compromise, celle de producteur l’est moins, sa société de production Réservoir Prod, lui appartenant. Il y a quelques avantages à être son propre patron, parfois.


Moyenne des avis sur cet article :  3.43/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

72 réactions à cet article    


  • zototo 16 septembre 2010 13:34

    Delarue, c’est le con qui s’est fait chopper...

    Mais il en a plein d’autres qui carburent comme des cochons et qui passent quand même à la télé et à la radio...

    Enfin, preuve de plus d’un monde a 2 vitesse : la durée de la garde à vue...
    Faites vous contrôler par les forces de l’ordre avec 16gr de cocaïne.... Le minimum, c’est 48 ou 72h de GAV...

    • paul 16 septembre 2010 13:41

      Au delà du fait divers qui remplit des pages people en ce moment, il serait plus intéressant de montrer la dérive du gendre idéal depuis l’époque Gildas, avec ce système médiatique qui garnit les poches de certains . Réservoir-Prod une boite à cash qui a fait gonfler son propriétaire
      jusqu’à l’éclatement .


      • morice morice 16 septembre 2010 13:48

        Si cela ne concerne que sa consommation personnelle, c’est tout simplement astronomique.


        à 5 grammes par jour il devrait déjà être mort : reste qu’une solution : le trafic.

        • zototo 16 septembre 2010 13:57

          Non !

          Si tu n’es pas habitué et que tu consommes 5gr/jour d’un coup, tu risques en effet de crever...
          Mais tu commences avec 1gr, puis 2 jusqu’a 5gr/jour car ton corps s’habitue.

          Y a bien des alcooliques qui picolent 10 litre de rouge par jour....
          Alors que ces même 10 litres mettraient dans le coma un non-habitué.

          C’est sa consommation (150gr/mois) qui l’a poussé a se rapprocher de gros dealer.
          Quand tu es patron de réservoir prod, l’argent n’est pas un probléme...

          Ceci dit, ce monsieur a une espérance de vie bien diminué...

        • zototo 16 septembre 2010 14:42

          Renseignez vous morice avant d’aboutir a des conclusions trop rapide...

          Pour quelqu’un qui se veut journaliste lol...

          « Il n’y a pas de norme en termes de quantité chez les patients dépendants de la cocaïne, mais une consommation de 5 grammes par jour ne représente ni un cas isolé, ni une limite physique du corps humain. Les patients qui se font soigner pour une addiction peuvent avoir des rythmes de consommation très variés, allant d’un à dix grammes par jour. Les cas qui dépassent les dix grammes quotidiens sont rares, et cette quantité représente déjà une consommation extrême.
           »

        • friedrich 16 septembre 2010 20:40

          Tout à fait zototo, vous au moins vous savez de quoi vous parlez. J’ ajouterai pour ma part qu’ il faut être un peu neuneu pour croire que Delarue fasse du traffic de drogue alors qu’ il n’ a absolument pas besoin financièrement de prendre ce risque énorme.


        • morice morice 16 septembre 2010 13:49

          y’a plus qu’à éplucher la liste des amis... et là on risque d’avoir de belles surprises je pense...


          • ALBIE Alain 16 septembre 2010 17:41

            « y’a plus qu’à éplucher la liste des amis... et là on risque d’avoir de belles surprises je pense... »

            Hi, on sent chez certains se réveiller l’instinct de délation.

            ça vous chatouille, ou ça vous grattouille morice ?

            So patron n’a qu’à le virer s’il a commis une faute professionnelle, et puis c’est tout, pas de quoi en faire un plat, sauf pour alimenter les médias et amuser la galerie.


          • ricaneur 16 septembre 2010 13:50
            Regardez Jean-Luc Delarue se recevant lui-même à Toute une histoire à propos de son addiction. Hilarant !

            • Hijack Hijack 17 septembre 2010 00:16

              Lol ! Excellent !


            • zototo 16 septembre 2010 14:21

              Le problème, c’est que dans certains cas, ce sont des gouvernements qui organisent le trafique...


              A ton avis, pourquoi la l’Europe et la France particulièrement doivent faire face à une forte hausse de la consommation d’héroïne depuis que nos armées sont en Afghanistan ? 
              Que cette héroïne arrive par avions militaire partant d’Afganistan pour se poser au kosovo géré il n’y pas si longtemps que ça par un certain kouchner et gérer actuellement par un amis de ce même bernard...

              Dans les années 60/70, le SAC du RPR géré par un certains pasqua s’occupait de l’importation de cannabis entre autres choses...

            • iris 16 septembre 2010 15:12

              je suis contre TOUTES LES DEPENDANCES !!


            • Defrance Defrance 16 septembre 2010 22:13

              Rien n’a changé depuis les année 60/70 , la drogue fait parti de l’arsenal politique !


            • Emmanuel Aguéra LeManu 18 septembre 2010 17:27

              Franck, t’es le seul à ne pas avoir écrit de connerie jusqu’ici. Evidemment que la légalisation est la seule et unique solution ! Remember the Prohibition times... Et je te dis pas la panique et l’entre-tuerie salvatrice qui suivrait... Mais comme tu dis, 20 ans d’avance...


            • Spip Spip 16 septembre 2010 14:03

              Petit parallèle, qui vaut ce qu’il vaut mais bon...

              - D’un côté, un animateur vedette de télé, qui possède sa propre boîte de production, pris la main dans le sac de coke et dont la présence se trouve mise en balance sur une chaîne du service public, au nom de l’exemplarité de celle-ci.

              - De l’autre, il y a quelques temps déjà, un journaliste vedette pris aussi la main dans le sac du faux interview (Fidel Castro) et à qui la direction de sa chaîne (privée) « conserve toute sa confiance », l’exemplarité ne semblant pas être un souci.

              Delarue, de par la révélation de son comportement privé (addiction à un speed) met en difficulté l’image de sa chaîne. Sur le fond, il restera à prouver que ça a une influence négative sur la qualité (la véracité) de son travail. Au pire, il ira proposer ailleurs ses services, là où l’exemplarité, etc.....

              PPDA, lui, aurait dû se voir retirer sa carte de presse, ça aurait été la moindre des chose, eu égard au faux qu’il avait réalisé. Mais il était un élément important de la stratégie du « temps de cerveau disponible »...

              Au delà des principes, tout le monde sait bien que, dans le milieu du Show-Biz, la poudre blanche circule à profusion. Elle serait même le « carburant » essentiel pour rester à niveau dans ce monde ultra-compétitif, à condition de ne pas se faire prendre bien sûr.

              Personnellement, Delarue n’est vraiment pas ma tasse de thé. Mais je ne hurlerais pas avec les loups, l’autre a fait bien plus grave.


              • AB Berurier AB Berurier 16 septembre 2010 16:46

                C’est une bonne idée que vous avez concernant PPDA, mais hélas, il n’a jamais eu de carte de presse. Il n’était que présentateur du JT et n’a jamais été journaliste.

                Même chose pour la potiche qui l’a emplacé


              • LE CHAT LE CHAT 16 septembre 2010 14:10

                Au temps jadis , les ploutocrates se poudraient les perruques , de nos jours , ce sont les narines !  smiley


                • pastori 16 septembre 2010 14:29

                  il gagne combien ce monsieur ? c’est nous qui payons.

                  la garde à vue s’est passée comment ? fouille au corps ? comme tout le monde ?


                  • iris 16 septembre 2010 14:32

                    pourquoi n’est t il pas en prison ?? en banlieue ils le sont pour - que ça-c’est déguelasse et la justice et la police en prend encore un coup-
                    pour le coup c’est là qu’on voit ou est l’insécurité-dans l’audiovisuel et la politique ou des individus dangereux et pas équilibrés opèrent-et influencent le spectateur lamda-
                    la télé est minable -avoir de tels individus qui compatissent et s’enrichissent sur le dos des ménagères et mamies éplorées-
                    la télé =mafias et trafics en tous genre-
                    et pourtant ce devrait etre un vecteur d’enseignement d’infos et de culture-


                     


                    • Clojea CLOJEA 16 septembre 2010 15:03

                      Avec ce qu’il gagne par mois, je comprend vraiment pas du tout qu’il fasse du trafic. Déjà je ne comprends pas comment on peut trafiquer des drogues qui tuent les gens, mais dans le cas de Delarue, homme public, c’est encore moins acceptable. Scandaleux. 
                      Qu’il se drogue, c’est son problème, et il y a des cures de désinto pour palier à ça. Qu’il trafique, scandaleux.
                      Paf ! terminé pour lui d’être le PAF des TVs. Pif ! c’est plus de la coke qu’il a dedans mais le CSA qui l’a dedans. Et pof, terminé.
                      Allez, bonne cure de désinto, bon travail d’intérêt général à casser un peu des cailloux (je sais je rêve mais bon), et adieu. 


                      • BlackMatter 16 septembre 2010 16:18

                        Il n’a jamais été dit qu’il trafiquait.
                        Il est soupsonné d’être un gros consommateur.

                        A ce stade, il est plus proche de la maladie et de la souffrance que de la délinquance.
                        M’enfin ca en fait descendre quand même quelques un de leur piedestal, l’argent ne fait pas le bonheur.


                      • asterix asterix 16 septembre 2010 15:56

                        Le sort de Delarue, je m’en fous comme de l’an quarante.
                        Ce qui m’intéresse, c’est la coke. Qui que vous soyez, ne prenez jamais cette merde-là. Au début, c’est la clinche pendant trois heures, la sensation d’être surpuissant, le plaisir absolu.
                        Mais ça ne dure pas. Le zizi qui coince, l’irritabilité, l’impossibilité de vivre sans, le sommeil qui se dérègle, l’addiction et le fric à voler ou à dépenser.
                        Le plaisir, c’est une petite goutte ( de dopamine, je crois ) qui va du plafond de nos circuits neuronaux jusqu’au sol apporte une petite flaque de bonheur, et puis remonte.
                        La coke - tout comme l’extasy d’ailleurs - empêche le processus de remontée et le plaisir devient alors vite insoutenable. Essayez de rire aux éclats ne fut-ce que trois minutes, vous allez vous sentir mal. 
                        Je n’ai aucune pitié pour Delarue. Se permettre de dépenser autant de fric pour satisfaire sa dépendance et venir jouer au monsieur le moralisateur en cherchant à vous apitoyer sur les sans-abri, les ceci, les cela, relève de l’hypocrisie quand on dépense sans sourciller 20 fois le revenu d’insertion minimum pour relever le défi de faire de l’audience à tout prix.
                        Bye, bye Delarue ! Recycle-toi dans le deal, t’as sûrement un tas de clients potentiels dans les chapelles que tu fréquentes.


                        • Hijack Hijack 17 septembre 2010 00:10

                          D’accord avec toi, mais il a peut être des problèmes...

                          Je le connais pas, ne connais pas ses émissions, mais s’il en est là et vu qu’il n’est pas dans le besoin, c’est qu’il a un grave souci quelque part.


                        • Emmanuel Aguéra LeManu 18 septembre 2010 17:29

                          ...des soucis ? demande à Air France...


                        • Loic 16 septembre 2010 16:00

                          "Partout celui qui mise sur le spectacle périra par le spectacle. Et ceci est valable pour les « citoyens » comme pour les politiciens. Cest la justice immanente des médias. Vous voulez le pouvoir par l’image ? Alors vous périrez par le retour-image."

                          Jean Baudrillard - Carnaval et Canibal


                          • ernestop 16 septembre 2010 16:37

                            Bonjour,
                            Delarue n’est qu’un cynique parmi tous ces producteurs de television qui exploitent la misère des gens pour faire de l’audimat, ses émissions ne sont que voyeurisme malsain n’apportant strictement rien de constructif sur les problèmes qu’elles prétendent aborder (tout en soutenant le contraire dans la propagande)

                            d’autre part ,il est évident que les personnes du show business bénéficient d’une immunité totale en terme de possession et de consommation de substances illicites par complaisance des autorités qui consomment le même type de substance et qui font parti du même milieu. Au besoin, johnny et consort sont interrogés tranquillement dans un commissariat discret à 4h du matin

                            enfin, non content d’exploiter la misère en france, ces individus sont les seuls responsables de la tragédie des pays producteurs de drogues : colombie, mexique, afghanistan,ect...Toute consommation d’un rail de coke revient à poser un flingue sur la tempe d’un enfant ,d’un paysan ou d’un adolescent engagé comme chair à canon dans une bande de narco.


                            • Castor 16 septembre 2010 16:51

                              Avec ce qu’il s’envoie dans le pif, ce serait plutôt panique dans les narines, non ?


                              • OMAR 16 septembre 2010 17:11

                                Omar T.

                                Gwendal" Le groupe public peut-il se permettre de maintenir sa confiance à un animateur..
                                Je crois que la priorité des actions serait de faire admettre J. L. Delarue dans un établissement spécialisé dans la grande desintoxication, et que France Télévisions nettoie ses écuries...


                                • hunter hunter 16 septembre 2010 17:13

                                  Complètement d’accord avec BlackMatter :

                                  1/ le trafic ? on ne sait pas pour l’instant ! Il y aura une enquête, pour l’instant je m’en tiens à la présomption d’innocence !

                                  2/ sa conso perso ? Cela illustre un niveau de dépravation et de perte de contact avec la réalité, qui se produit quand on palpe beaucoup de thunes !
                                  Toute cette maille surnuméraire, ça nique les neurones, ça fait perdre la tête !
                                  C’est triste, car vu le niveau de misère qui existe en France e dans le monde, il eut mieux valu qu’il donnât sa thune en excès, au profit de ceux qui en manquent cruellement, mais bon, moi ce que je dis.....

                                  3/ Ce milieu dans lequel il évolue (show bizz, télé, pub, spectacle, que j’ai asez bien connu), n’est pas réputé pour ses vertues ! Attention, je ne généralise pas ! Comme dans tous les autres milieux, il y a des gens tout à fait respectables, mais disons que celui-là, c’est quand même un petit peu une sorte de réserve pour le vice !

                                  Alors pour évoluer la-dedans et garder la tête froide...c’est loin d’être évident !

                                  Quand tu brasses des 5/ 6 chiffres tous les mois en guise de salaires, rentes et tutti quanti, tu peux légitimement perdre les pédales, ta thune tu ne sais plus quoi en faire, alors tu te la mets dans le zen, entre autre !!!

                                  Je pense que cet homme est plus à plaindre qu’autre chose, car si en plus il en est à ce niveau de conso par jour, là c’est la clinique Montévidéo direct, et pas seulement pour 1 semaine !

                                  Sa cure de désintox va être très difficile à vivre, car n’oublions pas que ce genre de comportement addictif est avant tout une maladie, et par décence, je me refuse à enfoncer quelqu’un de malade, j’aurais plutôt tendance naturelle à essayer de voir en quoi l’aider.

                                  Mais bon, ce que je dis......

                                  Cordialement

                                  H /


                                  • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 septembre 2010 17:56

                                    Je veux pas dire, mais affirmer qu’on suis un traitement pour se soigner alors qu’on a en même temps 16 grammes de farine chez soi, c’est pas très crédible...


                                    • BlackMatter 16 septembre 2010 18:19

                                      Les rechutes en matière d’addiction sont fréquentes (tabac, alcoolisme, drogue) même quand on est en train de suivre un traitement.

                                      Et si on dit qu’il est à ce point souffrant qu’il consomme jusqu’à 5-10gr/jour, il n’en avait chez lui que pour deux ou trois jours. Faut relativiser même si pour nous (je n’ai jamais pris de coke) c’est énorme.


                                    • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 septembre 2010 19:10

                                      Sauf que celui qui veut vraiment décrocher de l’alcool ne rempli pas son buffet avec des cubi de pastaga « au cas ou » ou « pour les amis »...


                                    • boris boris 16 septembre 2010 20:13

                                      Bien vu Zizou !

                                      Pas faux !


                                    • hunter hunter 16 septembre 2010 18:16

                                      Mmarvinbear,

                                      Je crois que vous ne savez pas ce que c’est que se camer ! Vous ne pouvez pas décrocher comme ça du jour au lendemain ! Il faut y aller progressivement !

                                      Même si on est en rehab, on a toujours un peu de matos :le but c’est de réduire pour atteindre le zéro, mais visiblement, M Delarue est très addict, donc il est normal qu’il soit sevré de manière progressive !

                                      Vous avez déjà vu quelqu’un qui est en manque de came ? C’est un désastre absolu, une souffrance inimaginable ! Même les meilleures médecins ne coupent pas le robinet comme ça du jour au lendemain !

                                      C’est une vraie saloperie la came, comme la picole d’ailleurs !

                                      Je vous rassure, j’ai été un gros picoleur, mais jamais autre chose (à part un p’tit rail comme ça de temps en temps, et des oinjs), mais jamais à devoir faire n’importe quoi pour m’en mettre plein le circuit !

                                      J’ai arrêté la picole tout seul, il y a dix piges, mais il vaut mieux se faire aider, il y a en France des médecins excellents pour ça.

                                      Par contre, j’ai eu des amis tombés là dedans, et en essayant de les aider au mieux possible, j’ai compris à quel point ils souffraient

                                      Cordialement

                                      H /


                                      • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 septembre 2010 19:09

                                        Un des points fondamentaux pour éviter la rechute, c’est de couper les ponts avec le milieu qui t’a fait plonger. Delarue n’a même pas fait cet effort. S’il veut vraiment décrocher, la meilleure chose pour lui à faire, c’est de partir dans un coin ou il est certain de ne pas trouver de cocaïne. Genre Mongolie Intérieure pendant un ou deux ans. Il a parfaitement les moyens financiers de faire cela, alors n’essayez pas de me faire pleurer avec ce petit trou du cul gâté-pourri.


                                      • iris 16 septembre 2010 18:32

                                        toujour 2 poids 2 mesures ce monsieur est connu
                                        il s’appellerai mohammed et serai nonyme ce serait la taule mais si ce n’est pas la solution pour les camés-


                                        • agoratoc 16 septembre 2010 20:25

                                          tout a fait daccord , sa place est a l hopital mais en l etat il faut faire respecter la loi qu on soit jeune de cité , vip ou president de la republique . 10 h de GAV apres avoir acheté des kilos de coke c est ridicule par rapport a ce que vous risquez pour 1 barette de shit dans la poche


                                        • La sentinelle La sentinelle 16 septembre 2010 21:27

                                          Bonsoir

                                          Ne confondez pas tout, la GAV (Garde à vue) n’est pas une peine infligée d’une durée de 24, 48 ou 72 heures, comme une peine de prison.

                                          La GAV PEUT durer 72 heures pour les affaires de drogue, mais ça n’est pas systématique.

                                          Elle sert à recueillir tous les elements necessaires à l’enquete , les aveux et à partir de ce moment la, il n’y a aucune raison de le garder. Sauf avis contraire du parquet.

                                          Si les affaires de drogues necessitent une GAV, c’est qu’il y a au départ interpellation, puis perquisition , ensuite interrogatoires et souvent le suspect nie les faits ou ne donnent pas ses complices et les FDO le garde jusqu’au maximum possible pour avoir des infos ou des aveux.

                                          La, la perquisition à eu lieu , et JLD a avoué rapidement, ses aveux ont été enregistrés, à partir de là, aucune raison de le garder plus longtemps.

                                          C’est très classique et n’a rien à voir avec le fait qu’il s’appelle JLD

                                          Si on avait voulu protéger JLD, il n’y aurait pas eu de perquisition, ou alors en toute discrétion en écartant soigneusement la presse.

                                          A+


                                        • hunter hunter 16 septembre 2010 19:24

                                          Mmarvinbear,

                                          Non loin de moi l’idée d’essayer de faire jouer la corde sensible : j’essaie juste de comprendre, c’est tout.
                                          Effectivement comme vous le disiez, faut éviter d’avoir trop de matos, sous prétexte que c’est pour les potes qui passent !
                                          Il faut limiter les tentations, nous sommes d’accord !

                                          Quand à la solution de s’éloigner du milieu qui génère de tels comportements, vous avez encore absolument raison ! Toutefois, la solution est plus facile à évoquer ici qu’à mettre en oeuvre : M Delarue évolue dans un milieu qui s’il ne vous voie pas « paraître » régulièrement, vous oublie en quelques semaines, et passe à autre chose !

                                          Et vu le type de boulot, qu’il fait, il ne peut pas se permettre ce genre d’attitudes, à moins qu’il veuille définitivement le quitter.

                                          cordialement
                                          H /


                                          • Mmarvinbear Mmarvinbear 16 septembre 2010 23:36

                                            Pour son bien-être, il devrait commencer à y songer. Delarue est à la fois producteur et animateur. Il peut très bien lâcher le second poste sans que cela lui nuise, à moins qu’il soit narcissique au point de se poudrer toutes les six heures pour tenir le coup de deux professions très prenantes. Cela lui permettrait d’enfin évoluer car il est bloqué au stade « animateur debout à oreillette » depuis 1994 quasiment sans interruption...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès