Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Nicolas Bedos : histoire d’un suicide médiatique en direct

Nicolas Bedos : histoire d’un suicide médiatique en direct

Il en était conscient, averti, prévenu. Vendredi soir dernier, dans sa chronique hebdomadaire au sein de l’émission de Franz-Olivier Gisbert, Nicolas Bedos n’a pas sourcillé en lisant sur son prompteur ses propres mots, défilant en ordre de bataille sous le regard médusé, ou le rire gêné de tous.

La semaine critique, c’est le nom de l’émission en question qui, pour l’occasion, recevait entre autres Michel Rocard, Elisabeth Lévy et Alain Finkielkraut. C’est dire s’il fallait du cran au jeune Bedos, qui décidemment tient beaucoup de son père, pour se livrer à cet exercice périlleux en cette compagnie. En cause ? Une critique franche et directe de la politique menée par l’Etat d’Israël, ainsi que du business éhonté existant autour de la Shoah. Le tout en direct sur le service public s’il vout plait. Le téléspectateur lambda, formaté à l’idéologie dominante depuis l’achat de sa télévision, a eu bien des raisons de se frotter les yeux, perturbé qu’il était par cette chronique fracassante et décalée.

Au départ, l’humoriste oriente son papier sur la critique d’un film récent, Elle s’appelait Sarah, film utilisant avec excès, comme tous ses semblables, « la mémoire de la shoah afin de renflouer les caisses lacrymales du cinéma français », grâce bien entendu au « devoir de mémoire, qui dispense au passage le cinéaste de faire preuve du moindre talent, et lui permet de se hisser vers le million d’entrées en raflant les écoliers d’aujourd’hui pour les parquer de force dans des salles de cinéma pédagogiques ».

Et Bedos de poursuivre, avec encore plus de brio et d’audace : « Jeudi je fais un nouveau rêve, celui dans lequel je pourrais dégueuler sur Netanyahou et sur la politique menée par l’Etat d’Israël sans que personne ne me traite d’antisémite (…) ou d’antisémite inconscient qui, au fond de lui, n’ose le dire consciemment mais rêve de voir pendus : Patrick Bruel, Primo Lévy, Pierre Bénichou et ce qui reste d’Ariel Sharon (…) moi qui suis tellement con que je n’ai pas saisit cette notion très subtile selon laquelle s’indigner devant une politique honteuse c’est vouloir du mal à tous les juifs de la planète ».

Un coup de fouet, une décharge électrique, un rayon de soleil sur le PAF. Quel plaisir de se délecter des sourires crispés d’Elisabeth Lévy, et mieux encore, de l’air effondré du grand Finkielkraut qui, comme par un heureux hasard, venait justement présenter un nouveau livre consacré à - devinez quoi – l’extermination des juifs par les nazis (« L’interminable écriture de l’extermination »). Nicolas Bedos médaillé d’or du courage médiatique de l’année ? L’humoriste a toutes ses chances. Dommage que ce dernier finisse tout de même par en placer une contre Dieudonné, sur un ton malgré tout un brin ironique.

Malheureusement, et vous l’aurez compris, ce genre de courage n’est pas tellement salué et récompensé dans les médias français. Au contraire, il est même bien souvent sanctionné. La sanction en question étant une action en justice menée par la flopée habituelle d’associations « antiracistes », qui n’en manquent pas une pour contribuer au business mémoriel, ou encore, plus classique, une disparition totale des écrans, avec un dénigrement et une diabolisation en guise d’accompagnement. C’est donc à se demander pourquoi le fils Bedos en est arrivé à se tirer une balle dans le pied, en scandant la vérité à qui voulait bien l’entendre en direct sur le service public (France 2). Qu’importe, mieux vaut la sincérité et le courage que l’hypocrisie et la lâcheté. Un coup de maître à saluer aussi ouvertement que possible.

Question : ce probable suicide médiatique sera-t-il logiquement suivi des habituelles conséquences ? Les symptômes pourraient apparaitre très prochainement. Le premier, inquiétant, étant déjà en cours. En effet, les médias ont très peu parlé de cette sortie héroïque – pour ne pas dire pas du tout. Pour le reste, il faudra patienter. En attendant, un grand bravo bien mérité pour Nicolas Bedos, en lui souhaitant de ne pas céder à la pression et de tenir la barre, emporté par le courage et la fougue de la jeunesse.


La chronique en question :
 
 
____________
Le blog de Chris Lefebvre

Moyenne des avis sur cet article :  4.59/5   (187 votes)




Réagissez à l'article

290 réactions à cet article    


  • Castor 8 novembre 2010 10:20

    Très bon article sur un sujet délicat.


    • thaumaetopea 8 novembre 2010 15:29

      Je pense que Bedos est resté dans les limites tracées par la loi... il n’a pas dit par exemple (paraphrasant Sarkozy et les banlieues) : que Tsahal avait passé la bande de Gaza au kasher !  par exemple...


    • thaumaetopea 8 novembre 2010 23:10

      Ou par exemple.... que Sharon à Gaza n’avait pas démantelé les colonies mais simplement fait évacuer les miradors.... par exemple....
      mais que depuis, ayant rejoint le règne végétal, il était perfusé à la chlorophylle ... par exemple...


    • thaumaetopea 8 novembre 2010 23:15

      ou par exemple... que nier l’existence des chambres à gaz est aussi stupide que de nier l’existence des dortoirs à Gaza.... par exemple


    • À Mehdi Thé OuLaLA33 9 novembre 2010 00:49

      J aimerai relever un point qui à son importance,à mon humble avis.L émission n est pas en DIRECT ,il est monté ensuite diffusé.Donc pourquoi FOG,le producteur,ont ils laissé passer cette chronique sachant que c etait un sujet brulant ou essaye t il(G. Bedos) de se faire passer pour un méchant.

      La réflexion est ouverte


    • alibaba alibaba 9 novembre 2010 03:28

      Nicolas Bedos ne risque absolument rien. Pourquoi ? Pour une raison très simple et peu connu du public aveugle et peu perspicace, c’est que N. Bedos comme papa appartiennent AU LOBBY, vous avez dit LOBBY ?


    • thaumaetopea 11 novembre 2010 11:12

      Alibaba... hélas non monsieur les Bedos sont hors lobby... et vos 40 copains aussi !


    • slipenfer 14 novembre 2010 18:22

      ce type a du courage
      et il est poète
      l’avenir confirmera  smiley

      confiance 100%


    • slipenfer 14 novembre 2010 20:18

      tout les internaute doivent prendre position pour défendre le courage
      et l’humour de cet artiste


    • slipenfer 14 novembre 2010 20:30

      On peut laisser dire n’importe quoi mais il y a des limites.
      Sauvons nos dernier artistes


    • Jean Lannes Chris Lefebvre 8 novembre 2010 11:07

      Populaire parmi ceux qui se battent contre tout cela, c’est tout


    • Marcel Chapoutier Marcel Chapoutier 8 novembre 2010 14:29

      J’ai assisté à cette chronique plutôt drôle et subtile, je ne vois pas en quoi elle pourrait être assimilée à « se tirer une balle dans le pied »...L’auteur de ce papier (sur AV) a pour habitude de monter en épingle tel ou tel évènement pour en faire un buzz dans le but évident de se faire remarquer (dans le plus pur style mauvaise habitude de journaliste besogneux), mais heureusement c’est toujours le flop complet et notre auteur reste dans l’anonymat.

      Bien sûr Finkelcrotte avait l’air particulièrement constipé, mais pas plus que d’habitude. Non le petit Bedos a dis ce que n’importe quel être humain sensé digne de ce nom peut se dire sur ce même sujet. Non ?


    • thaumaetopea 8 novembre 2010 15:53

      Je pense que c’est superbement joué de la part de Bedos... le lobby ne pourra rien faire sans se dévoiler ou se discréditer ! Gambit du fou.... bien joué Nico !


    • non667 8 novembre 2010 16:39

       a marcel chapoutier
      « quel être humain sensé digne de ce nom peut se dire » oui oui peu se dire in peto mais pas en public ! smiley


    • Emmanuel Aguéra LeManu 8 novembre 2010 17:29

      « Finkelcrotte constipé », bravo... il fallait la faire !


    • Cosmic Dancer Cosmic Dancer 8 novembre 2010 17:31

      Et « Le Manu-mini tarit » PTDR fo la fér ossi !


    • Hijack Hijack 8 novembre 2010 20:17

      Même pas ... on attend la réaction et la contre réaction !


    • Hijack Hijack 8 novembre 2010 20:20

      Hum !!! Ils l’ont fait à maintes reprises, et ça fonctionne encore !


    • Michel Maugis Michel Maugis 8 novembre 2010 20:31

      @ Marcel Chapoutier

      Non le petit Bedos a dis ce que n’importe quel être humain sensé digne de ce nom peut se dire sur ce même sujet. Non ?

      Ce que n´importe quel humain censé AURAIT AIMÉ pourvoir dire A LA TV FRANÇAISE, sur ce sujet.

      Pourquoi avoir oublié l´essentiel ?


      Michel Maugis


    • COVADONGA722 COVADONGA722 8 novembre 2010 10:44

      yep ça valait le détour rien que pour la tete de FOG, à mes yeux de citoyen lambda il n’a rien dit de bien étonnant et faux j imagine par contre que chez nos maitres a penser et legislateurs de l histoire le choc a du déclancher l’habituel reflexe au proces en sorcellerie antisemite.


      • Triodus Triodus 8 novembre 2010 10:45

        Don’t feed the buzz..


        • cathy30 cathy30 8 novembre 2010 10:52

          bonjour Chris Lefevre
          Certains sont conscients des enjeux de la politique d’Israël et des USA et malheureusement de la France, dont une attaque en Iran, avec ses conséquences mondiales. Et Nicolas Bedos en fait partie. Donc qu’est ce qu’une carrière face à tous ces enjeux ? Je salue son courage.


          • epapel epapel 8 novembre 2010 11:00

            Les associations anti-racistes sont dans leur rôle habituel de porter plainte, ce n’est pas nouveau mais ça ne veut pas dire qu’elles auront gain de cause devant le juge. Leur but est d’intimider, de stigmatiser et de pourrir la vie de la personne visée afin qu’elle ne recommence pas. Mais au vu des exemples passés, il semblerait que ça ne marche pas si bien que ça.

            J’ai assez bien aimé la tête de Finkielkraut pendant cette partie de la chronique, mais c’est pareil chez lui tout porte vers l’exagération quand ce il n’est pas carrément à côté de la plaque.

            En attaquant habilement Dieudonné, Bedos s’épargne un amalgame facile et une aide éventuelle mais encombrante ce qui lui sera bien utile au tribunal.


            • glopy1 8 novembre 2010 11:08

              je ne parlerais pas de la chronique, mais de l’article. Je n’aime pas vos sous entendus (je ne suis pas juif, précision). « Le Business ehonté existant autour de la shoa » qu’est ce que cela veut dire ? Les livres ou les films qui sortent sur le sujet sont du business lacrymal ? Eli Wisel écrit pour du pognon ? Alors tout est a remettre en question y compris tous les articles pro-palestinien. En france l’opinion est propalestinienne ne vous en déplaise, les medias sont propalestiniens. La shoa est sans doute un des actes des plus odieux de ce qui serait espérons le la dernière guerre mondiale. Je vous rappelle qu’il n’y a jamais eu autant de blagues en privé dans les années 70 sur les juifs pour un sujet aussi atroce, heureusement les ethiopiens sont arrivés.

              Certes on a trop tendence a ne parler que des juifs morts dans les camps(qui a fait 30 milions de morts), mais au regard de cette élimination méthodique, froide, attroce, comment ne pas être terrifié. Logique que cela soit encore médiatisé et fait partie de notre histoire directe et réscente (les témoins sont encore vivants) plus que des dynastie ming. Que cela peut il bien vous faire, vous n’êtes pas obligés de lire ni de voir ces film. Si l’on emmene les enfants, et c’est vrai, les force à lire aussi bien « la mort est mon metier » que « la nuit » ou « le journal d’Anne Franck » c’est pour sa consonnance avec l’histoire récente, il ne faut pas y voir forcément une sionisation de la république, merde, c’est quand même un acte monstueux (jen vois deja certain ramener la yougoslavie, désolé ce n’est pas comparable, le rwanda n’a héla ou heureusement par entrainé ou si peu d’internationalisation du massacre, même que la France n’est pas vraiment claire la dessus).

              Apres le conflit palestino/Israelien, ne se résume pas a des gentils et des méchants. On peut se poser aussi quelles sont les réelles intentions de certains terrosistes, ont ils envie de cette paix ? Certes s’il est innaceptable de voir la gethoisation de la palestine, s’il est innaceptable qu’il n’y ait pas un territoire palestinien, tous le monde etant attaché a ses bétises de vieille pierre, personne ne veut ceder, et ce sont les palestiniens qui en souffrent le plus. Pourquoi les pays arabes et si touchés par la condition Palestiniene, plutot que de financer le hesbolla, ne donnent pas des terres qui foisonnent dans la région par leur dépeuplement, afin de construire une palestine libre et détachée de la main mise d’Israél. Autre question, si le terrorisme disparaissait en Israél, les Israéliens seraient aussi peut être moins crispés sur leur position, ce n’est pas aussi simple que noir et blanc, comme d’hab, mais les raccourcis utilisant la mauvaise foi sont tellement pratiques et jamais porteurs de solutions. (Non je ne fais pas l’appologie d’Israel, mais pour erradiquer un problème il faut bien comprendre les 2 parties, ça s’appelle même la diplamacie internationnale)


              • obismey [ Against All Authorities ] obismey [ Against All Authorities ] 8 novembre 2010 12:17

                Vous m’avez bien fait rire avec votre commentaire  ! On voit que vous ne comprenez RIEN à RIEN !


              • zototo 8 novembre 2010 13:56

                J’espère que le fonctionnement au ralentie de votre cerveau n’est que passager !


                Vous n’arrivez visiblement pas a faire la différence entre une atrocité historique qui est belle et bien terminé depuis plus d’un demi-sciécle et les atrocités actuelles que ce peuple commet au nom d’idéologie finalement assez proche de celle de leur anciens bourreau.

                Apprenez a faire la différence entre le passé et le présent et surtout, n’utilisez pas les horreur du passé pour cautionner les atrocités actuelles !

              • Traroth Traroth 8 novembre 2010 15:25

                @glopy1 : L’holocauste est une des pires choses que les êtres humains aient commises, et pourtant il y a du challenge. Mais il fait quand même prendre conscience qu’au bout de 65 ans, il est difficile de dire quelque chose de nouveau sur le sujet. On est donc en train de ressasser de manière répétitive. Faut être amateur, et personnellement je ne le suis pas.


              • glopy1 8 novembre 2010 18:15

                merci pour ces gentils commentaires partisans. Ce sont tous les même abrutis qui se referent a 1400 ans d’histoire pour justifier des positions actuelles, soyez parfois logiques avec vous même. A quoi servent les archéologues alors, puisqu’on sait tout. Ne lisez pas ces livres si vous savez tout. C’est bien pour cela qu’on vient de remettre au gout du jour une missive de petain tendant a prouver un role appuyé de celui ci concernant la politique francaise face aux juif. Heureusement qu’il reste des gens analysant encore le passé (réçent) pour nous eclairer, sinon il laisserait la place aux révisionistes. Qu’est ce qui vous derange ? Qu’on ne voit pas l’angélisme chez les Palestinien et le démon chez les juifs. On ne peut pas dénoncer une forme de racisme en en apliquant une autre. Me dire que je n’ai qu’a me renseigner, n’est pas une réponse, mais peut être vous n’avez rien de bien concis.


              • obismey [ Against All Authorities ] obismey [ Against All Authorities ] 8 novembre 2010 18:40

                WAOUH ! Quelle argumentation ... qui prouve qu vous n’avez toujours rien compris ! Ce n’est pas de votre faute ! Je vous plains d’ailleurs et me serait fait une joie de vous RESET ! 


              • epapel epapel 8 novembre 2010 19:30

                C’est très facile de renvoyer israéliens et palestiniens dos à dos, mais les faits dérangeants demeurent :
                - l’occupant c’est Israël et les occupés se sont les palestiniens
                - au plan militaire : le fort c’est Israël et les faibles ce sont les palestiniens
                - qui possède l’arme atomique et ne veut pas le reconnaître : c’est Israël
                - qui subissent le blocus d’Israël : ce sont les palestiniens

                S’il n’y avait pas tout ce terrorisme d’Etat condamné à maintes reprises par l’ONU, il n’y aurait pas de terrorisme palestinien.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 8 novembre 2010 19:50

                On lis quand-même des trucs affligeants.
                Bravo, Glopy pour cette courageuse, mais vaine et inutile tentative. Vous avez du temps à perdre.


              • Emmanuel Aguéra LeManu 8 novembre 2010 19:52

                Quelle abnégation, Glopy. Vain et inutile. Allez boire un coup à ma santé et sortons de l’asile.


              • missionaryman missionaryman 8 novembre 2010 11:10

                Toutes les vérités sont bonnes à dire, sauf lorsque l’on attaque LE lobby...
                Je me rappelle les années 70, pendants lesquelles les khmers rouges massacraient leurs compatriotes à échelle industrielle, au su et au vu de tout le monde : pendant ce temps là, on nous balançait encore des documentaires à la télé sur la shoah, pour que cela n’arrive plus jamais...
                Mais c’était loin, et les cambodgiens n’étaient pas juifs, et ils ne tenaient pas les médias, donc aucun intérêt....J’ai toujours été épaté que l’on ne fasse pas là aussi porter le chapeau aux français, ancien colonisateurs, qui avaient destructuré la société traditionnelle, ect, comme on en a accusé les belges pour le rwanda.
                Ceci dit restons optimistes, la critique réussit quand même à passer : voir l’excellent film israëlien sur les massacres de sabra et Chatilla, « Valse avec Bachir », pur chef d’oeuvre, et pas rasoir du tout.


                • thaumaetopea 8 novembre 2010 15:35

                  Les Cambodgiens avait un très mauvais attaché de presse !


                • romaeterna romaeterna 8 novembre 2010 19:14

                  Allez missionaryman le bien nommé...allez jusqu’au bout !
                  Dites après moi : LE lobby JUIF
                  soyez un peu plus courageux que la plupart des intervenant qui se cachent avec leur copains dieudonné sous le terme sioniste.
                  Allez ce n’est pas dur surtout quand on nous sort les khmer rouges. Pol Pot était sioniste et il s’est fait aider par des français peut-être ? Là, il fallait oser !

                  Nicolas Bedos a le droit de penser ce qu’il veut, en tout cas il est visiblement à la mode ici !
                  Le plus marrant est tout de même l’auteur de l’article qui le présente comme un martyr !

                  C’est too much : la naissance d’une idole !!!!!!


                • thaumaetopea 8 novembre 2010 23:34

                  Romaeterna... sous le terme ANTIsioniste.... ne pas oublier ANTI... ni de se relire.... !


                • romaeterna romaeterna 10 novembre 2010 22:07

                  Tudieu... il a presque dit le mot habituel après lobby : il mérite bien sa cinquantaine de plus. Quel courage de retrouver les mêmes coupables que dans les années 40 !

                  Bof ! Pour mon erreur sur les antis ou les pros. Pour moi c’est à peu près pareil sauf que je ne peux m’empêcher de rire et parfois de critiquer les complotistes d’AV.

                  Où sont les sionistes (les vrais, pas les délires des mahométans !) que certains voient partout ?

                  Pauvre France !


                • COVADONGA722 COVADONGA722 8 novembre 2010 11:11

                  au tribunal ? société formidable ou les humoristes « meme mauvais » vont au tribunal et ou c’est le legislateur qui dit l Histoire et non l historien.


                  • italiasempre 8 novembre 2010 11:15

                    « Merci pour le courage » ?
                    Critiquer Israel n’est plus subversif, c’est plutôt la norme de nos jours.
                    Ce qui est vraiment anticonformiste ? Une satyre sur le Hezbollah, par exemple...
                    Tiens, pas un pour s’y mettre....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès