Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Cannabis : Cécile Duflot, gaffeuse en chef ou nouvelle héroïne de la (...)

Cannabis : Cécile Duflot, gaffeuse en chef ou nouvelle héroïne de la permissivité ?

Les socialistes sont-ils si masochistes que cela pour avoir remis peut-être la clef de leur destin à un particule de dogmatiques qui ne représentent même pas un million de personnes ?

Il est des sujets polémiques qui peuvent faire diversion mais aussi qui peuvent être révélateurs et même cruels, faisant office parfois de boomerang.

Le mardi 5 juin 2012, Cécile Duflot vient en effet de réaffirmer sa position en faveur de la légalisation du cannabis. La nouvelle Ministre de l’Égalité des Territoires et du Logement aurait-elle oublié qu’elle est désormais ministre de la République ? Serait-elle la nouvelle Borloo du gouvernement Ayrault ?


Des gaffes et des dégâts…

L’important Ministre de l’Économie et des Finances Jean-Louis Borloo du premier gouvernement de François Fillon avait alors envisagé publiquement l’introduction de la TVA sociale lors de la campagne des élections législatives de juin 2007 (répondant à une question de Laurent Fabius).

yartiDuflotCann03

Selon certains spécialistes électoraux, cette tirade aurait entraîné l’échec d’une cinquantaine de candidats UMP dans leur circonscription. Jean-Louis Borloo a dû déménager de Bercy après seulement quatre semaines d’exercice (un peu à la manière d’Alain Madelin le 26 août 1995) et …après bien des hésitations élyséennes, la TVA sociale fut finalement décidée par Nicolas Sarkozy le 29 janvier 2012, à quelques semaines de l’élection présidentielle (applicable le 1er octobre 2012).

Ou alors, Cécile Duflot ne ferait-elle que quatre semaines au gouvernement, une trajectoire d’étoile filante comme en son temps, le célèbre cancérologue Léon Schwartzenberg (1923-2003) débarqué le 7 juillet 1988 du deuxième gouvernement de Michel Rocard après seulement neuf jours d’exercice (record de brièveté, plus court que JJSS) parce qu’il avait justement réaffirmé sa position en faveur de la légalisation du cannabis (l’histoire bégaye !).

La différence entre Cécile Duflot et Jean-Louis Borloo ou entre elle et Léon Schwartzenberg, c’est que ce sujet ne concerne a priori pas ses actuelles attributions ministérielles. Mais cette confirmation de la position de l’écologiste est assez étrange autant sur la forme que sur le fond.


Ingratitudes écologistes

Sur la forme, la solidarité gouvernementale en prend un coup, et surtout la loyauté vis-à-vis du Président de la République François Hollande qui avait clairement prévenu qu’il était contre toute légalisation du cannabis lors du premier débat de la primaire socialiste le 15 septembre 2011.

Il y a même une certaine ingratitude politique quasi-permanente chez les apparatchiks de EELV. Pourquoi les socialistes se sont-ils autant abaissés à faire de ce groupuscule un parti parlementaire de première importance alors que sans le PS, les écologistes ne seraient rien électoralement ? Les 16,3% du 7 juin 2009 sont déjà très loin et se sont évaporés. Ils ne représentent que huit cent mille électeurs français, soit seulement quatre fois plus que le très faible nombre de voix de Ségolène Royal à la primaire socialiste !

yartiDuflotCann02

Tous les sénateurs écologistes de septembre 2011 ont été élus uniquement sur les consignes locales du PS (cela a d’ailleurs suscité de nombreuses dissidences dans ses rangs) et l’existence même du groupe présidé par Jean-Vincent Placé n’est due qu’au bon vouloir de la nouvelle majorité socialiste du Sénat.

Les projections disent qu’il pourrait y avoir une vingtaine de députés écologistes élus le soir du 17 juin 2012 (il en faut quinze pour constituer un groupe), mais ceux-là ne devraient leur élection qu’à un accord inconsidérément favorable à EELV.

De même, l’entrée de deux écologistes au sein du gouvernement (ils avaient pourtant voulu à l’origine s’imposer à quatre !) ne reflète pas la réalité politique du pays ni la volonté populaire.

C’est très cher payé pour que le Président socialiste puisse montrer une petite devanture écolo à la face du peuple.


Candeur excessive face aux caïds

Sur le fond, le sujet n’a jamais cessé de polluer le débat politique depuis plusieurs décennies et je salue la position très sage de François Hollande, capable d’ailleurs de dire non à l’un de ses plus proches amis (François Rebsamen, pressenti aussi place Beauvau et président du groupe PS au Sénat, peut-être candidat à la succession de Martine Aubry à la tête du PS dans quelques mois, après avoir été son numéro deux lorsque François Hollande en était le premier secrétaire, avait déclaré qu’il était favorable à la dépénalisation du cannabis).

Vouloir dépénaliser le cannabis est une idée qui part sans doute d’un bon sentiment, mais aussi d’une grande naïveté. Celle de vouloir réduire la criminalité causée par le trafic de cannabis. Celle aussi de remarquer que le cannabis n’est pas plus nocif pour la santé que le tabac et l’alcool (c’est vrai, mais pas moins nocif non plus).

Pourtant, pourquoi des pays très libéraux comme les Pays-Bas (la Hollande !) commencent-ils à revenir sur cette dépénalisation ? Pourquoi cette mesure est-elle complètement déconnectée de la réalité ?

Parce qu’une drogue douce n’est qu’une entrée pour les drogues dures. Parce qu’il n’y a pas de "douceur" quand son enfant est drogué et que cela condamne toute autorité parentale et tout discours qui ne serait pas permissif. Parce que les trafics continueront et se renforcement avec des drogues encore plus dures. Parce qu’il n’y aura jamais de seuil dans l’interdit. Parce qu’on ne résout pas la délinquance en changeant la définition des délits et des crimes. Parce qu’il y a déjà assez de morts, assez de destructions de la santé et des vies, avec les "drogues légales" (alcool et tabac) pour vouloir encourager la consommation d’une troisième.


Le double langage ou les euphémismes, nouvelle gouvernance ?

Le chaud et froid du gouvernement, qui est également une méthode de gouvernement très habile pour éviter les mots qui fâchent, que ce soit sur l’euthanasie active (lire à ce sujet cet excellent article) ou que ce soit sur le futur collectif budgétaire de juillet 2012 où seront annoncées des hausses d’impôts non seulement pour les plus riches mais pour les classes moyennes (ah bon ? On n’en parle pas pendant la campagne ? Mais le plan est déjà bouclé à Bercy, il faut bien trouver les milliards qui manquent, avis aux bisounours !), rend sa position assez floue sur le sujet du cannabis : soit Cécile Duflot renonce publiquement à cette mesure par solidarité politique, soit elle démissionne, mais je ne vois pas comment un gouvernement efficace et uni pourrait accepter en son sein un membre qui irait dans le sens opposé.


À la baisse ?

Nul doute que cette polémique va coûter chèrement des voix à l’éventuelle future majorité de gauche, et ce sera tant mieux.

Si les socialistes n’obtenaient pas de majorité absolue dans la nouvelle Assemblée Nationale sans l’appoint des écologistes, ils l’auraient bien mérité, mais cela signifierait aussi qu’un parti qui ne représente que 2,3% des suffrages exprimés (score d’Eva Joly le 22 avril 2012) serait capable de dicter ses directives à une majorité des citoyens de ce pays.


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (7 juin 2012)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Cécile Duflot et la présidentielle.
Les écopastèques et leur stratégie.
Nicolas Hulot.
Daniel Cohn-Bendit.
Jean-Vincent Placé au Sénat.
Eva Joly.
Le flou hollandais.
Gouvernement Ayrault I.

 


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (44 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • desmotscratie 7 juin 2012 09:39

    Cécile Duflot réalise un coup de com à qqs jours du 1er tour de la législative ; elle attire ainsi l’attention sur son parti. C’est de bon aloi ... Mais ça fait plutôt pschittt cette polémique un peu poussive ;)


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 7 juin 2012 09:42

      Le fait est que si nos gouvernants fumaient un seul joint avec quelques initiés autour d’une table ronde, ils réaliseraient en une soirée l’absurdité de cette prohibition ; Elle ne consiste en réalité qu’à figer des failles béantes où s’insinuent de puissants lobbys fournisseurs de réseaux, de marchandises et d’argent papier frais. Tout ça pour une plante médicinale reconnue comme médicament depuis l’antiquité et qui pousse très bien sous nos latitudes...


      • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 7 juin 2012 11:03

        Si les politiques, de gauche comme de droite, refusent d’ouvrir le débat sur le cannabis c’est par crainte d’effrayer un certain électorat de vieillards réactionnaires qui préfère se défoncer au Ricard en regardant TF1 plutôt qu’avec de l’herbe qui fait rigoler. Plus de 15.000 morts par an du fait de l’alcool, contre aucun pour le cannabis, mais pour ces soulards  : « nan, c’est pas bien la drogue... »

         smiley


      • brieli67 7 juin 2012 15:25

        RAKO y en a vraiment marre

        Parce qu’une drogue douce n’est qu’une entrée pour les drogues dures. Parce qu’il n’y a pas de « douceur » quand son enfant est drogué et que cela condamne toute autorité parentale et tout discours qui ne serait pas permissif. Parce que les trafics continueront et se renforcement avec des drogues encore plus dures.

        c’est dans petite tête de facho centriste et de Lorraine

        ça t’arrive encore de lire des revues scientifiques

        aH !! si mon ami ANGE --- Pasqua m’était conté !

        comparer cette petite Dame à Madelin et ses nervis, à Longuet , au poivrot Borloo


      • Blartex 7 juin 2012 18:18

        Le pavot également a depuis fort longtemps été considéré comme plante médicinale.Encore aujourd’hui, un bon anti-douleur.
        La coca de même, coupe faim, coupe fatigue.
        L’ergot de seigle, pour des trucs du genre avortement ou accouchement difficile.

        L’alcool pour désinfecter.

        Le cannabis pour ma regrettée belle sœur disparue cause sclérose en plaques. Le cannabis pour ceux et celles atteints d’hypertension oculaire (glaucome ça rend aveugle).
        Et tout ceux qui gerbent suite à l’ingestion de thérapies plus ou moins aléatoires.


      • Abou Antoun Abou Antoun 7 juin 2012 09:53

        Nous touchons là au fond du problème. Pour les soit-disant verts les priorités c’est la libéralisation de l’usage des drogues, le mariage homosexuel, etc. etc.
        Ne leur parlez pas des pics de Hubbert, du rapport Meadows, la plupart ne savent même pas de quoi il s’agit.
        Credo vert : « On va relancer la croissance en créant des usines de lampes à économie d’énergie, des voitures électriques, des éoliennes, etc... ».
        Enfin Madame Duflot n’en est pas à une gaffe près (Japon en hémisphère sud). Il n’y a que pour les manœuvres politiques qu’elle affiche une certaine compétence. Envoyer E. Joly au casse-pipe puis tirer les marrons du feu, avec un ministère bidon (c’est quoi l’égalité des territoires ?) çà c’est de la stratégie.


        • sisyphe sisyphe 7 juin 2012 10:02

          Par Abou Antoun (xxx.xxx.xxx.200) 7 juin 09:53

          Nous touchons là au fond du problème

          Je trouve plutôt qu’on touche le fond de la poubelle...

          La dépénalisation du cannabis devra avoir lieu tôt ou tard, si on veut supprimer tous les problèmes liés à la prohibition ; trafics de drogue et d’armes, économies parallèles, lois des caïds, règlements de compte, cités sous la loi des gangs, produits frelatés, dealers, et grands trafiquants jouissant d’une totale impunité.

          La France est, à cet égard, le pays européen où les lois sont le plus répressives....... et les jeunes les plus forts consommateurs d’Europe. Y aurait pas un blème ?

          Légalisation contrôlée du cannabis en France - Rapport du Groupe de travail parlementaire de députés SRC

          Ce rapport sur la légalisation contrôlée du cannabis est le fruit du travail mené, entre mars 2010 et aujourd’hui, à l’Assemblée Nationale par des députés du groupe SRC (Socialiste, Radical, Citoyen), dont Dominique Raimbourg et Annick Lepetit, présidé par Daniel Vaillant, ancien Ministre de l’Intérieur, à la demande de Jean-Marc Ayrault.

          Le rapport propose une légalisation contrôlée du cannabis, qui permettra non seulement de mettre en place un véritable encadrement de la consommation de cannabis et d’en sanctionner les abus, mais offrira surtout une réponse nouvelle, plus adaptée, à l’ensemble des problématiques sanitaires et sociales liées au cannabis.

          Lire le rapport complet (ci-dessous) ou son résumé exécutif.


        • Abou Antoun Abou Antoun 7 juin 2012 10:13

          La dépénalisation du cannabis devra avoir lieu tôt ou tard, si on veut supprimer tous les problèmes liés à la prohibition ; trafics de drogue et d’armes,
          Soyez logique et poursuivez votre raisonnement jusqu’au bout. Il faudra aussi légaliser les drogues dures, autoriser la possession d’armes et les mettre en ventes dans les supermarchés. Bref pour en finir avec la criminalité un seul dealer officiel : « l’état ».
          Le cannabis, pour les ados n’est pas une drogue douce (idem pour le tabac et l’alcool d’ailleurs qui sont, hélas, des drogues ’culturelles’ pour lesquelles tout retour arrière semble impossible comme l’a montré l’exemple américain de la prohibition).


        • Deneb Deneb 7 juin 2012 10:32

          C’est fou ce que le propos sur le cannabis fait dire comme anerie aux conformistes compulsifs.


        • nenecologue nenecologue 7 juin 2012 10:42

          Abou antoun , tu ne serais pas un « teneur de mur » des cités qui défend son business ?


        • sisyphe sisyphe 7 juin 2012 10:49

          Par Abou Antoun (xxx.xxx.xxx.200) 7 juin 10:13

          La dépénalisation du cannabis devra avoir lieu tôt ou tard, si on veut supprimer tous les problèmes liés à la prohibition ; trafics de drogue et d’armes,
          Soyez logique et poursuivez votre raisonnement jusqu’au bout. Il faudra aussi légaliser les drogues dures, autoriser la possession d’armes et les mettre en ventes dans les supermarchés. Bref pour en finir avec la criminalité un seul dealer officiel : « l’état ».

          Rien à voir ; c’est justement tout le contraire.

          C’est la prohibition qui engendre le trafic et les armes ; pas la légalisation.

          Y a-t-il trafic de cigarettes ? D’alcool ? Ben non ; alors qu’ils font LÉGALEMENT des dégâts incomparables à ceux du cannabis : 45.000 morts pour l’alcool (sans compter les maladies liées, qui coûtent une fortune en soins), 66.000 morts pour le tabac (plus les cancers du poumon et autres...). 

          Pour le cannabis ? Estimé à 230 morts, uniquement dus aux accidents de la route..

          Donc, oui, légalisation et mise sous contrôle de l’état, en relation avec les organismes de santé publique pour la prévention, le traitement, etc....

          Ça fait 30 ans qu’on a des rapports très clairs là-dessus, et que les dirigeants continuent avec leurs œillères, à entretenir les trafics en tous genres ; c’est bien : continuons à foncer dans le mur.


        • sisyphe sisyphe 7 juin 2012 10:52

          Quant à la « criminalité » liée au cannabis, à part celle des trafics, justement induits par la prohibition, j’aimerais bien que vous m’en fournissiez les chiffres... s’ils existent...


        • Abou Antoun Abou Antoun 7 juin 2012 12:35

          Y a-t-il trafic de cigarettes ? D’alcool ? Ben non ;
          Ben si ! Les cigarettes et l’alcool sont l’objet d’une contrebande active (j’habite en région frontalière et j’en sais qqch).
          Maintenant si vous croyez que du jour où le cannabis deviendra légal tous les petits malfrats qui vivent de la revente du produit vont s’inscrire à Pôle Emploi pour chercher activement du boulot, vous vous fourrez le doigt dans l’œil. Il trafiquerons d’abord la coke puis l’héro.


        • BlackMatter 7 juin 2012 23:47

          Certes, certes. Mais l’immense majorité des fumeurs de Cannabis ne prennent pas et ne prendront jamais de coke ou d’héroine... Donc ça asséchera quand même le trafic.


          Pour revenir sur l’article, il est faut de dire que la Hollande veut revenir sur la dépénalisation du cannabis. Elle veut mettre fin par contre au tourisme lié aux drogues et aux trafics en vue de l’exportation vers des pays comme le notre. La prohibition chez nous génère du trafic là-bas.


        • sisyphe sisyphe 7 juin 2012 09:53

          Ce pauvre Rakoto, en deuil depuis le départ de son favori, ne sait plus à quelle branche se raccrocher pour nous pondre ses (interminables) pamphlets réactionnaires contre la gauche.

          Alors, il suit la ligne édictée par son camp : cibles désignées destinées à essayer de recoller un maximum de morceaux avant les législatives ; Pan sur Taubira, pan sur Cécile Duflot ; bientôt un article sur Hollande dont la voiture roule à 160 km/h (vous rendez compte, mâme Michu), en attendant celui sur Mélenchon qui porte à gauche..

          De la haute analyse politique, pour Café du Commerce et des Frustrés Réunis...

          Rakoto rumine, Rakoto fulmine, Rakoto maugrée, Rakoto ronge son frein, Rakoto propagandise, Rakoto médit ; c’est pathétique, un mauvais perdant...


          • Deneb Deneb 7 juin 2012 10:09

            « ...le cannabis n’est pas plus nocif pour la santé que le tabac et l’alcool (c’est vrai, mais pas moins nocif non plus)... »

            Il n’est pas possible de mourir de l’overdose de cannabis (du moins en le fumant, façon habituelle de consommation), de l’alcool, si. Comparez aussi l’état dans lequel vous vous trouvez après une nuit de beuverie avec une nuit de fumette. J’aimerais aussi trouver une étude mettant en évidence les différence sanitaires d’une population de fumeurs de cigarettes et de celle de fumeurs de joints.

            « Parce qu’une drogue douce n’est qu’une entrée pour les drogues dures. »

            Faux et archifaux. Aussi faux que d’affirmer que l’on commence par une cigarette et on finit par deux paquets par jour. Ou que celui qui boit une bière finira alcoolique. Je signale au passage que 100% des drogués lourds ont commencé par le lait maternel. Faut-il l’interdire pour autant ?

            En somme, article médiocre repértoriant toutes les contre-verités sur le cannabis. Sans toutefois mentionner des vertus et leur intérêt pour la pharmacologie : anti-nausée atténuant les effet des chimiothétrapies, anticancereux, broncho-dilatateur, antidepresseur (eh oui, parfaitement)...


            • Lemaïsjekiff Nestor 7 juin 2012 10:38

              Salut Deneb ...

              Oui limite une plante primordiale et nécessaire dans ce monde de brutus !
              En plus de ses vertus thérapeutiques que tu soulignes le cannabis c’est aussi la plante qui mène à la raison, la réflexion, la tolérance, un contre poison pour les moutons, les bœufs ou pigeons que certains voudraient que l’on soit ...

              Alors en plus de déglinguer les big groupes pharmaceutiques la plante amène à la réflexion, alors faut pas s’étonner qu’elle dérange ...

              En Bretagne en tout cas ça passe bien ...  


            • foufouille foufouille 7 juin 2012 11:43

              « Ou que celui qui boit une bière finira alcoolique »
              sissi
              c’est connu
              jute apres tu finit a la gnole, puis a l’alcool pur
               smiley


            • kriké 7 juin 2012 11:50

              et aprés le whisky dans le seringue


            • kriké 7 juin 2012 11:57
              Cannabis médical
              * Nausées et vomissements
               * Anorexie et cachexie
               * Spasmes
               * Troubles du mouvement
               * Douleurs
               * Glaucome
               * Épilepsie
               * Asthme
               * Dépendance et état de manque
               * Symptômes psychiatriques, dépressions
               * Maladies auto-immunes et inflammations
               * Divers, syndromes variés

              Il est question de propriétés scientifiquement reconnues :

               * analgésiques : malades en phase terminale et pour les douleurs chroniques résistantes aux traitements traditionnels ;
               * relaxantes et somnifères : malades en phase terminale, troubles du sommeil ;
               * anti-spasmodiques : sclérose en plaque, épilepsie ;
               * anti-vomitives : traitement des effets secondaires de la chimiothérapie ou d’autres traitements lourds ;
               * stimulant l’appétit et redonnant l’envie de manger : lutte contre la cachexie (maigreur extrême) et favorise la prise de poids ;
               * broncho-dilatatrices : asthme ;
               * anti-inflammatoires : le cannabidiol CBD (voir Cannabinoïde) non psychoactif est connu pour ses affinités avec les récepteurs CB2 situés sur les cellules immunitaires T.
               * anti-psychotiques [ : traitement alternatif de la Schizophrénie ;
               * anti-depresseur ;
               * anxyolitiques ;
               * sédatives ;
               * vaso-dilatatrices : glaucome, migraines.


            • Abou Antoun Abou Antoun 7 juin 2012 12:15

              Comparez aussi l’état dans lequel vous vous trouvez après une nuit de beuverie avec une nuit de fumette.
              Deneb, vous oubliez simplement de dire que les nuits de fumette sont aussi généralement bien arrosées, sauf chez les rastas. Il y a donc potentialisation.
              L’image du gentil intello marrant qui s’envoie un petit pétard opposée à celle du vilain Bidochon qui descend des pastis est vraiment un cliché.
              En fait il n’y a aucune opposition ; les consommateurs d’herbe souvent fument et boivent en plus et question connerie ils sont exactement dans la moyenne mais question classe sociale c’est plutôt le bobo type, le prolo se déglingue toujours au rouquin (question de moyens et de tradition). La marijuana ne rend pas idiot mais chez les gens très jeunes elle a un effet démotivant (’bof-génération’).


            • Deneb Deneb 7 juin 2012 12:28

              Abou : « La marijuana ne rend pas idiot mais chez les gens très jeunes elle a un effet démotivant (’bof-génération’) »

              Etes-vous si certains que c’est la beuh qui les démotive ? Ce ne serait pas plutôt l’incompréhension des pouvoirs publics et leur absence d’une vision d’avenir convenable ?


            • foufouille foufouille 7 juin 2012 14:47

              la biere est pas cher
              par contre les trucs plus fort, faut avoir de la thune
              c’est combien le gramme de beuh ?


            • armand armand 7 juin 2012 10:14

              Le problème avec Duflot (et Placé) ce qu’il ne s’agit pas de vrais écolos, mais d’apparatchiks politiques, aux dents longues, qui parlent de tout sauf d’écologie. Le problème ce n’est pas l’écologie, mais la captation du mouvement par de jeunes politiques dont les références sont à chercher bien plutôt du côté du canal Saint Martin que dans nos campagnes. René Dumont se retournerait dans sa tombe à les entendre, et les militants écolos historiques ont été soigneusement évincés. De plus, cette clique a trouvé moyen de laminer sa propre base électorale et joue aux faiseurs de rois (mention spéciale à Placé, réclamant des ministres communistes : ses origines devraient plutôt le vacciner contre pareille sottise et son inexistence électorale l’inciter au silence !) uniquement grâce aux magouilles avec le PS.
              Dernière énormité en date, Mamère qui veut faire coincider les élections présidentielles et législatives, se faisant plus présidentialiste que le plus farouche gaulliste, dans un reniement complet.
              Je connais nombre d’écolos du terrain, dont des candidats aux législatives, et franchement ils sont désemparés par les chefs du mouvement.


              • Abou Antoun Abou Antoun 7 juin 2012 12:06

                Le problème avec Duflot (et Placé) ce qu’il ne s’agit pas de vrais écolos, mais d’apparatchiks politiques, aux dents longues, qui parlent de tout sauf d’écologie.
                Bien sûr !


              • armand armand 7 juin 2012 10:17

                Ceci dit, pour revenir au billet, ce n’est pas la prise de position de Duflot qui m’embête (je serais assez favorable à la dépénalisation du cannabis) mais son timing. Il s’agit une gesticulation de plus pour bien signifier qu’une certaine gauche bobo, en matière de société, de justice, de police, a pris le pouvoir et entend imposer ses règles - ou ses absences de règles.


                • cancrela 7 juin 2012 10:17

                  Comment se fait-il que Duflot puisse cumuler sa présidence des verts et son ministère ? De mémoire, c’est du jamais vue.

                  Cette femme a changé depuis qu’elle est ministre, sa tête gonfle, gonfle ....


                  • révolQé révolté 7 juin 2012 10:33

                    La Vraie erreur a été de mettre sur le même tableau le cannabis et les drogues dites « dures »,j’entends par les là les produits de synthèse et addictifs.

                    Si ce même jour l’alcool et le tabac avaient été considérés de façon analogue il y a longtemps que le cannabis serai rentré dans les mœurs officielement.
                    Il a fallut début 70 diaboliser ce produit pour des raisons économique et surtout de copinage politique et maintenant cela fait plus de 30 ans de polémiques pour rien.

                    Légaliser le canna ne changerait rien aux réseaux car il existe mille et un produit de substitution pour qui veut faire de l’argent avec cela,donc cela n’enrayerait pas le business des narcotrafiquants,il leur suffit de passer à la coke,l’héro et autre produits chimiques.

                    Les + gros trafics à ce niveau ne sont pas orchestrés par les habitants des « quartiers » mais par des « costard/cravate » et ces notables n’ont pas envie de se faire taxer leur business donc,on laisse la prohibition du canna en place pour que les « petits » se fasse 3 sous et les « papas » continuent à se gaver avec la came,la vraie pour aider à payer les campagnes électorale et « offrir » des petites mallettes noires.

                    Manquerait plus que « Momo » marche sur les plates-bandes de Monsieur De...


                    • Bulgroz 7 juin 2012 10:39

                      « Comment se fait-il que Duflot puisse cumuler sa présidence des verts et son ministère ? De mémoire, c’est du jamais vue. »

                      Comment peut elle tenir des réunions politiques de son parti dans son bureau du ministère ?

                      Comment peut elle être ministre alors que la candidate de son parti a fait 2,3% des voix aux présidentielles et est donc très minoritaire ?

                      Quelles sont ses compétences pour le ministère dont elle a la charge ?

                      De quel droit peut elle twitter pout dénoncer les polémiques de l’UMP générées par ses propos ? N’a t on pas le droit de ne pas être d’accord ? Est elle la seule à détenir la vérité ? Fume t elle aussi du shit au ministère avec ses amis du parti le soir au bureau ministériel ?

                      De quel droit est elle reçue par Holland alors que Marine Lepen ne l’est pas ?

                      Ce régime socialiste est corrompu en étant à la botte des ces staliniens verts sectaires qui ne ne réprésentent qu’une infâme ultra minorité.

                      Ce régime doit être combattu. Ras le bol des provocations.


                      • AntoineR 7 juin 2012 10:57

                        Bulgroz, vous m’avez fait bien rire.

                        Votre discours pourrait être entendu s’il avait été prononcé par une personne munie d’un sens critique.

                        Mais par vous, il est irrecevable. Vous avez fermé les yeux sur toutes les affaires de vos idôles de l’UMP. Vous avez combattu tout les post qui faisaient les mêmes reproches à l’UMP.

                        Que vous ayez une idéologie, ça se respecte. Mais il faut aussi avoir une honneteté intellectuelle.


                      • sisyphe sisyphe 7 juin 2012 11:00

                        Tan ta tan...

                        bulgroz sonne la révolte

                        Les légions de bulgroz sont en route pour délivrer la Fffffffffrance du joug des imposteurs socialistes, staliniens, sectaires, infâmes...

                        Tremblez, félons, le glaive de la justice bulgrozienne va s’abattre  !! smiley

                        vas-y bulgroz
                        vas-y bulgroz
                        vas-y ....


                      • AntoineR 7 juin 2012 10:53

                        « qui ne représentent même pas un million de personnes  »

                        J’ai arrêté de lire dès cette phrase.

                        Vous essayez de nous faire croire que l’UMP, le PS ou d’autres partis représentent plus de monde ?
                        Merci aux mass-média, au concept de vote utile et à la démagogie des « gros » candidats.

                        Rakoto est dans la caverne de Platon et disserte sur les ombres. Ceux qui les projètent doivent bien se marrer.

                        A+, je vais me coucher. Tous les articles du jour m’ont bien déprimé.


                        • Psychophile Psychophile 7 juin 2012 11:09

                          Je me suis toujours demandé comment peut-on interdire à quelqu’un de planter une graine, et d’en récolter les fruits ? La nature est à tout le monde et PERSONNE ne devrait pouvoir nous empêcher de faire pousser les plantes que l’on veut (en plus c’est joli et çà sent bon ! smiley )

                          Petit coup de sang d’un horticulteur, père de 2 enfants, et fumeur occasionnel de cannabis assumé ! smiley


                          • armand armand 7 juin 2012 11:10

                            Bulgroz,

                            Incriminez d’abord la constitution de la Vème Rép’ qui donne à l’heureux élu le pouvoir de nommer n’importe qui ministre, même si celui-ci ne représente personne. Sarkozy ne faisait pas mieux. Effectivement, aux dires des écolos eux-mêmes (et même de Cohn-Bendit) Duflot et Placé font de la caricature des pires dérives des autres partis. Comme des gosses qui imitent avec outrance les grandes personnes. L’unique façon de mettre fin à cette prime à l’image, à l’incompétence, à la magouille, c’est de faire auditionner les ministres proposés par le Parlement. Mais de cela, aucun parti ne veut.


                            • kriké 7 juin 2012 11:32

                              Mise à part les médecins, psy etc.. Il n’y a que les toxicomane qui connaissent
                              bien les problèmes liés aux drogues (tabac,chocolat inclus).
                              c’est donc à eux en priorité de définir de voter les lois et politique de santé sur ce problème.
                              J’ai rencontré un type dans un parc (en 1975) qui snifait du trichloréthylène il était un peu bleu
                              je lui est retiré sa bouteille et lui ai expliqué à quel risque il s’exposait...
                              dés qu’il à repris des couleurs,je lui est refilé tout le cannabis que j’avais sur moi.
                              celui qui veut ce défoncer trouvera toujours une solution......
                              et il y a de quoi faire...On trouve en France toute sorte de plantes ou produit susceptibles
                              de faire l’affaire gratuitement ,mais dangeureusement.
                              4 jeunes sont mort en région PACA en 1998 après ingestion de plantes hallucinogène
                              par noyade (ils ont du ce prendre pour des carpes.)

                              Toute cet affaire est à revoir de A à Z (je parle même pas des médocs)

                              dans ma famille c’est moi qui gère les problèmes de toxicomanie
                              pour ceux qui le souhaite évidement,j’ai des réussites et constate un effet
                              boule de neige,le plus gros problème étant le décrochage évidement
                              un soutient familial est plus puissant que celui d’un médecin
                              les deux c’est mieux.....


                              • kriké 7 juin 2012 11:48

                                Il serai souhaitable de réintroduire l’opium (à fumer) en France pour les personnes
                                souffrant de douleurs chroniques violentes,la pharmacopée occidental a c’est limite
                                et les effets secondaires parfois désastreux ,voir aussi les allergies à la morphine pénible de
                                chez pénible.les très vieux paysan chinois artéritique au dernier degré savent de
                                quoi je parle.

                                une vrai société d’incultes rigides... écœurant ...

                                pour la matraque ça va et les tortures psychologique on est au top


                                • tinga 7 juin 2012 12:52

                                  Article stupide ressassant les âneries entendues depuis des décennies.

                                  Et cette agitation autour du cannabis n’est que mise en scène pré électorale histoire de montrer aux français que le ps veille au grain, et que la seule vrai drogue pour ce grand peuple c’est le pinard, la drogue du viol, celle qui fait terminer les soirées en bagarres et insultes, ce n’est pas pour rien que la france était disposée à élire un violeur patenté.



                                  • Patrick Samba Patrick Samba 7 juin 2012 13:12

                                    Bonjour,

                                    Duflot gaffeuse ? Conne, oui ! Elle pouvait pas attendre le lendemain des élections ?

                                    Bon maintenant si ça peut faire voter des EELV pour le Front de Gauche ce sera toujours ça de pris.
                                    Mais faudrait pas qu’il y ait trop de désistements des votants PS en faveur de l’UMP, et surtout du FN. Suivez mon regard du coté de Hénin-Beaumont.... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès