Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Kevin Razy au Dîner du Cercle : le comique anti-conspis du gouvernement (...)

Kevin Razy au Dîner du Cercle : le comique anti-conspis du gouvernement s’excuse

Kevin Razy, ancien du Jamel Comedy Club, aujourd'hui amuseur YouTubeur, vient de traverser une petite tempête, certes dans un verre d'eau, mais qui a suffi à lui arracher les traditionnelles excuses que celui qui a "dérapé" doit faire au plus vite s'il veut conserver sa gamelle dans le système du show-buisness et de l'humour officiel, circonscrit par le gouvernement.

Propagande 2.0 : un YouTubeur à Matignon

Le jeune homme de 28 ans a été choisi par Matignon pour servir de tête d'affiche dans une campagne anti-conspirationnisme lancée le 2 février. Sur le site OnTeManipule.fr, il apparaît dans un petit clip où un "jeune de banlieue" un peu débile fait part de ses découvertes conspis sur la Toile à un ami plus civilisé et éduqué, qui le recadre en lui conseillant une plus grande prudence intellectuelle. Le comédien joue les deux rôles.

Sur le site gouvernemental, vous trouverez aussi un "détecteur de théorie du complot" et "les 7 commandements de la théorie du complot", où l'on peut notamment lire ceci :

"Et même si les événements ont une cause intentionnelle et des acteurs évidents (attentat, assassinat, révolution, guerre, coup d’État...), la théorie du complot va chercher à démontrer que cela a en réalité profité à un AUTRE groupe caché. C’est la méthode du bouc émissaire."

On fera seulement remarquer à notre gouvernement qu'il a fallu 60 ans pour que la CIA reconnaisse avoir orchestré le coup d'État en Iran contre Mossadegh, que bien des attentats (notamment en Italie) n'ont pas été orchestrés par les premiers coupables désignés, et que la seconde commission d'enquête sur l'assassinat de J.-F. Kennedy en 1976 a conclu à une conspiration impliquant un deuxième tireur inconnu. On ne voit pas bien ce que la théorie du bouc émissaire vient faire ici...

Le projet OnTeManipule a reçu l'expertise de Rudy Reichstadt, fondateur du site Conspiracy Watch, il s'inspire des travaux du sociologue Gérald Bronner (avec une référence à sa théorie des "mille-feuilles argumentatifs") et renvoie à une vidéo de Thomas Huchon, le "chasseur de conspis". Bref, on retrouve toujours un peu les mêmes spécialistes "autorisés" en cette matière.

Tout marchait comme sur des roulettes jusqu'à ce que certains "chiens de garde" ne dénoncent Kevin Razy, qui avait participé le 7 janvier dernier au Dîner du Cercle (en attendant celui du Siècle ?), "une émission sinistre" organisée par le Cercle des Volontaires, "un site notoirement conspirationniste", dixit Rudy Reichstadt.

Ce sont les sites Street Press, par le biais de Robin d'Angelo, et Buzz Feed, par le biais d'Adrien Sénécat, qui ont dès le 5 février dénoncé le comique "anti-conspis" pour ses mauvaises fréquentations "conspis" : outre les membres du Cercle, les humoristes "dissidents" J’suis pas content (Greg Tabibian) et Terrene Trash (Franck Brusset), ainsi que le YouTubeur Le Débrancheur (Wat Ari).

Voici l'émission par laquelle le scandale est arrivé :

Street Press a joint Romain Pigenel, qui pilote la campagne "anti-conspis" de Matignon, pour lui apprendre le passage de Kevin Razy au Cercle des Volontaires un mois avant le lancement du site OnTeManipule. Le sieur Pigenel n'avait pas songé à "googliser" son poulain avant de l'embaucher... signe de l'amateurisme définitif de ce gouvernement. Et le Monsieur Matignon de s'inquiéter au sujet de son protégé : « Est-ce qu’il était sur une posture douteuse ?  ». Et pas qu'un peu mon gars...

Dialogue et compromission

Voici un petit florilège des propos de Kevin Razy qui ont fait se dresser les poils sur la tête de nos "chiens de garde 2.0". Le comique a commencé par s'exprimer au sujet de Dieudonné (un peu à la manière de Jamel Debbouze avant son retournement de veste) :

« [A la télé], tu ne peux pas arriver from nowhere, débarquer et dire : “tiens, je vais commencer sur la Shoah, j’ai un truc à raconter.” »

Et d’enchaîner :

« C’est pour ça que Dieudonné a pu parler aussi longtemps. Il n’a pas commencé avec son sketch sur le colon israélien. Il a une carrière de ouf avant d’arriver à ce sketch-là. Quand t’es petit et tu commences par des trucs comme ça, c’est impossible de se développer. »

Puis Raphaël Berland, un des deux animateurs de l’émission, continue :

« Aujourd’hui, on peut douter de l’existence de Dieu mais on ne peut pas douter d’un certain nombre de choses, de la Shoah telle qu’on nous l'a racontée, du 11 septembre, des attentats de Charlie… Le doute est de moins en moins permis. »

Robin d'Angelo relève avec dépit que des sujets tels que la désinformation, le groupe Bilderberg, le lobby sioniste, ou encore l'assassinat de Kennedy ont été abordés. On lui fera remarquer qu'avant son revirement de 2013, Laurent Joffrin lui-même, successivement patron de l'Obs et de Libé, était partisan (comme VGE, Gérald Ford ou John Kerry) de la thèse du complot dans l'affaire Kennedy (voir la vidéo ci-dessous, tirée de "Tout le monde en parle" du 30 mars 2002, à 2'15).

On lui rappellera aussi les récents propos de Philippe de Villiers au sujet du groupe Bilderberg. Il raconte en effet que François Fillon, ancien Premier ministre, lui aurait dit : "(Le Bilderberg), que veux-tu ? c'est eux qui nous gouvernent". Malgré une promotion intense de son dernier livre dans tous les médias, aucun journaliste n'a demandé davantage d'explication à De Villiers sur ce sujet pour le moins brûlant (voir la vidéo ci-dessous à 3'05).

D'Angelo déplore encore que Kevin Razy ait salué "le travail du youtubeur conspirationniste" le Débrancheur, « qui plonge son nez dans des centaines de bouquins. » Plonger son nez dans des bouquins, en voilà une mauvaise habitude...

Adrien Sénécat, lui, relève ces propos de Kevin Razy, décidément très élogieux envers ses compères d'un soir :

« Oui, en fait je suis très triste, du coup je suis content de vous rencontrer les gars, parce que je suis très triste de la plupart de mes collègues, qu’ils soient sur scène ou sur YouTube.

Je leur demande pas de faire de la réinformation, c’est pas donné à tout le monde, il faut avoir une petite curiosité intellectuelle mine de rien (…) Je dis juste qu’en tant que citoyen (…) tu te dois quand même de véhiculer de beaux messages. Au moins une fois prendre position.

(…) Ils ont peur. »

Il pointe encore cet échange "ambigu" :

L’animateur : « Quand on remonte à l’attentat de Kennedy (…) Un procureur, Garisson (…) remettait en cause la version officielle de l’enquête de la commission Warren et il y avait des psychiatres qui étaient invités sur les plateaux de télé pour dire “ce mec est un fou, il a des délires de persécution”. »

Greg Tabibian : « C’est la psychatrisation du débat. »

L’animateur : « Cela a toujours existé, finalement la chasse au complotisme. Peut-être qu’internet ouvre un champ d’action, un champ de réflexion qui fait que ça va toucher plus de monde. »

Kevin Razy : « Un champ de réflexion, mais pas d’action. Parce que dès que ça sort du net c’est pas crédible. »

L’animateur : « Ce que je veux dire c’est que tu peux te passer le message. »

Kevin Razy : « Oui mais bon, après… »

Enfin, cette dernière saillie - dont on ne sait si elle est ironique ou pas - de Kevin Razy :

« C’est grâce à Internet que j’ai découvert l’existence des Illuminatis, j’en avais jamais entendu parler avant. »

Ces propos, écrit Sénécat, "peuvent surprendre dans un contexte où il était question de remises en cause des « versions officielles » de la Shoah ou du 11-Septembre".

Bref, pour tous nos médias, à l'instar du Point, Matignon a commis une "erreur de casting".

Fermeture et repentance

Face à la pression, Kevin Razy n'a pas tardé, dès le 6 février, à présenter ses excuses et à prendre ses distances avec le Cercle des Volontaires. Voici sa mise au point, publiée sur Facebook, qui a quelque chose d'un peu pathétique :

"Suite à la diffusion d’une vidéo que j’ai réalisée pour le gouvernement dans le cadre d’une campagne contre le complotisme intitulée « On te manipule », je me retrouve aujourd’hui au coeur d’une polémique. Je tiens donc à clarifier ma position concernant cette affaire en entrant dans le vif du sujet :

OUI, j’ai fait un dîner pour le site Le Cercle Des Volontaires où j’avais été approché pour débattre de “ L’influence des Youtubers “ avec d’autres youtubers que je ne connaissais pas. Et NON, je ne savais pas que ce site relayait des propos conspirationnistes.

J’avais déjà vu circuler 1 ou 2 liens de ce site, et je pensais que c’était un petit média indépendant qui faisait de l’information d’investigation. J'aurais dû mieux vérifier, ça m’apprendra.

Je comprends que beaucoup de gens aient été déstabilisés et je m’en excuse car encore une fois, j’étais à mille lieues de savoir que ce site était connu pour relayer les théories du complot.

Mais je peux comprendre que c’était du pain béni pour tous :
“ FAIL ! Une vidéo anti-complotiste du gouvernement avec un complotiste, victime d’un complot ! “

N’en déplaise à ceux qui visaient le prix Pulitzer en pensant détenir un scoop :
Je ne suis pas complotiste, encore moins raciste ou antisémite (je résume tout ce que j’ai pu lire en 24h sur les réseaux) et je condamne évidemment le complotisme, le racisme et l'antisémitisme.

Cela fait depuis 2011 que je m’amuse à décrédibiliser les complotistes sur le net et aussi dans mon spectacle. J’assume le contenu de la vidéo que j’ai faite avec le gouvernement contre la théorie du complot, sachant que la morale de celle-ci est claire :
Soyons critiques mais pas crédules !
Il est important de remettre en question les informations qui circulent à condition de toujours s’appuyer sur des sources fiables.

Pour résumer, tout va bien :
Hier, j’ai fait une vidéo contre le complotisme,
aujourdhui, on m’accuse d’être un complotiste !

Quoi de plus normal !

Après l’arroseur arrosé, voici l’illuminati illuminé… !

K"

Kevin Razy prétend qu'il ne connaissait aucun des protagonistes de l'émission à laquelle il a participé. Admettons, même si c'est étonnant. Il se trouve qu'une bonne partie de l'émission a porté sur des thèmes que les médias qualifient de "complotistes", et que Kevin Razy n'a semblé gêné à aucun moment, a même salué le travail des autres invités (notamment celui du Débrancheur), et s'est dit ravi de cette rencontre à la fin de l'émission.

Ensuite, il reprend à son compte, dans son communiqué, l'idée que le Cercle des Volontaires serait un site complotiste. Dommage de céder à ce préjugé pour garder la confiance du gouvernement. Comme David Bonapartian, fondateur de l'Agence Info Libre, le dit à Raphaël Berland, fondateur du Cercle, dans cette vidéo du 5 février, il conviendrait de distinguer des sites franchement "conspis" (Stop Mensonges, Wikistrike...) et d'autres sites alternatifs un peu plus raisonnables (voir la vidéo ci-dessous à 5'40).

Et surtout, quand bien même le Cercle serait un peu "conspi" sur les bords, Kevin Razy aurait été mieux inspiré de défendre son droit à dialoguer avec lui, car en démocratie le débat (mis à part avec des fous furieux violents) est toujours bénéfique. Cette tendance du gouvernement et des médias à vouloir isoler des pans entiers de la population, à les rendre infréquentables, parce qu'ils doutent de la parole officielle, est très inquiétante.

Le Service d'information du gouvernement (Sig), à l'origine de la campagne OnTeManipule, a écrit dans un communiqué :

"En instillant l'idée que des sociétés secrètes manipulent l'opinion pour conserver ou prendre le pouvoir, et en désignant à la vindicte publique des populations ou des individus comme responsables de ces manipulations, les théories du complot favorisent la perte de confiance envers les institutions, les médias, la science, et au bout du compte, la démocratie."

C'est très exactement le contraire qui me semble vrai : la défiance citoyenne est indispensable à la démocratie, elle est une vertu qui doit être valorisée. Avec une confiance aveugle dans les institutions, les médias, etc., autrement dit avec une foi (quasi religieuse) envers le pouvoir, c'est le renoncement à toute chance de démocratie. Il est incontestable que des lobbies, des groupes de réflexion discrets travestissent la démocratie et, en corrompant les élus, font passer leurs intérêts privés avant l'intérêt commun (voir le récent Cash Investigation sur les pesticides). Il est également incontestable que les médias distordent la réalité sur certains sujets sensibles (par exemple, des journalistes ont reconnu récemment sur Arte ne pas avoir rapporté les violences sexuelles à Cologne durant près d'une semaine parce qu'elles émanaient de migrants ou d'immigrés maghrébins, et que les dénoncer aurait fait le jeu de l'extrême droite qu'ils combattent). Les citoyens ont donc le devoir impérieux d'y être vigilants.

En outre, que Kevin Razy mette sur le même plan complotisme, racisme et antisémitisme est malheureusement très révélateur de la pensée du gouvernement (qui lui a dicté sans doute les propos à tenir dans son mea culpa), pour lequel le complotisme se réduit à la croyance au grand complot juif ; sinon, pourquoi cet amalgame incompréhensible ? La réalité est autrement plus complexe, et vouloir prêter des intentions antisémites à tous les citoyens suspicieux est franchement préoccupant, même si, on ne peut le nier, certains esprits un peu légers sombrent dans ces pensées simplistes et dangereuses. Mais on n'avancera pas dans ces histoires de théories du complot en ne misant pas davantage sur l'intelligence des gens et en ne développant pas un discours un peu plus pointu et nuancé (car la grossièreté du discours est vite dénoncée sur les réseaux sociaux et le gouvernement accusé de prendre les Français pour des imbéciles).

Finalement, la morale de l'histoire selon Kevin Razy, c'est : "Soyons critiques mais pas crédules !" Tout le monde en sera d'accord, les gars du Cercle comme ceux du gouvernement... Mais cette formule oecuménique n'est que faussement évidente, car personne ne place le curseur de la crédulité au même endroit. C'est bien tout le problème. Même, le Laurent Joffrin 2013 (rejetant l'idée d'un complot contre Kennedy) qualifierait certainement le Laurent Joffrin 2002 (adhérant à la thèse du complot) de crédule... L'indécision traverse chacun de nous.

Lutte anti-conspis : le véritable enjeu

On peut, avec Adrien Abauzit, s'interroger sur cette tendance récente du "système" à utiliser "l'étiquette de complotisme à toutes les sauces" pour détruire ses opposants par l'ostracisme, comme il le faisait jadis avec l'étiquette de "fascisme", alors même que le complotisme, consistant "à voir des complots, parfois farfelus, partout", ne touche qu'une population extrêmement minoritaire, par ailleurs à "l'origine d'aucune nuisance sociale". Par exemple, le 22 janvier, La Voix du Nord tentait de donner des clés à ses lecteurs pour repérer les "sites conspirationnistes", amalgamés aux sites d'"information alternative" et de "réinformation", ce qui permet de mettre à l'index beaucoup de monde.

Il faut ici faire preuve de nuance, et admettre que le phénomène dénoncé n'est pas si minoritaire que cela dans certaines classes de collège ou de lycée (où parfois plus de la moitié des élèves croient au gouvernement invisible des Illuminatis) ; d'ailleurs, la campagne OnTeManiuple vise essentiellement ce public (jeune et souvent "de banlieue"). Cela dit, au-delà de ce réel problème éducatif, il peut exister, comme le dit Abauzit, un objectif plus large :

"Ce qui est visé par la campagne gouvernementale est tout autre chose. Il s'agit d'ostraciser les personnes qui proposent une vision alternative à celle de l'idéologie dominante.

En résumé, il est reproché à une large partie de l'opinion française de ne pas suivre comme un troupeau de moutons les mots d'ordre du gouvernement et des médias. En d'autres termes, il est reproché aux Français d'être des réfractaires.

Félicitons nous de cette "contre-attaque" gouvernementale. Elle traduit son inquiétude face au fait qu'une partie grandissante du peuple français se débranche du lavage de cerveau républicain.

La morale de l'histoire, c'est que la nouvelle opinion publique, malgré les représailles, les coups bas du système et ses faibles moyens, continue de voir ses rangs augmenter. A terme, la quasi-totalité de la jeunesse française (première victime du mondialisme) sera branchée sur un nouveau paradigme."

Le biais anti-républicain d'Abauzit peut être critiqué (il voit midi à sa porte), mais il n'a sans doute pas tort de penser que l'attaque gouvernementale contre le complotisme le plus caricatural, phénomène ultra-minoritaire, cache autre chose, la peur d'un phénomène potentiellement beaucoup plus vaste : une inefficience de plus en plus grande de la propagande gouvernementale et une difficulté, qui risque de devenir insurmontable, à contenir la contestation sociale. Car les élèves qui croient aujourd'hui bêtement aux Illuminatis, en grandissant, affineront peut-être leurs croyances, ils découvriront les vrais cénacles du pouvoir, ils comprendront son théâtre, cette comédie où de pseudo représentants du peuple cèdent aux douces pressions des lobbies, et peut-être saisiront-ils que la démocratie n'est pas un acquis à préserver (sur son canapé), mais un combat de tous les instants, une lumière à propager, précisément dans l'ombre des cénacles.

Le danger apparent (réel mais faible) que combat le gouvernement, c'est l'errement des jeunes esprits confrontés au désordre informationnel du web. Le danger substantiel (à terme), c'est un réveil du peuple, de moins en moins confiant, et, par voie de conséquence, de plus en plus exigeant de démocratie directe (référendum d'initiative populaire, etc.), ce qui contrarierait au plus haut point les 1 % qui se gavent tranquillement de la moitié des richesses mondiales, et que nos "représentants" servent prioritairement.

Dans ces conditions, il est à craindre que les autorités (politiques et médiatiques) n'adoptent jamais l'attitude de dialogue avec les citoyens "méfiants", "résistants", "critiques", prônée par la sociologue Sophie Jehel le 22 janvier dernier sur Public Sénat, et que ce soit celle - offensive et railleuse - prônée par Thomas Huchon qui ne l'emporte définitivement. Car, inévitablement, le dialogue devrait mener - pour que la méfiance entre citoyens et autorités diminue - à plus de transparence et de démocratie. Or, c'est contre l'extension de la démocratie et pour la préservation - voire l'extension - de leur pré carré que tous les hommes de pouvoir se dressent. C'est pourquoi le dialogue dont parle Jehel (voir la vidéo ci-dessous) est utopique et que nous sommes voués - si nous voulons nous exprimer librement, douter, et grappiller un peu de pouvoir - à une lutte perpétuelle. Rien ne nous sera donné.


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (65 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 7 février 12:27

    Raphaël Berland, un des deux animateurs de l’émission, continue :

    « Aujourd’hui, on peut douter de l’existence de Dieu mais on ne peut pas douter d’un certain nombre de chose, de la Shoah telle qu’on nous la racontée, du 11 septembre, des attentats de Charlie… Le doute est de moins en moins permis. »

    C’est vrai, ce qu’il dit ce Berland, mais il se mouille quand même pas trop… On attendra donc qu’il complète sa brève énumération par « ...des attentats de Charlie, de la scientificité de l’inexistence des races humaines et, le cas échéant, de leur égalité... ».

    C’est simplement une question de principe : prêcher le doute, j’en suis à deux cents pour cent, mais à condition qu’on excipe du droit intangible de douter de tout. Le doute à géométrie variable n’est qu’une autre des facettes de la manipulation.


    • Clofab Clofab 7 février 12:44

      Bravo pour cet Article.


      • CoolDude 7 février 13:06

        Le Service d’information du gouvernement (Sig), à l’origine de la campagne OnTeManipule, a écrit dans un communiqué :

         « En instillant l’idée que des sociétés secrètes manipulent l’opinion pour conserver ou prendre le pouvoir, et en désignant à la vindicte publique des populations ou des individus comme responsables de ces manipulations, les théories du complot favorisent la perte de confiance envers les institutions, les médias, la science, et au bout du compte, la démocratie. »

        Ça tombe bien vu que l’on n’est pas en Démocratie...
        On est en République Représentative.

        Dans le genre « OnTeManipule », ça commence bien.
        Je vous laisse en tirer toutes les conséquences.

        Sinon, très bon article...
        Et je partage à 99.99% cette belle analyse.


        • non667 7 février 13:07

          c’est pourtant simple
          l’espionage :cia,fbi ,kgb,mossad ........ n’existent pas ?
          le contre espionage non plus ?
          le prince de machiavel était un conte de fée ?


          • Yanleroc Yanleroc 8 février 17:04

            Il arrive que même l’ EAU DU ROBINET remonte à contre-courant,

             comme..un Tsunami :

            «  Une nouvelle étude démontre que les « conspirationnistes » sont sains d’esprit et que les partisans de la VO sont des fous hostiles

            http://www.wikistrike.com/article-une-nouvelle-etude-demontre-que-les-conspirationnistes-sont-sains-d-esprit-et-que-les-partisans-de-l-119048605.html
            De récentes études de la part de psychologues et sociologues aux USA et au Royaume-Uni suggèrent qu’à l’inverse des stéréotypes des médias mainstream, ceux qui sont étiquetés « conspirationnistes » apparaissent plus sains que ceux qui acceptent les versions officielles des événements.
            .
            Toutes les révélations faites par des whistleblower (lanceurs d’alertes) durant ses dernières années ont démontre que la réalité dépasse souvent la fiction !
            Voire le révélations de Bradley Manning, E. Snowden, Julien Assange, ...
            .
            L’oligarchie financière à toujours manipulé les masses, c’est elle qui déclenche et finance les guerres, comme celles du proche et moyen orient (exemple : le projet de balkanisation du proche et moyen orient)
            .
            Pour faire une guerre il faut de l’argent, une organisation logistique, des relations sérieuses pour acheter des armes en grande quantité, etc. et ce n’est pas donnée à tout le monde !
            .
            Regardez les manipulations faites par les États-Unis en Europe pendant la période de la guerre froide avec les attentats dans divers pays européens qui ont été attribué à des mouvance de l’extrême gauche et comme cela à été révèle plus tardses attentats ont été commises par l’organisation GLADIO une armée secrète de l’OTAN situé à extrême droite. Gladio été une organisation qui été instrumentalise par les pays de l’OTAN ...
            https://www.youtube.com/watch?v=dv7mXlyCAhI 
            .
            On voit bien comment les grands merdias occidentaux, en possession et contrôlé par l’oligarchie financière, ont manipulé les événements de la place Maidan (Ukraine)
            http://lesmoutonsenrages.fr/2014/09/16/video-georges-soros-reconnait-son-implication-dans-le-maidan-ukrainien/
            .
            On voit bien qui à crée et financée Al-Qaïda ... reconnue par la suite par Hillary Clinton et Zbigniew Brzeziński 
            https://www.youtube.com/watch?v=TAhpacLjiXY
            .
            Le Nouvel Observateur. — L’ancien directeur de la CIA Robert Gates l’affirme dans ses Mémoires : les services secrets américains ont commencé à aider les moudjahidine afghans six mois avant l’intervention soviétique. A l’époque, vous étiez le conseiller du président Carter pour les affaires de sécurité ; vous avez donc joué un rôle clé dans cette affaire. Vous confirmez ?
            Zbigniew Brzezinski — Oui. Selon la version officielle de l’histoire, l’aide de la CIA aux moudjahidine a débuté courant 1980, c’est-à-dire après que l’armée soviétique eut envahi l’Afghanistan, le 24 décembre 1979. Mais la réalité, gardée secrète jusqu’à présent, est tout autre : c’est en effet le 3 juillet 1979 que le président Carter a signé la première directive sur l’assistance clandestine aux opposants du régime prosoviétique de Kaboul. Et ce jour-là, j’ai écrit une note au président dans laquelle je lui expliquais qu’à mon avis cette aide allait entraîner une intervention militaire des Soviétiques. 
            .
            Ce qui intéressant à constater qu’on trouve d’arrière ses sites dites « anti-conspirationistes » des pro-sionistes voire des sionistes !
            exemples : 
            1. Conspiracy Watch, également appelé Observatoire du conspirationnisme et des théories du complot, est un site web français fondé en 2007 par Rudy Reichstadt
            un propagandiste proche de la mouvance sioniste la plus islamophobe !

            http://www.conspiracywatch.info/

            2. Il y à aussi le site CAMERA : Committee for Accuracy in Middle East Reporting inAmerika http://www.camera.org/
            C’est un site web qui traque les journalistes / voire tout propos anti israélien.
            « Le site traque tout propos anti-israéliens, le site nomme les reporteurs contrariant, liste les éditoriaux inopportun et les reportages qu’il considère comme déviant. »
            Ce lobby sioniste va compliquer considérablement la carrière des journalistes qui ne sont pas aperçu comme pro-israéliens !!!
            https://www.youtube.com/watch?v=slnnpHrP7_s&t=1h24m35s
            .
            Un témoignage à écouter :
            Sionisme : La vérité sur le journalisme français (Richard Labévière) 
            https://www.youtube.com/watch?v=H7R1Gdf2emA
            .
            A lire également :
            https://francais.rt.com/france/15145-gouvernement-sattaque-complotisme-recolte-moqueries »

            (Merci à eau du robinet)


          • tf1Groupie 7 février 13:08

            Ce qui est excellent dans cette campagne anti-manipulation c’est qu’elle marche comme un virus : ce sont les conspis qui la propagent eux-mêmes !!  smiley
            Continuez les gars, c’est de l’hygiène.

            Sérieusement, le phénomène bidon de la « réinformation » commence à être bien connu.
            Cette video le décrit très bien.

            Ce sont juste des sites qui se refilent des infos déformées entre eux.

            Alors ces « rebelles de la pensée » se défendent comme ils peuvent et noient le poisson comme dans le présent article qui sera abondamment plussé sur Avox, qui n’est pas un site complotiste ...


            • CoolDude 7 février 13:25

              @tf1Groupie

              Mon ennemie, c’est la Finance !
              La chômage baisse...
              Etc...

              Et le Best Seller dixi le Figaro : « La France pour la vie ».
              Pfff...

              Si ça, ce n’est pas de la manipulation, je me demande bien ce que cela est !?

              TF1 Groupie retourne allumer ta TV, tu n’es pas encore prêt !!! Hihi


            • Le421 Le421 7 février 16:34

              @CoolDude
              Y’a des moments, on se croirait sur Facebook !!  smiley


            • Duke77 Duke77 7 février 19:10

              @tf1Groupie
              C’est sûr qu’au contraire des sites conspirationnistes, les media mainstream ne se refilent pas d’info déformée entre eux, c’est bien connu. Par exemple, les JT français n’ont pas répété en coeur que le nuage de Tchernobyl s’était arrêté à la frontière. D’ailleurs, c’est bien connu qu’ils mènent leurs propres enquêtent et vérifient leurs sources comme ici : http://www.notre-planete.info/actualites/3770-manipulation-information-television


              et qu’il ne reprennent pas bêtement des infos préparée par les agences de presse comme l’AFP ou Reuters… Comme celle-ci par exemple : https://www.youtube.com/watch?v=5pLXgAN9Q7o&nbsp ;

              Et pour finir, si on suit le raisonnement de ce « zetéticien » (groupe qui se targue d’avoir la véritable méthode critique et qui balaye systématiquement les théories du complot), si une info donnée par un site est fausse cela prouve que ce dernier ne vérifie pas ses infos et donc il faut immédiatement le mettre à la poubelle car tout ce qu’on y trouve est douteux. Moi je veux bien mais si on applique sa méthode, il faut mettre à la poubelle France télévision, tf1, le point, le monde etc etc. puisque tous ont répété à une époque que les américains avaient trouvé des preuves d’arme de destruction massive en Irak. Information venant d’une seule et unique source (le gouvernement US) et avérée fausse aujourd’hui. 

              CQFD

              En outre, son exemple est mauvais. Il prend l’info selon laquelle des anciens de l’armée britannique aideraient les Jihadistes en Syrie. Information donnée par un journal anglais et reprise ensuite par un site complotiste qui en a conclu qu’il s’agissait de gens encore en fonction… Sous-entendant que ces anciens militaires sont peut-être tout simplement des agents des services secrets ou au moins au service des intérêt de leur gouvernement. C’est pas un scoop, depuis Blackwater, on sait que des « privés » bossent pour le gouvernement dans ces guerres néo-coloniales. Le fameux site a donc donné son interprêtation de l’article source, certes en sous-entendant de manière malhonnête que cela était dit texto dans l’article cité comme source. Interprêtation avec laquelle les théoriciens du complot sont d’accord. C’est comme lire une nouvelle dans le journal Le Monde et ensuite lire la même info dans le canard enchaîné. L’un aura une version plus édulcorée que l’autre. Donc quand cette info est lâchée par un journaliste professionnel anglais, les complotistes informés relient tout de suite cela avec l’aveux d’Hilary Clinton que les services secrets US ont soutenu Daesh, les relations du sénateur Mc Cain avec des chefs de guerre de l’Etat Islamique voir ici : https://www.youtube.com/watch?v=IIg6xiFFbfo
              et plus globalement, le fait que la CIA est coutumière du fait : elle organise des révolutions qui semblent spontanées et voulue par le peuple du pays en question pour au final mettre ne place des homme de paille à leur service : https://www.youtube.com/watch?v=1zUg9NrkcAQ
              Car au final, cette info seule ne vaut de toute façon rien. Elle n’engage qu’un journal britannique pas tellement reconnu pour sa qualité dans les cercles officiels...


              Il est donc nécessaire d’avoir un minimum de culture générale quand on surfe sur ces sites complotistes. Culture que les zezeticiens n’ont pas c’est sûr. Pour eux, il n’ y a pas de cas d’ovni sérieux, le 11 septembre s’est déroulé comme le gouvernement Bush nous l’a expliqué, la France est plus démocratique et son peuple plus libre qu’en Russie, blabla bla
              En outre, ce type est vraiment mauvais car il aurait pu trouver des conneries bien plus énromes que ça sur ce genre de site. Car la morale de cette histoire c’est qu’il n’existe personne de parfait et qui détient la vérité sur tout, aucun site ni organe de presse non plus. Il faut recouper les infos, laisser parfois passer du temps et prendre du recul.

              Le zététiciens ont vraiment un niveau de bêtise hors norme… souvent le cas quand des gens s’auto-proclament intelligent et détenteur de la vérité. Pendant ce temps, nous autres, on cherche.

            • doctorix doctorix 8 février 01:01

              @tf1Groupie

              Qui peut me citer une seule théorie complotiste qui ne repose pas sur des bases réelles ?
              Qui est l’auteur pour prétendre placer le curseur à tel endroit ?
              Peut-il affirmer par exemple que les illuminati n’existent pas ?
              Que le club Bilderberg ne dirige pas le monde ?
              Que les vaccins ont sauvé le monde, qu’ils sont efficaces et surs, qu’ils ne tuent ni n’estropient personne ? Qu’ils ne rendent pas nos enfants cinq fois plus souvent malades que si on ne les vaccinait pas ?
              Que les invasions américaines au moyen Orient n’étaient pas programmées, presque dans l’ordre, depuis fin 2001 ?
              Voir à la fin de cet article les propos du Général Wesley Clarke, et de Roland Dumas :
              Je suis complotiste, et fier de l’être, et rien ne fera que j’en aie honte.
              Le contraire de complotiste, c’est naïf, et pas lucide.
              C’est cette naïveté qu’il faut éradiquer, et non le complotisme.
              Nous ne sommes complotistes que parce qu’il y a complot, et même complots multiples et omniprésents.
              Et on comprend l’acharnement du gouvernement à essayer d’empêcher les gens de penser par eux-mêmes : parce que quand ils auront compris, ils foutront tout ce petit monde de corrompus, complices de tous les complots, à la Bastille.

            • robin 8 février 08:55

              @tf1Groupie

              On se doutait bien que TF1Groupie (qui porte si bien son pseudo) allait ruer dans les brancards pour défendre ses autorités et son système chéris.


            • joaopessoa 8 février 09:10

              @Duke77

              Salut duke.tu as bien du courage de développer un raisonnement de plus de 3 lignes à l adresse de tf1.il n est pas équipé pour.


            • tf1Groupie 8 février 09:30

              @joaopessoa

              Il y a un argument là-dedans ?

              Et l’argument de Duke c’était quoi déjà, (à part CQFD) :
              Il arrive que les medias se trompent donc ça justifie que d’autres racontent n’importe quoi à volonté.

              Eh les gars prenez des cours de logique avant d’entamer un débat !


            • doctorix doctorix 8 février 11:34

              @tf1Groupie

              Il arrive que les medias se trompent

              Correction
              Il arrive que les medias nous trompent.
              Et c’est chaque fois qu’ils disent et écrivent quelque chose.
              Ils sont payés pour ça.


            • tf1Groupie 8 février 11:56

              @doctorix

              Toi tu es gavé à Wikistrike dont on se demande par qui ils sont payés.

              Au fait, les media ont annoncé que les tours du WTC sont tombées le 11 sept, j’espère que tu va vite démentir ce hoax avec une analyse bien sentie d’une photo basse définition smiley


            • doctorix doctorix 8 février 12:25

              @tf1Groupie
              Entre TF1 et ses groupies (dont on sait par qui ils sont payés), et Wikistrike, j’ai effectivement choisi.

              Mais pas que.
              Le saker francophone, Mondialisation CA, le grand soir, R71, ne sont pas mal non plus.
              Ceux, justement, que vous êtes chargé de tenter de démonter (à moins que ce ne soit une vocation ?) ce que vous faites avec tellement de maladresse que c’en est risible...
              Personne ici ne vous prend, ne vous a jamais pris au sérieux.

            • tf1Groupie 8 février 12:51

              @doctorix

              Au moins c’est clair !
              Tous les gens un peu sérieux savent que Wikistrike est complètement vérolé, bourré d’affabulations et de hoaxes.

              Un argument de plus contre des rodomontades, si il y en avait besoin d’un de plus.

              Inutile donc d’essayer de t’expliquer quoi que soit, on ne t’as pas enseigné l’esprit critique ; continues de jouer en rond avec tes copains d’Avox.


            • joaopessoa 8 février 16:19

              @tf1Groupie

              Tf1groupie ou la muppet d agoravox


            • doctorix doctorix 8 février 16:39

              @tf1Groupie

              C’est un adorateur de TF1 qui vient me parler de mon manque d’esprit critique.
              C’est une farce ?
              Wikistrike nous a annoncé que les Russes allaient gagner en Syrie, alors que vous chantiez pendant cinq ans qu’Assad doit partir, Assad va partir, Assad est presque parti.
              Mais Assad est toujours là, pour longtemps, et vous devriez vous cacher derrière votre honte.
              De même vous chantiez que les russes étaient armés de tas de ferraille, tandis que Wiki nous disait qu’ils avaient les meilleures armes, les meilleurs systèmes de brouillage.
              Résultat, tous les PA américains ont quitté la région par crainte d’un pruneau, et les USA doivent demander la permission aux russes avant de lâcher de temps en temps une petite crotte symbolique, comme nous d’ailleurs.
              Erdogan aussi était votre héros, alors que c’est une sous merde.
              Et il est maintenant bien prouvé que Daesh est financé par le’Arabie, le Qatar, la Turquie, la france l’Allemagne et bien sûr les USA.
              Tout ça, c’est chez WIKIstrike et pas chez TF1.

            • tf1Groupie 8 février 18:42

              @doctorix

              Vous êtes mal à un point que vous m’attribuez bien des déclarations totalement fausses : je n’ai rien dit sur Bachar ni sur l’intervention Russe en Syrie.

              Et en plus vous ajoutez que Wikistrike prévoit l’avenir !

              Bref mensonges, diffamations et autres arnaques en tout genre : demandez le programme de Doctorix.

              Allez moi aussi je peux utiliser des procédés minables :
              par exemple je rappelle que vous êtes un pedophile notoire qui ne se cache pas et d’ailleurs l’info est dans wikistrike...


            • doctorix doctorix 8 février 19:43

              @tf1Groupie


              je rappelle que vous êtes un pedophile notoire qui ne se cache pas et d’ailleurs l’info est dans wikistrike...

              Je ne demande pas le retrait de ce post. 
              Mais une plainte sera déposée dès demain matin à auprès du procureur de la République.
              Vous avez poussé une infamie trop loin.
              Il vous reste à plaider l’irresponsabilité.

            • joaopessoa 9 février 13:35

              @tf1Groupie

              Tfuneneurone te balance une vidéo dont rien que le sous titre prête à rire.pourquoi autant de trucs faux sur internet.ben à cause des machins et autres bidules.punaise le niveau. Faisez gaffe aux trucs faux sur internet les mecs.surtout qu il y a plein de truc vrai sur tf1.


            • joaopessoa 9 février 13:40

              @tf1Groupie

              Non mais pas besoin d argumenter tu m as convaincus avec ta vidéo sur les trucs faux sur le net.du coup je me fais une cure de machin vrai sur tf1. Sacré tf1 groupe I tu fais mes journées tout les jours.ne t arrêtes jamais stp.


            • tf1Groupie 9 février 14:04

              @doctorix

              Que de la gueule Doctorix !

              Au final on peut raconter n’importe quoi sur Internet ... sauf ce qui vous dérange.

              Quant à l’irresponsabilité, en ce qui vous concerne, elle va de soi.


            • tf1Groupie 9 février 14:38

              @joaopessoa

              12 messages et pas un seul argument, que des insultes, tu es un recordman toi.

              « Je fais du bruit, je ne comprends rien au sujet donc j’attaque les commentateurs, je suis un troll : je m’appelle joaopessoa ! »

              Tu n’es même pas digne de t’appeller conspirationniste : les vrais conspis élaborent au moins quelque chose. Mais toi tu les enfonces ...


            • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 7 février 13:22

              Hé oui, la nouvelle formule (réchauffée) du contrôle : c’est la po-la-ri-sa-tion à l’américaine.

              On crée une ambiance propice aux idées binaires grâce à un arsenal de biais cognitifs polarisants.

              Peu à peu les faits et les données s’effacent en faveur de réflexes émotionnels.

              Enfin, la phase finale c’est bâillonner toute forme de raisonnement subtil en n’opposant que deux camps :
              - T’es pas catholique si tu est pro-IVG et que tu tolère les gays.
              - T’est pas français si t’es musulman.
              - T’es complotiste si t’es contre les médias officiels.

              C’est un plan génial, depuis des années les médias dominants diffusent des informations savamment incomplètes pour que les esprits pressés tissent des relations suggérées.
              Demain, les faits, la science, les statistiques ne feront plus le poids face aux dogmes à polarité opposées.
              Quoiqu’on pense, on aura deux groupes opposés et clairement identifiés empêchant l’émergence de tout raisonnement intelligent. Un coup un groupe aura raison, un coup ça sera l’autre : il suffira aux puissants de bien placer les jetons. Comme aux USA.

              Diviser pour régner, c’est vieux comme le monde

              Le camp des médias alternatifs forment leur petit écosystème à coup de participations et de trahisons : c’est la genèse de l’information bipolaire. Soit t’es pro, soit t’es anti !


              • elpepe elpepe 7 février 13:32

                attention attention, je l ai toujours dit aucune verite n est bonne a dire, si tu veux bien manger a la gamelle durant toute ta vie, ton froc aussi tu devras baisser, et la vaseline fournir ah ah ah


                • Giordano Bruno 7 février 13:34

                  Amusant le nom du site : On te manipule !

                  C’est sujet à plusieurs interprétations... Qui est « on » ? Qui est « te » ?


                  • leypanou 7 février 15:44

                    @Giordano Bruno
                    C’est sujet à plusieurs interprétations... Qui est « on » ? Qui est « te » ? : on, c’est le gouvernement , les MSM (Libé, l’Obs, l’Express, Le Monde, TF1, FranceTélévision, etc, etc),  te, c’est le gogo, le militant, le fanatique, le croyant, etc, etc...


                  • jambon31 7 février 17:44

                    @Giordano Bruno
                    Quand on me manipule, d’habitude ça me fait de l’effet ... Mais là j’ai rien senti !

                    Bien ton pseudo, attention aux allumettes.


                  • fred.foyn Le p’tit Charles 7 février 14:17

                    Jamel Comedy Club au service du PS.. !


                    • Olivier Perriet Olivier Perriet 8 février 10:02

                      @Le p’tit Charles

                      C’est évidemment l’info principale qui devrait sauter aux yeux.
                      Mais qui passe au second plan, cachée derrière des débats fumeux sur les complotistes anti complots


                    • zrivo 7 février 14:26

                      Les complots remplissent l’histoire : les romains étaient déjà très habiles dans l’élimination des sénateurs gênants et autres empereurs trop « impliqués »....

                      Ce genre de lavage de cerveau est voué à l’échec mais c’est dans l’air du temps de gaspiller l’argent.


                      • files_walQer 7 février 14:28

                        Le « détecteur de théorie du complot » du site on te manipule fonctionne très bien pour le 11 septembre :


                        Le détecteur : « Existe-t’il des preuves irréfutables de l’existence du complot ? »

                        Ben oui, y en a tellement que je ne peux toutes les aborder ici. On va juste se cantonner à ce que tout le monde à vu. La façon dont les deux tours tombent. 

                        Ces chutes ont toutes les caractéristiques d’une démolition contrôlée. Suppression simultanée de toutes les résistances et chute symétrique à une vitesse proche de la chute libre. 
                        Impossible si seuls les avions et les incendies expliquent les chutes.

                        Et une troisième tour qui n’a pris aucun avion dont la chute à les mêmes caractéristiques, même si la chute est plus conforme à ce qu’on a l’habitude de voir lorsque des tours sont détruites.

                        Donc la réponse est oui. 

                        Que dit le détecteur dans ce cas ? « L’hypothèse d’un complot ne peut être raisonnablement écartée. Reportez-vous aux travaux des journalistes, des scientifiques pour approfondir la question. »

                        Merci le détecteur, mais c’est exactement ce qu’on fait les chercheurs de vérité depuis longtemps en faisant le tri et en écartant certains travaux irrationnels vraiment « foutage de gueule ».
                        etc, etc...


                        On va encore nous dire. Mais c’est très compliqué de mettre en place une démolition, donc ce n’est pas possible.
                        Sauf que les preuves sont là, les chutes et leurs caractéristiques décrites ci-dessus. Donc c’est possible. Et il y a tous les autres faits qui convergent vers une manipulation. Mais pas celle vers laquelle ce détecteur pour neuneu voudrait nous orienter.

                        • tf1Groupie 7 février 14:52

                          @files_walQer

                          Ce que tu appelles « preuves irréfutables » s’appellent des impressions.

                          Merci de montrer que l’esprit critique est une chose essentielle dans l’éducation


                        • files_walQer 7 février 15:24

                          @tf1Groupie


                          Ce que tu appelle des impressions, s’appellent des faits.
                          Les videos montrent des faits dont on peut tirer des premières conclusions.

                        • tf1Groupie 7 février 15:27

                          @files_walQer

                          Dire que cela ressemble à une demolition controlée n’est pas un fait.

                          Apprend le sens des mots !


                        • lloreen 7 février 15:52

                          @tf1Groupie
                          La caractéristique première d’ un complot c ’ est qu’ il n’ est pas placardé à tous les coins de rue.
                          Le propre des enquêteurs c ’ est de retrouver les auteurs de complots.
                          Et ne vous en déplaise, les enquêtent cherchent, trouvent et apportent les preuves sur un plateau.
                          Notamment les propres déclarations des criminels en personne.
                          Dans votre langage cela doit s’ appeler une « impression ».

                          Alors vous pourrez dorénavant avoir l’ impression que ce syndicat du crime est exposé publiquement.
                          http://stopmensonges.com/lhistoire-occulte-de-la-diabolique-mafia-khazar/


                        • tf1Groupie 7 février 15:54

                          @tf1Groupie

                          C’est vrai que le site du gouvernement est complètement à la masse : il suppose que le lecteur a un niveau élevé de la maîtrise de la langue et un sens solide de la logique .

                          Par exemple la signification de « preuves irréfutables » est accessible à peu de citoyens.
                          Donc le site a manqué sa cible.


                        • files_walQer 7 février 15:57

                          @tf1Groupie

                          Lorsqu’on dit cela ressemble à une démolition, c’est une impression.
                          Puis lorsqu’on a connaissance des caractéristiques d’une démolition et que l’on constate qu’elle se vérifie dans la vidéo c’est un fait.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès