Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > L’Etat renonce à encadrer le salaire des grands patrons : On a eu (...)

L’Etat renonce à encadrer le salaire des grands patrons : On a eu très peur !

 Après des nuits d'insomnies, le gouvernement a tranché : il n’y aura pas de projet « spécifique sur la gouvernance des entreprises ». Entendez par là : pas question de limiter le salaires des grands patrons du privé. La France respire et va pouvoir garder ces talents que le monde entier nous envie.

C’est naturellement notre Moscovici-sur-la-sellette qui s’est collé à faire cette brillante communication dans le quotidien Les Echos, connu comme un brûlot activiste au profit du monde du Travail.

Il envoie ainsi une autre promesse de campagne de François Hollande aux oubliettes mais, nous n’en sommes plus à ça près.

L’Ami Mollette avait alors affirmé : "j'imposerai aux dirigeants des entreprises publiques un écart maximal de rémunérations de 1 à 20". Et aussi de guérir les écrouelles, envoyer des parapluies sur Mars et faire perdre quarante kilos à Gérard Depardieu au terme d’une cure d’abstinence totale sur le Saint-Emilion.

Sans rire, le gouvernement indique à présent préférer '"une autorégulation exigeante" de la part des boss du Cac 40 et d'agir dans « le dialogue".

Et, avec une habitude qui confine désormais à une sorte d’addiction , les équipes Hollandaises concernées ont taillé la bavette avec Laurence Parisot (en partance du Medef mais toujours très très active..) ou le président de l'Association française des entreprises privées (Afep), Pierre Pringuet.

La main sur le cœur ces derniers, soucieux d’un équilibre propre à rassurer la République qui se lève tôt "se sont engagés à présenter rapidement un renforcement ambitieux de leur code de gouvernance". Il y en avait donc un !

Par exemple, ils vont se couper un bras en favorisant "le 'Say on Pay', qui permettra à l'assemblée des actionnaires de se prononcer sur la rémunération des dirigeants", assure Mosco dans Les Echos.

 

STRICT ET MENACANT

Mais on reste très strict, presque menaçant : "Attention : si les décisions annoncées ne sont pas à la hauteur, nous nous réservons la possibilité de légiférer", gourmande le ministre des Finances .

Pour ramener la paix dans le monde des « Boards », il n’y a aura pas de loi qui "figerait des règles (...) amenées à évoluer sans cesse dans un environnement international mouvant" . On a eu les franchement les jetons dans les conseils d’administrations.

Reste la terrible contribution à 75% pour les plus hauts salaires qui lèvent le doigt.

Le Grand Bercy veut "concentrer l'action législative sur la contribution de 75% sur la part des rémunérations dépassant 1 million d'euros, qui sera acquittée par l'employeur ». Elle sera soumise au Parlement dans le cadre du budget 2014, et aura une durée limitée à deux ans.

En 2012, la rémunération des Big Boss a dramatiquement chuté de 4% à 92,7 millions d’euros. Maurice Lévy (Publicis) n’a touché que 4,8 millions d’euros, Jean-Paul Agon (L’Oréal) 3,88 millions et Bernard Arnault (LVMH, qui renonce du coup à la bière belge) 3,79 millions. Arrêtons là cette liste pathétique mais en précisant qu’elle ne comptabilise pas les « avantages en nature ».

Mais, miracle ! Avec l’Accord national interprofessionnel (ANI) ces patrons, salariés comme tout le monde, pourront bénéficier de chouettes mutuelles et de la sécurisation de leurs parcours professionnels. N'oublions pas que, parfois, ils sont … remerciés.


Moyenne des avis sur cet article :  4.86/5   (29 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • La mouche du coche La mouche du coche 24 mai 2013 13:31

    Maintenant il nous faut la démocratie. 

     smiley

    • Mr Dupont 24 mai 2013 15:08

      « Un pas en avant ; trois pas en arrière

      Virevolte , pas chassé

      Révérence, genou gauche bien plié

      La mine réjouie on salue »

       C’est « La Hollandaise »


    • après cette betise route vers la sociale démocratie et UN FRONT DU CENTRE

      ils ne changeront donc jamais « ces socialistes » bobos"

      QUE LE PCF ET LE FDG LEUR RENTRE DEDANS...........DEDANS LEUR VENTRE MOU

      -a droite sarko....borlo...tapie...woerth...lagarde......guéant...guaino.......richard et bazire sauteront comme fusibles......... PRIS 100 FOIS LA MAIN DANS LE SAC

      - a la gauche molle tbientot centriste DSK ET CAHUZAC.... ET MOSCOVICI A VIRER

      ET DIMANCHE FEU D ARTIFICE UMPF ...HAINE ET CATHOS INTEGRISTES

       prévoyer 20000 policiers mr VALS LA DROITE VEUT QUE CA PETE......

      LES SOCIALOS FONT DANS LEURS FROCS....comme des défroqués qu’ils sont 


    • Akerios 24 mai 2013 20:13

      Bien vu Mr Dupont  !..................................


    • leon et paulette leon et paulette 24 mai 2013 13:56

      ...« la sécurisation de leurs parcours professionnels » !!! vous voulez dire que je pourrais suggérer à mon patron d’aller voir ailleurs (en mettant les formes bien sûr ).


      Paulette

      • Detoxinfo.fr Detoxinfo.fr 24 mai 2013 14:33

        C’est dommage, on aurait bien aimé voir Bernard Arnault lever le coude avec Depardieu devant des moules frites. Ca serait arrivé près de Tcheztchez nous...


        • MdeP MdeP 24 mai 2013 14:36

          Normal : Moscovici est vice-Président du Cercle de l’Industrie depuis ses débuts. Le Cercle de l’Industrie a été créé par DSK et regroupe les plus grandes entreprises françaises : 

          Air France Klm

          Air France

          Air Liquide

          Alcatel-Lucent

          Alstom

          Areva

          Arkéma

          CGC Véritas

          Constellium

          EADS

          EDF

          Eramet

          France Télécom

          GDF Suez

          Lafarge

          Legrand

          L’Oréal

          Michelin

          PAS Peugeot Citroën

          Publicis Groupe SA

          Safran

          RATP

          Saint-Gobain

          Sanofi

          SNCF

          Solvays

          STMicroélectronics

          Technicolor

          Total

          Valeo

          Vallourec

          Veolia Environnement

          Vivendi


          • MKT 24 mai 2013 16:18

            Et oui, changement d’époque.

            Hier il ne fallait pas désespérer Billancourt, aujourd’hui c’est la City (en tant que figure mythique) qu’il ne faut pas effrayer.

            Epicure definissait l’argent et le pouvoir comme des choses non naturelles et non nécessaires.


            • Scual 24 mai 2013 17:12

              Et une trahison de plus, une.

              Une par jour.


              • Yohan Yohan 24 mai 2013 19:19

                Quand t’avance lui il recule comment veux-tu qu’il t’e........ smiley


                • Gauche Normale Gauche Normale 24 mai 2013 19:50

                  « Comment prendre au sérieux des gens qui ont besoin de trois millions d’euros par an pour être heureux ? » - G. Mathieu (caricaturiste)


                  • Akerios 24 mai 2013 20:06

                    Bonjour,

                    Bien vu MdeP  !

                     

                    La Suisse passe des lois que notre président de la république refuse .

                    Merci pour ton article Denis Thomas.

                    Je comprends pas pourquoi les députés socialistes acceptent de partir à l’abattoir sans demander des comptes et s’expliquer au sein du parti socialiste ?

                    Si les députés et les membres dirigents du parti socialiste cautionnent cette trahison politique ils sont à condamner car ils en sont les complices.

                    Cette grande trahison se paiera en 2014 ! Malheureusement beaucoup de mal a déjà été fait.

                    UMPS le nouveau parti français.

                     

                     

                     


                    • julius 1ER 25 mai 2013 08:41

                      C’est encore mieux dit avec le sens de la dérision, au moins çà fait rire .....quoique ?


                      • eric 25 mai 2013 10:03

                        Quelle importance ? Les quelques centaines de types qui dirigent le cac 40, perçoivent un truc du genre 0, 00 quelque chose pour cent des CA qu’ils gèrent. Que ce soit trop ou pas assez est une question sans aucune portée politique d’un point de vue matérialiste. On parviendrait a les convaincre de bosser gratos sous la contrainte, cela ne changerait absolument rien.
                        C’est de l’argent prive et les droits de l’homme s’oppose a ce que l’État intervienne de façon autoritaire. De toute façon, chaque fois qu’il a touche aux salaires, cela s’est traduit par des effets pervers. Ainsi avec le smic est il parvenu a exclure durablement du marche du travail tout une partie de la population.
                        Nous sommes dans un pays ou 57% de la richesse est dépensée par l’État. Une part croissante d’un PIB croissant depuis 30 ans. Une simple egalisation des conditions consentie au prive par rapport au public permettrait par elle même de résoudre l’essentiel des problèmes sociaux du pays, et si on est hostile a cette « égalité » la, une simple augmentation de 10% de la productivité de l’État permettrait elle aussi de consacrer prêt de 6 point de PIB supplémentaire au social.
                        Mon expérience personnelle, c’est que les gens qui se passionnent pour les 40 salaires des 40 PDG du CAC, sont surtout des gens qui n’ont pas trop envie qu’on pose les vraies questions et qui n’ont qu’un faible intérêt pour les vrais problèmes sociaux.


                        • escoe 25 mai 2013 11:26

                          Vous n’avez rien de moins stupide en magasin que ce ridicule boniment libéral ? On dirait que ça a été copié chez Brunet.


                        • eric 25 mai 2013 12:05

                          Oui, je comprends. Que 10% de 57 cela fasse 5.7, c’est trop liberal pour vous. Et 1 +1 =2, c’est assez gauche de gauche ?


                        • Bulgroz 25 mai 2013 12:01

                          Qu’ Hollande fasse une proposition digne des démocraties staliniennes de la triste époque marxiste est une chose .

                          Qu’il y ait encore en France des gogos pour croire une seconde qu’une telle proposition puisse être envisagée dépasse l’entendement et démontre l’état lamentable des esprits « éclairés » dits de gauche.

                          Hollande aurait mieux fait de contrôler les cv de ses ministres comme Cahusac et nettoyer les fédérations socialistes et les collectivités locales socialistes des graves dérives mafieuses qui pourrissent la France.


                          • Dominique TONIN Dominique TONIN 25 mai 2013 12:16

                            @ l’auteur et tous les autres,

                            Cet article pourrait être le prolongement de celui que j’ai fait paraître semaine dernière et qui titrait « Arrêtez de nous prendre pour des cons » !
                            Je parle bien sur des politiques, du MEDEF et plus globalement de tous les caudataires de la finance, auquel n’échappe pas MOSCOVICI !
                            Surtout ne soyez pas inquiet pour lui et observez bien quelle place il va occuper qd il aura quitté BERCY, le bon MOSCO !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès