Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le FN n’est pas raciste ? Ou l’argument du sympathisant (...)

Le FN n’est pas raciste ? Ou l’argument du sympathisant noir

L’ami noir : argument fallacieux du raciste.

Depuis quelques temps, et à l’appui d’une vidéo[1], les sympathisants et adhérents du Front National scandent à qui veut l’entendre que le parti qu’ils soutiennent n’a rien de fasciste ou de raciste : ils en veulent pour preuve « des noirs, des maghrébins, des asiatiques, qui appellent à voter pour Marine Le Pen » (sic). L’usage rhétorique qui est employé est identique à l’argument du raciste qui prétend ne pas l’être parce qu’il « a un ami noir » ou « qu’il y en a des biens… »
Or, quoi de plus raciste déjà que de définir par la race[2] celui que l’’on considère comme un ami ? Il ne viendrait à l’esprit de personne de dire « j’ai un ami aux yeux noisettes » ou « je n’ai rien contre les personnes de petite taille, d’ailleurs j’ai une amie assez petite », ou simplement de définir par une quelconque caractéristique physique empirique tel ami ou tel autre. Soit nous avons des amis, qui sont ce qu’ils sont et que nous considérons comme tels de par la relation que nous entretenons avec eux – et ce, quelles que soient leurs origines ou caractéristiques purement physiques, soit cela s’apparente à une étroite forme d’amitié. Cela semble être un truisme, une simple évidence, mais il semble pourtant nécessaire de le rappeler.

racismeCet argument par la race renvoie d’ailleurs dos à dos racistes et « antiracistes » patentés, les uns comme les autres se contentant de garder comme point d’ancrage de leur réflexions ou débat la race. Or, une réelle position antiraciste est celle qui ne cherche pas davantage à mettre en place des quotas dans la vie civile ou professionnelle de telle ou telle personne en fonction de ses caractéristiques physiques. La question de l’antiracisme ne se pose que par opposition, mais c’est la voie supérieure qu’il faut convoquer et adopter, celle qui vise à mettre de côté la pseudo-notion de « race » pour déterminer les enjeux réels, sociaux-économiques, sentimentaux, etc. mais certainement pas l’imposture biologisante qui trahit à la fois et la cause a priori défendue et la biologie.

Cela étant dit, qu’en est-il du fascisme du F.N, malgré ses « sympathisants noirs, arabes, asiatiques », voire extra-terrestres peut-être ? Finalement au F.N qu’importe la couleur, tant qu’on est dans les clous. Le problème demeure l’étranger, l’étrangeté même – celui-là qui invite à la réflexion sur soi-même, à la remise en cause de codes prétendument immuables. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien si Platon fait intervenir à maintes reprises dans ses dialogues le personnage de l’Etranger pour mener les débats et démasquer les sophistes. Mais ce n’est pas le lieu pour le développement de cette problématique.

Le fascisme n’est pas qu’un racisme. C’est aussi une roue de secours.

Nous sommes actuellement en présence de deux formes de fascismes. Deux formes dont j’ai d’ailleurs tenté d’esquisser les caractéristiques dans Le nouveau fascisme paru en 2013. Même si j’aurais quelques critiques personnelles de fond à formuler a posteriori au sujet de ce premier livre, il n’en demeure pas moins que les caractéristiques de ces deux fascismes, qui n’en forment à vrai dire qu’un, y sont pleinement déployées.

En effet, le ou les fascismes sont et ont toujours été les roues de secours du Capital. Il n’est pas étonnant alors de voir se mettre en œuvre un fascisme qui prend la forme de l’impérialisme. Celui-ci s’étend à la sphère géopolitique et planétaire comme dans l’adhésion au discours de l’idéologie dominante qu’il répand dans sa forme hégémonique et qui s’apparente davantage à un fascisme des esprits qu’un à fascisme de la matraque. Fascisme de l’impérialisme, « stade suprême du capitalisme » comme l’a longuement expliqué Lénine.

Puis, dans le même temps, le fascisme archaïque, celui de la matraque refait surface, car il ne peut en être autrement en période de crise du capitalisme. Ce dernier, bien qu’ayant fait siens les codes du fascisme de l’esprit – qui se répand par l’inculture plutôt que par le retrait de la culture[3] – surgit avec férocité dans ses actes et ses mots car à terme, il sait qu’il doit l’emporter à l’issue de la crise – car il est le rouage essentiel qui permet au Capital de perdurer. C’est dans cette lignée-là que les mouvements et partis d’extrême-droite d’Europe s’inscrivent. S’il a fallu un temps qu’ils camouflent leur jeu, et encore aujourd’hui un peu, pour certains en Grèce, en Norvège ou en Autriche par exemple il n’est plus question de le faire.

serpent_soldatIl est essentiel de comprendre alors que tout cela doit être apprécié dans une chronologie bien comprise. Le capitalisme s’installe comme un système instable dont le maintien repose sur une constante impérialiste et fasciste qui se déploie à différents degrés en fonction de l’intensité de ses crises et des moments historiques. La fascisation des esprits cède toujours la place à celui de la matraque en dernière instance.
Il nous suffit de nous référer aux différents travaux d’Annie Lacroix-Riz pour comprendre que les acteurs principaux du fascisme d’antan étaient les mêmes que ceux du grand Capital. N’oublions pas d’ailleurs que Jean-Marie Le Pen se flattait d’être le « Reagan français » il n’y a pas si longtemps encore.
Le propre du fascisme étant de « troubler ses eaux pour faire croire qu’elles sont profondes » – ainsi ils avancent à petit pas, mais représentent un réel danger. S’il a d’ailleurs lieu d’être, c’est parce que le fascisme a pour vocation de détruire une sortie de crise positive telle que cela pourrait avoir lieu sous l’impulsion d’un automouvement historique et des forces progressistes. Entre 1919 et 1922 les faisceaux de combat assumaient d’ailleurs parfaitement le rôle qui consistait à casser le mouvement ouvrier. Il en va de même pour l’après Commune de Paris, pour le Chili d’Allende, l’Allemagne nazie, etc.

Il est donc central et nécessaire de comprendre que Mussolini ou Hitler aussi avaient des amis, des contacts, des sympathisants juifs ou musulmans… Cela ne fait pas pour autant d’eux d’aimables républicains. Le fascisme sous ses formes diverses n’est pas qu’un racisme, c’est une instance immanente de réponse à une crise du Capital. C’est donc une continuité violente et ultra-sécuritaire du capitalisme libéral, malgré les confusions qu’il laisse naître.
Ainsi, le F.N n’est pas un parti patriote mais un parti nationaliste, pour qui l’ailleurs, l’étranger est l’ennemi. Là où les forces progressistes et patriotiques voient dans l’ailleurs un inter-national-isme possible qui n’est pas un inter-nationalisme mais une communion des nations et non le chauvinisme belliqueux.
De même, le F.N ne cesse, comme ses acolytes de droites de stigmatiser une part de la population et d’appuyer son propos sur la remise en cause d’un bouc-émissaire.
Le F.N sous des appels à la sécurité, à l’inefficacité d’un gouvernement en période de violences terroristes, ne fait que renouer avec l’idée qu’il faut construire une armée puissante et un contrôle de la population qui se fera avec l’accord du peuple. Or, c’est le double-jeu et le double-financement du Capital qui fait la guerre, active la crise et propose des solutions hasardeuses aux problèmes qu’il a lui-même crées, qu’il est nécessaire de dénoncer en apportant une réponse nationale et géopolitique adéquate.
Le F.N est pour une sauvegarde durable de l’emploi, outil du Capital qui se sert de la force prolétarienne en allant l’acheter sur un « marché du travail » alors que le mouvement ouvrier a produit une critique mais surtout des institutions à partir du CNR à même de nous émanciper de l’emploi.

Enfin, et la liste n’est pas exhaustive, le F.N ne cesse de faire le jeu de l’anti-syndicalisme en jouant la carte de l’anti-patronat mondialiste pour tenter le retour à un capitalisme « à papa » d’autrefois afin de conserver le mode de production capitaliste.

Mais, si nous sommes amenés à traverser une nouvelle période sombre et de tromperie organisée, il faut garder en tête que « les bavardages cessent devant le sérieux de l’Histoire » (Hegel). Aussi, ce sont les forces que nous sommes prêts à établir aujourd’hui pour inverser ce processus, en adéquation avec le sens de l’Histoire qu’il nous faut construire. C’est-à-dire produire une critique qui fait sens et une théorie qui s’actionne dans la pratique pour contrer l’argumentaire fallacieux et intenable du fascisme de tous bords.

LC pour www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/fn-nest-raciste-largument-sympathisant-noir/

[1] h*ttps ://www.youtube.com/watch ?v=V9fJrEXeRnw&app=desktop

[2] Notion qu’il est aujourd’hui impossible de définir. Je vous renvoie d’ailleurs au livre de Christophe Oberlin : « Quelle est la blancheur de vos blancs et la noirceur de vos noirs ? ».

[3] Il n’est plus besoin de brûler des livres, les gens ne lisent tout simplement plus…


Moyenne des avis sur cet article :  2.65/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

71 réactions à cet article    


  • oncle archibald 29 novembre 14:53

    J’adore « Saint Georges Marchais Rouge terrassant le Dragon Noir à Croix Gammée » ... même si le peintre officiel du parti a encore quelques progrès à faire pour se mettre au niveau des meilleurs ...

    http://enigm-art.blogspot.fr/2012/03/le-dragon-dans-la-peinture.html


    • Dzan 29 novembre 18:42

      @oncle archibald

      laminoir \la.mi.nwaʁ\ masculin

      Machine composée de deux cylindres d’acier, entre lesquels on fait passer la matière (pâte ou métal), pour en réduire plus ou moins l’épaisseur, suivant qu’on rapproche plus ou moins les cylindres.


    • LE CHAT LE CHAT 29 novembre 15:00

      l’idée qu’il faut construire une armée puissante et un contrôle de la population qui se fera avec l’accord du peuple

      ce que qui existe dans tout pays se réclamant du communisme , ça  !


      • Robert Lavigue Robert Lavigue 29 novembre 15:01

        L’ami noir est au militant du FN ce que le prolétaire est au militant du PRCF !!!


        • oncle archibald 29 novembre 15:15

          @Robert Lavigue : excellente appréciation. Bravo !


        • taktak 29 novembre 18:48

          @oncle archibald

          n’importe quoi. Le président du PRCF est un ouvrier. La présidente du FN, la fille du président, chatelaine de Montretout.

          Tout est dit.


        • jesuispascontent jesuispascontent 29 novembre 19:44

          @Robert Lavigue


          Les seuls prolos au FN sont retraités. C’est certain on ne voit que des vieux dans vos meeting...Si le FN veut continuer à perdurer au-delà de 2022, va falloir que la Marion opte pour des décolletés plus profonds et des bas résilles sexy pour attirer de nouveaux jeunes militants plein d’hormones, sinon ça sera la débandade !

        • Robert Lavigue Robert Lavigue 29 novembre 19:58

          @taktak

          Le président du PRCF est un ouvrier

          Voilà qui ressemble étrangement à l’argument du raciste qui prétexte un ami noir pour se dédouaner.
          Y’a personne dans votre groupuscule pour vous donner des cours de dialectique ? Les types formés à l’École du Parti était d’un autre niveau...

          Vous avez pourtant un prolétaire-agrégé de philo dans vos rangs, sauf erreur de ma part !


        • manu manu 29 novembre 22:11

          @Robert Lavigue

          La question importante : est ce que le FN compte sur son image de xénophobe pour être élu ?
          Difficile d’argumenter pour le non.


        • doctorix doctorix 29 novembre 22:53

          @Robert Lavigue

          Je ne manquerai pas une occasion de rappeler que votre logo est une photo de Robert Le Vigan.

          Collaborateur, dénonciateur des milieux artistiques auprès de la Gestapo
           il fait des émissions à Radio Paris, la radio d’Occupation collaboratrice, où il se montre d’un antisémitisme forcené.
          Après la libération il est emprisonné à Fresnes, et condamné, pour faits de collaboration, à l’indignité nationale et à 10 ans de travaux forcés. Il terminera sa vie en exil en Espagne et ensuite en Argentine.
          On a les idoles qu’on peut.
          C’était votre papa, peut-être ?


        • Robert Lavigue Robert Lavigue 30 novembre 10:26

          @doctorix

          Je ne manquerai pas une occasion de rappeler que votre logo est une photo de Robert Le Vigan.

          Vous avez bien raison mon brave monsieur !
          Ca vous permettra aussi de fantasmer en communion avec vos comparses mythomanes...


        • doctorix doctorix 30 novembre 16:27

          @Robert Lavigue

          En tous cas, on ne fantasmera jamais sur vous.
          Beuuurk...

        • manu manu 30 novembre 19:56

          @doctorix

          Faut vraiment avoir un problème dans sa tête pour se balader sur un forum avec la tronche d’un gars tel que lui ; le pseudo et très ressemblant aussi.


        • Albert123 29 novembre 15:40
          LE PCRF est donc un PS comme un autre : « sociétaliste, convenu et bien pensant » donc sans le moindre intérêt pour le peuple français.









          • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 19:08

            @Albert123
            Au niveau de la déco et du graphisme, ils sont quand même resté sur des bases plus classiques les dinosauriens...

            Rouge et Noir, des méchants nazis, pas de pédés s’enlaçant tendrement, manque juste un peu de minarets pour attirer le chaland...

          • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 novembre 15:45

            Sarkozy avait usé du même artifice en nommant des faire-valoir dans ses gouvernement : Rachida Dati, Fadela Amara et Rama Yade pour donner des gages d’intégration, et Bernard Kouchner pour donner des gages de tolérance...


            Qui y a cru ? Sino peut-être les intéressés ? Et encore !

            • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 29 novembre 16:01

              @Jeussey de Sourcesûre

              ah oui, j’oubliais : « l’ami noir », ça fait un peu trop « sidérurgie ».

            • Etbendidon 29 novembre 15:51

              Et ben c’est à la mode d’avoir un petit noir chez soi
              Regardez notre cabanel avec son zon vieil ami africain
              C meme très bobo mais pas coco
              Autrement faudrait penser à changer vos images cubistes staliniennes
              ça commence à bien faire, toujours les mêmes
              manquez de créativité ?
               smiley


              • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 18:40

                @Etbendidon


                Moi j’ai un noir qui m’aime :


                Les nationalistes sont les seuls Blancs que j’aime. Ils ne veulent pas de nous et nous ne voulons pas d’eux. […] Parce qu’il y aurait eu la Shoah, je n’ai rien le droit de dire sur mon oppresseur sioniste56 ? »

              • non667 29 novembre 16:32

                mon instit coco m’aurait menti en me disant qu’il y avait 4 races  ! la jaune en asie
                la noire en afrique,la blanche en europe , la rouge aux amériques ?
                faut dire aussi qu’il parlait d’un paradis soviétique !
                vous m’en voyez tout destabilisé au point que je vote fn maintenant  ! smiley smiley smiley smiley smiley


                • taktak 29 novembre 18:50

                  @non667
                  Il n’y a pas de race différentes pour les etres humains, sauf pour les racistes
                  CQFD


                • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 19:01

                  @taktak
                  C’est donc l’instit Coco qui était dans l’erreur...


                  Et les communistes dans leur ensemble étaient dans l’erreur ?

                  De quand date exactement la conversion des communistes au relativisme ethnique ?





                • Le421 Le421 29 novembre 19:09

                  @non667
                  je vote fn maintenant

                  Ah !! Ca, on s’en était douté !!  smiley

                  Par contre, ce qui est bien, c’est que vous le dites ouvertement.
                  Moi, ça fait des années que je dis que je suis un connard de gaucho de façon publique...
                  Je me présente même aux élections locales. (et ça va plutôt bien, merci !!)
                  Avec l’étiquette Front de Gauche et maintenant FI...

                  Mais beaucoup n’osent pas dire qu’ils votent FN. Hormis les portugais.
                  Ca, les gars, depuis que Coluche a critiqué les arabes qui venaient bouffer le pain des portugais, ce sont de bons clients...
                  Pas de bol, chez moi, c’est la « petite Lisbonne ».
                  Tous mes voisins baragouinent le portos et leurs chiens foutent un de ces bordel !!
                  Comme quoi... On n’est plus chez soi ma bonne dame ! !  smiley

                  Et que des grosses baraques construites le Dimanche... Le RSI est marron !!


                • Albert123 30 novembre 14:35

                  @taktak

                  moi j’aie du mal avec ceux qui ne supportent pas de vivre avec les blonds aux yeux bleus, qui plus est quand ils sont capables de retirer leur part d’humanité à des individus sous prétextes qu’ils sont racistes (et surtout quand ils sont désignés d’office comme tel pour pouvoir plus légitimement les censurer).



                • Harry Stotte 29 novembre 17:01

                  « L’usage rhétorique qui est employé est identique à l’argument du raciste qui prétend ne pas l’être parce qu’il « a un ami noir » ou « qu’il y en a des biens… » Or, quoi de plus raciste déjà que de définir par la race celui que l’’on considère comme un ami ? »

                  En disant cela, il ne définit pas son ami par la race, s’il dit vrai, il démontre simplement qu’il n’est pas raciste, puisqu’un raciste ne peut pas avoir d’ami noir. Le racisme à géométrie variable au cas par cas, ce n’est pas du racisme.

                   « Il ne viendrait à l’esprit de personne de dire « j’ai un ami aux yeux noisettes »… »

                  Ben si, à l’esprit du premier venu, à qui quelqu’un reprocherait d’éprouver des préjugés à l’égard des gens aux yeux noisettes.

                  Votre argumentation est particulièrement boiteuse, camarade. Il vous faudra revoir tout ça, avec le commissaire politique de votre cellule. Enfin, si vous n’avez pas peur d’avoir un mauvais point dans votre carnet.


                  • non667 29 novembre 17:49

                    @Harry Stotte
                    en parlant de yeux noisette !
                    Jean-Luc Mélenchon, interrogé par Hit-Radio sur son enfance à Tanger, où il est né, déclare : « Je ne peux pas survivre quand il y a que des blonds aux yeux bleus… c’est au-delà de mes forces ». C’est vrai que quand on est de gauche on est dans le camps du bien par définition donc pas raciste ,,pas besoin de se justifier on peut faire et dire ce qu’on veut même une politique de droite ! ,goulaguer , pédophiler ,nafita baiser ,cahusacquiser .....etc ....


                  • Harry Stotte 30 novembre 00:13

                    @non667

                    « C’est vrai que quand on est de gauche on est dans le camps du bien par définition... » 



                    Vous avez tout compris. Moi aussi... On doit être masos de ne pas nous rallier... 


                    Mais c’est plus fort que moi, je sais pas vraiment à quoi ça tient. Ça me conforte dans l’idée que nous ne sommes pas maîtres de nos convictions.

                  • covadonga*722 covadonga*722 29 novembre 18:16
                    mais ou sont les communistes d’antan ceux qui défendaient le prolétariat français 

                    « En raison de la présence en France de près de quatre millions et demi de travailleurs immigrés et de membres de leurs familles, la poursuite de l’immigration pose aujourd’hui de graves problèmes. Il faut stopper l’immigration officielle et clandestine »

                    G Marchais

                    • lsga lsga 29 novembre 18:35

                      @covadonga*722


                      « Les communistes ne se distinguent des autres partis ouvriers que sur deux points : 
                      1. Dans les différentes luttes nationales des prolétaires, ils mettent en avant et font valoir les intérêts indépendants de la nationalité et communs à tout le prolétariat. 
                      2. Dans les différentes phases que traverse la lutte entre prolétaires et bourgeois, ils représentent toujours les intérêts du mouvement dans sa totalité. »

                    • taktak 29 novembre 18:54

                      @covadonga*722

                      programme du PRCF :

                      "3.7. Régulariser les travailleurs sans papiers actuellement présents et parallèlement, instaurer une planification démocratique de la main-d’oeuvre : former et employer prioritairement les travailleurs, français et immigrés, déjà présents en France, refuser toute nouvelle immigration de main-d’oeuvre, mettre en place avec les pays ex-colonisés des politiques de co-développement concrétisant le droit pour chacun, candidat à l’émigration ou à l’immigration, de vivre et de travailler au pays ;"


                    • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 19:11

                      @taktak
                      « nouvelle immigration de main-d’oeuvre »


                      Et l’immigration de peuplement on la garde hein mon coco ?

                      Parce que quand même les blancs quand y en a trop ça craint...

                    • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 18:55

                      Merci à l’auteur et à tous ces copains de cabine téléphonique :


                      Depuis le rachat du PCRF par Georges Soros, votre défense du programme immigrationiste du MEDEF au nom de l’idéal communiste est admirable..

                      Et sinon, pourquoi uniquement ce R à PCRF ?

                      Faites mieux la prochaine fois que vous fondez un groupuscule de propagande pour la commission européenne. :

                      PCLGBTQRFAllahOuakbar ça sonne pas mieux ?





                      • taktak 30 novembre 10:45

                        @Cadoudal

                        Votre propos est diffamatoire. Contrairement à certains partis d’extrême droite notablement financé par des sectes : Le FN financé par la secte MOON,  contrairement à la famille LE PEN qui vit grassement des paye versées par la Commission Européenne, le PRCF n’a pour source de financement que les cotisations des travailleurs qui y militent

                        Pour le reste, le PRCF appelle depuis sa création à sortir de l’UE, de l’euro et de l’OTAN.
                        Tandis que le FN veut rester dans l’UE et « négocier ». Exactement comme sarko ou fillon !

                        Dernière chose, l’amie de Soros et cie c’est plutôt Marine Le Pen qui est invité au gala du Time aux USA tandis que son père serrent la pogne de Reagan..


                      • Le421 Le421 29 novembre 19:02

                        Le coup le plus fort a été de mettre un « mignon » en porte parole...

                        Homophobes au FN ?? Ben non môssieur !!  smiley

                        Ils ont du d’ailleurs virer le papy...

                        Peut-être pas les lingots... Faut pas déconner !!!  smiley


                        • Cadoudal Cadoudal 29 novembre 19:22

                          @Le421
                          Et le coup du tiret par les Coco, je suis sur que même Mélenchon n’y avait pas pensé :


                          « un inter-national-isme possible qui n’est pas un inter-nationalisme »

                          Vraiment magnifique, du grand art dans le capilotractage, c’est sur qu’au FN ils n’ont pas des stratèges et des idéologues de ce niveau...

                          Pour les lingots de Jean-Marie c’est lui qui les garde, c’est comme ça dans les sociétés patriarcales...




                        • jesuispascontent jesuispascontent 29 novembre 19:25

                          Un classique du débat (surtout à la tv), l’exemple typique que tout le monde a déjà entendu...Quand des bien-pensants en mal d’argument traitent leur contradicteur de raciste alors celui-ci se justifie maladroitement en précisant avoir des amis musulmans ou noirs... Et là, le gauchiste hargneux de manière condescendante répond que même les nazis avaient leurs bons juifs... Mais au final une chose est sure, le soi-disant raciste a effectivement bien des amis de divers origines alors que le moraliste lui n’en a aucun, au mieux se sont juste ses employés (bonniche, sécurité, chauffeur...).


                          • cétacose2 29 novembre 19:29

                            Plus je suis raciste et moins je me trouve con...


                            • Sparker Sparker 30 novembre 13:12

                              @cétacose2
                              Ca dépend du niveau ou vous en étiez avant de devenir raciste, ça devait pas être triste à vue de nez...


                            • jesuispascontent jesuispascontent 29 novembre 19:36

                              Sinon je suis toujours autant étonné qu’en l’an 2016 des gens se réclament encore de cette idéologie vieillotte : le communisme ! C’est tellement anachronique que ça m’sidère !


                              • sampiero sampiero 29 novembre 19:53

                                Wellmix


                                C’est plus qu’évident que le Fn n’est pas raciste !! Seule une personne physique peut l’être !
                                Ce n’est pas une personne mais un parti ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès