Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Le vote FN est, logiquement, un vote social

Le vote FN est, logiquement, un vote social

C’est un sondage publié par Marianne 2 qui l’a révélé  : quand Marine Le Pen fait 21%, elle obtient 34.5% des intentions de vote des employés et 37.5% de celles des ouvriers. Le vote FN est un vote social.

Un vote sanction contre un système injuste

Le fait que le Front National réunisse les suffrages de plus d’un ouvrier sur trois est impressionnant. Ces scores, extrêmement sévères pour l’UMP, mais plus encore pour la gauche, montrent que les classes populaires ont totalement perdu confiance dans les partis de gouvernement. De la sorte, elles sanctionnent ces partis qui les ont abandonnées à cette globalisation néolibérale porteuse d’inégalités, qui délocalise leurs emplois et comprime leur pouvoir d’achat.

En effet, l’intégralité de la création de richesses économiques va depuis dix ans aux 10% des Français les plus riches, dans les profits des entreprises et les dividendes pour leurs actionnaires, qui battent record sur record. Et avec le sauvetage des banques, cette crise a démontré que si les profits sont privatisés, les pertes peuvent être collectivisées. Pire, pour sauver l’euro, les gouvernements européens sont littéralement en train de saigner les peuples, en Grèce, en Irlande ou au Portugal…

Dès lors, étant donné que PS, UMP, Modem et écologistes défendent globalisation et déréglementation et ne proposent rien pour le réformer, il est logique que les classes populaires, premières victimes de ce système injuste, instable et inefficace se tournent alors vers le principal parti qui le dénonce : le Front National. Jean-Pierre Chevènement, Philippe Séguin et Philippe de Villiers ont porté une telle parole, mais leur effacement a libéré du terrain pour Marine Le Pen.

Comprendre ce vote pour y répondre

Pour toutes ces raisons, le vote FN est parfaitement compréhensible. Après tout, il est parfaitement légitime de ne pas vouloir voter pour des partis trop souvent d’accord sur les questions européennes ou de libéralisation. Il est totalement absurde et choquant d’insulter les électeurs du Front National. De deux choses l’une, soit ce parti doit être interdit (et il n’a rien fait pour l’être) soit il faut arrêter de jeter l’anathème sur ses électeurs qui expriment juste un choix démocratique.

Ce vote est notamment un cri de Français qui ont mal à leur démocratie, qui ont envie d’un changement que PS, UMP, Modem, Verts sont incapables de leur apporter. C’est le cri de Français qui souffrent du chômage, de fins de mois difficiles, qui craignent le déclassement pour leurs enfants (pour la première fois, une génération pense que ses enfants vivront moins bien qu’elle, ce qui est triste). Bref, c’est un désir de changement qui ne trouve pas encore de traduction concrète.

L’alternative, ce n’est pas forcément le FN

Mais essayer de comprendre les électeurs du Front National ne doit pas mener forcément à de la complaisance avec le parti. Critiquer le FN parce qu’il a investi un jeune nazillon aux cantonales, ce n’est pas critiquer ses électeurs. Au nom de quoi faudrait-il tout lui passer parce qu’on se situe aussi dans l’opposition aux politiques européennes et de déréglementations menées par le Parti Socialiste et l’UMP, et soutenues par les Verts et le Modem ?

C’est exactement ce que souhaitent UMP et PS. Si l’alternative se cantonne au FN ou à des partis proches, alors elle sera teintée par les scories de ce parti. Le système utilise le FN pour se maintenir. Au contraire, il est essentiel que les Français comprennent que l’alternative est plurielle et qu’elle n’impliquera pas forcément le FN. C’est pourquoi il faut montrer qu’une alternative distincte et indépendante existe. Il y a Debout la République, il y a le MRC et il y a le Front de Gauche.

Il est également heureux que des intellectuels alternatifs affrontent la vindicte bien-pensante pour développer des thèses originales. Merci donc à Jacques Sapir ou Emmanuel Todd, qui a signé une très belle tribune au sujet de la montée du FN. Et merci aux journalistes qui honorent le débat public en ouvrant leur colonne à tous les penseurs libres, Philippe Cohen, Elisabeth Levy et Eric Zemmour, contre lesquels une gauche antisociale a fait une campagne révoltante.

Aujourd’hui, les Français ont le choix. Ne compter que sur le FN pour apporter le changement est une erreur, entre ses scories et ses difficultés à casser le plafond de verre. La crise est forte. Les mouvements du corps électoral seront brutaux. Ne nous enfermons-pas dans une voie sans issue. Un petit peut devenir grand.


Moyenne des avis sur cet article :  2.64/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

69 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 29 mars 2011 10:23

    moi je vais vous dire que les electeurs du FN se sentent insultés rien que par la notion de front républicain ! ils n’ont pas une maladie honteuse , on les stigmatise parce qu’ils ne votent pas comme le voudraient les bienpensants , mais ils votent , ce ne sont pas des factieux !


    • Taverne Taverne 29 mars 2011 10:58

      Cela dit, beaucoup de Français se sentent aussi insultés par le FN. Et même bien davantage que par le front républicain.


    • lemouton lemouton 29 mars 2011 18:20

      Tout à fait d’accord avec vous LE CHAT..

      mais cela est tellement plus facile de traiter « les désespérés », d’« inconscients », de « malades » car les écouter signifierait qu’il faudra bien leur venir en aide..

      et je reconnais que depuis des années les politiques au pouvoir, les médias n’ont fait que fustiger les citoyens électeurs de Vitrolles, d’Orange, de Toulon, de Dreux, de Marignane..

      Comme si les petites gens étaient infantiles..
      Je n’ai jamais vu un journaliste tendant son micro vers ces personnes et leur demander :« pourquoi ?? » smiley


    • Nouri Nouri 30 mars 2011 00:44

      Personnellement, je n’avais encore jamais vu le mouton repondre au chat au detour d’une taverne...

      A part ca :
      OUI, le vote FN est definitivement un vote social.
      OUI, le FN traine des vielles casserolles qui puent.
      OUI, il serait souhaitable que le FN fasse encore evoluer son discours.
      Et enfin, OUI, enfin non, PEUT-ETRE est-il souhaitable de voter FN pour provoquer le changement tant desire.

      Soit le FN tient ses promesses et donc la ligne economique du pays evoluera dans le bon sens (plus d’autonomie, d’independance et de responsabilite), soit le FN ne tient pas ses promesses et dans ce cas, c’est l’aventure...

      Dans tous les cas, ca change.


    • Kalki Kalki 29 mars 2011 10:40

      Salut l’abruti du village : tu crois que tu va aller jusqu’a la retraite ? Tantouse de droite incapable de proposer quelque chose pour se sauver lui meme  : chien

      Alors qu’est ce qu’il y a de social dans le nazisme ou le néoliberalisme

      a part la collaboration de classe

      soit la soumission

      et en fait aujourd’hui : dan un monde ou le travail ne reviendra jamais

      et si on ne partage pas : ce que ne fera pas la droite et l’extreme droite

      la mort

      la mort pour tous

      la mort meme pour la petite bourgeoisie, la droite, les petits rentier

      la mort


      • Kalki Kalki 29 mars 2011 10:41

        Voter FN et la droite UMPS c’est être contre toute notion de société

        C’est se tirer une balle dans le pied

        ce n’est du social
        c’est de la connerie

        et l’auteur en fait partie


      • Kalki Kalki 29 mars 2011 10:45

        D’ailleurs qui vote aujourd’hui si ce n’est de cons, ou ds personne qui veulent chier : en votant pas utile

        mais un vote pour faire chier

        Avec le nombre d’abstentionniste

        toute considération politique est nulle : ceux qui ont le pouvoir ne l’ont pas légitimement

        Sarkozy n’est pas président, les traités constitutionnelle d’europe ne sont pas légitime

        toute lois votés depuis 10 ans, n’ont aucune valeurs juridique

        J’APPELLE LES 80 % d’abstentionnistes

        A NE PAYER AUCUN IMPOT AUCUNE TAXE

        RIEN


      • Nouri Nouri 30 mars 2011 00:57

        Kalki, je te trouve toujours sympa avec tes messages en forme de poupee russe et ton discours decousu meme si j’arrive a y percevoir une once de contenu.

        Moi aussi j’aimerai vivre en auto-suffisance, ne devoir ecouter personne et n’avoir a faire chier personne. Mais voila, dominant ou soumis, on ne reste qu’une cellule du grand cerveau global.

        D’ailleurs j’hesite pour la prochaine presidentielle entre le FN, Debout la Republique ou l’abstention.

        J’aime le personnage de Melenchon, mais c’est un vendu qui ne veut pas le savoir.

        Une chose est sure, ni PS ni UMP ni LCR.


      • Taverne Taverne 29 mars 2011 10:57

        L’auteur qui roule pour « Debout la République » présente le Front de Gauche comme une alternative crédible. Tout est dit.

        Hier soir, j’ai vu Mélenchon sur France 2 dans l’émission de Calvi : il a purement et simplement censuré l’information factuelle selon laquelle des voix de gauche se sont reportées sur le FN au second tour. Cela promet pour l’exercice du débat démocratique avec un type pareil à l’Elysée. Il y aura la vérité selon Mélenchon. Le reste sera censuré.


        • LE CHAT LE CHAT 29 mars 2011 11:28

          Melenchon est juste un nouveau Georges Marchais , les cocos sont les champions de la propagande et ne connaissent que les vérités qui les arrangent ! ils ne sont pas les seuls ! Bayrou a t il fait son mea culpa ??????


        • sisyphe sisyphe 29 mars 2011 15:08

          Dis moi, le chat, qu’est-ce qui te permet de parler de Mélenchon comme ça ? 

          Tu as lu le programme du Front de Gauche ? 

          Alors, instruis toi un peu ; ça te permettra de ne pas raisonner par clichés moisis
          ... je ne dis pas que ça te permettra de te distancier de ta Sainte Narine, parce qu’à esprit formaté, on ne peut demander l’impossible... 

          @ l’auteur : 

          vous oubliez la leçon essentielle de ce scrutin ; L’ABSTENTION ; à 56% ; ce qui ruine vos petites analyses tronquées.... 

          Le FN représente entre 6 et 7% du corps électoral, et basta ! 

        • sisyphe sisyphe 29 mars 2011 15:35

          Tiens, le chat ; pour ne pas mourir idiot...



        • LE CHAT LE CHAT 30 mars 2011 09:59

          @sisyphe

          Le FN représente entre 6 et 7% du corps électoral, et basta ! 

          si tu le prends comme ça , les cocos +méluche , c’est deux fois moins que ça !

          et n’oublie pas que si le vote était obligatoire , 27 % des abstentionistes iraient voter FN


        • JL JL 30 mars 2011 10:07

          Le chat : si le vote FN était obligatoire, 100% des électeurs voteraient FN !


        • Kalevala 31 mars 2011 14:06

          Le chat se prend pour la grenouille qui veux être aussi gros que le bœuf . il nous emmerde le FN il s’imagine que l’on va être séduit pas la Marine qui tous confortablement 3 milles euro de son mandat Européen. Comme eurosceptique il y a plus faut cul.


        • Philodeme Philodeme 3 avril 2011 14:31

          à kalevala

          Etre député dans un Parlement y compris européen =

          n’a jamais signifié que l’on adhère à la politique d’un éxécutif (ici la commission etc.) ou des organes de décision de la majorité de ce parlement !!!!!!!!!!!!!!!!!


        • Robert GIL ROBERT GIL 29 mars 2011 10:58

          Faire croire à la protection de la classe ouvrière, alors que le FN n’a aucune proposition qui remette en cause les intérêts des plus riches est une véritable escroquerie. Le FN, parti ouvrier ? Faux ! Quand les travailleurs se mobilisent pour défendre leurs droits, où est le FN ? Quelqu’un l’a-t-il vu lors des manifestations pour les retraites ?
          http://2ccr.unblog.fr/2011/01/17/le-fn-defenseur-des-classes-populaires/


          • lemouton lemouton 29 mars 2011 17:50

            +1
            vollà ce qu’il faut rappeler en permanence.
            smiley

            je rajouterais :
            Le FN de Le Pen v2.0
            - est du camp des mémères à bagouzes et visons.
            - est du camp de ceux qui préféraient Hitler aux socialistes français
            - est du camp de la division Charlemagne (sur ce point Le Pen v1.0 fut bien moins subtil que v2.0..)
            - est du camp de l’esbrouffe et du vent et n’inquiétera jamais les voleurs de la finance
            - est du camp des allumeurs de guerre sociale entre les pauvres et les plus pauvres
            - est du camp des anti IVG qui volent les fichiers dans les cliniques et militent pour le rétablissement de la peine de mort.
            - est du camp des squatters de saint Nicolas du Chardonnet..

            etc..
            etc..


          • ARMINIUS ARMINIUS 3 avril 2011 12:51

            A toute la classe ouvrière qui par désespoir s’apprête à voter FN je conseille la lecture de « Seul dans Berlin » de Hans Fallada. Vous y lirez comment la classe ouvrière qui a largement contribué à l’élection d’Hitler s’en est retrouvé la première victime. Vous aurez donc un avant-goût de ce qui vous attend, même si l’allumeuse blonde dit ne plus rien à voir avec la peste brune, nombre de ses partisans en sont encore imbibés, même si l’ennemi désigné est devenu le musulman et non plus le juif...pour ceux qui n’ont pas encore compris : l’histoire a une fâcheuse tendance à se répéter, les mêmes causes engendrant les mêmes effets.


          • Cocasse cocasse 29 mars 2011 11:29

            Jacques Sapir ou Emmanuel Todd font de bonnes critiques, dont j’espère le FN tiendra compte.
            Pour Sapir, il n’y a aucune raison de penser que cela ne sera pas le cas, puisque Marine lui accorde déjà du crédit.

            L’alternative Dupont-Aignan, c’est kif kif bourricot avec Marine. Ils ont un peu les mêmes idées.
            Si ce n’est que NDA a une certaine étiquette de virginité.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 29 mars 2011 12:41

              Bonjour Cocasse,

              Sapir & Todd en inspirateurs du FN, faudra leur dire, ça leur fera plaisir...
              Quant à NDA kifkif bourricot avec Marine, je m’en fous un peu plus, mais faudra lui dire aussi...

              Rien que pour voir les têtes qu’ils feront.


            • Cocasse cocasse 29 mars 2011 12:59

              De mémoire, Sapir, c’est bien le cas en économie. Je n’ai pas le document sous la main, là tout de suite.


            • Cocasse cocasse 29 mars 2011 13:06

              NDA, il faudrait déjà pouvoir lui dire, le Mr pose ses articles ici mais repart aussitôt (d’ailleurs c’est peut être surement quelqu’un qui pose pour lui).
              Lui dire cela en public, il s’en défendrait et en appellerait son dieu ! Trop peur de la confusion avec le FN et de ternir son image.

              Comme Asselineau tellement désespéré d’être confondu comme un équivalent du FN, qu’il a fait changer son logo, et s’est lancé dans des tirades hystériques à son encontre.

              Finalement on se demande à quoi ça sert, finalement Marine fait de bons scores. Le petit coté « non politiquement correct », le fruit défendu, le bras d’honneur majeur tendu, la transgression de l’interdit, et toussa........
               smiley


            • eric 29 mars 2011 13:07

              A l’auteur : je suis en désaccord avec votre interprétation. En premier lieu, sur le plan économique, vous racontez quand même un peu n’importe quoi Quand on sait que de l’ordre de 5% de la valeur ajoutée après impôt est distribuée sous forme de dividendes, prétendre que l’essentiel de la richesse crée va a 10% de la population est un peu ose...Mais bon... Parler des super profit reverses également, de 2,5 a 6 ou 7%, c’est entre le livret de caisse d’épargne et trois fois plus, sauf que c’est impose et qu’il y a un risque.(l’année d’avant, les profit avaient été divise par 2 et donc l’actionnaire gagnait parfois moins qu’avec un livret.) Pas de quoi hurler a l’injustice sociale

              Sur le FN

              Il ne semble pas que le FN soit massivement anti liberal. Si c’était le cas, il se positionnerait a Gauche. Ainsi dans les sondages, le fait que la partie la plus populaire du front a comme principale revendication un accès facilite a l’enseignement prive pour ses enfants, ne va pas dans le sens d’un étatisme forcené bien au contraire.(sondage libe il y a quelques temps) Les revendication anti europeennes s’adressent a une bureaucratie para étatique. Le FN n’est pas contre l’Europe en général, mais contre des politiques menées par des administrations européenne. Le fait de contraindre a faire du fromage de chèvre dans des laboratoire aseptises, ne constitue pas une preuve de libéralisme échevelé.

              Ce qui est frappant dans les chiffres Marianne, c’est la mixité sociale. Si le ps par exemple est un parti de classe, l’UMP très marquée par l’age, le FN lui est un peu partout. Je pense qu’Emmanuel Todd avait raison quand il voyait dans l’électorat frontiste une revendication égalitaires, républicaine,dans ses anciens ouvrages, et qu’il a tort de croire qu’il y aurait désormais essentiellement une revendication anti llbre échangiste. Discerner un électorat populaire au FN, c’est passer sous silence le fait qu’il est surtout moins représenté dans les autres partis. C’est surtout implicitement, et dans l’esprit des commentateurs, par exemple du type Marianne un jugement de valeur. C’est ce qu’ils appellent joliment les « bac moins 4 ».

              Ces commentateurs savent pertinemment que le front n’est ni raciste, ni fachiste, mais il savent aussi que traiter ses électeurs de primaires, primates, bac moins 4, est une manière efficace de dissuader certains de voter pour lui. Accessoirement, ils montrent ainsi leur mépris du « peuple » justement souligne pour le coup par Todd. Plus que le libéralisme ou l’étatisme, je pense que c’est contre ce mépris que vote les frontistes.


            • eric 29 mars 2011 13:11

              a manu, mais je le lui ai dit ! A l’époque, quand il était encore un chercheur et non un polémiste peopolise, je lui ai dit que la logique de ses analyses du front, partis des régions égalitaires anti autoritaires anarchiste devrait le rapprocher du front et non du PC qu’il définissait comme le vote des régions anomiques égalitaristes autoritaires. Mais que voulez vous, sa copine de l’époque était au PC....


            • eric 29 mars 2011 13:14

              Ah oui, et la conclusion, c’est que le vote FN n’est pas un « vote social » comme cela arrangerait certains de le faire accroire, mais comme son nom l’indique, un vote « national ». Je ne crois pas que l’on puisse analyser le front en niant cette évidence.


            • Nouri Nouri 30 mars 2011 01:19

              On generalise sur le FN qui s’ameliore avec le temps mais il y a toujours un electorat minoritaire profondement raciste parmi le FN (les irreductibles...).

              Je trouve personnellement Marine Le Pen assez douee en tant qu’animal politique, surtout qu’elle est encore jeune pour la « profession ».

              En dehors des « Bac -4 » dont les aspirations sociales sont plutot legitimes, j’ai personnellement connu des « Bac +5 » qui te foutent froid dans le dos par leur simplicite d’esprit.

              Quoi qu’il en soit, tout le monde aspire a avoir son propre toit sur la tete et a pouvoir vivre de son travail.


            • enréfléchissant 29 mars 2011 12:33

              Voter c’est abdiquer, nous devons exiger un changement de régime et créer la nouvelle démocratie, la vraie, celle qui ne crée pas d’élite dirigeante et qui donne le pouvoir au peuple, directement, cela induit de grands changements, oui, mais nous n’avons plus le choix !


              Et pour ce qui est du social FN :


              • Cocasse cocasse 29 mars 2011 14:32

                le vote FN est, logiquement, un vote épidermique

                La logique de ceux qui n’ont rien compris......... smiley


              • Cocasse cocasse 29 mars 2011 15:06

                Bien sur, une bonne partie.
                Tous, je ne garanti pas, comme n’importe quel parti.
                Il n’y a que les gens aimant entretenir leurs illusions qui croient encore que c’est un « vote contestataire » ou juste parce que « on veut pas d’immigrés ».

                Sur pas mal de points cruciaux, les frontistes ont une sérieuse avance analytique.


              • pastori 29 mars 2011 14:08

                de toute façon, le fn ne gouvernera pas en 2012 quoi qu’il arrive. de plus le « programme » ferait peur à un béret vert aguerri !


                parler du Fn rapporte autant que parler de la météo. donc ça ne sert à rien que perdre du temps inutilement. ceux qui ont faim pensent à bien autre chose.

                il faut se demander pourquoi les médias font un tel battage . il y a une raison.
                quand ils vont cesser tout ça va s’écrouler car établi sur du vent.

                plus de 35% des employés et ouvriers voteraient sur un programme inconnu surtout sur le plan économique et social,  qui est en cours de finalisation smiley.... qui peut croire qu’ils seraient aussi inconséquents ? on prend employés et ouvriers pour des tarés !

                quand les médias vont cesser de s’y interesser, tout ça va s’écrouler.


                • Cocasse cocasse 29 mars 2011 14:31

                  pppssssst Pasto..... rappelles-toi...... tu as dis hier : « c’est une perte de temps que de parler du FN ».......
                  ........ smiley


                • posteriori 29 mars 2011 15:23

                  pourquoi les médias font un tel battage ?

                  Sûrement parcequ’ils essayent de sauver leurs places, sous la gauche calvi n’aurait rien a faire sur le service public avec une emission journalière de propagande sarkozyste, ses multiples remplaçants idem, pujadas non plus et la liste de propagandistes est très longue rien qu’à la télé. Mettre lepen au 2eme tour contre sarkozy est la seule solution qu’ils leur reste, pour ça ils vont nous gonfler un maximum DSK et melanchon pour bien diviser la gauche et nous gonfler un maximum avec la marine poissonnière.


                • epapel epapel 29 mars 2011 23:26

                  C’est l’UMP, le parti des vieux.


                • sisyphe sisyphe 29 mars 2011 15:23

                  Une analyse d’ Emmanuel Todd, toujours aussi pertinent et lucide, sur l’€uro, et le nécessaire protectionnisme européen... 


                  • Cocasse cocasse 29 mars 2011 16:50

                    Merci Sysiphe, je la lirais ce soir.
                    Au moins, ça, ça met tout le monde d’accord ! smiley


                  • lemouton lemouton 29 mars 2011 18:08

                    euh Perseùs... je suis 1000 fois d’accord avec toi,  smiley
                    Bien vu ...Ton rapprochement est trés parlant ... 

                    Dommage que le pinpin de base, celui qui avait voté pour la honte internationale qui use aujourd’hui la moquette à l’élysée, et qui vient (re belote) de voter FN, n’ait pas un minimum de culture historique.. smiley


                  • french_car 29 mars 2011 20:17

                    Merci Perseus, vous avez dégainé avant moi mais on oublie souvent de rappeler que le FN est issu du Doriotisme et de la collaboration.


                  • paoum 29 mars 2011 20:51

                    @ juluch ;

                    ben c’est la vérité, il n’y en a pas d’autre de rechange...

                    on va pas en inventer une pour vous faire plaisir !

                    le fn habrite en son sein des fascistes et des néo-nazis, il n’y a rien d’autre à ajouter.

                    pour reprendre une expression des pro-fn sur ago : il faut vraiment croire vivre dans le pays des bisounours pour imaginer que cet état de fait ne prête pas à conséquence !!!

                    et les heures les plus sombres de notre histoire, elle sont devant nous parce que je vous garantit que nous serons nombreux dans la rue contre les néo-nazis et ceux ( les idiots) qu’ils auront manipulés...si le fn venait à prendre le pouvoir...ce qui n’arrivera pas, heureusement !


                  • Autonomy 29 mars 2011 22:24

                    heu oui sauf que le cher monsieur H. etait :

                    "le Parti ouvrier allemand, fondé moins d’un an plus tôt par Anton Drexler. À la fin d’une réunion dans une brasserie de Munich, il prend la parole à l’improviste pour fustiger la proposition d’un intervenant. Remarqué par Drexler, il se laisse facilement convaincre d’adhérer et transforme le parti en Parti national-socialiste des travailleurs allemands (NSDAP).« 

                    hahaha.... la culture....
                    quand a ton histoire de »mark" dans ce cas NDA, asselineau, et memes nombres de partis indépendants, économistes éminents, etc... sont tous de futurs criminels contre l’humanité.

                    bah.... je vois surtout des arguments et une culture de comptoir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

FN


Palmarès