Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Municipales 2014 : l’effondrement du PS au premier tour

Municipales 2014 : l’effondrement du PS au premier tour

La tendance forte, c’est que le peuple ne veut plus de François Hollande et de sa politique. Cela se traduit soit par un esprit de responsabilité en soutenant des équipes capables de prendre la relève, soit par une simple colère, quitte à jeter le bébé avec l’eau du bain…

yartiMuni2014B01

Le premier tour des élections municipales du 23 mars 2014 a peu surpris dans ses surprises : une abstention plus élevée qu’en 2008 avec un électorat socialiste qui boude le gouvernement, ce qui provoque un effondrement dans certaines places fortes du Parti socialiste.

Comme toujours, ces élections municipales laissent un goût un peu confus dans les interprétations : enjeux locaux, enjeux nationaux, symboles, résultats sans lendemain… les éléments de langage, au fil de la soirée électorale, se sont affinés pour insister sur la forte abstention à gauche qui, selon le PS, ne serait pas un désaveu du gouvernement, mais juste une réserve de voix pour le second tour (on admire ici le sens de la formule ; pourquoi ceux qui bouderaient au premier tour les représentants de leur tendance politique iraient comme par miracle prendre conscience que la nation serait en danger sans eux ?).

Bien entendu, il y a les deux : des tendances nationales avec des pondérations locales. Essayons d’y voir un peu plus clair.


L’opposition républicaine

Le premier constat de l’ensemble des résultats, c’est d’abord la très forte union qui a animé l’ensemble des partis de l’opposition républicaine : la plupart des candidats UMP étaient en effet rassemblés avec ceux de l’UDI et du MoDem. Ce fait, connu depuis quelques semaines, constitue un élément nouveau et marquant de la vie politique. L’UMP se recentre, et retrouve son positionnement classique au centre droit, de façon d’autant plus marquée que Patrick Buisson est désormais persona non grata à l’UMP.

Première illustration, la ville de Paris et la victoire symbolique de Nathalie Kosciusko-Morizet (NKM) sur sa concurrente socialiste (quasi-sortante) Anne Hidalgo au nombre de voix global, qui a contredit tous les sondages. Certes, la possibilité de gagner reste difficile, notamment dans le 12e et le 14e arrondissements, néanmoins, cette dynamique pourrait favoriser NKM. Rien n’est donc joué et l’image de sa déclaration très joyeuse peu avant 22h00 aux côtés d’une Marielle de Sarnez, vice-présidente du MoDem, très souriante, a donné une idée de l’authenticité d’une union sur le projet et les valeurs qui rassemblent l’UMP et les centristes.

Autre ville symbolique de cette alliance UMP et centre, c’est Pau où François Bayrou est arrivé largement en tête en ballottage très favorable, dans une commune pourtant gérée par la gauche depuis de nombreuses décennies.

De très nombreux responsables de la droite et du centre ont été élus ou réélus dès le premier tour avec parfois de très belles performances. C’est le cas notamment de Jean-François Copé à Meaux, Alain Juppé à Bordeaux, François Baroin à Troyes, Édouard Philippe au Havre, Hervé Morin à Épaignes, Christian Jacob à Provins, Yves Jégo à Montereau, André Santini à Issy-les-Moulineaux, Laurent Wauquiez au Puy, Patrick Balkany à Levallois-Perret, Gérard Trémège à Tarbes, Alain Chrétien à Vesoul, Bernard Accoyer à Annecy-le-vieux, de Guillaume Peltier à Neung-sur-Beuvron (Loir-et-Cher), etc.

L’UMP et le centre ont fait de très beaux scores dans des villes à municipalité socialiste sortante, entraînant un ballottage favorable, en particulier à Angers, Saint-Étienne, Reims, Quimper, et également Strasbourg, et Toulouse.

Contrairement à ce que certains affirmaient, Laurent Hénart (UDI) a pris une forte avance sur son concurrent socialiste Matthieu Klein pour la succession d’André Rossinot à Nancy, avec un score du FN relativement faible qui l’empêchera de se maintenir au second tour.


Le PS

C’est l’hécatombe, même si elle ne se fait pas sentir au premier tour à cause des nombreux ballottages. Le symbole de cette érosion désastreuse, c’est Marseille où les listes socialistes de Patrick Mennucci devraient se situer en troisième position, derrière celles du FN et loin derrière celles de Jean-Claude Gaudin qui a de fortes chances d’être réélu maire le 30 mars prochain.

Même à Corbeil-Essonnes où Jean-Paul Bechter, le maire UMP sortant, est arrivé largement en tête, plus du double des deux listes de gauche concurrentes (féroces entre elles), où le suppléant de Manuel Valls est tombé en troisième position derrière l’opposant communiste, et cela malgré les affaires concernant l’ancien maire Serge Dassault et la mise en examen de son successeur.

Maire de Quimper depuis plusieurs décennies et conseiller de François Hollande à l’Élysée, Bernard Poignant s’est fait dépasser par un candidat UMP. Le PS pourrait aussi se trouver menacé à Tourcoing, à Metz et à Valence. Même à Clichy, le PS n’est pas dans une position très aisée.

Selon Alain Juppé, le PS perdrait la communauté urbaine de Bordeaux et en cas d’échec à Tourcoing, Martine Aubry pourrait perdre également la communauté urbaine de Lille.

La déclaration sans conviction du Premier Ministre Jean-Marc Ayrault peu après 21h00 laissait entrevoir une débâcle pour le second tour et assurément, une fin de règne. La porte-parole de son gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, appelée sur les plateaux de télévision, répétant sans aspérité les "éléments de langage", aidait même ses contradicteurs dans l’argumentation, comme sur BFM-TV où elle remit le sujet des "Roms" auprès de Bruno Le Maire qui avait beau jeu de rappeler les propos polémiques de Manuel Valls.


Le FN

Évidemment, les médias n’ont eu d’yeux que pour le FN. Ayant réussi à former des listes dans plus de six cents communes (sans précédent), le FN va forcément gagner des élus municipaux par rapport aux élections précédentes. Cependant, l’enjeu reste évidemment la capacité à conquérir (ou pas) des communes.

La réponse est positive pour au moins une ville puisque le FN a emporté dès le premier tour à Hénin-Beaumont la majorité absolue des suffrages avec quelques voix d’avance, battant la municipalité socialiste sortante. Victoire également personnelle de Marine Le Pen puisqu’il s’agit de son fief.

Dans plusieurs villes, les électeurs ont placé en tête une liste soutenue par le FN. C’est le cas en particulier de Béziers (avec Robert Ménard), Forbach (avec Florian Philippot), de Perpignan (avec Louis Aliot), Saint-Gilles (avec Gilbert Collard), Avignon, Fréjus, Digne, Orange (avec Jacques Bompard), et dans certaines communes, le FN a talonné de près la liste en tête, comme à Villeneuve-sur-Lot, l’ancienne ville de Jérôme Cahuzac.

Indéniablement, le FN a fait quelques beaux résultats dans certaines villes, mais si cette performance semble éblouir les médias jusqu’à l’aveuglément, ce n’est pas le principal enseignement de ce premier tour qui est avant tout l’effondrement de l’électorat socialiste. Au mieux, le FN pourrait ravir quelques municipalités comme il l’avait fait en juin 1995 avec Toulon, Orange, Marignane et Vitrolles. Cela reste donc très limité.


Réactions face à des triangulaires avec le FN

L’UMP a semblé parler d’une même voix, que ce soit Jean-François Copé ou François Fillon, sur le positionnement de l’UMP vis-à-vis du FN au second tour. Loin d’être un arbitre, si le FN est présent au second tour, c’est qu’il n’aura pas à choisir entre UMP et PS. L’UMP a refusé tout accord, tout soutien, toute alliance avec le FN qu’elle considère comme un adversaire tout autant que le PS.

En revanche, les réactions au PS et de ses alliés n’ont pas été très claires. Des personnalités comme Vincent Peillon ou même Jean-Vincent Placé voudraient que tout soit mis en œuvre pour empêcher une victoire du FN, quitte à ce qu’une liste de gauche se désiste même si elle est capable de se maintenir au second tour, dans le cas où sa présence provoquerait la victoire du FN à la majorité relative.

Pourtant, cette politique du "front républicain" pourrait être très contreproductive dans le cas des élections municipales (au contraires des cantonales ou des législatives). Comme dans les autres scrutins, elle renforcerait le FN et justifierait son argumentaire sur l’UMPS, laissant entendre que l’UMP et le PS se vaudraient.

Cette politique électorale anti-FN aurait aussi une autre conséquence bien plus subtile à long terme. Dans le cas, par exemple, d’une ville où une liste FN serait arrivée en tête, suivie d’une liste UMP et bien plus loin, une liste PS. Si le PS décidait de se désister pour faire barrage au FN, l’UMP aurait de forte chance de gagner l’élection avec pour seule opposition, des élus FN. Hors course, il n’y aurait aucun élu PS au conseil municipal et le FN se retrouverait en position exclusive d’alternance possible pendant toute la durée du mandat municipal.


Rendez-vous dimanche prochain

La réalité du premier tour, c’est que de très nombreux électeurs n’ont pas encore fini d’élire leur municipalité. Le second tour sera donc déterminant pour confirmer la tendance très marquée du premier tour ou, au contraire, par un phénomène de réaction, pour atténuer cette tendance avec la mobilisation d’un électorat visiblement désabusé et déçu par le PS, mais inquiet des extrême.

Chaque parti, bien sûr, dira qu’il a des motifs de satisfaction, mais Jean-Paul Huchon, qui ne faisait pas partie des candidats, président PS du conseil régional d’Île-de-France, reconnaissait déjà au soir du premier tour que le PS n’avait pas de quoi se réjouir. La prise de conscience, début de la sagesse ?


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (24 mars 2014)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Enjeux des élections municipales de 2014.
Scrutins locaux : ce qui va changer.

Historique de cette réforme des scrutins locaux.
Texte intégral de la loi votée définitivement le 17 avril 2013.
Analyse du scrutin du 17 avril 2013 : qui a voté quoi ?
Les dernières régionales (2010).
L’occasion perdue des Alsaciens.


 


Moyenne des avis sur cet article :  2.69/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

76 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 24 mars 2014 08:43


    « Effondrement du PS »...Les vieux de la droite sont toujours là et le FN monte...monte...monte...sur la Bérézina des instituts de sondages et les prévisions de experts...(J’avais parié un pastaga avec un articleux de la percée du FN....gagné)

    • appoline appoline 24 mars 2014 16:32

      A la force de jouer avec la merde, le PS se l’est pris dans le nez et tant mieux. J’espère qu’aux européennes ils vont s’en prendre plein la gueule. Avoir divisé les français avec le MPT alors que des problèmes plus importants méritaient d’être traités, tant de mensonges depuis le départ. Dehors socialistes, vous êtes des imposteurs


    • Sarah Sarah 30 mars 2014 13:53

      Il y a de bien meilleurs candidats smiley




      Avec une belle musique

    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 30 mars 2014 18:44

      MARINE ET SARNEZ ELLES CARBURENT A QUOI AU WHISKEY DE 20 ANS D AGE  ???

      sacré rakoto encore un qui voit DES ROUGES PARTOUT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


    • Daniel Roux Daniel Roux 24 mars 2014 09:20

      Hollande est le Président de la République élu au suffrage universel et il le restera jusqu’en 2017. Réclamer son départ ou sa démission sont donc assez puérils.

      Nous devrons donc supporter ses décisions autocratiques les plus stupides comme son alignement empressé sur les US (l’Empire responsable de pratiquement tous les conflits et maux de la planète) et à l’inverse, profiter des quelques avancées citoyennes obstinément refuser par les conservateurs et promues par le centre droit représenté aujourd’hui par le PS.

      Ces élections municipales auront une influence sur le pouvoir législatif lors des prochaines sénatoriale.

      La principale leçon à tirer de ces élections locales où des citoyens votent pour des personnalités dont ils connaissent les résultats, la moralité et les orientations, c’est l’élection dès le premier tour des tricheurs, voleurs, magouilleurs.. avérés. Je ne citerais pas de noms, tout le monde les connaît.

      L’électeur est le principal (mais pas le seul, car les médias corrompus y sont aussi pour quelque chose) responsable de l’accession de ces crapules, hier comme demain, aux manettes du pouvoir avec lesquelles ils pourront se goberger tant et plus.

      A partir de ce constat, qui n’est pas nouveau et pas seulement depuis la défaite de Jospin en avril 2002, jour de deuil pour les démocrates, le découragement (même momentané) des Justes face au triomphe éclatant des Salopards sera certainement préjudiciable à notre nation.


      • julius 1ER 24 mars 2014 09:41

        A partir de ce constat, qui n’est pas nouveau et pas seulement depuis la défaite de Jospin en avril 2002, jour de deuil pour les démocrates, le découragement (même momentané) des Justes face au triomphe éclatant des Salopards sera certainement préjudiciable à notre nation.

        @D.Roux
        si l’on voulait être « juste » et dans l’esprit des Lumières, on devrait proposer un Revenu Citoyen, une échelle des salaires de 1à 10,des impôts plus progressifs,une banque citoyenne, l’abandon des niches fiscales, ces idées là qui devraient être celles de la gauche ne sont même pas reprises par celle-ci, la gauche se contentant de singer l’ordonnancement néo-libéral, alors hormis un grand basculement d’idées ou un choc majeur, rien ne va bouger et la situation va empirer ...............

      • claude-michel claude-michel 24 mars 2014 09:48

        Hollande élu avec 38% des voix des élécteurs inscrits seulement...ça ne fait pas une majorité...sauf chez les mafieux.. !
        Donc aucune crédibilité..d’ailleurs le vote d’hier le prouve.. !


      • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2014 11:45

        Bonjour Monsieur Roux,
        Vos interventions sont en général mesurées et pleines de bon sens ce qui fait que je les approuve presque toujours.
        Cette fois cependant, je ne vous suis pas :
        Nous devrons donc supporter ses décisions autocratiques les plus stupides comme son alignement empressé sur les US
        A mon avis, non ! Il y a maintenant un devoir d’ingérence du citoyen lambda dans la gestion présidentielle de la paix de la guerre et de la diplomatie en général.
        Hollande a déjà entraîné le pays dans deux guerres coloniales. il était partant pour une troisième en Syrie et nous devrions remercier Poutine d’avoir arrêté sa folie.
        Hollande serait prêt encore à engager la France dans une guerre civile ukrainienne.
        Hollande perd la raison si jamais il en a eu une. Il faut l’arrêter par tous les moyens.


      • Yohan Yohan 24 mars 2014 13:38

        Jospin, c’était encore le moins con, je lui pardonne même de s’être dévoyé avec le trotskisme. Beaucoup ont succombé au lavage de cerveau à l’époque, j’ai failli moi même tomber dedans. Pourtant, c’est bien Taubira et les gauchistes qui l’ont fait tomber. 


      • Daniel Roux Daniel Roux 24 mars 2014 14:05

        @ Abou

        Merci pour votre appréciation.

        Hélas, la folle Constitution de la 5ème république permet à un seul homme, le Président, d’entraîner son peuple dans la guerre sans même un débat à l’Assemblée Nationale.


      • jullien 24 mars 2014 14:34

        Hélas, la folle Constitution de la 5ème république permet à un seul homme, le Président, d’entraîner son peuple dans la guerre sans même un débat à l’Assemblée Nationale.
        En fait la déclaration de guerre est permise par le seul Parlement. Il se trouve cependant que la déclaration de guerre est tombée en désuétude...


      • Daniel Roux Daniel Roux 24 mars 2014 17:18

        @ Julien

        L’Afghanistan, la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, la Centrafrique... rien que ces dernières années, sans déclaration de guerre mais avec l’armée française, des balles réelles, des bombardements, de la propagande et de nombreuses victimes.


      • CASS. CASS. 24 mars 2014 18:17

        impossible de pardonner aux stroskistes, de toute façon tous les umps et affiliés les verts and co et cie le sont sionazis francs mac fascistes


      • jullien 24 mars 2014 18:33

        L’Afghanistan, la Côte d’Ivoire, la Libye, le Mali, la Centrafrique... rien que ces dernières années, sans déclaration de guerre mais avec l’armée française, des balles réelles, des bombardements, de la propagande et de nombreuses victimes.
        C’est justement ça le problème.


      • oncle archibald 24 mars 2014 19:13

        « Hollande est le Président de la République élu au suffrage universel et il le restera jusqu’en 2017. »

        Oui car ce « sin verguenza » n’aura pas les couilles d’organiser un referendum comme le faisait en son temps Charles de Gaulle pour reprendre une bouffée de légitimité …. Dieu sait qu’on lui a reproché (on c’est surtout les socialistes, un certain François Mitterand en tête), de se servir de ces référendums comme s’il s’agissait de plébiscites … Mais au moins lui est parti lorsque le peuple lui a dit qu’il ne voulait plus de sa politique. Tandis que Mitterand a inventé la cohabitation .. La nuance est de taille !

        Ah oui, autre précision importante : Charles de Gaulle avait une politique. Il ne s’était pas fait élire pour crier comme un cabri « je suis Président », « Moi je », « Moi Président », il avait un projet politique, une « vision d’avenir » pour la France et pour les Français. C’est toute la différence entre Charles de Gaulle et la plupart de ses successeurs … 

        Et si les Français sont patients, et même un peu lents, et même un peu bébêtes (des veaux ?), là au bout de presque un demi siècle, ça y est, ils ont enfin compris … C’est le pouvoir pour le pouvoir qui passionne nos dirigeants disons depuis Valery Giscard d’EStaing (compris). 

        Que feront-ils une fois élus ?? Ben .. heuueeuu .. ooohhhh … enfin … 

        Ah si .. Ca y est ça me revient : On va se démerder pour être réélus … 

        Basta ! Le vieux coup de l’épouvantail ne marche plus, il va falloir trouver autre chose.

      • CASS. CASS. 24 mars 2014 20:10

        umps et dérivés et cie, en fait autant votez directement bush ou obama


      • Sacotin Sacotin 24 mars 2014 21:14

        @M. Michel. Et Sarkozy avec 42% des inscrits. Lui, il avait la majorité !


      • julius 1ER 24 mars 2014 09:27

        Pas de quoi se réjouir, c’est sûr car le FN ou plutôt la SA..ou SARL ??? Le Pen n’a rien à proposer si ce n’est jouer sur l’(anti-tout) tous pourris seul moi je suis tout beau, tout neuf et çà on verra très bientôt qu’il n’en est rien, mais bon les gens sont amnésiques, en tous cas pour avoir bien étudié l’Histoire de long en large, pas vu un seul exemple dans aucun pays ou les forces d’extrème-droite ont été au pouvoir, où une majorité de citoyens auraient été mieux après leur passage ?????? d’ailleurs çà n’est pas dans leur programme, leur programme c’est que tout change pour que rien ne change.................


        • Yohan Yohan 24 mars 2014 09:35

          NKM a malgré peu de chances de l’emporter car le PS transforme peu à peu Paris en une ville ethnique comme Montreuil la malienne qui fait aujourd’hui des scores nord coréens, grâce aux aides sociales, quitte à la ruiner irrémédiablement. Les bobos socialos commencent d’ailleurs à plier bagage. Trop, c’est trop....


          • CASS. CASS. 24 mars 2014 20:13

            paris c’est crif ou crif


          • kitamissa kitamissa 24 mars 2014 09:36

            Le tort de la gauche en général, c’est de croire qu’elle a mission de faire le bonheur des gens malgré eux, sûre d’être la seule porteuse de la bonne parole et des ingrédients du bien vivre dans la paix, pas dans l’opulence surtout, le bonheur c’est d’être fonctionnaire et administré selon ses principes !!

            La gauche n’a pas encore compris que les gens sont assez grands pour décider d’eux même, ce qui est bien bon ou mauvais pour eux, ou du moins être libres de leur choix de vie !!

            Marx, c’est fini !!!, d’ailleurs il est mort dans la misère !

            • julius 1ER 24 mars 2014 09:51

              @kitamissa( complet amnésique)

              la société dans la quelle tu vis a été façonnée par la Gauche, ce sont les anciens qui se sont battus pour qu’il y ait des lois sur le travail, des règlements sur le travail de nuît, le 7ie jour chômé, les congés- payés etc.... c’est par la faute de crétins comme toi que l’on retourne à l’ordre social du 19 ie siècle et tu verras qu’un jour on appellera Marx au secours , car depuis le temps qu’on l’enterre , les béotiens comme toi devraient savoir, 
              que rien ne change vraiment si les gens ne s’impliquent pas mais là c’est une autre histoire. 

            • howahkan howahkan Hotah 24 mars 2014 10:29

              Valls a lui tout seul a enterré la gauche...de gauche il n’y a jamais eu en fait...on a en occident des partis oligarchiques soumis à l’UE donc aux us et à L ’ israel zioniste....that’s all what is left..

              Si il y a un jours un renouveau , ce qui vu le niveau global de terreur de vivre, car + on en a + on a peur de perdre , renouveau qui donc reste un mythe, il y aura bien une descente aux enfers vertigineuse mais tres courte d’abord.....celui qui connait la peur et sait ce qu’elle est fuite de soi et donc de la vie saura malgré tout vivre....car le vrai problème de fond c’est moi X par 7 milliards de non vie...
              de sécurité absolue, de sens, de permanence, la vie n’a pas cela en magasin...........

              le seul chemin est une société pacifique non compétitive de fabrication et de partage des besoins vitaux par et pour tous....si vous n’êtes pas en phase avec cela, vous êtes ce monde de guerre...et n’avez , de mon point de vue, rine a dire ,sauf de changer radicalement..mais faut se bouger le cerveau, pas celui qui mène au pire sans arrêt, la partie qui nous fait défaut, celle qui est un contact avec L’Univers entier...donc avec L’Origine..

              Good luck to you all.


            • Fergus Fergus 24 mars 2014 11:44

              Bonjour à tous.

              Je rejoins la réponse de Julius 1er à Kitamissa. La plupart des grands acquis sociaux ont été mis en œuvre par la gauche. Et si Hollande et le PS sont aujourd’hui en grande difficulté, c’est précisément parce qu’ils appliquent une politique de droite et, ce faisant, continuent de se détourner toujours plus de leur électorat naturel, assez largement au profit du FN.


            • alinea Alinea 24 mars 2014 13:01

              Non ! Marx a vécu dans la misère !!!


            • Abou Antoun Abou Antoun 24 mars 2014 13:02

              La plupart des grands acquis sociaux ont été mis en œuvre par la gauche.
              Oui mais, la ’gauche’ d’aujourd’hui n’a pas plus de rapport avec la gauche historique que Sarkozy avec le gaullisme.
              Invoquer l’héritage c’est trop facile. Elle est même fascisante (soutien aux nazis en Ukraine), guerres coloniales, restauration de la censure, etc.


            • Yohan Yohan 24 mars 2014 13:40

              Et alors. ce n’est pas parce que la gauche a fait une seule action utile qu’elle a raison pour les siècles des siècles.


            • CASS. CASS. 24 mars 2014 18:03

              ba comme l’umps sarkozienne bhlistes et cie , sauf qu’en étant totalement soumis à l’axe du mal ( qui voudrait encore se faire passer pour l’axe du bien)totalement au service du pire empire colonialiste monstrueux qui soit sur la planéte et de la pire mafia d’imposteurs de menteurs et d’escrocs massacreurs voleurs pilleurs et usuriers qui soient qui lui ne souhaite au contraire que la domination par le mal à tous les niveaux. ça se passe de commentaire concernant tous ceux qui soient disant gouvernent la france du haut jusqu’en bas et osent encore parler au nom de la france.


            • CASS. CASS. 24 mars 2014 18:30

              Hota , valls fabius nosfératu et cie bhlistes c’est à dire tous umps et dérivés,verts et compagnie compris.les parasites sont infiltrée partout,( reste upr qui ne semble pas encore atteint ,chevénement.. par ex). Tout ça pour dire que ça en fait du monde qui devrait être juger pour HAUTE TRAHISON, imposture mensonges et crimes contre l’humanité Hein ! voir contre la france et son peuple.


            • CASS. CASS. 24 mars 2014 20:16

              Marx c’est un des cousins des rothschilds des windsors etc , il est né en allemagne si je ne m’abuse 


            • rocla+ rocla+ 24 mars 2014 10:17

              La gauche  code du travail 2 Kilogrammes . 


              Urssaf qui verbalise un bistrot car un client rapporte son verre sur le comptoir .

              Un patissier menacé de fermeture car sa maman employée à 
              mi-temps a été contrôlée en train de servir au magasin , pendant
               les heures déclarées est tombée dans le piège  vicié du contrôleur lui posant une question à deux réponses . 

              Ardoise dans les 20 000 euros . 

              Ce sont deux exemples de commerces de proximité dont ces 
              représentants de la connerie humaine veulent la destruction . 

              Pendant que la grande distribution continue à vendre du saumon 
              d’ élevage déconseillé aux enfants , personnes âgées etc …
              pour sa nocivité . 

              A dégager toute cette bande de cornichons , qu’ ils soient de 
              n’ importe quel bord . 

              • chantecler chantecler 24 mars 2014 11:21

                Ah !
                La misère du boulanger : trop cruelle !  smiley
                Rocla , faut rempiler : finies les vacances et le camping car !


              • rocla+ rocla+ 24 mars 2014 14:14

                on le voit le côté duquel vous vous rangez Chantecler 

                celui  de ceux qui veulent la disparition des gens qui ne 
                demandent rien à personne , qui ne coutent rien à personne 
                et ça vous fait tellement chier que l’ on puisse se passer 
                de l’assistanat que vous envoyez l’ Urssaf  détruire ce qui reste 
                de quelques courageux qui exècrent votre façon de penser de 
                gogol rassis dans sa soupe aux fonctionnaires allongés .

              • vieux grincheux 24 mars 2014 18:01

                Les boulangers sont indefendables, ils montent le prix du pain quand le prix du blé monte à la bourse et NE LE REDESCENDENT PAS, lorsqu’ il descend à la même Bourse....


                LA FAUTE AU MINOTIER, se dédouanent-t-ils......ben tiens ! comme si la Corporation des boulangers n ’existaient pas : « ils sont blancs, les boulangers, ils sont couverts de fari-i-ne, ils sont blancs les boulangers, blancs de la tête aux pieds »....c ’est leur chant et ne me remerciez pas pour ce paramètre antropo-psycho-sociologique qui en dit long pour qui veut bien lire entre les lignes.

                Depuis le passage à l’ euro, ils se sont gavés comme des oies à la baquée...alors quand Rocla nous assène qu’ ils ne demandent rien à zoneper, je m’ esclaffe, je me gausse car TOUS LES JOURS TU PASSES A LA CAISSE, mon Roclanounet et t’ appelles ça NE RIEN DEMANDER A PERSONNE......

                LE COMMERCE C EST DU VOL !!!! pur et simple et j’ envisage de monter des commandos pour FAIRE HONTE sur les marchés publics quand je vois des pommes à 2,50€...idem pour les supermarchés.....si on généralisait l’ idée, ils BAISSERAIENT LEURS PRIX et reviendraient à des revenus NORMAUX....

                Autre idée, tout à fait réalisable : MONTER DES SCOPs comme dans la banlieue de Lyon (voir Bastamag) et tourner sur les postes tout en se versant des salaires EGAUX qui, de plus, y compris pour le/la GérantE, ouvrent des droits au chômage si l’ activité décline, mais avec une évaluation des Besoins de la population et des zones de chalandise, y’ a pas de raison que ça ne marche pas.....

                Un test : Demandez à voir la comptabilité qui justifie les achats/vente hors TVA, il faut le savoir, et vous allez voir le Tronpa entrer dans une führer ( c ’est pas une coquille) que rien ne justifie, là vous TOUCHEZ A UN TABOU.....

                LE TABOU DU VOLEUR

                KONSELEDIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIISEU !!!

                VG Passeur cognitif à but non lucratif 

              • soi même 24 mars 2014 21:07

                Comme tu le le dis, il faut inventé les élections, coup de pied au cul !


              • 65beve 24 mars 2014 21:57

                @Rocla,
                la solution, c’est que le pâtissier vende dans sa boutique du saumon péché par lui même dans le gave d’Oloron.


              • ARMELLE 24 mars 2014 22:39

                Vous vous fatiguez pour rien ROCLA, 

                Vous savez bien que les assistés du service public ne ’’comprennent’’que leur environnement, à savoir peu de chose si ce n’est l’espace café et le planning des congés !!!
                Hé !!! c’est que ça occupe son homme tout ça !!!



              • zygzornifle zygzornifle 24 mars 2014 11:05

                Le PS se dit de gauche ??? Qu’a t’il fait pour les 6,5 millions de chômeurs ?? Qu’a t’il fait pour les 8,4 millions de citoyens sous le seuil de pauvreté ?? RIEN ou si peu !!!! Au contraire on s’enfonce jour après jour, il n’y a plus de différence marqué entre la droite et cette gauche caviardesque ....A force de prendre les électeurs pour des cons il est temps de passer à la caisse et l’addition va être salée ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès