• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nycolas

Auteur de romans et nouvelles, naturopathe, blogueur occasionnel et "mystique", utilise son temps à observer le monde et la société par le petit bout de la lorgnette, essayant de mieux les comprendre tant il a parfois l'impression d'y être un étranger... mais au fond, ce n'est qu'un homme... Un homme qui traque les idées reçues, la pensée-réflexe, dénonce l'embrigadement et les conditionnements, et essaye modestement d'oeuvrer à un monde plus intelligent et plus humain.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2008
  • Modérateur depuis le 13/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 13 434 302
1 mois 0 3 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 114 46 68
1 mois 0 0 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Nycolas 20 septembre 10:46
    Que d’inepties dans ce texte... Où voyez-vous que les français sont majoritairement d’accord avec ses réformes ? Quelles catégories de gens et de travailleurs excluez-vous de « français » pour arriver à cette conclusion ?

    Enfin dire qu’« on » (qui ?) aime les grandes gueules tant qu’elles sont dans l’opposition, mais faut arrêter... Mélenchon se ridiculise chaque jour un peu plus, comme Macron, point final, c’est un fait quantifiable et vérifiable...

    Le « franc-parler » de Macron n’est qu’un crachat à la gueule du peuple, incroyable qu’on en trouve encore pour défendre ça et prétendre que c’est une absence d’hypocrisie qu’il faut vanter. Si on en est arrivés là, c’est parce que, de nos jours, un dictateur qui a toutes les allures d’un démocrate gendre idéal peut faire et dire ce qu’il veut, quasi impunément... Et c’est grave.


  • Nycolas 20 septembre 10:38

    @Le421


    Peut-être l’auteur devrait-il se recycler dans l’hôtellerie ou les BTP.


  • Nycolas 20 septembre 10:37

    Le politiquement incorrect peut être une attitude particulièrement intéressante dans le contexte actuel, pour bousculer les conventions et ce genre de choses. Jamais Macron ne bouscule quoique ce soit, si ce n’est l’amour propre du peuple qui est censé l’avoir élu. La réponse au titre de l’article coule donc de source. Macron ne fait qu’afficher son mépris au quotidien, et il installe son train train de mesures anti-sociales. Qu’il est commode de laisser entendre que c’est un « réformateur » affrontant une plèbe de gaulois attardés et égocentriques, attachés à des valeurs anachroniques, ne supportant pas qu’on porte atteinte à leurs sacro-saintes habitudes...



  • Nycolas 8 juin 10:28
    A bas la discrimination ! Pourquoi les hommes sont ils obligés de jouer en 3 sets gagnants alors que les femmes s’en tirent en 2 sets avec des matchs qui durent parfois seulement une heure ? Que je sache, les marathons féminins ne s’arrêtent pas au bout de 25 km, et les femmes sont réputées aussi endurantes que les hommes...

    Mais c’est marrant. Les histoires de discrimination ne regardent que la rémunération ou un prétendu préjudice social, quand socialement, les femmes sont plutôt mieux équipées que les hommes, sur le plan cognitif ou cérébral. Par ailleurs, le tennis professionnel concerne quelques centaines de personnes dans le monde, mais il est vrai qu’il n’y a pas de petit combat pour les SJW.


  • Nycolas 9 mars 13:39

    Le sexisme ordinaire, c’est de considérer qu’un homme est généralement sexiste et une femme jamais.

    Aussi, une chose commune chez les gens qui s’estiment victimes de sexisme, de racisme ou autre, est d’en voir partout. Je vous plains. Mais ne venez pas insinuer qu’il y a sexisme dès qu’il y a une forme de solidarité, fut-elle négative. Le sexisme venu des femmes, je le connais assez bien, et je n’en fais pourtant pas des généralités.

Voir tous ses commentaires (20 par page)







Palmarès