• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nycolas

Auteur de romans et nouvelles, naturopathe, blogueur occasionnel et "mystique", utilise son temps à observer le monde et la société par le petit bout de la lorgnette, essayant de mieux les comprendre tant il a parfois l'impression d'y être un étranger... mais au fond, ce n'est qu'un homme... Un homme qui traque les idées reçues, la pensée-réflexe, dénonce l'embrigadement et les conditionnements, et essaye modestement d'oeuvrer à un monde plus intelligent et plus humain.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2008
  • Modérateur depuis le 13/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 14 488 344
1 mois 0 1 0
5 jours 0 0 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 131 58 73
1 mois 1 1 0
5 jours 0 0 0

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Nycolas 17 novembre 12:09

    @pierrot
     En Italie, une étude officielle ramène les décès certains par SRAS-COV2 de 130 000 à moins de 4000. Ce n’est qu’un exemple. Dans cette crise chacun choisit son biais de confirmation. Ceux qui refusent de croire au récit officiel choisissent systématiquement les estimations basses et les études comme celle que j’évoque, et ceux qui veulent croire au récit officiel d’un drame planétaire disent sans arrêt (sans étude, pour le coup) que tout est toujours sous-estimé, que tout le monde a crevé au Brésil ou en Inde.

    Pour ma part, je me base sur la mortalité toute cause. L’année dernière il n’y a eu qu’une surmortalité très légère, moins importante d’ailleurs que celle qui a déjà lieu en 2021 et qui ne colle pas avec le covid, mais qui s’expliquerait plutôt par les manques de soins chroniques destinés aux autres maladies que le covid (l’immense majorité des maladies, donc), voire peut-être par la dangerosité des injections qui viendraient s’y ajouter...

    Par conséquent, pour ma part, et en l’absence de preuves venant appuyer vos suppositions, j’ai plutôt tendance à penser, sans aller jusqu’à prendre toutes les estimations basses, que le nombre réel de décès covid se situe plutôt en dessous du chiffre officiel qui me semble déjà être une estimation haute. Si l’on va jusqu’à suivre l’étude italienne, il faut diviser au moins par 30 ou 40 les décès covid officiels... Je pense que cette estimation est biaisée, car même si la majorité des gens que l’on dit être morts du covid avaient des comorbidités, c’est bien le covid qui a fourni le coup de pouce pour les « achever »... mais ça aurait aussi bien pu être la grippe ou autre chose. Dans ces cas là, on peut accorder au covid une co-responsabilité dans le décès, tout au plus, et ces gens seraient décédés de toute façon dans les 2 ou 3 années, selon toute vraisemblance.

    Si vous ajoutez à mon raisonnement l’étude qui montre que le covid causait en moyenne 2% d’hospitalisations, vous avez une preuve supplémentaire que tout ceci a été fortement surjoué. D’ailleurs, la létalité du covid est de l’ordre de 0,2% (chiffre de l’OMS : 0,26%, chiffres venant d’autres épidémiologistes de renom autour de 0,15%), tandis qu’une mauvaise grippe peut aller jusqu’à 0,4% voire 0,5%.

    Si je devais me prononcer sur cette maladie, je dirais qu’elle est moins dangereuse qu’une mauvaise grippe, qu’elle a touché beaucoup de monde sans causer une surmortalité remarquable (la première vague de décès peut tout aussi bien s’expliquer par le fait qu’on a stoppé la société et laissé mourir des gens d’autres maladies, cela a d’ailleurs été démontré), et que par conséquent elle fait l’objet d’une instrumentalisation. Probablement à la fois au bénéfice de l’industrie pharmaceutique qui fait 1000 dollars par seconde en ce moment, et du projet de société de contrôle dont il est question en permanence en ce moment, jusqu’au parlement européen :

    https://fr.sott.net/article/38763-Totalitarisme-L-identite-numerique-ou-le-flicage-generalise

    Quand on parle de contrôle, on parle du contrôle du peuple par l’oligarchie, et non de l’oligarchie par le peuple, il faut préciser.

    Pour terminer, pour moi la véritable mortalité du covid sur deux ans se situe plus probablement au niveau de 1 à 3 millions grand max. En sachant qu’une mauvaise année de grippe peut atteindre voire dépasser 1 millions, et que les maladies de type broncho-pneumopathie en font en moyenne 3,5 millions chaque année.

    Il va peut-être falloir que les gens comme vous regardent les chiffres dont on n’aurait pas le droit de débattre, et de s’apercevoir que cette pandémie est un évènement politique bien plus qu’un événement sanitaire. Certes il y a eu une nouvelle maladie qui a ravagé surtout des gens déjà très malades et pour l’immense majorité au-dessus de 75 ans, mais en dehors de ça, point de surmortalité notable liée à cette épidémie. Ce sont les faits, rien que les faits, et on aimerait que tous les traumatisés qui n’arrivent plus à raisonner hors de la pseudo-hécatombe qu’on leur a fait miroiter puissent enfin arriver à les voir...



  • Nycolas 21 octobre 12:24

    @reptile
    Correctif si vous permettez : Neuromancien, c’est les années 80. Et à vrai dire on trouvait des idées très similaires dans des romans de P.K. Dick de la fin des années 60.



  • Nycolas 11 octobre 19:11

    @leypanou
    C’est ça, mon père, retraité, m’a répondu, lui, quand je lui ai parlé des risques : « Oh, je ne sais pas si ces produits sont dangereux, on verra à l’usage. »

    Un tel niveau d’irresponsabilité, de fausse insouciance, se passe presque de commentaire... Je me suis quand même demandé si on pourrait appliquer ce « on verra à l’usage » à différentes choses comme la malbouffe, le radium, conduire à contresens sur l’autoroute, etc. Les gens qui ont pris ces trucs ne veulent pas y réfléchir (mon père est hypocondriaque) car ça leur fait peur. Dans le cas de mon père, il tombe dans une espèce d’extrême inverse de l’hypocondrie, pour fuir sa peur d’une maladie à propos de laquelle il s’est laissé manipuler depuis le début.

    Double vacciné, bientôt triple vacciné, recommandant à son entourage de faire de même. Encore une chance qu’il respecte les réserves des autres (même s’il a exercé des pressions sur moi), car beaucoup se contentent de mépriser les non-vaccinés pour ne pas être aussi faibles qu’eux.



  • Nycolas 8 avril 20:55

    Appelé aujourd’hui mon dermatologue attitré pour une tâche inquiétante... pas moyen d’avoir un RDV avant 2 mois et demi, et encore je devrais m’estimer heureux, d’autres n’ont pas la chance d’avoir un spécialiste disponible. Et je devrais aussi m’estimer heureux que l’infiltration pour ma sciatique sévère de 3 mois (un mois de délai pour l’intervention) ne soit pas décommandée non plus...

    Lorsque j’ai déménagé, je n’ai pas pu trouver de nouveau médecin traitant, et le mien étant parti, j’ai encore une fois eu de la chance qu’il file ses dossiers à un autre du même cabinet, pas trop loin de chez moi... Sinon je serais comme tant d’autres : à la merci des hôpitaux pour tous les RDV courants comme pour tous les RDV avec spécialiste.

    Pas de doute, la France a bien le meilleur système de santé du monde. Et aussi, le gouvernement le plus sage face à une crise sanitaire.

    Il est clair qu’aujourd’hui on peut crever de n’importe quoi dans ce pays, sauf le covid car ça c’est interdit.



  • Nycolas 9 janvier 13:01

    Si vous aviez un peu suivi le sujet, vous auriez vu que sur leur blog, les climato-réalistes ont examiné l’état de l’air parisien en suivant les données d’airparif pendant tout le premier confinement, et ont pu constaté que s’il y eu des changements dans les composants polluants et les proportions des ces polluants, la quantité d’air pollué n’a elle pas varié... L’air avait donc une odeur différente à Paris, et une toxicité différente, mais il n’était pas moins pollué.

    A la lumière de ces constatations, vous auriez facilement pu nous gratifier d’un article plus substantiel et moins binaire... Mais le biais de confirmation est toujours le plus fort...

Voir tous ses commentaires (20 par page)


Publicité


Publicité



Palmarès

Publicité