• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Nycolas

Auteur de romans et nouvelles, naturopathe, blogueur occasionnel et "mystique", utilise son temps à observer le monde et la société par le petit bout de la lorgnette, essayant de mieux les comprendre tant il a parfois l'impression d'y être un étranger... mais au fond, ce n'est qu'un homme... Un homme qui traque les idées reçues, la pensée-réflexe, dénonce l'embrigadement et les conditionnements, et essaye modestement d'oeuvrer à un monde plus intelligent et plus humain.

Tableau de bord

  • Premier article le 30/06/2008
  • Modérateur depuis le 13/06/2009
Rédaction Depuis Articles publiés Commentaires postés Commentaires reçus
L'inscription 12 434 299
1 mois 0 15 0
5 jours 0 1 0
Modération Depuis Articles modérés Positivement Négativement
L'inscription 100 39 61
1 mois 20 5 15
5 jours 1 0 1

Ses articles classés par : ordre chronologique













Derniers commentaires



  • Nycolas 12 janvier 11:44

    Tout cet échange privé étalé en public est quand même complètement navrant.

    http://anti-deprime.com/2015/10/13/sortir-du-triangle-persecuteur-victime-sauveur-triangle-de-karpman/

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Triangle_dramatique

    Note : en ce qui me concerne, je n’ai fait que m’interposer dans une scène de violence dont on me rend témoin en l’étalant en public. A aucun moment je ne me suis posé en sauveur, d’ailleurs j’ai bien dit que je n’approuvais pas l’auteur... ni ceux qui s’en prennent à lui. Et je vous suggère de vous pencher un peu sur mes liens, au lieu de vous enfoncer dans l’attitude que chacun peut observer, et qui ne grandit personne.



  • Nycolas 11 janvier 18:46

    @Aristide

    Ce n’est même pas une position, c’est juste une critique gratuite, facile et sans intérêt. Pas besoin de la caricaturer, il suffit d’en pointer le simplisme.



  • Nycolas 11 janvier 16:46

    @Choucas

    « Il faut favoriser une culture du dissensus »

    C’est exactement ce que vous faites. Bravo. Comme quoi dénoncer la position adverse ne permet pas forcément de ne pas tomber dans le même piège qu’elle.



  • Nycolas 11 janvier 13:52

    @Aristide

    Et je constate de même que vous aimez bien vous livrer personnellement à ce genre de jeu. Si on entrait dans le vôtre, on serait assez tenté de faire le même genre de sous-entendus par ailleurs assez explicites que vous faites, comme par exemple que vous tirez une sorte de plaisir à enfoncer quelqu’un qui témoigne déjà d’une peine. Et puisque la psychologie de comptoir ne vous étouffe pas, j’ajouterais que ce sadisme ne s’exerce jamais aussi facilement que par l’envers d’un écran.

    Voyez, ce n’est pas très dur de proférer à peu près n’importe quoi sur quelqu’un qu’on ne connaît pas. De fait, vous ne savez rien du quotidien et de la vie personnelle de la personne dont vous parlez et ne vous gênez pas pour extrapoler et vous aventurer en procès d’intention en totale roue libre qui, par chance ou par hasard pourrait toucher juste et causer des effets que vous ne maîtrisez pas du tout.

    En admettant que vous soyez malgré tout animé des bonnes intentions que vous évoquez, je vous sors celle-ci qui est bien connue :

    « L’enfer est pavé de bonnes intentions », et j’ajoute que dans l’ignorance, il vaut encore bien mieux s’abstenir. Je vous laisse à ce sympathique lynchage supposé remonter un auteur dont vous attendiez, si ça se trouve, une occasion pour vous le farcir (je ne passe pas mon temps à lire les commentaires sur agoravox, souvent foire d’empoigne absolument stérile donc ne m’en veuillez pas si je suis à côté de la plaque ou si, au contraire, cette intention était déjà déclarée de longue date... ça ne m’intéresse pas beaucoup et je constate juste la bêtise ordinaire sous un article de plus).



  • Nycolas 11 janvier 13:44

    @Aristide

    La stratégie qui consiste à heurter quelqu’un pour le faire réagir n’est pas nécessairement productive et peut même s’avérer fortement contre productive, mais j’avais sans doute négligé que tous ces gens qui l’appliquent savent parfaitement ce qu’ils font, grâce à un doctorat en sciences de la psyché humaine.

    Je ne juge pas ces paroles, je les constate, et je ne vais pas lister tous les propos infamants tenus ici, de la médiocrité à l’accusation de paranoïa en passant par tout le reste.

    Maintenant, l’auteur a choisi de s’exposer ici et il en cueille les fruits pourris. Encore une fois, je ne blame pas ceux qui lui répondent, je constate et en tire mes conclusions.

Voir tous ses commentaires (20 par page)



365 derniers jours

Articles les plus lus de cet auteur

  1. Un parcours banal de l’abonné SFR




Palmarès