Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Plantu en intégriste de la pensée unique

Plantu en intégriste de la pensée unique

Alors que le débat sur le travail le dimanche fait rage depuis quelques jours, le dessinateur du Monde, Plantu, prend position en osant faire le parallèle entre le syndicat CGT, opposé au travail dominical, et les intégristes musulmans. 

Pour certains, cette caricature stigmatise une nouvelle fois la communauté musulmane alors qu’elle n’a rien demandé.

On peut comprendre cette réaction, mais il y a bien plus grave à mon sens.

En effet, comment oser mettre sur le même plan un intégriste avec un syndicaliste.

 Dans un communiqué publié ce mardi midi, la fédération des travailleurs des Industries du Livre, du Papier et de la Communication Cgt a réagit : "Le Plantu, lui, élève le débat au niveau du caniveau actuel : un cégétiste c’est un islamiste, donc un terroriste, un ennemi de la France, et la France tu l’aimes ou tu la quittes… Le plus navrant serait d’apprendre que ce genre de dessin, d’ordinaire dans Rivarol ou Je Suis Partout, a été exécuté par conviction et non par corruption. Si ce n’est la corruption de la pensée."

Pour Plantu, ceux qui ne souhaitent pas travailler le dimanche ont l’esprit aussi étriqué que ceux qui appliquent la Charia.

La question n’est nullement de savoir si un caricaturiste a le droit de caricaturer. Mais dans le cas présent Plantu fait juste la propagande pour le modèle en place . Il s’en prend à "l’immobilisme" des français face au monde en mouvement . On connait le discours par coeur.

Plantu représente la caricature de l’ultralibéral qui ne supporte pas que l’on pense différemment que lui.

Pour eux la mondialisation est la seule issue, la dérégulation du travail doit s’imposer pour concurrencer les pays émergents. 

Mais attention, si vous tenez un autre son de cloche, si vous critiquez la mondialisation, si vous demandez un minimum de protectionnisme comme ont pu le faire des Bayrou, Todd ou Montebourg, vous êtes assimilés à un moment ou à un autre au FN.

Ces gens qui viennent plus souvent qu’on ne le pense de la gauche soixante-huitarde, sont d’une rare intolérance . Pour eux la gauche c’est avant tout le sociétal, le social ayant été abandonné aux partis extrémistes.

Ne sont-ils pas en permanence à parler de "populisme", comme si le peuple avait quelque chose d’honteux pour eux ?

A ce propos, Plantu a déjà vu l’un de ses dessins faire polémique, un dessin où il mettait Mélenchon et Marine Le Pen sur le même plan.

Capt -Plantu  extrait medium_Melenchon-Le Pen-populistes

Mais le plus drôle de l’histoire, ce ne sont pas ces dessins bien sûr, mais la récompense qu’a obtenu le dessinateur du Monde pour ce parallèle d’une grande finesse.

Il faut savoir qu’en décembre 2010, il a reçu des mains de l’ambassadeur du Qatar le prix « Doha Capitale Culturelle Arabe ».

Ce prix était accompagné de la somme de 10 000 euros.

Voici un petit extrait de son discours : « Que ce soit au Qatar ou au Proche-Orient, j’apprends beaucoup sur la liberté d’expression et sur la liberté de penser ».

Rappelons que le Qatar finance par ailleurs des mouvements intégristes voire djihadistes partout dans le monde.

Mais pour Plantu l’argent n ‘a pas d’odeur.

La crédibilité du dessinateur en prend un sacré coup non ? 


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (102 votes)




Réagissez à l'article

150 réactions à cet article    


  • Pingouin094 Pingouin094 3 octobre 2013 09:27

    Le caricaturiste a le droit de caricaturer.

    Mais chacun a également le droit de dire qu’il n’apprécie pas les idées véhiculer par le caricaturiste, qu’il n’aime pas cette caricature et par conséquent qu’il n’aime pas les idées que véhicule le journal qui porte cette caricature.

    Les journaux d’extrême-droite, malgré tout le mal que je pense de leur idéologie, sont autorisés en France ; avec des caricatures semblables à celle de Plantu. Point de censure donc pour Plantu, mais la reconnaissance du fait qu’il se trouve, et le journal qui accepte de publier ses dessins, de ce côté là de l’échiquier.

    Le Monde, prétendument « quotidien de référence », voir vaguement à gauche fait là un virage bien navrant. Je ne crois pas que la place du Figaro soit à prendre...

    PS : Ceci dit, le caricaturiste est parfois un élément difficilement maîtrisable. Le PCF en a lui même fait les frais récemment en demandant à Wollinski de lui faire une caricature pour défendre la retraite à 60 ans. Celle-ci est également d’un machisme insupportable et en totale contradiction avec les valeurs du PCF....


    • Hermes Hermes 3 octobre 2013 11:10

      En réalité, le rêve des ayatollas du libéralisme, c’est de nous interdire de nous reposer le dimanche.
      L’art de brouiller les idées a atteint des sommets !


    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 3 octobre 2013 11:34

      mais bougre de mule, le travail le dimanche est sur la base du VOLONTARIAT ?
      il n’y a aucune obligation par qui que ce soit de travailler le dimanche, menteur


    • Fab81 3 octobre 2013 11:47

      Et ceux qui ne sont pas « volontaires », on leur colle des plannings impossibles, voire pire... Sans la pression des employeurs et les salaires misérables, il n’y aurait pratiquement pas de « volontaires ».


    • jaja jaja 3 octobre 2013 12:09

      Ronald le travail du dimanche ce n’est pas et ça ne sera jamais que sur la base du volontariat...Pas la peine de traiter votre interlocuteur de menteur il pourrait vous rétorquer que vous êtes un ignorant.... C’est du reste pour ne pas être obligées de travailler le dimanche que ces caissières sont en grève le dimanche depuis deux ans...

      http://lavoixdesallobroges.org/societe/383-les-grevistes-du-dimanche-du-ed-dalbertville-continuent-leur-lutte


    • Doume65 3 octobre 2013 12:25

      « Pour Plantu, ceux qui ne souhaitent pas travailler le dimanche ont l’esprit aussi étriqué que ceux qui appliquent la Charia. »
      Oh, la grosse confusion ! (tellement grosse qu’elle ressemble à de la mauvaise foi) Que je sache, ce n’est pas ceux qui ne souhaitent pas travailler le dimanche dont il s’agit dans le dessin, mais ceux qui veulent leur interdire. Il y a plus qu’une nuance !


    • amiaplacidus amiaplacidus 3 octobre 2013 13:57

      @Ronald Thatcher qui écrit :
      « mais bougre de mule, le travail le dimanche est sur la base du VOLONTARIAT ?
      il n’y a aucune obligation par qui que ce soit de travailler le dimanche, menteur
       ».

      Les employés qui soutiennent le travail du dimanche parce que ce travail est payé plus cher peuvent commencer à préparer la vaseline.
      Parce que, le travail du dimanche généralisé, il n’y aura plus de supplément de salaire ! Je doute alors qu’il y ait beaucoup de volontaires. Ce sera donc des gens obligés de s’y coller.

      Mais, si ces travailleurs veulent regarder par le petit bout de la lorgnette, libre à eux.


    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 5 octobre 2013 15:38

      Ce crobard ne me semble pas plus choquant que pas mal d’avis exprimés deci-delà...


    • San-antonio San-antonio 6 octobre 2013 12:00

      Ronald,
      je suis vos interventions. Beaucoup sont justes dont la dernière. Si travail le dimanche = volontariat, je prends.
      Et beaucoup sont dans mon cas : un seul exemple, une famille dont (Dieu m’en garde), une grosse partie du revenu passe dans les droits de garde d’enfants. Maman travaille le w-e et papa la semaine (ou vice versa) est une solution qui peut séduire certains couples.
      Et parlons des compensations financières : A titre perso, je préfèrerais travailler vendredi, samedi et dimanche pour le même salaire que celui pour lequel je trime du lundi au vendredi inclus. JE serais non seulement en meilleure santé, mais j’ai des millions de choses à faire que l’activité professionnelle en semaine m’empêche tout bonnement de réaliser.
      Maintenant, oui, le système n’est défendable que :
      - sur la base d’un réel volontariat
      - avec des compensations financières réelles (un pauvre 25% de salaire en plus, c’est de la pisse de chat...)


    • Sarah Sarah 3 octobre 2013 09:27

      Qu’attendiez-vous donc d’un dessinateur officiel ?


      • fatizo fatizo 3 octobre 2013 19:52

        Bien vu Sarah .


      • Mania35 Mania35 3 octobre 2013 09:28

        Pour certains il est interdit de se moquer des religieux, pour d’autres il est interdit de se moquer des syndicats (un dogme en remplaçant un autre) ? Quel manque d’humour.

        Je suis farouchement contre la généralisation du travail du dimanche et des nocturnes dans le commerce. Cela ne m’a pas empêché de trouver drôle ce dessin car je l’ai considéré au 2ème degré tant pour l’intégriste que pour le cégétiste.

        Une société qui n’est plus capable de rire d’elle-même devient triste et dogmatique.


        • Deneb Deneb 3 octobre 2013 10:02

          Papier larmoyant et ridicule. Celui qui a peur de l’humour n’a pas la conscience tranquille. Les gens honnêtes ne craignent pas la dérision. Attention, dérision, pas diffamation. Mettre sur le même plan les religions et les syndicats ? Dire que Melenchon et Marine ont beaucoup d’idées et de méthodes en commun ? Je ne peux qu’approuver ces pertinentes constations.
          Il a reçu un prix au Qatar, ok. Pour ces 10 mille euros, a-t-il trahi ses idées, ou il a juste empoché ce qu’on lui a donné ? Parce que si quelqu’un me donne de l’argent sans demander une contrepartie, j’insiste sur ce dernier point, je ne vois pas pourquoi je refuserais, qui qu’il soit.
          Vive Plantu !


          • Rounga Roungalashinga 3 octobre 2013 10:47

            L’humour et la dérision ne sont pas des valeurs en soi.
            Dans les écoles, les gros bras qui martyrisent leur souffre-douleur et qui se moquent de lui pour le rabaisser, ils font de la dérision aussi.
            La petite blague pour dévier la conversation dès qu’un sujet sérieux, dont la vie de plusieurs personnes dépend, est abordé, comme c’est le cas sur tous les plateaux télé, elle n’est pas innocente non plus.
            L’humour n’a pas à être l’antihèse du sérieux*. La dérision ne doit pas servir à masquer la réalité, mais à la souligner. Le rire est libérateur quand il vise les puissants. Il est chaleureux et vivifiant quand il unit une communauté. Quand il se fait au détriment des petits et entretient la division, il est mesquin, sinistre et sert le pouvoir. C’est exactement le cas de Plantu, qui n’en est pas ici à son coup d’essai. Et ce n’est bien sûr pas le seul.

            *On pourrait même dire, pour paraphraser Clémenceau, que l’humour est un sujet bien trop sérieux pour être confié aux humoristes.


          • tf1Goupie 3 octobre 2013 13:09

            On dirait que Rounga n’a pas percuté que les syndicalistes sont également des puissants qui imposent leurs dogmes de la mêmes façons que des Imams, ou des Ayatollas si vous préférez


          • Deneb Deneb 3 octobre 2013 13:19

            tf1 : admirez la perle : "Voici un petit extrait de son discours : « Que ce soit au Qatar ou au Proche-Orient, j’apprends beaucoup sur la liberté d’expression et sur la liberté de penser ».

            En effet, moi c’est en Yougoslavie que j’ai appris la valeur de la liberté d’expression, en regrettant justement son absence. Je trouve qu’il les a bien eu en disant ça, non ?


          • Rounga Roungalashinga 3 octobre 2013 13:28

            La question n’est pas de défendre les syndicalistes.
            La question est que Plantu assimile le travail du dimanche à une liberté comparable à celle d’aller à l’école. Le travail salarié n’est pas du travail libre, il s’agit d’exploitation. Un salarié qui met en avant sa « liberté » de travailler le dimanche réclame simplement le droit de se faire exploiter un jour de plus dans la semaine. C’est en définitive l’intérêt des puissants qui est défendu par cet argument.
            Si Plantu en est conscient, c’est un salaud. S’il n’en est pas conscient, son dessin ne vise pas juste. Dans les deux cas ce n’est pas drôle.


          • tf1Goupie 3 octobre 2013 17:51

            Non Plantu n’assimile PAS « le travail du dimanche à une liberté comparable à celle d’aller à l’école. »

            Il compare deux comportements intégristes, deux façons de proferer des interdictions dogmatiques.
            Même absence d’ouverture d’esprit : les syndicalistes scandent leurs mantras ideologiques et refusent toute écoute des salariés que d’ailleurs ils représentent très mal.

            Apparemment Plantu devrait fournir un mode d’emploi avec ses dessins qui sont probablement inaccessibles à des esprits simples smiley

            Mais il est probable que certains font semblant de ne pas comprendre afin de mieux dispenser leur message politique...


          • fatizo fatizo 3 octobre 2013 19:57

            @ Deneb

            « Parce que si quelqu’un me donne de l’argent sans demander une contrepartie, j’insiste sur ce dernier point, je ne vois pas pourquoi je refuserais, qui qu’il soit. »

            Accepter l’argent d’un pays qui finance les islamistes lorsqu’on passe son temps à les dénoncer, cela ne vos choque pas ?
            Il y a quelque chose qui m’échappe dans votre logique .


          • moumou moumou 3 octobre 2013 20:05

            On a bien compris le message de plantu : Les syndicats sont des dogmes intégristes, désobéissez, ne vous laissez pas faire ! 
            Et choisissez ’librement’ en toute conscience....votre patron plein de bon sens, lui, sait ce qui est bon pour vous !

            Le slogan de général motors dans les années 30 était : ce qui est bon pour GM est bon pour vous.

            On en est toujours là , si les puissants s’enrichissent les pauvres aussi (mdr) c’est le principe. Celui que plantu défend (et bien d’autres aussi)

            Pourtant les faits , les chiffres nous démontrent le contraireen permanence -dégraissage et l’action monte, bénéfices des multinationales en hausse, salaires en baisse etc...

            Alors , de quel côté est le dogme intégriste ? mdr


          • Deneb Deneb 3 octobre 2013 22:27

            S’ils sont suffisamment cons pour me filer de .la thune, je ne vois pas pourquoi me gênerais-je. Ca fait toujours ça en moins pour financer les islamistes.


          • epicure 4 octobre 2013 00:03

            message de plantu est donc : refusez les ayatholas syndicalistes, écoutez le MEDEF et ses messages généreux, humanistes, libérateurs pour les travailleurs.
            QUi sont les idiots qui prennent leur cas pour des généralités, pour essayer de faire croire que le retour du travail du dimanche, c’est pensé dans une optique libératrice, donc désintéressée. Alors que la seule motivation de l’ouverture le dimanche, se résume en un mot : LE FRIC ! pour les puissants bien sûr. C’est juste par obligation qu’ils payent plus leurs salariés.


          • Rounga Roungalashinga 4 octobre 2013 10:02

            Non Plantu n’assimile PAS « le travail du dimanche à une liberté comparable à celle d’aller à l’école. »

            Il compare deux comportements intégristes, deux façons de proferer des interdictions dogmatiques.

            Donc selon vous le parallélisme du dessin ne concerne que le dogmatisme du syndicalisme et de l’intégriste, mais nullement la liberté bafouée de la fillette qui veut s’instruire et de la jeune femme qui veut travailler le dimanche ? Les deux situations dessinées sont parallèles en tout point, je ne vois pas pourquoi on ne doit se limiter qu’à celui qui concerne le syndicaliste et l’intégriste.


          • tf1Goupie 6 octobre 2013 17:23

            ce qui est clair c’est que Plantu dénonce ici le syndrome de la femme au foyer qui est renvoyée à la maison par son gros beauf de mari.

            c’est évident sinon le CGTiste serait une femme et la pauvre salariée serait un homme parce que ce sont surtout les hommes qui bricolent le dimanche.

            J’ai bon là ?


          • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 octobre 2013 10:37

            Ah bon, même Plantu ! Pas vraiment une surprise pour moi : Plantu est au nouveau Monde, celui de Pierre Berger.

            Et le problème, Deneb, est de savoir si Plantu trahit de nouvelles idées.

            D’habitude l’humour de Plantu est pertinant, c’est-à-dire qu’il rapproche ce qui est rapprochable. C’était le cas dans le second dessin... même si je ne suis pas sûr que Marine Le Pen en soit restée au niveau de Mélenchon dans l’invective ici rapportée.

            Dans le premier dessin, le rapprochement n’est pas drôle du tout car le militant CGT fait effectivement, contre le travail du dimanche, une intervention utile.

            Et l’acceptation d’une récompense du Qatar montre clairement que Plantu a, lui aussi, basculé dans l’adhésion sans principes à l’horreur de l’économisme mondialisé.

            Parfaitement compatible, est-il besoin de le rappeler, avec l’islamisme le plus monstrueux.


            • San-antonio San-antonio 3 octobre 2013 11:18

              Je ne sais pas si le militant de la CGT est, comme vous le dites, l’auteur d’une « intervention utile » concernant le travail du dimanche. J’ai meme bien du mal a le penser, mais bref...

              Je ne vois juste pas ce que viens faire la comparaison avec un Musulman la-dedans !

              En revanche, je vous rejoins totalement sur le 2nd dessin. Comparer des politiques a d’autres politiques, du meme pays et contemporains qui plus est, ne me semble pas délirant que ce soit pour un dessinateur, un humoriste, un journaleux, un parlementaire, ma belle-soeur, ou le même le quidam que je suis...


            • moumou moumou 3 octobre 2013 20:22

              ’Je ne vois juste pas ce que viens faire la comparaison avec un Musulman la-dedans !’

              Ah !
              C’est comme-ça que vous voyez les musulmans ?
              Avouez qu’il est quand-même un peu spécial celui là, non ?

              Plantu montre bien un musulman qui ...dérive.
              Et compare l’action des syndicats avec cette attitude de dérive intégriste. C’est clair


            • San-antonio San-antonio 4 octobre 2013 16:01

              Quel pays !
              La question n’est pas la façon dont je vois les Musulmans ! Je suis au contraire en désaccord avec le dessin de Plantu, dont j’estime que, par manque de clarté et comparaison hasardeuse, une stigmatisation de l’ensemble du monde musulman puisse être déduite.
              Faut apprendre a lire avant de s’affoler...


            • moumou moumou 8 octobre 2013 01:14

              A mourir de rire, personne ne s’affole ici. smiley

              Admettez que vous avez fait une bourde au lieu de patauger, vous vous enfoncez encore plus là ; ce serait donc la comparaison avec le cégétiste borné qui risque de stigmatiser les musulmans ? ...Mdr !
              La caricature de Plantu est très claire, ce serait plutôt dans votre esprit qu’il y a confusion me semble t-il.. Si vous voyez un musulman ordinaire au lieu d’un abruti fondamentaliste, comme tout le monde, y compris les ’ARABES’, effectivement c’est à n’y rien comprendre.

              Apprendre a lire,mdr, merci du conseil. !

              Allez , je vais vous aider, un petit effort, regardez bien le dessin.
               Prêt ? on y est ?
              Bon, de gauche à droite,(comme la BD en fait, regardez bien le dessin) .
              -Vous voyez l’espèce d’abruti fondamentaliste musulman là, à vouloir imposer certains principes de sa doctrine complètement hors contexte. Il à l’air con vous ne trouvez pas ?
              -Eh bien, moi, plantu, quand je vois l’attitude de certains cégétistes actuellement , sur la question du travail le dimanche, c’est le même effet que ça me fait !.
              Mdr


            • legrind legrind 3 octobre 2013 10:59

              Fopacritiquer l’islam c pas bien


              • legrind legrind 3 octobre 2013 11:01

                Pensée unique : islam = ratp ( religion de l’amour, de la tolérance et du progrès) qu’il ne faut pas stigmatiser.


                • Taverne Taverne 3 octobre 2013 11:15

                  Plantu a pour habitude de dénoncer les diktats. Je me souviens d’un dessin représentant le petit Mozart et son père avec celui-ci qui ordonnait « Amadeus, tu feras informatique ! »

                  Effectivement, certains syndicalistes se comportent quelquefois en intégristes en s’opposant à la liberté d’autrui. Avec quelle légitimité ? Ils ne représentent qu’eux-mêmes...

                  Quant à l’amalgame Le Pen-Mélenchon, je suis d’accord mais je trouve plus pertinente la comparaison entre Le Pen père et Mélenchon. En effet, tous les deux font de la politique en refusant de prendre le pouvoir. Ils sont d’autant plus portés à brandir des propositions irréalisables et populistes et ils profèrent des incongruités. Il y a un côté pitre, quasi pétomane, chez ces deux personnages. Ce sont de personnages avant tout.


                  • Rounga Roungalashinga 3 octobre 2013 11:31

                     je trouve plus pertinente la comparaison entre Le Pen père et Mélenchon. En effet, tous les deux font de la politique en refusant de prendre le pouvoir


                    C’est vrai qu’on leur a proposé le pouvoir sur un plateau d’argent à maintes reprises, mais qu’ils l’ont toujours refusé.


                  • Fab81 3 octobre 2013 12:20

                    « en s’opposant à la liberté d’autrui » La liberté dont il est question ici est surtout celle du patron, qui dispose de nombreux moyens de pression pour imposer au salarié de travailler le dimanche... à commencer par les bas salaires.

                    « Avec quelle légitimité ? Ils ne représentent qu’eux-mêmes... » Ils représentent une partie des salariés (parfois la majorité) et sont mandatés pour cela. Mais vous préférez peut-être les syndicats « maison »...

                    « tous les deux font de la politique en refusant de prendre le pouvoir. » Le FN je n’en sais rien, je ne vais pas parler à leur place. Mais le Front de Gauche, si vous croyez cela vous aurez un jour de grosses surprises... smiley Mais on ne va pas vous demander de comprendre qu’il y aura bientôt d’autres moyens de prendre le pouvoir démocratiquement que de passer sous les fourches caudines des solfériniens, ça doit vous dépasser...

                    « Ils sont d’autant plus portés à brandir des propositions irréalisables et populistes . » Des propositions qui n’ont rien à voir, en convenir est peut-être le seul point sur lequel FG et FN soient d’accord. Pour le reste, le jour où les gens engoncés dans leurs certitudes paresseuses et arrogantes ne qualifieront pas nos propositions d’« irréalisables », « populistes » et d’ « incongruités », le Front de Gauche s’inquiétera... Du balais les petits marquis poudrés de la pensée unique ! smiley


                  • jaja jaja 3 octobre 2013 12:15

                    Ce dessin est doublement dégueulasse car islamophobe et anti-syndicaliste...


                    • Pierre Régnier Pierre Régnier 3 octobre 2013 12:37

                      Etre islamophobe n’a absolument rien de dégueulasse. On a parfaitement le droit de craindre une religion si on la trouve dangereuse :


                      C’est peut-être à la monstrueuse campagne de désinformation sur ce sujet, qui dure depuis des années et qui, elle, est effectivement dégueulasse, que Plantu, comme tant d’autres artistes et intellectuels de la fausse Gauche a fini par succomber.


                    • Ronald Thatcher Ronald Thatcher 3 octobre 2013 12:44

                      un antisémite qui voit des islamophobes partout, votre temps est compté les cocos
                      tic tac tic tac...


                    • jaja jaja 3 octobre 2013 12:55

                      Antisémite ? c’est à dire aussi raciste envers les juifs que tu l’es vis-à-vis des musulmans tu délires mon pauvre Ronald...

                      Ce n’est pas chez moi que tu trouveras la moindre admiration pour le faux qu’est les Protocoles de Sion ni la vision d’un monde où ce sont les juifs qui dominent le monde et non les capitalistes dans leur ensemble... De même que je sais ce qu’ont été les camps par l’histoire de ma famille de cocos (comme tu dis)...

                      Et ce genre d’injures ne devraient pas passer la modération... Mais bon le nazillon ne se retient pas !


                    • jaja jaja 3 octobre 2013 13:20

                      Mais cette vision complotiste d’un monde dominé par les juifs c’est chez la Marine et les fachos de toutes sortes que tu les trouves... Tu ne lis pas les commentaires de tes copains de parti sur Agoravox ?

                      Bon je sais la Marine a dit que le FNi avait toujours été pro-sioniste... c’est peut-être ça qui te motives ? Le fait que ce parti ait partout défendu le colonialisme ? Si tu nous éclairais un peu ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès