Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Sarkozy, « paon flambard et coq nain de très basse-cour »

Sarkozy, « paon flambard et coq nain de très basse-cour »

Diatribe féroce et jubilatoire de l’écrivain Jean-Yves Cendrey. Après Marie Ndiaye, son mari remet le couvert !

L’acte 1, c’est l’interview accordée par Marie Ndiaye, qui n’est alors que future prix Goncourt, aux Inrockuptibles : "Je trouve cette France-là monstrueuse. Le fait que nous [avec son compagnon, l’écrivain Jean-Yves Cendrey, et leurs trois enfants - ndlr] ayons choisi de vivre à Berlin depuis deux ans est loin d’être étranger à ça. Nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy, même si j’ai bien conscience que dire ça peut paraître snob. Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité... Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux. Je me souviens d’une phrase de Marguerite Duras, qui est au fond un peu bête, mais que j’aime même si je ne la reprendrais pas à mon compte, elle avait dit : "La droite, c’est la mort". Pour moi, ces gens-là, ils représentent une forme de mort, d’abêtissement de la réflexion, un refus d’une différence possible. Et même si Angela Merkel est une femme de droite, elle n’a rien à voir avec la droite de Sarkozy : elle a une morale que la droite française n’a plus." Merci à elle pour ces paroles politiquement incorrectes et ô combien salutaires.

erL’acte 2, c’est la réaction imbécile du député UMP Eric Raoult : "Ces propos d’une rare violence, sont peu respectueux voire insultants, à l’égard de ministres de la République et plus encore du Chef de l’État. Il me semble que le droit d’expression ne peut pas devenir un droit à l’insulte ou au règlement de compte personnel. Une personnalité qui défend les couleurs littéraires de la France se doit de faire preuve d’un certain respect à l’égard de nos institutions, plus de respecter le rôle et le symbole qu’elle représente. C’est pourquoi, il me paraît utile de rappeler à ces lauréats le nécessaire devoir de réserve, qui va dans le sens d’une plus grande exemplarité et responsabilité", écrit-il au ministre de la Culture. Inutile de commenter cette stupidité : si Marie Ndiaye représente symboliquement la littérature française, elle n’occupe évidemment aucun poste qui l’astreindrait à un quelconque devoir de réserve vis-à-vis du pouvoir politique ! Raoult aurait mieux fait de ranger son stylo : non seulement il s’est couvert de ridicule, mais il a en outre déclenché une deuxième salve, encore plus meurtrière.

jycC’est l’époux de Marie Ndiaye, Jean-Yves Cendrey, lui aussi écrivain, qui ajoute cette seconde couche et sa violente diatribe s’avère jubilatoire à souhait. Régalez-vous de cet extrait particulièrement gouleyant (texte complet sur Rue89) : "ce que j’ai entendu ne faisait pas de doute : il s’agissait d’un pur discours de guerre civile, tout bleu de terre franche comme le pain volé aux Français, tout blanc de haine envers chômeurs et étrangers, tout rouge du pourpre de la chrétienté inquisitoriale et totalitaire (un rouge qui se marie à merveille avec le jaune diarrhéique des amitiés scientologues du discoureur). C’était aussi bouffon que glaçant. La France était poussée vers l’avenir dans le fauteuil roulant du pétainisme, et elle bavait, et faisait sous elle. Mais, de fait, c’était une promesse électorale, et celle-là du moins se trouvait tenue. Une ancienne promesse du Front national, une promesse d’ostracisme. Elle avait été faite au cours d’un meeting de l’UMP, durant la campagne présidentielle de 2007. L’aigle de l’époque n’était pas encore couronné, mais déjà paon flambard et coq nain de très basse-cour. Souvenez-vous de l’agité-des-épaules (si je disais « du bocal », ce ne serait qu’une insulte au chef de l’Etat qu’il n’était pas encore, certes, mais je préfère lâchement me dispenser de cette bonne vieille saillie pour éviter d’être poursuivi jusqu’à Berlin et traîné devant les tribunaux et roué de coûts) qui soulevait d’enthousiasme et de rire les militants UMP, tous debout dans les baignoires d’un théâtre (des baignoires où aucun Mahométan ne se serait risqué à égorger un mouton) et applaudissant ces mots : « …d’ailleurs si y en a qu’ça gêne d’être en France…(rires) qu’ils ne se gênent pas pour quitter un pays qu’ils n’aiment pas (rires). » La messe n’était pas encore dite, mais c’était tout comme. Marie NDiaye et moi avons taillé la route, et notre carburant n’était nullement la peur mais un violent dégoût. A ceux qui s’inquiètent de voir le prix Goncourt 2009 nuire à l’image de la France à l’étranger, qu’ils se rassurent, le mal est fait, et irréparable jusqu’en 2012, « Casse-toi pôve con ! » étant passé par là."

Même si la saison devait s’avérer sibérienne, voilà le président habillé pour tout l’hiver !


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (92 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • jako jako 20 novembre 2009 11:42

    « jubilatoire » est le bon mot, merci Olivier


    • italiasempre 20 novembre 2009 11:55

      Bon, on se marre comme on peut.

      Sinon, Mr Bonnet, des nouvelles de l’affaire Lou Jatteau ?

      • ASINUS 20 novembre 2009 12:49

        discour qui serait recevable si l auteur n etait un de ces « emigés de Coblence »
        qui donc nous parlais d assassiner le petit bourgeois qui sommeille en lui, chez d aucun
        le petit bourgeois est bien éveillé.


        • Massaliote 20 novembre 2009 15:16

          Yep, mon ami, « l’élite » nous dit ce que nous devons penser. Le discours du mari de la « nominée » est un ramassis de clichés gauchos-bobos aussi écoeurant que Sarko et sa clique infernale. Tous ces donneurs de leçons à la mord-moi-le-noeud qui se permettent de faire profiter le bon peuple de leur « supériorité intellectuelle » auto-proclamée me dégoûtent.


        • fred 20 novembre 2009 17:43

          je crois que le mieux est de ne pas en tenir compte,,,,

          le simple fait de sortir pour s’installer dans un pays voisin,,, enléve toute crédibilitée à une critique,,,,,venant de ces mêmes personnes.
          Nous les francais qui subissons chaque jour le systéme pouvons donner notre avis,,,,,sur sa maniére d’être.
          Ces pseudos artistes ou écrivains qui viennent donner des lecons de moral à deux balle
          devraient revenir dans le pays pour le combattre et non le fuir,,,,,,,,,
          Car qui achette leur bouquin que eux seul trouvent bon,,,,,,,,,personne,,,,,,,les vrais artistes ne sont casiment jamais publier,,,,,pas bien née !


        • goc goc 20 novembre 2009 17:47

          Yep, mon ami, « l’élite » nous dit ce que nous devons penser

          tu pense certainement a bhl ???


        • Jean Lerroux 20 novembre 2009 13:34

          On ne peut comprendre cet « extrait particulièrement gouleyant » (certains aiment le gros rouge qui tâche), si on n’oublie que l’un des principes moteur de Jean-Yves Cendrey est la haine.

          Dans l’un de ses ouvrages (« Oublier Berlin »), il écrivait :

          « J’aime tellement haïr. J’en ai tellement besoin pour travailler. Des ennemis, intimes ou publics, il m’en faut pour que crépite ma correspondance. »

          Ceci explique cela.

          Cendrey ayant été un enfant battu par un père alcoolique, la compassion oblige à excuser beaucoup de choses dans son comportement.
          Mais ce n’est pas certain qu’elle puisse excuser ses délires haineux.

          Ca ne rappellerait pas les monstrueuses dictatures communistes, il serait judicieux de lui proposer un séjour dans un établissement psychiatrique.


          • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 20 novembre 2009 13:41

            Je trouve pour ma part que ce qu’il écrit, certes dans un style vif, est tout à fait sensé !


          • Krusty Krusty 20 novembre 2009 15:03

            (Jean Lerroux) « certains aiment le gros rouge qui tâche »

            Pour ma part j’ai toujours préferé le ’gros rouge qui tâche’ au gros bleu qui péte...Le blanc ca me fait mal à l’estomac...

            Maintenant, il est inutile de chercher une quelconque explication (pleine de haine également) à l’excellente description de ’notre droite’ (sarkozienne) faite par Cendrey.

            Quand vous parlez des « monstrueuses dictatures communistes », vous faites aussi allusion au Parti Communiste Chinois qui a signé un protocole d’échange d’idées, de coopération avec l’UMP ?
            Auquel cas camarade, je vous préconise aussi un séjour en établissement psychiatrique pour skyzophrénie...

            A moins qu’il y ait le bon et le mauvais (le monstrueux) communiste mais là j’avoue ne pas m’y connaitre suffisamment...


          • Jean Lerroux 20 novembre 2009 16:01

            « Quand vous parlez des »monstrueuses dictatures communistes« , vous faites aussi allusion au Parti Communiste Chinois qui a signé un protocole d’échange d’idées, de coopération avec l’UMP ? »

            Evidemment Camarade.

            Sinon, je prendrai un Big-Krusty, 1 grande frite et 1 Krusty-Cola.
            Merci !


          • vergobret 20 novembre 2009 16:07

            Il faudrait être(...) intolérant avec l’intolérance (...).

            Il n’y a pas de haine, seulement une réponse à une immixtion grotesque et à une tentative de censure illégale, vertement délivrée.
            Subir le détournement de l’information, en plus il faut la fermer ?.
            Les élus tiennent-ils à garder l’exclusivité du genre : le discrédit ( Karcher, L’odeur, etc, etc) de l’ennemi ?
            N’usent-ils pas de cette même sémantique eux-mêmes à l’encontre de leurs ennemis, qu’ils souhaitent nous voir faire nôtres, de gré ou de force ? .
            Le niveau de « criminalisation » des personne a augmenté, c’est dire que le champs s’est élargi à des actes que l’on ne réprimait pas jusqu’à présent. Très visiblement.
            Doit-on inclure la parole ?

            La haine de l’écrivain est kafkaïenne, moteur comme un autre, l’écriture veux cela, parfois..
            Et puis la haine de quoi ? de l’injustice ? C’est vilain ?

            L’exercice de ce politique ne vise pas la salubrité des débats, mais à contrôler le discours contradictoire le plus possible. Rien d’autre.


          • Jean Lerroux 20 novembre 2009 16:43

            Vous avez trouvé le mot juste Vergobret.
            C’est Kafkaïen.
            Un bon gros Kafka qui pue, une longue queue de renard nauséabonde.


          • vergobret 20 novembre 2009 16:53

            Kafja ne pue pas, la société qu’il décrit, oui.

            sinon, Jean Leroux, d’accord avec votre post préc.


          • vergobret 20 novembre 2009 17:13

            Heu, finalement, non Leroux, suis pas d’accord avec votre post préc., n’avais pas lu assez haut.


          • Voris 20 novembre 2009 14:07

            En ces temps de pandémie,
            On se prend à rêver d’un paon démis
            De ses fonctions de l’Elysée
            Car de rêver il est permis.

            Voris a composé une chanson (ce n’est pas la création ci-dessus) sur le thème de la Bête sortie du bois et de celui qui s’en croit le berger, Nicolas Pinokio. Ecoutable bientôt. Ce sera vif mais pas haineux.


            • Voris 20 novembre 2009 14:10

              D’ailleurs Voris n’emploie jamais le mot « nain » ni autre « injure ». Mais « coq », c’est arrivé (dans « Sarko York ») et « talonnettes » plusieurs fois (normal, c’est drop irrésistiblement drôle comme image, les talonnettes !)


            • furio furio 20 novembre 2009 15:15

              Les paroles de Marie et Jean-Yves sont encore bien gentillettes pour dénoncer ce régime bananier, soumis à un petit être complexé qui pratique le népotisme et la concussion et qui est entrain de détruire purement et simplement notre Pays.


              • LOKERINO LOKERINO 20 novembre 2009 20:05

                Beauf , xénophobe , haineux voici ce que vous demontrez dans chacune de vos interventions 

                le fait que vous ayez 16 personnes pour féliciter votre intervention en dit long sur l’état d’esprit antidemocrate de beaucoup sur ce site ..

                affligeant... 


              • ASINUS 20 novembre 2009 15:29

                @furio sans doute
                mais elles gagneraient en crédibilité si elles n etaient prononcées d ailleurs
                que de NOTRE PAYS ;


                • sisyphe sisyphe 20 novembre 2009 16:42

                  Mais c’est pourtant bien l’actuel président qui l’a dit (rappelé dans l’article) ; « ceux qui n’aiment pas la France, qu’ils la quittent » ; eh ben oui, on n’aime pas la France sarkozyenne, alors on la quitte.
                  Et, en plus, il faudrait fermer sa gueule ?

                  De Gaulle, il aurait dû la fermer, depuis Londres ? (toute proportion gardée, of course)...

                  Ben non : on est français, on a toute légitimité à dire ce qu’on a à dire de notre pays et de ceux qui le bafouent ; pas besoin d’être à Plougastel, à Dunkerque, à Becon les Bruyères, ou à Tarascon, con, pour ça...


                • ASINUS 20 novembre 2009 16:53

                   j entend bien sisyphe j entend bien restes que l on as les adversaires ou detracteurs que l on merite le couple sus nommé l un pour sa haine de tout atrabilaire et l autre pour sa capacité a renier rapidement ses propos se montrent se faisant a la hauteur de celui qu il critique « la paille et la poutre » il est des comportement de parvenus a tous les etages societaux nous en avons la demonstrations .La liste des contempteurs sur la couvertures
                  des inrock le demontre nous sommes loin d Hugo et de Guernesey.



                  *mon commentaire ne concerne pas les talents d ecrivain de l une et de l’autre suis pas équipé intellectuellement pour cela .


                • vergobret 20 novembre 2009 17:03


                  Vous avez sans doute raison, Asinus, mais l’exercice de style est incitatif, l’objet de sa vindicte est fondé et commun à beaucoup. Sans doute de plus désintéressés s’y livreront plus aisément ?


                • vergobret 20 novembre 2009 17:08

                  Et si, c’est justement le talent des auteurs qui nous est le plus accessible, leur vie privée, moins.


                • Christoff_M Christoff_M 20 novembre 2009 16:10

                  un homme vulgaire qui brade la France aux plus offrants, aux conglomérats étrangers, et ne me dites pas que ce genre d’avocaillon d’affaires et sa geisha ne se font pas graisser la patte au passage...

                  Nous avons l’impression dans la sarkomanie, d’être dans un club merd géant ou le principal est de bouffer, de faire des courses dans les grandes surfaces, de prendre des pilules pour baiser...

                  Rappelez vous le « soma » d’Huxley... un pays géré par des petits minus parvenus, étriqués qui on peu de culture, et la grosse tête, donc danger pour la France !! madame Royal n’échappe pas à la règle, avec son distributeur de préso et pilules an scolaire... toujours les mêmes groupes de pression derrière !! les lobbys pharmaceutiques, spécialité française...

                  Avec derière ces messages Seguelien des appels à consommer des pilules, je crois que le couple censé nous représenter, devrait arrêter de bouffer des excitants ça ne lui réussit pas surtout au petit agité, qui confond remue ménage avec dynamisme, et bling bling avec allure !!

                  L’image à l’extérieur est déplorable, entre Lagarde qui voit de la croissance depuis le haut de son building d’avocats d’affaires européens, MAM qui veut ré e e former la justice à coup de bottes, et Fillon pour qui tout va bien dans son château du centre...

                  Aucun gouvernement de droite n’a été aussi caricatural dans le mauvais gout et la vulgarité, vulgarité de nouveaux parvenus, affichées et revendiquée...


                  • Christoff_M Christoff_M 20 novembre 2009 16:18

                    le Raoult n’est qu’un des « composants » de ce sarkozysme aigu, Morano n’est pas mieux, la fan plouc vulgaire, et tout le monde a droit de se taire sauf eux et leurs énormités de courtisans...

                    Un écrivain, un journaliste, un animateur, doit surtout avoir le profil cire pompes style Drucker sinon il est bani et honni... meme Taddei a du mal dans ses émissions du soir, et visiblement le ton n’est plus le meme, l’horaire a été circoncis depuis l’arrivée de Sarkozy... cela limite considérablement la portée des débats...

                    Sous Sarkozy, grandes surfaces, télé de masse, Sabatier, Drucker, Sébastien sont les mamelles des programmes préférés de Sarko, le français plus moyen que les autres, il adore la télé, certes, mais qu’il ne nous impose pas sa vision de la télé et de la culture...

                    On en a déja bien assez de le supporter à la tête de l’état...


                  • vergobret 20 novembre 2009 16:57

                    Oui, la politique selon séguéla, une vaste partouze en échange de la délégation.


                  • goc goc 20 novembre 2009 17:56

                    En tout cas ce n’est pas l’élection du nouveau président europeen et surtout de la nouvelle « ministre des affaires étrangères » toute dévouée a l’atlantisme et aux intérêts anglo-americains qui va redonner un minimum de fierté à la France, et ce grace une fois de plus au nabot. A chacune de ses décisions, il se disqualifie toujours plus et au delà il déshonore toujours plus la France.

                    Bientot ce ne sera plus du déshonneur mais carrément de la trahison


                    • Wazix23 20 novembre 2009 19:43

                      Un parano le type, mais tant que ça concerne le locataire de l’Elysée, après tout . . .


                      • Arunah Arunah 22 novembre 2009 04:37

                        @ Calmos

                        Une papouille derrière vos jolies oreilles velues !


                      • tvargentine.com lerma 20 novembre 2009 21:10

                        ARTICLE 3

                        C’est l’histoire d’un type qui se prétend journaliste mais qui se fout complétement de la censure sur AGORAVOX sur un article faisant appel à la charity bizness pour une fondation installée dans un paradis fiscal (les riches vont en Belgique et gérent leur fortune sous la forme de fondation)

                        Bref,votre article est à votre image : sectaire,intolérance et réactionnaire

                        Voila le résultat de l’anti-sarkozysme primaire

                        http://www.tvargentine.com


                        • MAIKEULKEUL 21 novembre 2009 02:39

                          Alors les 2 pronabot, toujours de permanence dans vos sites de veille umpéïstes ?

                          Ca va devenir de plus en plus dur votre boulot : il y a de plus en plus de monde qui monte au créneau. Je ne pense pas que votre nain va pouvoir tenir jusqu’au bout.

                          Préparez les tranchées, le battle dress et le casque : CA VA VOLER BAS


                        • ddacoudre ddacoudre 20 novembre 2009 21:54

                          bonjour olivier
                           je ne trouve pas déplacé les propos tenu par Ndiaye ou Cendrey, je ne connais pas le fond de leur pensé mais j’ai acquis une certaine vision pessimiste de la voie dans laquelle nous nous engageons. plus le temps passe plus les éléments qui vont déterminer une nouvelle figure hideuse du fascisme se précisent, si c’est cela qu’ils visent tout deux alors ils ont raison et je partage leur point de vue.
                          naturellement ceux qui posent tout doucement les pierres de cet édifice ne le perçoivent pas, pas plus que ne le percevait la population allemande ou les français que l’histoire à qualifié de collaborateurs et qui étaient tout autant respectables que ceux d’aujourd’hui, tous figés dans leurs convictions et leurs certitudes de détenir les justes raisons de leur actions.
                           
                          il y a de grande chance que ceci se fasse par l’intermédiaire de la science où les gens vont croire parce que nous maitriserons la génétique que celle-ci est notre Destin.
                          et ainsi nous risquons de pratiquer un eugénisme de masse dans des camps de concentrations qui s’appelleront des institues de normalisations. Claude allégre à fait un excellent ouvrage sur les risques de l’eugénisme liés à la maitrise de la génétique, mais il ne déroule pas son raisonnement aussi loin que le mien. car j’ai comparé les structures qui ont entrainé l’avènement du nazisme à ceux qui nous conduisent pour l’instant à déterminer des groupes d’ennemis à l’intérieur de notre pays.

                          j’ai déjà eu l’occasion d’écrire que le seul maillon manquant est une guerre, car nous savons que c’est un événement qui régénère chez les individus des comportements les plus abjects qui n’ont rien a voir avec l’instinct animalier, car ils n’en sont qu’une représentation atroce grâce à notre culture.

                          cordialement.


                          • herbe herbe 20 novembre 2009 22:04

                            « Le diable se niche dans les détails »

                            Un détail me choque dans cet article, S. ne daigne même pas tenir son parapluie !!!

                            http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/un-jour-de-fete-pour-toute-l-europe_827384.html

                            Ce détail n’a pas échappé à François Morel :

                            http://quineditmot.free.fr/index.php/2009/11/20/quand-francois-morel-sinteresse-aux-parapluies-de-nicolas-sarkozy-et-angela-merkel/

                            Comme il a raison !!!


                            • Antoine Diederick 21 novembre 2009 00:21

                              Bonsoir Monsieur Bonnet.

                              Berlin et l’exil volontaire , le régime est odieux ! Voilà en substance, ce que l’écrivain peut trouver comme justification à la fuite confortable. Il est vrai, que la police du royaume était aux trousses des déviants. Il y avait des paroles et des écrits de trop ; la Bastille n’était pas loin du prix littéraire et de la reconnaissance des pairs, et sans chances, non, sans aucunes, ni miséricorde, la femme du déviant fut intronisée auprès de pairs de l’écriture. Ah, que le régime est mou, et que de s’opposer au mou est de gloire éphèmère. Rêvons, rêvons de destins, mais de destinS, il n’en existe que par oppositions et luttes contre le méchant contrariant.


                              • Dudule 21 novembre 2009 01:06

                                Et Jaunie qui trouve tout à fait normal de trouver le paradis fiscal le plus avantageux, à l’instar d’autres amis du « président », vous trouvez ça normal, bien entendu.

                                Berlin n’est pas un paradis fiscal. Ces gens n’ont pas chercher leur petit intérêt mesquin de possesseur de Rolex de moins de 50 ans. Ils ont leurs raisons, elles sont en tout cas et de toute évidence bien moins pires que d’autres, que l’on entend jamais dénoncer par vous ou vos semblables en hypocrisie sarkoïde.

                                J’ajoute que la fameuse interview qui a tout déclencher date de la fin de l’été. Personne n’en a parlé auparavant, et ni Mme Ndiaye ni son mari n’ont sautillé devant les écrans en criant « Hou, hou, on a dit ça... ».

                                C’est l’alcoolique Raoult qui crée le « buzz » tout seul avec ses gros doigts boudinés.

                                Il est vrai qu’être sarkosesque au jour d’aujourd’hui exige une maîtrise de l’acrobatie mentale peu accessible au commun des mortels... de moins en moins accessible, on va dire. Ça va être de plus en plus dur pour vous et vos camarades de l’Union pour une Minorité de Privilégiés.

                                Vous allez être de plus en plus minoritaire, mais pas plus privilégié pour autant, pigeon que vous êtes... (Parce que même si vous soutenez cette minorité, je doute que vous en fassiez parti).


                              • Christoff_M Christoff_M 21 novembre 2009 02:33

                                Raoult Besson, Lefebvre, Mam, Morano, Hortefeux et leurs chefs Sarkozy et Fillon, j’oubliais la vendeuse de pilules au service de Glaxo Smith...

                                Tous ces braves gens ont des gueules de petits bourgeois commerçants, bien hypocrites et bien faux culs, une droite ringarde qu’on croyait disparue depuis Giscard et Lecanuet...

                                Et encore la droite de l’époque savait gérer, celle ci non seulement esy vulgaire, inculte, parvenue avec tous les attributs et la vulgarité des parvenus, mais elle étale son incapacité et sa bétise à longueur de mesures et de lois extravagantes et de déclarations à la va vite !!

                                Madame Lagarde voit de la croissance alors que tout notre patrimoine industriel part en fumée, le niveau de l’école qui forme des illettrés est déplorable, Sarkozy n’arrive pas à vendre un Rafale ou un TGV et n’a aucun projet dans sa besace, et j’oubliais la meilleure pour la fin...

                                mr Estrosi qui ne connait pas le prix d’un timbre... pour gérer les choses encore faut il connaitre leur prix réel... quand on se fait payer tous ses frais et ses notes par des assistants grouillots, on a du mal à rester en contact avec les chiffres et la réalité...

                                Je propose de renvoyer tous les ministres de Sarko en cours de comptabilité primaire, pour leur enseigner qu’il faut créditer avant de dépenser et ne pas vivre au dessus de ses moyens !! c’est le problème d’une certaine élite en France assistée par des secrétaire et qui ne connait même plus la valeur d’un timbre !!!


                              • Christoff_M Christoff_M 21 novembre 2009 02:39

                                Et quand vous vous exprimez, mettez un panneau sous votre pupitre avec le thème du colloque, un drapeau français et la date, ça fera tres iso sarkozyen !!!

                                Quand on donne des cours de communication à des gens limités intellectuellement, cela donne des « discours » de petits chefs...

                                Allez les gars debout à 6h, courrez par les transports en commun à vos travaux et travaillez plus pour le Smic, c’est le régime sarkozyen, travaillez plus pour engraisser la minorité protégée de tous contrôles par le gouvernement Sarkozyen...


                              • sisyphe sisyphe 21 novembre 2009 10:14

                                Désolé pour le hors sujet, mais ....

                                Il y a, en ce moment même, sur la page d’AVox 76 ARTICLES publiés en même temps !

                                C’est carrément du foutage de gueule !

                                Comment l’agoranaute pourrait-il lire et, éventuellement commenter 76 articles en même temps ?

                                Ca veut dire que certains articles, sans juger a priori de leur intérêt, vont totalement passer la la trappe ; les auteurs, bénévoles, se seront donnés du mal POUR RIEN.

                                Cette politique éditoriale est carrément scandaleuse ; ça a déjà été signalé à de nombruses reprises au comité de rédaction et à la direction d’AVox, et, chaque jour, la situation s’aggrave.

                                Cette politique est en train de foutre en l’air l’intérêt que les lecteurs peuvent porter à AVox, et décourager de nombreux auteurs d’y publier des articles.

                                Je demande instamment à la direction d’AVox de répondre sur ce point.

                                La solution est d’être plus sélectif sur les articles publiés (demander plus de votes pour qu’ils soient publiés), et limiter, chaque jour, la une à 30 ou 35 articles grand maximum.

                                AVox devient l’usine du grand n’importe quoi, et va finir par dégoûter les auteurs.

                                Nous avons répondu à l’appel d’AVox, en lui apportant notre soutien financier ; il est de la moindre des choses, que la direction d’AVox réponde quand on l’interpelle.

                                Mes excuses aux auteurs, mais je duplique ce post sur tous les sujets possibles, jusqu’à ce qu’il y soit répondu


                                • Philippe D Philippe D 21 novembre 2009 10:22

                                  Mince !

                                  Voila que je me mets à dire Bravo Sisyphe.

                                  Même si 76 articles, le nombre doit être pris avec extrême prudence, sans doute les articles de 2 jours en même temps, ou les dessins + les vidéos ...


                                • vero87 21 novembre 2009 11:17

                                  c’est je trouve une belle opportunité que d’avoir 76 articles non ? après tout , chacun va lire ce qu’il a envie de lire et commenter ce qui lui fait plaisir ..... on n’est pas obligé d’aller tout décortiquer et émettre un avis sur tous les sujets ....
                                  certains thèmes ne m’interessent pas ,mais passionnent certainement d’autres lecteurs ... où est le problème ? mon raccourci est trivial mais ....... regardez -vous tous les produits en détail et les commentez- vous qd vous faites vos courses ? l’info est aussi , vue sa profusion, une affaire de choix ! aux nouvelles formes d’infos il faut aussi adapter de nouvelles formes de lecture ...... !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès