Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Serge Ayoub et le Front populaire solidariste s’invitent à (...)

Serge Ayoub et le Front populaire solidariste s’invitent à Hénin-Beaumont

Le lendemain du meeting du Front populaire solidariste à Wattrelos, en soutien à la candidature de Sylvie Langlois dans la huitième circonscription du Nord, une quinzaine de militants de 3ème Voie se sont rendus au marché d’Hénin-Beaumont, dans la circonscription starifiée par le duel Mélenchon-Le Pen. 

Accompagnée de plusieurs membres des JNR, les Jeunesse Nationalistes Révolutionnaires, le groupe de sécu du mouvement, l’équipe ne passe pas inaperçue : rapidement une équipe de télévision (Envoyé spécial) et un journaliste de Marianne accostent Serge Ayoub, leader et porte-parole de 3ème Voie.

 « Nous sommes solidaristes, c’est-à-dire que nous allions la défense de la Nation au combat pour la justice sociale. Nous sommes pour une Nation forte, c’est-à-dire solidaire. » C’est ainsi que les militants solidaristes se présentent aux passants, et aux journalistes venus les interroger.

Assez naturellement, les questions portent essentiellement sur le duel Le Pen/Mélenchon. « Vous soutenez le Front National ? » demande un journaliste de France2. Serge Ayoub réplique : « Je n’ai pas à la soutenir, je ne pense pas qu’elle ait besoin de nous. Nos tracts sont ceux du Front populaire solidariste, pas du Front national. Je ne soutiens pas non plus monsieur Mélenchon, pourtant il y a marqué front aussi sur nos tracts. On a notre démarche. »

Une démarche étonnamment bien acceptée et comprise par les militants des petits partis : le PRCF (Pôle de renaissance communiste en France), candidat à Hénin-Beaumont sur une ligne sociale, patriote et anti-européenne achète Salut Public, le mensuel de 3ème Voie. Rachida Sahraoui, candidate du parti radical de Jean-Louis Borloo, accepte un tract du Front populaire solidariste et le parcourt rapidement. Verdict : « D’accord sur la corruption, d’accord sur le chômage et le libre-échange, d’accord sur la gauche et le communautarisme ». Seul le Front de Gauche préfère éloigner son stand. Il faut dire que les militants solidaristes sont plus nombreux qu’aucune autre formation politique ne présente, y compris le Front National. « C’est normal, nous sommes un mouvement essentiellement tourné vers le militantisme, la formation et l’action de terrain. L’électoralisme pur est une impasse pour notre combat. »

Interrogé sur le faux tract Mélenchon du FN, Ayoub balaye l’argument : « Que l’extrême-gauche ne nous parle pas de mauvais procédé ! » Un second militant en rajoute une couche : « A Marseille, Mélenchon dit que la France n’a pas d’avenir sans les Arabes et les Berbères, aux cantonales, à Grigny, ses militants parlaient comme le FN ».

Au bout d’une heure, la petite troupe quitte les lieux, sans que leur présence ait suscité le moindre scandale. Ils auront vendu quelques journaux et distribué tous leurs tracts. Large sourire, Serge Ayoub semble satisfait de son opération.

Quant à l’influence de cette incursion sur l’issue du scrutin, il faudra attendre le premier tour pour en juger.


Moyenne des avis sur cet article :  2.67/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • morice morice 4 juin 2012 10:27

    Au bout d’une heure, la petite troupe quitte les lieux, sans que leur présence ait suscité le moindre scandale. Ils auront vendu quelques journaux et distribué tous leurs tracts. Large sourire, Serge Ayoub semble satisfait de son opération.


    remarquez, personne ne l’a remarqué le gros bras sans cerveau... 

    leur fief, dans le nord, où ils viennent préparer leur opérations nocturnes de taggages néo-nazis est celui de la Vlaams Huis, située à Lambersart, dont le maire est Philippe Daubresse, qui a été un temps... ministre de la jeunesse.

    Marrant, hein, à l ’UMP comment on peut être aussi proches des fachos...

    • justice99 justice99 4 juin 2012 11:55

      Cesses de verser ta haine contre les autres, c’est un militant comme un autre, quel est ton problème morice ?


      Tu insultes Thierry Meyssan, Dieudonné, Alain Soral.... Es tu un sioniste ?

      Qui es tu pour parler de la sorte ?

      Concentres toi plutot sur la traque de Ben Laden, il est peut etre toujours vivant.

    • morice morice 4 juin 2012 11:02
      ce qu’il y a de bien avec l’extrême droite, c’est qu’elle s’entend bien elle-même (sic) :

      sur un site de l’extrême droite, voilà ce qu’on trouve :


      La présidente du Front national, candidate dans le Pas-de-Calais, affirme ne pas connaître l’ancien leader des skins parisiens Serge Ayoub, venu tracter vendredi dans sa circonscription. Marine Le Pen a pourtant déjà dîné avec lui et participé à une soirée dans son bar.
      Des tracts signés « Fdesouche.com 1er blog politique de France » y ont été diffusés. Serge Ayoub et son Front populaire solidariste sont également venus tracter et diffuser leur journal,Salut public.
      Journaliste : “Marine Le Pen, la Maison Flamande, François de Souche, qui sont des groupuscules identitaires (sic !), commencent à beaucoup se manifester dans la circonscription ces jours ci, et multiplient les initiatives. C’est toute l’extrême droite qui vous soutient finalement ?”
      Marine Le Pen : “Qui me soutient ? Vous sortez cela d’où ?”
      Journaliste : “Du marché.”
      Marine Le Pen : “Ils sont venus, permettez-moi, défendre leur candidat. Ils ont un candidat dans une autre circonscription. Et ils sont venus courir après votre cirque médiatique. Parce qu’il y avait des caméras, alors cela attire tout le monde, pour essayer de se faire un peu de publicité.[...] Ce que je réfute en revanche c’est ce que vous essayez de faire, à savoir faire un lien entre eux et moi, alors même qu’ils ont dit tout le mal qu’ils pensaient de moi, ça tombe bien je pense également d’eux tout le mal, en l’occurrence de ce monsieur du parti solidariste, dont je n’ai d’ailleurs jamais entendu parler, au passage.”
      Marine Le Pen tente donc d’évacuer tout lien avec des militants qu’elle juge trop radicaux suivant la stratégie de dédiabolisation qu’elle a mise en place pour le Front national. Elle n’a effectivement pas fait venir la quinzaine de militants au look skinhead qui entouraient Serge Ayoub.


      Second mensonge de la présidente du FN. Marine Le Pen affirme “ne jamais avoir entendu parler” de ce “monsieur du parti solidariste”. Problème : elle reconnaît avoir dîner avec lui à la fin de l’été 2010, dans l’enquête “Le système Le Pen”. De Serge Ayoub, elle dit alors que c’est “un drôle de type. Parce qu’il est loin d’être idiot, il est assez modéré dans ces propos. Je ne le connaissais pas même si je savais qui c’était”. Elle reconnaissait alors en lui quelqu’un “capable de canaliser ce milieu qui existera toujours” (3). Serge Ayoub nous confirmait l’avoir rencontré, “à titre purement informatif”. “Ce n’est pas inintelligent de sa part de se demander : “c’est quoi cette fin de cortège, c’est qui ces gens là ?” Des rencontres comme celles-ci me semblent normales et plutôt logiques”, nous disait-il.
      Dans sa réponse, Marine Le Pen ne se prononce pas sur Fdesouche, dont les liens du responsable avec le FN ont été démontrés. Marine Le Pen, elle-même, se disait “lectrice” du blog, allant jusqu’à participer en 2008 à une rencontre qu’il avait organisé. Rencontre organisée au Local, bar de Serge Ayoub.

      et qui était venu ici-même vanter les mérites de Ayoub ? Christine Tasin, de Riposte Laïque, pour qui c’est un... poète.

      Tasin sur Ayoub :

      « seul le dernier, Serge Ayoub, a un véritable talent et, aussi bon tribun que poète. » Un gars si sympa, c’est vrai, ça, avec son bomber camouflé et ses gants noirs.... un homme si charmant, selon Riposte Laïque....
      c’est ici

      le poète de Tasin, avec ses copains du club de poésie : en train de déclamer un de ses plus beaux poèmes :


      La France aurait un nouveau Rimbaud (de « bonne race », bien sûr, et serait en train de l’ignorer... 

      marrant cette façon de déclamer sa poésie. Affublé d’une petite moustache, il serait parfait...



        • Renaud Séchiant 4 juin 2012 13:20

          Apparemment certains approuvent ce genre de personnages... l’Auteur notamment en nous présentant la personne d’Ayoub tout en occultant ce que tout le monde sait et peut vérifier en fouillant un peu sur la toile. Certains clameront à la liberté d’expression. Ils oublient sûrement que celle-ci possède certaines limite fixées par la Loi. Si la loi ne vous plait pas ... Si vous n’aimez pas la France ... quittez là ... à défaut de pouvoir l’épurer !


        • morice morice 4 juin 2012 11:18

          la déclaration d’amour de Christine Tasin à Serge Ayoub c’est ici :



          Récit haut en couleurs, ce conte barbare est à la fois un récit d’initiation pour quelques-uns de ses héros, passant du statut de bâtard méprisé à celui de roi acclamé par le peuple et une réflexion philosophique sur la vie, la nature, la civilisation, les connaissances, le pouvoir et les religions. Ce livre est plein de moments savoureux, comme la scène où le druide venu chercher la vérité dans l’église démolit en quelques phrases les heures d’enseignement données par le prêtre si sûr de lui, comme celles au cours desquelles un jeune enfant ébranle les certitudes des adultes par ses questions naïves et profondes à la fois ou celles qui nous montrent la naissance de l’amour entre deux des personnages les plus attachants du livre.

          Ce conte barbare est remarquablement bien construit et bien écrit, dans une langue ciselée, à la fois terriblement pessimiste d’un côté et (re)donnant une force vive par sa confiance en l’homme et en quelques valeurs primordiales.

          Les visages de l’amitié et de l’amour, sous toutes ses formes, disent bien où se trouve l’essentiel pour l’homme, et où se trouvent les choix de vie et de société d’un Serge Ayoub. En effet, ce récit superbe nous émeut, nous ébranle, nous remet en cause, et nous apprend à ne pas mettre d’étiquette toute faite sur les individus. En effet, Serge Ayoub, par son passé d’agitateur politique de l’extrême droite, a, à tort ou à raison, et peu importe ici, une réputation sulfureuse, mais son roman est celui d’un humaniste.

          C’est cela qui compte, car, plus qu’une réputation, c’est aussi cela qui dit le vrai de l’homme de 2008, l’année de parution de son Conte barbare. Ses héros, qui font partie du « peuple qui ne recule plus », dont il nous fait suivre le voyage « , croient dans le progrès, dans la connaissance, dans les efforts pour apprendre, pour comprendre. Ils apprendront, tous, au cours de leur voyage, à ne pas juger a priori, à se débarrasser des préjugés, à aller à l’essentiel, et chacun des personnages importants de ce récit, qui campe sur ses positions, ses croyances et ses décisions se remettra, les remettra en cause à un moment donné. Magnifique récit d’initiation.

          Et il ne reculera pas, il ne reculera plus, ce peuple, quand, face à la force brutale, farce à l’égoïsme, face à la mécanique totalitaire, face à la médiocrité humaine des chefs des légions de l’Empire, il devra se battre, sans craindre la mort.

          On sort de cette lecture ébloui, on sait qu’on y a rencontré ces moments qui rendent cher un livre et ces leçons qu’on garde au fond de soi pour les moments de doute, pour les moments où il faudra prendre des décisions : la certitude qu’on ne doit jamais reculer devant l’inacceptable, la certitude que toute lutte pour préserver les valeurs humanistes laisse des traces, quand bien même on en mourrait ; la certitude que la beauté, l’amour, le bonheur, sont là, à côté de nous, à portée de main, et que c’est parce qu’ils sont la quintessence des choses qu’ils méritent que nous nous battions, que nous ne reculions pas, jamais.



          on en pleurerait...

          si Ayoub n’avait pas été mêlé à de sombres histoires...


          les fomenteurs des bagarres pendant la réforme Devaquet...


          sont pas devenus « d’honnêtes pères de famille », donc...

          depuis 1987 au moins le gros bras... toujours sans cervelle.

          • morice morice 4 juin 2012 11:27

            le point d’implantation des fachos d’Ayoub dans les mines est à Bruay :



            • justice99 justice99 4 juin 2012 11:58

              5 messages de morice sur 7, que se passe t’il ?


              Vous vous lachez morice ? Combien de personne se cache sous ce pseudo ?

              Pourquoi cette haine envers une personne venu tracté ?

              Ayoub facho, et après ? On le jette en prison ?

              • morice morice 4 juin 2012 12:15

                Vous vous lachez morice ? Combien de personne se cache sous ce pseudo ?$


                pour l’instant 7, attendez j’appelle les autres !

                ah ah ah !!!

                Pourquoi cette haine envers une personne venu tracté ?

                en tracteur, ils viennent, les veaux ????

                Ayoub facho, et après ? On le jette en prison ?

                oh vous savez, il l’a évité de peu pour complicité de meurtre, déjà.... ça lui pend donc au nez en effet...

                • justice99 justice99 4 juin 2012 13:25

                  Si vous êtes aussi malin que ça, pourquoi ne pas créer votre site internet, le Réseau Morice, avec vos analyses géopolitique digne des plus grands experts mondiaux.


                  Vous vous permettez de critiquer des gens qui ont un passé qui force le respect, même si on est pas d’accord avec Soral, Livernette, Meyssan, Dieudo, Ayoub ou autre, il y a un certain respect à avoir.

                  Ce que vous faites est trop facile, avez vous le courage de prendre position ?
                  Analyser, décotriquer est facile, tout le monde peut le faire.

                • Soi Même 4 juin 2012 18:37

                  Morice, retourne à ta miche cela t’évitera que l’on te prend pour un cave !

                   Quand à cette information, elle révèle bien tous l’enjeu de se faux duel, Marine Mélenchon !
                  On oublie qu’il y en a d’autres qui méritent plus d’attention que c’est deux zigotos national en panes de notoriété.


                • COVADONGA722 COVADONGA722 4 juin 2012 19:28

                  voyez que Morice est au coran heu au courant 
                  désolé ......


                • Arafel Arafel 5 juin 2012 00:39

                  Pourquoi ne créez vous pas votre parti politique pour combattre « le retour de la bête immonde », que l’on voit de gens voteraient pour vous ?

                  MDR.


                • zarathoustra 4 juin 2012 12:15

                  Moi qui était certain qu’Ayoub et ses sbires étaient responsables de l’attaque de Villeurbanne de ce week-end, il semble que cet article constitue un solide alibi. Mes soupçons s’orientent donc vers Jean-Marie....


                  • cancrela 4 juin 2012 12:38

                    Kamarade morice, 
                    au départ vous êtiez peu crédible, mais au fil de vos écrits et interventions’, vous paraissez de plus en plus être un guignolo.

                    Continuez, au début vos articles indigestes et propagandistes, nous ennuyaient fortement tellement ils étaient pénibles ; maintenant, ils sont tout simplement hilarants.
                    Continuez, vous êtes en passe de devenir le comique de référence.


                    • justice99 justice99 4 juin 2012 13:10

                      Des pages et des pages sur la mort de Ben Laden ou je ne sais quel évènement.

                      Imaginez toute l’énergie dépensée dans ce genre d’article.

                      morice est toujours près à déverser sa haine sur les vrais anti-systeme, sur des gens qui ne demandent rien à personne.

                      Apres la publication de l’article, il a balancé 5 commentaires remplis de liens et d’insultes...
                      Dans quel but ?
                      Ce site lui appartient-il ?

                      Parait qu’avec l’age ce genre de chose est assez courant.

                      Achetez vous une GameBoy morice, ca vous fera travailler la cervelle.

                    • Renaud Séchiant 4 juin 2012 13:15

                      Qui est crédible et qui ne l’est pas ?

                      L’auteur de l’article est il crédible en nous dépeignant un Serge Ayoub gentil citoyen qui s’implique dans la politique pour son pays et qui prend sur son temps pour tracter gentillement sur le marché d’Henin Hénin-Beaumont en bon citoyen qu’il est ?

                      On croirait rêver...

                      Et Morice serait un guignolo en tenant de rétablir la vérité, à savoir qu’Ayoub est un gros skinhead raciste qui fait passer les coups de battes et de rangers dans la gueule avant même de chercher à dialoguer... Le monde tourne décidément à l’envers dans la tête de certains...

                      Méchant Morice, de dénoncer le racisme et la violence ! Tu n’as pas honte ?


                    • Renaud Séchiant 4 juin 2012 13:17

                      à Justice99

                      Intérêt et rapport avec l’article de votre commentaires ci-dessus ? A part casser TENTER de casser du Morice ?


                    • justice99 justice99 4 juin 2012 13:29

                      Ce qui me dérange est cet acharnement de morice sur ce personnage ou autre ( du style Meyssan ).


                      Un message je peux comprendre, mais 5 sur 7 il y a un probleme, quel est le but de la manœuvre ?

                    • Renaud Séchiant 4 juin 2012 13:35

                      JE pense que le but est :

                      1) d’informer au maximum
                      2) de démasquer l’auteur

                      Et pour cela, 7 messages valent sûrement mieux qu’un. On peut tout à fait faire un commentaire puis venir compléter par un second... je ne vois pas ou est le problème... ?


                    • cancrela 4 juin 2012 14:17

                      Pour que l’on comprenne bien mon message.
                      Je ne connais personne qui ne sache ce qu’est skinhead
                      Je sais que pas mal de personnes puissent ne pas connaitre Ayoub, dit batskin.
                      Un seul message devrait suffire à leur faire comprendre qui il est.
                      Un autre, éventuellement, pour préciser un oubli primordial, ok.

                      Mais cette tépétition, ce mélange de vérité et de contre vérité ne peux entrainer qu’une réaction de sympa envers batskin, voilà pourquoi le terme de guignolo.

                      Le Kamarade Morice ne se rend pas compte que ses interventions à répétitions font exactement l’effet inverse.

                      Quant à avoir honte ? Honte de quoi ? Ai je montré une quelconque sympathie pour Batskin ??


                    • Renaud Séchiant 4 juin 2012 13:25

                      « C’est normal, nous sommes un mouvement essentiellement tourné vers le militantisme, la formation et l’action de terrain. L’électoralisme pur est une impasse pour notre combat. »

                      formation et action de terrain = Recrutement et ratonnade ?

                      C’est sûr que pour ce genre de combat, l’électoralisme est une impasse.


                      • Mugiwara 4 juin 2012 16:43

                        De toutes façons, même si je ne suis pas d’extrême gauche, j’apprécie JLM pour son franc parler. 


                        ceci dit, effectivement, il a réussi son pari et il peut partir la tête haute en se faisant battre par le PS, et en ne permettant pas au FN de profiter de la notoriété de MLP pour gagner les élections et parce que ce village aspire à retrouver une tranquilité qui lui était sienne, de l’apaisement. 

                        la mission sauver le soldat Hénin sera donc accomplie. 

                        Martine Aubry avait mille fois raison sur ce sujet, il faut surtout se concentrer sur les doléances des habitants de Hénin. 

                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 4 juin 2012 20:24

                          C’est des ballons ou des punching-balls,derriere,sur la photo ?


                          • HerveM HerveM 5 juin 2012 09:40

                            Lorsque lors de la première guerre du golfe, des skinheads autrichiens avaient filé à bagdad pour combattre les hordes capitalistes au côté des irakiens, ce mouvement devenait alors hautement subversif. Là ou en revanche je les trouve à côté de la plaque, c’est que le blue jeans fasse parti de leur « uniforme »...

                            http://www.dailymotion.com/video/xcphpq_michel-clouscard-et-le-capitalisme_webcam


                            • prcf prcf 7 juin 2012 20:59

                              Par ma voix , le PRCF dément formellement qu’un seul de ses militants ait acheté quelque journal que ce soit à ce ramassis de fachos .
                              A deux jours du premier tour , cet infâme tentative d’amalgame résonne clairement d’une volonté de manipulation scandaleuse .
                              Sommes nous ainsi si gênants d’oser briser le mur du silence en exigeant la sortie de l’Euro et de l’Union Européenne par la gauche ?


                              • prcf prcf 8 juin 2012 06:44

                                DEMENTI A AGORAVOX

                                 

                                C’est avec indignation que nous lisons sur votre site que le PRCF ferait en quelque sorte preuve de complaisance envers l’extrême droite dans la campagne législative sur la 11ème circonscription du Pas-de-Calais (où un militant du PRCF, Jean-François Maison, est le suppléant de Michèle Dessenne, porte-parole nationale du M’PEP et ancienne secrétaire nationale d’ATTAC).

                                Ces allégations sont attentatoires à l’honneur des militants PRCF qui sont tous, à des titres divers, engagés depuis toujours dans la lutte antifasciste. Que la personne qui rédige de tels articles se renseigne avant de parler :

                                -le PRCF a pour président Léon Landini, ancien officier des FTP de la Main-d’œuvre Immigrée, grand mutilé de guerre torturé par Barbie, officier de la Légion d’honneur, Médaille de la Résistance. Pour vice-présidents, Pierre Pranchère, ancien Franc-Tireur et Partisan de Corrèze, ancien député communiste, et Jean-Pierre Hemmen, fils de Jean Hemmen, ancien commissaire politique du Komintern auprès des Brigades internationales, fusillé par les Allemands au Mont-Valérien. Le secrétaire national du PRCF, Georges Gastaud, est fils d’un résistant antifasciste décoré par la France, la Pologne populaire et les Etats-Unis. G. Gastaud, ainsi que Jean-François Maison (le candidat PRCF a Hénin) ont animé dans les années 90 à Lens le Comité « Vigie-Lens antifasciste » qui porta plainte pour obtenir l’invalidation des élus d’extrême droite de Lens, lesquels menaient une campagne islamophobe. Le rédacteur en chef du journal d’ « Initiative communiste », Vincent Flament, est depuis des années, comme tout le PRCF, à la pointe de l’action contre le phénomène de criminalisation du communisme dans les pays de l’Est, base idéologique de la banalisation de l’extrême droite dans toute l’Europe. Accuser le PRCF de complaisance envers l’extrême droite est d’autant plus grotesque qu’une forte délégation du PRCF a participé dernièrement avec enthousiasme (faut-il des photos ?) à la manifestation antifasciste de Lille contre la Maison des Flandres et d’autres mouvements d’extrême droite « identitaires ».

                                En réalité, le but de l’auteur de cet article malveillant apparaît quand celui-ci précise que le PRCF est sur une ligne « sociale, patriote, de lutte contre l’Union européenne ». Une fois de plus, c’est un amalgame grossier entre le fascisme et le patriotisme REPUBLICAIN, POPULAIRE et INTERNATIONALISTE du PRCF, héritier direct du patriotisme des Communards, du Front populaire, du CNR et du PCF clandestin. Il est lamentable que des « intellectuels » en soient encore à faire à Marine Le Pen et à Sarkozy (sans oublier leurs épigones « identitaires ») à confondre fascisme et patriotisme en faisant comme si toute lutte pour l’indépendance nationale était « fasciste ».

                                La réalité, c’est que le PRCF a appuyé d’emblée, PAR ANTIFASCISME, la démarche du M’Pep qui s’est présenté dans les circonscriptions de France où le Front « national » (qui usurpe le nom du Front national pour la liberté et l’indépendance, créé par le PCF pendant la guerre) présentait lui-même ses dirigeants les plus en vue.

                                Le but de notre soutien au M’PEP est entre autres d’enlever au FN l’argument, lui aussi usurpé, de l’indépendance nationale par la sortie de l’UE. En réalité, nous démontrons chaque jour à Hénin-Beaumont que le FN ne VEUT pas sortir de l’euro puisqu’il ne veut qu’une « sortie concertée » avec Angela Merkel, ce qui relève de l’escroquerie tant l’Allemagne capitaliste est intéressée à maintenir l’euro, ce clone du Mark. Nous montrons au contraire qu’il est possible de sortir de l’UE et de l’Euro UNILATERALEMENT, par la GAUCHE, pour remettre en place les acquis du CNR, engager la rupture avec le capitalisme, mettre en place de nouveaux traités internationalistes non limités à l’Europe, en refusant catégoriquement – faut-il le dire -, toute tentative d’opposer les travailleurs français à leurs frères immigrés.

                                En un mot, le PRCF prolonge la ligne qui était celle du PCF d’avant la « mutation » social-démocrate et euroconstructive personnifiée par Robert Hue et par Pierre Laurent, l’actuel président du Parti de la Gauche Européenne : cette ligne qui fut celle de J. Duclos en 1936 et pendant la Résistance armée, celle également de G. Marchais et d’H. Krazucki quand ils s’opposèrent radicalement au traité de Maastricht, fondement juridique de la « monnaie unique européenne », est celle de l’union du drapeau rouge et du drapeau tricolore pour combattre l’oligarchie capitaliste « française », destructrice de la nation. Non pas pour prétendre que « l’Europe est à nous » et que « l’euro est notre monnaie », comme le fait le citoyen Mélenchon en faisant un cadeau politique involontaire à M. Le Pen (dans le bassin minier, 56% des électeurs ont voté non à Maastricht et 75% ont rejeté la constitution supranationale en 2005), mais pour rompre avec cette euro-dictature qui place les peuples sous la tutelle de la Banque de Francfort et du FMI de l’odieuse Christine Lagarde.

                                Ceux qui introduisent à demi mot le qualificatif infamant de « social-patriotisme » parce que le PRCF défend l’indépendance de notre pays (ce qui devrait être la moindre des choses pour tout démocrate !) sont les mêmes qui développent jour après jour le SOCIAL-NATIONALISME EUROPEEN, entièrement tourné contre la souveraineté des peuples, contre les acquis sociaux, contre les peuples de l’Est et du Sud à partir de bases idéologiques anticommunistes, antisoviétiques et grossièrement impérialistes et bellicistes.

                                En réalité, ce qui, depuis des décennies, a ouvert un boulevard au lepénisme et à son clone, le sarkozysme, ce sont les compromissions du PS et de ses alliés de l’euro-gauche plurielle avec cette construction européenne qui démolit toutes les conquêtes du peuple français.

                                Plus que jamais, la lutte contre la fascisation de la France et de l’Europe passe, non pas par la complaisance avec le national-européisme, ce supranationalisme agressif, mais par la lutte contre l’UM’Pen en formation, contre l’euro-austérité rose, pour la sortie de l’UE PAR LA GAUCHE, pour l’alliance entre le patriotisme républicain et l’internationalisme prolétarien, entre la Marseillaise et l’Internationale, entre le drapeau rouge et le drapeau tricolore de Valmy et des FTPF.

                                Jean François Maison , candidat suppléant aux législatives dans la 11eme circonscription du Pas de Calais


                                 

                                Le 8 juin 2012,


                                • Lionel Bongrain 8 juin 2012 21:11

                                  @ PRCF 


                                  Cette photo a été prise à l’occasion du tractage du Front Populaire Solidariste. On voit distinctement sur la photo un de vos militants acheter Salut Public avec le sourire. 

                                  En ce qui concerne les lignes de convergences idéologiques entre le patriotisme social dont se réclame 3ème Voie et le Front Populaire Solidariste (comme la sortie de l’Euro et la défense de la souveraineté nationale), vous les avez bien exposées vous-mêmes :
                                  Référence à la Commune, au Front populaire, au programme du CNR. Défense des acquis sociaux dans le cadre d’une nation démocratique indépendante. La principale différence avec 3ème Voie est l’option économique gaulliste de la participation, par opposition au communisme du PRCF. 
                                  Rien d’étonnant ni de scandaleux à ce que sur le terrain les rapports entre militants soient courtois, donc. Ce qui n’implique évidemment pas de complaisance du PRCF pour le « fascisme » dont ne se réclame d’ailleurs pas le FPS ou 3ème Voie.



Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Lionel Bongrain


Voir ses articles







Palmarès