Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Benoît XVI et le préservatif : premier pas

Benoît XVI et le préservatif : premier pas

En tenant mieux compte de l’imperfection du monde, le pape laisse entendre que l’utilisation du préservatif est nécessaire dans certains cas. Une avancée, certes timide, qui rompt définitivement avec …sa mise à l’index.

Le 19 avril 2005, Joseph Alois devenait à 78 ans Benedictus XVI, autrement dit Benoît XVI, deux cent soixante-cinquième pape de l’Église catholique romaine, à la fois chef de l’État et chef de l’Église.

Le cardinal Ratzinger, puisque c’était son patronyme d’avant, a toujours montré qu’il était plus un intellectuel qu’un communiquant.

Au contraire de son prédécesseur Jean-Paul II qui était un très fin politique (j’encourage à lire son homélie du 22 septembre 1996 lors de sa visite à Reims), Benoît XVI n’a jamais été très porté sur les considérations très politiques ou sociales en s’élevant toujours dans un langage théologique qui pourrait passer largement au-dessus de beaucoup de ses contemporains même si parfois, son message pourrait être révolutionnaire (ses trois premières encycliques "Deus Caritas Est", publiée le 25 janvier 2006, "Spe Salvi", publiée le 30 novembre 2007, et "Caritas in Veritate", publiée le 7 juillet 2009, sont des textes très progressistes).

Lorsqu’il s’était rendu au Cameroun, le 17 mars 2009, Benoît XVI avait soulevé une profonde incompréhension lorsqu’il avait réaffirmé son opposition à la contraception et prôné l’abstinence pour éviter la transmission du sida (lire ses propos exacts ici).

Si l’idée n’est pas forcément inopportune (l’abstinence est un moyen efficace, il faut le reconnaître), elle n’est cependant pas réaliste et ne correspond qu’à un monde idéal où l’amour ne se consommerait que dans les liens indissolubles du mariage, ce qui, il faut bien le reconnaître aussi, n’est pas un gage de lucidité des habitudes sociales d’aujourd’hui.

Pire qu’un manque de lucidité, c’était aussi un manque flagrant d’habileté en communication, puisque c’était la première fois qu’un pape parlait explicitement de préservatif. Car jusqu’à maintenant, jamais ce sujet n’avait été abordé directement par un souverain pontife. Manque d’habileté ou naïveté face à un piège de journalistes ?


Mardi 23 novembre 2010, va paraître en allemand et en italien un livre reprenant vingt heures d’entretiens avec le pape réalisés entre le 26 et le 31 juillet 2010 à Castel Gandolfo. C’est un journaliste allemand, Peter Seewald, qui était en face de lui.

Benoît XVI a voulu corriger l’opinion de l’Église sur le préservatif.
Principe de précaution et principe de réalité.

Certes, selon lui, « se polariser sur le préservatif signifie une banalisation du sexe et c’est exactement le danger que beaucoup de gens considèrent le sexe non plus comme une expression de leur amour, mais comme une sorte de drogue, qu’ils administrent eux-mêmes ».

Mais il reconnaît que l’utilisation du préservatif peut devenir nécessaire de façon très exceptionnelle : «  dans certains cas, quand l’intention est de réduire le risque de contamination, cela peut quand même être un premier pas pour ouvrir la voie à une sexualité plus humaine, vécue autrement  ».

Pour donner un exemple, il envisage ainsi un homme prostitué et considère que l’utilisation du préservatif « peut être un premier pas vers une moralisation, un début de responsabilité permettant de prendre à nouveau conscience que tout n’est pas permis et qu’on ne peut pas faire tout ce qu’on veut  ».

Même si les services de communication du Saint-Siège affirment ce dimanche 21 novembre 2010 que « le raisonnement du pape ne peut pas être considéré comme un tournant révolutionnaire », ces nouvelles déclarations confortent tous ceux qui, à l’intérieur ou à l’extérieur de l’Église, veulent rapprocher les préceptes religieux de la réalité du terrain. Une pensée trop idéalisante étant, par définition, sans efficacité sur un monde qui est loin d’être parfait.

Le livre s’appelle "Lumière du monde". Il aurait pu s’appeler "Premier pas".

Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (22 novembre 2010)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :

Benoît XVI le 14 septembre 2009 à Paris.
Deus Caritas Est.
Spe Salvi.
Caritas in Veritate.

Moyenne des avis sur cet article :  1.74/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article


  • xray 4 avril 2011 16:10


    SIDA 

    Pas de pédés, pas de Sida !  
    Sida, un petit mensonge (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/archive/2011/01/31/sida-un-petit-mensonge.html 


    Pas de religion, pas de Sida ! 
    Naissance du Sida (Le complot des blouses blanches et des soutanes) 
    http://levirusmachin.hautetfort.com/archive/2006/12/02/le-dossier.html 


    Pas de journalistes, pas de Sida ! 
    Menteur comme un journaliste 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/archive/2010/05/03/menteur-comme-un-journaliste.html 



  • ZEN ZEN 22 novembre 2010 11:34

    Il a enfin compris !
    Le préservatif ne se met pas à l’index smiley
    Bon, je sors....


    • Emmanuel Aguéra LeManu 22 novembre 2010 17:04

      Ni sur la tête !
      Et vu la photo, il faut vite lui dire avant qu’il le déroule et meurt étouffé dans d’affreuses convulsions et une souffrance inouïe...


    • appoline appoline 22 novembre 2010 19:08

      Amen,,,,,,,,


    • kiouty 22 novembre 2010 11:43

      (l’abstinence est un moyen efficace, il faut le reconnaître)

      C’est faux. On le voit bien aux USA chez les jeunes adolescentes qui ont fait voeu de chasteté : il y en a tout simplement bien plus qui tombent enceinte que chez les jeunes filles qui ont été sensibilisées aux moyens de contraception.

      On ne peut pas empêcher des ados de baiser comme des lapins, on ne peut pas empêcher la nature humaine et la propension a rechercher le plaisir et la gratification sexuelle, quand bien même on leur ferait du lavage de cerveau.

      Le problème de l’abstinence, c’est de résister à la tentation : c’est tout simplement inimaginable et ridicule d’envisager cela sur des millions de personnes...

      Et la conséquence, c’est que les jeunes qui PRETENDENT pratiquer l’abstinence dont beaucoup moins sensibilisés aux moyens de contraception et aux MST, et c’est comme ça qu’on aboutit sur des situations dramatiques. Des jeunes garçons qui sont pères a 16 ans, doivent abandonner les études pour assumer leur vie ratée, transmission du HIV et autre.

      Tenter (vainement) de pratiquer l’abstinence, c’est un des pires moyens de contraception qui existe et un des pires moyens d’eviter les MST en realité.


      • jullien 22 novembre 2010 14:02

         On ne peut pas empêcher des ados de baiser comme des lapins,
        A en croire les études statistiques ou médicales faites durant la première moitié du XXème siècle, la société y parvenait fort bien puisque entre la moitié et les deux tiers des jeunes femmes était encore vierge à 20 ans (et moins du tiers des jeunes hommes du même âge ce qui s’expliquait apparemment par le recours à la prostitution durant le service militaire).


      • Dionysos Dionysos 22 novembre 2010 16:05

        Cher Julien, nous n’avons pas la même interprétation des statistiques !
        Je pense que deux guerres mondiales ainsi que le poids de la religion catholique ne sont pas étrangers à ce taux important de jeunes femmes vierges.


      • bob 22 novembre 2010 18:24

        @ kiouty,

        De quelle population et de quels CSP parlez-vous ?

        La population américaine blanche est majoritairement protestante et n’écoute donc pas le pape quant aux populations latinos, leur pauvreté est à mettre en corrélation avec leur taux de fécondité nonobstant la religion. Cela est du à leur état de pauvreté.

        Donc rien à voir avec l’abstinence prônée par le pape.


      • ZenZoe ZenZoe 22 novembre 2010 12:25

        Très franchement, je me demande bien pourquoi cette info fait la une de nos quotidiens depuis quelques jours.

        Combien de personnes en effet sont concernées par cette amorce de revirement ? Qui écoute vraiment le Pape en France ? Combien d’entre eux passent outre de toute façon ?

        Bizarre ! Ou s’agit-il réaffirmer de temps en temps nos valeurs de base chrétiennes, face à la concurrence exacerbée et considérée déloyale d’autres religions sur notre territoire ? Si quelqu’un a un avis là-dessus ...


        • LE CHAT LE CHAT 22 novembre 2010 12:35

          c’est vrai que plus de 90% des français s’en tamponnent copieux de ce sujet !
          pour les journaleux à la solde du pouvoir , ça fait 3mn occupée sur le vinteure à parler dans le vide au lieu de parler de vraies infos !


        • non667 22 novembre 2010 15:11

           à zenzoe
          il faut pourrir les meurs ,les religions (sauf le judaïsme qui est protégé par la loi !!! ) , la morale ,la société des-fois que si celle-ci devenait vertueuse et s’offusquait cela deviendrait dangereux pour les bandits / ordures qui nous gouvernent . !

          de toute façon pour ces pervers le pape peu soulever sa soutane autant qu’il veut , il n’arrivera jamais à les satisfaire !!! smiley


        • bob 22 novembre 2010 18:25

          Intervenir sur le net pour écrire des débilités aussi profonde. Etait-ce utile ?


        • non667 22 novembre 2010 22:07

          je n’ai pas été clair
           je répondait a zenzoe sur sa question :
          Très franchement, je me demande bien pourquoi cette info fait la une de nos quotidiens depuis quelques jours.
          je voulait dire que les politiques (pas moi ) veulent pourrir ......
           ça va mieux comme ça ?


        • Pyrathome pyralene 22 novembre 2010 12:32

          Et pourquoi il s’en met un sur la tête, lui ??....


          • LE CHAT LE CHAT 22 novembre 2010 12:36

            @pyra

            achète des lunettes , c’est un soutien gorge sans les bretelles coupé en deux !


          • Aafrit Aafrit 22 novembre 2010 13:21

            Et pourquoi il s’en met un sur la tête, lui ??....

            Je sais à quoi tu penses...

            R : pour ressembler à un gland ? Méchant va !


            Enfin oui, c’est un petit pas cote euh pardon capote pour l’homme, un grand pas pour l’humanité.
            J’espère que les autres religions font de même.(Je veux dire qu’elles prennent des « grandes » ?????????? décisions quant à leurs objets obssessionnels ne faisant que pérpetuer des crétineries qui nuisent plus qu’elles ne servent à quoi que ce soit).

            Dieu est trop lent à la détente ; j’aurais aimé qu’il soit précoce..


          • Pyrathome pyralene 22 novembre 2010 16:32

            achète des lunettes , c’est un soutien gorge sans les bretelles coupé en deux !

            Il a racheté le soustif à Lolo Ferrari ? smiley smiley


          • LE CHAT LE CHAT 22 novembre 2010 12:54

            et toi pas guère d’humour !


          • OMAR 22 novembre 2010 19:52

            Omar 33

            Vatemettre :" C’est de l’humour de chiottes à la turque ........

            Hé, le sorpion, ça vous arrive d’aller aux chiottes..., ?


          • Hydulphe 22 novembre 2010 14:49
            Arrière, Satan !
            L’Eglise catholique a toujours procédé ainsi : par des virages très doux, à peine perceptibles, qui lui permettent de durer éternellement en s’adaptant avec retard à toutes les évolutions sociales.

            L’Eglise orthodoxe de Grèce pratique une autre méthode : l’immobilité absolue. Elle vient encore de le montrer en exigeant que le chiffre 666 ne figure en aucun cas, « ni de manière visible, ni de manière invisible », sur les futures cartes d’identité informatisées des citoyens grecs. Le gouvernement d’Athènes a promis de tenir compte de cette exigence spirituelle.

            http://www.lemonde.fr/idees/article/2010/11/22/arriere-satan_1443408_3232.html


            • pjf971 22 novembre 2010 15:50

              Bien, le préservatif n’est plus mis à l’index, ce qui n’était pas la meilleure façon de l’utiliser...
              Je crois avoir compris de quel « certain cas » ce monsieur Ratzinger veut parler : on a le droit de gonfler ces petits objets pour en faire des ballons colorés en décoration des fêtes enfantines.

              Tout ça n’est tout somplement pas sérieux.


              • Pyrathome pyralene 22 novembre 2010 16:10

                Eux, ils finiront par regretter Urbain II et Innocent III, le pape de la première Croisade, ainsi que de la Croisade populaire, et le pape de l’Inquisition, mais ce sera, bien évidemment, trop tard.

                T’as fumé quoi encore aujourd’hui ??....


              • bob 22 novembre 2010 18:27

                Un partisan de la démocratie a encore frappé.


              • OMAR 22 novembre 2010 20:00

                Omar 33

                Marc Gélule, arretez de prendre du Viagra sous forme de suppositoire...


              • Png persona-nongrata 22 novembre 2010 16:36

                Société de malades....Ce n’est pas le rôle du pape que de prôner le port du préservatif , il est le haut représentant d’une religion qui interdit la fornication , l’adultére et prône la chasteté , la fidélité ou l’abstinence .

                Jouissez à vos risques et périls , le Pape n’a rien à avoir la dedans.

                • ykpaiha ykpaiha 22 novembre 2010 16:46

                  Entre « Papolaterie » : touche pas le cul du voisin
                  et «  »Idiocratie"  : Vazy ch’te nik t’a rien a crainde y a le distrib du lissé, c’est gratos.. et pi s’t’a un probleme t ’va voir l’infirmiere... y dirons de toute facon rien aux parents !!!

                  Il existe peut etre une solution ? Celle de redevenir des etres humains dans le respect de soi-meme...tout simplement.


                  • jef88 jef88 22 novembre 2010 18:26

                    @zen

                    Salut ça va ?
                    J’allais faire la même remarque !
                    Il a enfin lu le mode d’emploi.


                    • ZEN ZEN 22 novembre 2010 18:56

                      jef
                      Salut !
                      Les Vosgiens se rencontrent forcément
                      Avec ce froid, il faut plus qu’une capote, mais une doudoune smiley


                      • Emmanuel Aguéra LeManu 22 novembre 2010 19:38

                        C’est autorisé, ça, la doudoune ? Je ne voudrais pas bêtement me faire excommunier...


                      • tvargentine.com lerma 22 novembre 2010 19:01

                        Il semble que pour éviter un futur procès de curés pédophiles qui auraient contaminés leurs victimes du sida,le Pape souhaite envoyer un message subliminale à ces curés

                        Il aurait mieux valu qu’il réforme l’église et la fasse rentrer dans la modernité plutôt que de la laisser dans la régression des idées progressistes et de permettre aux curés de se marier et d’avoir une vie normale

                        http://www.tvargentine.com


                        • OMAR 22 novembre 2010 19:47

                          Omar 33

                          Que le Pape se pronoce enfin, pour l’utilsation dfu préservatif, c’est tres bien.

                          Qu’il montre un peu de compassion envers les sidéens ; ça sera extra.

                          Et que les responsables des autre religions en fassent autant, ça sera parfait. 


                          • LE CHAT LE CHAT 22 novembre 2010 22:38

                            mais sans excès , parce que la burqa , c’est un preservatif de la tête aux pieds !  smiley


                          • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 23 novembre 2010 08:32

                            Le sujet a peut-être fait la une des journaux télévisés (je ne les ai pas regardés), mais il me semble que c’est un sujet important, ne serait-ce que parce que c’est ce genre de thème qu’on évoque lorsqu’on parle du pape, ce qui réduit beaucoup le discours d’un pape.

                            L’évolution n’est pas dans les actes, en effet : à ma connaissance, aucun prêtre n’a jamais empêché de se protéger pour éviter toute contamination du sida. En revanche, il y a un réel changement dans le discours pour présenter la pensée de l’Eglise et l’adapter au monde actuel ; c’est pourquoi c’est une information qui me paraît importante.

                            En ce qui me concerne, j’ai évoqué beaucoup d’autres sujets qui, au contraire, sont loin d’avoir fait la une des journaux et qui, visiblement même ici, intéressent également très peu (ce qui ne me gêne pas), comme le centenaire d’une personnalité qui m’a paru extraordinaire, Jean-Marcel Jeanneney.

                            Bonne journée à tous.


                            • Rémi Manso Manso 23 novembre 2010 10:57

                              Il ne lui reste plus qu’à reconnaître l’utilité du préservatif en ce qui concerne la lutte contre la surpopulation. 

                              L’injonction « Croissez et multipliez ! » correspondait à une époque où « nous » étions à peine 100 millions, or aujourd’hui nous sommes près de 7 milliards et en passe d’en être 9...

                              Et de toutes façon, les évangélistes racontent de nombreux miracles de Jésus : guérisons d’aveugles, de sourds-muets, de paralytiques, de boiteux, d’estropiés, d’une femme souffrant d’hémorragies, de lépreux, de schizophrènes et épileptiques (ou possédés du démon), la guérison d’une fillette de 12 ans mourante, mais jamais de guérison d’une femme stérile...

                              Ajouter une réaction

                              Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

                              Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


                              FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès