Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Religions > Benoit XVI, La Polémique

Benoit XVI, La Polémique

A la lumière de la prochaine béatification du Pape Pie XII, ce Pape dont le silence lors de la dernière guerre mondiale et de la Shoah, est évoqué, l’émotion est forte.

Il semble bien que Benoit XVI ait décidé de réécrire l’histoire, en déclarant, le 19 décembre, son prédécesseur Pie XII « vénérable ».
Ce qui est l’antichambre de la béatification.
 
Celui-ci semble pourtant ne s’être pas particulièrement illustré lors de l’arrivée d’Hitler au pouvoir, alors qu’il était Pape (entre 1939 et 1958).
 
Beaucoup ont trouvé Pie XII bien silencieux au sujet de la Shoah, et cette future béatification fait gronder dans les rangs de la Chrétienté, aussi bien, comme on s’en doute chez les Juifs.

Le grand Léo Ferré l’a évoqué dans une chanson. lien

John Cornwell, un intellectuel catholique britannique traite le sujet dans son livre : « le Pape d’Hitler » (paru en France sous le titre moins provocateur de « le Pape et Hitler »). lien

Au départ, Cornwell avait la volonté de disculper Pie XII mais l’examen des archives du Vatican l’a conduit à modifier radicalement son point de vue.

C’est l’auteur et député Rolf Hochhuth qui a été l’un des premiers à mettre en cause Pie XII dans une pièce de théâtre : le Vicaire (1963). lien

Dans cette pièce il dénonçait l’attitude du pape Pie XII face au nazisme et à la Shoah.

Il allait plus loin que la dénonciation du silence du pape, puisqu’il évoquait la complicité de ce dernier, coupable selon lui du meurtre de 6 millions de juifs.

Costa-Gavras en a fait un film «  Amen ».

Le film a bien sur relancé la polémique, d’autant qu’il a été doublé d’une exposition passionnante.

Elle était consacrée à Kurt Gerstein, un résistant en uniforme SS.

Ce lieutenant SS avait tenté d’alerter le Pape après avoir découvert les chambres à gaz de Belzec et Treblinka.

Il se pendit dans sa cellule le 25 juillet 1945, après avoir écrit son rapport, lequel fut une des pièces à conviction produite au procès de Nuremberg. lien

L’affiche du film avait fait scandale, en mêlant la croix gammée et la croix chrétienne.

La seule demande d’interdiction était venue de l’AGRIF, (alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne) dont le président Bernard Antony a été conseiller régional « front national », la conférence des évêques ayant renoncé à poursuivre l’affiche en justice. lien

La question fait débat chez les historiens.

Certains prennent la défense de Pie XII affirmant (alors qu’il n’était pas encore pape, mais seulement le cardinal Pacelli), qu’il avait rédigé l’encyclique papale, (Mit Brennender Sorge) dans laquelle Pie XI dénonçait le paganisme nazi et son caractère raciste.

Un chercheur juif, Joseph Lichten, prétend, documents à l’appui, que Pie XII aurait utilisé les finances du Vatican pour racheter des Juifs aux nazis, et que le Vatican, à cette époque avait entretenu un réseau étendu de planques.

Ce qui lui a valu un don d’une grande somme d’argent, de la part du congrès juif mondial en 1945, en reconnaissance de l’action entreprise par Pie XII. lien

Si c’est vrai, fallait-il pour autant accepter cet argent ?

A l’époque, un négationniste, Paul Rassinier publie « l’opération vicaire », ou il attaque la pièce en défendant Pie XII. lien

Il est certain qu’être défendu par un négationniste, ou par un membre du Front National, n’arrange pas le Vatican.

Même sur AgoraVox, un rédacteur affirme « qu’il n’est pas possible de reprocher au pape actuel de vouloir canoniser Pie XII ». lien

Pour les autres, les choses ne sont pas si simples, à preuve la demande du gouvernement israélien demandant l’ouverture des archives du Vatican, avant 2013.

En effet, en 2013, les universitaires devraient y avoir accès, du moins en ce qui concerne Pie XII à l’époque de l’holocauste.

Nuls doutes que l’ouverture de ces dossiers pourrait enfin faire toute la lumière sur cette polémique et que le Vatican, s’il n’a rien à craindre ne devrait pas s’y opposer.

En tout cas la polémique est bien mal venue après les déclarations du Pape lors de sa tournée en Afrique, condamnant l’usage du préservatif, et levant plus tard l’excommunication d’un évêque négationniste, suivie de l’excommunication d’une mère brésilienne coupable de l’avortement de sa fillette (violée) de 9 ans. lien

L’église catholique n’a pas grand-chose à gagner dans cette nouvelle polémique.

Elle semble bien éloignée des réalités du 21ème siècle, tant sur l’usage du préservatif, que sur le mariage des prêtres.

Elle blanchit, cache et protège des prêtres pédophiles, et étale des richesses insolentes peu en phase avec les textes de la Bible. lien

Car comme disait un vieil ami africain : «  la beauté d’un homme ne se trouve pas dans sa poche  ».


Moyenne des avis sur cet article :  2.7/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

131 réactions à cet article    


  • LONESOME COW_BOY ludwig 23 décembre 2009 10:43

    Benoit Ratzinger, dans ses registres, ne disposerait-il pas de candidats à la béatification plus conformes au message du Christ ?

    Qu’on le condamne sans appel ou que l’on cherche à modérer un jugement de l’Histoire plutôt dur à son égard, c’est selon la sensibilité de chacun.

    Par contre, j’ai beau faire des efforts d’imagination, j’ai du mal à voir Monsignore Pacceli dans un personnage de saint ou de martyr..


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 10:55

      Ludwig,
      pareil pour moi,
      ce cher Benoit devrait trouver de meilleurs candidats,
      au hasard, l’abée Pierre ?
       smiley


    • Shaytan666 Shaytan666 23 décembre 2009 13:23

      Effectivement, l’abbé Pierre n’aurait pas dénoté dans cette fournée de bienheureux.
      http://tempsreel.nouvelobs.com/actualites/societe/20070122.OBS8073/lami_du_ revisionniste_garaudy.html


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 14:09

      Shatan,
      effectivement, à la lecture de cet article, ma proposition n’est peut etre pas la meilleure,
      mais je ne doute pas qu’il reste, au sein de cette église, quelque bienheureux qui mérite une béatification sans ombrage,
      et s’il n’y en a pas,
      et bien tant pis.
       smiley


    • Shaytan666 Shaytan666 23 décembre 2009 15:26

      Oh que si il y en a mais malheureusement ils ne rentrent pas dans l’optique que se fait BXVI de l’Église catholique.


    • Shaytan666 Shaytan666 23 décembre 2009 15:30

      Une petite recherche de 30 secondes m’en a déjà fait trouvé un. Faut dire que je connaissais son nom.
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Dominique_Pire


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 15:53

      Shaytan,
      vous devriez nous donner quelques noms, des fois que Benoit aurait Internet, on sait jamais.


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 15:54

      Shaytan,
      le lien emmène sur autre chose,
      essayez de rectifier.


    • Shaytan666 Shaytan666 23 décembre 2009 16:27

      Le lien mène à Wikipédia------> Père Pire, un Dominicain belge qui a reçu le prix Nobel de la paix
      Voici également un autre lien parlant de cet homme extraordaire et c’est un athée qui le dit :
      http://www.aideauxpersonnesdeplacees.be/DominiquePire.html


    • Shaytan666 Shaytan666 23 décembre 2009 16:32

      Des noms c’est pas difficile à trouver en parcourant le Net en vitesse j’ai déjà p.ex. trouvé un aumônier de la Sorbonne mort en déportation à Mauthausen, je suppose qu’en creusant un peu nous trouverons des dizaines de prètres ou de laïcs (dans le sens ne faisant pas partie du clergé) qui par leurs actions humanitaires, mériteraient d’être également récompensé par le Vatican.
      Pour l’apôtre des lépreux, St Damien de Molokai, c’est déjà fait.


    • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 17:10

      Shaytan
      merci de ce lien,
      ce coup ci il fonctionne,
      on le voit, si le Pape veut béatifier, il aura l’embarras du choix,
      à+


    • Axel de Saint Mauxe Nico 23 décembre 2009 10:48

      nième article sur pie XII, qui occulte la vérité :les insanités de Léo Ferré n’ont AUCUNE VALEUR.

      Vous feriez mieux d’aller sur ce site pour vous faire une VRAIE OPINION (pour une fois)

      http://www.pie12.com/

      A force de répéter ce que l’on vous dit à la télé, votre cerveau risque de s’arrêter.

      Benoît XVI est un homme d’une grande finesse, d’un esprit supérieur, il suffit de lire ses écrits (et non d’écouter les ragots des journalistes et du CRIF).


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 10:57

        Nico,
        j’ai bien peur que ce soit le votre qui soit en panne (de cerveau)
        vous nous envoyez sur lien partisan, que je connais d’ailleurs, et qui est contestable,

        la question qu’il faut se poser est celle ci :
        si le Vatican n’a rien à se reprocher, pourquoi ne pas ouvrir les archives concernant cette époque,
        elles le seront de toutes façon en 2013,
        pourquoi ne pas les ouvrir maintenant ?
        que craindrait-il ?

        vous voyez que mon cerveau fonctionne assez bien.


      • LONESOME COW_BOY ludwig 23 décembre 2009 10:59

        Oui mais...

        Il ne manque pas dans l’Eglise de personnages dotés d’un fin intellect.. ou de Chrétiens allemands de cette époque qui firent preuve de courage et d’engagements plus exemplaires face à la persécution de leurs semblables..

        Alors pourquoi vouloir faire de celui-ci un saint ?

        Il est des candidats moins ambigus.. lui donner la priorité est tout de même exagéré..


      • Axel de Saint Mauxe Nico 23 décembre 2009 11:31

        Un lien partisan comme ceux que vous donnez dans votre article, il faut bien rééquilibrer et tempérer vos assertions...

        Pour les archives ? Sans doute pour ne pas répondre aux ordres d’Israel, le Vatican est souverain non ?

        Au fait, demande t-on à Israel d’ouvrir ses archives sur la colonisation ? Il y au aurait aussi des choses pas jolies jolies à voir.... mais là c’est Israel, on ne touche pas.

        Au fait, pourquoi ne pas débaptiser les avenues Charles de Gaulle, la station de métro Roosevelt... ont ils dénoncé la Shoah avant 1945 ?

        Vous ne vous rendez pas compte que c’est une énième manipulation visant à discréditer l’église catholique, qui est actuellement en France l’ennemi à abattre.

        Benoît XVI est un pape courageux, qui sait aller à l’encontre de cette fausse bien pensance édulcorée qui pollue nos esprits depuis tant d’années. 


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 11:36

        Nico,
        aux ordres d’Israêl !
        comme vous y allez.
        pourquoi ne vous posez vous pas la question :
        "quel est le risque d’ouvrir ces archives (qui le seront de toutes façon en 2013) ?
        qu’y a-t-il à cacher ?
        rien ?
        alors, on les ouvre.

        vous avez le droit de trouver Benoit XVI courageux,
        d’autres peuvent penser le contraire, s’il décide de ne pas les ouvrir.

        ce qui est certain, c’est que, d’après des témoignages de cardinaux entendus récemment, il est loin de faire l’unanimité,
        il décide tout tout seul (comme un certain président français)
        alors qu’il y a , je crois, un collège de cardinaux qui doit être consulté.

        quel effet çà vous fait de voir que les seuls défenseurs qu’il ait soient des responsables du front national, ou des négationnistes ?
        çà ne vous gène pas ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 14:02

        Papy,
        quelle diffamation !?
        je vous ai donné les liens qui prouvent ce qui est écrit.
        manifestement vous ne les avez pas ouvert, sinon vous n’auriez jamais écrit çà.
        reprenez votre calme.
        pour alimenter un débat, et l’argumenter il faut des preuves.
        j’attends les votres.


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 14:58

        Papy,
        là c’est vous qui mentez,
        et ce n’est pas très chrétien,
        ou avez vous lu que j’ai écrit « uniquement » ?

        si je vous avez connu avant, soyez certain que j’aurais écrit : « soutenu par un négationniste et un élu du front national, et Papy ».

        relisez bien avant d’écrire.
        car comme disait un vieil ami africain : « celui qui parle mal de moi perd son temps ».


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 15:11

        écoutez Papy,
        je ne doute pas qu’il y ait aussi des personnes n’appartenant ni au front national, ni au négationnistes qui défendent Benoit le seizième, mais sur les informations que j’ai , ils n’apparaissent pas.
        en tout cas, çà fait « mauvais genre ».
        non ?
        même le conseil des évêques a renoncé a poursuivre l’affiche de Costa Gavras, et aujourd’hui, des cardinaux se disent « embarrassés » de cette décision papale de béatifier Pie 12.
        désolé pour vous.
        et pour Benoit.


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 15:57

        Papy,
        menti, le mot est fort,
        disons que je vous ferais trois avé et un pater.
        çà va ?
        c’est pratique ces religions ou il suffit d’aller se confesser auprès d’un tiers, alors qu’il serait tellement plus logique d’aller demander pardon auprès de celui que nous avons blessé.
        assez hypocrite, non ?
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 15:59

        Papy,
        je n’ai pas dit le contraire,
        vu qu’a l’époque du film, le dit Benoit n’était qu’un avant projet de Pape.
        difficile que ce soit autrement,
        j’ai l’impression que vous chipotez ?
        est-ce pour ne pas aller au coeur du sujet ?
        je m’interroge.
         smiley


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 19:06

        Papy,
        je ne mélange rien du tout,
        c’est étonnant cette difficulté que vous avez à voir la réalité en face.
        on peut être catholique et admettre que ce qu’a défendu Benoit 16 pose problème.
        le préservatif qu’il a demandé, lors d’un voyage en Afrique, de ne pas utiliser.
        s’il vous faut des liens pour vous le prouver, n’hésitez pas, tout le monde (sauf vous apparemment le sait)
        le fait qu’il ait levé l’excommunication d’un évêque négationniste, c’est aussi connu, ce n’est pas une légende, et une fois de plus s’il vous faut des communiqués de presse, des articles pour vous le prouver, n’hésitez pas,
        je suis surpris de votre ignorance dans ce domaine.


      • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 21:47

        Nico,
        devant vos certitudes, permettez moi d’opposer un doute,
        puisque tout va bien, et que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil, y compris benoit 16 et pie 12, je voudrais que vous m’expliquiez pourquoi Monseigneur Béranger, évêque de st denis, à prononcé le 30 septembre 1997 un discours de repentance, au nom de l’église catholique, concernant l’attitude de l’église catholique pendant la seconde guerre mondiale,

        dites moi, si je ne me trompes, lorsqu’on demande pardon, c’est qu’on a quelque chose à se faire pardonner ?
        ou alors j’y perds mon latin.
        voici le lien pour avoir l’intégralité du discours :
        http://www.eglise.catholique.fr/page.php?Id=5518
        bonne lecture,
        et dormez en paix , la conscience tranquille.


      • yo83 24 décembre 2009 00:34

        bonjour M Cabanel
        quelques remarques sur votre article

        1 Qui est le crif pour l’ouvrir sur ce sujet ? Ce mois si deux affaires devraient un petit peu plus les préoccuper
        http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/international/proche_moyenorient/20 091221.FAP9078/israel_des_organes_ont_ete_preleves_sur_des_palestinien .html

        http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2009/11/16/trois-banques-israeliennes-rendent-une-partie-des-fonds-des-victimes-de-la-shoah_1267715_3218.html

        2 comme l’ont soulignés d’autre personnes pie 12 fut remercié par la communauté juive après guerre
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Israel_Zolli

        notez le commentaire de la fille de M Zolli

        http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89glise_catholique_pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

        3 effectivement une guerre contre l’église autant ce fut avec les communistes hier aujourd’hui c’est les tenant du NWO qui se rappellent que l’église s’est opposée aux mesures eugénistes et déshumanisant e qu’ils proposent

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Eugenisme

        4 le message de l’église est aimons nous les uns les autres
        le leur est « l’homme est un loup pour l’homme »
        l’humanité s’est construite avec de l’entraide et de la solidarité en plus de 100 000 ans et eux veulent restaurer la loi de la jungle le mobile est simple
        se vanter d’avoir chassé les totalitaires pour en adopter la pensée c’est ballot !

        5 si quelqu’un voulais s’en prendre aux religions et non pas les manipuler comme des outils de propagande qu’elles sont il propagerait ce genre d’infos

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Donn%C3%A9es_arch%C3%A9ologiques_sur_l%27Exode_et_Mo%C3%AFse

        merci de votre attention


      • olivier cabanel olivier cabanel 24 décembre 2009 07:49

        yo83

        le Crif, comme n’importe quelle association, groupement, de quelque religion, ou non religion soit-il, comme n’importe quel citoyen, catholique ou pas, à le droit de s’exprimer lorsque le problème le touche.
        quand Benoit 16 prononce dans l’avion qui le mène en Afrique devant un pannel de journalistes une phrase qui met le préservatif en question, nous sommes tous concernés, catholiques ou pas.
        or il a dit : « la distribution du préservatif n’est pas une solution, celà ne fait qu’augmenter le problème » c’était le 17 mars.
        vous trouverez cette phrase dans toute la presse, mais voici l’article de la croix :
        http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docld=2368152&rubld=1098
        devant le tollé qui a suivi, le Vatican a demandé le 23 mars que l’on retienne un autre texte, amendé,
        mais ce qui est dit est dit.
        c’est la parole prononcée qui compte,
        à moins que Benoit 16 ait reconnu avoir dit une grosse ânerie, ce qu’il n’a pas fait.

        je voudrais aussi attirer votre attention sur le discours de repentance tenu par Monseigneur Berranger, évêque de Saint Denis, au nom de l’église catholique de France sur l’attitude de l’église catholique pendant la seconde guerre mondiale.
        a votre avis, s’il y a discours de repentance, c’est bien que l’on regrette quelque chose ?
        s’il y a demande de pardon, c’est qu’il y a reconnaissance de faute.
        non ?
        ne tournons pas autour du pot.
        je vous invite à la lecture de ce discours en allant sur ce lien :
        http://www.eglise.catholique.fr/page.php?Id=5518
        bonne lecture


      • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 décembre 2009 10:58


        On reproche à Pie XII de n’en avoir pas assez fait en faveur des Juifs. Et s’il en avait fait plus ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 11:23

          Jean Pierre Llabrés,
          merci de ce lien qui montre effectivement qu’il y avait d’autres solutions, même si celle proposée me parait radicale !
          en tout cas, c’aurait été faire preuve de courage,
          et de toutes façons, il doit y avoir quand même d’autres candidats, moins discutables, non ?
          je crois que tous les gestes que fait Benoit XVI depuis qu’il est Pape montrent sa volonté de revenir aux pratiques anciennes.
          je ne suis pas catholique, mais je ne suis pas sur que çà va attirer plus de fidèles.


        • Alpo47 Alpo47 23 décembre 2009 11:11

          Bon... Ce dernier pape est l’expression, ou l’excrétion, au choix, de l’état actuel de l’église chrétienne. Ce pape intrigant, ancien dirigeant de la nouvelle inquisition, reflète bien cette « hierarchie », qui n’est qu’une affligeante caricature de l’humanité.
          Cette hiérarchie religieuse ne représente plus rien ... qu’elle même et sa perpétuation.

          Oooaaauuuu... je me suis un peu lâché, là ....


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 11:26

            Alpo47,

            lâché ? oui, mais bon, pourquoi pas,
            nous sommes en terrain de liberté,
            cet église vit manifestement avec ce Pape des moments difficiles.
            et c’est un euphémisme.


          • Arnes Arnes 23 décembre 2009 11:28

            @ Alpo47

            Vous employez l’expression« église chrétienne » alors que vous voulez dire « église catholique ».

            Les protestants ont réfuté cette conception moyenâgeuse de la foi chrétienne, avec son culte des saints, de marie et cette organisation hiérarchique vétuste, mal habillée et radoteuse.

            Cette mascarade autour d’une béatification possible d’un pape velléitaire est un non évènement, point.


          • Alpo47 Alpo47 23 décembre 2009 12:48

            Arnes,
            C’est vrai, il s’agit de l’eglise catholique uniquement. Autant pour moi...

            Maintenant, si vous voulez évoquer l’église protestante, dont on peut certes reconnaitre qu’elle a renoncé aux rituels et aux oripeaux de la catholique, on peut ... Hélas, en constatant ses propres dérives sectaires, notamment aux USA, avec ce groupe très important, qui phagocyte le pouvoir politique et a une énorme influence, selon moi très néfaste, sur la vie des américains et du reste du monde.

            Mon point de vue, résultat de mon évolution personnelle, me fait voir toutes les églises comme une tentative de manipulation et de contingentement des individus.
            Leur plus grande tromperie, voire « crime spirituel » est de nous faire croire que nous devons tout attendre d’un Dieu, souverain, omnipotent, qui est ... ailleurs. Ainsi, ils tentent de nous éviter de chercher dans le seul lieu où nous le trouverons... en nous même.


          • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 11:38

            Papy,
            non, je ne peux pas.
            et pour cause.
            en fait, (et vous avez mis le doigt dessus), il n’y a en avait qu’une, et il ne l’a pas choisie, manifestement.


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 décembre 2009 12:18

              Papy (xxx.xxx.xxx.14) 23 décembre 11:50 

              "Donc en gros, vous dites que la seule solution est qu’il aurait dû mourir... Et après, vous croyez que cela aurait changé quelque chose ?« 
              Cela aurait certainement apporté un immense prestige à l’église catholique, prestige qui perdurerait encore aujourd’hui.

               »ils savent déjà trop bien qu’on ne peut s’opposer à Hitler sans graves conséquences"
              Cela n’est pas vraiment exact. Avant la guerre, le peuple allemant et l’église catholique se sont opposés avec succès à l’extermination des invalides et attardés mentaux. Les nazis ont renoncé.


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 décembre 2009 12:20

              Papy (xxx.xxx.xxx.14) 23 décembre 11:50 

              « Enfin bref, quoiqu’aurait fait Pie XII, cela n’aurait jamais été suffisant »
              Si. Cela aurait été amplement suffisant !


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 décembre 2009 13:15

              Papy (xxx.xxx.xxx.14) 23 décembre 12:28 

              "Si Pie XII avait choisi de se laisser assassiner (chose plutot curieuse)« 
              Pourquoi »chose plutôt curieuse«  ? Trouvez-vous également curieux le sacrifice des martyrs de l’église catholique des premiers temps ?

               »c’est sur son successeur qu’aurait porté cette fausse polémique aujourd’hui"
              Justement : aujourd’hui, il n’y aurait pas eu de polémique. Au contraire !


            • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 23 décembre 2009 13:33

              Papy (xxx.xxx.xxx.14) 23 décembre 12:36 

              "Ils ont renoncé sur le coup mais on repis encore plus fort après... Rien ne pouvait stopper cette barbarie, mis à part la défaite des allemands...« [ou des nazis ?]
              Pas tout à fait exact non plus. 70.000 avant l’arrêt officiel de l’extermination (Opération T4), le 24 août 1941 ; plus de 30.000 [ »seulement..."] d’août 1941 à 1945.

              http://www.encyclopedie.bseditions.fr/article_complet.php?pArticleId=62&articleLib=Nazisme+%3A+les+op%E9rations+%AB%A0T4%A0%BB+et+%AB%A014F3%A0%BB+(2i%E8me+guerre+mondiale+190-ý1945)
              La fin de T4
              Himmler à raison de s’inquiéter. Personne ne peut empêcher la rumeur qui bientôt enfle et atteint tout le Reich, suscitant des réactions de plus en plus indignées : celle de la population, de plus en plus nombreuse, celle de l’as de l’aviation Werner Mölders, peu avant sa disparition, celle de l’évêque de Fribourg en Brisgau Konrad Gröber et surtout celle de l’évêque de Münster, le Cardinal Clemens Von Galen, qui lors d’un retentissant sermon le 3 août 1941, qualifie le programme T4 de « meurtre »
              http://pagesperso-orange.fr/d-d.natanson/euthanasie.htm
              Bien que les opérations se déroulent dans la plus grande discrétion, en faisant appel à un langage codé, des rumeurs circulent. Des familles s’inquiètent. Les Églises protestante et catholique s’alarment. Le 3 avril 1941, Monseigneur von Galen, évêque de Munster, dénonce en chaire ces assassinats. Il sera imité par les évêques de Fulda et de Limbourg. Si bien qu’A. Hitler ordonne l’arrêt officiel du programme T4 le 24 août 1941. À cette date, le nombre des victimes est de 70 273 réparties comme suit : 9 839 à Grafeneck, 9772 à Brandenburg, 8 601 à Bemburg, 18 269 à Hartheim, 13 720 à Sonnenstein, 10 072 à Hadamar.

              En réalité, l’élimination des malades mentaux et des incurables se poursuit discrètement jusqu’en 1945. Les centres d’euthanasie reçoivent également des convois de détenus des camps de concentration jugés inaptes au travail. Les documents signalent la mise à mort, par exemple, de 5 000 détenus provenant de Mauthausen et de 3 000 autres extraits de Dachau. Pour cette seconde phase de l’opération T4, le nombre des victimes est estimé à plus de 30 000.

              Tous les pensionnaires juifs des établissements thérapeutiques ont été mis à mort de cette façon.

              L’«  euthanasie » a permis aux nazis d’assassiner plus de 100 000 victimes sans défense.

              http://fr.wikipedia.org/wiki/Mauthausen
              5 000 autres furent envoyés et gazés à l’« Institut d’euthanasie » de Hartheim[2] (comme des déportés de Dachau et 30 000 autres personnes envoyées non pas depuis un camp mais à cause de leur condition de malades ou handicapés physiques ou mentaux).


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 13:53

              papy,
              cet « excellent » article auquel vous faites allusion est cité dans le mien,
              a moins que vous n’ayez lu en diagonale,

              vous tirez des conclusions hatives.
              qui dit qu’il aurait été tué ?
              pour Jean Moulin, authentique résistant, la question ne se pose pas,
              mais tous ne sont pas morts.
              il est peu vraisemblable qu’Hitler, malgré les menaces que vous évoquez (et dont je vous laisse l’affirmation) aurait mis celles ci en exécution,
              il avait un partenaire en Italie, dont je n’ai pas besoin de vous rappeler le nom, et je doute fort qu’il aurait fait quelque chose dans ce sens.

              quoi qu’il en soit, pourquoi ne défendez vous pas la seule chose défendable :
              ouvrir les archives, avant d’attendre 2013 ?
              puisqu’il n’y a rien à cacher.

              votre réponse m’intéresse.
               smiley


            • Massaliote 23 décembre 2009 14:20

              Bien vu, papy

              Marre de la diffamation perpétuelle d’une institution qui a contribué à sauver tant de personnes, dont tant de juifs durant la dernière guerre mondiale. 

              Allez, je sais ce que PIE XII aurait du faire : Envoyer la Garde suisse à l’assaut MDR


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 14:21

              Papy,
              et bien c’est une bonne nouvelle,
              vous venez d’écrire que vous demandez avec moi, et beaucoup d’autres (à mon humble avis) l’ouverture de ces « sacrées » archives.
              et avant 2013.
              je n’en demande pas plus.


            • olivier cabanel olivier cabanel 23 décembre 2009 14:28

              Massaliote,
              je ne suis pas sur qu’il soit de bon ton d’évoquer la Suisse dans cet article,
              elle a fermé les yeux sur les convois d’armes et de munitions allemands qui traversaient son territoire en échange d’une sorte de tranquillité.
               smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès