Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Religions > L’information de masse est une religion post-moderne

L’information de masse est une religion post-moderne

Vous allez trouver mon propos étrange voire même ésotérique ou iconoclaste mais force est de constater que l’information de masse est devenu un ingrédient essentiel au pouvoir et je mettrai le pluriel en évoquant les pouvoirs, étant entendu qu’entre les banques, les grandes industries, l’armée, les machines culturelles multinationales et les Etats, il existe des connivences d’intérêt évidentes. Et que quand Arnaud Montebourg en marinière boxe Monsieur Mittal, on est plus près du théâtre de Guignol que de la lutte des classes et même de l’action politique. Les émissions de Drucker, le show des enfoirés, les talk shows sur la cinq à 20 heures et le cirque de Sébastien le samedi, sans oublier les messes du JT, tout cela n’est que promotion et propagande, servant à vendre des produits ou bien à calmer les masses en administrant un culte où parfois, une commémoration s’accompagne d’une marche pleine d’émotions et d’autres fois, une nécrologie s’accompagne d’une larme pleine d’émotions et qu’enfin, une victoire sportive s’accompagne d’une hystérie collective pleine d’émotion. Historique ! Clament les prélats des plateaux télé. Dieu merci, l’Histoire ne s’est pas faite avec une équipe de rugby ou une nana faisant des brasses dans une piscine, sinon nous parlerions peut-être allemand à l’heure où j’écris ces lignes. L’information de masse fonctionne sur le principe de la théologie politique. C’est-à-dire comme un instrument de contrôle des populations. Remplaçant de ce fait l’Eglise catholique très présente jusqu’à la fin des Lumières et très prisée par les princes.

Nos princes du moment, qu’on appelle élite, dirigeants, directeurs ou managers, apprécient la théologie médiatique pour ce qu’elle permet en terme de structuration du mental (peut-être devrais-je dire déstructuration) et de police de la pensée dirigée. Je ne pense pas que l’information soit en cause. Même si les intellectuels et autres universitaires peinent à produire des savoirs éclairés, on peut trouver les moyens de diffuser quelques vérités et d’instruire les peuples avec un minimum de philosophie mais ce n’est pas le tournant que prennent les médias de masse, préférant diffuser un ensemble d’informations simplistes voire dégradées mais que tout le monde comprend et qui se diffuse de manière universelle comme un Harlem shake d’émotions virales et pandémiques. Ainsi, a-t-on fait de Chavez un épouvantail, du pape François un révolutionnaire, de Poutine un nouveau Staline, d’Obama un pacifiste, de Hessel le saint pontife de la lutte universelle des indignés. Bref, des tas de symboles et d’images et d’allégories que les médias diffusent comme en d’autres temps l’Eglise catholique usait de rites et fables récitées à des ouailles dotées d’un âge mental de dix ans. C’est comme cela que l’Etat tient son peuple. Avec l’Eglise il y a trois siècles, avec les médias au 21ème siècle. Avec des icônes et des idoles. Les célébrités ont remplacé les saints. Les prières ont fait place à l’épiphanie cathodique où un Justin Timberlake émoustille les jeunes filles déjà déflorées et fanées tout en chantant comme une casserole.

Le résultat, c’est que les gens croient n’importe quoi et se font arnaquer par les puissants. Aucune sommité charitable du monde des clercs ne viendra déclamer ces quelques vérités, comme le rôle néfaste des mutuelles sur les coûts du système de santé et le jeu duplice des mutuelles avec les opticiens par exemple. Ou alors le côté foncièrement injuste des retraites par répartition. Il faut sauver le système ne cessent de clamer les faussaires de l’Etat providence. Il faut être compétitif et passer au socialisme de l’offre nous suggère le maçon pas très franc, prince parmi les notables de notre vénérable Gaule. On vous fait croire que toutes les célébrités qui chantent et ont du succès ont un talent fou. Et vous allez raquer 40 euros pour assister à un spectacle pour mélomanes déchus au tympan façonné en cuvette de chiottes. On vous balance que François Hollande est dans les choux question sondage et vous pouvez communier tous ensemble en partageant cette idée de catéchumène instruit par les médias de masse : François, tu n’as pas la cote ! Et ça soulage. On se plaît à rire du pingouin, ça offre à l’âme une porte de sortie pour les simples d’esprits qui sont heureux, le paradis de la moquerie leur est offert mais ils devront payer des loyers élevés parce que les élus locaux ont trafiqué les zones constructibles permettant au passage à quelques copains pourvus d’un lopin de terre d’empocher les euros par centaines de mille. Sans compter les lois Robien et j’en passe. Au royaume de la croyance, les ignorants sont les sujets oints par le Dieu théo-politique des médias de masse. Les ouailles sont prêtes à mettre en place la bureaucratie du carbone parce que la messe médiatique les a convaincues que le climat se dérègle. Ah bon ? Eh oui, il se dérègle et c’est étrange, ça tombe pile poil au moment où les bureaucrates ont inventé la taxe carbone et des tas de normes inutiles mais très profitables pour les dealers de mauvaise conscience climatique et de science frelatée. La vraie science, elle vous dira que le propre du climat est de ne pas être réglé et que l’atmosphère n’est pas une serre chauffée dont on peut régler la température. La vraie science est pour une part ésotérique, elle ravit l’âme et montre que le salut n’est pas dans les prothèses chimiques et technologiques. Mais la religion de masse vous incline à croire en la magie de la science et en ses miracles statistiques.

En évoquant la religion des médias de masse, que d’aucun désignent comme cathodique, je n’ai fait qu’enfoncer une porte ouverte. Si je voulais être plus original, je suggérerais la thèse d’un dédoublement de l’information, en empruntant la voie tracée par Jan Assmann avec son étude sur la double religion (dont vous lirez prochainement un compte-rendu). Il y aurait une information de qualité secondaire pour le citoyen profane et l’individu moyen et une autre information de qualité supérieure réservée aux gens pas tant initiés qu’instruits et ouverts vers non pas les mystères maçonniques mais vers le domaine des vérités, de la justice et de la morale. Cette idée du dédoublement des informations a de l’avenir car elle épouse parfaitement les contours sociologiques du moment. Tout en s’inscrivant dans le principe de la sécularisation. Ma thèse du medium duplex distingue une information pour gens éclairés, savants, moraux et axés sur l’universel, comme l’ont été les maçons (pas tous) pendant les Lumières, alors qu’une autre information se dessine en parallèle avec la théologie politique, c’est-à-dire comme un ensemble de formes communiquées afin de contrôler et manipuler les populations. Le système fonctionne très bien. On ne peut rien y faire. Peut-être le déplorer mais quand les hommes décident de rester dans l’ignorance, on ne peut pas les faire changer d’avis. Ils sont heureux, ou malheureux, mais ils restent là où ils sont, dans la religion médiatique populaire qui les enveloppe de ce foisonnement de fausses vérités et de sens factice. Les choses sont décidées pour dix ou vingt ans. Après, il y a fort à parier que rien ne changera. Le projet d’élévation des Lumières a échoué mais c’était prévisible. La théologie médiatique occupe définitivement le terrain, satisfaisant les aspirations moyennes du vulgaire. Les initiés continuent leur course en augmentant leurs connaissances et en se rapprochant de l’universel. Il ne faut pas mépriser son prochain. Du point de vue de Dieu aucun homme ne vaut plus qu’un autre.

 



Sur le même thème

Suicide ou Renaissance pour une Europe en quête de philosophes et du retour de Dieu
Liberté, vérité et chemin selon la philosophie christique
Empathie, conscience morale et psychopathie – Une nouvelle conscience pour un monde en crise (partie 3/3)
Le rapport du CIDE sur les réseaux pédocriminels en France et ailleurs
Newton, Darwin et Einstein se sont trompés sur les choses de la Nature


Les réactions les plus appréciées

  • Par Gollum (---.---.---.253) 19 mars 2013 08:56
    Gollum

    Puisque la photo montre Pujadas, pas plus tard qu’hier soir celui-ci avec des trémolos dans la voix et au même moment que la tentative de braquage des comptes courants à Chypre, nous annonce que l’économie américaine repart !


    C’est un peu comme si dans un marché boursier globalement baissier on annonçait à la vue d’un léger rebond technique : voyez la bourse monte...

    Grosse escroquerie intellectuelle s’il en est destinée à démotiver les foules pour une éventuelle révolution.. Le message subliminal est clair : restez calme SVP sinon la reprise qui est en cours (si, si..) va capoter de par votre faute...
  • Par ROBERT GIL (---.---.---.196) 19 mars 2013 08:56
    ROBERT GIL

    Les médias agissent à la manière d’une drogue, et accroissent la vulnérabilité des individus aux idéologies fabriquées à leur intention. Les images déconnectent l’individu du monde réel pour un monde virtuel. Ils façonnent nos esprits et la diffusion de séries américaines nous fait adopter progressivement la culture et les valeurs américaines. Et si le modèle anglo-saxon bat de l’aile, alors, les médias font l’apologie du modèle scandinave. Il ne faut pas laisser le temps au téléspectateur de se poser trop de questions, il ne faut surtout pas qu’il se dise : « et si finalement notre système n’était pas si mal que ça ? ». Préparer nos cerveaux au discours de l’idéologie dominante : voilà le rôle des médias !

    voir : INFORMATIONS ET MANIPULATIONS

  • Par Alpo47 (---.---.---.150) 19 mars 2013 09:50
    Alpo47

    Dugué ... depuis que l’UBB a battu Agen et va se maintenir en Top14, ramenant Agen en D2, je ne devrais plus vous parler ... Bon, allez, passons ... pour cette fois.

    Et bien entendu, vous « enfoncez des portes ouvertes ». Même s’ils sont encore regardés, il ne reste plus personne, ou presque, pour donner la moindre crédibilité aux grandes messes médiatiques. Beaucoup ont déjà compris que ces émissions à moitié débiles, en tout cas débilitantes, servent à nous (ceux qui les regardent) occuper l’esprit et éviter de penser aux vrais problèmes de nos sociétés : la petite oligarchie qui controle et pille les pays, la confiscation du pouvoir par les « élites », le système bancaire tout puissant, le pouvoir des lobbys sur nos vies et les lois ... etc...

    Et pour ce qui est de « l’information », le pouvoir, quel qu’il soit, l’utilise comme écran de fumée toujours dans le même but. Vingt minutes sur la neige sur les routes, rien sur la visite du président Islandais qui a dit non aux banques . « e qui ne passe pas aux infos n’existe pas »

  • Par subliminette (---.---.---.6) 19 mars 2013 12:24
    subliminette

    Copie de l’un de mes posts d’hier qui illustre modestement votre article :

    Avons-nous une chance de sortir indemnes de ces manipulations incessantes qui surgissent de tous les côtés, nous emplissant les oreilles avec l’efficacité d’un cérumen purulent ?

    Ce matin une « journaliste » de RTL (pardon je n’ai pas retenu son nom, peut-être Bonfillon, mais pas sûr, j’écoutais distraitement au début) nous annonce qu’en ces temps de crise, les Français se réfugient dans des valeurs-refuges, des produits phares dont les ventes explosent, même s’ils ne « sont pas donnés ».
    Je dresse l’oreille, m’attendant à entendre parler d’or, de rolls, de rollex, et toutes ces choses que l’on nous fait miroiter comme autant de hochets indispensables à gagner sa propre estime la cinquantaine venue.

    Quelle déception ! Foin des ors et des chromes alléchants. Ou encore des valeurs culturelles ou morales de note belle et masochiste société. Rien de tout ça :

    Les 5 « valeurs-refuges des Français en ces temps de crise » sont, dans l’ordre :

    1) le Nutella
    2) la Vache qui rit qui a bondi de 33% des ventes en un an.
    3) Les lardons Herta
    4) Le thon Petit Navire
    5) les carambars

    Je sais pas vous, mais moi, même par ces temps de crise, je n’ai pas envie de me réfugier dans ces cochonneries industrielles. J’ai même pensé que la chronique était ironique et j’ai attendu la chute. Euh... J’attends toujours....

    J’associais tout autre chose au mot « valeur ». Mais bon, excusez-moi, je ne suis pas journaliste !

Réactions à cet article

  • Par ROBERT GIL (---.---.---.196) 19 mars 2013 08:56
    ROBERT GIL

    Les médias agissent à la manière d’une drogue, et accroissent la vulnérabilité des individus aux idéologies fabriquées à leur intention. Les images déconnectent l’individu du monde réel pour un monde virtuel. Ils façonnent nos esprits et la diffusion de séries américaines nous fait adopter progressivement la culture et les valeurs américaines. Et si le modèle anglo-saxon bat de l’aile, alors, les médias font l’apologie du modèle scandinave. Il ne faut pas laisser le temps au téléspectateur de se poser trop de questions, il ne faut surtout pas qu’il se dise : « et si finalement notre système n’était pas si mal que ça ? ». Préparer nos cerveaux au discours de l’idéologie dominante : voilà le rôle des médias !

    voir : INFORMATIONS ET MANIPULATIONS

    • Par Castel (---.---.---.50) 19 mars 2013 10:03
      Castel

      "Les images déconnectent l’individu du monde réel pour un monde virtuel« 

      Les images de la réalité déconnectent elles-aussi l’homme de la »réalité", car justement, les images ne sont que des représentations.

    • Par Henri Diacono alias Henri François (---.---.---.113) 20 mars 2013 14:22
      • Certes Gil,mais force est d’admettre que cette avalanche de bruits (radios) et images (télés) sont devenus dans nos sociétés dites avancées, mais déshumanisées, des réflexes. On allume la télé sitôt entré chez soi ou la radio. Historie d’avoir une ambiance bruyante afin de demeurer cloitré et donc protégé dans et par les sonorités et les images qui n’ont cessé de vous entourer ailleurs, dans la rue, le bureau, le métro ou l’auto, jour après jour, heure après heure. La peur de la SOLITUDE s’installe et le SILENCE source pourtant de la réflexion devient insupportable. Jusqu’à la folie ou presque. L’Homme a oublié qu’il était individu. Il faut fuir ... en avançant. C’est faisable.
  • Par Gollum (---.---.---.253) 19 mars 2013 08:56
    Gollum

    Puisque la photo montre Pujadas, pas plus tard qu’hier soir celui-ci avec des trémolos dans la voix et au même moment que la tentative de braquage des comptes courants à Chypre, nous annonce que l’économie américaine repart !


    C’est un peu comme si dans un marché boursier globalement baissier on annonçait à la vue d’un léger rebond technique : voyez la bourse monte...

    Grosse escroquerie intellectuelle s’il en est destinée à démotiver les foules pour une éventuelle révolution.. Le message subliminal est clair : restez calme SVP sinon la reprise qui est en cours (si, si..) va capoter de par votre faute...
    • Par appoline (---.---.---.48) 19 mars 2013 18:44
      appoline

      Pujadas n’échappe pas à la règle, il va dans le sens que son grand chef lui montre

    • Par lebreton (---.---.---.174) 19 mars 2013 21:18

      @gollum

      puja das ou la burne de service à 240 000€ par ans que peut on attrendre ,mais ce con n’est pas seul et ça c’est grave ,tres grave grace a des gens comme ça des sans couilles ,on a vu arriver hitler ,mussolini et son cousin dont il vient de faire l’éloge ,berlusconi ,belle europe ,non ? avec les plus grand mafieux ,monti et consorts et bruxelle le royaume des putes avec sa commission a deux balle ! al capone a fait des petits non ?

    • Par Henri Diacono alias Henri François (---.---.---.113) 20 mars 2013 14:06
      • Non Gollum, servile jusqu’au bout de son porte feuille, Pujadas obéit à son premier petit chef qui lui obéit au second etc...etc... jusqu’au Grand Chef qu’on ne connait pas et qu’on verra jamais.
  • Par Alpo47 (---.---.---.150) 19 mars 2013 09:50
    Alpo47

    Dugué ... depuis que l’UBB a battu Agen et va se maintenir en Top14, ramenant Agen en D2, je ne devrais plus vous parler ... Bon, allez, passons ... pour cette fois.

    Et bien entendu, vous « enfoncez des portes ouvertes ». Même s’ils sont encore regardés, il ne reste plus personne, ou presque, pour donner la moindre crédibilité aux grandes messes médiatiques. Beaucoup ont déjà compris que ces émissions à moitié débiles, en tout cas débilitantes, servent à nous (ceux qui les regardent) occuper l’esprit et éviter de penser aux vrais problèmes de nos sociétés : la petite oligarchie qui controle et pille les pays, la confiscation du pouvoir par les « élites », le système bancaire tout puissant, le pouvoir des lobbys sur nos vies et les lois ... etc...

    Et pour ce qui est de « l’information », le pouvoir, quel qu’il soit, l’utilise comme écran de fumée toujours dans le même but. Vingt minutes sur la neige sur les routes, rien sur la visite du président Islandais qui a dit non aux banques . « e qui ne passe pas aux infos n’existe pas »

    • Par nicolas_d (---.---.---.12) 19 mars 2013 16:03
      nicolas_d

      « il ne reste plus personne, ou presque, pour donner la moindre crédibilité aux grandes messes médiatiques »

      Je l’espère
      Mais c’est cocasse : Les gens seraient conscients de regarder des guignols, mais les guignols, eux, ne seraient pas conscients d’être perçus comme tel smiley

    • Par nenyazor (---.---.---.164) 19 mars 2013 17:56

      Je vous trouve bien optimiste sur la crédibilité des média dans la population. Même si une forte critique s’est développée depuis internet en particulier, j’ai quand même l’impression que la proportion de gens trouvant le JT de France 2 bien meilleur que celui de TF1, ou l’inverse, est très importante. Après, ce n’est qu’une impression... peut-être fausse.
      Celà dit, la dynamique est certainement en la défaveur de la crédibilité des média en effet.

    • Par Croa (---.---.---.29) 20 mars 2013 22:31
      Croa

      « il ne reste plus personne, ou presque, pour donner la moindre crédibilité aux grandes messes médiatiques »

      Tu rêves ou quoi ? Il suffit d’écouter les conversations au bistro ou chez le coiffeur : C’est édifiant ! Ce qui rebondit bien c’est le dernier fait divers, celui qui donne un sentiment d’insécurité mais la certitude que Bachard est un dictateur qui assassine son peuple transparaît bien aussi, souvent indirectement, et j’en passe... smiley

  • Par Castel (---.---.---.50) 19 mars 2013 09:51
    Castel

    La télé imprègne dans le quotidien une représentation du monde dans l’esprit humain comme un marteau forme un métal par ses impacts.
    En étant quasiment omniprésente dans la société, la télé influence même ceux qui ne la possède pas. Elle fait figure de cerveau collectif, de référence, même actuellement, dire je l’ai vu à la télé, fait largement plus sérieux que de dire « je l’ai trouvé sur internet ». Pourtant, internet comprend aussi ce qui passe à la télé, le web est un ensemble de sources disparates, du plus « sérieux » au moins « sérieux ».

  • Par Jeff Parrot (---.---.---.200) 19 mars 2013 10:59
    Jeff Parrot

    Assez d’accord avec l’article, mais il serait temps de renverser le responsabilité totalement.

    Ce n’est pas la télé qui est imposée mais les gens qui s’imposent la télé.

    Ils se l’imposent car ils ont tjs besoin de croire, le type de religion a juste changé
    Oui, il y a bien une dichotomie entre les initiés et les autres, ceux qui suivaient le chemin de Christ et ceux qui allaient juste à l’église pour croire en une représentation du monde distillée par des prélats. C’est la même chose l’eglise a été remplacée par la télé, les prélats ont changé mais le besoin des profanes n’a pas changé, ils veulent croire et c’est tout, croire pour donner du sens car ils en sont incapables par eux mêmes (de donner du sens).
    L’oligarchie leur fournit juste le sens qui sert le mieux ses intérêts.

    Et c’est là que le thème de l’apocalypse fait son entrée, le grand soir des initiés, le grand soir qui va transformer les profanes en initiés et changer la donne, grand soir qui évidemment n’arrive jamais (snif le 21/12/12).

  • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 11:36
    JL

    C’était bien parti ... jusque là : ’’ le côté foncièrement injuste des retraites par répartition. Il faut sauver le système ne cessent de clamer les faussaires de l’Etat providence.’’

    J’ai continué à lire, espérant trouver une explication, un argument ? Peine perdue, la litanie continuait comme une liste à la Prévert mais désormais perfide.

    Alors je vous, demande, Bernard Dugué : qui est le faussaire ici ? N’auriez vous pas assez cotisé à ce système de solidarité intergénérationnelle au point de vous faire aujourd’hui l’un des chantres de ceux qui veulent le détruire ?

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 13:55
      JL

      Dugué depuis quelques temps, fait sa chochotte : il ne répond plus aux questions qu’on lui pose. Tant mieux, c’est plus expéditif.

      De toutes façons, les bonnes question n’attendent aucune réponse, puisque les réponses y sont contenues.

      Les bonnes questions sont incomparablement plus utiles que les mauvaises réponses..

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 18:21
      JL

      Puisque Dugué est aux abonnés absents, inutile d’attendre sa réponse. D’ailleurs, sur le sujet, il ne dirait que des sottises

      Les retraites par répartition ne sont en aucune façon des chaines de Ponzi pour la bonne raison que les retraités meurent, si bien que, à population stable, le ratio entre les contributeurs (les actifs) et les bénéficiaires (les retraités) demeure constant dans le temps. Elles ne deviendraient des chaînes de Ponzi que si le nombre de contributeurs s’amenuisait, et c’est ce à quoi s’attèlent les Cassandres qui font tout leur possible pour que cela advienne.

      Puisqu’il est question d’information de masse, je dirai que les médias et Dugué font, sur ce sujet au moins, de la désinformation de masse.

    • Par Loup Rebel (---.---.---.174) 20 mars 2013 09:58
      Loup Rebel

      Bonjour JL,

      Vous êtes un ardent défenseur du système de retraite par répartition, OK.

      Votre commentaire pointe le sentiment d’injustice que ressent et exprime l’auteur à l’égard de ce système, et vous exigez de lui des explications. Ce n’est pourtant pas le sujet de son billet, tant s’en faut, mais vous ne résistez pas à l’envie de montrer vos muscles sur un sujet qui vous tient à cœur. Cela nous arrive à tous ici sur ce lieu de débat démocratique, moi le premier sans doute.

      Et puisque B. Dugué ne répond pas à votre objection, je me permets d’apporter la mienne (en mon nom, et pas au nom de l’auteur)

      Sans vouloir défendre ni dénoncer des points de vue opposés, noter 20/20 la justice apportée — à ce jour — par ce système ne me semble pas raisonnable : il comporte de très importantes inégalités, pour ne pas dire injustices. De mon point de vue, je lui donnerais 7/20. Ce qui ne signifie pas qu’il faille le supprimer, mais qui justifie de le réformer de fond en comble, même si cela entraine des renoncements aux acquis sociaux de millions de privilégiés (dont vous faites peut-être partie ?), perçus comme profondes injustices par des millions d’autres citoyens.

      Je n’argumenterai pas dans ce fil, car ce serait hors sujet. Mais je serais très heureux de commenter votre prochain billet sur ce sujet smiley

      Bonne journée.

    • Par Croa (---.---.---.29) 20 mars 2013 23:10
      Croa

      Je pense aussi que là, l’auteur se trompe grossièrement ! smiley

      C’est là que l’on voit justement la différence entre le ouaîbe deux points zéro et les massmédias !
      - Les publications citoyennes sur internet sont ouvertes aux alternatives contradictoires. Comme rien n’est parfait celui qui cherche la vérité peut d’abord se tromper mais au moins cette vérité est-elle presque toujours présente.
      - Les leçons magistrales de la télévision sont toujours sans appel. Il y existe certes des débats mais toujours truqués et la pensée unique fait foi sur de nombreux sujets plus ou moins tabous.

      à JL qui apporte ici l’alternative providentielle : Vu à la télé tu aurait pesté vainement devant ton poste et nous n’en aurions rien su...  smiley C’est toute la différence !

  • Par subliminette (---.---.---.6) 19 mars 2013 12:10
    subliminette

    Merci pour cet article. Un peu pessimiste cependant.

    Je ne sais plus qui (qu’il me pardonne) a publié sur Avox il y a 15 jours-3 semaines un sondage concernant la confiance qu’ont les Français tant dans leurs hommes politiques que dans « leurs » journalistes.

    Si ma mémoire est bonne, seuls 18 % faisaient confiance tant à la première catégorie qu’à la seconde. Concernant la seconde, j’avoue avoir été étonnée. Les Français dans leur immense majorité, se rendent donc compte que les journaleux les prennent pour des betteraves ? C’est pas si mal quand on voit les grands moyens utilisés pour les tromper !

    • Par Henri Diacono alias Henri François (---.---.---.113) 20 mars 2013 14:43
      • A Sublimette. Mais les gens qui ont répondu à ce sondage se sont trompés ou putôt ont été manipulés une fois de plus. Dans leur esprit déjà « contrôlé » ils ont pris pour journalistes des saltimbanques qui ont pourtant hélas une carte de presse (30% d’abattement fiscal) . Ils ne sont que des marionnettes corporation dans laquelle ont peut jeter en vrac, et oui, les rapaces cathodiques et de notoriété que sont devenus les Calvi, Barbier, Franz Olivier je ne sais quoi, du Point je crois et tous les autres qui n’ont qu’une envie qui les minent : celle de « passer à la télé » et de déverser des discours que pourrait tenir le moindre citoyen doté d’une intelligence moyenne. Et j’oublie volontiers les soi-disant experts !
      • Le vrai journaliste n’apparait jamais ou très peu. Il reste un TEMOIN et non un COMMENTATEUR. Il raconte ce qu’il a vu, qu’il a entendu après l’avoir dument vérifié en les citant, ses sources, laissant le soin au lecteur plutôt qu’à l’auditeur le soin de juger. N’oubliez surtout pas que c’est son travail de l’OMBRE dont profite tous les autres par leurs propres commentaires ou par le découpage et montage des images transformant ainsi l’essence même de l’information.
    • Par Croa (---.---.---.29) 20 mars 2013 23:26
      Croa

      Certes oui, on ne peut pas leur faire confiance... Mais comment sait-on qu’ils nous mentent ?

      - Soit on connaît le sujet, et fort est de reconnaître qu’il se dit beaucoup de bêtises dans les médias !
      - Soit on ne connaît pas le sujet, ce qui est le cas presque toujours. En ce cas on va voir ailleurs si se dit la même chose : Si le journaliste s’est trompé nous serons ainsi détrompés. Le problème c’est qu’ils mentent plus qu’ils ne se trompent et que ceux qui arrosent les médias le font évidemment massivement et de manière répété.
      Résultat : On a beau se méfier on est toujours baisé !  smiley

  • Par subliminette (---.---.---.6) 19 mars 2013 12:24
    subliminette

    Copie de l’un de mes posts d’hier qui illustre modestement votre article :

    Avons-nous une chance de sortir indemnes de ces manipulations incessantes qui surgissent de tous les côtés, nous emplissant les oreilles avec l’efficacité d’un cérumen purulent ?

    Ce matin une « journaliste » de RTL (pardon je n’ai pas retenu son nom, peut-être Bonfillon, mais pas sûr, j’écoutais distraitement au début) nous annonce qu’en ces temps de crise, les Français se réfugient dans des valeurs-refuges, des produits phares dont les ventes explosent, même s’ils ne « sont pas donnés ».
    Je dresse l’oreille, m’attendant à entendre parler d’or, de rolls, de rollex, et toutes ces choses que l’on nous fait miroiter comme autant de hochets indispensables à gagner sa propre estime la cinquantaine venue.

    Quelle déception ! Foin des ors et des chromes alléchants. Ou encore des valeurs culturelles ou morales de note belle et masochiste société. Rien de tout ça :

    Les 5 « valeurs-refuges des Français en ces temps de crise » sont, dans l’ordre :

    1) le Nutella
    2) la Vache qui rit qui a bondi de 33% des ventes en un an.
    3) Les lardons Herta
    4) Le thon Petit Navire
    5) les carambars

    Je sais pas vous, mais moi, même par ces temps de crise, je n’ai pas envie de me réfugier dans ces cochonneries industrielles. J’ai même pensé que la chronique était ironique et j’ai attendu la chute. Euh... J’attends toujours....

    J’associais tout autre chose au mot « valeur ». Mais bon, excusez-moi, je ne suis pas journaliste !

    • Par lebreton (---.---.---.174) 19 mars 2013 21:35

      @ sublime

       génial !!! il ya aussi la lessive qui lave plus blanc que blanc !!!! ’coluche) et puis plus grave ,ceux qui se noient dans un verre d’eau ? notre bon avocat à laisser un message ,mais lequel ! je reste perplexe . les gens qui savent ne doivent pas parler ,la france est en corse ou l’inverse ? bonne question n’est ce pas ,cahu va devoir nous dire ,ou va t’on attendre la prescription comme avec ses comperes tibéri en co ,rien que pour ça bien que les jours me soient comptés je souhaite vivre encore un peu ! 

      amicalement

    • Par HELIOS (---.---.---.201) 20 mars 2013 21:40
      HELIOS

      . oui, mais, le Nutella, c’est vraiment bon !!!

    • Par Croa (---.---.---.29) 20 mars 2013 23:31
      Croa

      à HELIOS,

      Regarde ce qui est écrit en petit sur ton pot de Nutella, tu vas moins aimer !

  • Par soi même (---.---.---.146) 19 mars 2013 12:27
    soi même

    L’information a toujours exister, la seul différence est effectivement sa masse et sa rapidité paralyse le discernement. Par exemple vos articles, je suis sur si vous feriez un peut de méditation, il y aurait bien 90% de vos articles qui ne mérite pas une publication.

  • Par bo (---.---.---.63) 19 mars 2013 12:59
    bo

    Excellent article sur les médias.....anecdote : j’ai un jour entendu un échange édifiant : un journal faisait une offre pour ne pas faire paraître des informations très documentées....sur des activités peu « gratifiantes » d’une société à cette société.
    C’était il y a plus de 20 ans...et un des responsables de « communication » qui fut très compréhensif.......m’a simplement dit : « nous avons la responsabilité de plusieurs dizaines de milliers d’emplois...c’est pour cela que nous agissons ainsi »....
    En plus vous pourriez ajouter à votre article l’osmose presque parfaite entre politiques et acteurs du monde des médias : le nombre de « couples officiels ou non » est une triste réalité à tous les niveaux du pouvoir. Ce sont eux les premiers responsables...et serviteurs de « cette théologie médiatique » ....qui est au service d’une idéologie libre échangiste sans aucune limite et aucun respect

  • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 19 mars 2013 12:59
    Éric Guéguen

    « L’information de masse est une religion post-moderne »...
    Peut-être parce que la masse est le nouveau Dieu contemporain ?... non ?

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 13:14
      JL

      ’’ La masse est le nouveau Dieu contemporain ’’ (Guéguen )

      C’est ç’la, oui,

      la masse est le nouveau dieu, et les élites sont en adoration devant elle.

      Complètement débiles, ces élites !!!

       smiley  smiley  smiley

    • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 19 mars 2013 13:30
      Éric Guéguen

      Toujours rien à foutre de vos journées ?

    • Par Castel (---.---.---.50) 19 mars 2013 13:32
      Castel

      « la masse est le nouveau Dieu contemporain ? »

      C’est assez juste. En fait, les médias permettent d’homogénéiser la pensée humaine. Et cette homogénéisation créé une nouvelle humanité qui se constitue en un supra-corps humain.
      Cette relation entre l’individu et la masse peut donc être perçu comme une religion.

    • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 19 mars 2013 13:44
      Éric Guéguen

      J’ajouterais que dans un monde où la massification est conçue comme un bienfait, le marché trouve nécessairement son compte et contribue à l’entretien du culte. D’où la proximité vicieuse entre médias et commerce.

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 13:47
      JL

      @ Castel,

      dire que la masse est le nouveau dieu, quand on sait que les médias sont le nouveau clergé, c’est comme dire que les ouailles étaient les anciens dieux auxquels le curé en chaire faisait allégeance.

      Réfléchissez, voyons.

      Guéguen est un nostalgique de l’Ancien Régime, ça se lit à travers toutes ses interventions. Au lieu de chercher à calmer les éventuelles révoltes populaires par des paroles d’apaisement et de promesses, nul doute qu’il préfèrerait tailler dans le tas, ventrebleu !

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 13:49
      JL

      Mais les masses, banane, ne serviraient à rien si ce n’était à produire !

      Si le fermier élève des oies, ce n’est pas pour regarder leurs belles plumes, c’est pour les vendre. Les masses que les médias flattent, c’est pour la même raison.

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 13:57
      JL

      ’’la massification est conçue comme un bienfait’’ (guéguen)

      Pfiou !

      II y en a, on se demande où ils vont trouver leurs idées, ou du moins ce qui leur en tient lieu !

    • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 19 mars 2013 14:05
      Éric Guéguen

      Si je prétendais que le ciel n’est pas véritablement bleu vous vous gausseriez, de la même manière, comme une baleine.
      Vous êtes condamné à n’entrevoir les choses que par le petit bout de la lorgnette, celui qui ne rend que deux couleurs, le blanc éclatant et le noir profond.

      Et le temps ne fait rien à l’affaire...

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 14:06
      JL

      Ce que Guéguen appelle la massification c’est ni plus ni moins que l’appauvrissement des calsses populaires et des classes moyennes.

      Mais il faut croire que les riches ont confié aux plus crétins le soin de porter ici la bonne parole en leur faveur. Normal : les riches n’ont pas besoin de payer, tant de gens sont prêts à tout pour leur lécher les bottes.

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 14:07
      JL

      En effet, je ne regarde jamais par le gros bout de la lorgnette !

       smiley  smiley  smiley

    • Par Castel (---.---.---.50) 19 mars 2013 14:20
      Castel

      JL, veuillez bien vouloir respecter les autres. Ne pas comprendre n’est pas une fatalité, restez humble et aucun problème ne vous sera causé. smiley

      Quand Guégen parle de « masse », de mon coté, je considère que les élites ont font parti. A l’instar des cellules, il y a juste différentiation entre le peuple et les élites. certaines vont se spécialiser (les élites), d’autres vont servir à tout et n’importe quoi (le peuple).

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 14:47
      JL

      ’’restez humble et aucun problème ne vous sera causé’’

      Ho là là, ça me fait peur !

      Mais dites moi, cher ami, si les élites font partie de la masse comme vous dites, alors ce que vous écriviez, c’était déjà pas simple, mais là j’avoue que, même en regardant par un bout puis l’autre de la lorgnette : je ne comprends plus rien du tout.

      Bon, trêve de sodomisation de diptères, vos explications ésotériques, aussi respectables soient-elles dans un contexte approprié, me font doucement rigoler sous le com de Guéguen.

      Nb. apprenez cher monsieur Castel, que je respecte qui je veux et vous êtes prié de faire de même, si l’on peut dire.

    • Par L’enfoiré (---.---.---.32) 19 mars 2013 20:02
      L'enfoiré

      1er round : Castel gagnant, JL non perdant.

      Où est le second ?
       smiley 

      Hier,
      Démosthène gagnant, L’enfoiré non perdant

      Ah, ce qu’on s’amuse sur AV.... 
      On se chatouille ou on se grattouille ?
      Vraiment, il faudrait un Taddeï modérateur parmi nous.
       smiley
    • Par L’enfoiré (---.---.---.32) 19 mars 2013 20:11
      L'enfoiré

      JL, 

       J’ai une question « est-ce bien un »A propos« , un »About" comme on dit ailleurs ?
       J’ai été surpris en passant tout cela en revue, sans rien apprendre de JL, lui-même.
    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 20:28
      JL

      l’enfoiré,

      vous avez la prétention de compter les points, mais vous ne savez manifestement pas lire entre les lignes.

      Cette ’présentation’ vous permet à tout instant, de juger si quelque part je me contredis.

    • Par L’enfoiré (---.---.---.61) 19 mars 2013 21:05
      L'enfoiré

      JL,

       « vous avez la prétention de compter les points, mais vous ne savez manifestement pas lire entre les lignes. »

      Compter les points, pas vraiment. Savoir à qui j’ai affaire, oui, ça c’est sûr.
      Je ne pense pas que ce soit le lecteur qui doit lire entre les lignes, mais le rédacteur à éclaircir son chemin pour qu’il n’y ait pas d’interprétations malheureuses.
      Un à propos n’est pas un roman policier, ni une recherche de contradictions...
      Enfin, c’est mon avis, bien entendu smiley
    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 22:04
      JL

      Manque pas d’air, lui ! Il va maintenant me dire qu’est-ce qu’il faut que je lui dise !

      Sacré enfoiré !

       smiley

    • Par Henri Diacono alias Henri François (---.---.---.113) 20 mars 2013 14:47
      • Très juste Guéguen. La religion de la consommation sans avoir le droit de se rebeller. En quelque sorte le thème du Meilleur des Mondes écrit et publié par Aldous Huxley, voilà pas loin de cent ans. Des zombies. Des clones. Il nous faut fuir pour échapper à ce magma.
    • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 20 mars 2013 15:29
      Éric Guéguen

      « La religion de la consommation sans avoir le droit de se rebeller. »

      Quelle est l’arme du peuple ? Le nombre.
      De quoi se nourrit l’acte marchand ? Du nombre.
      Tant que le nombre sera notre alpha et notre oméga politiques, nous serons impuissants.
      Dans tous les cas, ne pas avoir le droit de se rebeller me semble très réducteur, trop simpliste.
      C’est au moins ce que le « nombre » préfère entendre... smiley

    • Par Croa (---.---.---.29) 20 mars 2013 23:42
      Croa

      C’est pas ça du tout. Ici la masse est sujet, cible.... L’information elle-même n’est pas divinité mais vecteur de foi. (Et aucun Dieu n’est désigné, seulement suggéré !)

  • Par alberto (---.---.---.208) 19 mars 2013 14:50
    alberto

    Dugué,

    Encore deux ou trois articles de la même veine et ton statut de « scientifique, philosophe » va en prendre un coup !

    Voilà des lustres que tous le monde rigole en évoquant la messe cathodique du 20 h., et voilà qu’aujourd’hui tu débarques agnagna, agnagna, « l’information de masse est une religion post moderne » !

    Mais tu vis su la Lune, ou quoi ?

    Tu devrais lire de temps en temps les articles d’AgoraVox, tu sais, « le média citoyen »...

    • Par JL (---.---.---.29) 19 mars 2013 15:02
      JL

      Salut Alberto,

      Mossieur Dugué est bien trop occupé pour lire autre chose que sa propre prose comme elle fait joli dans un site citoyen.

      Avant, il lisait les commentaires. Je l’ai même vu répondre. Mais ça c’était avant !

       smiley

    • Par alberto (---.---.---.208) 19 mars 2013 15:30
      alberto

      Salut JL,

      Là, Dugué nous fait dans le foutage de gueule façon grandiose !

      Rentré bredouille de la chasse au Bison de Hugghs ?

      Pénurie de croquettes chez Inter pour son Chat se Schrodinger ?

      Bon, mais c’est pas une excuse pour nous pondre une telle logorrhée de lieux communs...

      Bien à toi.

  • Par Yvance77 (---.---.---.54) 19 mars 2013 16:24

    Bonjour,

    @ l’auteur

    « Ou alors le côté foncièrement injuste des retraites par répartition »

    J’ai tiqué là dessus. Ne connaissant pas bien ce domaine - qui s’oppose à la retraite par capitalisation - pouvez-vous svp en faire une petit condensé.

    Merci

  • Par L’enfoiré (---.---.---.32) 19 mars 2013 19:40
    L'enfoiré

    Et en plus la profession est cannibalisée par le web.

    « Restez curieux », la devise de notre télé, 
    Curieux sans se limiter à une source, bien entendu smiley 
    • Par Croa (---.---.---.29) 20 mars 2013 23:58
      Croa

      Long comme un jour sans pain ton lien smiley

      Il y a ça dedans : « Internet est gratuit et fournit des informations bonnes ou mauvaises, mais rarement validées. » (C’est moi qui ai mis en gras.)

      « Validées » par rapport à quoi, quelle référence smiley ?

       smiley J’ai bien peur de comprendre...  smiley

  • Par mazig (---.---.---.81) 19 mars 2013 20:41

    La France se tiers-mondise tout doucement mais surement. Les médias ne sont que l’aspect apparent de du recul et du déclin généralisé organisé par les détenteurs du capital et des institutions faussement démocratiques. La mobilisation générale et la désobéissance organisée s’imposent pour essayer de sauver ce qui reste et empêcher le barque de chavirer complètement.

  • Par Peachy Carnehan (---.---.---.70) 19 mars 2013 23:15
    Peachy Carnehan

    On parle d’information de masse mais, en définitive, c’est de l’abominable télévision dont on fait le procès, ici.

    L’info papier, à l’exception notable de l’indigente presse régionale - organe officiel de la rubrique des chiens écrasés -, n’est plus « de masse » comme elle l’était au temps de son âge d’or de 1913, il y a tout juste cent ans, avant la radio, avant que cette cochonnerie de télé ne vienne lobotomiser ce qui reste de raison chez les cerveaux disponibles. Lien ici.

    Ceci dit, en aparté, il est amusant de constater que la presse papier d’avant 14, par sa pluralité, sa diversité, sa profusion et sa multiplicité, n’avait rien à envier à notre internet du XXIe Siècle avec ses blogs et ses Médiapart, ses Rue 89, ses Agoravox, et ses merveilleux bidule.com. Du fait de la facilité d’accès au crédit au temps de la « Belle époque » le premier péquin venu, capable d’aligner trois mots en respectant la règle du sujet-verbe-complément, était en mesure de devenir un authentique patron de presse. Comme ce salopard de Drumont, pour le pire, ou Maurice et Jeanne Maréchal, pour le meilleur, avec le Canard Enchaîné.

  • Par jeremy v (---.---.---.51) 20 mars 2013 00:06
    jeremy v

    merci de nous rappeler qu’une majorité des gens croient encore au 20 heure, a force j’avais fini par l’oublier...

    on est dans le meme schema que la pravda qui signifie verité, mais qui en fait etait celle qu’on etait tenu de croire, et non pas la « vraie verité »... le peuple sovietique etait tenu par la peur.

    le 20 heure, c’est un peu pareil, version monde occidental et cette fois le peuple est tenu par la peur aussi ...mais de perdre son petit confort ....tant materiel qu’au niveau des idees dailleurs...

  • Par Christoff_M (---.---.---.166) 20 mars 2013 02:09
    Christoff_M

    Détruire les religions sauf celle de la clique mondialiste et élitiste qui dirige le monde actuel...
    Diffuser des faits ininteressants repris en boucle pour abrutir les masses c’est cela l’info et ne parlons pas des JT avec de petits minables lecteurs de prompteurs collabos bien conscients de ce qu’ils font en échange d’une rente à vie... Oser appeler ça de l’info et du journalisme !!!

    Taddei est en danger, le dessous des cartes passe à des heures impossibles, toute émission de débat ou d’info culturelle est reléguée à des heures matinales ou on leur reproche de n’avoir pas assez d’audience...

    Nous vivons dans un mensonge intellectuel organisé... mais qu’attendre de chaine ou de médias dirigées par des vendeurs de cocas ou de hamburgers ou d’anciens politiques ?? de la merde pour les masses c’est tout ce qu’on leur a appris ds les grandes usines à formater les esprits et formant soi disant l’élite de ce pays...
    Qd vous voyez le bilan des enarques à la tete de l’état vous comprenez vite ce que certains peuvent faire de l’audiovisuel comme ils l’ont fait dans la justice et les hôpitaux, un massacre pour laisser un « service » qui coute cher pour fournir des produits bas de gamme entourés d’une com elle par contre tres couteuse ou tout les petits « amis » du système s’en foutent plein les poches sans scrupule...

  • Par rhea 1481971 (---.---.---.199) 20 mars 2013 06:08

    Utilisation volontaire par les médias de l’effet de foule. Alors que lors de l’émission bibliothèque Médicis une chercheuse déclare avoir exhumé un texte de loi du régime de Vichy qui instaure le numéro de sécurité sociale, trois jours après dans le grand journal sur canal+ (plus d"audience que bibliothèque Médicis) le présentateur fait rappeler que cela date du conseil national de la résistance. Qui croire ?

  • Par Deneb (---.---.---.73) 20 mars 2013 08:40
    Deneb

    « Du point de vue de Dieu aucun homme ne vaut plus qu’un autre. »

    Les femmes, par contre ...

    • Par Croa (---.---.---.29) 21 mars 2013 00:07
      Croa

      ...une blanche vaut deux noires.

      ( D’après le prof de musique. C’est d’ailleurs tout ce qui me reste de son enseignement smiley )

    • Par Ricquet (---.---.---.186) 25 mars 2013 09:23
      Ricquet

       smiley)

      ça détend, donc : Poursuivons !

      -Quelle est la meilleure façon de garder un homme au lit ?
       Mettre la télé dans la chambre à coucher.
      -Pourquoi les hommes portent-ils des cravates ?
       C’est pour indiquer l’accès au terrain de jeux.

      -Quelle différence entre une cravate et la téloche ?
       Aucune, toutes deux sont des laisses : Expressions d’asservissement et de subordination.
       smiley
  • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 20 mars 2013 09:22
    Éric Guéguen

    « Du point de vue de Dieu aucun homme ne vaut plus qu’un autre »...

    Parce que Dieu est infiniment grand, et face à l’infiniment grand, tous les infiniment petits sont égaux. Mais en congédiant l’infiniment grand, on a changé d’échelle, et à présent, l’inégalité native est difficilement négligeable.
    Nous naissons tous différents - différence que l’on se plaît par ailleurs à porter comme un étendard -, mais dans les plis de cette « différence », se drape les différences d’aptitude, notamment celle de comprendre, d’appréhender et de déconstruire une escroquerie médiatique. Et la boucle est bouclée...
    Défoulez-vous à présent. smiley

  • Par bdoume (---.---.---.250) 20 mars 2013 11:48
    bdoume

    Certes les médias de poids comme la télé ont une influence considérable. il faut donc apprendre aux gens,

     1- A cherche l’info par ailleurs.
     2- a raisonner.
    Cela s’apprend normalement à l’école et le vaste débat que cela soulève pourrait permettre de trouver la clef pour éviter la lobotomisation des masses.
    Il existe des médias pas encore infiltrés par les trolls de l’UE. Par exemple : http://www.bvoltaire.fr

  • Par Henri Diacono alias Henri François (---.---.---.113) 20 mars 2013 14:58
    • Et Rousseau, Eric, Diderot et pourquoi pas Hugo, Rimbaud, Kessel etc... Pour sûr un pourcentage inférieur à celui qu’on aurait attribué à BHL, pas le Bazar de l’Hôtel de Ville, non le philosophe (il n’y a que lui qui le croit) faiseur de guerres.
    • Par Éric Guéguen (---.---.---.36) 20 mars 2013 15:26
      Éric Guéguen

      Non rassurez-vous, je pense qu’une bonne moitié des Français ne savant pas non plus qui est BHL. Qu’ils aient entendu l’acronyme dans leur vie, c’est certain, ils ont la télé, mais sorti de ça...
      Tenez j’ai demandé une fois dans ma boîte qui connaissait Finkielkraut :
      sur 30 personnes, nous étions deux à le connaître et deux autres personnes avaient déjà entendu parler de lui. Je précise que je ne travaille pourtant pas dans le trou du cul du monde...

    • Par Croa (---.---.---.29) 21 mars 2013 00:14
      Croa

      Le BHV je sais, il parait que ça a fermé...

      BHL, non je ne vois pas smiley

  • Par fred74 (---.---.---.213) 20 mars 2013 15:51
    fred74

    Bonjour à tous,



    La télévision et la radio sont des abreuvoir à mensonge, il arrive pourtant parfois d"entendre des vérités....

    La télé est avant tout faite pour ce divertir...les documentaires,,,les films,,,,etc etc etc 
    Vous me direz qu’ils faut qu’il y en ai....il vous reste la radio et son cortège de bon sentiment...
    Bah, en cherchant un peu sur les programmes de Arte à 3 heure du mat...bon il arrive qu’à 21 heures il y en ai ....
    Pour le restant...savoir lire entre les lignes ou éteindre le poste..reste une bonne solution...c’est bête de payer une redevance et d’éteindre le poste...ou alors le poste à la benne...là encore le poste ne vous à rien fait ....
    Bon, alors peut être qu’internet peu jouer les médiateurs....encore faut il le posséder....
    Sinon les livres...rabattez vous sur la lecture...
    Nous sommes quotidiennement envahi par les médias et leur propagande mais vous n’êtes pas obligé de les écouter...à vous de choisir....
    Même s’il existe une pensée unique comme du temps de Mitterrand....personne ne vous défend de penser autrement....encore faut il assumer...



  • Par ddacoudre (---.---.---.20) 20 mars 2013 19:18
    ddacoudre

    bonjour dugué

    La circulation de l’information est primordiale pour asservir ou émanciper les hommes, mais je parle de l’information que l’on se transmet en communicant au travers d’un processus structurel mimétique, dont la technologie d’aujourd’hui démultiplie les effets.
    Notre information et distraction est de la même veine que la « télé » d’antan faites de fresques sur les murs ou aux plafonds, des commémoration et élévations de toutes sortes avant que l’écriture s’y substitue et aujourd’hui les supports audio visuel, où l’on n’a même pus à lire mais seulement à écouter comme d’antan, avant que les lumières n’émancipent la pensé que la télé renvoie à l’obscurantisme.Comme nous n’abandonneront pas la télé, alors il faut à nouveau émanciper les hommes, mais plus par la lecture car seulement 4% lisent, mais en les envoyant dans des universités d’enseignement pour adulte.http://ddacoudre.over-blog.com/page...
    Le sujet que tu traites m’a valu en 1990 de chaudes discutions et je n’ai pu convaincre mon organisation de se doter de moyen audio visuel ou au minimum d’une radio.
    Cette lutte autour de l’information ce sont les puissants qui l’ont gagné, et si depuis les années 1990 la structure de l’information occidentale mise en place fonctionne c’est qu’elle a nourri les cerveaux et que ceux-ci accrocs à cela en réclament.
    Nous avons toujours les chiens de gardes audio visuel et ce gouvernement fonction en les utilisant.
    Télévision : de l’info sans infos  cordialement.

  • Par robin (---.---.---.35) 20 mars 2013 21:28

    « étant entendu qu’entre les by Giant Savings" href="http://www.agoravox.fr/actualites/religions/article/l-information-de-masse-est-une-132631#">banques, les grandes industries, l’armée, les machines culturelles multinationales et les Etats, il existe des connivences d’intérêt évidentes »

    Rien que cette affirmation làpourtant évidente vous fait ranger parmi les conspirationistes par la police de la pensée

     

  • Par Montagnais (---.---.---.24) 21 mars 2013 05:17
    Montagnais

    Dugué bonjour,


    Vous êtes le créateur de la Mystique de la religion médiatique

    Quant au projet des Lumières .. heureusement .. relisons Bloy, Propos d’un entrepreneur .. la fin, sur les frères trois points .. 

    Have you noticed that we speak american nowadays ? pidgin american !! but american, not german.

    .. Ferdom !..


  • Par dom y loulou (---.---.---.219) 24 mars 2013 13:18
    dom y loulou

    si vous laissez tomber vos lumières cela vous regarde bernard, mais ne vous permet pas de dire que les lumières sont mortes


    loin de là

    elles sont éteintes dans les écrans de la Babylonie et c’est tout, en-dehors la vie renait, la planète se revivifie, l’atmosphère s’est élargie, les climats se restaurent, le smog est vaincu partout où sont placés des obolix, des nettoyeurs atmosphériques qui intéressent tant ceux qui ont passé leur vie à polluer l’espace... 

    les très saints champions héroïques des trente glorieuses... qui haïssent leurs enfants tant ils s’aiment...

    combien de temps le nombre trouvera-t-il cela amusant encore de voir une personne piétinée inlassablement par des reflets débiles issus de familles pédophiles et de monarch programming ?


    aucun homme ne vaut plus qu’un autre

    ni moins non plus d’ailleurs


    et le philosophe n’est pas le producteur de missiles air-sol ou de mines anti-personel

    ni l’empereur de la corporation rottenschild

    et on ne va pas refaire douze années de révélations ininterrompues

    les accusations et le jugement puéril de viles parodies et de schizophrènes en veux-tu en voilà on ne les prend plus

    elles sont toujours les mêmes tant on dirait qu’elles sont issues de trisomiques


  • Par dom y loulou (---.---.---.219) 24 mars 2013 13:24
    dom y loulou

    toutes mes excuses aux trisomiques car, dans LE but glorieux du common wealth de tuer tout le monde, une vision exaltante pour les enfants vraiment... c’est sans leur merveilleuse bonté ni la générosité qui les caractérise





  • Par papijef (---.---.---.195) 24 mars 2013 20:25
    papijef

    oui, bonsoir !
    j’écoutais l’autre jour les deux émissions que Mermet a consacrées à Julian Assange, pour la parution de son bouquin « Menace sur nos libertés ». co-écrit. Quelques extraits ici :
    http://www.journaldunet.com/ebusine...

    Assange y dit entre autres qu’aucun Chomsky ne s’étant présenté, ils s’y sont mis à quatre pour écrire le livre. J’ai commandé, pour lire et soutenir Assange.

    On reparle de tout ça avec ces derniers éléments ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires