Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Santé > Carafes filtrantes : 5 impostures démasquées

Carafes filtrantes : 5 impostures démasquées

Alors que les fabricants de carafes filtrantes multiplient les opérations marketing, le mensuel 60 millions de consommateurs a testé les performances de 8 modèles de carafes filtrantes dans son numéro de juin 2011. Les résultats obtenus sont si médiocres que 60 millions de consommateurs préfère n’en recommander aucune !

Aujourd’hui, 25% des buveurs d’eau du robinet utilisent une carafe ou un système de filtration. Mais dans bien des cas, l’eau filtrée est pire que l’eau du robinet ! La dernière étude de 60 millions de consommateurs (numéro de Juin 2011) confirme l’imposture de ces carafes filtrantes.

1/ Les carafes filtrent le chlore : vrai mais inutile, voire dangereux !

Oui, les cartouches au charbon actif retiennent le chlore, ce qui débarrasse en partie l’eau du robinet de son mauvais goût. Mais cette filtration favorise aussi l’apparition de bactéries…

 « Si l’eau n’a plus de goût ni d’odeur, elle devient aussi sans protection face aux bactéries », note 60 millions de consommateurs. Méfiez vous de l’eau qui dort ! Car ce constat rejoint celui de l’étude menée par Que Choisir qui pointait les dangers d’une « contamination [des cartouches] propice à la prolifération des microbes ». En testant les cartouches utilisées chez une trentaine de familles, l’association avait découvert la présence de germes liés à la manipulation de la cartouche que de nombreux utilisateurs contaminent avec leurs mains.

2/ Les carafes filtrent le calcaire : faux et c’est tant mieux !

En plus de débarrasser l’eau de son chlore, les fabricants de carafes promettent de retenir le calcaire – en réalité le calcium – grâce à une résine échangeuse d’ions. Un « argument marketing anticalcaire qui tombe à l’eau » estime le magazine qui cite « des résultats médiocres. »

 Et c’est tant mieux ! Car « le calcium est un minéral indispensable à l’organisme et son apport via l’eau permet une bonne assimilation sans apporter de calories » rappelle 60 millions de consommateurs.

En résumé, les carafes filtrantes proposent de filtrer des substances bonnes pour la santé. Heureusement qu’elles ne tiennent pas leurs promesses.

3/ Les carafes filtrent les nitrates : faux et tendancieux !

En matière de nitrates, les « résultats sont très mauvais » juge 60 millions de consommateurs. Les carafes testées n’ont retenu que 8% à 17% de la quantité de nitrates présentes dans l’eau.

Cet argument anti-nitrates, largement utilisé par les fabricants de carafes, pose problème : il surfe sur l’inquiétude des femmes enceintes ou des jeunes mères.

Car pour les nourrissons et enfants en bas âge, une eau trop chargée en nitrates provoque des problèmes d’oxygénation du sang lourds de conséquences. C’est pour cela que les médecins préconisent une eau dont la teneur en nitrates n’excède pas 10 mg/L. Or, la teneur maximale de nitrates dans l’eau du robinet est bien plus élevée puisqu’elle est limitée à 50 mg/L.

En retenant 8% à 17% de ces nitrates, la teneur de l’eau du robinet filtrée en nitrates est encore bien trop élevée pour de jeunes enfants et des femmes enceintes. En promettant une eau débarrassée de ces nitrates, les fabricants de carafes induisent donc le consommateur en erreur. Il serait temps d’obliger ces fabricants à indiquer que l’eau filtrée ne convient ni aux nourrissons ni aux enfants en bas âges.

4/ Les filtres à eau relarguent du charbon actif : vrai !

Lors de leur mise en route, toutes les cartouches relâchent des particules issues du charbon actif ou des résines échangeuses d’ions contenus dans le filtre. Problème : « on retrouve le phénomène au bout de 28 jours pour la plupart des carafes », note les experts de 60 millions de consommateurs. Même si on change les filtres régulièrement, on reste exposé à des particules indésirables !

« Il n’est pas acceptable d’ingérer des substances absentes de l’eau non-filtrée » s’énerve 60 millions de consommateurs. D’autant que ces substances sont souvent plus nombreuses que celles reconnues par les fabricants. En plus du charbon actif, on retrouve certains métaux lourds comme l’argent ou des résines d’ion.

5/ L’eau filtrée contient des phtalates : vrai !

Interrogé par 60 millions de consommateurs, Yves Lévi, Professeur de santé publique à l’université Paris 11, révèle qu’ « on peut retrouver des phtalates dans l’eau filtrée (…) ». Une substance jugée cancérigène par l’OMS.

Au lieu de filtrer l’eau et d’améliorer sa qualité, les carafes exposent les consommateurs à des substances absentes dans l’eau du robinet d’origine ( phtalates, argent, charbon actif, résines d’ions). Circonstance aggravante, la déchloration de l’eau et la manipulation des filtres exposent les consommateurs à des risques de contaminations bactériologiques. Quant à la filtration des nitrates, les résultats médiocres rendent scandaleux cet argument marketing qui laisse penser qu’une eau filtrée de ses nitrates pourrait convenir à l’hydratation des jeunes enfants ou des nourrissons.

Au final, l’étude de 60 millions de consommateurs rejoint celle réalisée en 2007 par Que Choisir. A l’époque, les analyses avaient inspiré ces conclusions accablantes à Jean-Pierre Geai, le directeur de Que Choisir :

 « L’analyse de l’eau filtrée par les carafes chez une trentaine de famille donne des résultats pires que l’eau du robinet avant filtration. Tous les paramètres évoqués comme le plomb, les nitrates, les pesticides ou le relargage d’argent sont amplifiés. Au final, les résultats sont désastreux pour l’eau filtrée ».

Dans ce contexte, ces carafes filtrantes représentent-elles un danger en matière de santé publique ? Une député UMP avait demandé au ministre de la santé de réaliser une étude sur la qualité sanitaire de l’eau filtrée. A l’époque, la ministre Roselyne Bachelot estimait que « l’efficacité et l’innocuité de ces procédés sont de la responsabilité de la personne qui les met sur le marché ». Une réponse étonnante pour un ministère chargé de réglementer la sécurité sanitaire de l’ensemble des produits vendus sur le marché français…



Sur le même thème

Filtration de l’eau : les systèmes de filtrations sont-ils d’un bon rapport qualité prix ?
Perchlorates dans l’eau du robinet, une pollution coriace
Algues vertes & nitrates : faut-il laisser faire?
Jean Marius d’Alexandris s’exprime à propos d’une méthode biologique de traitement des eaux usées
Guérir ou mourir en mangeant


Les réactions les plus appréciées

Réactions à cet article

  • Par soulmanfred (---.---.---.12) 5 juillet 2011 12:15

    Et finalement quel est le meilleur système pour filtrer l’eau du robinet ?


    Aucun si j’ai bien compris , ni en carafe , ni les filtres à bague sur évier , ni les systèmes à osmose inversé , parait il que même l’eau en bouteille est souvent de moins bonne qualité que celle du robinet ?! 
  • Par rastapopulo (---.---.---.33) 5 juillet 2011 13:48
    rastapopulo

    Merci pour l’info contradictoire, d’autant que j’ai toujours trouvé bizarre ce filtre « magique », mais 2 grosses erreurs :

    - Le calcaire n’est pas du calcium assimilable par l’organisme.

    - Le charbon actif n’a aucune dangerosité (en plus d’être en quantité infinitésimale)

    Dommage de ne pas développer sur les phtalates aussi. 

    • Par 1984 (---.---.---.21) 5 juillet 2011 16:04

      Assimilation du calcaire par l’organisme ne semble pas vraiment avoir trouvé de consensus.

    • Par alphapolaris (---.---.---.205) 5 juillet 2011 18:22
      alphapolaris
      et il faut également ajouter que « l’échange d’ion » consiste à échanger des ions calcium par des ions sodiums, ceux du sel de table ! L’eau est moins calcaire, mais plus salée.

      A noter que l’article Wikipédia sur les adoucisseur d’eau a été totalement envahi par des vendeurs qui y ont copié/collé leur prospectus commerciaux. Ils induisent le lecteur en erreur en affirmant que l’eau n’est pas salée mais « sodée »... subtile nuance qui n’a plus trop de sens quand on sait que les régimes sans sel sont justement appelés « régimes hyposodés ».

    • Par Herve.C (---.---.---.250) 6 juillet 2011 08:47
      Herve.C

      Merci à tous pour vos commentaires qui enrichissent l’article et le débat sur ces carafes.


      Rastapopulo, je me suis appuyé sur l’article de 60 millions qui dit que calcaire et calcium sont équivalents. J’ai quand même voulu vérifier après avoir lu votre remarque. 

      Dans un rapport sur l’assainissement de l’eau publié par le Sénat, il est écrit sur le Calcaire et le calcium : « Le calcaire est une roche caractérisée par une forte minéralisation en calcium. En d’autres termes, calcium et calcaire sont (pratiquement) une seule et même chose. En termes chimiques, le calcaire est un carbonate de calcium, c’est-à-dire un mélange de l’ion calcium (CA++) et de l’ion carbonate ou oxyde de carbone (CO3—). La molécule finale est donc composée d’ions calcium (chargés en positif) et d’ions carbonates (chargés en négatif). »

  • Par pepin2pomme (---.---.---.11) 5 juillet 2011 14:24

    On pourrait rajouter une sixième imposture : le prix de l’eau.
    Chez moi l’eau du robinet est très calcaire, et elle ne convient pas pour faire de la kombucha (le champignon ne supporte ni le chlore, ni le calcaire, il grandit mal et finit par moisir). J’avais envisagé une carafe filtrante pour enlever le calcaire. Puis j’ai remarqué que les eaux en bouteilles les moins chères (souvent conditionnées dans des bouteilles de deux litres) étaient aussi les moins minéralisées, exactement ce que je cherchais. Un calcul rapide que je ne reproduirai pas ici (je n’ai plus les chiffres en tête) m’a convaincu que l’argument selon lequel l’eau de la carafe serait plus économique relève de l’imposture pure et simple.

  • Par Equibella (---.---.---.59) 5 juillet 2011 15:03

    En effet , à l’heure actuelle, il semble bien qu’il n’y ait pas de solutions pour « dégager » les particules indésirables (et malheureusement actives) de l’eau du robinet ( n’oublions pas les résidus des divers traitements médicamenteux, renseignez-vous !) ;

    ce que nous faisons par contre chez nous, c’est renforcer la vitalité de cette eau extrêmement traitée, et donc très peu vitale. Nous nous inspirons des beaux travaux de Masaru Emoto sur l’eau , et depuis plus d’un an, nous avons deux carafes- en verre- que nous utilisons en rotation : en effet , nous plaquons sur le verre extérieur, de façon à ce que ce soit visible à travers la carafe, un papier sur lequel nous avons écrit, avec sincérité et présence, les mots « amour » et « gratitude ». Nous veillons à remplir d’eau la carafe qu’on vient de finir, c’est pour cela que je parlais de rotation, puisqu’ainsi il y a toujours une carafe qui a le temps de« recueillir » la charge du message ( cette réflexion est de mon cru, peut-être qu’il n’y a même pas besoin de délai d’aucune sorte... ?! Qu’en sait-t’ on ?!!) .

    Je sais que les esprits forts riront doucement, ( on ne rit jamais assez ! smiley ), mais si ça peut servir à quelques uns qui sentiront que ça peut être juste, j’en serais heureuse !
    Tout est énergie et information liée à cette énergie ; imprégnions , insufflons donc à l’énergie qui nous entoure des « informations » de qualité magnifique ! Très bonne continuation à tous !

    • Par Mmarvinbear (---.---.---.154) 5 juillet 2011 21:39
      Mmarvinbear

      Vous devriez essayer avec les mots « intelligence » et « rationnalité »...

    • Par Carl (---.---.---.29) 5 juillet 2011 23:58

      @Mmarvinbear

      Voyez-vous, même si je ne suis pas sensible à l’approche qu’Equibella peut avoir de certaines choses de la vie, je respecte sa démarche et je suis convaincu que cela peut lui être bénéfique. Aussi aimerais-je que vous nous éclairiez, vous qui en avez assurément l’exacte connaissance, de ce qu’est « l’intelligence » et la « rationalité ». J’attends avec impatience que vous nous en fassiez part. J’en ai déjà l’eau à la bouche...
      Merci de me répondre
    • Par Mmarvinbear (---.---.---.154) 6 juillet 2011 01:29
      Mmarvinbear

      « Voyez-vous, même si je ne suis pas sensible à l’approche qu’Equibella peut avoir de certaines choses de la vie, je respecte sa démarche et je suis convaincu que cela peut lui être bénéfique.  » : Sa démarche est tout, sauf bénéfique, y compris pour elle-même, ainsi que les autres.


      Masaru Emoto est un auteur, un écrivain japonais qui, piqué (c’est le mot) d’ésotérisme de bazar, prétend que l’eau est capable de prendre une empreinte extérieure qui influencerait ses caractéristiques et ses capacités propres.

      En gros, mettre de l’eau dans une carafe et écrire dessus « amour » donnerait à cette eau la capacité de rendre la personne qui en boit amoureuse. 

      L’auteur prétend également que des sons peuvent influencer l’eau. Il en prend pour preuve des clichés photographiques de cristaux de glaces qui seraient « influencés » par de la musique.

      Sa théorie est totalement inepte. Déjà, il est incapable d’expliquer le transfert de telles qualités venant de stimulus aussi variés qu’une écriture, une image ou un son.

      Ses photos présentées comme « preuves » sont en réalité triées parmi des milliers de clichés, et soigneusement sélectionnées.

      AUCUNE étude n’a jamais été capable de reproduire les « résultats » proposés, qui n’ont JAMAIS été publiés dans une revue un tant soit peu sérieuse sur le plan scientifique.

      Masaru a REFUSE en 2003 une offre venant d’un scientifique d’ un million de dollars, qui lui proposait de réaliser une étude en double ou en triple aveugle, seule façon de déterminer si une théorie scientifique est un tant sois peu valable.

      Il faut dire également que ce personnage a fondé un « institut » à but « non lucratif » et que les fonds proviennent de la vente d’eau correctement « stimulée » afin d’avoir une « assimilation cellulaire optimisée ».

      35 dollars les 25 cl... 
      Je crois pas que les cosmétiques soient aussi chers... Encore que...

      (je vous ai mis la version anglaise, elle est plus complète)

      En plus de ses livres, qui tous ont l’eau comme sujet.


      Je sais, l’on pourrait m’objecter que cela « lui fait du bien », effet placébo, tout ça, bla bla...

      Le problème est que cette méthode est utilisée en lieu et place parfois d’actions médicales et curatives. Essayez de guérir quelqu’un avec de l’eau conservée dans une carafe marquée « quinine » ou « azt »...

      Personne ne sait combien de personnes sont MORTES pour avoir suivi ce genre d’inepties, favorisant la bouteille « chimiothérapie » en lieu et place de véritables soins.

      Il est impératif, important, vital même d’ouvrir les yeux, peut-être pas des adeptes déjà engoncés dans leurs certitudes sectaires, pour eux, il est trop tard, encore que...

      Mais de celui ou de celle qui, fragile, désespéré, perdu, pourrait croire à une telle porte de sortie.

      Les miracles n’existent pas.

      Si vous cherchez de l’amour, veillez déjà à en donner, car l’amour ne se prend pas, il se partage.

      Si vous voulez briser la solitude, alors sortez ! Faites des rencontres ! Le prince charmant ne viendra pas frapper à votre porte, vous devez le rechercher.

      Si vous cherchez de la gratitude, alors allez aider votre prochain. 

      C’est cela aussi, faire preuve d’ intelligence et de ratioNalité (merci de la correction...).
    • Par Gaspard Delanuit (---.---.---.56) 6 juillet 2011 10:14
      Qaspard Delanuit

      En écrivant Intelligence, l’eau resterait bien claire. Mais en écrivant rationalité, elle pourrait devenir aussi imbuvable que les promoteurs de cette prétendue vertu. 

    • Par Carl (---.---.---.29) 6 juillet 2011 10:42

      @Mmarvinbear
      Vous êtes comme tout bon scientiste, un fasciste qui s’ignore.

    • Par Mmarvinbear (---.---.---.239) 6 juillet 2011 14:28
      Mmarvinbear

      « Vous êtes comme tout bon scientiste, un fasciste qui s’ignore. » : 


      Il semblerait que la Nature soit elle-même fasciste, malheureusement... Ses Lois, physiques et naturelles, sont implacables et personne ne peut s’y soustraire...
    • Par Carl (---.---.---.29) 6 juillet 2011 21:00

      @Mmarvinbear

      « Il semblerait que la Nature soit elle-même fasciste, malheureusement... Ses Lois, physiques et naturelles, sont implacables et personne ne peut s’y soustraire... »
      Parlez-vous de Dieu ?
    • Par Mmarvinbear (---.---.---.5) 7 juillet 2011 02:38
      Mmarvinbear

      Dieu est une hypothèse. En tout cas celui présenté dans la Bible, quelqu’ en soit la version (thalmud, bible, coran).


      En ce qui concerna la réalité, je parle des lois PHYSIQUES, MATHÉMATIQUES et BIOLOGIQUES.

      S’il existe véritablement un Dieu, ce sont ces lois qui sont son Verbe, et rien d’autre.
  • Par huggo (---.---.---.123) 5 juillet 2011 16:22

    Le corps humain n’assimile qu’une infime partie des mineraux d’origine « mineral », pour etre assimilees les mineraux ils doivent provenir soit du vegetal soit de l’animal.
    Il en est de meme pour les fameuses eaux minerales riches en magnesium etc....

    • Par brieli67 (---.---.---.2) 5 juillet 2011 21:55

      RENSEIGNE TOI !


      alors qu’il suffit de bouffer de la poussière de craie de tableau noir ....
      une maîtresse... d’école percluse de rhumatismes
      naaan ! ça n’existe pas !

    • Par rastapopulo (---.---.---.148) 5 juillet 2011 22:28
      rastapopulo

      C’est aussi ce que j’ai entendu sur la supercherie des eaux minérale qui charge plus la digestion qu’autre chose.

      Je pense même que l’ostéoporose n’apparaît que dans les pays avec beaucoup de laitage.

      L’hypothèse étant que les cellules osseuses sont trop sollicitées trop tôt. Leur reproduction n’est pas infini en tout cas.

    • Par brieli67 (---.---.---.2) 5 juillet 2011 23:25

      oui l’eau distillée est trop pure pour etre bue et consommée tous les jours 

      comme pour les andouillettes et la politique....... un peu de merde svp !

      pour donner de la potabilité a votre eau de table..... gardez la en bouteille au frigo non bouché, le chlore va dégazer et l’eau se charger un peu d’air. Pouvez mettre une goutte de citron ou de vinaigre ( de framboise -quelle avanie)

      ostéoporose -super/marché de la pseudo-science.
      en fait c’est la fragilisation et disparition de la structure protéique de la masse osseuse qui est en cause.
      faut bouger tous les jours ce qui donne des microtraumatismes que les cellules réparent
      Trop d’efforts....... on a les fractures de fatigue

      La prise de Fluor est très mal vue par la dentisterie...... plus de caries plus de boulot !!
      le gosse devrait se compléter en Fluor jusqu’à 15 ans.


    • Par rastapopulo (---.---.---.201) 6 juillet 2011 19:57
      rastapopulo

      La médecine est allergique a des hypothèse nouvelles mais les cellules osseuses ont un nombre limité de reproduction. 

      Quid de l’ostéoporose au Japon avant l’alimentation laitière occidentale ?

  • Par willy (---.---.---.181) 5 juillet 2011 18:02

    Bonjour,

    Merci pour l’article.
    Que pensez-vous de ces produits de traitement de l’eau ? Merci.

    http://www.bharmonymegastore.com/ep...

  • Par foufouille (---.---.---.247) 5 juillet 2011 19:21
    foufouille

    mon chat prefere l’eau de la carafe
    et j’ai pas vu les traces de calcaire
    et je la netoye pas souvent

  • Par jymb (---.---.---.241) 5 juillet 2011 19:23

    Encore une couillonade alors, comme le bio ?

  • Par 5sots6rats (---.---.---.162) 5 juillet 2011 19:35

    Boff... bien conscient du danger, je continue quand même à utiliser ma Brita : je préfère son gout neutre à celle du robinoche.
    Par contre, je passe la carafe au lave-vaiselle à chaque rechargement et je me javellise les mains avant de manipuler la cartouche.
    Je double les utilisations « à blanc » avant consommation et je n’utilise jamais de l’eau qui a séjourné plus d’un jour.
    Il me reste les sels d’argent, oui...pas de solution.
    Bon...
    ... ?!

    Je vais boire du vin...

  • Par Mmarvinbear (---.---.---.154) 5 juillet 2011 21:37
    Mmarvinbear

    Il faut de toute façon arrêter de vous imaginer que vous trouverez, à un endroit ou à un autre, une eau « miracle ».


    Cela n’existe pas ! 

    L’eau n’est jamais pure. Elle contient toujours des particules en suspension, minérales ou non.

    L’eau du robinet est traitée et filtrée pour être potable, c’est la meilleure qualité, hors eaux en bouteilles, qui soit.

    Les adeptes du « bio » se gargarisent parfois à l’eau de pluie recueillie dans des cuves. Cette eau n’est pas potable car en tombant elle a emmagasiné les particules de pollution atmosphérique, et, privée de chlore, laisse les micro-organismes se multiplier sans soucis.

    Même si vous croyez avoir la chance d’avoir un riant ruisseau près de chez vous, en montagne, les être vivants ne se privent pas pour déféquer et uriner dedans.

    C’est pourquoi toute eau qui provient d’une source, d’un lac ou d’une rivière doit être traitée.

    Ok, le petit gout de chlore n’est pas génial, mais celui du choléra l’est encore moins...
    • Par LittleM (---.---.---.149) 11 juillet 2011 18:33
      Je serai bien curieux de connaître le nom des personnes derrière de cette fameuse étude... 

      Chlore ok et c’est tant mieux pour le gout. Le problème de protection face aux bactéries est donc le même que pour les bouteilles d’eau minérale déjà ouverte. Je connais peu de gens capable de boire leur bouteille d’Evian de 1,5L en un verre.

      Calcaire ok et alors.

      Nitrate ok mais on devrait peut être se plaindre à la Lyonnaise des eaux ou autres non ? Bizarrement ils supportent cette étude alors que c’est eux qui ne nettoient pas l’eau correctement (Merci Yves Lévi, Professeur de santé publique à l’université Paris 11)

      Pollution/economie... ben... Comprends pas l’addition que certains font.... 45 euros les 12 cartouches... soit 3,75/mois... Soit équivalent à 7 bouteilles d’Evian de 1L par mois... Ben euh... c’est plus rentable ?!? 30L d’Evian par mois = 16,8 euros que l’on multiplie par 12 = 201,6 euros année... Et en plus je ne me tape tous mes packs d’eau à transporter... ;)

      Alors si boire de l’eau via des carafes filtrantes signifie avoir la même eau qu’au robinet voire même mieux que les eaux de sources non traitées (donc blindées de produits chimiques), que cela me fait consommer moins à l’année et qu’en plus je fais un geste pour la nature parce que moins de plastique... Je ne vois pas le souci. Je vais même continuer... non ?

      Sinon au pire du pire vous pouvez toujours vivre dans une bulle.



  • Par brieli67 (---.---.---.2) 5 juillet 2011 21:46

    LA GROSSE ARNAQUE QUI RESSEMBLE AUX CARTOUCHES DES IMPRIMANTES 


    le prix des cartouches - filtres.

    avec humour : on demande au KON -sommateur de ramener les usagées !!!


    à confirmer par de vrais chimistes ( ne suis que chercheur en Sciences médicales et humaines)
    on peut FAIRE larguer facilement ce que les résines ont fixé
    donc : versez deux verres de vinaigre blanc industriel 
    ça bouillonne, ça fait des bulles et il sort un lait « calcaire » 
    puis rincez abondamment ! 

    pour les nitrates le charbon est un peu rikiki, nous sommes d’accord ! mais l’effluant serait teinté de cendres de charbon actif.

    plus de scéances de détartrage à l’HCl des casseroles 

    même ressourcé au vinaigre : pas d’odeur de chlore
    les thès restent clairs
    et surtout les glaçons translucides superbes.



  • Par Lutin (---.---.---.45) 6 juillet 2011 10:36
    Lutin

    Il ne faut pas oublier que l’eau que nous buvons a été pissée plusieurs fois par les dinosaures.

  • Par Laratapinhata (---.---.---.170) 7 juillet 2011 04:01

    Enfin un endroit où poser la question qui me taraude : et les molécules de médicaments « pissées » que l’on retrouve dans l’eau des rivières même après le passage obligé par la station d’épuration ?... on cite souvent les résidus de la « pilule » responsables de troubles hormonaux chez les poissons de rivières ;, mais les autres médicaments ? je pense en particulier aux poisons anti-cancéreux ... Sont-ils oui ou non présents dans l’eau du robinet ? Si oui, ces fameuses carafes filtrantes ont-elles une action pour les éliminer de notre eau de boisson ? existerait-il d’autres filtres qui les piègeraient ?

    En attendant une réponse claire, ma famille et moi ne buvons que de l’eau en bouteille, mais pour la cuisson j’utilise encore cette eau du robinet, même si je sais que la température ne détruit sûrement pas tous ces complexes chimiques... seulement je n’ai pas les moyens de cuisiner avec de l’eau en bouteille (j’ai remarquer que certains le font)... et je m’inquiète quand même pour mes animaux domestiques...

    Je sais que la campagne en faveur de l’eau du robinet est qu’elle n’est pas chère, exempte de germes bactériens, mais si elle charrie, même en trace des molécules médicamenteuses, quelle horreur  !

  • Par brigitte910 (---.---.---.89) 22 janvier 2012 19:26

    Pour ma part, le coût et l’impact environnemental des bouteilles d’eau minérale que j’achetais chaque mois me posaient de plus en plus de problème. Sans parler de l’encombrement à la maison ! Je me demandais si je n’allais pas m’équiper d’une carafe filtrante... mais très sceptique en raison du bisphénol, du plastique et du coût mensuel des filtres … j’ai trouvé sur internet un site http://www.fontaine-filtrante-stefani.com qui proposait des filtres contenant de l’argent colloïdal : Il élimine un grand nombre de bactéries pathogènes y compris des souches résistantes aux antibiotiques (E.coli par exemple) ainsi que bon nombre de virus, de métaux lourds, d’hydrocarbures et de parasites. L’argent est la meilleure arme contre les microbes ! Cela a été prouvé et testé par la Direction de la Santé et du Développement Social. De plus il y a un avantage financier… Le filtre est à changer seulement tous les 6 mois (15 euros). La fontaine filtrante à eau quant à elle peut durer 25 ans, et elle est très jolie (style provençal … dans une cuisine c’est le top) ! Adieu les carafes en plastique !


  • Par berthe33 (---.---.---.74) 11 avril 2013 17:18

    Sur le site français BRITA, il n’est nullement mis en avant que l’utilisation de leur carafe filtrante apporte un bénéfice à la santé de leurs clients.

    Vous et votre famille disposez d’un ingrédient idéal pour la préparation de boissons chaudes aromatiques comme le thé ou le café et pour la cuisson de vos aliments. Celle-ci est également bénéfique pour vos appareils ménagers puisqu’elle les protège du calcaire.

    BRITA ne promeut qu’un intérêt gustatif et l’allongement de la durée de vie des bouilloires et des fers à repasser. Il est conseillé d’utiliser l’eau filtrée pour des préparations chaudes (thé, café, plats cuisinés) car la majeure partie des bactéries sont détruites à 62°C. Pas conseillé pour l’apéro !

    • Par berthe33 (---.---.---.74) 12 avril 2013 09:12

      Un petit complément :

      Sur le site français BRITA, il est indiqué comment conserver au mieux l’eau filtrée BRITA :

      « Votre carafe BRITA contenant de l’eau filtrée se conserve idéalement ans un endroit frais, par exemple au réfrigérateur. Protégez la carafe des rayons du soleil et utilisez l’eau filtrée dans un délai d’1 à 2 jours. »

      Pour imiter l’exemple donné, je ne vois pas d’autre endroit qu’une cave fraîche et sombre. Qui veut déguster le cru BRITA ?

  • Par gaet (---.---.---.6) 3 janvier 14:51

    Je vous invite à découvrir ce système de purification par gravité. C’est une recette qui fonctionne depuis 1835, à la demande de la Reine Victoria. 


    L’investissement est certe plus lourd qu’une brita à l’achat. mais le changement des filtres se fait tous les dix ans, les filtres sont auto stérilisant. 


    Ambassade, ONG, armées sont équipés par ce système. Aux USA c’est la référence. 


    Cordialement, 

    Gaëtan Maréchal 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires