Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Des ondes de plus en plus prises au sérieux

Des ondes de plus en plus prises au sérieux

Au regard des récentes informations sorties dans la presse, la prise de conscience concernant les effets sanitaires des ondes électromagnétiques grandit, et ce malgré les dénégations de la médecine moderne. Toujours est-il qu’il reste encore du travail pour que le mal du XXIème soit réellement pris en compte. Et en premier lieu, écouter attentivement ceux qui en souffrent.

Des bonnes nouvelles… enfin !

Il y a tout d’abord le référentiel wifi émis par le ministère de l’éducation nationale en juin 2015. Toutefois, l’annexe intitulée « radiofréquence et santé » reste alambiquée. S’appuyant sur l’expertise de l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail, le ministère précise qu’il n’y a aucune précaution particulière ni recommandations concernant le wifi, notamment en ce qui concerne les enfants. Pour dire ensuite qu’il y a tout de même deux grandes recommandations en matière sanitaire ! Celles-ci sont : éteindre les bornes wifi dans les classes des écoles primaires lorsqu’elles ne servent pas pour les activités pédagogiques ; désactiver le wifi sur les divers terminaux mobiles lorsque les activités pédagogiques ne le nécessitent plus.

Bref, il n’y a pas de risques sanitaires mais tout de même… Bonjour le flou. Mais il apparaît que le principe de précaution concernant les ondes se généralise. Par exemple à Strasbourg, qui choisit de cartographier les émissions d’ondes électromagnétiques quartier par quartier. Avec toujours cette prérogative : mieux répartir les établissements accueillant des enfants, en évitant les zones les plus polluées par des ondes électromagnétiques.

Autre exemple dans le Nord, à Halluin près de Lille, où cette fois c’est le curé qui a dit non à l’installation d’une antenne-relais, de la part de l’opérateur de téléphonie mobile Free, dans le clocher de l’église. La consultation a réuni pas moins que les paroissiens, les habitants, l’association « Robin des toits » ou encore des spécialistes. Et comme le dit le curé : « s’il n’est pas officiellement reconnu que les antennes relais aient un effet néfaste sur la santé et le métabolisme des personnes, il est néanmoins prouvé que la présence de certaines espèces animales dans le champ de rayonnement d’antennes relais perturbe leur comportement. Si les effets des ondes ont des conséquences sur les poules, elles ont certainement des conséquences sur nos enfants et sur nous-même ».

Pour définitivement prendre en compte le mal du XXIème siècle

La médecine (appelons la « moderne ») se base sur tout un tas de protocoles pour répondre à l’arme lourde aux maux inoculés depuis tant d’années par les produits empoisonnés fabriqués par des industriels peu scrupuleux : amiante, OGM, tabac, j’en passe et des meilleurs. Et donc les ondes. Quelque chose qui ne se voit pas, ne se sent pas mais dont les effets sont effroyables. Rappelons que les ondes à petites doses sur long terme, comme cela se généralise depuis l’avènement du téléphone portable (et autres joyeusetés comme le wifi, etc.), ne peuvent avoir qu’un effet néfaste sur notre organisme.

Le pire est que certains acteurs n’ont pas l’air de se rendre compte du mal qu’ils font. Le titre de ce post de blog est admirable à cet effet : « comme on nous bousille ». Et de lister les problèmes survenus avec la pose d’une antenne génératrice d’une pollution électromagnétique, de radiations en continu.

Et que dire de Mélody, 18 ans, diagnostiquée électro-hypersensible, et condamnée à la solitude en plus des effets physiques des ondes : violents maux de tête, nausées, vomissements, acouphènes, perte de concentration, courant électrique dans la nuque ou dans la gorge... Le pire, si l’on peut dire, n’est pas tant la maladie que le fait de devoir expliquer « l’invisible ». Et de souvent passer pour une timbrée. Comme le dit Mélody, « nous ne voulons pas être des sacrifiés de la modernité ».

Les témoignages d’électrosensibles fleurissent sur la toile, tous plus émouvants les uns que les autres, car ils savent révéler et expliquer des souffrances que la médecine actuelle n’arrive pas ou ne souhaite pas comprendre. L’écoute de ces lanceurs d’alerte est primordiale, de la part de tous, afin de faire bouger les choses dans le bon sens.

Aussi, malgré les dénégations de certains scientistes, pour qui la science ne peut être que bonne et explique tout, la réalité est tout autre et jette un regard crue sur les conséquences sanitaires des ondes électromagnétiques.

djuVSondes (voir mon Facebook)

PS : Un exemple parmi d’autres de personnes à écouter : la vidéo de Marion Aulong


Moyenne des avis sur cet article :  3.11/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • files_walQer 13 juillet 2015 13:31

    Chez nous, bientôt les compteurs électriques Linky similaires à ceux qu’on voit dans ce documentaire.



    • soi même 13 juillet 2015 14:18

       Nous sonnes pas encore arrivé à cette vérité qui n’est pas encore partagé par tous , l’électricité est une pollution invisible nuisible pour la santé.
      Même ceux qui se déclame à longueur d’année être des bio responsable non pas un once d’idée de cette réel pollution ....


      • Calva76 Calva76 13 juillet 2015 16:58

        @soi même
        Et plutôt que de se polariser sur les défauts d’un système ne pourrait-on pas faire comme pour la pharmaco-vigilance (les médicaments) calculer un ratio gain/perte avantage/inconvénient ?
        Je pense que même si l’électricité a déjà tué pas mal de monde (y compris volontairement aux US) la fée électricité en a sauvé beaucoup beaucoup beaucoup plus. smiley
        .
        En se basant sur le raisonnement simpliste du principe de précaution absolu il faut interdire immédiatement le transport routier qui a provoqué 1.3 millions de morts (et je ne parle même pas des blessés) en 2014. smiley
        .
        Bref, les ondes comme l’électricité sont bien la et il faut vivre avec car elles nous sont indispensables...


      • Gasty Gasty 13 juillet 2015 17:31

        @Calva76

        Il faut bien admettre que vous avez raison. Pour l’exemple du transport routier et de l’électricité, il y a des mises en garde, des réglementations et des normes afin d’éviter au maximum les accidents.

        Mais pour les ondes « RIEN ».


      • soi même 13 juillet 2015 18:47

        @Calva76, merci mon propos n’est pas être contre , c’est bien vivre avec et ce qui concerne les ondes à part vivre délibérément dans une zone blanche , on subit plus que l’on ait protéger .


      • Calva76 Calva76 13 juillet 2015 20:06

        @soi même
        C’est vrai mais soyons objectifs : les gens ne tombent pas non plus comme des mouches aux pieds de la tour Eiffel qui est la toute première source d’onde radio Parisienne (nous en sommes en MégaWatts rayonnés sur le Trocadéro.
        Si l’on prétend être sensible aux ondes Wifi il est d’abord nécessaire de jeter son four à micro-ondes dont les rayonnements parasites sont des milliers de fois plus élevés. smiley
        Et le simple fait de rentrer dans une pharmacie ou une banque vous êtes immédiatement « douché » par le radar qui ouvre la porte automatiquement puis ensuite par les alarmes périmétriques permanentes. smiley
        Et il y aussi les portiers d’immeuble à transpondeur (vous savez le porte-clef qui ouvre la porte du garage comme les Vigik). etc. etc.
        Encore un gros exemple : faites une mesure dans un RER bondé entrant dans un tunnel sans réseau GSM... 2000 téléphones portables en moyenne se mettent à émettre simultanément à pleine puissance pour tenter de trouver un réseau sur une bande passante de 800 MHz à 2.4 GHz.
        Et je ne vous parle même pas de ceux qui ont leurs connexions Wifi et Bluetooth en fonction (la plupart ?)
        Même dans une auto moderne les rayonnement sont intenses : Mes 4 valves TPMS de contrôle de la pression et la température des roues émettent en permanence dès le roulage sur 433.92MHz.
        Un recensement exhaustif des sources radio-électriques vous étonnerait sans doute.
        .
        Conclusion :
        Dommage pour les électrosensibles mais arrêter le Wifi ne changera strictement rien à leur situation en ville. smiley
        Il faut se réfugier au cœur du Cantal. Et encore... smiley


      • JFC JFC 14 juillet 2015 21:13

        @Calva76
        les gens ne tombent pas non plus comme des mouches aux pieds de la tour Eiffel qui est la toute première source d’onde radio Parisienne (nous en sommes en MégaWatts rayonnés sur le Trocadéro.

        en effet , le rapport Zmirou 2001 p199 écrit : « au sommet de la tour Eiffel est implantée une antenne d’une puissance de 6 MW ( six millions de Watts) soit l’équivalent de toutes les stations de bases françaises ».

        Le magazine Canard PC Hardware N°13 a aussi abordé la question de la tour Eiffel dans son dossier publié en 2012, voir encart p11 :

        dossier de 22 pages sur les ondes  :
         http://www.zetetique.fr/divers/NL77_CanardPC_n13_DossierOndes.pdf

        Le magazine N° 13 juillet-aout 2012 complet :
        http://www.canardpc.com/pdf/CPCHW13.pdf


      • lilibiz 2 janvier 18:24

        @Calva76
        Bonjour,
        Je comprends ton point de vue et étant moi-même ingénieur en informatique je suis très bien placé pour connaitre les avantages de tout cela mais
        - Il s’agit là de tuer littéralement 5 à 10% de la population. Il ne s’agit pas selon d’une petite gêne.
        Ni d’un risque dilué comme sur les pesticides etc.... les personnes atteintes ne peuvent plus vivre du tout, elles sont interdites de lieu publique, de soins (pas d’accès aux hopitaux), de logement, de travail, de courses (se nourrir ?)
        Si l’ont veut tout garder malgré tout, la moindre des choses humainement serait de leur donner un endroit où vivre, même si je trouve le concept de ghetto discutable, au moins c mieux que de tuer.
        Or à l’inverse, la nouvelle voit pour « légalité au numérique », met la 4G partout y compris dans les rares zones blanches où ses personnes s’était réfugiées.

        - en tant qu’ingénieur en informatique, je ne vois que trop souvent à quel point ces technologies sont mal utilisées. plus de 50% du temps les appareils émettent pour rien...de façon passive, voire les gens ne savent même pas !
        La plus grande pollution étant dans les logement (DECT et wifi, et non pas les antennes relais) : or ces appareils sont pour la plupart inutiles la nuit, mais restent allumés....

        Le souci de font étant qu’une personne malade ne peut pas choisir de se protéger (sinon bien sûr je serais partisane du « chacun fait ce qu’il veut ».


      • Esprit Critique 13 juillet 2015 15:38

        Les exemples sont nombreux de personnes se plaignant « Des ondes » au voisinage d’antennes qui n’étaient pas encore alimentées en électricité !


        • Pere Plexe Pere Plexe 14 juillet 2015 20:34

          @Esprit Critique
          Encore un article sans aucune base scientifique.

          C’est gênant vu le sujet.
          Encore que une fois de plus il est question « d’ondes »,ce qui inclut donc,par exemple, les ondes sonores . 
          Pour autant il ne faut pas croire que tout est faux dans cette article.
          Oui les ondes sont dangereuses.Comme l’électricité,l’eau,le feu, le soda ou le sel...
          En réalité il faudrait dire certaines ondes dans certaines conditions peuvent présenter un danger (Comme l’eau,etc) mais c’est moins vendeur.
          Comme à l’habitude on a droit à la preuve suprême :le témoignage !
          C’est vrai que des OVNI à la sainte vierge le procédé n’est pas vraiment nouveau.

        • lilibiz 2 janvier 18:29

          @Pere Plexe
          l’utilisation du mot « ondes » prête effectivement souvent à confusion, en plus certains confondent même avec mauvaises ondes au sens de spirituel....
          On parle ici des ondes électromagnétiques micro-ondes artificielles pulsées, et pas des ondes naturelles.
          Le wifi semble être la plus agressive à la fois par son mode de pulsation et par sa fréquence (wifi G, 2,4GHz).
          Certains sont sensibles à des ondes non pulsés type radio, néanmoins il semble que cela soit moins toxique et il faut une puissance bien supérieure pour avoir des troubles.

          Je suis la première à déplorer cette vulgarisation, mais en pratique les gens ne savent pas comment ça marche, ce qu’est une onde, ce qu’est le wifi, etc.... d’où cette utilisation d’un mot générique (enfin je pense).
          ça ne change pas le fond du propos, à savoir que la pollution electromagnétique générée actuellement par l’homme est dangereuse, et surtout qu’une partie de la population est mis à l’écart sans que l’on s’en occupe, au nom de l’égalité.


        • Ruut Ruut 13 juillet 2015 16:20

          Mon épouse est senssible au wifi.
          une exposition de coute durée ne lui pose aucun problème, mais si je ne le coupe pas le soir, mal de tête, problème pour dormir etc...


          • JFC JFC 13 juillet 2015 22:13

            « Le pire est que certains acteurs n’ont pas l’air de se rendre compte du mal qu’ils font »

            Peut-être ne croyez pas si bien dire ?


            L’état actuel des connaissances scientifiques indique que l’électrosensibilité n’est pas due aux ondes. (OMS aide mémoire 296) . Pour l’OMS, l’objectif de départ en 1998 était de vérifier une éventuelle relation de cause à effet, pas d’expliquer de quoi ces personnes sont malades dans le cas où les ondes ne seraient pas en cause, car cela relève d’une autre question.  

            A toutes les époques, il s’est toujours trouvé un grand nombre de personnes qui souffraient de toutes sortes de maux divers et variés sans que la médecine n’arrive pas à les guérir. Certaines vont jusqu’à consulter des dizaines de médecins, sans résultat ! Ces personnes sont tout naturellement en recherche d’une explication à leurs souffrances. Comme le dit le sociologue Gérald Bronner, l’arrivée d’Internet a fait exploser l’offre d’information. Et voilà que des associations militantes, des scientifiques marginaux, des sites Web, des magazines, etc.. leur racontent que leur mal pourrait venir de tel ou tel chose, les amalgames dentaires, les ondes etc… tout un fatras de truc souvent rangés sous le vocable de fybromyalgie. Le truc à la mode qui permet aux petits malins de fourguer des tonnes de trucs bio magnétisés, des régimes « Detox » absurdes et dangereux, de la gelée royale, des cônes attrape ondes, des casquettes et des baldaquins anti-ondes . Putain ! doublement victimes ! malade et tondues ! Cerise sur le gâteau : des associations militantes irresponsables qui prétendent les défendre et qui leur enfoncent la tête sous l’eau en les détournant de la médecine. C’est aussi fou et scandaleux que ces sectes qui isolent les adeptes de leur famille !

            Même Que Choisir, le magazine de défense des consommateurs (qui a fait condamner les opérateurs) a fini par s’en émouvoir :
            http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/decryptage-ondes-electromagnetiques-l-argumentaire-des-associations-passe-au-crible

            Les sites des mouvements qui se donnent pour mission de défendre la cause des électrosensibles contiennent nombre d’informations erronées ou mal interprétées, quand il ne s’agit pas d’inventions pures et simples.

            http://www.quechoisir.org/telecom-multimedia/enquete-ondes-electromagnetiques-le-jeu-trouble-des-associations


            • Ruut Ruut 14 juillet 2015 16:09

              @JFC
              étrangement lorsque je coupe le wifi ma femme n’as plus ses maux de cranes et dort bien.
              Mais, oui j’habite a la campagne sans autre interférences.


            • JFC JFC 14 juillet 2015 20:19

              @Ruut
              Les témoignages de ce genre sont par nature invérifiables. Mais lorsqu’on vérifie dans les règles de l’art, c’est à dire en aveugle dans des conditions contrôlées, il n’est pas constaté de rapport de cause à effet. Les méta-analyses qui se succèdent et les nouvelles études renforcent ce constat.
              (j’ai ajouté les liens vers les publications, normalement c’est facturé de 6 à 38 dollars chacune)  

              meta-analyse 2005 :
              http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15784787
              http://www.simonwessely.com/Downloads/Publications/Other_p/103.pdf

              meta-analyse 2010 :
              http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19681059
              http://www.simonwessely.com/Downloads/Publications/Other_p/153.pdf

              2013 Witthoft and Rubin
              http://www.livingstoncounty-il.org/wordpress/wp-content/uploads/2014/11/PR-Ex.-93-Witthoft-and-Rubin-2013.pdf


            • pemile pemile 2 janvier 19:38

              @Ruut « étrangement lorsque je coupe le wifi ma femme n’as plus ses maux de cranes et dort bien. »
              Si vous avez 75€ à invertir en recherche sur les maux de têtes de votre femme, achetez un raspberry pi équipé d’une clé wifi, je vous donnerais un programme à installer qui déclenchera le wifi de façon aléatoire un jour par semaine, cela permet simplement de faire un vrai essai en double aveugle.

              http://www.kubii.fr/509-kit-demarrage-raspberry-pi2-module-wifi-3272496002074.html

              PS : j’ai pas d’action chez raspberry ou chez le vendeur, kubii, donner en lien !


            • JFC JFC 13 juillet 2015 22:40


              PS
              lien vers l’article : Le jeu trouble des associations
              http://blog.renee-alice-poussard.fr/public/Ondes__le_jeux_trouble_des_assoc____QC_2014.pdf


              • pemile pemile 2 janvier 19:09

                A l’inverse, des centres anti-douleurs dans des hopitaux français (grenoble, perpignan, soissons, valence) utilisent des champs magnétiques pulsés (CMP) basse fréquences entre 20Hz et 150Hz.

                Une étude du service des soins palliatifs du CHG de Soissons
                http://www.nisancos.com/wp-content/uploads/2013/09/Douleur-chappelier-matta2005.pdf

                Certains vétos pensent que le ronronnement du chat blessé (20Hz-50Hz) est peut être l’explication de leur incroyable résistance au blessures ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

djuVSondes

djuVSondes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès