Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Du Yaourt dans la tête

Du Yaourt dans la tête

Comme chacun sait, l’obésité est en train de gagner la totalité des pays « développés » de la planète.

On commence à en connaître mieux les causes.

L’une d’entre elles serait l’utilisation des « agents de sapidité ».

Pour faire court, il s’agit ni plus ni moins d’une drogue légale, qui crée une accoutumance.

Dans les sodas (Coca, Pepsi etc…) c’est l’acide phosphorique qui remplit cette mission. lien

Les fast food ont à répondre régulièrement devant la justice lors de procès intentés par ceux qui les accusent d’avoir provoqué leur obésité. lien

Aujourd’hui, l’obésité est considérée comme une pandémie, bien plus problématique que le virus h1n1 dont sont remplies nos colonnes de journaux. lien

La graisse est stockée dans des cellules appelées lipocytes, ou adipocytes.

Pour savoir si l’on est obèse, il y a une équation : il faut calculer son indice de masse corporelle (IMC)

La masse corporelle divisée par le poids donne un chiffre.

Entre 18,5 et 25, tout va bien.

Au-delà de 25 il y a surcharge pondérale, et au-delà de 30 il y a obésité.

L’OMS annonce que, d’ici 2015, 2,3 milliards d’adultes seront en surpoids, et 700 millions seront obèses.

Ce qui représente pas mal de monde.

Une bonne nouvelle pour les petits malins, puisque certains d’entre eux envisagent d’en tirer de l’énergie comme cet homme d’affaire Norvégien, Lauri Venoy, qui a obtenu l’autorisation de récupérer les 644 000 litres annuels issus de la liposuccion, destinés à l’incinération, afin d’en faire 560 000 litres de carburant. lien

Pour les obèses, les difficultés sont nombreuses :

Pour le transport, des difficultés à trouver une place, et des prix de places plus chers.

Pour la vie de tous les jours, une vraie galère.

Ce qui fait les affaires des professionnels de l’habillement qui ont créé des vêtements sur mesure, avec un prix sur mesure aussi.

La France est bien placée dans la course aux obèses et elle est en train de rattraper l’Amérique.

Record dont on se passerait bien.

Et puis, il y a quelques temps, on apprend dans les colonnes du « Canard Enchaîné" (n° 4633) qu’un chercheur français a découvert l’une des causes de l’obésité. (des articles plus anciens avaient été publiés dans Marianne en août 2008)

Il montre du doigt les probiotiques. Ce sont des bactéries destinées à augmenter nos défenses immunitaires, et jusqu’à présent, on les pensait bénéfiques pour notre santé.

Danone, et d’autres en mettent en quantité dans beaucoup de produits laitiers : plus d’un milliard par pot d’Activia, ou d’Actimel.

Ces bactéries sont identiques à celles que l’on utilise dans l’élevage industriel afin de dynamiser la croissance des cochons et des poulets.

Si ces bactéries sont si efficaces pour doper la croissance des animaux d’élevage, pourquoi n’auraient-elles pas les mêmes effets sur les humains qui en consomment ?

Le chercheur qui a lancé ce nouveau pavé dans la mare de la mal-bouffe s’appelle Didier Raoult.

Ce n’est pas n’importe qui.

Il est classé par la revue « Nature » comme l’un des dix meilleurs chercheurs français.

Son laboratoire (hôpital de la Timone à Marseille) emploie 140 personnes, dont 45 chercheurs qui publient entre 150 et 200 papiers par an.

L’expérience qu’il a effectué a consisté à faire prendre chaque jour à des poussins du lacto-bacillus fermentum. Ce produit est celui qui est incorporé à nos yaourts.

Quatre semaines après, les poulets étaient devenus monstrueux, et dépassaient de 30% la taille normale.

Or les Français sont de gros consommateurs de yaourts. (20 kg par an en moyenne) que ce soit des yaourts au bifidobacterium (Activia) ou au lactobacillus casei (Actimel).

Les conséquences s’expliquent d’elles-mêmes : ces yaourts seraient donc parmi les grands responsables de l’obésité.

On pourrait en rire, si ce n’était si grave, lorsque l’on songe que les Français accros de yaourts, le font souvent pour garder la ligne.

De Gaulle nous avait bien dit à l’époque que nous étions des veaux.

Il ne pensait pas si bien dire, puisque pour booster la croissance, et pour s’enrichir plus vite, les producteurs engraissent les consommateurs comme des animaux de batterie.

Décidément, nous ne sommes pas au bout de nos peines, et chaque jour qui passe nous apporte son lot de mauvaises nouvelles.

Car comme disait un vieil ami africain : « ils ne sont pas plus grands que toi, c’est seulement que tu es à genoux ».


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Cotcodec 19 août 2009 10:55


    Vous n’avez rien compris. Les obèses sont de bons citoyens puisqu’ils contribuent àla relance de la croissance via une consommation importante.

    c_


    • Mmarvinbear mmarvin 19 août 2009 11:24

      « Dans les sodas (Coca, Pepsi etc…) c’est l’acide phosphorique qui remplit cette mission. »  : Faux. Le rôle de l’acide phosphorique du coca est de stabiliser le Ph. Cet élément n’est toutefois pas neutre, et il est recommandé aux personnes souffrant d’ insuffisance rénale d’ éviter d’ en consommer.

      "Les fast food ont a répondre régulièrement devant la justice lors de procès intentées par ceux qui les accusent d’avoir provoqué leur obésité.«  : Il serait bon de mettre en lien des articles récents, et non datés de 2003. Tous les procès intenté ont échoué ( a ma connaissance ) pour une raison simple : l’alimentation relève de la responsabilité individuelle et du choix personnel.

       »Une bonne nouvelle pour les petits malins, puisque certains d’entre eux envisagent d’en tirer de l’énergie comme cet homme d’affaire Norvégien, Lauri Venoy, qui a obtenu l’autorisation de récupérer les 644 000 litres annuels issus de la liposuccion, destinés à l’incinération, afin d’en faire 560 000 litres de carburant.«  : Bizarre. Le lien date de 2007 et aucune nouveauté à ce jour. De plus, il n’est question que de 11 000 litres récupérés dans un seul hopital. Ou as tu trouvé ce chiffre de 644 000 litres annuels ?

      Quand aux probiotiques, il faudrait aussi m’expliquer le mécanisme. Les probiotiques sont des bactéries ajoutées à l’alimentation afin d’améliorer le transit intestinal et de stimuler les système immunitaire. Ils n’ont aucun rôle dans l’apport nutritionnel.

      Peut-être s’agit il en fait d’un effet de bande : on trouve beaucoup de probiotiques dans les produits laitiers les plus sucrés. Je pense donc que c’est plus le sucre qui est en cause que les bactéries.

       » Ce produit est celui qui est incorporé à nos yaourts"  : Faux. Les bactéries ajoutées dans le lait pour faire du yaourt sont

      Le fermentum n’est utilisé que pour certains alicaments comme l ’ actimel. Mais il donne une saveur très acide et pour compenser, le produit est surdosé en sucre. Et c’est ce sucre supplémentaire qui favorise la prise de poids.

      • wesson wesson 19 août 2009 14:21

        aaaaaaahhhh,

        nous attendions tous l’explication de mmarvin, spécialiste du 11 septembre et debunkeur de compétition de toutes les mauvaises langues qui n’avalent pas les vérités officielles, c’est à dire celles vantés par la publicité.

        Si vous voyez un complot industriel, un lobby, un intérêt particulier bien compris, appelez mmarvin à la rescousse et il vous dira de changer de lunettes.

        Au menu c’est pas vrai, y’a rien dans la bouffe industrielle pour faire grossir les gens. Si ils grossissent, c’est ... c’est parce que ils grossissent, voilà mais c’est certain, les sociétés agroalimentaires n’y sont pour rien. Sans déconner ?!

        Est-ce que mmarvin a trouvé cette nouvelle inspiration sur son site adoré ( bastison.net ) ?


      • Loup 19 août 2009 14:32

        Wesson,

        quelques déboires personnels avec mmarvin vous égarent-ils sur le chemin du bon sens ?

        Les sodas sont effectivement remplis de sucres (quelques carrés dans un coca), adepte du fast-food rime souvent avec malbouffe et manque d’exercice, et l’effet nutritionnel d’une bactérie semble moins néfaste que les sucres contenus par les yaourts, sauf à démontrer que ces bactéries induisent un effet secondaire de dérèglement d’une autre fonction de régulation, ce que je ne saurais dire pour ma part, étant tout sauf un chercheur.

        Votre commentaire démontre à lui seul l’absolue croyance que vous mettez dans les thèses que VOUS soutenez et, par contrecoup, l’extrême indigence de votre respect de l’opinion d’autrui.

        Mais bien entendu, il est certain que tout opposant aux thèses alternatives concernant le 911 (au fait, existe-t-il aussi une hiérarchie de cons parmi les différentes thèses ?) ne sauraient qu’avoir un regard de débile sur le reste de notre quotidien...


      • ecophonie ecophonie 19 août 2009 17:35

        Concernant l’effet de bord évoqué, le chercheur a donné au poussin le ferment et non du actimel.


      • Mmarvinbear mmarvin 19 août 2009 19:30

        Pour faire simple, Wesson arrête pas de clamer ses doutes quand au déroulement des événements du 11 septembre, reprenant les critiques et les doutes des conspirationnistes.

        Moi, pour expliquer, je lui démontre en quoi lui ou un autre a tort en croyant aux thèses telles que les explosifs cachés ou du missile qui aurait prétendument frappé le Pentagone.

        En général, soit l’échange se poursuit avec des insultes ou des sarcasmes, soit c’est le silence complet, surtout quand je réussis à lui démontrer par a + b que la thèse avancée est idiote ou que sa comparaison ne tient pas la route.

        C’est parfois répétitif mais je suis habitué...


      • Mmarvinbear mmarvin 19 août 2009 19:44

        "Si vous voyez un complot industriel, un lobby, un intérêt particulier bien compris, appelez mmarvin à la rescousse et il vous dira de changer de lunettes.«  : En fait, je m’intéresse plus aux complotistes de tous poils, comme leurs arguments sont plus faibles, ils sont plus faciles à démonter...

         »Au menu c’est pas vrai, y’a rien dans la bouffe industrielle pour faire grossir les gens.«  :
        Maintenant, si tu veux avoir mon opinion, cela dépend des produits...

        On glose sur la bouffe industrielle mais il est vrai que pour des raisons pratiques, le recours à des produits de conservation est impératif pour permettre une meilleure diffusion des aliments. Cela évite le gaspillage et donne à la population la possibilité de s’alimenter correctement toute l’année, surtout en hiver.

        Ensuite, il y a la question des ajouts. Le sel est ajouté, parfois en quantité trop importante, pour conserver. Choisir ses plats ou ses conserves avec soin demande peut-être un peu plus de temps, mais quand on prétend faire attention à sa santé, on peut bien prendre 20 minutes de plus pour faire ses courses pour choisir les aliments les moins nuisibles.

        Le sucre, lui, est facilement évitable. Alors arrêtez de chouigner et bougez-vous plus !

         »Si ils grossissent, c’est ... c’est parce que ils grossissent" :
        En fait, si les pauvres sont plus gros, c’est surtout parce qu’ils sont pauvres... Ils prennent les produits les plus accessibles pour eux, les moins chers. Ceux qui sont plus chargés en sel, en sucre ou en graisse.

        Et pourquoi sont-ils pauvres ? Les raisons varient.
        Ils font trop de gosses qu’ils ne peuvent en élever correctement vu ce qu’ils gagnent ( et inutile de hurler, c’est un fait établi : plus la fratrie est nombreuse, moins les gamins ont de chances de s’élever dans la société),
        Ils ont pas bossé à l’école en se disant que les vieux, ils ne racontent que des conneries en disant qu’ils finiront au chomedu plus tard,
        Ils picolent leur RMI au PMU en disant qu’au dessus, c’est tous des pourris et que c’est pas leur faute...

        C’est pas les raisons qui manquent...


      • wesson wesson 20 août 2009 00:15

        allons allons mmarvin, lorsque vous discutez sur le 11 septembre, ça commence soft avec des placards entiers de votre site préféré bastison.net (dont on ne compte plus les sites réfutant ses arguments), et ça fini toujours par « oui mais vous êtes pas un spécialiste de ci ou ça, donc fermez-là ». Alors effectivement au bout d’un moment on arrête de vous répondre car cela ne sert plus à rien. Il est vrai que au cours de nos échanges nous avons eu droit à hypothèses absurdes sur hypothèses absurdes, qui d’ailleurs changent au gré du temps lorsque une absurdité est tellement ridicule que vous ne pouvez vous empêcher d’en trouver une autre pour essayer de faire coller les évènements à votre récit.

        Ma réaction n’est certes pas d’une grande classe, mais que voulez-vous, je n’ai même pas été étonné de vous voir parler de notion comme les « alicaments » qui ne sont en fait qu’un concept publicitaire.

        Parfois effectivement on cède à la facilité. La mienne fut de vous rentrer dans le lard, la votre est de faire miel de tout ce que l’on peut dire comme bien des yaourts et autres produits laitiers très élaborés, pour lesquels la majeure partie du message publicitaire sur la santé, le bien être, le renforcement osseux et les défenses naturelles sont très très discutable.

        En définitive, dès que l’on regarde un peu tout cela, on s’aperçoit que les études « scientifiques » support du message publicitaire ont été mené par des organismes ou des personnes non indépendantes de la filière concernée...

        Concernant les procès intentés aux fast food, un de gagné impliquerait un changement tellement radical dans le mode d’alimentation que ça en est actuellement inenvisageable.
        Dès lors que l’obésité sera de très loin la première cause de mortalité et aussi de coût de la protection sociale (à ne pas oublier non plus celle là), ça va se passer comme avec le tabac : une belle amende mais pas trop grosse contre une impossibilité à poursuivre de la part des victimes.


      • Mmarvinbear mmarvin 20 août 2009 00:52

        « ça commence soft avec des placards entiers de votre site préféré bastison.net »  : Dans les faits, je ne m’en sers que pour répondre à des arguments en général faux ou incomplets. Je ne commence pas les bagarres, mais je les finis...

        « (dont on ne compte plus les sites réfutant ses arguments) »  : tu as des adresses ? Mais qui ne sois pas reopen911, hein, j’ai déja été la dessus...

        « et ça fini toujours par « oui mais vous êtes pas un spécialiste de ci ou ça, donc fermez-là » : Quand ais-je dis cela ?
        A vous surement pas. Mais c’est vrai que je critique les avis de »spécialistes« qui visiblement ne connaissent rien au sujet. Je ne comprends d’ailleurs toujours pas pourquoi on accorde du crédit à un théologien quand il parle dynamique des structures alors qu’il n’a jamais travaillé dessus...

         » qui d’ailleurs changent au gré du temps lorsque une absurdité est tellement ridicule que vous ne pouvez vous empêcher d’en trouver une autre pour essayer de faire coller les évènements à votre récit.«  : c’est plus de ton fait ou de tes partisans de faire cela...

         »je n’ai même pas été étonné de vous voir parler de notion comme les « alicaments » qui ne sont en fait qu’un concept publicitaire.«  : Ais-je prétendu le contraire ? Ais-je défendu ces produits ?

         »Concernant les procès intentés aux fast food, un de gagné impliquerait un changement tellement radical dans le mode d’alimentation que ça en est actuellement inenvisageable." : Heu je comprends pas ton argumentaire là...

        Veux tu dire que si un quidam faisait condamner une chaîne de fast food, cette dernière serait forcée de fermer boutique ? Ou que par imitation, les gens arrêteraient d’y aller ?
        Cela impliquerait donc que les gens basent leurs habitudes sur des décisions de justice... Est-ce franchement le cas ?


      • Mmarvinbear mmarvin 20 août 2009 01:03

        C’est assez difficile de trouver des descriptifs de l’expérience, mais il semble qu’il y ait cet effet que de faire prendre du poids à des piafs une fois que leur flore ait été enrichie de fermentum. On peut penser sans trop risquer de se tromper que cette bactérie faciliterait l’assimilation de nutriments.

        Mais bon il serait hatif de tirer des conclusions dès maintenant, car beaucoup de questions restent sans réponses.

        Par exemple : si avoir cette bactérie en plus dans l’intestin est un atout, pourquoi la sélection naturelle ne l’a pas favorisée ? L ’ajout de cette bactérie est il un plus, ou bien le rétablissement à la normale d’une flore déficiente ?

        Le résultat est-il transposable à l’homme ? Après tout, je n’ai entendu parler de personne ayant pris le tiers de son poids en plus à consommer de ces alicaments. Pour une femme de 60kg, cela reviendrait si on garde le même ratio à un gain de poids de 20 kg ! Ce n’est pas une modification qui passe inaperçu. Surtout juste avant la saison du maillot de bain...

        Et puis n’oublions pas que ces mêmes zozos nous ont dit que le pain et les patates, cela faisait grossir, que boire trois litres d’eau par jour était bon pour notre santé, et blabla bla, et blablabla...


      • wesson wesson 20 août 2009 03:59

        Concernant les fast-food, pourquoi ils ne peuvent pas perdre un seul procès, c’est que dans le cas contraire, cela ouvrirait instantanément la voie à pléthore d’autres procès selon un des principe les plus établi de la « justice » : On tape dans la poche la plus profonde / la mieux remplie.

        En ce qui concerne la cigarette, il a fallu des dizaines d’années pour que le 1er procès soit gagné, et par la suite un accord global est intervenu : une grosse amende contre l’oubli de tout ce qu’il s’est passé, plus l’inscription forcée de mentions très négatives sur le produit.

        Mais concernant la cigarette, il y avait un énorme consensus populaire, et ça touchait une industrie certes puissante, mais pas vitale.

        Pour la bouffe industrielle (donc y compris fastfood), la on s’attaque à une industrie autrement plus puissante, et surtout vitale et sans remplacement possible à court terme.

        C’est pour cela qu’il va s’en claquer des diabétiques avant qu’un procès ne vienne à mettre en cause la responsabilité de l’industrie dans cette pandémie d’obésité.


      • Mmarvinbear mmarvin 20 août 2009 08:30

        Il ne faut pas non plus oublier qu’il existe une différence fondamentale entre les industries du tabac et celle du fast-food.

        L’industrie tabacologique a fondé sa puissance sur la cigarette, un produit très bas de gamme et trafiqué afin de provoquer une dépendance physique et/ou psychologique rapide par adjonction de nicotine, qui a pour effet de stimuler la production de dopamine et donc de rendre très dépendant rapidement.


      • Pyrathome pyralene 19 août 2009 11:30

        Excellent sujet traité avec pertinence !
         
        Une bonne nouvelle pour les petits malins, puisque certains d’entre eux envisagent d’en tirer de l’énergie comme cet homme d’affaire Norvégien, Lauri Venoy, qui a obtenu l’autorisation de récupérer les 644 000 litres annuels issus de la liposuccion, destinés à l’incinération, afin d’en faire 560 000 litres de carburant.
        lien

        c’est tout simplement immonde...ça pue des relents de nazisme !!
         d’un côté les gens obèses et d’un autre ,ceux qui créve la faim (plus d’un milliard..).....
        Quant aux yaourts,il suffit de les faire soi-même,rien de plus facile !! il faut surtout réapprendre à manger sainement en évitant au maximum les produits transformés et les boissons traffiquées....
         merci de soulever ce grave problème et d’appuyer sur cette maffia agro-alimentaire...


        • LE CHAT LE CHAT 19 août 2009 12:20

          ...ça pue des relents de nazisme !!

          et un Godwin pour Pyralène !


        • Pyrathome pyralene 19 août 2009 13:33

          god save the queen.....faire de l’essence avec la graisse des obéses....rien qui te choque ?? moi si....


        • LE CHAT LE CHAT 19 août 2009 14:11

          Immonde était amplement suffisant , pas la peine d’en rajouter !

          j’aime bien ton nouveau monocle , c’est cool !


        • Loup 19 août 2009 14:17

          Après tout, il y en a bien qui font des tartines avec les articles de merde des autres (smiley souriant : je ne mets pas de lien vers les articles en question, chacun devrait savoir où ils se trouvent par lot de 14).

          Pyralène, vous avez été contaminé par Morice, à voir du nazi partout.

          Sinon, bon article qui aborde de front les dérives industrielles, la course au médicament miracle, nos habitudes de consommation, notre besoin frénétique de remplacer ce qui existe par des trucs dont on ne mesure pas toujours les effets...

          Pauvres de nous, où allons-nous ?


        • LE CHAT LE CHAT 19 août 2009 14:32

          salut le loup , oui , fallait être un gogo pour acheter actimel 8 fois le prix au kilo d’un yaourth ordinaire ! c’est comme l’autre glandu et son danacol pour faire baisser son cholestérol «  scientifiquement prouvé » , c’est du n’importe quoi !

          mais tout a une fin , et il parait que c’est la fin des alicaments et produits dit allégés , les gens veulent bouffer du moins cher , qui a du goût et du sain ! le marché chute de 8% par ans depuis 3 ans pour le « light »


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 août 2009 14:40

          Pyrmachin voit des nazis jusqu’ à dans les yaourts ,, pas étonnant leur délire ...

          Rigolons des golons golons ...


        • Loup 19 août 2009 14:55

          Salut le Chat,
          salut Rocla.


        • rocla (haddock) rocla (haddock) 19 août 2009 14:59

          Salut Le Loup Le Chat et Le Maxim...

          Les yayourts ces salopards de fachistres  smiley


        • LE CHAT LE CHAT 19 août 2009 16:14

          salut actias ,

          ouais t’as raison , les dons du sang et les greffes de coeur ça relèverait de « la bête immonde ! »


        • mrdawson 19 août 2009 18:33

          « Je sais pas, mais c’est un peu court de hurler au nazisme parce qu’on récupère des morceaux d’humains dont personne, a commencer par leur propriètaire, ne veut. »
          Ouf merci, je commençais à me demander si j’étais le seul à penser comme ça. Je ne vois absolument pas ce que vient faire le nazisme la dedans (à moins que vous ne compariez les juifs aux obèses et les cliniques de chirurgie esthétiques aux camps de concentration ?).
          Bref, ça a au contraire un petit coté recyclage qui n’est pas plus mal. Si la personne est informée et consentante je ne vois absolument pas le problème.


        • Michael Jordan Manson (MJM) Michael Jordan Manson (MJM) 19 août 2009 18:59

          @Actias : alors si vous parlez de MACDONALD et QUICK Burger, je m’insurge. Les steaks hahés sont bien français de vaches françaises ainsi que la salade verte, et non importés des états-unis comme leurs marques respectives.


        • amipb amipb 20 août 2009 07:28

          @Actias : vous avez plutôt raison dans le fond, mais il faut se rappeler des produits dérivés créés par les nazis à partir des corps des juifs morts dans les camps. Je pense que c’est de cela dont parle pyralène.


        • Néwick 19 août 2009 11:55

          Complétement d’accord avec mmarvin.

          D’autre part, à propos des probiotiques : « jusqu’à présent, on les pensait bénéfiques pour notre santé » oui et non, en fait ça dépend de quel agent on utilise et dans quel cas. Certains probiotiques sont indiqués dans les diarrhée de l’enfant, avec une certaine efficacité prouvée.

          En dehors de ce passage, cet article n’apporte rien de nouveaux.

          Enfin, serait-il possible à l’auteur de faire des phrases regroupées en paragraphes et articulées entre elles pour développer ses idées ?


          • TSS 19 août 2009 17:13

            après lecture je m’aperçois que des boulangers,informaticiens,plombiers etc... sont plus forts

             qu’un chercheur dont c’est le metier  !!j’en deduis que la modestie ne les etouffe pas ... !!


          • amipb amipb 19 août 2009 13:46

            Pour le(s) responsable(s) de l’obésité, il faudrait déjà commencer à se pencher sur le sirop de glucose-fructose (originaire du maïs), dont l’assimilation dans l’organisme semble extrêmement problématique.

            Problème : on trouve ce sirop désormais partout, même là où on ne le cherche pas, comme dans le muesli Björg, censé être totalement « naturel ». Or le sirop de glucose-fructose est un produit totalement industriel.

            Lire l’excellent « Toxic » de William Reymond...


            • amipb amipb 19 août 2009 20:45

              J’aurais aimé un petit retour de mmarvin, qui connaît bien le sujet, mais... rien. Alors quid ?


            • meister 19 août 2009 14:06

              Salut, l’auteur
              Vous vous gourez dans l’énoncé du calcul de l’IMC (masse corporelle ? où iriez-vous chercher ce chiffre).
              L’IMC se calcule en divisant le poids de l’individu considéré par le carré de sa taille.
              Exemple, 90 kg : (1,80 x 1,80 )
              J’espère que les autres informations que vous avancez sont dûment vérifiées.


              • Bill Grodé 19 août 2009 14:42

                Parfaitement juste, Meister. Et j’ajouterai qu’un indice de masse corporelle supérieur à 40 , c’est l’obésité morbide, illustrée par la photo de l’article.


              • kitamissa kitamissa 19 août 2009 14:51

                vous êtes en retard sur le Canard ....

                je serai plutôt pour la responsabilité du sucre rajouté pour combattre l’acidité .....

                sachant qu’un yaourt sans sucre donne 50 Cal en moyenne , vu le nombre de ces machins sucrés( au moins 80 cal ) absorbé dans la journée pour combattre les petits creux,faites le calcul ...

                sans compter la bouffe industrielle,les pizzas,les chips,les sodas,les patisseries etc.....

                rendez vous compte que 3 barres chocolatées représentent 1800 cal ....soit un repas complet ,les gamins avec leurs grignotages atteignent les 5000 cal / jour ,le même nombre qu’un coureur du Tour de France en régime compétition qui lui,perd du poids vu l’effort fourni !....

                il faut prendre en considération que bien que l’obésité augmente ,cause du manque d’exercice et de grignotage dès l’enfance ,il y a également l’obésité constitutionnelle,les Ectomorphes,ou Picnics,ou Lymphatiques ,gras de naissance par constitution,avec une ossature fine,et présentant une masse lipidique importante ....


                • Christoff_M Christoff_M 19 août 2009 15:36

                  Vous avez raison de souligner la manie des additifs pas toujours clairement affichés dans les produits de grande consommation...

                  J’ai trouvé des boissons dopantes dans une grande surface bien en évidence dans les têtes de gondoles réfrigérées, en petite bouteille plastique au meme prix que le coca...

                  Dans les cigarettes vous avez également eu une analyse récente prouvant la présence d’au moins quatre vingt substances pas toujours très catholiques dans une simple cigarette !! on peut faire la constatation avec le joint, la cigarette et le joint d’il y a plus de trente ans comportait plus d’herbes ou de tabac, et pas tous les additifs récents...

                  On pourrait parler du lait, cuit préparé additionné de tas de produits qui dénature son gout et sa qualité pour respecter des normes mondialisantes !!

                  Vous soulevez le problème de l’obésité, on peut soulever le problème de la santé en général, avec des lobbies agroalimentaires et pharmaceutiques, qui imposent des produits totalement artificiles et fabriqués par l’homme...

                  En attendant les courbes de progression du nombre d’obèses et les cancers du système digestifs devraient faire bouger un peu plus des politiques, qui au lieu de faire des opérations de com, type grenelle, feraient mieux de jouer un peu plus leur role face à des groupes agroalimentaires, les plus nocifs étant les groupes américains de soda !!

                  Critiquer Mac Do c’est aussi facile pourquoi n’attaque t on pas les grandes surfaces pour leur mise en avant de marques et de produits nocifs...

                  Ah oui j’oubliais nous sommes le pays des grandes surfaces, et les politiques français sont des poids plumes sans pouvoirs face au groupes mondiaux de l’agroalimentaires et de la grande distribution !!


                  • Redj Redj 19 août 2009 17:17


                    Article très instructif, mais qui ne m’étonne qu’à moitié.
                    Moi ça fait un moment que je ne mange pratiquement plus de produits laitiers, produits carrement proscrits dans plusieurs types de nourriture autre qu’occidentales. D’ailleurs, sur terre, on est la seule espèce animale à en consommer encore après l’enfance, signe que ce n’est pas si naturel que ça...


                    • Mmarvinbear mmarvin 19 août 2009 19:47

                      Toi tu connais pas mes chats...


                    • LE CHAT LE CHAT 20 août 2009 08:23

                      ni les miens et mon chien


                    • Mmarvinbear mmarvin 20 août 2009 08:33

                      Cela pose en fait la question : pourquoi les autres mammifères ne consomment-ils plus de lait après leur sevrage ?

                      Est-ce parce que physiquement ils n’en ont plus besoin ?

                      Ou bien est-ce que c’est parce qu’ils n’y ont plus accès facilement ?


                    • JL JL 19 août 2009 18:59

                      Bon article, à part la définition de l’IMC qui nous laisse sur notre petite faim.

                      Vous dites : Les yaourtiers mettent des probiotiques en quantité dans les yaourts.

                      Sauf errerur, le Codex alimentarius prévoit la fin des additifs dans la bouffe dès décembre 2009. Vous allez voir que les industriels trouveront des dérogations, eux. Et pour des saloperies.

                      Je deviens parano ? Il y a de quoi devenir parano, vu que les cons ça ose tout !


                      • Bardamu 19 août 2009 21:21

                        En GROS, vous avez très bien traité de la question !

                        Obésité et anorexie sont les métaphores de nos sociétés modernes.
                        Pays industrialisés OBèSES... pays sous-développés ANOREXIQUES !
                        En ce sens, l’obésité me répugne, CAR elle est laisser-aller, déchéance, acceptation servile de NOS sociétés.
                        C’est aussi la figure de l’Américain, le pire être qui peuple la planète !... du gras BOURGEOIS, infatué, son derrière rebondi reposant mollement sur le siège rembourré de la Mercedes !... du crétin se gouinfrant de pop-corns au cinéma !... de la passivité !... de la dépendance !
                        D’un côté tout ce gras, et de l’autre ce maigre... parfois me prend l’envie DE NOURRIR ceux qui crèvent de faim... de la chair de ces GROS-là !


                        • JL JL 19 août 2009 22:31

                          « Là où l’individu en tant que tel est aujourd’hui requis et pratiquement irremplaçable, c’est en tant que consommateur » (J. Baudrillard)

                          « Après la prolétarisation des ouvriers, le capitalisme a procédé à la « prolétarisation des consommateurs ». (Dany-Robert Dufour, Le Monde Diplomatique, janv. 08)

                          Oui, ils sont gros ces consommateurs prolétaires qui vivent et pensent comme des porcs en troupeau mais se croient libres parce que le complexe »entreprises-gouvernement-médias" qui fabrique notre conscience collective le leur répète inlassablement.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès