Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Grippe H1N1 et bêtise sanitaire : le Tamiflu est superflu et (...)

Grippe H1N1 et bêtise sanitaire : le Tamiflu est superflu et nocif

Les médecins britanniques ont décidé de contester les mesures gouvernementales prises pour lutter contre la grippe A de 2009. Déjà, une enquête montrait que 8 médecins sur 10 avaient un avis négatif sur la généralisation du diagnostic de grippe par Internet ou téléphone. Au risque de laisser passer des pathologies plus sérieuses. Avec à la clé la possibilité d’acheter la boîte de Tamiflu qui dans l’opinion publique représente le sésame magique permettant de se prémunir contre l’impact viral. Les Parlementaires britanniques ont pourtant validé cette approche et regretté que le gouvernement ait tardé à mettre en place cette hotline antivirale. Décidément, il existe un schisme entre les politiciens, jouant la précaution et la panique, et les professionnels de terrain, bien plus critiques. Un véritable combat pourrait bien avoir lieu entre les experts et les gens de terrain.

Cette fois, un rapport de cliniciens vient de lancer une alerte contre d’éventuels effets secondaires occasionnés par cet antiviral sur des sujets d’âge jeune. Selon le Dr. Carl Henegan de l’hôpital d’Oxford, la stratégie visant à prescrire systématiquement du Tamiflu ou du Relenza pour tous patient atteint de syndromes grippaux est non seulement inappropriée mais peut même s’avérer déconseillée si le patient est âgé de moins de 12 ans. La raison étant simple. Le Tamiflu n’est pas une molécule innocente, provocant des vomissements, une déshydratation et parfois des cauchemars. Ce traitement occasionne des effets secondaires qui risquent de placer les patients traités dans un état de santé moins bon que si on laisse le mal se développer comme lors d’une grippe saisonnière. Un enfant sur deux semble affecté par ces effets indésirables alors que les bénéfices du traitement sont très limités. D’ailleurs, ces médecins britanniques ont aussi conclu, comme l’affirmait le professeur Debré, à une grippe bénigne. La conclusion est claire. Les effets néfastes l’emportent sur les bienfaits octroyés par cet antiviral. Ce qui n’empêche pas le ministre britannique de gamberger sur une affection qui a fait pour l’instant 30 morts, contre 8000 lors d’une grippe saisonnière, mais qui pourrait en occasionner 65 000 par on ne sait quel calcul ou décret naturel. Et ces médecins d’enfoncer le clou et de juger la réaction des autorités sanitaires aussi disproportionnée que la prescription automatique d’antibiotiques recommandée naguère par ces mêmes autorités, lors d’un banal mal de gorge. A croire que le « scientifique normal » mute en âne dès lors qu’il prend des fonctions administratives dans une machine sanitaire étatique.

Cette grippe offre aussi l’occasion de nous interroger sur nos sociétés de l’activisme intempestifs avec ses excès en matière de sécurité, que ce soit policière ou ici en l’occurrence sanitaire. Nous qui avons connu l’élection de Mitterrand, et a fortiori ceux qui ont vécu la Libération, se souviennent d’une autre époque où la grippe n’était pas prise en grippe mais considérée comme une banale affection. Ce qui n’interdisait pas de prendre une aspirine ou un banal paracétamol pour combattre la fièvre. Quelques jours de repos et hop, c’était reparti. Ensuite, la peur a fini par persuader les médecins de prescrire intempestivement des antibiotiques à titre préventif, pour éviter une infection bactérienne. Un geste bien automatique et dépourvu de bon sens mais quand il s’agit de santé, on ne compte pas. Nous avons vécu une époque où il n’existait pas d’antiviral et nous ne sommes pas morts pour autant. Mais en 2009, les labos ont produit deux antiviraux, sur des bases très mécanistiques et très moléculaires. Des inhibiteurs de la neuraminidase, ma brav’dame, vous avez bien entendu, des zinibiteurs de la neuraminidaze, et qu’on ne prenne pas pour des nazes ces doctes savants bienfaiteurs de l’humanité qui officient dans les centres de recherche des laboratoires pharmaceutiques. Bref, cette affaire de Tamiflu fleure les dérives de l’hyper médication. Si on ajoute la question du vaccin, le citoyen qui réfléchit ne pourra s’empêcher de penser à une chaîne de responsabilité mettant en lice des professionnels et autres experts, soit incompétents, soit malhonnêtes. Les citoyens vont finir par se rebeller contre ces gens qui soi-disant veulent leur bien, comme en d’autres temps les marxistes… ces gens de la santé qui veulent soigner un mal bénin dont on peut très bien guérir. Un schisme se dessine. En 2005 nous avons vu une défiance des citoyens face au TCE européen et plus généralement, face aux élites politiciennes, médiatiques et technocratiques. En 2009, nous pouvons ajouter à la liste les élites de la santé. Décidément, le système des zélites se délite. Qui aura le dernier mot ? Si ce sont les zélites, alors ce sera la société des derniers hommes. 

Ce 10 août, les médias ont mis à la une un incendie dans un HLM et un jeune tué en moto. Comme si ces informations étaient cruciales pour la vie des citoyens. Les médias ont cru bon de se taire sur ce rapport des médecins britanniques à charge contre le Tamiflu. Vous verrez que le 11 août, les médias auront trouvé un autre fait divers, un fait de diversion, par exemple, trois morts à un passage à niveau.


Moyenne des avis sur cet article :  4.75/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

85 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 11 août 2009 10:19

    acheter une boite de Tamiflu revient à filer un pourboire à Donald Rumsfeld  ! rien que pour celà les gens peuvent avoir des doutes ....

    Un bon grog , rien de tel contre la grippe !


    • appoline appoline 11 août 2009 19:19

      @ Le Chat,

      Si tu as le nez rouge, ce ne sera pas forcément à cause de la goutte au nez (lol), mais bon, tu seras de suite de bonne humeur. Elle est pas belle la vie ?


    • médy... médy... 11 août 2009 19:36

      Le scénario de Left 4 Dead débute fin 2009. Une pandémie à l’origine inconnue s’est abattue sur les EU d’Amérique, et cet étrange virus a transformé une partie de la population en créatures sanguinaires, les « infectés », qui attaquent le reste de la population. Devant une telle situation, le gouvernement décrète la loi martiale, et décide de regrouper la population dans les principales villes, sous la protection de l’US Army. La situation échappe alors à tout contrôle, les concentrations de survivants étant une proie facile pour les infectés, et la majeure partie de la population non infectée est massacrée. Le gouvernement ordonne alors la création d’une zone sécurisée, seul endroit encore sous la protection de l’armée et totalement protégé des infectés, dans laquelle sont rassemblés les derniers rescapés de la pandémie. Certains des derniers survivants ont développé une grande résistance à la maladie, pour une raison inconnue. C’est dans ce contexte que les quatre héros, Zoey, Louis, Francis et Bill, se retrouvent piégés en plein centre d’une ville de la Pennsylvanie, deux semaines après l’infection. Leur but sera alors de survivre du début de chaque campagne jusqu’à la partie finale de celle-ci ou il pourront être secouru par un véhicule.


    • jean 11 août 2009 20:15

      @medy : bruti !!!!


    • médy... médy... 11 août 2009 21:32

      ce commentaire aussi succin qu’imbécile insinue que j’ai malheureusement vu juste, o mon « suiveur »


    • dup 11 août 2009 10:19

      non il est pas superflu , il a fait de fortunes considérables à certains . Ensuite il sert à reveiller les gens pour leur montrer par qui ils sont dirigés .


      • Nicole 11 août 2009 10:55

        Intéressant de revoir le témoignage d’Aaron Russo peu avant sa mort sur Rockefeller, le CFR, la détermination du « gouvernement secret » à réduire les populations, par tous moyens, puis l’évolution depuis qui confirme ses dires dont certains se moquèrent.

        On est vraiment dans une logique de « plus c’est gros plus ça passe », et puis on les a tellement désinformés que la masse n’y verra que du feu. Quelques citations des plus intéressantes.


      • Triodus Triodus 11 août 2009 14:06

        Pas Hitler, Göbels..


      • Nicole 11 août 2009 15:27

        @ Hussein

        Qui l’Iran a-t-il attaqué depuis des décennies ? Et Israël ? On est au mois d’août. Quel pays a autant de crimes sur le dos depuis le début de l’année :

        GAZA

        MADOFF

        La « Blanchisserie juive » (ynet)

        Les caricatures de Latuff expriment on ne peut mieux la situation, et qui les comprendraient si elles n’avaient aucun fondement ?

        Gilad Atzmon le fait remarquablement remarquer : Israël aime à se prétendre tolérant, et est d’une violence exécrable.

        Suffit d’écouter cette sacrée journaliste recadrer Shimon Peres, le 27 septembre, 3 mois avant Gaza, et de se demander quand il ne ment pas. L’urgence me semble être de condamner les responsables israéliens pour les crimes commis et tolérés depuis bien trop longtemps. Après on y verra plus clair.

        Jane Burgermeister dont la plainte se transmet, puisqu’Eric de Mongolfier a été saisi par une asso, met en avant David Rockefeller, David de Rotschild, Georges Soros...qu’ont-ils en commun ? Ce sont des faits !

        De ce fait, je trouve tout à fait pertinents, non pas d’opposer tel ou tel, mais de dénoncer ceux qui ont jusque là bénéficié d’une impensable impunité qui les a menés toujours plus loin dans la folie criminelle.


      • Nicole 11 août 2009 15:31

        Salut Popu,

        As-tu jeté un oeil aux citations d’evolutionquebec ? Ils ont fait très fort, il y en a que j’ignorais, et je trouve que toutes les réunir est intéressant. Ca montre le temps depuis lequel ce qui se déroule actuellement se prépare. C’est un site intéressant.


      • appoline appoline 11 août 2009 19:26

        @ Popu,

        Ah ces illuminati en plus de vouloir nous occire, ils ne nous auront pas économisé au niveau des heures de frappe. Depuis le temps qu’ils nous courent après, ils vont bien finir par nous rattraper, à nous de leur prouver que nous avons du répondant.


      • Le péripate Le péripate 11 août 2009 10:20

        Atchoum....


        • tonton raoul 11 août 2009 16:42

          aaaaarrrrrgh ....


        • appoline appoline 11 août 2009 19:29


          La goutte au nez,,,,,,,trop tard, elle vient de tomber. Avec le vaccin là-dessus, je me demande ce que ça va donner !


        • appoline appoline 11 août 2009 19:30


          Dis tonton, pourquoi tu tousses ?


        • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:20

          t’en fait pas pour eux ,tout le monde sait que le péripate et le tonton sont déja des grands malades du cerveau,le virus fera cul sur pointe en voyant l’état de délabrement de ces individus........pas fou les virus !!


        • tonton raoul 11 août 2009 22:26

          merci de ta sollicitude appoline

          pyralene ne risque pas de rhume de cerveau lui

        • Georges Yang 11 août 2009 10:27

          Je suis d’accord avec vous sur l’hyper médicalisation et l’hyper médication ainsi que sur les dérives sécuritaires et les précautions à l’excès. Cela dit, le Tamiflu peut s’avérer utile en cas de grippe très sévère et ce n’est pas quelques effets secondaires bénins qui doivent s’en faire passer en cas de besoin. Sinon, on retombe dans la peur de tout et dans les excès que vous dénoncez.

          La question est plutôt de savoir s’il est vraiment utile de traiter tout le monde au moindre symptôme à la fois pour des raisons médicales et économiques. Maintenir un climat de panique n’a jamais éradiqué une maladie, pire du fait de la psychologie humaine, cela ne peut qu’aggraver les choses.

          Quant aux faits divers, il ont toujours passionné les foules et ce n’est pas nouveaux, le Petit Journal des années 1890 à 1914 regorge de malles sanglantes, de nécrophiles et de crimes crapuleux ou sexuels.

           


          • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 août 2009 10:57

            La grippe A n’avait pas effrayé grand monde jusqu’ici dans la région. On a basculé hier dans une dimension plus préoccupante avec la révélation de l’hospitalisation, dans un état sérieux, d’un homme domicilié dans la région bordelaise. Celui-ci a été conduit à l’hôpital Saint-André, à Bordeaux, et aurait été admis dans le service d’urgences et de réanimation, afin de recevoir des doses massives de Tamiflu.

            Soyez rassurés, ce n’est pas de moi dont il s’agit et c’est promis, je prendrai mon masque en longeant l’hôpital Saint André à vélo, pour rester en bonne santé et continuer à écrire sur H1N1 (je rédige un petit livre d’ailleurs)

            Quant au Tamiflu, il peut s’avérer utile en effet mais dans les cas graves. Mais c’est aux médecins de le déterminer. La hotline, c’est inutile, en cas de virus informatique ou de virus H1N1. Ici, on raconte l’histoire d’une blonde atteinte de grippe qui est allée chez un assembleur de PC parce que dans la vitrine il y avait affiché « antivirus en promotion »


          • Philou017 Philou017 11 août 2009 11:55

            Il faudrait revenir à la réalité :

            La grippe saisonnière entraîne entre 57 692 et 96 153 cas par semaine dans le monde. Or en une semaine, on compte seulement 148 cas confirmés et 3 116 cas “possibles” de la grippe A(H1N1) dans le monde.
            La grippe saisonnière entraîne entre 4 800 et 9 615 morts par semaine dans le monde. Or en une semaine, on compte seulement 8 morts confirmés et 176 morts “probables” de la grippe A(H1N1) dans le monde

            Tiré de http://mondeenquestion.wordpress.com/2009/04/30/la-grippe-saisonniere-tue/

            D’autre part, Serge Lefort nous avertit :

            Depuis le 6 juillet 2009, l’OMS ne communique plus quotidiennement le nombre total de cas confirmés ni le nombre de morts dans l’ensemble des pays, mais publie épisodiquement des notes d’actualité.

            • Celle du 8 juillet fait état de l’apparition de virus H1N1 résistants au Tamiflu.

            • Celle du 13 juillet fournit des informations contradictoires :
            - la pandémie est actuellement considérée comme modérément grave et que la plupart des patients ne présentent pas de complications et guérissent spontanément
            - comme on considère que la propagation du virus pandémique ne peut pas être enrayée, tous les pays auront besoin du vaccin

            • Celle du 16 juillet confirme que l’OMS s’intéresse plus à la production d’une vaccin pour les pays riches qu’au recensement de l’évolution réelle du risque d’une pandémie mortelle.


            Les dernières données publiées montraient que le nombre de cas confirmés et plus encore le nombre de morts étaient bien inférieurs à ceux d’une grippe saisonnière.

            Ce changement substantiel de perspective prouve que la politique de l’OMS n’est pas celle qu’on pourrait attendre d’un organisme international de la santé, mais qu’elle est au service des groupes pharmaceutiques impatients de vendre un vaccin dont l’efficacité n’est toujours pas prouvée.

            http://mondeenquestion.blogspot.com/2009/07/intox-sur-la-grippe-ah1n1.html

            Le meilleur article sur la question :
            http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/la-pseudo-pandemie-actuelle-est-le-59804

            Ce qu’on risque de voir, c’est plus une épidémie d’intox sur le sujet qu’autre chose.


          • médy... médy... 11 août 2009 19:37

            Le scénario de Left 4 Dead débute fin 2009. Une pandémie à l’origine inconnue s’est abattue sur les EU d’Amérique, et cet étrange virus a transformé une partie de la population en créatures sanguinaires, les « infectés », qui attaquent le reste de la population. Devant une telle situation, le gouvernement décrète la loi martiale, et décide de regrouper la population dans les principales villes, sous la protection de l’US Army. La situation échappe alors à tout contrôle, les concentrations de survivants étant une proie facile pour les infectés, et la majeure partie de la population non infectée est massacrée. Le gouvernement ordonne alors la création d’une zone sécurisée, seul endroit encore sous la protection de l’armée et totalement protégé des infectés, dans laquelle sont rassemblés les derniers rescapés de la pandémie. Certains des derniers survivants ont développé une grande résistance à la maladie, pour une raison inconnue. C’est dans ce contexte que les quatre héros, Zoey, Louis, Francis et Bill, se retrouvent piégés en plein centre d’une ville de la Pennsylvanie, deux semaines après l’infection. Leur but sera alors de survivre du début de chaque campagne jusqu’à la partie finale de celle-ci ou il pourront être secouru par un véhicule.


          • appoline appoline 11 août 2009 19:46


            @ Philou,

            C’est la culture de la psychose de la grippe A hypothétiquement mortelle. Quoi de mieux que les médias pour préparer la masse à se jeter sur les paquets de masques et surtout le vaccin salvateur.

            Comme nos banques recommencent à faire des bénéfices avant la grande descente, quoi de mieux pour détourner le gogo du souci de son livret A :: :: : la grippe A, première lettre de l’alphabet en forme de pyramide (lol). Sans rire, je pense qu’on va morfler grave comme disent nos petits jeunes. Il y a eu tellement d’abus dans le milieu médical que les médecins sont formés à bloc pour l’emploi des médocs, comme disait un être qui m’est cher : « les politiciens et les médecins sont tellement imbus d’eux-mêmes, qu’ils représentent les pires dangers pour l’humanité », quand on y réfléchit, il n’a pas totalement tort.


          • jean 11 août 2009 20:17

            @medy : bruti (2)


          • médy... médy... 11 août 2009 21:36

            Jean : un « Bon » et « Honnete » Collabo qui n’a rien d’autre a faire que de justifier sa paye de troll.


          • Nicole 11 août 2009 10:27

            Très bon article. On en revient, d’une façon ou d’une autre au Codex Alimentarius dont la date de mise en application se rapproche, et aux démarches de Ron Paul, visant à minimiser son impact. La nocivité des médicaments est tout de même reconnue par des praticiens de plus en plus nombreux. Ron Paul est gynéco, et l’autre médecin qui avait voté contre la vaccination pour cause de grippe porcine était médecin également.

            Voir également les doutes concernant l’origine fort peu catholique de cette grippe, l’histoire des fioles qui ont éclaté dans le train...beaucoup trop de choses gênantes.


            • Le péripate Le péripate 11 août 2009 10:41

              Bien que n’étant pas propriétaire de Ron Paul candidat libertarien à la présidence US, je tiens à dire que je suis prodigieusement agacé de le voir instrumentalisé par une conspirationniste crypto-antisémite.


            • Nicole 11 août 2009 15:48

              @ Péripate et Hussein : je me bats les flancs de vos insultes infondées : ou vous me démontrez post à l’appui que j’ai tenu des propos antisémites, ou vous êtes dans la diffamation. Et pour en finir une bonne foi avec ces abus récurrents concernant un soi-disant antisémitisme dont même une ex ministre israélienne a reconnu que c’était un truc pour faire taire toute opposition

              http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23314

              cette anecdote : un forumeur français d’origine libanaise doté d’un humour rare poste un commentaire que je trouve fabuleux par sa pertinence et son absence, justement d’antisémitisme. Je le reprends sur mon blog au moment où suite à plainte de forumeurs dans votre veine, le commentaire est retiré. J’avais mis la source, donc il y a eu des connexions de mon blog vers médiapart, ce qui a donné lieu à un article « l’antisémitisme sur médiapart »...bref, le commentaire a été vu et revu, il semblerait que mon blog soit régulièrement vu par le ministère de l’intérieur, et à ce jour, personne n’a pu fonder l’accusation d’antisémitisme dudit commentaire, et je n’ai pas de problème avec mon blog.

              Voilà le commentaire :

              "Passez votre chemin mon cher ami, car sur Médiapart il est strictement interdit de penser que tout ou partie du peuple « Hell Eu » puisse commettre ne serait-ce que le début du commencement du moindre petit délit ou crime, et ce quel que soit l’endroit du monde où se trouvent ses zélés VRP diasporiques dont il s’agit.
              Si nos amis Renarblanc ou Brocéliande passent par votre Blog vous allez sûrement vous prendre une volée de bois vert et des mises en cause à n’en plus finir, dont la première sera fatalement que vous êtes un « Nanti C’est Mythe » de base (c’est leur bouclier fiscal identitaire à eux) remettant en cause tout le montage et le schéma mythologique sur lequel ils prospèrent Youpla Boum !!! depuis un demi siècle.
              N’oubliez surtout pas que ce doux, gentil et paisible petit peuple « Hell Eu » a reçu des commandements divins et a donc droit à bénéficier de privilèges bien particuliers de par le monde, dont le renoncement et l’annulation des serment liés aux dits commandements fait bien sûr partie en sus d’une terre promise sans aucune limite cadastrale précisément arrêtée et gratos de surcroît avec sacrifice rituel humain inclu, chaque fin ou début d’année civile dans les petits villages arabes avoisinants, pas belle la vie ??, c’est ce qui s’appelle être né sous une bonne étoile, non ??, celle qui brille avec certificat de garantie à vie et David, ainsi que Judas CoucheNerfs ne me contrediront sûrement pas sur ce point.
              Que je ne vous y reprenne pas mon ami, car vous touchez là presque à Dieu en personne, vous êtes souffrant ou quoi ??
              Répétez après moi au moins 49 fois : « Ils sont purs et innocents » et vous me le copierez aussi pour votre peine, mmddrr de mmddrr !!!"
              @ +NEM-


              et voilà le lien où en faisant ctrl F ministère, vous pourrez vérifier mes dires. De même vous remarquerez qu’un commentaire qui avait été supprimé suite à plainte est reparu.

              http://www.mediapart.fr/club/blog/lincunable/300709/aux-origines-du-fascisme-1

              Ce serait sympa de changer vos modes de défense. Ils sont pitoyables et plus personne n’est dupe. Donc ça frise l’autisme. Vous vous confirmez mutuellement sans atteindre personne d’autre. Un peu court.


            • Le péripate Le péripate 11 août 2009 17:32

              Mais chère Nicole, je suis au regret que certaine loi vous empêche de vous exprimer à votre aise. Cependant la lecture de votre site, vos « disputes » avec Gratton, vos obsessions sur les Juifs, le Talmud et Israël, tout cela m’incline à penser ce que je pense, et c’est mon opinion, qui est libre.


            • Nicole 11 août 2009 19:06

              Mais Péripate, penser et écrire sont deux activités totalement différentes. On pense comme on est, si on est tordu, par voie de conséquence, la pensée sera tordue. Si j’ai une obsession, c’est la paix, qui d’ailleurs me semble hors d’atteinte sans la justice. Si les français commettaient autant de crimes qu’Israël en commet :

              1 - étant française de souche, j’aurais profondément honte

              2 - je n’aurais de relâche de les dénoncer, parce que je considère le silence coupable, dès lors que l’on a connaissance d’un crime. Je vous rappelle même que c’est le fondement de la saisine d’Eric de Mongolfier, par l’asso qui reprend la plainte de Jane Burgermeister, et enjoint toute personne, toute asso à se mobiliser de la même façon.

              De ce fait, vous ne pouvez vous permettre de me traiter d’antisémite que si vous démontrez que j’énonce des faits inexacts qui portent tort à Israël, ce qui se fonde.

              On sait comment la presse française a été mise au pas, et comment, le simple fait d’aborder l’aspect authentiquement criminel de l’état d’Israël donne prise à tous les délires. Or en la matière, une chose est ou n’est pas. Si elle est, elle se prouve. Dans le cas contraire, il y a diffamation, ce qui n’est pas glorieux.


            • zelectron zelectron 11 août 2009 10:35

              « Ce 10 août, les médias ont mis à la une un incendie dans un HLM et un jeune tué en moto. Comme si ces informations étaient cruciales pour la vie des citoyens. Les médias ont cru bon de se taire sur ce rapport des médecins britanniques à charge contre le Tamiflu. Vous verrez que le 11 août, les médias auront trouvé un autre fait divers, un fait de diversion, par exemple, trois morts à un passage à niveau. »

              L’incendie, le passage à niveau, le mariage de la princesse machin, la mort du chanteur ?

              Ne me dites pas que ce sont des systèmes de détournement d’attention, il y a bien mieux : le foutebol, le tenice, la pipelmania, la gadjetocratie* et j’en passe.

              *nb : bernard est comme très souvent : inspiré et percutant, ++


              • Nicole 11 août 2009 10:39

                Cela étant, il en est quand même question sur le site de TF1/LCI  ; ce serait cocasse si le net poussait la presse à aborder les sujets qui fâchent pour ne pas se décrédibiliser complètement


              • frédéric lyon 11 août 2009 10:38

                Merci pour cette alerte au Tamiflu, pompée dans le journal Le Monde, et nous attendrons maintenant avec intérêt l’opinion de Dugué sur le « complot » du 11 Septembre.


                • Bois-Guisbert 11 août 2009 10:48

                  Les médecins britanniques ont décidé...

                  Les médecins britanniques, c’est-à-dire ? Un pour cent d’entre eux ? Deux ? Cinq ? Un toubib tout seul qui a signé un article dans un « Courrier des lecteurs » ?

                  Et en vertu de quoi « les médecins britanniques » deviennent-ils, au fil du texte « ces médecins britanniques » ?

                  Des réponses précises à ces questions dépend la crédibilité de l’article.


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 11 août 2009 11:08

                    87% des 251 médecins britanniques interrogés estiment que le "diagnostic de la grippe A par téléphone signifie qu’on peut laisser passer d’autres maladies". 3% sont d’avis contraire et 10% n’ont pas d’opinion, selon le sondage, publié dans le journal spécialisé « GP » (« médecin de famille »).

                    voilà donc une précision sur l’allusion en début d’article. Cela concerne la hotline et c’est ICI

                    La question du Tamiflu est différente

                    Mais dans l’ensemble, le corps médical ne semble pas très en accord avec les règles édictées par la machine sanitaire.


                  • appoline appoline 11 août 2009 20:00


                    @ Bernard Dugué,

                    Ils sont quand même forts ces médecins british pour faire de tels diagnostics par téléphone, il faut voir le côté positif, en cas d’éternuements, ils sont à l’abri. Quant à avoir des statistiques exacts, c’est une autre affaire.

                    Au fait, quand vous passez à côté de Saint André, mettez vous en apnée et pédalez plus vite, je vous balancerait une boîte de tamiflu au passage..


                  • Pyrathome pyralene 11 août 2009 21:23

                    le corps médical ne semble pas très en accord avec les règles édictées par la machine sanitaire.....

                     ça tombe bien !! moi-non plus.....


                  • guigui 11 août 2009 11:06

                    Les industries pharmaceutiques délivrent souvent des médicaments sans réfléchir, on sait que la grippe se propage en ce moment surtout en entreprise, on peut s’en protéger facilement je vous invite à consulter la news du site juritravail.com c’est bien expliqué, notamment en ce qui concerne le télétravail, l’astreinte.
                    Je pense qu’il vaut mieux prévenir que guérir, donc avant de délivrer des médicaments peu fiables, il faudrait mieux donner plus d’informations sur la prévention surtout au travail, je connais plusieurs personnes qui ont des cas au sein de leurs entreprises.


                    • robin 11 août 2009 11:11

                      dans un domaine où même les virologues (c’est à dire le top du top) disent une chose et son contraire, on est pas davantage rendus avec de simples médecins , non ?


                      • fonzibrain fonzibrain 11 août 2009 11:12

                        à l’auteur vous devez parlez de la orée du sud qui a intrdit il YA DEUX ANS ce médoc suites à 8 suicides chez les gosses

                        On apprend aujourd’hui que le British Medical Journal appelle le département de la Santé britannique à reconsidérer de façon urgente sa politique actuelle dans le cadre de la pandémie due nouveau virus A (H1N1).Rien que ça,pour un pays ou il suffit d’appeler une une ligne verte et dire que l’on a de la fièvre pour en obtenir,c’est vraiment flippant.Voila ce que l’on peut lire également dans cet article du point : “l’agence sanitaire britannique, la Health Protection Agency (HPA), rapportait que plus de la moitié des 248 jeunes élèves qui avaient eu de Tamiflu, après qu’un de leurs camarades eut contracté la “grippe porcine”, ont souffert d’effets secondaires, tels que des nausées, des insomnies et des cauchemars.”Vous vous rendez compte LA MOITIÉ DES ENFANTS TRAITÉE ONT ÉTÉ EMPOISONNÉ,la moitié,c’est GRAVISSIME.Quand je vous dis que nous devons juger et punir ces gens,c’est de la légitime défense.

                        NOUS NE POUVONS PAS LES LAISSER EMPOISONNER NOS ENFANTS !!!!

                        Mais ce n’est pas tout,parcequ’en fait,il y a deux ans la Corée du sud a INTERDIT la prescription de ce médicament et pour cause : “Parmi 1 079 cas de patients ayant eu des effets secondaires dus à ce médicament, 128 d’entre eux, dont une majorité de jeunes, avaient eu des manifestations de type psychiatrique. Le gouvernement japonais avait intimé au fabricant Chungai (partenaire japonais du géant Suisse Roche), l’ordre d’inclure dans sa notice une mise en garde. Ce que le laboratoire a fait. Les autorités ont comptabilisé huit cas de mort survenue dans ce contexte. Les adolescents adoptent soudain un comportement irrationnel, tentant de sauter d’un balcon ou se jetant sous les roues d’une auto.”

                        article du figaro

                        C’est pas beau ça,des suicides,des vomissements,des cauchemards,et cela fait deux ans qu’ils le savent,CE N’EST PAS DE L’INCOMPÉTENCE,C’EST CRIMINEL.

                        Donc entre le vaccin contre la grippe A qui est en fait un vaccin déja éxistant contre la grippe aviare et simplement modifié,voila que le Tamiflu,le seul médicament censément efficace contre les grippes(aviare,A) est en fait un VIOLENT POISON,qui empoisonne et pousse aux suicides les enfants et adolescents.

                        COMBIEN DE TEMPS ALLONS NOUS SUPPORTER CELA !!!!!!





                        c’est très important,très vrai,très réel

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès