Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Santé > Linky, the killer

Linky, the killer

Il est difficile aujourd’hui d’ignorer ce nom, « Linky », avec la pub éhontée qui est faite sur ce nouveau compteur électrique, annoncé « intelligent, pratique et sans danger »…

Ce qui reste à prouver, car cette intelligence annoncée est plus du domaine de la communication, que de la réalité, quant à l’absence de danger, elle n’est pas partagée par grand monde…

En effet, derrière cette communication outrancière, se cache une réalité bien plus inquiétante, au point que de nombreuses communes refusent maintenant ce changement de compteur, d’autant que le risque juridique d’être poursuivi n’existe pas.

Mais essayons d’y voir plus clair.

L’argument avancé par ERDF est de permettre au consommateur d’être tenu au courant, jour après jour, de l’évolution de sa consommation.

Ajoutons que l’entreprise affirme pouvoir réaliser de substantielles économies puisqu’il ne sera plus nécessaire de demander à un agent de faire des relevés.

Sauf que ces relevés ne sont fait que tous les 6 mois, ce qui limite singulièrement ces promesses d’économie.

D’autre part, l’opération a un coût, et au moment ou EDF paye lourdement ses choix énergétiques, notamment celui du nucléaire, il n’est pas sur que ce choix soit le bon. lien

Mais le vrai problème soulevé par les contestataires du Linky est ailleurs.

Pour fonctionner normalement, ce compteur doit émettre des ondes électromagnétiques importantes, ondes qui ne sont pas une bénédiction pour la santé du citoyen lambda.

De plus, celui-ci, pour se protéger au maximum de ces ondes néfastes, devrait revoir tout l’équipement électrique de sa maison, et passer aux câbles blindés, ce qui aurait un coût.

Une association, bien connue des milieux environnementaux, Next-Up, a pris la tête de la contestation, et propose aux consommateurs, par le biais de leurs associations, des Kits comprenant une appareil de mesures en KHz, un matériel de démonstration pour la mise en évidence des irradiations provoquée par Linky, une unité filtre pour annihiler ces irradiations, et tout un matériel pédagogique.

Sur ce lien Next-Up compare les arguments des communicateurs de Linky, et ceux des opposants, permettant ainsi aux consommateurs d’en tirer leurs conclusions.

Au-delà du Linky, c’est la problématique sur le danger, ou non, des ondes électromagnétiques, qui s’invite dans le débat.

L’OMS, même si elle considère que les radiofréquences utilisées par ces compteurs sont cancérigènes, (lien) dénie tout danger, ce qui est une position suprenante, alors que de nombreux chercheurs sont bien moins catégoriques.

Essayons de comprendre ce qui se passe.

Les appareils que nous utilisons tous les jours dégagent souvent un champ magnétique, et plus l’intensité électrique est importante, plus le champ magnétique augmente.

Sauf que l’utilisation brève de la plupart des appareils électriques fait que l’exposition est de courte durée, et dans le cas du Linky, le champ magnétique dégagé est continu, tout comme pour les lignes THT, ou les antennes relais, d’où le danger.

Les CEM (champs électromagnétiques) engendrent des phénomènes biologiques, et plus leur fréquence est importante, plus les effets sur notre santé le sont.

Si la fréquence de 100 kHz ne fait qu’induire des courants pouvant entraîner la stimulation de tissus excitables, celle de 10 MHz est plus problématique, et nous fait courir le risque de développer un cancer. lien

Les CEM d’extrêmement basse fréquence ont en tout cas été classés cancérogènes possibles pour l’homme par le CIRC (Centre International de Recherche contre le Cancer), après avoir consulté les nombreuses enquêtes épidémiologiques réalisées sur ce problème, démontrant clairement que le nombre de cas de leucémies enfantines augmentait en présence de champs magnétiques dans l’environnement des enfants. lien

Ajoutons que les enfants sont bien plus exposés que les adultes, puisque les chercheurs ont démontré que les ondes électro magnétiques pénétraient plus facilement dans leur cerveau.

Aujourd’hui, même si leur nombre est difficile a estimer, on considère que les malades appelés EHS (électro-hypersensible) représentent de 1 à 10% de la population. lien

 Grâce à la mobilisation citoyenne, les sanctions prévues dans la loi autorisant la pose des Linky ont été retirées du texte initial : il s’agissait de pénaliser les opposants à l’installation de ce compteur à la hauteur de 1500 €, et aujourd’hui, refuser Linky est donc possible.

Pour comprendre les dangers de ce nouveau compteur électrique, il faut écouter quelques témoignages, notamment celui de Brigitte.

Elle est devenue insomniaque depuis 2009, date correspondant à la pose d’un wifi chez ses voisins, lequel l’avait manifestement rendu électro sensible.

Elle leur avait proposé de remplacer leur connexion internet par du CPL (courant porteur en ligne), ce qu’ils ont accepté.

La nuit qui a suivi, elle a eu des graves problèmes cardiaques, et dès le lendemain elle a vite repris le boitier CPL.

Depuis que ses voisins ont choisi le câblage blindé, elle peut enfin dormir sur ses deux oreilles. lien

Les radio fréquences du Linky, se situant entre 63 et 95 MHz, s’invitent dans tous les circuits, câbles, appareil ménagers de toute une maison, voire de tout un immeuble, et si les câbles ne sont pas blindés, elles se retrouvent dans l’air environnant jusqu’à 2,50 m de tous les équipements, câbles compris.

L’association « Next-Up » a réalisé un film démonstratif dans un logement équipé d’un compteur Linky, démontrant sans la moindre équivoque, les dommages que ce compteur provoque.

À ces risques, il faut en ajouter un autre, celui de l’incendie.

Au Canada, 105 000 compteurs communicants ont dû être désinstallés suite à la multiplication des incendies qu’ils avaient provoqué. lien

Pas étonnant dès lors que des consommateurs de plus en plus nombreux voient d’un très mauvais œil leur traditionnel compteur électrique remplacé par un Linky, à tel points que des municipalités ont délibéré et refusé l’installation de ces compteurs dans leur commune.

En 2011, la mairie de Paris avait adopté un vœu rejetant l’installation du Linky dans les foyers parisiens…lien

Ailleurs, la situation est encore plus tranchée, et des communes ont pris des délibérations refusant l’installation de ces compteurs.

De St Macaire à Prémery, en passant par Varennes-sur-Seine, Varades, Villiers-sous-Grez, Badefols-sur Dordogne, Courgis, Larnod, Le Bap, Lieuche, St Capraise-de Lalinde, Calès, Lanvéoc, Reillanne, Revêts-Les-Roches, et quelques autres, la résistance s’organise. lien

Ajoutons que les citoyens, menacés par la pose d’un Linky peuvent aussi demander à leur maire une attestation d’assurance par rapport aux risques causés par les ondes, risque que les assurances refusent de prendre…

En effet, certains maires refusent de prendre position, sur l’air du « ni pour, ni contre », ce qui revient à l’acceptation tacite…or le maire, vu qu’il est propriétaire de votre compteur, sera en fin de compte en première ligne, et se retrouvera devant la justice en cas de plainte d’un citoyen ayant subi des dommages suite à la pose du Linky. lien

Sur ce lien, la lettre type destinée à demander à son maire le refus du Linky.

Ici, à destination des communes qui voudraient s’opposer à la pose des Linky, un modèle de délibération.

Au-delà de ces problèmes de santé publique, l’aspect financier de ce changement éventuel de compteurs, dont ERDF assure qu’il sera sans conséquences financières pour le consommateur.

Pourtant, il faudra bien que quelqu’un paye.

ERDF a décidé d’en installer dans 35 millions d’habitations, et ce déploiement est évalué à 5 milliards d’euros, à la charge du ministère de l’environnement… soit 140 € le compteur.

D’abord, n’est-il pas paradoxal de faire payer ces compteurs dangereux pour la santé et pour l’environnement, par ce ministère ?

Et puis, ces milliards dépensé par le ministère seront fatalement pris sur nos impôts, rendant les affirmations d’ERDF bien illusoires, même si ce dernier affirme que ce changement de compteur sera compensé par des gains annexes… puisque les agents qui faisaient les relevés n’auront plus lieu d’être, et vont probablement se retrouver au chômage. lien

Est-ce une bonne nouvelle ?

En tout cas, nos responsables (?) politiques ne sont pas rassurants : à droite, Luc Chatel a dit tout le bien qu’il pensait des OGM, des gaz de schiste, et du reste… (lien)

À gauche, on connait la non détermination hollandaise, et la pseudo caution d’Emmanuelle Cosse n’y changera rien, et à l’extrême droite, pas mieux…

Nous sommes donc dans de "bonnes mains".

Comme dit mon vieil ami africain : « ne sent la braise que celui qui marche dessus » .

L’image illustrant l’article vient de aidersonprochain.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

les compteurs ne sont pas bons

les compteurs Linky sont-ils légaux ? (article d’Alain Michel Robert)

Linky, la mort à domicile (article de Nigari)


Moyenne des avis sur cet article :  4.19/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

111 réactions à cet article    


  • sarcastelle 16 février 10:13

    Olivier Cabanel, à quand un article sur le danger des milliards de neutrinos solaires qui traversent notre corps à chaque seconde ? 


    • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 10:19

      @sarcastelle
      chère grand mère, « à quand » demandez vous... ?des que vous vous y serez attelée, voire aventurée...

       smiley


    • sarcastelle 16 février 11:57

      @olivier cabanel


      Si on me dit que le compteur Linky peut permettre de savoir tout de la vie d’un individu comme aussi l’électronisation totale de l’argent, là au moins on me dit une chose qui physiquement tient debout. Pour le reste, je vous laisse à vos élohim et autre rayons lumineux jaillissant des pyramides. 

      Vos illustrations de cerveaux d’enfants rongés par les zondes, c’est pas encore un truc comme le niveau d’eau dans le Pacifique transformé en propagation de radioactivité ? 

      PS : j’ai une rejetonne (féminisons !) mais pas de petit-enfants. 

    • sarcastelle 16 février 12:12

      @olivier cabanel



      Je crée une PME vendant pour la maison et la voiture des plaques de blindage anti-neutrinos. Etes-vous intéressé ? 
      Pour circuler dehors à pied je diffuse aussi des ombrelles anti-neutrinos. 

    • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 13:26

      @sarcastelle
      chère grand mère en devenir...

      rien ne vous oblige à imaginer que les élohim soient une réalité... 
      pas plus que vous pouvez ignorer les émissions pyramidales
      mais les cerveaux d’enfants plus fragiles que ceux des grand mères (en devenir) devrait tout de même vous interroger, au lieu de dégager ça d’un revers de manche facile.
      quand aux conséquences de Fukushima, j’ai peur, hélas, d’être bien en dessous de la réalité qui se trame.
      on en reparle plus tard ?

    • robin 16 février 13:45

      @sarcastelle

      Plus prosaiquement sarcastelle, en ces temps de piraterie informatique massive, pensez-vous qu’il est très intelligent de donner aux pirates l’opportunité de bloquer tout un pays, et qu’on ne me dise pas que les compteurs sont inviolable, l’inviolabilité n’existe pas dans ce domaine ?


    • tonimarus45 16 février 16:10

      @olivier cabanel— bonjour— merci pour votre article ;;Ceci dit,certaines personnes sont parait t’il, tres sensibles a ce genre de rayonnement comme la personne que vous avez citee.Ce qui m’etonne c’est que l’on ait pas fait des test en «  »« aveugle »« en utilisant une cage de »faraday« et une cage ordinaire dont on ferait croire qu’elle est »de faraday« (un peu comme quand on fait les essais cliniques avec des »palacebos)

      J’espere mettre fait comprendre ????
      Quand aux rayonnements ils existent bien car alors pourquoi utiliser des cables blindes en audio et en video ????

    • sarcastelle 16 février 16:37

      @robin


      Je vous répondrais si j’étais informaticienne, mais je ne veux pas faire ma cabanelle qui bavasserait de ce qu’elle connaît mal. 
      Je ne me risque à parler du flicage possible que parce qu’il est sous-entendu dans la possibilité d’analyse en temps réel des appareillages que l’on fait marcher. Pour autre chose : je ne sais pas. 

    • Marc Viot Marc Viot 16 février 10:27

      « Ces bidouilleurs ont aussi pu modifier les données envoyées, et faire croire qu’ils avaient eu une consommation d’électricité négative de -106610 kWh, et que donc la compagnie d’électricité leur devait de l’argent ^^ Hallucinant n’est-ce pas ? »

      http://www.nikopik.com/2012/01/les-compteurs-delectricite-intelligents-deja-pirates.html


      • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 10:39

        @Marc Viot
        passionnant la lecture de cet article, qui démontre qu’en acceptant Linky, on dévoile toute notre vie privée !


      • JFC JFC 16 février 10:29

        citation : l’’OMS, même si elle considère que les radiofréquences utilisées par ces compteurs sont cancérigènes, (lien) dénie tout danger, ce qui est une position surprenante« 

        non ce n’est pas surprenant.
        le classement »peut-être cancérogène" des radiofréquences par le CIRC de Lyon se situe dans une catégorie (2B) qui signifie que l’on vise à évaluer le caractère éventuellement cancérogène d’un agent et non déclarer qu’il l’est. S’il est par la suite cet agent est avéré cancérogène, alors il pourrait être classé selon le cas dans le groupe 2A « probablement cancérogène », ou le groupe 1 "cancérogène.


        • olivier cabanel olivier cabanel 16 février 10:35

          @JFC
          merci d’avoir donné cette précision.


        • JFC JFC 18 février 22:31

          @olivier cabanel
          de rien
          Mr Cabanel, votre article est un inventaire à la Prévert de tout ce qui se raconte sur le Linky sans aucun regard critique. La plupart de ces infos sont contestables. J’estime qu’il y a suffisamment de reproches à faire à ce compteur (lire UFC Que Choisir) pour inventer en plus une supposée dangerosité. 

          Les radio fréquences du Linky, se situant entre 63 et 95 MHz,

          Les radiofréquences du Linky ne sont pas 63 et 95MHz mais 63,3 et 74 KHz, à ces fréquences la limite d’exposition internationale est de 87V/m. Le rayonnement parasite d’un Linky à 20cm est extrêmement faible, de l’ordre de 0,2V/m. 

          Au Canada, 105 000 compteurs communicants ont dû être désinstallés suite à la multiplication des incendies qu’ils avaient provoqué.
          Au Canada les compteurs sont enfichés sur des vieux socles muraux à 4 contacts, qu’on ne change pas en enfichant le nouveau compteur. Le risque est d’écarter les vieux contacts et de produire des échauffements. D’autant plus que le courant est aux Canada/USA plus important qu’en Europe pour obtenir la même puissance, vu que c’est du 110 V !

          L’association « Next-Up » a réalisé un film démonstratif dans un logement équipé d’un compteur Linky, démontrant sans la moindre équivoque, les dommages que ce compteur provoque.

          Cette video est une pure manipulation de l’information. On montre un appareil de mesure qui affiche des valeurs extravagantes sur des fils électriques. Le commentaire explique qu’il s’agit du rayonnement du Linky. Or, ce que montre en réalité l’appareil (qui n’est pas sélectif) n’est rien d’autre que le champ électrique du secteur 240V autour des fils ! 

          Aujourd’hui, même si leur nombre est difficile a estimer, on considère que les malades appelés EHS (électro-hypersensible) représentent de 1 à 10% de la population.

          L’électrosensibilité (au sens de responsabilité des ondes) n’a pas de base scientifique. Des personnes souffrent sans le moindre doute, sauf que si elles n’accusaient pas les ondes, elles accuseraient autre chose… les amalgames dentaires, MCS etc.. ce qu’elles font souvent d’ailleurs. 

          Conclusion de l’OMS : aide mémoire 296 « Des études bien contrôlées et menées en double aveugle ont montré que ces symptômes n’étaient pas corrélés avec l’exposition aux CEM ».
          Conclusion de la commission Européenne, rapport SCENIHR 2015 p143 : « RF EMF exposure is not the cause of these symptoms ».
          Conclusion du rapport Afsset 2009 p304 : « aucun auteur n’a apporté la preuve d’une relation de causalité entre cette exposition et l’EHS ».

          Ajoutons que les citoyens, menacés par la pose d’un Linky peuvent aussi demander à leur maire une attestation d’assurance par rapport aux risques causés par les ondes, risque que les assurances refusent de prendre…

          Si les assurances n’assurent pas les « dommages des ondes » c’est tout bêtement parce qu’il n’en existe pas de connus ! c’est inassurable. Sur quoi calculer la prime d’assurance ? Le militantisme a inversé cette logique en prétendant que si les assureurs n’assuraient pas « les dommages des ondes » c’est qu’ils seraient immenses. Fantasme ! 
          Accessoirement les tribunaux peuvent condamner des opérateurs, non sur des éléments factuels, mais sur des arguments tels que le ressenti ou le préjudice d’anxiété. Ces arguments étant arbitraires et non chiffrables, les assureurs refusent de les assurer.


        • olivier cabanel olivier cabanel 18 février 22:40

          @JFC
          je vous remercie d’avoir évoqué Prévert à mon article, Prévert pour lequel j’ai une admiration sans limite, ou presque.

          je ne suis pas sur de mériter la comparaison.
          j’observe que dans votre intervention, vous tissez une toile de contradiction, disant une chose et son contraire,
          est-ce pour égarer le lecteur ?
          c’est probable.
          je vous laisse à votre conscience, et j’espère qu’elle ne vous empêche pas de dormir.
           smiley

        • JFC JFC 19 février 21:12

          @olivier cabanel
          « une chose et son contraire » dites vous ? auriez vous pris par hasard les citations en Italique extraites de votre article pour ma prose ?

          Pour éviter toute mauvaise interprétation, je dois préciser que si j’ai écrit en préambule qu’il y avait : « suffisamment de reproches à faire à ce compteur » ces reproches en question ne sont pas d’ordre sanitaires, et donc pas en contradiction avec mon texte.

          J’ai cité l’UFC Que Choisir, cet article précisément :   
          Citation : « L’énorme problème, c’est que Linky n’apporte rien, strictement rien aux usagers. Il risque même d’alourdir leurs factures sans contrepartie ! »


        • foufouille foufouille 16 février 10:35

          "La nuit qui a suivi, elle a eu des graves problèmes cardiaques, et dès le lendemain elle a vite repris le boitier CPL.

          Depuis que ses voisins ont choisi le câblage blindé, elle peut enfin dormir sur ses deux oreilles"
          ça a du coûter cher de blinder tous les fils électriques de la maison car le CPL est dans tous les fils électriques.
          ne t’approche pas d’une radio, les khz vont te donner le cancer.


          • Gasty Gasty 16 février 10:52

            @foufouille

            Comme ce sont de graves problèmes cardiaques, je suppose qu’il s’agit du lendemain de son retour des urgences .


          • sarcastelle 16 février 12:03

            @foufouille



            D’ailleurs je dépose auprès de mon député une proposition de loi pour jeter en prison celui qui envoie paître un voisin exigeant qu’il blinde ses fils. 

          • Spartacus Spartacus 16 février 10:36

            Le Pyromane se plain du feu qu’il a mis dans la foret.....

            Les écolos bobos se plaignent des conséquences, alors qu’ils sont l’origine des causes !

            Avec leurs demandes d’électricité renouvelable, et l’électricité ne se stockant pas à domicile, la demande nécessite d’être agrée à la demande au plus près, car la perte de ces énergies plus chères 

            Les compteurs actuels mesurent l’électricité à posteriori, et les seuls repères pour adapter la demande sont la consommation des années N-1 ou N-2. Mais le temps se fou des années précédentes. Les 16 février, N-1 peut être -10° N-2 peut être +15.....Va savoir.

            Ce sont les demandes d’énergies renouvelables des bobos qui ne peuvent produire en permanence et en fonction de la demande qui nécessitent un nouveau moyen de gestion en temps réel....

            Le nouveau compteur est une conséquence de l’écologie directiviste des bobos...

            Se plaindre de Linki, de la part d’un bobo, c’est comme réclamer que tout le monde roule a vélo et se plaindre qu’on construise une piste cyclable au fond de son jardin....


            • Gasty Gasty 16 février 11:19

              @Spartacus

              Et vous spartacus,qu’auriez-vous souhaité voir comme énergies nouvelles qui peut produire en permanence ? Ou bien préferez-vous en rester au bon vieux nucléaire ou au bon vieux thermique au gasoil, au charbon, au gaz de schiste ?...pour ne pas avoir à vous plaindre de linki

               


            • Gasty Gasty 16 février 11:47

              Pour ce qui est des moyens de gestion en temps réel de la consommation, je ne vois pas ce que le temps réel peut changer pour le réseau.

              A part des prévisions de consommations évaluable grâce au réseau météorologique. Et la consommation sur le réseau se visualise en ampères en temps réel.


            • Spartacus Spartacus 16 février 11:55

              @Gasty

              Bonjour

              Moi je suis pour la mise en concurrence libre de l’électricité, sans 50% de taxes pour des chimères.

              Je me fou de la source de production, qu’elle soit renouvelable ou pas. je veux avoir le choix de plusieurs opérateurs et la fin des monopoles. 
              Le marché libre ira vers celui qui sera porteur d’avenir. Laissons le faire.

              Les énergies nouvelles solaires ou éoliennes sont une absurdité économique imposé par les Kmers verts.

              L’hydraulique semble sympa. Elle se stocke. 

              Les Suisses achètent l’énergie éolienne de l’Allemagne qui la vend à perte et ne sert à rien la nuit pour faire marcher ses pompes et remplir ses barrages et la revend 10 fois plus cher le jour, aux mêmes Allemands....

              Le pétrole, le gaz n’ont jamais aussi coûté peu cher. 
              Que c’est con avec 15% de chomage de ne pas l’utiliser et de laisser les soi-disant les dernières gouttes aux autres pays et obliger nos populations, nos industries payer 2 fois plus cher de l’énergie renouvelable sans avenir, sous prétexte que c’est écolo et qu’avec on achète les votes des bobos. 

            • Spartacus Spartacus 16 février 11:58

              @Gasty
              La gestion en temps réelle des consommations permet aux énergies non renouvelable, d’adapter sa production à l’irrationalité des productions renouvelables.

              L’énergie ne se stocke pas. Non utilisée elle se perd.

            • bourrico 7 16 février 12:15

              @Spartacus

              Oui mais toi t’as une vision limitée à ton trou de serrure, donc ton opinion n’a que peu d’importance.
              Sans compter tes notions du XIXème siècle.

              Puis alors faut voir le niveau : Chimère, Chômage, Khmers, bobos, etc. smiley

              Allez vieux radoteur, à la prochaine.

            • samuel 16 février 13:57

              @Spartacus

              « Le marché libre ira vers celui qui sera porteur d’avenir. Laissons le faire. »

              C’est particulièrement faux dans le secteur de l’énergie. 
              En suivant la logique du marché libre, ce sont des centrales à pétrole qui seraient majoritairement construites. 

              Le pétrole est loin, très loin d’être une énergie d’avenir. Et surtout, le pétrole sert majoritairement à faire rouler nos voitures et naviguer les portes conteneur... bref, les flux dépendent à 98% du pétrole et vous voudriez le brûler dans des centrales thermiques...

              Heureusement que le marché a toujours raison !

            • Spartacus Spartacus 16 février 14:34

              @Samuel


              Le pétrole est actuellement moins cher. Pourquoi vous voulez le réserver à un usage et pas un autre ?.....
              Laissez donc les gens, se diriger naturellement vers le meilleur rapport qualité prix. 
              L’avenir appartient au meilleur rapport qualité prix....Si c’est le pétrole, c’est le pétrole. S’il est trop cher se sera le gaz de schiste, et laissez l’imagination du marché libre trouver lui même ses solutions.

              Pourquoi voulez vous priver les Français de son utilisation et laisser les dernières gouttes aux autres pays ?

              En suivant le marché dirigiste, contre tout bon sens sens économique on privilégie la « mode écolo » d’énergies du 15eme siècle dépassées, chères, inconstantes et le chômage de masse qui en découle d’acheter.

            • Gasty Gasty 16 février 14:56

              @Spartacus

              Parfois on se demande si vous êtes sérieux dans vos propos.


            • julius 1ER 16 février 16:34

              @Gasty


              bien sûr qu’il est sérieux le Spartacus ... il peut sortir les pires conneries avec un aplomb gigantesque c’est pour cela qu’il est l’idiot utile d’Agoravox !!!!!!!!!!!

              définir un plan d’énergie pour un pays çà ne se fait pas au jour le jour le jour, il faut des années pour mettre en place les infrastructures production / distribution on le voit bien avec le nucléaire avec ses centrales bientôt obsolètes ..... et le débat est loin d’être clos et l’on ne va relancer des centrales au fioul qui n’ont aucun avenir !!!

            • samuel 16 février 16:44

              @Spartacus

              C’est une réponse technique, pas idéologique. Le secteur des transport utilise à 98% du pétrole. Si tu brûles le pétrole dans une centrale thermique, tu induis une énorme tension sur le secteur des transports qui est Le Sang de la mondialisation.

              Les réponses à base de « Laissez faire les gens parce que c’est Liberté c’est mieux... » sont désolantes. Réfléchissez à ce que vous dites. 

              Quant au marché libre c’est une chimère... Le prix du pétrole est loin, très loin de suivre une loi d’offre/demande... 

            • Spartacus Spartacus 16 février 16:56

              @Gasty


              Je suis sérieux et me moque du conformisme.
              Je développe des arguments....Et rarement voire jamais en face une contradiction construite sur le fond. 


            • Spartacus Spartacus 16 février 17:19

              @samuel


              On se fou des « tensions » sur le marché des transports. 

              Un consommable est fait pour être utilisé au meilleur rapport qualité prix

              Qu’il faut être masochiste ou socialiste, pour refuser le plaisir de disposer du moins cher disponible au nom de pseudo expert planificateurs en ecolo-boboteries....

              Au pire si le pétrole augmente, et on passera à autre chose, comme le marché a réussit à créer la ressource des schistes.
              Alors que des cons socialo-planificateurs soi-disant experts, (les mêmes qui aujourd’hui prédisent le bonheur des énergies ecolos), prévoyaient la fin des gisements, ils n’avaient pas prévu qu’on creuserait plus bas pour trouver des schistes, et que les gens consommeraient moins.

              Mais oui, le marché lorsqu’il est libre, démontre qu’il est plus efficient que ceux qui croient à la planification d’état.

            • samuel 16 février 17:42

              @Spartacus

              Je ne vous parle pas de prix, je vous parle de volume...

              D’ailleurs, depuis 2006, l’Europe est en régime contraint sur sa consommation de pétrole. Elle est inexorable et le marché n’étant pas planificateur, il ne vas pas trouver de lui-même les solutions pour combler le manque est énergie fossile qui arrive...

              Il faudrait par exemple partout des voitures qui consomment 2L/100Km pour continuer à nous déplacer comme nous le faisons maintenant... sans incitation étatique, impossible



            • samuel 16 février 18:46

              @samuel

              « pourquoi réserver le pétrole au transport (transport des hommes et des marchandises) ? » parce que c’est ce que le pétrole sait faire de mieux et qu’il est quasi irremplaçable dans ce secteur et qu’il est en quantité limité. Le gaz, le charbon ne peuvent pas remplacer le pétrole dans ce domaine. Est-ce clair ? Vous voulez une réponse à base de main invisible du marché ou ma réponse construite (elle l’est) vous suffira ?


            • samuel 16 février 18:57

              @Spartacus

              Ah oui objection supplémentaire. Le « marché » n’a pas créer les gazs de schiste. Ils existe gratuitement depuis des millions d’années. Malheureusement le marché n’a pas résolu quelques pb liés au gazs de schiste. C’est une énergie régionale, qui se transporte mal. Et de ce que je sais, on ne fait pas le plein de nos voitures au gaz de schiste. Maintenant si le marché trouve un moyens de puiser dans l’énergie du vide, je pense qu’il y a un potentiel énorme entre vos 2 oreilles.

              Cette petite saillie est là pour simplement détourner le propos et vous éviter de répondre sur le fond de mes objections.

              Amicalement Ps:je partage un certain point de vue avec vous sur la sur incitation au solaire et à l’éolien. Les politiques sont parfois idiots mais la planification ou l’incitation n’en sont pas pour autant mauvaises par nature si on se mets d’accord sur quoi faire et pourquoi.


            • Jean Pierre 17 février 00:14

              @Spartacus


              Des arguments de fond qui démontreraient les limites du libre marché, il y a en a plein. D’ailleurs il suffit d’ouvrir les yeux... Mais vous êtes un fanatique du libre marché et le propre du fanatisme c’est l’étanchéité totale à tout argument raisonnable. Alors pourquoi perdre son temps ?

              L’expérience du libre marché dérégulé des énergie a été tentée en Californie. L’aventure a finit dans un fiasco grotesque dont les Californiens se souviendrons longtemps.

            • Ruut Ruut 17 février 16:49

              @Spartacus
              Faux rien n’empêche ERDF de convertir l’énergie non utilisée en stock d’eau pour l’hydraulique ou en gaz H2 pour une utilisation lorsque la demande se fait.


            • robiocop21 17 février 17:57

              @Ruut
              Pas faux mais cela ne marche que dans un sens. Le délestage de la consommation pour franchir des pics peut nécessiter Linky



            • robiocop21 17 février 18:22

              @samuel
              « on ne fait pas le plein de nos voitures au gaz de schiste ». Pas si simple que cela,sur terre, il n’existe que très peu de gisement de gaz « pur » et très peu de pétrole « pur » (on dit « huile morte ») ce sont généralement des mélanges. Et des gisements de composition quasi identique peuvent être déclarés à gaz ou à huile suivant les conditions thermodynamique (P et T) du réservoir. Il existe ainsi des champs à gaz produisant des bitumes. Alors des essence Naphta et autre fioul c’est fréquent !. 


            • samuel 17 février 19:37

              @robiocop21

              Depuis 2006 l’extraction de liquide stagne et le bilan total de produits « pétrolier » n’augmente que grâce à la comptabilisation des condensats (méthane, propane) dans ces liquides. Mais ça n’en est pas. Au bilan On ne fait le plein grâce aux gazs de schistes...

              Merci d’avoir éclairé le forum sur des termes parfois ambiguë.


            • delajudieantoine 19 février 16:43

              @samuel

              Actuellement, on voit tout de même que le marché de l’énergie est en train d’évoluer ! Certes lentement mais les énergies renouvelables prennent tout de même de plus en plus d’ampleur face aux énergies fossiles ! Après je ne suis pas non plus optimiste et je suis d’accord qu’il reste énormément de choses à faire pour réellement lancer la transition énergétique : quand on voit par exemple que pour la ville de CHelles (ma ville donc je la prends pour exemple), la seule énergie renouvelable utilisée et produite est l’énergie solaire et représente 0,26 MW alors que EDF fournit en moyenne 6 MWH par habitant par an, on voit bien que les énergies renouvelables ne sont que très peu utilisées !!! Mais cependant, de nombreuses initiatives sont en train de faire évoluer les choses à mon avis, c’est pour ça qu’il ne faut pas non plus être trop pessimiste.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès