• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > An 51 après Taubira

An 51 après Taubira

Paris, 2064. Ou plutôt devrais-je préciser ; an 51 après Taubira. Trois jeunes personnes se tiennent sur une terrasse. Vous ne connaitrez pas leur sexe, ce serait discriminatoire de ma part. Ils s’appellent Théal, Julienor et Friskane. Mais cela ne vous aide en rien car, en cette merveilleuse année, tous les prénoms sont mixtes.

JPEG

Comme tous leurs semblables, ils sont vêtus d’un jeans bleu malte, couleur réglementaire de l’année, et d’une veste noire boutonnée jusqu’au cou. Tous ces êtres humains portent des cheveux longs. La longueur légale se situant entre 15.2 et 15.7 centimètres. Toute infraction est bien entendu susceptible de sanctions de la part de la police de l’égalité. Fumant paisiblement leur dose journalière de cannabis recommandée par les autorités sanitaires, ils ne remarquent pas l’arrivée de Bastielle.

 

  • Ca y est mes amis ! Je l’ai ! Dit-il (ou dit-elle… peu vous importera.)
  • De quoi, Bastielle ?
  • J’ai obtenu mon permis de parent !
  • Ah ! Félicitations, reprirent en chœur ses congénères.
  • Alors, comptes-tu acquérir un enfant bientôt ? Demanda Théal.
  • Je viens de recevoir les devis de la part de plusieurs sociétés. Mais ce n’est pas donné !
  • Tu m’étonne, il faut avoir une paie de député pour pouvoir s’en payer ! Renchérit Julienor.
  • Tu comptes le prendre comment ? S’interrogea Friskane.
  • Je ne sais pas encore...

 

Bastielle sortit de sa poche un engin qui projeta des hologrammes.

  • Regardez, reprit Bastielle, sur le site de la Banque Centrale Internationale des Gamètes on peut choisir des échantillons et multiplier les combinaisons afin d’obtenir satisfaction…
  • Ah oui, c’est bien fait. Tu as vu, tu peux même voir à quoi ressemblera ton enfant dans dix ans ?
  • Oui, mais attention, c’est indiqué « photo non contractuelle ». C’est un peu comme lorsque tu choisis la peinture d’une voiture, la réalité est toujours différente des images…
  • Eh ouais ce sont des malins ! Ils font ça pour ne pas qu’on intente un procès contre eux…
  • De toute façon je crois que je n’aurais jamais assez d’argent… s’apitoya Bastielle.
  • Tu as pensé à vendre tes gamètes ?
  • Elles sont classées catégorie D. Pas terrible, ça ne me rapporterait que 15 Mondos l’unité.
  • Sinon tu peux toujours utiliser ton corps pour porter l’enfant d’un autre… Je connais un copain qui organise des rencontres au black. Tu es payée deux mille Mondos par enfant.
  • Ça peut être intéressant, conclut Bastielle.

 

Un silence envahit la table et ne fut brisé que par l’intervention de Julienor.

  • Pourquoi tu n’en fais pas un naturellement ?
  • Tu es dégueulasse. Tu as pensé aux maladies que l’on peut attraper ? Et puis, du sperme tout chaud et liquide dans un vagin, tu parles d’un tableau… Ah… tu vas me faire vomir.
  • Le pire c’est qu’il y a encore des gens qui s’imaginent concevoir leur enfant comme ça, ajouta Théal.
  • Ils ne se rendent pas compte que leur progéniture peut être atteinte de maladies génétiques ! Ce sont des égoïstes, affirma Friskane.
  • Sinon il te reste toujours la solution d’en prendre un d’occasion sur lebongosse.com ! S’exclama Théal.
  • J’y ai pensé, avoua Bastielle. Mais bon c’est chiant de ne pas pouvoir le personnaliser. En plus on n’est jamais sûr des vices cachés de la part des vendeurs.
  • L’idéal, coupa Théal, c’est d’en choisir un qui est mis en vente suite à un retrait de permis de parent. Tu as parfois de bonnes affaires à réaliser.
  • Oui, mais le problème avec les occasions, c’est qu’après ce ne sont plus des premières mains… et la revente est plus difficile.
  • C’est vrai que ce n’est pas un avantage… Si ça se passe mal, tu auras des difficultés à t’en débarrasser de nouveau. Non, tu as bien raison : mieux vaut l’acheter neuf. En plus, tu as la possibilité de le faire élever par l’entreprise la première année, ce qui te permet d’éviter les nuits blanches et tous les problèmes liés au début de l’enfance…
  • Moi ça me choque votre vision des choses, intervint Julienor. Que l’on traite des enfants comme des objets, ce n’est pas sain.
  • Mais quel extrémiste ! Tu parles comme ces fanatiques qui posent des bombes dans des trains au nom de leur indépendance. On est en 51, il serait peut-être temps d’évoluer !

 

Des personnes se tournèrent en direction de la table. Les regards étaient glaciaux, suspicieux. Il n’était pas convenable de prononcer certaines paroles allant à l’encontre de la liberté. La police de l’égalité veillait au grain et ne manquait pas d’intervenir pour une arrestation générale.

  • Je ne pense pas, affirma Julienor. Regardez notre évolution de ces cinquante dernières années : Au nom de la liberté, de l’égalité, nous avons tout uniformisé pour ne pas subir de discriminations. Au final, peu d’entre nous ont accès aux fonctions les plus fondamentales et seule notre élite peut se permettre de négocier des dizaines d’enfants qu’ils personnalisent selon leurs goûts. Moi, je trouve ça étrange.
  • Ah, ça y est ! La théorie du complot ! Encore un complotiste ! Et quelle serait la finalité ? Faire de nous une fédération mondiale où tous les individus seraient similaires, de simples consommateurs, sous l’influence d’une élite omnipotente ! Tu es stupide. Un fasciste ! voilà ce que tu es.
  • Je ne suis pas fasciste. Et puis, pour rappel, les fascistes sont plutôt ceux qui rendent légitime l’eugénisme tel que nous l’avons progressivement développé au sein de notre société et tel que les nazis le cautionnait un siècle plus tôt.
  • Julienor, reprit Théal, tes arguments ont tous été descendus en bloc par la presse. Et puis, tu as lu comme nous les récentes études et statistiques publiées par l’Agence Internationale de Presse : Les êtres humains se portent de mieux en mieux, vivent plus longtemps, et n’ont jamais été aussi heureux que lors de ces cinquante dernières années.
  • Si tu le dis…

 

Julienor se résigna et croisa ses bras.

  • Ne fais pas la tête, reprit Bastielle. Non mais, rends-toi compte : tu as les mêmes idées que ceux qui s’opposaient à la procréation artificielle avant la loi Taubira. Heureusement, le monde a évolué depuis. Cette femme nous a apporté le progrès ! Ca a permis de libéraliser une société qui était archaïque, où un père et sa fille, tous les deux majeurs, ne pouvaient même pas se marier ensemble et ce, même si leur patrimoine génétique était différencié.
  • C’était vraiment une époque de culs serrés, ria Théal.
  • Le pire c’est que la Suisse avait rendu cette situation légale bien avant nous… Non mais tu imagines qu’à cette époque, les gens ne pouvaient même pas se marier à plusieurs ? Elle était où la liberté individuelle ?
  • Le pire, ajouta Théal, c’est que c’était passible d’emprisonnement… Vraiment pitoyable. Je me demande comment faisaient les gens avant pour vivre. Moi je suis marié avec trois autres personnes et on a encore du mal à régler notre loyer en fin de mois. Pourtant on travaille tous…
  • Laisse tomber Bastielle, coupa Théal. Ce sont tous des faschos les gens de nos jours. Pour donner des leçons de morales ce sont les premiers, mais pour sauver l’amour il y a plus personne.
  • Vous m’écœurez, conclut Julienor.

Ce dernier se leva et quitta ses amis. Et tandis que cette personne s’éloignait, Théal interloqua les autres.

  • Bizarre Julienor. Moi je pense qu’il faut s’en méfier.
  • T’as bien raison Bastielle… tu crois que l’on devrait le dénoncer à la police de l’égalité ?

Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

79 réactions à cet article    


  • Scual 5 février 2013 16:23

    Ce qu’il faut être débile quand même pour accuser quelqu’un qui élargit les droits d’imposer un totalitarisme.

    Sérieusement faut réapprendre à réfléchir à ce niveau là, carrément.


    • Scual 5 février 2013 17:20

      Oui bien sur, le débat c’est en réalité la modification du patrimoine génétique par des extra terrestres déguisés en Homosexuels, mais c’est évident, j’avais pas réfléchis vous avez raison.

      Par contre les stratèges d’extrême-droite ont bien réfléchis et voyant qu’il n’y avait absolument aucune possibilité pour eux de briller sur cette question ont fait croire qu’il s’agissait d’un débat sur la procréation assistée.

      Ça a marché... sur les pigeons facile à attraper. Vous savez ceux qui réfléchissent tellement.


    • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 17:23

      Yep scual, et c’est pour ça que la dérision est la des-cons-tractions de l’intelligence smiley


    • Traroth Traroth 6 février 2013 14:22

      « le débat sur le mariage homo est en fait le débat sur la reproduction artificielle ===> Eugénisme »


      Non. Simplement, les homophobes de l’UMP n’ont aucun autre argument et tentent par tous les moyens de débattre de choses qui ne sont même pas dans le projet de loi. Dans le fond, on en apprend plus sur eux que sur le projet de loi, dans ce débat. Je pense que ça laissera des traces dans leur électorat.

      Seule l’UMP pouvait refaite avec l’homophobie ce qu’elle avait déjà fait avec le racisme, cette haine qu’on considérait comme une relique du passé, en 2000.

    • Aldous Aldous 10 février 2013 08:23

      Ca y et la police de l’égalité a débarqué.


      Controle des puces RFID !

    • Rounga Roungalashinga 5 février 2013 16:56

      Bon, c’est pas une question d’être d’accord ou pas d’accord, mais moi j’ai trouvé ça marrant.


      • Aldous Aldous 10 février 2013 08:25

        Perso je pense que c’est une fiction : Dans 50 ans, l’infertilité masculine ne permettra plus de faire des enfants de façon naturelle comme évoqué dans ce texte d’un optimiste béat...


        Et c’est une donnée statistique officielle.

      • Yohan Yohan 5 février 2013 16:57

        C’est de l’eugénisme socialiste, pas national socialiste . nuance smiley


        • Yohan Yohan 6 février 2013 13:36

          Un mec de droite qui a une idée, c’est forcément nazi. Un mec de gauche qui reprend une idée de droite forcément nazi fait d’elle une idée forcément bonne smiley


        • ETTORE ETTORE 5 février 2013 17:05

          TOTAL RECAL avec un zeste de PREMONITION !

          c’était bien, j’ai même jeté un oeil par le hublot du spatio bus !

          • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 17:08

            L’évolution est de nouveau en marche, normal que tu commences à re trouver la mémoire


          • viva 5 février 2013 17:17

            Mon enfant refusait d’aller aux cours d’éducation homosexuelle, il a été renvoyé de son école maternelle, du coup je l’ai fait hospitalisé pour le faire remettre en état et le revendre


            • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 17:20

              C’est là où se rend compte que les intro-invertis comme moi sont utiles !!


            • Bernie78 6 février 2013 07:58

              Une rectification : depuis la loi Taubira 2 de 2026, l’école maternelle s’appelle « Centre de Pré-Formation Infantile ».


            • hgo04 hgo04 6 février 2013 14:42

              comme en thaIlande ??? en rapport avec le tourisme sex... heu, comment dire ???


            • Tall 5 février 2013 17:24

              Rappelons aussi la suppression de la matraque dans la police depuis 2030, suite au fait que les pandores avaient trop pris l’habitude de l’utiliser à d’autres fins que celles prévues par le règlement.


              • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 17:28

                Un commentaire pro re ment des armand smiley









                smiley ? )

              • Raphaël Monard 5 février 2013 17:33

                Je me suis promis de ne faire aucun commentaire sur ce texte.

                Chacun y verra ce qu’il veut ;)


                • sam turlupine sam turlupine 6 février 2013 13:25

                  Bah...
                  On y lit, sur le mode dérision, des projections fantasmatiques qui abondent dans le sens : l’avenir est devant ; enclenchons la marche arrière !

                  Et des conneries aussi : entre autres (je cite) :

                  Ne fais pas la tête, reprit Bastielle. Non mais, rends-toi compte : tu as les mêmes idées que ceux qui s’opposaient à la procréation artificielle avant la loi Taubira. Heureusement, le monde a évolué depuis.

                  Comme si la procréation artificielle n’existait pas avant la loi « Taubira » (?)  smiley

                  Alors, juste un petit rappel des faits :

                  À l’origine, les premières techniques de procréation médicalement assistée (insémination artificielle) ont été développées pour permettre à des couples infertiles d’avoir des enfants. Par la suite, ces techniques ont été utilisées dans d’autres cas, y compris pour éviter la transmission de maladies génétiques.

                  • Fin du XVIIIe siècle : la première insémination artificielle intra-conjugale a lieu en Écosse.
                  • Début du XIXe siècle  : les premières inséminations artificielles intra-conjugales sont réalisées en France.
                  • Fin du XIXe siècle  : la première insémination artificielle avec don de spermatozoïdes est réalisée aux États-Unis.
                  • 1968 : les banques de sperme congelé voient le jour aux États-Unis. C’est dans ces mêmes années que les hormones susceptibles de stimuler l’ovaire (les gonadotrophines) sont utilisées.
                  • 1969 : une première grossesse est obtenue après injection de gonadotrophines en Israël.
                  • 1972 : la technique de congélation du sperme arrive en France et, avec elle apparaissent les Centres d’études et de conservation des œufs et du sperme humain (CECOS). Ces centres organisent le don de spermatozoïdes selon leurs règles éthiques d’anonymat et de gratuité. Les premiers dons ont lieu au dernier trimestre 1972 à l’hôpital Necker (ils sont rémunérés 50 NF) et sont limités à 5. Certains donneurs n’ont pas la majorité de l’époque qui est de 21 ans.
                  • 1978 : Louise Brown voit le jour en Grande-Bretagne. Elle est le premier enfant né après une fécondation in vitro, une nouvelle technique élaborée pour pallier les lésions des trompes que la chirurgie ne peut réparer.
                  • 1982 : naissance d’Amandine, premier bébé français né après une fécondation in vitro. Dans les années qui suivent, les progrès successifs permettent une meilleure maîtrise des traitements hormonaux et une augmentation des taux de succès.
                  • 1984 : le transfert d’embryon congelé réussit pour la première fois en Australie avec la naissance de Zoé.
                  • 1988 : face au développement des techniques d’assistance médicale à la procréation et suite aux réflexions des professionnels concernés, les pouvoirs publics créent des centres agréés ainsi que la Commission nationale de médecine et de biologie de la reproduction.
                  • 1992 : l’injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde est mise au point à Bruxelles et révolutionne la prise en charge de l’infertilité masculine.
                  • 1994 : naissance d’Audrey, le premier bébé français conçu grâce à une injection intra-cytoplasmique de spermatozoïde. Cette même année, les premières lois de bioéthiques sont votées en France. Elles définissent l’assistance médicale à la procréation : « pratiques cliniques et biologiques permettant la conception in vitro, le transfert d’embryons et l’insémination artificielle ainsi que de toute technique d’effet équivalent permettant la procréation en dehors du processus naturel ». Elles réservent ces pratiques aux couples homme/femme, vivants, en âge de procréer, mariés ou pouvant justifier de deux ans de vie commune. Durant les années qui suivent, des traitements inducteurs de l’ovulation plus simples à utiliser apparaissent. Le nombre d’embryons transférés est diminué de façon à réduire les grossesses multiples, des normes de qualité s’imposent aux cliniciens et aux laboratoires. Les risques sont ainsi mieux évalués de même que les facteurs pronostics.
                  • 2004 : bien que la loi de 1994 prévoie l’accueil d’embryons, ce n’est qu’en 2004 que cette technique donne naissance à un enfant en France. Cette même année, les lois de bioéthique sont révisées, maintenant les principes fixés en 1994 et prévoyant la création de l’Agence de la biomédecine. Cet organisme public placé sous la tutelle du ministère de la Santé rassemble, pour la première fois sous une même autorité, les activités d’assistance médicale à la procréation, de diagnostics prénatal et génétique. Elle a également en charge le don et la greffe d’organes, de tissus et de cellules, précédemment confiés depuis 1994 à l’Établissement français des Greffes. Elle a pour mission d’agréer les praticiens concernés, d’autoriser certaines activités, d’évaluer ces pratiques et de contrôler le respect des dispositions légales.

                  Et la« loi Taubira » n’y changera strictement rien, en ce qui concerne la procréation « artificielle ».

                  A propos, vous êtes au courant, en plus des dizaines de pays où ça existe déjà,

                  Mariage gay : les députés anglais ont voté pour


                  Ça date d’hier !


                • Aldous Aldous 10 février 2013 08:37

                  science sans conscience...


                • joletaxi 5 février 2013 17:36

                  pffff, on sera tous résultats de clonages, et on sera encore et toujours ici ,les mêmes, clowns à nous invectiver .


                  • foufouille foufouille 5 février 2013 18:09

                    tres drole
                    bon, si ca arrive, on sera dans la merde
                    il a oublie le camp de reeducation pour les vieux
                    en 2064, ca me ferait juste 94a, si je suis pas euthanazie ..........


                    • Folacha Folacha 6 février 2013 15:59

                      T’inquiete, on nous aura piqués depuis longtemps


                    • Mammon 5 février 2013 18:21

                      Concept complètement dépassé... en 2064, plutôt que de faire des enfants avec des gamètes de parfaits inconnus, on se fera tous cloner, au moins, il n’y aura pas de surprises ... un p’tit clone pour jouer avec (bébé), un autre pour servir de réserve d’organes au cas où... moyennant finance, bien sûr mais ce n’est pas un problème, le petit peuple est forcément réac et facho, à ce rythme, il va disparaître naturellement...


                      • Aldous Aldous 10 février 2013 08:40

                        tous dans le système libéral mondial ça veux dire à condition que ton banquier on t’accorde le crédit sur 3générations pour te payer le clonage...


                      • FritzTheCat FritzTheCat 5 février 2013 19:00

                        C’est sympa le mariage à plusieurs, çà permet d’élargir grandement le cercle de ses amis...

                        Pourquoi attendre ? Autant faire les choses en grand avec le Mariage Fourre Tout !!


                        • cassandre4 cassandre4 5 février 2013 23:47

                          Par FritzTheCat (xxx.xxx.xxx.68) 5 février 19:00

                          C’est sympa le mariage à plusieurs, çà permet d’élargir grandement le cercle de ses amis...

                          Pourquoi attendre ? Autant faire les choses en grand avec le Mariage Fourre Tout !!

                          -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                           Tu veux dire le "Mariage Foure - TouS  !   smiley



                        • hgo04 hgo04 6 février 2013 14:52

                          ou que tes amis t’agrandissent le cercle aussi... y a pas de raisons...


                        • agent orange agent orange 5 février 2013 19:04

                          Faites chier avec cette histoire....
                          Il n’y a pas plus important et/ou urgent ?

                          On s’en moque un peu de se qui se passera dans 51 ans.
                          Ce qui m’intéresse, c’est aujourd’hui.


                          • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 19:07

                            Indice : ce qui se passe aujourd’hui viendra en dernier


                          • agent orange agent orange 5 février 2013 19:17

                            Vilain Gourou ?
                             


                          • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 19:20

                            Crazy Horse ?


                          • agent orange agent orange 5 février 2013 19:28

                            Non. Ca c’est comment King Abdallah appelle Sarko....


                          • Aldous Aldous 10 février 2013 08:29

                            C’est un bon début que ça te fasse chier agent orange. Un début de prise de conscience politique ?


                            Tu vas peut etre dépasser le stade larvaire et te préoccuper d’autre chose que de satisfaire tes besoins immédiats...

                            L’humain est plein de ressources...



                          • agent orange agent orange 5 février 2013 19:06

                            THE FUTURE IS NO(W)


                            • Aldous Aldous 10 février 2013 08:30

                              slogan de Tshirt ? smiley




                            • Constant danslayreur 5 février 2013 19:42

                              2064 ?
                              L’est toujours là Bachar ?
                              Hé bé
                              et Justin Bieber ?
                              M...de, bien fait de partir avant moi


                              • LEELOO Taubrouk 5 février 2013 19:54

                                Il est là, viendé smiley


                              • CARAMELOS CARAMELOS 5 février 2013 22:12

                                ... Bastielle à Théal, pour conclure on pourrait toujours recycler les invendus et les malformés en viande hachée ou aliments pour animaux ...


                                • Aldous Aldous 10 février 2013 08:31

                                  en remplacement de la viande de cheval...


                                • ddacoudre ddacoudre 5 février 2013 23:03

                                  bonjour stéphane

                                  j’ai bien aimé, mais Taubira n’y est pour rien, nous sommes toujours obligé de nous trouver des acteurs à qui refiler les conséquences d’une évolution qui l’a forcément précédé.
                                  A tu consciences de savoir que ce que tu à pensé est forcément en potentialité d’être, mais pas de la manière dont tu le racontes car les mots certes fondent les choses mais sont aussi castrateur.http://ddacoudre.over-blog.com/article-l-autoroute-du-desastre-113203819.html
                                  cordialement.


                                  • Raymond SAMUEL paconform 6 février 2013 15:08

                                    DEACOUDRE,

                                    J’ai bien aimé le lien. Il faut rappeler le plus sou vent possible que les accidents n’arrivent par hasard qu’assez rarement. C’est utile de redire que c’est le terreau qui fait pousser la plante. Hitler avait un substrat de choix, et la violence éducative qui l’a produit était elle-même le produit d’une pensée unique sur l’éducation.
                                    L’agressivité naturelle positive est dévoyée par idéologie et devient une disposition à l’agressivité gratuite, valeur sociale utilisable versus la violence subie.
                                    Nous sommes en plein dedans. Nous cumulons la violence éducative et la pensée unique.

                                    Par quelque bout que j’entame la réflexion, je reviens toujours au même point : ce qu’on appelle l’éducation. Il faut arrêter d’éduquer. Il faut laisser les enfants apprendre (et les aider bien sûr), ils en sont tous capables. Tout sera compromis tant que nous abîmerons les enfants et les formaterons (dès le berceau et même avant). La pensée unique n’a pas de meilleure école que...l’école, le principe scolaire plutôt.
                                    Nous aurions une chance d’avancer si nous arrivions à diviser le problème global social et mondial, pour ouvrir une voie pouvant conduire vers un certain nombre de solutions partielles (du style localisation)
                                     Lorsqu’un problème se présente (bientôt des famines) il menace maintenant le monde entier.
                                    Je crains que nous ne soyons totalement impuissants, livrés à la panique des populations.


                                  • ddacoudre ddacoudre 11 février 2013 00:21

                                    merci de ton passage sur mon blog


                                  • Ruut Ruut 6 février 2013 06:06

                                    Le pire c’est que ce futur est possible.


                                    • Wendigo Wendigo 6 février 2013 07:42


                                       Un département est déjà aux futures normes égalitaires Taubiristes .... « l’Ille et Vilaine » !! smiley


                                      • Bernie78 6 février 2013 07:53

                                        Alors les Ecolos  !

                                        Le mariage Homo,

                                        Vous trouvez ça Bio ?


                                        • LEELOO Taubrouk 6 février 2013 08:00

                                          Va le demander à lionel, s’il a récupéré son AS EN SOEUR


                                        • wanty wanty 6 février 2013 11:44

                                          En tant qu’ « histoire », j’ai trouvé ça amusant et divertissant.

                                          Cependant, je ne comprend pas pourquoi l’auteur inclut Mme Taubira dans son titre. Cela laisse supposer que le texte est plus une prédiction qu’une hypothèse.
                                          Premièrement il est ridicule de penser que les actions d’une personne entrainent un futur pour tous, l’auteur semble avoir un problème personnel avec Mme Taubira, c’est dommage qu’il ne l’exprime pas clairement.
                                          Ensuite il est vraiment triste de supposer que l’ensemble de la population accepterai un tel futur.
                                          L’amalgame entre la PMA et le futur ici décrit est manipulateur.
                                          Je trouve également que la question de la PMA n’est pas assez soulevé dans les médias « traditionels » et mon avis sur le sujet n’est pas encore tranché.
                                          Je trouve vraiment dommage que ce texte soit plus une attaque directe sur une personne réelle, qu’un trip pessimiste façon GATTACA.


                                          • C.C. C.C. 6 février 2013 12:48

                                            « L’amalgame entre la PMA et le futur ici décrit est manipulateur. »

                                            Et pourtant .... voir ici


                                          • C.C. C.C. 6 février 2013 13:45

                                            Un « moins » sans commentaire .... hum ... j’en rajoute donc une couche !

                                            Je cite donc un article ou l’on peut lire un édifiant : « Toutes les lesbiennes que j’ai traitées ont voulu des filles. »

                                            Cette affirmation n’engage naturellement que le bon « docteur » Steinberg mais laisse néanmoins entendre qu’une fois la PMA autorisée, notre gouvernement sociétal devra trancher sur le DPI. Il aura alors le choix entre :
                                            1° condamner des petits garçons, qui auront pourtant coutés chers à leurs mamans, à être des enfants non désirés
                                            2° autoriser le choix du sexe à tous les couples ayant recours à la PMA. Après tout, cela se fait dans d’autres pays ... Ah le monde merveilleux ou l’eugénisme sera autorisé !
                                            3° autoriser l’avortement a 14 semaines (15% de chance de se tromper) ou 22 semaines (histoire d’être sûre !)

                                            On me rétorquera que les pauvres maman déçues auront toujours la possibilité d’accoucher sous X ... Mais quelle perversité !


                                          • wanty wanty 6 février 2013 14:07

                                            Haaaa, chercher des solutions a un problème soulevé par la lecture d’un article.
                                            Petite recherche rapide sur le net sur ce monsieur Jeffrey Steinberg...
                                            Il défend le traitement de fertilité pour une femme qui attend des octuplés.. Pas très crédible ce monsieur.

                                            Je suis cependant d’accord que la PMA pose beaucoup de problemes éthique (bio-éthique ?).
                                            Mais elle existe actuellement pour aider les couples ayant des problemes de fertilité et cela ne choque personne. Si dans un couple homosexuel, l’un des deux (ou les deux) est/sont infertile(s)/stérile(s) également, devrai-t-on authoriser la PMA ? Les problemes de fertilité ne concerne pas que les hétérosexuel.

                                            PS : le -1 ce n’est pas moi, j’aime le débat :)


                                          • hgo04 hgo04 6 février 2013 15:08

                                            En France, la PMA d’aujourd’hui est un acte médical..

                                            Demain, ce sera commercial...

                                            Si vous ne voyez aucune différence, alors nous sommes perdus !!!


                                          • C.C. C.C. 6 février 2013 16:13

                                            Bonjour Wanty.

                                            Que ce type soit un pourri, j’en conviens aisément. Le fait est qu’il est établi et propose des PMA pour tout ceux qui le veulent en échange d’un beau paquet de fric. Son seul mérite est d’illustrer ce que sera le marché de la PMA quand elle sera ouverte à tous en France.

                                            En tout état de cause, et contrairement aux apparences peut-être, je suis d’accord avec vous. La PMA (et par suite la GPA et le DIP) pose de nombreux problèmes éthiques qui doivent donc être traités comme tels et non pas comme les corollaires de l’ouverture du mariage aux homos. Plus que le mariage « pour tous » ce que je conteste c’est donc le lien qui est créé entre cette réforme du mariage et la PMA.

                                            Je pense aussi que la PMA thérapeutique et la PMA pour tous, c’est-à-dire la PMA comme moyen de procréation alternatif ne sont pas à mettre sur le même plan.


                                          • C.C. C.C. 6 février 2013 12:33

                                            Je le trouve bien amusant, cet échange entre 4 alphas !


                                            • captain beefheart 6 février 2013 13:26

                                              Drôle. C’est pour se demander s’il y aura encore de l’avenir dans le futur ?


                                              • Yohan Yohan 6 février 2013 13:32

                                                C’est clair... l’avenir est notre futur smiley smiley


                                              • Traroth Traroth 6 février 2013 14:24

                                                Ce texte est un résumé des fantasmes de son auteur, sans rapport avec l’actualité. Ni plus, ni moins.


                                                • BlackMatter 8 février 2013 12:49

                                                  Tout à fait. On nage en plein délire de l’auteur. Je l’invite à choisir plus sérieusement ses champignons.


                                                • Aldous Aldous 10 février 2013 08:21

                                                  tiens ? v’la mes indics.


                                                  la police de l’egalité va pas tarder a debarquer... Planquez vos IP. smiley

                                                • hgo04 hgo04 6 février 2013 14:33

                                                  Ca m’étonnerai qu’en 51 après taubira, on puisse encore s’exprimer librement, et encore moins se poser des questions sur ceux qui dirigent.....


                                                  • hgo04 hgo04 6 février 2013 14:37

                                                    homophobe... 

                                                    ha ha, 4 messages et ça y est : le crachat est la !!!


                                                    • Traroth Traroth 6 février 2013 15:02

                                                      Vous allez nous parler de « votre ami homosexuel » ? smiley


                                                    • hgo04 hgo04 6 février 2013 15:12

                                                      un ou une amie l’est par amitié.. je me fout de leurs pratiques....

                                                      ça vous echappe, hein ???


                                                    • Traroth Traroth 6 février 2013 16:21

                                                      Mais quelle magnifique réponse, on croirait un jésuite : vous laissez entendre que vous avez bien « un ami homosexuel » ((c) UMP 2013), mais sans rien dire explicitement. C’est vraiment du joli travail ! Non, je le pense.


                                                    • hgo04 hgo04 6 février 2013 19:00

                                                      ha ha ha..j’adore votre humour.. Jésuite !!! 

                                                      Ensuite, je ne me fais pas d’amis selon leurs pratiques sexuelles, cela semble vous déranger ??? Vous aimez présenter vos amis ainsi ?? Mon amie X, lesbienne ?? mon copain Y gay ??

                                                      C’est étrange cela, pendant qu’ils se battent pour justement que leur homosexualité ne soit pas un critère de rejet ou d’inégalité, voici donc un fervent défenseur qui fait exactement l’inverse ???

                                                      Ceci dit, vous avez constaté que je ne remets pas en cause le mariage ?? ce serait bien.

                                                      Vous avez remarqué aussi que c’est le côté commercial de la PMA et GPA qui me dérange ?? ce serait bien aussi...

                                                      Maintenant, prenez tout votre temps pour me trouver une réponse qui soit sur le sujet, et non pas si dans mon entourage il y a ou pas des gays.. ;)


                                                    • Traroth Traroth 8 février 2013 17:13

                                                      Le projet de loi ne parle pas de PMA ni de GPA. Donc on peut en discuter, si on veut, mais il faut garder à l’esprit qu’on n’est pas en train de dire quoi que ce soit en faveur ou en défaveur de ce projet.


                                                    • Traroth Traroth 8 février 2013 17:15

                                                      « Ensuite, je ne me fais pas d’amis selon leurs pratiques sexuelles, cela semble vous déranger ??? Vous aimez présenter vos amis ainsi ?? Mon amie X, lesbienne ?? mon copain Y gay ?? » : Vous déformez mes propos, ce qui est le propre des gens qui ont tort.


                                                    • Éric Guéguen Éric Guéguen 6 février 2013 14:41

                                                      Intéressant.

                                                      Juste une remarque : dire que l’un d’entre eux se fait recaler pour ses gamètes de « catégorie D », c’est contrevenir au principe d’égalité. Gageons au contraire que dans le futur, au nom de la sacro-sainte égalité, on poussera les choses jusqu’à dénier tout pouvoir distinctif - et au travers de ceci tout « jugement de valeur » - à la génétique.

                                                      Autre chose en passant :
                                                      Je ne suis pas certain que l’on puisse mettre stricto sensu liberté et égalité dans le même sac. Bien souvent l’égalitarisme se fait au détriment des libertés. Il conviendrait donc de distinguer liberté négative (individuelle, en l’absence de toutes contraintes) et liberté positive (à visée collective, par volonté concertée d’agir), soit dans le cas présent la liberté de se marier comme on l’entend d’un côté, et la limitation de ladite liberté dans le cadre d’un projet global de société.


                                                      • Traroth Traroth 6 février 2013 15:04

                                                        La manière dont l’UMP est en train de se lâcher, en matière d’homophobie, c’est exactement comme lors de l’infâme « débat sur l’identité nationale » de sinistre mémoire.


                                                        • hgo04 hgo04 6 février 2013 15:26

                                                          vous avez raison, votre mémoire est sinistrée....


                                                        • Traroth Traroth 6 février 2013 16:19

                                                          Comme c’est intéressant...


                                                          Non, je plaisante.

                                                        • Fab81 7 février 2013 18:19

                                                          Soyons beau joueur, c’est original, amusant et plutôt bien tourné. Ceci-dit, le lien entre l’actuel débat sur le mariage, l’adoption et la PMA pour tous et cet hypothétique futur orwellien est tout de même bien tiré par les cheveux.
                                                          Ainsi, s’agissant des craintes de marchandisation du corps et d’enfant sur commande, vous noterez que la plupart des gens favorables à la loi Taubira sont aussi opposés à la GPA. Je ne prétends pas que ce texte ne soulève pas des questions éthiques délicates. je comprends les inquiétudes souvent sincères de certains. Mais il y a tout de même beaucoup d’amalgames et de confusions dans les arguments des opposants.


                                                          • 65beve 65beve 10 février 2013 21:43

                                                            Je constate que dans ce futur, chacun fume son pétard.
                                                            La question essentielle est : pourra t on encore boire son pastis avec ses potes ?
                                                            L’article occulte gravement ce fait.


                                                            • Loup Rebel Loup Rebel 10 février 2013 21:55

                                                              Si d’ici là une loi interdit de mourir avant 120 ans, je pourrais être témoin de ce spectacle.

                                                              Mais vu l’état des caisses de retraite, le risque est minime. Au contraire, les croulants seront gazés, comme au bon vieux temps d’Adolphe.

                                                              Belle parodie ! De l’humour à tous les étages. Que du plaisir à lire.

                                                              J’étais sur le point de soumettre un pamphlet satirique aux modérateurs, maintenant j’hésite, il paraitra fade après cette brillante épigramme.


                                                              • Stéphane Decize 10 février 2013 23:05

                                                                Sans réagir au texte, comme je me l’étais promis, je me devais de vous remercier pour ces compliments. Surtout venant de la part d’un auteur dont la plume surpasse mes qualités. Je serai très heureux de modérer prochainement votre satire...

                                                                De manière plus générale, un grand merci pour vos compliments et tous ces « J’aime » relayés sur les réseaux sociaux, qui me font plaisir.

                                                                Encore une fois désolé de ne pas avoir commenté le texte ou répondu aux interventions, mais je pense que l’intérêt d’une telle fiction et justement de permettre à chacun de se poser ses propres questions et d’aller vers les conclusions qu’il jugera les plus proches de sa conscience.

                                                                Encore merci.


                                                              • travelworld travelworld 11 février 2013 09:33

                                                                Merci Sam turlupine pour remettre les pendules à l’heure.
                                                                Si vous aimez la bonne fiction relisez le meilleur des mondes d’Aldous Huxley !
                                                                Taubira est une sacré bonne femme, merci à l’UMP de nous l’avoir fait connaitre !


                                                                • unpereencolere 11 février 2013 12:16

                                                                  Pas besoin d’attendre 2064 dans les villes pour rencontrer ces sortes de jeunes hermaphrodites
                                                                  qui déambulent. Ils ont l’air soit complètement stone, ou l’air menaçant.
                                                                  Menaçant quoi ? Qui ?
                                                                  Bien sûr les quelques adultes conscients qui restent et ont résisté à la pression de la société, et tant que nous y sommes qui ont résisté aussi à la pression de leur progéniture. Il faut bien le dire car c’est un fait. Les quelques adultes fatigués de tenter de transmettre à leurs enfants des messages d’intelligence, de valeurs, qui sont mis à mal dès que la porte est ouverte et que la rue devient leur propriété. Leur domaine réservé où le premier pékin qui passe après une certaine heure doit surtout, et en priorité, baisser le regard pour ne surtout pas croiser le fer. Pas besoin non plus de leur donner la permission de fumer leur joint, leur crack, ou autres « friandises » de mauvais goût. Il y a longtemps qu’ils n’ont plus besoin de la permission de personne. J’espère que je ne suis pas le seul à n’avoir absolument pas envie de rire de cette vision fantasmatique et futuriste, sinon c’est peine perdue pour tenter de retrouver la route. La route de l’humanité.


                                                                  • aillixam 11 février 2013 14:38

                                                                    On se calme, on ne s’énerve pas monsieur le père en colère. Il faut prendre ça au premier degré. Vous êtes peut-être du genre à préférer le « bon vieux temps », où justement pour faire la distinction entre les sexes, sexe fort et sexe faible, les filles étaient obligées de porter la jupe plissée bleue, et les garçons le pantalon… ! On ne s’énerve pas, et on fait confiance à nos enfants avant tout pour faire la part des choses. Ils sont bien moins stupides que ce texte le laisse penser, et il y a plus de Julienor en puissance que ce que l’on pense. Et même si ça ne semble pas faire partie de votre discours, je sens une certaine discrimination du terme hermaphrodite. Qu’on arrête avec ces questions de mariage homosexuel, tout le monde a le même droit d’aimer sans honte et donc de le vivre de façon publique et officielle. Mais pendant que le débat alimente les conversations, et alimente aussi les questions de différence, de droit, de normes, d’autres faits passent sous couvert qui eux mériteraient d’être relevés et réfléchis. Mais le citoyen moyen a réfléchi, il a la sensation d’avoir participé…la bonne vanne. Et dans le même style, occupation de l’esprit citoyen, j’entends à l’instant l’info sur la démission du pape…on va en manger pendant un mois…si ce n’est plus…voilà une question passionnante à discuter… !!!


                                                                  • Nono 11 février 2013 14:10

                                                                    Bravo, mais ça n’est pas vraiment de l’anticipation puisque la police de l’égalité existe bel et bien et que l’on peut déjà choisir son enfant sur le net ou anticiper la tête qu’il aura adulte.
                                                                     

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Raphael


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès