Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Société > Coupe du monde de la prostitution

Coupe du monde de la prostitution

L’Allemagne accueillera, du 9 juin au 9 juillet 2006, la Coupe du monde de football. Les amateurs de buts seront bien servis. Les amateurs de prostituées aussi.

Les "rencontres" se dérouleront dansdouze grandes villes allemandes. Pour l’occasion, 40 000 prostituées devaient être importées des pays de l’Est essentiellement. Entre bières, brailleries et maisons closes, les réjouissances devraient être de haut niveau pour les mâles gorgés de testostérone. 36 millions de spectateurs environ - majoritairement des hommes - sont attendus.

 

Franz Beckenbauer, Président du Comité organisateur, déclarait récemment : " A présent, nous devons relever un autre défi, celui d’organiser une compétition où les équipes, les officiels, et surtout, les supporters du monde entier se sentent comme chez eux". L’objectif devrait être pleinement atteint. Vous pouvez oublier bobone à la maison, on vous en prêtera une le temps de votre séjour.

 

Après les Pays-Bas et l’Australie, l’Allemagne a reconnu officiellement la prostitution par une loi du 1er janvier 2002 qui a supprimé la "notion d’activité contraire aux bonnes mœurs" et assimile les prostituées à des "travailleuses indépendantes ou salariées ayant un contrat de travail". Pourtant les quartiers réservés ne pourront contenir les milliers de touristes sportifs/sexuels prévus. En prévision de cet afflux, l’industrie du sexe allemande a érigé un gigantesque complexe prostitutionnel à la mesure du « boom commercial » durant la Coupe du Monde.

 

« Le football et le sexe vont de pair », déclare l’avocat du nouveau mégabordel de 3000 m², pouvant accueillir 650 clients masculins, construit à côté du principal stade de la Coupe du monde à Berlin . Sur des zones clôturées de la taille d’un terrain de football, on a construit des « cabanes du sexe » ressemblant à des toilettes, appelées « cabines de prestation ». Capotes, douches et parking sont à la disposition des acheteurs, avec un souci particulier de protéger leur « anonymat ».

 

On croit rêver. Sommes-nous dans un pays du tiers-monde, en Thaïlande, dans une quelconque destination touristique sexuelle ? Pas du tout, nous sommes dans la patrie de Goethe, au cœur de l’Europe des Lumières, dans l’un des plus importants pays de l’UE, gouverné de surcroît par une femme, Angela Merkel. Mais peu importe, on nous rassure, il y aurait bien deux formes de prostitution : la volontaire et la forcée. Le président de la FIFA M. Blatter a d’ailleurs invité les supporters à ne recourir qu’aux services des "volontaires".

 

Il suffisait d’y penser, dans l’esclavage aussi il y a des volontaires. On devrait également penser à le légaliser. A ce jour, seule la Suède a demandé très officiellement l’interdiction de la prostitution en Allemagne.

 

Cette question sous-tend la question de la marchandisation de la personne humaine. Aujourd’hui la légalisation de la prostitution, et demain, dans la même logique, pourquoi ne pas faire de même sur la vente d’enfants ou d’organes ?

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (173 votes)




Réagissez à l'article

68 réactions à cet article    


  • Vincent (---.---.224.192) 15 mars 2006 13:31

    Ah,ces Allemands : toujours le sens de l’organization. Un méga bordel de 3000 m² ??? Comparé à la superficie de la France, c’est peu.


    • Ark (---.---.117.219) 16 mars 2006 02:06

      ouaip, et bien au moins y en a qui manque pas d’humour. Est-ce que ça efface le mal... ? au moins ça donne du plaisir...encore !


    • Ark (---.---.117.219) 16 mars 2006 02:36

      Soyons rapide...les bordels, sont des industries financières...elles profitent comme tout i , à ceux qui la dirigent... les femmes qui y travaillent , le font sous contrat, elles sont contentes, comme tout employée le serait...pas d’heures sup , les 35h et le chomage (?) et en plus les semaines prochaines vont être déterminantes car les premiers bordels (paris 16e), vont avoir leur autorisation d’ouverture...alors de quoi se plaindraient-elles ? des prostituées fonctionnaires ? oui avec vos info précises pour faire ce qu’il vous plait avec , mais plus anonymement ! votre sperme pourra être collecté, mélangé à celui d’autre et le produit de votre coït reversé à des fondations d’organes clonés... si votre adn est corrompu, pensez à coher la case...no more use for children... bon et bien ça va mieux là... parce que tout le monde sait que les femmes ne sont pas toujours accessibles... et qu’un être qui se partage c’est une parcelle d’humanité qui nous est donné... dommage que certain y voient tant de misère, tant de violence...est-ce un choix et sinon pourquoi les « autorités » ne font-elles rien contre cela ou pour protéger ces personnes ? D’ailleurs ça va au-dela des femmes... et ça glisse autant en forme d’extravertisme exhubérant (?) h ou f... jf cherche coeur ou chevalier...h cherche jf pour soirée...blablabla la période est à la répression et aux noyades...donc pas de bordel pour les fonctionnaires...juste un peu plus d’impots et d’amendes pour qu’elles trouvent autre chose à faire (?) des méthodes simples et dépassées comme savent les mettre en place les polices qui n’ont pas que ça à foutre ! un métier ?...connerie oui . . . plus les idées se diffusent plus elles sont regardées, mais les idées ça se montrent pas à la TV... aux US, il existe des farms...et soyez en sûr, en plus des webcams, y z’ont la méthode qui nous viendra dans 4 ou 5 ans...ah oui au fait et comme les « us et coutumes » du fric (oui qui peuvent se le permettre à coup de fric...), filtrent souvent vers le bas...on peut s’attendre à un peu plus de « clubs » de rencontres (avec faux couples bien sûr...), avec tenanciers et gaillard pas toujours sympa quant vous avez plus de quoi payer le champagne ! oui enfin entre autre... bon je vais me coucher là...il est temps, j’ai ma fille qui vient de se réveiller pour son biberon !


    • Marsupilami 15 mars 2006 13:40

      Tout est normal. Le foot est devenu la seule religion qui fédère tous les peuples de la Terre dans une tétanisation hystérique devant des gugusses qui se disputent une baballe.

      Les footeux sont des prostitués de l’âme et de l’esprit. Pourquoi n’utiliseraient-ils pas les services de prostituées, vu que ce qui marche le mieux dans l’univers multimédiatique, c’est le foot et le porno ?


      • Fuligule (---.---.233.178) 15 mars 2006 13:52

        Mr Moreigne, votre indignation est naturelle et sans doute reflète t-elle un sentiment général à l’égard de la prositution, qu’elle soit légale ou non. En tout cas, elle reflète le mien. Néanmoins cette affaire serait vertueuse si elle pouvait rouvrir un débat national sur la question de la prositution et sur son corollaire : la détresse ou la misère sexuelle inhérente à une partie de toute population humaine, quelque soit la culture, la religion, l’époque historique. Devons-nous en effet fermer les yeux sur cette question et subir une misère encore plus grande : la constitution de filières d’esclavagisme humain, la criminalisation de ce business, les problèmes de santé publique inhérents à une prostitution non contrôlée ? ou devons-nous la légaliser pour rendre moins pénible un phénomène qu’aucune action n’a jamais permis de faire disparaitre ? En toute bonne personne imprégnée de notre culture judéo-chrétienne, je suis choqué de voir se répandre la prostitution mais, dans le même temps, je constate que rien ni personne n’a encore jamais permis de la faire disparaitre. Alors que faire, sinon d’en amoindrir les aspects les plus dramatiques ? c’est, je pense, ce qu’apporte la légalisation de ce phénomène dans la société allemande. En attendant une solution plus miraculeuse, je vous dirai que ce qui me choque le plus, ce n’est pas qu’il puisse se monter une gigantesque maison close à l’occasion de la coupe du monde de football, mais qu’une personne privée, ou une entreprise privée, puisse en retirer des bénéfices, et que la publicité qui se fait autours puisse attirer une « clientèle » nouvelle pour laquelle cette maison close serait une espèce de parc à thème d’un genre nouveau qu’il ne faut surtout pas manquer !

        J’espère vivement que la légalisation de la prostitution fera un jour l’objet d’un débat national, car à ce moment là, nous serons bien obligés de décider des conditions dans lesquelles elle serait justement rendue légale.


        • c florian (---.---.162.39) 15 mars 2006 14:10

          l’allemagne est avant tout un pays capitaliste et la prostitution est un marché trés rentable, encore plus pendant une coupe du monde. au lieu de cacher ce phénomène dans un bois, les allemands preferent une organisation plus saine sans hypocrisie. aprés tout pourquoi la prostitution n’est pas legalisee, tant que les travailleuses sont volontaires et ont des conditions de vies et de travail conformes aux lois.

          certainement que la méthode française est meilleure. on punit les prostituées et pas les proxenetes, et elles sont obligées de se cacher et de travailler sur des routes ou dans des bois en pleine nuit. la technique des oeilleres n’ameliore pas la qualité de vie de ces femmes.


          • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 16 mars 2006 09:10

            L’Allemagne n’est pas plus, ni moins capitaliste que le France, mais, sur le plan social, elle tolère plus mal que l’on exploite les prostituées en dehors tout droit du travail.

            Elle est donc tout simplement moins hypocrite, plus sociale-démocrate et, pour tout dire, plus humaine.

            Le rasoir philosophique


          • danielli (---.---.56.175) 15 mars 2006 15:28

            Le plus vieux métier du monde exercé sans hypocrisie, est-ce bien, est-ce mal ? Nous sommes issus d’un contexte judéo-chrétien qui prône l’hypocrisie...Le système islamique n’est guère mieux. Pourtant, il est évident qu’il n’y aurait pas de prostitution sans « client » Alors Messieurs àllez-vous bouder la coupe de monde de foot ? J’espère bien en tous cas que vous aurez le respect de vous-même et que si vous honorez les dieux du foot vous n’honorez pas les demoiselles esclaves du sexe. Respectez vous en respectant les autres, ce sera le départ d’un mieux être......peut-être !


            • Prosper Yoplaboum (---.---.26.152) 15 mars 2006 15:39

              Il faut dire que s’il y avait plus de femmes qui étaient disposées à se laisser tirer gratuitement par n’importe qui, la prostitution disparaîtrait d’elle-même...

              Parce que, quand même, on est obligé de penser que les mecs qui paient, paient parce qu’ils ne peuvent pas moyenner autrement... Non ?


              • (---.---.3.83) 15 mars 2006 16:09

                haha, trés drole et trés vrai ! dans une société ou l’on adule le ’paraitre’ y en a certain qui ne peuvent pas se permettre de ’paraitre’ faut bien qu’ils tirent ceux la aussi, sinon ont va se retrouver avec quelques milliers de ’Kasimodo’ violeur car frustrés !!!


              • zoï (---.---.58.60) 15 mars 2006 17:23

                Je n’aime pas trop votre formulation du problème,qui a des relents de « suportérisme »,mais vous touchez du doigt l’essentiel:trop de gens sur cette planète sont des analphabètes de la séduction.


              • Tom (---.---.128.101) 15 mars 2006 21:55

                Peut-être Zoi, mais les analphabètes de la séduction n’ont-ils pas le droits de connaitre l’acte d’amour ? Et de toute manière, s’ils ne l’avaient pas, il le prendrait de force...

                Donc a mon avis, il ne faut se voiler la face et encadrer la prostitution plutôt que de vouloir l’interdire.


              • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:10

                bouffon tu es un valet


              • Nobodizzzz 18 mars 2006 20:41

                Acte d’amour ? Je dois avoir du mal à saisir la dimension sentimentale d’un acte fait à la va vite dans le coin lugubre d’une caravane. Passons aussi sur le nombre « d’actes d’amour » effectués dans la journée par la courtisane qui donne parfois un côté stakhanoviste qui dans ma conception surement naîve n’a rien à voir avec l’Amour.

                Mais bon, peut être que je suis trop fleur bleu.


              • Romain (---.---.50.212) 15 mars 2006 15:42

                D’une certaine manière, il y a de quoi être choqué par le phénomène, et notamment par la sort des prostituées « esclaves ». Mais dès lors, dans une période comme celle de la coupe du monde, deux options :

                - soit faire la chasse à TOUTE la prostitution avec des moyens décuplés (car « offre et demande » de prostitution seront plus conséquents que d’habitude, c’est un constat évident que le négation ou l’ommission volontaire ne saurait rendre caduque).

                - soit encadrer la prostitution, afin d’une part de mieux s’attaquer au seul phénomène de la prostitution forcée, et d’autre part, de donner un cadre plus sanitaire.

                La prostitution est un phénomène qui existe et a toujours existé. Faut-il l’interdire ou l’encadrer ? Si l’on suit le parallèle entre prostitution et esclavage, la réponse ne fait guère de doute. La présence historique de l’esclavage ne pouvant en rien nier ou atténuer son caractère odieux et inhumain. Mais ce parallèle est-il pertinent pour caractériser la prostitution, toute la prostitution ?


                • danielli (---.---.177.217) 15 mars 2006 17:28

                  Salut Romain,

                  Il y a dans ce monde des tas d’hommes et de femmes mal aimé. La recherche de l’amour vrai et sublimé est dans la nature de chacun. L’abandon de soi pour l’autre. Hélas dans la plupart des cas, nous sommes rattrapés par la vie et les moments favorables sont rares. Faut-il pour autant excuser la prostitution ? Il me semble qu’il s’agit d’un exutoire pour certains, la recherche de chaleur et d’humanité chez les autres. Et pourtant est-on satisfait ? Les hommes se plaignent du manque d’amour...les femmes tout autant. Mais qui y trouve son compte ? Je crois qu’il s’agit d’une remise en question journalière de l’un et de l’autre, de faire l’effort de comprendre, d’accepter. Il faut prendre l’amour comme un cadeau, ce cadeau n’a pas de prix, il ne doit pas se payer.


                  • Romain (---.---.50.212) 15 mars 2006 18:02

                    Oui mais, in fine, que fait-on concrètement ? On interdit ou on encadre ? On suit et applique une vision de la « morale » ou on reconnait un état de fait et on l’encadre avec pragmatisme ?

                    Personnellement, je ne suis pas très à l’aise avec les interdits de la morale, surtout lorsqu’il s’agit d’une morale qui ne fait pas nécessairement l’unanimité. Ma préférence va largement à une approche pragmatique.


                  • (---.---.123.107) 15 mars 2006 18:04

                    C’est très beau cet article en théorie mais la réalité c’est qu’il exitera toujours des prostituées volontaires ou non alors autant qu’elles soient volontaires et empêcher uniquement la prostitution forcée. La vision allemande est réaliste, j’espère qu’ils arriveront à lutter contre la prostitution forcée !


                    • Gimmygimmycheak (---.---.33.88) 15 mars 2006 19:47

                      Bon ben je vais rejoindre certains sur le fait que tout le monde ne dispose pas de l’affection qu’il souhaiterait du fait des critères de plus en plus stricts de la « normalité », principalement physique et que quoi qu’on en dise le sexe (a défaut de l’amour qui devrait aller avec) est un besoin vital pour le commun des mortels.

                      Je vais peut être choquer certains, mais nous vivons dans une socièté occidentale qui se veut moralisatrice et de plus en plus puritaine (les Etats Unis sont vachement en avance sur nous, mais on est dans leur sillage) où la prostitution est interdite, le viol est intolérable et qui paradoxalement encourage à la débauche sexuelle, principalement chez les ados, et ce de plus en plus jeunes. Un tel « étalage » ne peut qu’amplifier une frustration déjà présente chez tous ceux qui n’ont droit à aucune affection.

                      Je trouve carrément plus tolérable la légalisation et l’encadrement de la prostitution qui, quoi qu’il arrive, existera toujours, que le fait de trouver au Auchan du coin des strings en taille 10-12 ans (véridique).


                      • l1dit (---.---.54.30) 15 mars 2006 20:10

                        Quand même, il y a un ou des probleme (s) ! Que l’on associe le foot, le sexe (orgiaque sous cette forme), l’alcool et l’argent, moi çà me gêne. Que l’on veuille que les équipes,les officiels, les supporters « se sentent comme chez eux » en les soutenant d’un machisme archaïque et débile, moi çà me gêne. Que rarement, voire jamais l’on n’associe Foot et finesse, sensibilité, intelligence,dignité, respect,culture... moi, çà me gêne. Mais cette Coupe du Monde je ne suis pas obligée de la regarder, je peux la boycotter et çà, moi çà ne me gêne pas ! Vous pouvez aussi faire comme moi !


                        • perlin (---.---.217.34) 18 mars 2006 05:10

                          Bien dit, L1DIT


                        • herbe (---.---.12.181) 15 mars 2006 21:11

                          Une suggestion : Pour apporter une contribution à la résolution de ce problème (misère sexuelle et ses conséquences, prostitution, crimes sexuels etc...) il faudrait une approche positive du sexe ,voir ici (suivre le lien) :

                          « un discours comme vous n’en avez jamais entendu, ni médical et froid, ni racoleur et vulgaire, mais joyeux, généreux, intelligent, d’un humour débridé qui met définitivement à l’aise »


                          • Sylvio (---.---.153.91) 15 mars 2006 21:16

                            Je suis d’accord avec vous sur le fond de l’article, la coup e du monde ne doit pas favoriser le milieu de la prostitution et en profiter.

                            Sur un autre point je suis en désaccord total : la légalisation de la prostitution.

                            En Australie, cela fait bien 10 ans que c’est légalisé et c’est beaucoup mieux ainsi. La prostitution est le plus vieux métier du monde, l’interdire serait hypocrite et innefficace, elle existera toujours.

                            Un bref comparatif...

                            En France :
                            - 75% des prostituées sont des esclaves (amenées de l’est en leur faisant rêver à quoi que ce soit ou de force)
                            - Les prostituées profitent essentiellement à la mafia
                            - Les prostituées ne cotisent pas (assurance maladie, chômage, retraite) MAIS sont redevable auprès du FISC (impôts sur le revenu !) bien que dans la pratique (je pense), elle ne paie pas d’impôts.
                            - Les prostituées vivent et travaillent clandestinement
                            - Les prostitués n’ont aucune protection, elles peuvent se faire tabasser ou ne pas être payer.
                            - Les prostituées cherchent leur clients dans la rue, ce qui pose de nombreux problème (enfants, moeurs, image...)

                            En Australie, les travailleurs du sexe (hommes et femmes) :
                            - ont choisi leur métier (même si vous ne comprenez pas la raison)
                            - sont indépendants et travaillent pour leurs propre compte, gagnent bien leur vie
                            - ne profitent pas au crîme et à l’esclavage
                            - sont déclarés et donc facilement contrôlable
                            - sont redevable et payent les impôts.
                            - sont accessible par téléphone dans les pages jaunes à la rubrique qui ne s’appellent pas prostituées mais avec un nom qui ne heurte pas les ames sensibles.
                            - travaillent à domicile (pour celle qui n’ont pas de famille) ou ailleurs (Hôtel, local spécifique).
                            - ont beaucoup moins de problème de sécurité physique

                            Dans sa réalisation ; cette solution est la meilleure et de loin, allez demandé à n’importe quel Australien(ne)...

                            Bref un système légal bien encadré vaut mieux qu’un système illégal et donc clandestin qui ne disparaîtra jamais.


                            • Tom (---.---.128.101) 15 mars 2006 21:59

                              Entièrement d’accord avec toi Sylvio. ?
                              Quand un homme politique aura-t-il le courage de règlementer la prostitution en France ?
                              A quand la réouverture des bordels et la réduction du tapinage sauvage ?


                            • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:15

                              mais tu reves ou koi ? c’est aussi affligeanr que le sondage sur les dons aux STATES !


                            • Tom (---.---.160.105) 15 mars 2006 22:25

                              Précise ta pensée Jako, qu’est-ce que t’en pense toi ?


                            • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:35

                              je pense que l’on est parasités par de fausses informations ( pas un soop excuse) mais bon le sondage c’est au sujet de la charité sur le sujet CPE


                            • Tom (---.---.160.105) 15 mars 2006 22:42

                              C’est sur la prostitution que je te demandais ton avis.


                            • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:31

                              comme on a vu aussitot s’organiser des filières de nanas exploitées de l’albanie/yougoslavie etc on voit encore une fois de plus une utilisation de la femme en temps qu’esclave et cela beni par l’état allemand ! quelle petitesse on est pas loin de l’age de pierre.


                              • Tom (---.---.160.105) 15 mars 2006 22:41

                                Donc a ton avis, en France où la prostitution est interdite, il n’y a pas de filière de filles de l’est et d’afrique ?
                                Ben au contraire, il n’y a plus que ça !!!
                                Autoriser et contrôler la prostitution permet de couper un minimum l’herbe sous le pied des esclavagistes et de protéger les filles.


                              • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:44

                                cela n’a rien à voir, il y a en france des filles abusées des pays de partout mais ce qui change ici c’est l’aval du land et du footbolclub de monde


                              • Tom (---.---.160.105) 15 mars 2006 22:52

                                Mieux vaut avoir l’aval du Land et des bordels propres et contrôlés que l’aval de personne et du tapinage sauvage et toutes ses dérives (violence, esclavagisme, malpropreté,...)
                                Au moins, le Land ne se voile pas la face, la prostitution existe, va augmenter avec la coupe du monde, et il essaie de contrôler le phénomène.


                              • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:54

                                oui sauf que au bout de chaque solution il y a un corps de femme souvent forcée


                              • jako (---.---.219.129) 15 mars 2006 22:57

                                oui mais je suis pas un enfant de coeur j’utilise des prostituées mais je préfére des femmes libres qui ont choisi cela


                              • JanOks (---.---.254.173) 15 mars 2006 23:42

                                La protitution n’est pas le plus vieux métier du monde, c’est une idée fausse, dégradante pour les femmes et dépassée, la cueillette ou la chasse seraient mieux adaptés. De plus en France les prostituées cotisent à l’URSSAF, l’hypocrisie est donc totale ici. Autre chose, en Allemagne la prostitution est légale et permet d’éviter une bonne partie du proxénétisme. De toute façon je considère qu’il est idiot de payer pour le sexe, c’est presque la dernière chose vitale que l’on peut avoir gratuitement et avec beaucoup plus de plaisir partagé.

                                ps : Le logement, l’eau et la nourriture autres élément vitaux sont déjà payants. Bientot on va payer pour l’air aussi ?


                                • Sylvio (---.---.153.91) 16 mars 2006 00:19

                                  Evidement dire que la prostitution est le plus vieux métier du monde est totalement faux, ne connais-tu pas cette expression populaire « la prostitution est le plus vieux métier du monde », cela veux dire que ça existe depuis très longtemps et que ça sera en quelquesorte toujours ainsi (à moins qu’un régime fachiste l’interdise).

                                  Comme toi, je suis comblé sexuellement (pour ne pas dire j’ai un accès gratuit et illimité au sexe, on dirait que je parle de connexion internet, moche.....) et donc je n’utilise pas la prostitution (si jamais je le faisais, je ne le ferai qu’avec une prostituée qui n’est pas une esclave... impossible de savoir donc je ne le ferai pas).

                                  Cependant il ne faut pas interdire les prostituées et la société doit aider les rares femmes qui désirent vraiment vivre ainsi. D’autres part, je considère que pour les Jean Claude Duss (héhé) qui n’ont pas la chance d’être comblé sexuellement (à cause de leur physique, de leur timidité, de leur carisme...) c’est pas une « mauvaise » chose. Bien sûr, il ne faut pas se cacher que de nombreux hommes mariés vont voir les prostitués...


                                • marie (---.---.46.230) 15 mars 2006 23:57

                                  Voir sur le sujet la pétition lancée par le CATW (Coalition Internationale contre la Traite des Femmes) et n’hésitez pas à la signer.


                                  • marie (---.---.46.230) 16 mars 2006 00:05

                                    Pour la pétition intitulée : acheter du sexe n’est pas un sport, j’ai oublié de mentionner le site : catwepetition.ouvaton.org


                                    • douceur (---.---.57.218) 16 mars 2006 00:37

                                      La honte d oser faire cela ...et la femme c’est quoi pour eux ? a quoi sert de faire une journee de la femme si c’est pour ensuite oser organiser des jeux bordel ?

                                      honte a l’ Allemagne ...


                                      • (---.---.137.30) 18 mars 2006 00:04

                                        et c’est quoi un homme pour vous (quand il un ne ressemble pas à un père, à un enfant, ou à un lesbien) ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès